Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 EDNER SAINT-AMOUR

Aller en bas 
AuteurMessage
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

EDNER SAINT-AMOUR Empty
MessageSujet: EDNER SAINT-AMOUR   EDNER SAINT-AMOUR EmptyDim 19 Déc 2010 - 14:50

Edner Saint-amour 1:43pm Jul 10
Edpoete

DESTINATION HUMANITÉ

Dans ce bas monde brisé qui ne vit que par la vue
La couleur de la peau de la race m’éblouit les yeux
Je ne vois plus le cœur et l’esprit, l’amour et la conscience
Le masque de la masse de la race est une caverne ténébreuse.
À droite la place du blanc, à gauche la place du jaune
Devant la place du rouge, derrière la place du noir
En haut la place de l’Américain, en bas la place de l’Asiatique
Au centre la place de l’Européen, au bout la place de l’Africain
Places, couleurs, races, masques, masses, cavernes, ténèbres
Dans ce bas monde de vue, trop de places trop de ségrégation
Dans ce monde épidermique qui ne vit que par la vue et pour la vue
La couleur du masque de la masse de la race m’éblouit les yeux.
Avec mon rêve je parcours le chemin de la vie
Sur le miroir de l’humanité je regarde et je vois
Je suis noir, je suis blanc, je suis jaune, je suis rouge
Je suis Américain, Européen, Africain, Asiatique
Avec mon talent je parcours le chemin de la vie
Sur le miroir de l’humanité je regarde et je vois
Je suis noir, je suis blanc, je suis jaune, je suis rouge
Je suis Américain, Européen, Africain, Asiatique
Avec ma conscience je parcours le chemin de la vie
Sur le miroir de l’humanité je regarde et je vois
Je suis noir, je suis blanc, je suis jaune, je suis rouge
Je suis Américain, Européen, Africain, Asiatique
Avec mon amour je parcours le chemin de la vie
Sur le miroir de l’humanité je regarde et je vois
Je suis noir, je suis blanc, je suis jaune, je suis rouge
Je suis Américain, Européen, Africain, Asiatique
Avec ma liberté je parcours le chemin de la vie
Sur le miroir de l’humanité je regarde et je vois
Je suis noir, je suis blanc, je suis jaune, je suis rouge
Je suis Américain, Européen, Africain, Asiatique
Sur le miroir de l’humanité j’observe et je constate
Sans exception ni acception que tous les hommes naissent libres
Égaux en dignité et en droit, tous doués de raison et de conscience
Pour guider leur action dans un esprit de fraternité démocratique
Humanité! O rêve! O talent! O conscience! O amour! O liberté!
Humanité! O fraternité! Ô universalité! Ô solidarité! Ô harmonie!
Seule dans ta rive limpide je peux goûter l’eau fraiche du bonheur
Unité transcendantale dans la diversité immanente, véritable symphonie!
16 septembre 2009
Edner Saint Amour
Edner Saint Amour

• DIGNITÉ
• FRATERNITÉ
• RÊVE LIBERTÉ


________________________________________
DESTINATION HUMANITÉ
Dans ce bas monde brisé qui ne vit que par la vue
La couleur de la peau de la race m’éblouit les yeux
Je ne vois plus le cœur et l’esprit, l’amour et la conscience
Le masque de la masse de la race est une caverne ténébreuse.

À droite la place du blanc, à gauche la place du jaune
Devant la place du rouge, derrière la place du noir
En haut la place de l’Américain, en bas la place de l’Asiatique
Au centre la place de l’Européen, au bout la place de l’Africain

Places, couleurs, races, masques, masses, cavernes, ténèbres
Dans ce bas monde de vue, trop de places trop de ségrégation
Dans ce monde épidermique qui ne vit que par la vue et pour la vue
La couleur du masque de la masse de la race m’éblouit les yeux.

Avec mon rêve je parcours le chemin de la vie
Sur le miroir de l’humanité je regarde et je vois
Je suis noir, je suis blanc, je suis jaune, je suis rouge
Je suis Américain, Européen, Africain, Asiatique

Avec mon talent je parcours le chemin de la vie
Sur le miroir de l’humanité je regarde et je vois
Je suis noir, je suis blanc, je suis jaune, je suis rouge
Je suis Américain, Européen, Africain, Asiatique

Avec ma conscience je parcours le chemin de la vie
Sur le miroir de l’humanité je regarde et je vois
Je suis noir, je suis blanc, je suis jaune, je suis rouge
Je suis Américain, Européen, Africain, Asiatique

Avec mon amour je parcours le chemin de la vie
Sur le miroir de l’humanité je regarde et je vois
Je suis noir, je suis blanc, je suis jaune, je suis rouge
Je suis Américain, Européen, Africain, Asiatique

Avec ma liberté je parcours le chemin de la vie
Sur le miroir de l’humanité je regarde et je vois
Je suis noir, je suis blanc, je suis jaune, je suis rouge
Je suis Américain, Européen, Africain, Asiatique
Sur le miroir de l’humanité j’observe et je constate

Sans exception ni acception que tous les hommes naissent libres
Égaux en dignité et en droit, tous doués de raison et de conscience
Pour guider leur action dans un esprit de fraternité démocratique
Humanité! O rêve! O talent! O conscience! O amour! O liberté!

Humanité! O fraternité! Ô universalité! Ô solidarité! Ô harmonie!
Seule dans ta rive limpide je peux goûter l’eau fraiche du bonheur
Unité transcendantale dans la diversité immanente, véritable symphonie!
16 septembre 2009

Humanité
L’humanité est une création naturelle
dont le mouvement reste éternel
dont l’espace dans le vide comblé
reste une œuvre d’art de toute beauté
2
Le temps s’écoule dans la continuité
dont la série exprime l’éternité
l’espace est un concours de beauté
où les saisons en assurent la nouveauté
3
Au rythme de la musique naturelle
l’homme apporte sa note artificielle
qui se veut une construction humaine
dans laquelle se reconnaît un phénomène
4
Génial, l’homme est un être d’invention
qui apporte nouveauté dans la création
Le travail perpétuel des humains
en est un témoignage quotidien
5
L’homme y compris le travail achevé
est d’un présent qui exige le passé
dont le jeu forme la trame de l’histoire
par le contenu qui reste dans la mémoire
6
Hélas ! dans le mouvement cyclique du temps
l’œuvre humaine se fait toujours sédiment
Et, l’homme reste un morceau d’accident
qui périt toujours dans le temps.









Exploration Poétique
L’impact poétique vers le pacte poétique
Du pacte poétique vers l’impact poétique
Dans l’impasse de la dérive planétaire
Peut dessiner un nouvel horizon
Un nouvel avenir de l’humanité
Dans le contexte du devenir humain

Poètes, ces créatures souvent négligées
Nous avons les outils les instruments possibles
La boussole, la lunette, le microscope, la lumière
Pour percer frayer l’ombre, la pénombre
Les ténèbres, l’obscurité, la caverne opaque et nébuleuse

Pour sculpter de nouveaux horizons
Où l’esprit peut illuminer l’âme qu’il incarne
Dans l’optique d’une humanité meilleure
Où règne la paix de l’esprit et des esprits
Où règne la paix de l’âme et des âmes
Où règne l’harmonie entre tous les êtres humains

La vie humaine est un carré
Capacité et faculté en forment les deux piliers
Le rêve constitue le toit qui joint les deux piliers
Le talent constitue la base des piliers ou du carré
L’âme constitue le barycentre le point du milieu
La balance le point de l’équilibre de l’ensemble
Qui assure l’harmonie des parties de l’ensemble

Ceux qui préfèrent le cercle ou la sphère
Peut diviser le cercle en quatre quadrants :
Capacité, faculté, rêve, et talent
Le centre sera l’âme le barycentre du cercle

Je ne crois pas dans le toutisme, la dictature d’un bout
Où l’on réduit tout à un seul pour dire tout est rêve
Si le rêve est tout, le reste est rien, pas d’équilibre

Je crois dans la chaquisme, reconnaissance de chaque bout
Pour qu’il y ait balance ou point d’équilibre qui assure l’harmonie
Il faut qu’il existe au moins deux éléments ou plusieurs
L’esprit en quête de l’harmonie s’abstient de ne rien privilégier
Quand on privilégie un on discrimine le reste considéré rejet
Là on détruit toute possibilité de l’harmonie de l’ensemble

8 octobre 2009
Poète et Poésie
Témoignage en fait foi! En déplaise, qui veut!
Le poète est élu au rang des mages et des dieux
À l’étoffe étoilée des géants et des titans
Ayant la clé du mystère de l’espace et du temps
La clé du mystère de l’invisible
La clé du mystère du visible
La clé du mystère d’ici bas
La clé du mystère de l’au-delà
Le poète traduit l’indescriptible, l’inaudible, l’indicible
Dans un langage d’un vocabulaire limpide et perceptible
La pénombre de tout mystère
Devient clarté, devient lumière.
Je suis un sociologue doublé d’un poète
Mais pas une raison de m’enfler la tête.
Là où la sociologie s’arrête, la poésie continue la route
Et ceci sans tomber victime de la peine d’être en déroute
Science et la théologie où elles s’arrêtent
Prend aussitôt la relève la poésie du poète
Science et religion se fixent des limites définies
Le fini et l’infini sont matières de la poésie
La poésie est l’expression du total et de l’absolu
Qui se veut l’art du connu et de l’inconnu
Qui saisit la paille et le fond des choses
Embellis, sculptés en art que le poète expose
Point de mire au cœur, à l’âme, à l’œil
Objet de séduction à la magie des merveilles
L’univers entier depuis l’inertie jusqu’à la vie
De l’indicible à l’inaudible est présent dans la poésie
Le religieux dans l’esprit pour devenir plus spirituel
Jette le sens comme le charnel au fond de la poubelle
Le poète le ramasse, en sert comme matière de poésie
L’embellit, le sculpte en art, tout un chez d’œuvre inouï
L’intellectuel veut cultiver l’intellect pour explorer la matière
Et dédaigne l’émotion à travers les fibres de l’humaine chair
Le poète l’accueille sans complexe, sans prétention
Traduit la vibration de l’émotion en art digne de toute admiration
La poésie c’est l’expression de tout présent en tout
L’expression de l’esprit ou de la conscience comme atout
L’expression du cœur, de l’âme, de l’être en toute existence.
Choc! Le poète n’est pas un être conforme aux conventions
Le poète est un être dont l’imagination le prédispose à la révolution
Le poète pénètre les interdits, trifouille les tabous
Les ouvre en offrant la clé de leur mystère à tous en tout
La religion se dit avoir le monopole de l’invisible
Source de péché, elle dédaigne la matière visible
La science se dit avoir le monopole du monde visible
En jetant dans la poubelle de la fiction le monde invisible.
Pour le poète tout est possible, tout est prescriptible
Et le monde invisible et le monde de la matière visible
Il explore l’invisible et le visible traduit en art d’égale appréciation
Où tout qui était objet de dépréciation devient objet d’admiration.
Comment ne pas aimer les poèmes, la poésie et le poète
Pour son œuvre totale, globale, absolue et complète
Un poète un mage, un génie, un titan, un dieu
Aveu excentrique! En déplaise, qui veut.
14 juillet 2009


Morceau d’accident
L’homme est une poussière d’espace
qui voyage dans la barque du temps
sur lequel il laisse parfois ses traces
s’il accomplit des œuvres de titan.
2
Oui ! Il accomplit des œuvres grandioses
Oui ! il réalise tant de belles choses.
Mais tout doit sombrer dans la ruine
car vers la mort tout s’achemine.
3
Dans le mouvement cyclique du temps
l’œuvre humaine se fait sédiment
dont le contenu reste dans la mémoire
qui consacre à l’humanité une page d’histoire.
4
L’homme est un morceau d’accident
qui périt toujours dans le temps,
mais entrevoit la lumière de l’éternité
à travers l’histoire qu’il a lui-même tracée.
5
La vie humaine est un point de l’éternité
qui rappelle le bref voyage de la destinée.
On y vient par le chemin du berceau
on y sort par le chemin du tombeau.
6
Le poète quel que fou qu’il soit
ne se soumet point à cette loi
il boit une bouteille de Sagace
il renverse tout, le temps et l’espace.
7
Il chambarde, renverse tout à sa guise
car l’éternité obéit à ses vœux et caprices,
le poète ne connaît point de convention,
car il est un homme de révolution.
8
Le poète ne connaît pour soumission
que le cours de son imagination
L’homme fait de sales boulots pour être héros
mais le poète ne mise que sur le choix de ses mots.
9
Au poète, toute l’humanité
au poète appartient l’éternité
Il n’est pas un être de convention
il est un être de révolution.
25 mars 2005
Rêve
Tout homme dépourvu privé de rêve
Est un zombie, est un être mort
Un simple morceau de chair
Livré au gré du vent du néant

L'homme qui se donne un rêve
Mais pas le courage de l'assumer
Trop paresseux pour faire l'effort
morceau de chair au gré du vent du néant
Ainsi que le magicien restant assis
À l'aide d'une baguette et d'une incantation
Veut que la réalité se plie à ses fous désirs
Que la parole meuve les choses sans agir

L'homme qui se nourrit d'un rêve
Qui malgré l'effort rien ne se concrétise
Temps de réviser la nature de son rêve
En quoi peut se cacher une utopie ou une fiction

L'homme qui se donne un rêve
En s'y investissant avec courage et l'effort
Est un homme en marche vers la réalisation de son rêve
Quelqu'un qui vit, quelqu'un qui bouge. La vraie vie!

Son rêve dit qu'il est un être pensant
Sa volonté dit qu'il est un être libre
Son effort, mise en marche du rêve dit qu'il est actif
Bref un être pensant, libre, actif, un être accompli

Trop de rêves au sein de la tête
Explosion de l'esprit, éclatement des rêves
Déchirure intérieure, crise d'existence
Sagesse est de prioriser nos rêves

Si notre rêve n'est pas une utopie
Mais s'allie s'harmonise avec la réalité
On peut accomplir bien des merveilles
Rêve, courage est plus fort que la magie

Ici ni fatalité ni hasard ni magie
Tout rêve se concrétise au prix de l'effort du sacrifice
Exigeant le courage, la force noble du cœur
Effort payant aux mille bénéfices et bienfaits
3 septembre 2009

NOUVEAU MONDE
Ah! Un jour l’humanité sera
Un grand havre de solidarité
Quand la vue de l’œil cesse ses ébats
Et le cœur parle de la fraternité

Ah! L’humanité se construira
Sur une véritable fraternité
Quand l’œil se tait sur tout ce qu’il voit
Et le cœur parle de solidarité

Homme cessera à jamais de voir le monde
Par les couleurs qui stimulent la pupille
Son cœur parlera d’amour en haute onde
Aux radiations de l’étoile qui scintille

Quand l’œil jusqu’à la silhouette inconnue
Cesse de voir le monde par le regard de la vue
Homme marchera dans la voie du bonheur
Ensourçée de doux élans du cœur

Alors émergera un nouveau monde
Où l’amour sera toujours en onde
L’ère d’une nouvelle humanité
Qui reposera sur la fraternité

Alors émergera un nouveau monde
Où l’amour sera toujours en onde
L’ère d’une nouvelle humanité
Qui se bâtira sur la solidarité

Alors émergera un nouveau monde
Où l’amour sera toujours en onde
L’ère d’une nouvelle humanité
Qui se construira sur une éternelle unité

Alors émergera un nouveau monde
Où l’amour sera toujours en onde
L’ère d’une nouvelle humanité
Qui sera faite d’une parfaite sensibilité

Allons! Blancs ou noirs, jaunes ou rouges
Unissons nous tous au socle de l’amour
Pour transcender ce monde qui bouge
N’attendons pas au passage du dernier jour

Construisons ensemble un grand havre de paix
Où le cœur restera tranquille et l’âme gaie
Au monde l’amour est le seul bien précieux
dans la vie qui puisse nous rendre heureux

Certes, l’argent favorise le confort
Mais aussi son train atèle son sort
Certes, il apporte un peu de sécurité
Mais la division trahit souvent la sérénité

L’amour est le seul véritable ferment
Qui nous garde vaillant au choc des ans
Unissons nous tous au socle de l’amour
Sur terre c’est la raison de notre séjour

Octobre 2010

BONHEUR
Souvent je rêve d’un nouveau monde
Où l’on parle d’amour à la ronde
Où les cœurs respirent entrelacés
Le doux parfum de l’amitié

Souvent je rêve d’un nouvelle humanité
Où l’amour se chante au rythme ponctué
De plaisir, de liesse, de joie, d’allégresse
À travers nos cœurs tout pleins d’ivresse

Souvent je rêve d’une planète
Où l’amour se lit du cœur à la tête
Où l’amitié sera à jamais au rendez-vous
Comme les papillons aux arômes des bambous

Si nous pouvons oser nous offrir de tendresse
Pour enguirlander nos jours d’ample allégresse
De nos entrailles à travers les secrètes profondeurs
Ainsi s’écrira pompeusement le noble mot : BONHEUR
Octobre 2010


REGARD DU CŒUR
Si l’on cesse de voir le monde
Avec l’œil de la pupille
Pour le voir avec le regard du cœur
Combien le monde serait plus beau

Si l’on cesse de voir le monde
Avec l’œil de la pupille
Pour le voir avec le regard du cœur
Combien le monde serait plus grand

Si l’on cesse de voir le monde
Avec l’œil de la pupille
Pour le voir avec le regard du cœur
Combien le monde serait plus bon

Si l’on cesse de voir le monde
Avec l’œil de la pupille
Pour le voir avec le regard du cœur
Combien le monde serait parfait

Si l’on cesse de voir l’humanité
Avec la vue frivole de l’œil
Combien l’humanité serait meilleure
Combien l’humanité serait heureuse

Si l’on cesse de voir la planète
Avec la vue frivole de l’œil
Combien elle serait merveilleuse
Combien l’âme serait heureuse

On aurait un monde plein de fraternité
On aurait un monde plein de solidarité
On aurait un monde plein de sociabilité
On aurait un monde plein de solide unité

On aurait une planète pleine de sensibilité
On aurait une planète pleine d’affectivité
On aurait une planète pleine de grégarité
Décrivant une humanité pleine d’unité

Touchez moi par le regard de ton cœur
À chaque heure
Pour savourer ensemble une coupe de bonheur
Sans rancœur

Mettons la haine en cage
Pour livrer l’amour en partage
Tout sera pour le mieux
vers un monde plus harmonieux

Mettons la rengaine en cage
Pour donner l’amour en gage
Tout sera pour le mieux
Vers un monde plus harmonieux

Mettons la haine en prison
Pour que l’amour s’ouvre à l’horizon
Tout sera pour le mieux
Vers un monde plus harmonieux

Mettons la rengaine en retraite
Pour remettre l’amour en fête
Tout sera pour le mieux
Vers un monde plus harmonieux

Hélas! La zizanie comme la rancune
Est d’un malheur sans espérance aucune
Seul l’amour peut nous verser d’espoir
Pour avancer vers le pôle de la victoire

Aimons nous donc à tout instant
meilleur cadeau, précieux présent
l’amour est fait pour être vécu
attrapons le, il sera la bienvenue

Un mot d’amour vaut mieux que mille pièces d’argent
Quand on ne l’a pas tout, au sein devient déprimant
L’amour est un trésor qui ne s’achète pas
En jouissons nous jusqu’au dernier trépas
Octobre 2010



ÉCHOS D’AMOUR
Quand mes échos de l’amour en vigueur
Résonnent dans ton âme et ton cœur
Je vois la vie dans pleine jeunesse
Fleurir d’ivresse, de joie, d’allégresse

Je vois la vie sans cesse s’agrandir
Comme une fleur venant de s’épanouir
Dont la sève arrose les seins
Qui s’y infiltre comme dans un rêve

Sur ton visage se dresse un sourire radieux
Déclinant ton âme et cœur tout joyeux
En ce jour, l’amour s’est mis en phase
À chaque lettre de chaque mot de ta phrase

Sur mon visage se dresse un sourire radieux
Déclinant mon âme et mon cœur tout joyeux
Car l’amour qui ondule se déclanche
Comme la vague d’un ruisseau en avalanche

Le bonheur enlaceur de nos cœurs
Se lit sur nos regards enjôleurs
Sur leur contour d’éternelle allégresse
Dans un monde fou d’extase et d’ivresse

Ainsi nous chantons l’amour en chœur
Qui soudain gravissent toutes les hauteurs
À travers un écho parlant de fraternité
Dans un monde tout plein d’humanité
OCTOBRE 2010



VERBE D’AMOUR
Est-ce que je suis noir
Parce que la couleur de ma peau est noire
Non! Non!Non! au rythme de l’amour
Mon âme crépite, mon cœur bat tous les jours

Est-ce que je suis blanc
Parce que la couleur de mon front est blanc
Non! Non!Non! au rythme de l’amour
Mon âme crépite, mon cœur bat tous les jours

Est-ce que je jaune
Parce que la couleur de mon teint est jaune
Non! Non!Non! au rythme de l’amour
Mon âme crépite, mon cœur bat tous les jours

Est-ce que je suis rouge
Parce que la couleur de mon ventre rouge
Non! Non!Non! au rythme de l’amour
Mon âme crépite, mon cœur bat tous les jours

Hélas! Cessons de toujours nous tromper
Car nous sommes de la même humanité
Tous les cœurs se battent au même rythme
De l’amour qui se défile comme dans un film

Frères humains! Aimons donc ce que nous sommes
Que l’on soit ou rouge, que l’on soit noir ou blanc
L’amour reste le plus précieux présent qui se donne
Et se chante à travers tous les cœurs à tout instant

Parlons la noble langue de l’humanité
Pour arroser notre vie de fraternité
Le temps passe sans point faire demi tour
Seul l’amour peut ralentir nos vieux jours

Parlons d’amour en célébrant sa victoire
Que l’on soit jaune ou rouge, blanc ou noir
Le temps passe sans point faire demi tour
Seul l’amour peut ralentir nos vieux jours

Comment renier l’autre auquel je suis rattaché
Par l’amour, l’amitié, l’affectivité, la sensibilité
Puisque nous sommes de la même humanité
Puisque nous connaissons la même destinée

Attrapez dans mes regards quotidiens
Quelque brin d’amitié et d’amour
Le temps nous fuit sans revenir au départ
L’amour seul est notre allié dans son rempart

Soyons au grand salon de l’amour
De fidèles convives de toujours
Car la vie décrit un variable cycle fini
Où la mort a toujours gagné le pari

Profitons des moments de la vie
Qui s’accumulent en amas infinis
Jouissons de l’amour, de l’amitié
Ce bien précieux qui nous est donné

Que notre langue parle d’amitié et d’amour
À tout grain de vie qui vient poindre au jour
Jouissons de ce précieux présent
Qui ne s’achète pas à pièce d’argent

Ô Amour, l’amour, un bien qui se donne
Aux cœurs bienveillants qui s’y adonnent
Parlons d’amour en célébrant sa victoire
Que l’on soit jaune ou rouge, blanc ou noir
Octobre 2010


Ode à la liberté de la femme

Le cri de la liberté de la femme
Est un feu qui doit s’embraser de toute flamme
Le cri de la femme pour la liberté
C’est le cri du monde, de toute l’humanité
Une cause générale et commune
Une quête sans acceptions aucunes
Une quête de liberté qui concerne toutes les races
De la femme noire ou blanche à la femme chinoise ou arabe

La libération de la femme, cette âme prisonnière
Est une cause sans limite qui transcende les frontières
Le cri de la liberté sort de l’âme et de la tête
L’écho retentit sur les cinq continents de la planète

La lutte de la liberté de la femme vu son noble idéal
Est une lutte planétaire, une lutte qui se veut mondiale
Personne sans exception n’a le droit de s’exclure
Dans la grande quête de la liberté, cette noble aventure

Le politicien qui de la femme convoite le vote
Doit donner son appui, quitte à agrandir sa côte
Le poète qui fait de la femme une déesse adorée
Doit mettre la main à la patte, quitte à convoiter le charme de sa beauté

La femme doit briser le cycle de fictifs personnages
Pour connaître à l’échelle mondiale d’estimables rôles et images
L’étendard des droits dans l’optique d’une égale existence
Doit conduire toutes les femmes vers et à l’indépendance

Que tous se lancent à l’assaut du salut de l’âme
Partout à travers le monde à la conquête de la femme
Que la volonté bouge, en s’armant de fermes convictions
Pour essayer de faire de la femme changer de vision

La conquête de la femme n’est pas une tâche toujours facile
De nombreux obstacles à surmonter, mais pas impossibles
À s’implanter dans un pays sans renier ses racines
Relève d’un exercice subtil, mais faut déjouer la vieille routine

Femmes des quatre coins des cinq continents de la planète
Unissez vous, unissez vos âmes et vos têtes
Union fait la force pour conquérir la liberté
Union fait la force pour changer la destinée
24 juillet 2009














LE MONDE ÉVANGÉLIQUE
une fenêtre ouverte
sur la communauté évangélique


DOSSIERS
Note de l'éditeur : Nous soumettons à la réflexion de nos lecteurs ce texte sur l'existence ou non de l'éternité. Qu'en pensez-vous? Partagez-vous les opinions de monsieur St-Amour ou êtes-vous d'avis contraire? Faites-nous part de vos commentaires!
L’Éternité existe-t-elle?
Par Edner St-Amour
Publié le lundi 7 décembre 2009
RIEN DE RIEN
Selon un penseur grec de l’antiquité <rien ne vient de rien>, rien n’a été créé, tout a été de tout temps, tout existe de toute éternité.
Cette pensée de l’existence des choses de l’univers n’est pas confirmée par les données scientifiques et toutes les grandes religions du monde la réfutent. Pour la science, l’univers a un commencement: le big bang, grande explosion de la matière. Après quoi tout suit un rythme de l’évolution selon la théorie de l’évolution des espèces de Charles Darwin. La théorie de l’évolution n’est pas l’antithèse absolue de la création, car elle croit que l’évolution a un début. Si on admet un début, on doit admettre l’idée de la création, cela va de soi.
LOGIQUE DE LA CREATION
Je crois dans la création plus que l’évolution parce que la théorie religieuse de la création et la théorie scientifique de l’évolution procèdent toutes deux de la logique causale, de cause à effet. En analysant les choses de cause à effet, on arrive toujours à une cause dernière ou ultime sans explication qu’on ne peut attribuer qu’à une cause suprême communément appelée Dieu. En aboutissant tous à cette cause énigmatique, alors que l’athée réfute la thèse de la cause suprême ou divine, le savant athée, n ‘ayant plus d’explication aux effets constatés remet tout à une cause suprême ou divine, l’athée recourt à une cause du hasard pour expliquer ces effets. Or la cause du hasard n’est pas comprise dans la logique causale de cause à effet. Comme quoi la nature est un effet sans cause (fruit du hasard) pour l’athée mais pour le savant croyant la nature à une cause divine.
DIEU AVANT LA CREATION : PRESIDENT DU NEANT
J’ai une conception différente de la science et de la religion qui peut être aussi perçue comme un complément. Pour moi seul Dieu a toujours existé. Il existait comme la seule présence dans le vide, le néant, le rien synonyme de la mort. Dieu était le roi qui présidait le néant ou la mort. Mais comme cette forme de vie est absurde et que Dieu est un être intelligent, au lieu du néant, il pense à la création. Ainsi il décide un jour de créer l’univers avec tout ce qu’il contient. C’est le début de l’humanité. Mais cette humanité comme tous les vivants, porte l’empreinte de la matière tirée du néant (mort, tout homme est mortel) et celle de la personne divine (intelligence et pérennité de l’espèce humaine).
La raison de l’esprit qui me fait ressembler à Dieu me permet d’accepter l’hypothèse de l’immortalité. Il se peut bien qu’après la mort, il existe une forme de vie.
ABSURDITÉ DE L’IDÉE DE L’ÉTERNITÉ
L’idée de la vie éternelle pour les humains est elle possible?
Mais quant à l’idée de l’éternité, je la trouve vraiment absurde qu’un humain puisse croire dans l’éternité. D’abord on définit Dieu le créateur comme le seul être éternel, c’est-à-dire sans commencement, sans fin, il était, il est, il sera toujours. Donc, l’éternité est une qualité, un attribut exclusivement divin en tant que créateur qui ne revient pas à l’humain en tant que créature ou création du créateur, ou effet de la cause divine. Rêver de l’éternité c’est rêver de quelque chose qui ne nous revient pas en tant que créature, donc un fantasme.
IMMORTALITÉ ET NON ÉTERNITÉ
De plus si on définit Dieu comme sans commencement ni sans fin, il est très absurde de vouloir rêver de l’éternité puisque tout être humain a un début, une date de naissance qui marque son entrée, sa venue dans le monde des humains. Tout être humain ayant un début ne peut être éternel puisque éternité signifie sans commencement sans fin. L’idée de la résurrection reste plausible dans le contexte de l’immortalité, de la vie éventuelle après la mort. Mais une résurrection dans le contexte de l’éternité reste une absurdité ou une aberration, puisque l’être mort était né un jour précis dans l’histoire de l’humanité alors que l’éternité ne connaît pas de commencement. L’idée de l’éternité est un fantasme par lequel l’homme, une simple créature, rêve d’avoir le même statut que Dieu, même attribut que Dieu. Or effet n’est jamais égal à cause. Alors comment, nous des créatures, nous voulons être éternels, avoir la même qualité que Dieu. Comment rêver de l’éternité? Voulons-nous devenir des créateurs comme Dieu, car seul Dieu le créateur est éternel. Je ne comprends absolument pourquoi l’homme rêve de l’éternité.
D’ailleurs sur une base d’observation, depuis des milliards d’années, l’homme ne constate qu’une seule réalité, qu’une seule loi qui régit tous les vivants: < Tout ce qui vit, naît, grandit et meurt>. Ainsi, nul être humain comme vivant ne peut être éternel. Mais l’idée de l’immortalité reste plausible, mais pas l’éternité dans le cas des être humains comme vivants.
IMAGE DE DIEU
Notons, on dit que l’homme est créé à l’image de Dieu. Si on définit Dieu comme un esprit invisible, donc seule l’intelligence de l’esprit humain nous fait ressembler à Dieu. Donc le fait de raisonner, de penser, d’avoir une conscience, nous fait ressembler à Dieu. En utilisant notre intelligence, notre esprit, notre faculté de raisonnement, notre conscience de ce que nous sommes en tant que créatures, nous fait voir ou réaliser qu’aucun homme ne peut être éternel. Rêver de l’éternité, est un acte de révolte contre le dessein du créateur, comme un enfant qui demande à son père d’épouser sa mère, pour avoir le même statut que son père, le concurrent, le rival de son propre père.
Edpoete: Edner Saint-Amour
Port-au-prince Haiti
3 decembre 2009
Nous invitons d'autres lecteurs à nous faire part de leurs commentaires Page précédente











Dernière édition par Edpoete le Mer 12 Sep 2012 - 14:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

EDNER SAINT-AMOUR Empty
MessageSujet: Re: EDNER SAINT-AMOUR   EDNER SAINT-AMOUR EmptyDim 19 Déc 2010 - 15:33

EDNER SAINT-AMOUR Free-money
Edner Saint Amour, nou souwete ke se pa nan ratye scam saa ke wou vle fe mamb forumHaiti yo tombe!
Bô isit la se travay ke nou travay pou fe lajan. Nou pap kite ti neg Ouagadougou ak Nigeria vinn manje lajan ke nou travay di fe a!
Too good to be true mon fre!
Erezman ke ForumHaiti gen investisse kankou Rod Sans Malice, Jude e anpil lot neg ki pou proteje nou kont, pyramide, fe men, ponya, etc..


Citation :
Ajouter l'expéditeur aux Contacts
À:
edpoete@yahoo.ca
AFRICAN DEVELOPMENT BANK,
OUAGADOUGOU BURKINA FASO
Dear Friend,

My name is Williams Grant, Manager Auditing and account section of the bank, I discovered a dormant account during our annual auditing exercise in my office, and my further investigation revealed that this account has not been operated on for quite a long time. It will be in my interest to transfer this fund worth $30 million into an account offshore,

I have all the plans safely worked out and will need the co-operation of a foreign partner in order to successfully make this transfer, If you can assist in getting the money transferred, contact me immediately so that I can give you more details.

Remember this is absolutely confidential, do also provide me with your full name and address, Mobile Phone Lines,Nationality,Age And Occupation..
Regards and respect,

Mr Williams Grant

Manager Audit/Account sec ADB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

EDNER SAINT-AMOUR Empty
MessageSujet: Piratage   EDNER SAINT-AMOUR EmptyDim 2 Oct 2011 - 13:43

stamouredner@yahoo.ca, babyshou6@yahoo.com, carlinecenat@hotmail.com, carlo1962@hotmail.com, editors@tanbou.com, edpoete@yahoo.ca, gurielle@hotmail.com, jenoel1@yahoo.ca, kerbyal@hotmail.com, magliny@yahoo.fr, musset@promocentre.tv






• Edner est autonome en ecriture


This connection is untrusted
You have asked Firefox to connect securely to vwlcbib00-1.ville.montreal.qc.ca, but we can’t confirm that your, your connection is not secure.
Normally when you try to connect securely, sites will present trusted identification to prove that you are going to the right place. However, this site’s identity can’t be verified

What should I do?
If you usually connect to this site without problems, this error could mean that someone is trying to impersonate the site, and you shouldn’t continue.

Get me out of here
1) Technical details
2) I understand the risks


Certificate error: navigation blocked
This a problem with this website’s security certificate
The security certificate problems may indicate an attempt
To fool you or intercept any data you send to the server.

We recommend that you close this webpage and do not continue to this website
1) click here to close this webpage
2) continue to this website, not recommended
3) more information


This connection is untrusted
You have asked Firefox to connect securely to vwlcbib00-1.ville.montreal.qc.ca, but we can’t confirm that your, your connection is not secure.
Normally when you try to connect securely, sites will present trusted identification to prove that you are going to the right place. However, this site’s identity can’t be verified

What should I do?
If you usually connect to this site without problems, this error could mean that someone is trying to impersonate the site, and you shouldn’t continue.

Get me out of here
1) Technical details
2) I understand the risks


Certificate error: navigation blocked
This a problem with this website’s security certificate
The security certificate problems may indicate an attempt
To fool you or intercept any data you send to the server.

We recommend that you close this webpage and do not continue to this website
1) click here to close this webpage
2) continue to this website, not recommended
3) more information



N.B. Edner Saint-Amour ne travaille pas à deux avec personne.

Economie : Bonne lecture

Bonne Lecture

Si quelqu”un veut s’informer du monde de l’Economie, de la Finance, de la Crise de 1930 ou de la crise 2008 en cours actuel, n’oubliez pas ces deux chouchous qu’on peut lire avec appetite et l’on aura toujours soif, a savoir:


Le Triomphe de la Cupidite
Joseph E. Stiglitz
Prix Nobel de l’Economie
Crise de 2008



La pauvrete dans l’abondance
John Menard Keynes
Crise de 1930
Elitiste



1) Le systeme economque est-il autoregulateur !!!!!!!


2) Est-ce une crise ou effondrement total du systeme financier mondial marquant la fin


Sujet: Re: ECONOMIE Mar 27 Sep - 12:11

________________________________________
Je suggère aux lecteurs de lire cet article de l'economiste Boyer sur le site du Nouvelliste:Une reelecture du capitalisme..Il faut dire toute la verite et rien que la verité sur ce systeme economique qui a produit plus de biens et de services pour l'humanité.J'ai apprecié ce constat de l'auteur du texte concernant les historiens.Bonne lecture.











Edner Saint-amour
Je suis autochtone, habitant authentique de l`'amérique, 900 ans avant jésus christ, Vous, vous êtes venus juste apres l'arrivée du salaud chistophe colomb le 6 décembre 1494, amenant derriere ses sorts et cruautés, y compris des noirs comme esclaves des blancs. En tant qu'indien autochtone d`'Amerique descendant de cacique Henri venant de santo domingo, je vous exhorte de partir vous tous blancs et noirs. Retournez chez vous, car nous sommes lassés de vos présences absurdes et excedentaire. ReGagnez l``europe et l'afrique.

--- On Thu, 9/29/11, CANADA CITOYENNETE IMMIGRATION


CITOYENNETE ET IMMIGRATION CANADA(CIC)
200, rue Catherine, bureau 101
Ottawa, ON K2P 2K9
TELEPHONE DIRECTION GENERALE : 001 514 384-2130
Site web: www.cic.gc.ca
Direction des Ressources Humaines CIC
E-MAIL: ressourcehumained@yahoo.ca

Direction generale de selection
E-MAIL: generalcicdirection@yahoo.ca
Service Courriel
E-MAIL: canada_direction_cic@yahoo.ca
Representation Afrique: BENIN
RUE 310 AVENUE DU CANADA
COTONOU /BENIN
E-MAIL : canada.representantcic@gmail.com
TELEPHONE REPRESENTATION : +229 96 76 22 69
============================== ============================== ==== Accord
de publication N° 001/GC/DRH/GOV-CA-CIC-2011.


Cadres, et Jeunes diplomes Bienvenus,

Dans le souci de lutter contre le voyage clandestin, la pauvrete,
de promouvoir l'emploi et a l'integration Africaine au processus de la
mondialisation, le gouvernement- CANADIEN lance un projet denomme CIC
CITOYENNETE ET IMMIGRATION CANADA

Apres une longue etude dynamique du phenomene de pauvrete dans les pays en
voie de developpement notamment les pays d'Afrique des Caraibes et du
pacifique, en collaboration avec le gouvernement CANADIEN et le plan a
long du ministere des affaires etrangeres CANADIEN le present programme
prend
naissance et se veut un moteur evident pour la lutte contre la pauvrete et
la promotion de l'integration reelle de l'Afrique. A cet effet toutes
personnes desirant postuler pour travailler ou pour continuer les etudes
au CANADA sont la bienvenue.

Nous recherchons avant tout des personnes capables sans distinction de
sexe qui pourront s'adapter a notre environnement de travail. La main
d'œuvre etant rare ici au Canada nous avions ouvert notre marche vers le
reste du monde afin de permettre aux jeunes diplomes d'autres pays qui
sont sans emploi fixe de pouvoir toucher a la realite.

Par ailleurs le service C.I.C a des representations partout dans le monde
qui assure la liaison entre leur pays et la Direction principalement celle
de l'Afrique et en l'Europe qui ont ete choisi par le conseil
d'administration pour se charger de verifier l'authenticite et
l'originalite des dossiers qui nous parviendront de l'Afrique ainsi que de
l'Europe et d'autres sujets portant sur l'interet de notre projet .
Ci-apres toutes les informations dont vous aurez besoin pour nous faire
parvenir votre candidature.



CONDITIONS A REMPLIR POUR TOUTE PERSONNE INTERESSE
- Etre âge(e) entre 25 et 58 ans
- Etre titulaire au moins du BEPC ou autres Diplomes Professionnels -
Savoir parler le français ou l'anglais
- Avoir de bonnes qualites relationnelles
- Avoir une bonne moralite

DOSSIERS DE CANDIDATURE
-Une lettre de motivation dans lequel vous mentionnez le but de votre
immigration.
-Un curriculum vitae(CV) bien detaille
-Un acte de naissance ou toute autre piece pouvant attestee votre identite
-Diplomes obtenus
-Une photo d'identite
-Votre passeport pour verification de votre disponibilite a voyager. -Dans
le cas où vous n'en disposez pas de passeport vous le signalez dans votre
lettre de motivation pour que nous puissions vous aider a rentrer en
possession de ce dernier.

En outre apres etude de dossiers et si votre demande a ete acceptee nous
serons en mesure de vous fournir des documents necessaires qui suivront
votre immigration en terre Canadienne.
Ces documents vous seront delivres dans un delai rentrant dans le cadre de
votre immigration et ceci par courrier DHL a votre adresse actuelle.


LES DOCUMENTS


1- Votre carte de residence
2- Votre permis de travail
3- Votre certificat d'hebergement
4- Votre assurance vie et famille
5- Votre visa canadien
6- Votre billet d'avion

Le comite envoye pour se charger la zone Afrique est compose de:
Mr ALLAN Vandereck :Representant
Mme Celestine Klein : Secretaire
Mr Didier Mentheson : Charge des dossiers
suivie de quelques membres du service
Si vous etes interesses veuillez envoyer votre dossier a notre SERVICE
COURRIEL par Email suivant: canada_direction_cic@yahoo.ca
et contactez par la suite la Representation pour lui faire part de votre
depot de demande d’immigration.
NB: VEUILLEZ NOUS FAIRE PARVENIR VOS DEMANDES SOUS LA REFERENCE Ref :
001/GC/DRH/GOV-CA-CIC-2011.

Mr. Heather Graham
Le charge de l'information











Nouvelle

C’est avec grande surprise que j’ai appris la bouche de mes amis, cousines et ma mère que je suis gravement malade. Non seulement qu’on m’avait téléphoné de New-York pour savoir si ma santé va bien, mais aussi des amis à Montréal proches de moi, viennent me visiter pour confirmer ou infirmer la Nouvelle, à savoir si tout va bien ou non. Outre qu’à partir de mes conversations téléphoniques mes amis finissent par constater la fausseté d’une telle nouvelle, mes amis qui m’ont visité ont aussi fini par réaliser que je suis en pleine forme physique et mentale.
Bref cela n’a pas été vraiment une nouvelle, mais une rumeur, surtout une rumeur complètement fausse.
D’ailleurs j’ai passé presque tout temps avec Brodard Richard dit Titov qui est actuellement à Montréal et habite près de chez moi. J’ai même en contact téléphonique avec sa sœur Yonie vivant en Floride près d’Orlando. S’il y avait quelque chose qui ne va pas avec moi, ils auraient pu le réaliser, et surtout Titov de le voir de ses propres yeux. Alors que je vous réaffirme que ce n’est pas une nouvelle mais une fausse rumeur.

Cela m’arrivait souvent quand j’étais en train d’étudier à l’Université de Montréal, où j’avais passé presque tout mon temps à la Bibliothèque de l’université afin de mieux préparer mes examens. À ce moment, dans mon cas on ne disait pas comme d’habitude : Pas de nouvelle, bonne nouvelle. Mais tout à fait le contraire. Pas de nouvelle de moi, mauvaise nouvelle de moi. Ainsi on avait bombardé mes parents en Haïti de mauvaises nouvelles à mon propos, ce qui affectait gravement la santé de mes parents. À L’heure actuelle on recommence avec ce genre de fausses rumeurs sans savoir dans quelles intentions : Méchantes ou non. En tout cas j’ignore les motifs de ces gens qui les véhiculent.

Tout même cela ne prend ni psychologue ni un sociologue pour savoir que dans la communauté haïtienne, soit disant croyant chrétiens, que le YO DI, Pale sou Do zòt, est une mauvaise habitude ou coutume qui mine les relations entre ses membres. Le nombre de cas que l’on pourrait citer, serait trop élevé pour en en dresser une liste de ces cas pathologiques où la division détrône trop souvent l’union, l’amour et l’harmonie.

Je sais aussi que l’haïtien même s’il ne se présente jamais à l’église pour assister à une messe afin d’entendre la Bonne nouvelle, il n’en demeure pas moins profondément croyant qui lit la Bible, voire en possède une. C’est pourquoi je soumets ces versets à la Lecture, à la méditation dans l’optique de brancher l’esprit plus vers la paix, l’harmonie que vers la division. L’esprit de diviser pour régner est l’incarnation du diable Satan. Quant à nous, nous recherchons la vertu, le bien, l’amour, la charité, la paix, l’harmonie sociale. Alors lisons et méditons sur ces passages

Esaie 11 : 3-4
Il respira la crainte de l’Éternel; il ne jugera point sur l’apparence, il ne prononcera point sur un ouï-dire (YO DI=rumeur). Son inspiration est dans la crainte de Yahvé. Il jugera mais non sur l’apparence. Il se prononcera mais non sur le ouï-dire (YO DI=rumeur)

Psaumes 119: 37-38
Incline mon cœur vers tes préceptes, et non vers le gain. Détourne mes yeux de la vue des choses vaines, fais moi vivre dans ta voie.

Mathieu 23 :7, 9 :34, 12 : 26
Aveuglement sipirituel

Job 8
Mélange de vérité et de mensonge

Job 22 : 6
Attaques personnelles

Luc 12 : 15
Gardez vous avec soin du désir de possession sous toutes ses formes, car la vie d’un homme, si riche soit il, ne dépend pas de ses biens.

Mathieu 15: 18
…Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur, et c’est cela qui rend l’homme impur.

Jean 4:19.
"Tu aimeras LE SEIGNEUR, Ton DIEU, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même" rappelle
Luc 10:27. En effet, quiconque aime Son PÈRE CÉLESTE est un enfant béni.

Paix de Dieu avec toi


babyshou6@yahoo.com, carlinecenat@hotmail.com, carlo1962@hotmail.com, editors@tanbou.com, edpoete@yahoo.ca, gurielle@hotmail.com, jenoel1@yahoo.ca

stamouredner@yahoo.ca, babyshou6@yahoo.com, carlinecenat@hotmail.com, carlo1962@hotmail.com, edpoete@yahoo.ca, gurielle@hotmail.com, jenoel1@yahoo.ca, jenoel1@yahoo.ca, kerbyal@ hotmail.com, magliny@yahoo.fr, musset@promocentre.tv,


















Avis ou Infromations
A mes Amis Vodouisants, en Haïti, particulièrement a Hinche
1) je vous salue au Nom d’Ounsa, le saint patron de la Sagesse Universelle et d’essence Universelle, pour qu’il vous apporte Paix dans l’Ame et harmonie sociale
2) je vous avais promis dans deux ans environ que j’allais fournir au Vodou un Livre Sacre sous l’inspiration de la Messagère Ibolelee et de la Prophétesse Aloumandia et de la Sagesse divine de Mahou
3) Bout kod rete vwayaj. Ce ne sera pas a temps. Car j’ai subi une grande perte de mes informations sur le net datant 2001 a 2011, a cause d’un pirate qui a vole mon courriel epoete@yahoo.ca. Le voleur atteint et vandalise ma boite de courriel par piratage en s’emparant de tout. Donc, il n’est plus nécessaire ou conseille de me rejoindre par ce courriel edpoete@yahoo.ca qui appartient désormais au voleur pirate prédateur.
4) Dans le cas où vous voulez me rejoindre, veuillez m’écrire à mon nouveau courriel stamouredner@yahoo.ca, actuel et actif. Il est vrai que l’on dit pas de nouvelles, bonnes nouvelles. Mais moi j’aimerais vous rejoindre en tant qu’amis, pour ceux qui sont incapables de rejoindre depuis le vol.
5) Même si j’ai perdu pas mal d<informations, de recueils de poésies achevés ou inachevés, quant au livre religieux en question qui est aussi vole, je serai en mesure de tout récupérer. Car j’avais conservé les manuscrits (bouillon) a partir desquels je serai a même de redémarrer le travail. Cela prendra plus de temps que prévu mais ce sera fait comme promis.
6) Un ami me conseillait pour me protéger de tels piratages, de me procurer une clé ‘’USB’’ pour sauvegarder (stocker) mes données sans les disposer sur Internet. Alors je vous passe les mêmes conseils pour vos protections. Ce n’est pas fiable de garder vos informations sur le net et surtout d’échanger avec n’importe qui. Selon l’avis des autorités chinoises en la matière, 8 sur 10 ordinateurs qui sont branchés sur internet sont infectés. Même on parle de cybersecurite, mais on sait tous bien que dans la mesure qu’il faut communiquer avec les pirates pour connaître les failles du système, il serait mieux pour vous de recourir a vos propres moyens de protection. Même Mafiaboy qui avait fait tomber les plus grands réseaux de l’Internet en 2001 sous le gouvernement de Bill Clinton, a déclare qu’il ne communique pas avec n’importe qui pour ne pas etre pirate dans un moment ou le piratage devient plus fréquent. Alors mes amis, cherchez à protéger vos informations précieuses.
7) Que la paix du divin créateur Mahou, soit avec vous tous. Ayibobo







Avis ou Infromations
A mes Amis Vodouisants, en Haïti, particulièrement a Hinche
1) je vous salue au Nom d’Obala, le saint patron de la Sagesse pour qu’il vous apporte Paix dans l’Ame et harmonie sociale
2) je vous avais promis dans deux ans environ que j’allais fournir au Vodou un Livre Sacre sous l’inspiration de la Messagère Ibolelee et de la Prophétesse Aloumandia et de la Sagesse divine de Mahou
3) Bout kod rete vwayaj. Ce ne sera pas a temps. Car j’ai subi une grande perte de mes informations sur le net datant 2001 a 2011, a cause d’un pirate qui a vole mon courriel epoete@yahoo.ca. Le voleur atteint et vandalise ma boite de courriel par piratage en s’emparant de tout. Donc, il n’est plus nécessaire ou conseille de me rejoindre par ce courriel edpoete@yahoo.ca qui appartient désormais au voleur pirate prédateur.
4) Dans le cas où vous voulez me rejoindre, veuillez m’écrire à mon nouveau courriel stamouredner@yahoo.ca, ou edpowet@yahoo.ca, actuel et actif. Il est vrai que l’on dit pas de nouvelles, bonnes nouvelles. Mais moi j’aimerais vous rejoindre en tant qu’amis, pour ceux qui sont incapables de rejoindre depuis le vol.
5) Même si j’ai perdu pas mal d<informations, de recueils de poésies achevés ou inachevés, quant au livre religieux en question qui est aussi vole, je serai en mesure de tout récupérer. Car j’avais conservé les manuscrits (bouillon) a partir desquels je serai a même de redémarrer le travail. Cela prendra plus de temps que prévu mais ce sera fait comme promis.
6) Un ami me conseillait pour me protéger de tels piratages, de me procurer une clé ‘’USB’’ pour sauvegarder (stocker) mes données sans les disposer sur Internet. Alors je vous passe les mêmes conseils pour vos protections. Ce n’est pas fiable de garder vos informations sur le net et surtout d’échanger avec n’importe qui. Selon l’avis des autorités chinoises en la matière, 8 sur 10 ordinateurs qui sont branchés sur internet sont infectés. Même on parle de cybersecurite, mais on sait tous bien que dans la mesure qu’il faut communiquer avec les pirates pour connaître les failles du système, il serait mieux pour vous de recourir a vos propres moyens de protection. Même Mafiaboy qui avait fait tomber les plus grands réseaux de l’Internet en 2001 sous le gouvernement de Bill Clinton, a déclare qu’il ne communique pas avec n’importe qui pour ne pas etre pirate dans un moment ou le piratage devient plus fréquent. Alors mes amis, cherchez à protéger vos informations précieuses.
7) Que la paix du divin créateur Mahou, soit avec vous tous. Ayibobo

MANIFESTE POLITIQUE SELON EDNER SAINT-AMOUR
EVANGILE POLITIQUE SELON EDNER SAINT-AMOUR
Tenant compte d’une relecture de la politique en général et de la politique haitienne en particulier, nous optons pour la mort de l’ancienne vision et la naissance d’une nouvelle vision pour une Haiti régénérée. Cette régénération est possible dans la mesure ou nous :
A) nous manifestons la volonté politique
1) d’éradiquer la politicaillerie, c’est –à-dire la politique déformée ou déraillée pratiquée sur une base d’intrigues, de scélératesse, de combats, de champ de bataille, de violence, d’anarchie ou d’arbitraire soit dans un ordre patrimonial marquée par la tradition de dictatures de 1804 à nos jours, soit un ordre sultaniste au cas limite du Duvaliérisme transformant le pouvoir patrimonial en pouvoir personnel absolu sans bornes, qui suppose au problème d’instabilité politique chronique et séculaire marquée de violence et de coup d’état une réponse ambigue et criminelle
2) en reconnaissant que la politique formelle renvoie a) au But ou projet de société b) au moyen ou actions pour atteindre le but visé c) au résultat ou fin, soit la réussite ou échec
3) de contrer l’absence de partis politiques pour combattre la personnalisation du pouvoir ou contrer la prolifération anarchique de partis politique la surabondance de tendances politiques phénoménales
4) en regroupant tous les partis politiques selon trois axes sociaux constituant la base de toute société humaine, à savoir a) L’ordre comprenant toutes les tendances conservatrices des valeurs locales voyant l’ordre partout et Å"uvrant dans le champ de la sécurité, de la culture, de la tradition, de la morale, de la discipline à la manière des républicains américains, des conservateurs ou des nationaux partout à travers le monde b) Le mouvement regroupant toutes les tendances progressistes conscientes des changements, spatiotemporels de la société, de l’évolution à toutes les sphères sociales, de la croissance naturelle, de la multiplication de la population par la reproduction, le développement des moyens et mode de production Å"uvrant dans le domaine de l’innovation, du progrès, de la recherche, de la technologie, de la science, du marché ouvert aux échanges dans le contexte d’importation et exportation internes et externes, de la modernisation des structures en place afin d’intégrer davantage de citoyens 3) Le droit regroupe toutes les tendances humanistes qui, dans la critique des conservateurs et progressistes contre leurs tendances polarisée entrainant des dérives et des heurts ou dommages aux humains, mettent l’homme au centre des débats sociaux, politiques, économiques, Å"uvrant en faveur du droit de l’homme sur tous les plans comme le droit à la vie, le droit à la santé, le droit à l’éducation, le droit à la liberté, le droit à la dignité, le droit au respect, le droit à la liberté religieuse, le droit à l’égalité entre les sexes et races.
Depuis Héraclite (575-641 avant jésus christ) voyant le mouvement en toute chose, Parménide( 500-450 avant jésus christ) ne voyant que l’ordre en toute chose, l’éternité et l’unité de l’être, puis Démocrite (460-370 avant jésus christ) prêchant la modération comme moyen d’atteindre le bonheur et les grands sophistes comme Socrate faisant de l’homme le pilier de la société reposée sur le droit, tout contenu social est depuis connu si ce n’est que la forme qui change dans l’ordre espace-temps.
5) Contrer les tendances régionalistes souvent néfastes pour Haiti vues les scissions enregistrées dans notre histoire comme Haiti en trois Etats après la mort de Dessalines, Christophe dans le nord, Pétion dans l’ouest, Rigaud dans le sud, ensuite Haiti divisée en trois républiques, République de l’Ouest avec Salnave, République du avec Domingue, république du Nord avec Saget, ou encore Haiti divisé en deux républiques, République septentrionale de Florvil Hyppolite, république de l’ouest de Légitime
6) En favorisant une décentralisation du pouvoir abandonnant le Léviathan boiteux en faveurs des autorités locales, d’une institutionnalisation plus efficace d’un pouvoir plus dynamique
7) Contrer les visions bornées voyant dans le mal chronique et séculaire haitien, a) soit le simple des méchants étrangers ou de l’impérialisme occidental b) soit le simple fait de notre identité nationale liées à des pratiques culturelles archaiques dérivées de la colonisation ou des mÅ"urs tribales africaines, c) soit le simple fait des élites obscurantistes et rétrogrades formant des entités ou des puissances totalitaires tantôt anarchiques, tantôt arbitraires dont l’expertise criminelle demeurent l’intrigue, l’arrogance, la ruse, la violence, la coercition, la menace, la peur, l’abus de pouvoir, la politicaillerie, la gabegie, le clientélisme, le parrainage, la connivence, la complicité, la corruption catapultant le pays dans le chaos politique et économique
Cool Afin d’intégrer la politique dans une approche sinon une vision centrée sur trois pôles 1) une approche Micro tenant compte des décisions ou non décision, des actions des élites politiques dans la lutte pour la conquête et la conservation du pouvoir 2) une approche Méso tenant compte de l’appareil étatique dans sa gestion des tensions, des conflits et des crises internes et les réactions aux pressions et agressions externes 3) Une approche Macro tenant compte du système d’états concurrentiels et à la dynamique du capitalisme en expansion dans le monde, selon une perspective historique prenant en compte la dynamique interne et externe permettant de dégager une vision intégrale et systémique, pour reprendre l’expression de Sauveur Pierre Etienne voyant dans l’histoire de l’humanité
9) Une éternité en mouvement dont la dynamique s’explique non pas par la volonté divine, mais par les décisions que l’être humain prend ou ne prend pas, les conséquences qui en découlent et les luttes qu’il mène pour échapper à ces contraintes engendrées par les dites conséquences.
Alors contre ceux qui voient dans l’histoire une simple lutte devant déboucher sur l’anéantissement d’un groupe, d’un secteur ou d’une classe, Sauveur Pierre Etienne sociologue de profession, rectifie que l’histoire peut être la manifestation de relations sociopolitiques dynamiques impliquant la coopération, la coexistence, le compromis et le consensus, qui n’exclus pas les transactions, les marchandages, pressions, les menaces de recours, et le recours effectif à la violence et aux représailles et leur mise en exécution
10) Contrer l’Etat patrimonial ou la domination patrimoniale est orientée dans le sens de la tradition, mais exercée en vertu d’un droit personnel absolu ou contrer l’Etat sultanique ou la domination patrimoniale qui, dans la manière dont elle administrée, se meut principalement dans la sphère de l’arbitraire non liée à la tradition, sans être rationalisée de manière objective, mais seule la sphère de l’arbitraire et de la grâce s’y est développée à l’extrême à la manière d’un Marcos, d’un Ceausescu, d’un Somoza, d’un Duvalier, d’un Mobutu
11) Afin d’instaurer un état moderne, une méga organisation ou une macrostructure relativement autonome et détenant sur un territoire donné le double monopole de la contrainte physique et de la fiscalité qui peut prendre et en fait, qui prend des décisions affectant la facon positive ou négative, sur les plans interne et externe, les comportements des individus, des groupes, des institutions ou organisations, plus ou moins autonomes qu’elle, dans un cadre d’interdépendances complexes et dynamiques.
12) Ainsi soit-il
Posted by Edner Saint-amour on 3/25/10 12:13 PM
POTOMITAN, HAITI MAISON COULÉE, QUE SUIS-JE,



Page 1 sur 1 [ 9 messages ]
Imprimer
Sujet précédent | Sujet suivant


Auteur Message
edpoete Sujet du message: POTOMITAN, HAITI MAISON COULÉE, QUE SUIS-JE, ÉVANGILE POLITI
Publié: Mardi 30 Mars 2010 17:13




40 Posts



Inscrit le: Mercredi 29 Juin 2005 16:31
Messages: 47 POTOMITAN
Étymologie
Étymologiquement parlant, le mot Potomitan, est un composé de deux mots créoles, Poto et Mitan, qui signifie en français Poteau au centre qui soutient une fondation, une maison, une bâtisse. Le Potomitan se veut être le poteau au centre, le poteau principal, primordial par opposition aux autres poteaux aux coins jugés secondaires quoiqu’importants.

Historique

ASPECT POLITIQUE
Le mot Potomitan est riche en contenu, historique, politique, religieux sinon mystique. Au temps de ma jeunesse en Haïti particulièrement vers les années 80 ce mot était très populaire voire légendaire. Un mot que l’oreille entendait presque jour sur les lèvres des Haïtiens à la maison comme à la rue. Au niveau politique il s’appliquait spécialement à l’ex-président à vie de la République d’Haïti, Jean Claude Duvalier dit Baby Doc comme étant le pivot central du régime Duvaliériste légué en héritage par son père François Duvalier dit Papa Doc, l’homme incontournable sans lequel le régime s’écroulerait. Par extension le mot Potomitan s’applique à tous les Tontons macoutes, tous les miliciens du corps de V.S.N de Duvalier particulièrement les chefs responsables de cette milice formant un groupe de gens indispensables pour le maintien ou la conservation du pouvoir. Ensuite le vocable Potomitan s’étend à tous ceux qui occupent une grande fonction ou un rôle clé dans le régime qu’il soit Tonton macoute, militaire ou ministre. Par exemple Roger Lafontant, Théodore Achille, Frantz Merceron étaient des Potomitan, des ministres influents, forts, puissants du régime.
Après le mot Potomitan gagne toutes sphères civiles, privées où toute personne responsable d’une affaire est considérée comme un Potomitan. Même entre amis on se dit Potomitan. Au résumé, le mot Potomitan signifie indispensable ou condition sine qua non.

ANGLE RELIGIEUX
Par ailleurs, le Mot Potomitan est aussi utilisé sur le terrain religieux avec une connotation mystique. En effet, dans le rituel du vaudou, on utilise ce mot Potomitan comme Poteau sacré placé au centre d’un Houmfor, dédié à Oumgan Ican Legba Atibon Legba, fils de prédilection du Père Dambalah Wèdo et de la mère Ayida Wèdo. Généralement connu sous le nom de Papa Legba en Haïti, il est le légataire des œuvres du père et de la mère, leur sixième fils de la première progéniture de Dambalah. Le poteau érigé au centre du Houmfor représente l’entrée principale par laquelle les esprits ou loas pourront pénétrer le plan matériel sortant du plan astral afin de descendre jusqu’au lieu de la cérémonie vaudouesque. Après le vèvè ou veve tracé en l’honneur d’Atibon Legba pour établir la communication entre astral et humain, la tracée de vèvè pour s’adresser aux esprits désirés, ensuite suivi des offrandes pour faire descendre les loas sur le plan matériel de la manifestation où leurs énergies irradient en partant du centre du Potomitan tout en s’écartant de façon circulaire, le Hougan frappe son asson et la cérémonie d’ouverture est maintenant achevée. L’adepte du vaudou s’adresse à l’autel ou vèvè comme s’il s’adresse à l’esprit invoqué. Métaphoriquement, le vèvè est donc une interface entre deux univers ou une frontière. L’univers est représenté sous forme d’une croix contenue dans un cercle. L’âme connaîtra quatre saisons au cours de sa vie. Le asson peut être un tchatcha ou une cloche. Houmfor est le temple du vaudou.

En tout je vous dresse un court parcours historique du mot Potomitan au bénéfice des adeptes ou amis du site Potomimtan. Com. Si vous voulez, vous pouvez le compléter avec la mention des motifs et circonstances qui ont porté à créer ce site. Bonne lecture

SALUTATION
Si vous êtes chrétiens je vous dis : Amen, alléluia, ainsi soit-il
Si vous êtes Arada ou Rada je vous dis : Ayibobo
Si vous Nago je vous dis : Aoche Nago, ou ago
Si vous êtes Petro je vous : Abilolo ou Bilolo
Aouessa : mot de passe après la prière









QUE SUIS-JE
Je suis la rotation onctueuse ondulante de la lune
Qui serpente en permanence dans l’orbite de la terre
Dans le mouvement prévisible de sa position et de sa direction
Sans cesse rechargée par l’énergie et la splendeur du soleil

Je suis l’agitation tapageuse, tumultueuse de l’Hypérion
Qui tremble orageusement dans l’orbite de Saturne aux deux pôles
Dans le mouvement éternellement imprévisible de sa direction
Mais sans cesse rechargée par l’énergie et la splendeur du soleil

Je suis les eaux stagnantes, dormantes de la rivière, du lac, de l’étang
Je suis la vague ondulante de la mer tranquille, de l’océan pacifique
Je suis l’ondulation des vagues onctueuses qui serpentent
Je suis l’onde harmonieuse de la rivière, du lac, de la mer

Je suis la vague importunée des flots tapageurs de l’océan, de la mer
À l’occasion sous le vent, la tempête, l’ouragan, le clapotis
Je suis la furie orageuse des flots de la mer, de l’océan qui s’agite
L’onde tapageuse, l’avalanche tumultueuse de la rivière en crue

En effet, je suis tiré du monde de la fluidité émotionnelle
Du monde pacifique de l’amour, de l’affectivité, de la fraternité
Et du monde de la défense des émotions négatives au droit à la résistance
Je suis tiré du monde fluide à double visage de la paix et de la violence

Paix en permanence qui assure la pérennité de l’espèce humaine, de l’humanité
Violence à l’occasion qui assure la défense de l’être en cas de danger d’agression
La paix de la cellule avec les vitamines pour la conservation de la vie
La guerre de l’armée des globules blancs avec les toxines et les microbes

La paix avec le voisin qui nous inspire l’amitié grâce à son affectivité
La guerre de légitime de défense avec l’agresseur mettant notre vie en danger
La guerre de légitime défense avec le coupable qui nous menace de ses agressions
Où le devoir à l’affectivité et le droit à la résistance constituent une loi sacrée

Je suis l’armée qui assure la défense, la protection, la sécurité de la nation
Je suis l’armée qui violente son ennemi en cas de guerre à l’occasion
Je suis à la fois la paix et la guerre, l’ordre et le chaos, l’harmonie et le trouble
Je suis à la fois les émotions positives et négatives, la solidarité et la défense

Je ne suis pas l’agresseur, offenseur, coupable de provocation
Je suis le défenseur, protecteur au droit naturel à la résistance
Le droit à la résistance défensive octroyé par la nature et le divin
Le malheur est de n’avoir pas su reconnaître que ce sont des venins

Le danger est d’être un bonasse, un zombie qui n’a pas su
Reconnaître ces poisons, ces venins qui nous habitent
Dont le rôle est d’assurer notre défense selon le droit à la résistance
Une arme à être utilisée à l’occasion de danger et non en permanence

Puisque c’est l’amour, l’amitié qu’on doit vivre en permanence
Ce monde fluide de l’affectivité, de la grégarité, de la fraternité
Ce qui constitue le fondement de la construction de la société
Ce monde tranquille promettant de nous conduire au bonheur

À regret d’avancer que nous incarnons à la fois
Et la paix et la guerre, et la solidarité et la résistance
On a beau vouloir se positionner à un monde univoque
Mais la réalité nous rappelle que la paix et la guerre coexistent

Je suis le fruit de la fluidité des émotions négatives et positives
De la paix et de la guerre, respectivement en permanence et à l’occasion
Je suis tiré du monde du droit à la survie, du monde de l’existence
De l’Avoir, de la subsistance, de la matière, où l’existence est support à l’essence

Enfin je suis l’atome, la cellule, la matière, le sol, la terre
Je suis ce monde physique charnel, tangible, solide
Je suis le monde de la fluidité de l’émotion et de la solidité de la matière
Je suis ce double monde, je suis formé de l’essence et de l’existence

Je suis le monde fluide de l’essence, de l’être tiré de l’amour
L’être que Dieu anime de son souffle de vie et de sa lumière
La lumière de l’esprit divin absolu dont nous sommes l’image
Ce Dieu ordonne de se défendre pour conserver sa création

Je suis le monde de l’existence, de la subsistance, de l’Avoir
Je suis ce monde de consommation, de la lutte pour la survie
Ce monde de destruction de la matière, de la plante et de l’animal
Ce monde pluriel non universel à la fois destructeur et constructeur

Hélas! Je suis à la fois en permanence et à l’occasion
L’ordre harmonieux et le chaos tapageur du cosmos
Je suis l’Amour, l’affectivité, la sociabilité, la fraternité
Je suis la guerre, le droit à la défense en cas de danger

Rien qui est humain n’est m’est étranger ni étrange
Passant de l’ordre au chaos, de l’amour à la guerre
De mon droit à la vie à mon droit à la résistance
Je suis l’ordre et le chaos animé de la conscience de l’esprit

Je suis la mort qui arrive un seul jour et pour toujours
Je suis la vie dont le cycle ne dure qu’environ un siècle
Je suis l’amour, la pérennité et la conservation de l’humanité
Je suis la mort de CHACUN pour sauver la vie de TOUS

Je suis la réponse de la question que suis-je
L’éternelle interrogation sur l’origine de la vie, de l’homme
À savoir d’où nous venons, où nous sommes, vers où nous allons
La réponse à la question éternelle du devenir ou de la destinée humaine






Haut




edpoete Sujet du message: Re: POTOMITAN, HAITI MAISON COULÉE, QUE SUIS-JE, ÉVANGILE PO
Publié: Jeudi 01 Avril 2010 23:08




40 Posts



Inscrit le: Mercredi 29 Juin 2005 16:31
Messages: 47 AU NOM DE LA FRATERNITÉ

Bien qu’en tant que sociologue qui considère la religion comme un phénomène social, à la manière du grand sociologue Français Mauss qui la considère comme un phénomène social total, je me donne le droit d'analyser les religions à travers les différentes doctrines et confessions sans préjugé ni parti pris en toute neutralité et objectivité tout en étant un chrétien ou né catholique avec mes racines traditionnelles ou culturelles vaudouisantes. Je crois que l'ouverture d'esprit est meilleure pour la construction d'une véritable fraternité humaine que le renfermement dans la bulle de sa foi en ignorant le voisin à notre côté. Au niveau de l'amour et de la morale, Jésus Christ est mon modèle car non seulement il enseigne d'aimer son prochain comme soi même, mais encore il prêche le pardon et la réconciliation en cas de quelqu'un qui est victime de mal. Ma culture d’amour et de pardon tel que enseigné par Jésus s'ajoute à l'Ahimsa de l'Hindouisme étant l'idéal du non désir de nuire dont Gandhi demeure le modèle parfait. L'amour et la morale avec Jésus, le non désir de nuire ou de la non-violence de Gandhi font des valeurs que j'essaie d'intérioriser pour me guider dans le chemin de la vie sans vouloir devenir un ange car l’homme n’est ni ange ni mais qui veut l’ange fait la bête. Mon ouverture au niveau de la foi religieuse s'agrandit davantage quand que je me suis tombé sur le principe du Maya de l'Hindouisme selon lequel il existe différentes façons de voir une même chose où chacune des visions est valide mais partielle de la réalité pleine de telle sorte que nul ne peut avoir la vérité absolue en rejetant l'opinion de l'autre considérée comme fausse ou un mensonge. Ce serait une prétention trop présomptueuse. Non seulement nous pouvons voir une même chose différemment mais encore l'homme qui regarde vers le nord ne voit pas ce que l'homme qui regarde dans le sud voit, et vice versa. Tout dépend de notre champ de vision à travers son horizon comportant ses propres limites qui empêche à chacun d'avoir une vision parfaite de la réalité pleine. Cette grande sagesse porte celui qui la cultive à porter attention à l'avis des autres dans un esprit d'échange ou de communication sans rejeter sa propre croyance. Vu qu'il est vrai en réalité que quelqu'un peut voir des choses que l'autre ne voit pas, chacun a plus à gagner en cas d'inclusion de visions que d'exclusion de visions, donc un enrichissement au niveau de la compréhension et de la connaissance. Autant dire, je crois dans le principe du Maya, car je suis convaincu que nul homme au monde n’a le monopole de la vérité. Et aucune compréhension mutuelle n'est possible s'il n'y a pas la volonté de communiquer avec l'autre. Et aucune communication n'est possible s'il n'y a pas une véritable et franche volonté de comprendre l'autre dans ses opinions si jugées fausses à priori.

La recette de la fraternité et de la paix :1) Une tasse d'amour, 2) une tasse de pardon 3) Une cuillérée du non désir de nuire ou d’Ahimsa 4) une cuillérée de vérité relative Maya. Bonne digestion au nom d'une solidarité fraternelle et harmonieuse.



Edner SaintAmour





Haut




kenn Sujet du message: Re: POTOMITAN, HAITI MAISON COULÉE, QUE SUIS-JE, ÉVANGILE PO
Publié: Mercredi 07 Avril 2010 17:25




100 Posts



Inscrit le: Mardi 10 Avril 2007 17:01
Messages: 142
Localisation: CANADA Il n'y a que des analyses extrêmement intéressent avec vous !


Kembe ferm

_________________
KENN




Haut




edpoete Sujet du message: Re: POTOMITAN, HAITI MAISON COULÉE, QUE SUIS-JE, ÉVANGILE PO
Publié: Mercredi 07 Avril 2010 18:36




40 Posts



Inscrit le: Mercredi 29 Juin 2005 16:31
Messages: 47


Haut




KALABASH Sujet du message: Re: POTOMITAN, HAITI MAISON COULÉE, QUE SUIS-JE, ÉVANGILE PO
Publié: Lundi 19 Avril 2010 16:58




New entry



Inscrit le: Vendredi 16 Avril 2010 15:56
Messages: 4 bien bonjou le poèt
en té ké bien vlé dévlopé si ou dakô
asi rèlijion é nonm en sosyété la
mwen inmé la poézi pas sé lengaj a tché é sa bèl lè ou sa mèt mo
enlè'y pou fè moun kouté'y palé fos...

_________________
Tchè sé sèwvo a l'espwi... a nenm!




Haut




edpoete Sujet du message: Re: POTOMITAN, HAITI MAISON COULÉE, QUE SUIS-JE, ÉVANGILE PO
Publié: Lundi 19 Avril 2010 19:35




40 Posts



Inscrit le: Mercredi 29 Juin 2005 16:31
Messages: 47 jE PEUX VOIR QUE VOUS ANTILLAIS, MAIS LA DIFFERENCE AU NIVEAU DES MOTS ENTRE CREOLE HAITIEN ET ANTILLAIS, J'AI DE LA DIFFICULTE A VOUS SAISIR. POUVEZ VOUS M'ECRIRE EN FRACAIS, CELA FALICITERA LA TACHE, OU LA COMPRENHENSION MUTUELLE. ANTOUKA, KENBE LA. MAP TANN MESAJ WOU AN FRANSE





Haut




KALABASH Sujet du message: Re: POTOMITAN, HAITI MAISON COULÉE, QUE SUIS-JE, ÉVANGILE PO
Publié: Mardi 20 Avril 2010 18:00




New entry



Inscrit le: Vendredi 16 Avril 2010 15:56
Messages: 4 Sa ké rèd dè ékri en dôt jen
Pa's mwen inmé senti sa mwen ka ékri
Mé si ou dakô
En téké vlé ou kontinié èkri mwen en frensé
Pa's mwen envi apwen'n é mwen en ka rédéw konpwen mwen
Sa ké rèd mé sa vo lè kou
OU ni on bèl frensé y klèw en vé diw kè y prési kon nou ké di y ka monté mô'n
Sa ou vlé di si en konpwen bien
sé kè ou ka rèdouté la swuit èskè ou envi lyenné avè mwen
sé ta di bokenté on pawtaj dè konésens densei'nmen
on échenj ki ni on sens

_________________
Tchè sé sèwvo a l'espwi... a nenm!




Haut




edpoete Sujet du message: Re: POTOMITAN, HAITI MAISON COULÉE, QUE SUIS-JE, ÉVANGILE PO
Publié: Samedi 01 Mai 2010 15:48




40 Posts



Inscrit le: Mercredi 29 Juin 2005 16:31
Messages: 47 CESSEZ DE JOUER LE MALIN, SI POUVEZ LIRE EN FRANÇAIS, VOUS POUVEZ EGALEMENT ECRIRE EN FRANCAIS, VOTRE FACON D'ECRIRE VOTRE BELLE CRÉOLE EST MALHEUREUSEMENT DIFFICILE POUR MOI DE COMPRENDRE, SIMPLIFIEZ LA TACHE, ECRIVEZ EN FRANCAIS, OU ANGLAIS, ALORS JE COMPRENDRAI. SINON CESSEZ DE JOUER LE MALIN





Haut




ptitemariam Sujet du message: Re: POTOMITAN, HAITI MAISON COULÉE, QUE SUIS-JE, ÉVANGILE PO
Publié: Dimanche 03 Octobre 2010 23:04





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

EDNER SAINT-AMOUR Empty
MessageSujet: LUMIERE   EDNER SAINT-AMOUR EmptyMar 8 Nov 2011 - 12:34


ÔDE À BENIN
Eh oui! Que vous soyez à pied ou en cravate
Le canard quelle que soit la hauteur de son vol
A toujours une masse de boue dans ses pattes
La vanité ne peut jamais rendre folle mon âme

Quels sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes
Qui spéculent comme des serpents à sonnette
Veulent-ils répandre leur mortel Venin
Sur les gens à l’esprit sain et serein

Zen! Ne rien poursuivre! Juste voir! L’art de voir
Simulacre ne peut point nous empêcher d’apercevoir
Un dieu ne peut pas cacher un autre dieu
Quelle part toujours il brillera sous les cieux

Oui! Dieu ou dieu existe comme on respire
Toujours il brille, sa fonction de resplendir
Non! Non! Ne vous luttez surtout pas contre le destin
Si vous ne brillez pas en Haïti vous brillerez au Bénin

Oui! dieu ou Dieu existe comme on respire
Toujours il brille, sa tâche de resplendir
Ne vous luttez surtout pas contre les parasites vermines
Si vous ne brillerez pas au Chili, vous brillerez en Chine

Cessez de vous plaindre de la cupidité et de la jalousie
Vous n’êtes pas esclaves de la vanité d’une vile lie
Ni des cancres, des ignorants, des charlatans
Dont préjugé et discrimination trahissent votre sang

Tournez vers l’autre rive votre œil
Là vous verrez bien des merveilles
Sortez du rang des serpents répandant leur venin
La mort avant son cycle n’est pas la règle du destin

Connaissez vous vous-mêmes, soyez fiers de vous-mêmes
L’Amour prend toujours sa source d’abord en soi même
Si on n’aime pas soi même, on ne peut non plus aimer autrui
Ne soyez pas esclaves de la vanité, de la cupidité d’une lie

Par l’or vous voulez inspirer
Par l’argent vous voulez respirer
Par la matière vous voulez expirer
Adorez votre merde que vous aimez

Vous projetez toujours votre idéal malsain
Sur les gens aux esprits sains et sereins
Voulant faire croire qu’ils sont malades
Pour résoudre vos problèmes à la salade

Vous feignez toujours et toujours d’être en santé
Alors que vous êtes crevés de virus d’obscénité
Mais c’est le pauvre qui a toujours un handicap
L’ignorant nanti doit gouverner le savant, tenir le cap

Adorez, servez votre dieu euro ou dollar
Adorez, servez votre grand roi César
La science de la chance vous sera versée par hasard
Votre cupidité vous sauvera de vos us manières bizarres

Ne demandez pas à l’autre si vous serez sauvé
Cherchez en vous votre bonté ou vos péchés
Ce n’est pas l’œil de l’autre qui va vous sauver
C’est par votre foi ou votre action que vous serez sauvé

Le salut n’est ni vanité, ni cupidité ni fantaisie
Il ne se mesure pas à l’aune du criminel profit
La porte du paradis resplendissant comme la lune
Ne s’ouvre pas avec la clé de la richesse, de la fortune

Nous savons tous que nous sommes poussières
Que nous venons des vieux limons de la terre
Mais nous avons un souffle qui nous anime
Un esprit, une intelligence qui rend sublime

Nous venons de l’astre, de la lumière qui brille
Nous demeurons encore l’étoile qui scintille
Rien ne peut nous basculer dans la pénombre
Pour vivre dans l’obscurité en simple ombre

Jamais nous n’étions du côté de l’ignare ignorant
Notre culture nous rend solidaire au savant
Les imbéciles sans sagesse ni conscience ni culture
Peuvent prendre matière pour dieu de la nature

Les nigauds, les bandits sans culture ni sagesse
Resterons dans l’angle de la cupidité de la bassesse
Des gens qui adorent le ventre au détriment de la tête
Le culte de la rapine versant le sang dans la tempête

Bénin! Là où poussent grandissent les imbéciles
Où la sélective instruction fait des bonasses dociles
On ne parle que de matière pour le ventre et l’achat
On ne parle que du vol de rapt, de butin, d’appâts

Bénin! Je suis avide de votre spiritualité
Bénin! Je suis avide de votre volupté
Je veux vous caresser dans mes bras
Seuls vos baisers me servent d’appâts

Mon cœur ne bat pas au rythme du besoin
Mon âme ne bat pas au rythme de l’appétit
Mon esprit n’est pas le génie du gain
Je ne suis pas fait pour vivre dans l’infamie

Mon cœur est là pour aimer
Mon âme est là pour animer
Mon esprit est là pour briller, illuminer
La lumière est la nature de ma destinée


Ne venez surtout pas de rien me blâmer
Sous la base de vos sordides préjugés
Je ne suis pas trempé dans aucune fraude
Si je suis en faillite c’est par votre faute

Ô fils des ténèbres de la pénombre
Pourquoi tuer des vies dans l’ombre
Arrêtez votre train de destruction
Trop de vies disparaissent sans raison

Pourquoi Pourquoi c’est le produit et la vendeuse
Qui détermine la vie pour avoir une âme heureuse
Pourquoi toujours une seule formule sur le toit
Partez proche ou loin, partez on vous remplacera

Au lieu de me suivre les pas et les traces
Pourquoi ne pas créer votre propre place
La société sans préjugé ni discrimination
A place pour tout le monde sans distinction

Pourquoi toujours des trucs, sordides pièges
Pour réduire d’autres races ou ethnies en siège
Est-ce que la mort d’une race de génie
Enlèvera votre statut de nigaud de lie

Dites nous donc qui avait lancé la pierre
Hypocrites n’est-ce pas vous la sorcière
Pourquoi lancer la pierre en cachant la main
Pourquoi dans la mort vous célébrez votre festin

Pourquoi ce vilain collectif égoïsme
Enroulé dans la trame du sadisme
Guidé par le chacun pour soi
Loi de la jungle du sans foi ni loi

Ignorants, pouvez vous vous taire
Pirates pouvez vous vous taire
Le monde en a marre de vos spéculations
Vos grossières et vulgaires élucubrations

Oui! Vous devez apprendre à respecter
Les préceptes de votre propre divinité
Ôter d’abord la poutre dans votre œil au quotidien
Vous verrez mieux pour ôter la paille dans l’œil du prochain

Ne venez pas me prêcher une parole
De vos manières prétentieuses et drôles
Il est temps que cesse l’hypocrisie
Je ne suis pas du monde de l’infamie
8 novembre 2011

Sonnette
Quels sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes
Qui spéculent comme des serpents à sonnette
Veulent-ils répandre leur mortel venin
Sur les gens à l’esprit sain et serein?
7 novembre 2011


HYMNE AU BÉNIN
BÉNIN! Malgré les vagues, flots et turbulence
Nous sommes encore dans le train de l’Existence
Bénin! Vos fils grâce à la sagesse de votre culture
Vivent encore avec sérénité, lumière dans la nature

Bénin depuis 1503 l’histoire nous avait séparés
D’une très grande distance de deux destinées
Mais encore toujours grand vous respirez
Et Votre souffle me rejoint en plein nez

Je souhaite que vous écoutiez vos fils de l’Amérique
Encore fiers de votre sagesse venant de l’Afrique
Malgré préjugés et discriminations trahissant notre sang
Nous existons encore et encore dans l’espace et le temps


J’étais vraiment touché en lisant votre belle Prière
En souvenir des esclaves comme force négrière
Vous y dégagez un très haut degré de spiritualité
Distinction aux cupides à la foi en la matérialité

Bénin! Si vous trouvez ce simple petit poème
D’un de vos fils qui vous adorent, vous aiment
Cachez le fond dans vos lettres, votre littérature
Témoignage d’amour entre nous qui s’inaugure

Je souffre à l’intérieur grandement d’un immense chagrin
Car nous nous ne sommes pas connus, de vous si loin
Dites-moi Bénin, quand votre cœur contre mon cœur
Se battra en mélodie en harmonie et en chœur

Quand j’aurai votre adorable, admirable silhouette
Sur laquelle mon regard peut voltiger faire sa pirouette
Je souffre à l’intérieur grandement d’un immense chagrin
Car nous nous ne sommes pas connus, de vous si loin

Je vous connais que de nom sans vous avoir vu
Faites moi vous voir, éclairez, séduisez ma vue
Mon cœur qui adore souffre de votre absence
Un grand vide masque encore mon existence

Je veux vous tenir dans mes bras
Et marcher sur le rythme de vos pas
Comme la femme aux lèvres envoutante
Transportez dans vos transes enivrantes

Un de vos fils qui de votre présence reste avide
Quand viendrez-vous me combler ce grand vide
Je suis fils de l’espérance car je nourris l’espoir
Qu’un jour nous aurons la chance de nous voir

Non! Non! Je n’ai besoin ni l’or ni l’argent nul eldorado
Je veux que votre souffle caresse mon cœur et ma peau
Nous ne pouvons être ou former un seul dans le Vodou
Sans me connaître, vous connaître, sans prendre rendez vous

À présent l’heure a sonné pour que nous restions solidaires
Puisque sur la terre, dans l’humanité nous sommes des frères
Frères de peau, de sang, d’esprit, de sagesse, lumière et foi
Mon AMOUR à vous et pour vous mille, mille et mille fois


POURQUOI
Alors dites moi, pourquoi aimez vous autant
Défricher, chercher la foi chez le croyant
Sans vouloir vous en procurer vous même
Se cache-t-il un intérêt dans la pénombre

Alors dites moi pourquoi aimez vous autant
Évaluer la foi du prochain, voisin, croyant
Dont vous étés vous même dépourvu
Se cache-t-il un intérêt dans les ténèbres

Alors dites moi, pourquoi aimez vous autant
A remettre en question la foi du frère croyant
Dont vous etes vous même entièrement prive
Se cache-t-il un intérêt dans l’obscurité

Alors dites moi pourquoi aimez vous autant
A obscurité la foi du prochain, du frère croyant
Laquelle ressource divine que vous n’avez point
Se cache-t-il un intérêt dans la caverne

Alors dites moi, pourquoi aimez vous autant
A déterminer la foi du voisin, prochain croyant
Alors que vous demeurez un sans foi ni loi
Dont le code de vie est régi par la règle de la jungle

Vodouisant, seul Dieu Mahou est maître de votre foi
Les hommes d’une autre confession quels qu’ils soient
N’ont aucune leçon de foi, nulle leçon à vous donner
Soyez la guêpe qui mort quand de son nid on ose la piquer

Le principe démocratique de la tolérance l’exige
Le principe démocratique du respect l’exige
Car c’est conforme à la règle de la légitime défense
L’atrocité de l’un entraîne chez l’autre la vengeance

Si l’offense, l’agression est la première règle de la force
La résistance, la défense est le premier principe du droit
Qu’on se mette tous debout a l’horizon pour pointer le doigt
Nous ne gravitons autour des cupides croyant au culte de la force

Des cupides qui veulent monter en puissance
Rien que pour se donner luxueuse apparence
Pour se distinguer prétentieusement du reste de l’existence
Comme un roi, comme un dieu. Hélas dieu de l’ignorance


Voltaire utilise le mensonge avec génie
Rien que dans le but de sauver des vies
La ou la chasse aux sorcières de l’inquisition
Poursuivait son oeuvre sinistre de la destruction

Les gens qui ne comprennent pas tant la recette
Se laisse emporte par la poche et pour la fourchette
Ainsi il se brûle, se consume l’âme et le coeur
Dans les flammes ardentes de ce vice destructeur

Voltaire l’avait bien dit et précise dans son dicton :
Mentez mes amis, mentez je vous le rendrai a l’occasion
Mais il n’avait jamais encourage a mentir en tout temps
Ni pour de l’argent car ce vice peut réduire au néant

Soit que le vice se tourne contre son propre auteur
En se montrant suicidaire à et pour soi destructeur
Soit qu’il se montre agressif prenant autrui pour cible
Où il détruit, endommageant des vies devenues victimes

Le vice entraîne l’âme à la ruine de la corruption
Ou le coeur trop charge cède a la destruction
Le génie au niveau social devient inutile
Car le monde le range dans la catégorie vile

Génie du mal quand il n’est la brute de la foret
Il doit subir de la société le foudroyant rejet
Ainsi rien ne peut empêcher la démolition
Ainsi nul ne peut empêcher la destruction



LE MENSONGE
En soi le mensonge est un grand vice
Qui conduit l’âme à la ruine au précipice
Parce qu’il se reconnaît dans la corruption
Dont le destin tend vers la destruction

Le mensonge a l’odeur du suicide
Par remord de conscience troublée
Souvent en cas de rejet par la société
Sinon nuisible à l’autre tel l’homicide

Mais quand le mensonge s’évertue
De faire cordiale alliance à la vertu
En se donnant un cœur salvateur
Au bien il devient compensateur

Mais pour ne pas devenir un gros larron
Voltaire conseille de le faire à l’occasion
L’occasion d’accomplir par amour un bien
Ainsi le principe de la vertu se maintient

Si l’on ment pour apporter le salut
À des victimes ou des vies qu’on offense
En appliquant le droit de légitime défense
Ce n’est plus un vice mais une vertu

Ce vice devient complément de vertu
Parce que son but se joint à un salut
On ne le fait non pas pour détruire
Mais pour sauver, pour construire




RACISME
Quand dans la pleine rue
Le vilain met tout a nu
Sa bulle vénéneuse de racisme
Ensorcelant sa bile de sadisme

L’oeil nu de tout le monde le voit
La voix dénonce le sans foi ni loi
Qui adore le grand culte du désarroi
Qui exige supplice comme la croix

Quand la source du problème
Réside dans le coeur du système
Qui demeure toute une gangrène
Où le racisme répand ses graines

L’oeil peut ne pas voir les signes
Caches a travers une main invisible
Où l’on dissimule la logique abstraite
Du racisme qui détruit bien des têtes

Sous une silhouette un visage, une figure courtoise
Racisme peut se manifester de manière sournoise
Sans que l’homme ordinaire n’aperçoive sa face
Car Caméléon demeure le grand dieu de la farce

Tant et aussi longtemps que vit un Adolphe Hitler
Au sein de nos rangs dans la collectivité, la société
Le coeur comme l’âme connaîtra toujours des calvaires
Qui obscurcissent horizons et chemin de l’humanité

Tant et aussi longtemps que vit un Darwin Charles
Au sein de nos rangs dans la collectivité, la société
Comme chef, roi, président, prince ou maréchal
La brute gouvernera toujours la vie, la destinée

Christophe colomb vient avec le sinistre monstre
De la cupidité qui devient sublime reine de la ronde
Darwin théorise le cancre démon, diable, Belzébul Satan
Où le tigre cruel est ami des charlatans dans leur carcan

Herbert Spencer traduit a ciel ouvert cette théorie
Dans le monde social fragile par franchise ou ironie
Où le bonheur des uns fait le malheur des autres
Le principe de l’évolution a ses fidèles et apôtres

Adolphe Hitler la met en pratique l’actualise
Grâce a sa magie, sa stratégie et maîtrise
Qui le hisse au sommet du génie du mal
Où une race est condamnée dans l’infernal

Dans un monde de démons ou mieux de colons
Où l’esclave demeure le mentor du maître larron
Qui s’appuie sur le moyen de l’exploitation
Pour faire fortune, des richesses en million

Certes le vice le mensonge et les abus mettront
La lie dans le tremplin pour devenir champion
Mais faute de talent au réveil de l’instinct de conservation
Le champion doit se jeter dans l’abîme de la destruction

Car tout système porte à l’intérieur de son sein
Le germe gourmand de sa propre destruction
Karl Marx le prêchait non comme donneur de leçon
Mais un grand constat sur le devenir, le destin

On peut beau structurer le monde social
Sur la base de l’infernal ensorcelant de mal
Mais produit de l’homme n’est pas divine création
Il finit par connaître son jour fatal de destruction

BRAVE GUEDE
Brave Guede est un loa de la famille des Petro
Mais n’aime ni Bakoulou Baka ni service gombo
Il n’aime non plus Rwaminui ni Bossa ni Bizango
Il ne dit jamais abilolo mais aoche nago ayibobo
Brave Guede n’aime pas qu’on pollue le vodou
C’est pourquoi assez souvent il se met debout
Pour critiquer, dénoncer les vices et leurs remous
Afin qu’on mette les corrompus sous les verrous

Brave Guede dénonce Aza Athiassou
Qui vole pour se gonfler les poches de sous
Dont le vice est la seule source de sa fortune
Pour se donner apparence de la pleine lune

Pour son train de vie repose sur des vices caches
Aza Athiassou se fait appeler par Brave Guede
Voleur ne trois jours avant le chat au marche
Vole fet twa jou anvan chat nan mache

Athiassou est dépourvu de tout sens vertueux
Il vole tout le monde voire le Bon Dieu
Il s’accapare pour lui même et les siens
Il dépouille le monde de ses propres biens

Il vole la moisson, les récoltes d’Azaka Limba
Mère de famille vertueuse envers ses enfants azaka
Par la ruse il trompe la sincère Grann Silibo
Dont l’amitié reste limpide comme de l’eau

Dans ses vices dont l’obsession touche à la folie
Il vole même la Parole, la Prière, la Prophétie
Depuis Aloumandia passant Par Ibolelée
Car pour lui le vice est un culte très adoré











Clé 2
L’humanité dans sa motion et ses manifestations
Se dresse sur deux grandes philosophiques visions
Qui se résume en deux mots seulement
La Sortie et l’Entrée dans la fuite du temps

Les tenants du grand chemin de la Sortie
Posent la société comme monstre impie
Où tout le monde doit vite sortir de sa caverne
Pour ne pas se faire dévorer chair sang et veine

L’homme veut se libérer de cette caverne
Ogre, Démon, Monstre, Tetsankò gouverne

Tout le monde doit courir vite, lutter pour mériter le salut
La Gazelle doit courir vite pour que son sang ne soit pas bu

Ce qui caractérise ce type de représentation ou vision
C’est surtout le doute semant dans l’âme la confusion
Car on sait la où l’on sort mais non ou l’on va
D’où l’inquiétude qui dure de la naissance au trépas

Les tenants du vaste chemin de l’Entrée
Posent la société comme but projeté
Vers lequel tend le destin l’avenir
Où l’actualisation pistonne le devenir

Il faut de l’effort double du courage
Pour avoir vie méritant hommage
Ici l’homme reste insouciant du passe
Mais connaît où il va, chemin de sa destinée

La rencontre en un même espace temps
De ces deux types d’êtres vivant pensant
Les deux grandes visions se contrastent
Parfois ordre, souvent choc se constate

La sortie se baigne dans la confusion
L »Entrée se baigne dans l’illusion
Ainsi tout doit se refaire en scénarios
Toujours meurt l’ancien et naît le nouveau

C’est à partir de ce jeu de destruction dans le temps
Que le vodou vient avec son concept de Potomitan
Comme une solution tenue pour une troisième voie
Ou les extrêmes refuses pour source de désarroi

Potomitan! Mesure ! Balance ! Juste milieu
Promesse, rêve d’un avenir, devenir heureux
O sagesse, Modération, Amour, Pleine Vie
Comme le vice du défaut l’excès en tout nuit

Le Vodou n’est pas un tchaka donnant répugnance
Car il sait très bien distinguer la vie de l’existence
Afin que l’un à l’autre ne cause de dommage
Sa compréhension favorise bien des avantages

Vie et Existence deux faces d’une même médaille
Devant être deux alliés sur le champ de la bataille
Mais quand ils deviennent de coriaces adversaires
L’être humain peut traverser bien des calvaires
Quand il y a harmonie les deux se complètent

Quand règne l’harmonie ils se complète
En chantant des mélodies quasi parfaites
Mais lorsque le choc s’interpose
Ils se contredisent, ils s’opposent

Ainsi naît la grande crise de l’existence
Où la mort est prise comme délivrance
La vie se trouve dépourvue de guide
Faute de quoi on se console sur le suicide

C’est à partir de ce jeu de destruction dans le temps
Que le vodou vient avec son concept de Potomitan
Comme une solution tenue pour une troisième voie
Ou les extrêmes refuses pour source de désarroi

Potomitan ! Mesure ! Balance ! Juste milieu
Promesse, rêve d’un avenir, devenir heureux
O sagesse, Modération, Amour, Pleine Vie
Comme le vice du défaut l’excès en tout nuit







DROIT DU LION
Dans les temps moderne de Darwin
Ou on veut que les lions toujours Win
On blâme toujours la victime qu’on offense
N’ayant même pas droit à la légitime défense
Les moutons soumis au joug des bourreaux
Restent des zombies menottes dans leur cachot
Ou la loi de la jungle de Madoff disciple de Ponzi
Règne sur la conscience, sur l’existence sur la vie

Ah! Pendant environ vingt ans
Madoff brillait dans le firmament
Une des étoiles de Wall street
Au détriment de l’Avenue Main Street
Ah! Pendant environ vingt ans
Madoff brillait dans le firmament
Un des dieux de Wall street
Au de l’Avenir Main Street

Pendant qu’il vivait dans son Eldorado
Dans le confort, le luxe ou tout était beau
Il n’a place pas un seul sous, un seul centime
Des sommes confiées par les clients qui l’estiment

Le truc magique qu’il utilisait par excellence
Lui permettant une fort heureuse existence
C’est qu’il piochait dans le fonds des nouveaux clients
Pour rétribuer ou rembourser les plus anciens clients

Quand un nombre croissant d’investisseurs
Demandent à retirer leur du a l’heure
Ou la crise éclate en pleine figure
Il se retrouvait coince au pied du mur

Avec une peine de 150 ans de prison
Il apprend de ses erreurs d’heureuses leçons
Aujourd’hui il est le plus grand richard César
Avec par moi un gros salaire de 150 dollars

Il n’avait rien place d’argent autrefois
Aujourd’hui il en a 150 dollars il est roi
Il finit par apprendre la grande leçon
Que le mensonge est propre au larron
1er novembre 2011



HETERONOMIE
L’occident le Nord centre de contrôle
Centre de prise de décisions
Que doit exécuter périphérie le Sud
Qui en subit les conséquences

Bonheur des uns malheurs des autres
Ainsi se construit le monde, l’humanité
Dialectique, antinomie, antagonisme, lutte, combat
Que toujours le plus fort selon la règle de la jungle
Mais pour les hommes de lumière
Attentionne, avise et qui observe
Analyse, critique, remet en question
Il est au-dessus de la mêlée, de tout
Car il sait la ou ça se brasse
Aussi bien quand ça passe
Quand la calebasse casse

Il est homme de l’heure
Il est homme du temps
Avec son Bic il verse l’encre
Pour faire jaillir la lumière
Lumière dans le salon, dans la chambre
Lumière dans le plafond, sur le toit
L’intérieur et l’extérieur de la maison
Partout à travers le vaste horizon
Il n’est pas un avatar tire du hasard
Il est homme éclaire, lumière, phare

Masse brillez car vous êtes aussi lumière
Peuple Brillez car vous êtes lumière
Nation brillez car vous aussi lumière
Humanité brillez car vous aussi lumière

Citadin brillez car vous êtes aussi lumière
Paysan brillez car vous êtes aussi lumière
Bourgeois brillez car vous êtes aussi lumière
Ouvrier brillez car vous êtes aussi lumière

Roi brillez car vous êtes aussi lumière
Chef brillez car vous êtes aussi lumière
Autorité brillez car vous êtes aussi lumière
Sujet brillez vous êtes aussi lumière

Protestant brillez car vous êtes aussi lumière
Catholique brillez car vous êtes aussi lumière
Vodouisant brillez car vous êtes aussi lumière
Bouddhiste brillez car vous êtes aussi lumière

Un seul nous sommes des ténèbres
Ensemble nous sommes la lumière
Notre rôle, tache, fonction de briller
Nous sommes image du créateur Mahou

Un seul nous sommes des ténèbres
Ensemble nous sommes la lumière
Notre rôle, tache, fonction de briller
Nous sommes image de Dambala

Brillez comme des astres dans l’univers
Constellez comme des étoiles dans la galaxie
Un seul nous sommes des ténèbres
Ensemble nous sommes la lumière
1er novembre 2011


Cendrillon
Le poète reste toujours au quotidien
La lie la cendrillon des écrivains
Parce que hier il s’enfermait dans son ego
Ou la romance de l’âme répand des maux

Alors comme poète j’annonce le nouveau
Afin de corriger de la romance le défaut
A la Romance dont l’âme était ténèbres et chimère
J’ajoute le flambeau, le phare, la bougie, la lumière
Car la vie est à la fois célébration et constellation
Car la vie est à la fois animation et lumière
Sur l’âme qui vibre, se meut, toujours en motion
Il faut quelque lumière, quelque illumination

L’émotion n’est jamais maîtresse de sa maison
Elle l’est quand le phare éclaire sa direction
Le sentiment n’est jamais maître en sa demeure
Pour l’être il lui faut de la lumière, de la chaleur

La vie est émotion et illumination
La vie est animation et constellation
La vie est motion et lumière
Soyons cœur âme qui éclaire

Quand la romance est fille de la pénombre
Notre existence demeure une simple ombre
Quand la romance tient le phare dans la demeure
La vie s’épanouit en toute sa splendeur
1er novembre 2011


























Voici le Poème de René Lévesque
On a tué au Vietnam au Biafra
On a tu au Sinaï, en Algeria
Che Guevara est mort en Bolivie
Tant d’espoirs sitôt passent de vie à trépas

Kennedys de Dallas et de Californie
Tant de fleurs au panier adieu Jacquie
Onassis sur son Yacht Trudeau a Ottawa

Le riche s’enrichit les gros font la graisse
Au lieu de liberté des colonels en Grèce
Et contre l’inflation on chôme à Montréal
Cadillacs a crédit et vieux pauvres qui brulent
Fait mourir dans un monde ou le blé se vend mal
Barbus aux cheveux longs cibles de belles bulles
D’excommunication des imberbes inquiets
Êtes-vous beaux ainsi ou bien si laids?
Qu’importe si par vous de vieux tabous reculent
On est moins hypocrite et on est plus instruit
Deux grands pas même si c’est loin du Paradis
Que le Real seul s’obstine à promettre sur cette terre

Si la bombe fait peu la fusée n’a porte
Qu’un homme dans la lune et c’est de ce cote
Qu’un jour la paix viendra dans l’interplanétaire

Un jour enfin l’école vint
Partout la secondaire
Pour tous l’espoir de faire
Finir par finir le p’tit pain

Révolution sans grands machins
Qui change tout sans rien défaire
Et demain ses contesta ires
Seront ses meilleurs citoyens

Un peuple entier vient de renaitre
Dont le passe n’est plus seul maitre
Qui va oser vivre au présent…

Mon vieux Québec, tout jeune adulte
Tout renouveau te catapulte
Le clairon de Saint Hyacinthe
31 décembre 1969


Voici le poème de Gilles Vigneault
Pour tenir le mat, le poète du pays
Je m’ennuie des mélodies qui mettaient mes yeux dans l’eau
Je m’ennuie de ton ennui
On veut un drapeau, mais on n’a pas encore de mat
Il faudrait se faire un mat

Ben le temps passe, pis y chante encore
Pis on chante encore, pis dans toutes les noirceurs
Y faut se faire un mat
On va se faire un mat lustre
Chante encore je te promets
Qu’on va répondre en chœur


















SOCRATE ET BOUDDHA

Philosophie: Pensée conventionnelle dont Socrate est le stratège ou père, se tenant au centre du cercle comme un lutteur de sumo, ramassé sur lui-même, trapus, bas, flexible, bondissant à droite à gauche, jamais où on l’attend, comme Cassius Clay. La philosophie n’est pas son métier. Il n’a aucun savoir a monnayer : je ne sais qu’une seule chose, c’est que je ne sais rien. Sur ce terrain de non savoir personne ne le déloge. En revanche Socrate a dit : Connais toi, toi-même.



NAISSANCE: Socrate naît 470 et meurt en 399 avant jésus Christ
Bouddha naît 408 et meurt vers 400? Avant jésus christ

Enseignent : Plaine du Cange escorté de centaines de disciples. Rumeur
Socrate : Intérieur d’Athènes, auditoires restreint, gens de bonne compagnie, langue des forgerons, savetiers, corroyeurs

Origine familiale fils d’un tailleur de Pierre, de la Plèbe, enseigne aux princes

Bouddha, fils du roi, le prince parle à tout venant


Qualités Socrate réveille les gens, harcèle les dormeurs comme Mélos, Anytos, Lycon, ceux qui ne cherchent pas, ne questionnent pas, ne trouvent pas. Socrate cherche mais ne trouve pas. Dormeurs fâchés contre lui de se réveiller pour rien. Dialogues aporétiques qui ne disent rien sur la nature du bien, piété ou bonheur en soi
Bouddha veut réveiller aussi

Socrate questionne, ne cesse de questionner, philosophie après lui s’installe dans la précarité de questionnement, comme le démon Éros soufflant sur les braises de la pensée.

Bouddha ne questionne pas. Ne cherche pas. Comme Picasso, il trouve. Engagé dans un processus de trouvaille sans fin auquel le Nom de Nirvana, qui surgit quand les recherches s’arrêtent. N’a cure de ce remue méninge dialectique. Son rayonnement se passe de mots, il est direct, tangible, renversant, comme un éléphant dans la savane

Socrate retient son interlocuteur par les basques quand le dialogue est fini, Veut poursuivre l’échange, se réjouit dans le débat. Inquiète. Le Taon au flanc de la cité. Cherche faille du raisonnement et du raisonneur, son point aveugle. Mit tout, sens dessus dessous. On l’accuse de corrompre la Jeunesse, de soulever le fils contre les pères, contre l’État, contre les dieux. Porte un masque, passe son temps à faire le naïf et l’enfant avec les gens, dissimule, ironise. Regard de taureau devant la ciguë. Dispute. Dialectique est une joute. Le dernier mort, celui de la fin, ne lui appartient pas. Pense. Tend vers la sagesse.

Bouddha
Ne dicte pas ceci est vrai ceci est faux. N’est pas partie prenante à la controverse. Ne dispute pas parce que toutes ces discussions sont sans rapport avec le but, avec la vie noble, parce qu’elles ne conduisent pas au désenchantement, à l’illumination, a la cessation, à la tranquillité, à la connaissance profonde, à l’illumination et au Nirvana. Tranquillise. Enlève les dards : Je vous enseigne un chemin où les épines disparaissent (Dhp275). Bouddha au mot de la fin. Proclame la fin du monde, ici même, dans corps haut de 6 pieds. Ne pense pas mais voit. Ne tend vers rien. Il n’incline vers rien, il se tient au milieu, les yeux ouverts. Nirvana est l’État sans inclination est radieux. Fondateur de religion au même titre que Moïse, Christ, Mahomet. Religion d’environ 300 ou 400 million de Bouddhistes recensés dans le monde. Fidèles ont leurs : rites, reliques, moines, lieux saints, textes sacrés

La théologie du Bouddhisme repose sur 4 piliers : 1) Les dieux existent 2) Ils resplendissent comme on respire 3) ils ne sont pas nécessaire à la libération 4) Ils sont mortels :Principe fondamental du Zen : ne rien poursuivre, juste voir (Bodhidharma, sage indien). Art de voir, selon Suzuki


Religion athée : attraction de la plante pour la lumière, religion sans dieu, sans dogmes, sans création du monde, dont la vocation est de nous mettre au large.


Philosophie : dans le sens restrictif, au sens où l’entendaient certains stoïciens dont la philosophie, essentiellement pratique, consistait a se tenir aux aguets, en éveil, dans un patient, méthodique et scrupuleux espionnage de soi par soi.

Erroire
Dure très longtemps. Sans fin concevable est le Samsara, sans fin concevable est le premier commencement des êtres errants, tournant en rond, enveloppés d’ignorance et liés par la soif (Tanha. Le Samsara a un caractère circulaire, une ronde (Vatta)
Comme les Dupondt, dans Tintin au pays de l’or noir, tournent en rond dans le désert sur les ornières que leur jeep a elle-même tracé. L’homme revient à ses traces, de vie en vie

Encore et encore ils jettent leur essence
Encore et encore tombe la pluie
Encore et encore ils cultivent la terre
Encore et encore la terre donne son fruit…
Encore et encore l’homme naît et meurt
Encore et encore il est porté en terre…



Et plus heureux que les vivants et les morts est celui qui ne vit pas encore et ne voit pas l’iniquité qui se commet sous le soleil. Car elle se commet encore et encore, l’iniquité (Qohélet)

Siddhârta : signifie, celui qui atteint la cible, qui met dans le mille. Puisque Bouddha grandit proximité des montagnes, il enseignera une doctrine. Page 95






Nul ne peut oser dire avoir le monopole de la vérité. Mais tous peuvent en avoir quelques soupçons, percevoir sa silhouette souvent cachée dans la pénombre, les ténèbres minant les relations à l’intérieur d’une collectivité. Je laisse avec respect et courtoisie cette lettre à la lecture par nos grands politiciens et économistes haïtiens ou autres. Une lettre venant d’un ami à moi.
Merci

5 November 2011


ADPD
Association développement Petit Desdunes
12650 Aimé Léonard
Montréal Nord, Québec H1G 4H7

Chers dirigeants, responsables et membres de l’association, par la présente lettre, je tiens à vous annoncer ma décision de remettre ma démission à cause des réunions qui se déroulent en mon absence malgré le fait que je demeure le président de l’association. Je l’ai fait parce que je soupçonne que ces réunions sont un peu houleuses, donc ma présence n’est plus nécessaire. En la circonstance sans frustration et ni remord, je vous suggère de nommer un nouveau président pour me remplacer au plus vite. Cette démission arrive pour le bien de l’association parce que je m’abstiens de toute éventuelle tension capable d’engendrer des conflits susceptibles de faire basculer l`association dans sa voie de disparition. Je souhaite que les dirigeants et le nouveau président prennent des décisions responsables favorables à l’ avenir et au progrès de A.D.P.D.
Mon mandat de président n’était eternel non plus car l’Éternité est un attribut divin. Je vous présente mes excuses pour avoir posé ce geste si prompt en toute surprise, mais l’essentiel je vous laisse avec ma grande appréciation voulant que je serai toujours en étroite collaboration avec vous surtout les gens cible et le dessein pour lesquels cette association a été fondée. Présider une association comme un pays comporte toujours des risques d’aventure malheureuse. Christophe Colomb avait organisé pendant huit ans un voyage qui le permet de découvrir sans y attendre un nouveau continent plein de richesses. Pourtant il n’en avait rien joui car la jalousie de Francisco de Bobadilla le condamnait pour mourir à la Valladolid le 20 mai 1506, dans la misère et le chagrin, pas même quinze ans après la découverte. Toussaint Louverture après son revirement dans le camp Français avait fini par réunir blancs, noirs et mulâtres tout comme l’ile l’Ouest et l’Est pour gouverner tous comme le premier des noirs. Pourtant il n’avait joui d’aucun honneur puisqu’il devait être déporté pour mourir au fort de Joux En France dans le froid et le chagrin. Jean Pierre Boyer, le grand consolidateur de l’indépendance qui accepta de payer un dédommagement comme dette plutôt que d’engager une guerre ruineuse, le pacificateur qui réussit par gouverner l’ile entière devait être renversé pour mourir dans la misère en France. Le présent demeure souvent un monstre pour sa charge de tensions, de conflits teintés de jalousie qui se font souvent au détriment du mérite et de manière aveugle si ce n’est que la postérité qui tente de relativiser, de restaurer en portant plus lumière pour dissiper l’obscurité des forces des ténèbres. Enfin pour le bien et l’avenir de l’association A.D.P.D je remets ma démission de peur qu’une éventuelle tension ne lui soit pas nuisible et dommageable. J’aime mieux vivre dans l’intégrité, la transparence, la sérénité et la lumière.

Je souhaite a tous, bon succès

Pierre Charles Geneus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

EDNER SAINT-AMOUR Empty
MessageSujet: Vodou/Sagesse   EDNER SAINT-AMOUR EmptyMar 29 Nov 2011 - 13:42



PARTIE I
Comme un ami cordonnier (chaussures) m’avait dit a Hinche, pour faire un soulier ou une chaussure, cela prend quatre étapes distinctes 1) Concevoir d’un modèle d’abord 2) Couper les morceaux conçus 3) Coudre ou piquer les morceaux coupes 4) Montage qui consiste en la mise en forme de la chaussure, c’est-à-dire coller la semelle en bas) et la peau en cuir (en haut) ensemble pour donner une seule unité appelée Soulier. Par ailleurs si l’on veut, on peut y ajouter une cinquième 5) Finition qui consiste a ne rien faire d’autre que de l’embellir, enjoliver la chaussure. Quant à moi, pour mon commentaire sur le vodou j’ai tout fini, sauf l’embellissement qui reste, c’est-à-dire, la touche finale de la correction des erreurs de frappe. Ainsi soit-il, Ayibobo.. Sous peu vous aurez le commentaire final.

LIBÉRATION
Avant Propos
Cette note constitue un avertissement sérieux destiné à l’ensemble des chrétiens qui veulent garder leur foi chrétienne intacte ou intègre tout en voulant s’engager dans la politique ou fraterniser avec d’autres croyants d’une autre confession tout en gardant sa foi chrétienne.
Beaucoup de chrétiens refusent de se mêler de la politique. Une telle attitude de refus à la politique chez les chrétiens peut s’expliquer à partir de l’enseignement de Jésus Christ sur la controverse sur l’impôt dû à César où il affirme dans Luc 20 : 25 : Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. Ici Jésus Christ établit bien clairement la frontière (séparation) entre le Pouvoir spirituel (Dieu) et le pouvoir temporel (État). D’ailleurs Jésus avait même dit de sa propre bouche : Mon royaume n’est pas de ce monde terrestre d’ici bas. Alors on peut lire : Jean 6 : 14-15; Jean 18 : 36; Jean 15 : 19;
Mathieu 26 : 51-52.
Cependant, puisque toute Nation est appelée à être dirigée ou gouvernée par Un chef, chrétien ou non, on ne doit pas se mettre à l’esprit que tous les chrétiens doivent se dissocier de la politique. Au contraire, pas mal de chrétiens, catholiques ou protestants, fidèles, prêtres ou pasteurs s’intéressent bien de la politique. Mais le hic pour un chrétien c’est que l’intégrité de sa foi chrétienne qui peut s’opposer à la pratique politique. Parce que 1) La foi chrétienne repose sur l’émotion recherche l’Amour, le bien, la charité, la vertu dans le refus de la violence au profit du pardon et de la repentance alors que 2) La politique n’est pas seulement une question de gestion des affaires publiques, mais aussi de la violence étant un monopole réservé strictement à l’État comme moyen de ses corps (Armée extérieur) et (Police intérieur). Non seulement le chef suprême de l’État, président ou roi, en cas de troubles majeurs, doit donner l’ordre d’utiliser la violence pour rétablir la paix par la maîtrise des belligérants coupables de crimes, mais encore d’autres individus innocents peuvent être tombés victimes par accident ou non des balles provenant de la police ou de l’armée. Pourquoi?
Le chrétien n’a pas droit de tuer même ses ennemis. Selon Luc 6 : 27, portant sur l’Amour pour les autres Jésus christ dit : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, appelez de la bénédiction divine sur ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient. Pour Jésus Christ, il n’existe que deux plus grands commandements dont dépendent tous les autres, à savoir : 1) Tu aimeras le seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. Le plus grand et le plus important 2) Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Le second est semblable au premier. Tout ce qu’enseignent la loi et les prophètes est contenu dans ces deux commandements.
Credo : Selon le petit Larousse illustré 2002, mot latin qui signifie, Je crois. Le credo de Christ est un formulaire abrégé des articles fondamentaux de la loi chrétienne (symbole des apôtres et credo de Nicée). Ensemble de principes sur lesquels on fonde ses opinions.
Fidéisme: Du Latin, Fides qui signifie, Foi. Doctrine selon laquelle la foi dépend du sentiment et non de la raison.
En ce qui concerne la fraternisation avec un groupe religieux d’une foi ou confession, rappelez-vous de ce passage de Jésus Christ ou il dit; Qui n’est pas contre nous est pour nous.
MÉDITATION : Pensées :
Edgar de la Selves: Pour mériter l’estime il n’est pas nécessaire de grandes choses, il suffit de les avoir tentées
Henry James: Les idées sont de véritables forces. Le pouvoir de la personnalité est également infini. L’Union de deux fait toujours l’histoire
Jésus Christ: Qui n’est pas contre nous, est pour nous. Marc 9.38, Matthieu 12 : 30 et Marc 9, 40
Thomas Shapard ; C’est la politique de Satan de plaider en faveur d’une tolérance infinie et sans bornes
Edner saint-amour: L’un est le reflet de l’autre qui se voit seulement avec les yeux de la modération par le chemin du milieu par opposition a celui des extrêmes ou se cachent tous les excès ou défauts comme obsession.
Combattez le vodou par le vodou. C’est à dire, combattez les pratiques malsaines par des principes sains.

PARTIE II
COMMENTAIRE SUR LE VODOU HAITIEN
Je remarque dans la façon de présenter vos arguments, que le chapitre portant sur le vodou ou vaudou est teinté d’émotion. Mais la sincérité qui s’en dégage le complète de manière saisissante, peut avoir grand impact sur les lecteurs haïtien car ce mariage attire souvent l’attention. Cela se comprend bien en tant que Haïtien en abordant un problème sérieux qui affecte profondément les tissus sociaux au sein d’un pays tant aimé : Haïti, Chérie, Haïti Thomas, La perle des Antilles. Oui! J’apprécie beaucoup votre sincérité qui semble déceler chez vous un état ou un niveau de conscience élevé sur les problèmes religieux auxquels confronte la nation haïtienne. Bravo. La conscience est l’une des plus hautes distinctions de l’homme par rapport à la brute.

Mais en tant que ex étudiant en théologie (St John’s de Queens New York), je dois vous dire que vous explorez une piste dangereuse vue la charge émotionnelle que comporte toute affaire religieuse qui engage la conviction, la croyance, la confession de l’individu. Pour pouvoir vous protéger intellectuellement, il serait mieux en abordant cette question épineuse ou fragile de vous cacher derrière une formule commune à beaucoup d’autres grands auteurs qui osent abonder dans le même sens que vous mais sans avoir eu le temps d’investiguer sur cette matière. Par exemple, le célèbre historien Beaubrun Ardouin pour reporter dans son ouvrage un cas de nouvelles (bruit ou rumeur) venant de la grande masse populaire concernant un Hougan nommé Halaou qui, disait-on, avait reçu l’ordre venant du commissaire Sonthonax pour assassiner Beauvais, avait introduit le récit comme suit : 1) Selon la légende populaire ou 2) Selon la tradition populaire…..3) D’après la croyance populaire. Pourquoi?
Parce qu’un livre ou un journal peut remporter une nouvelle sans avoir été confirmée par des faits ou documentée. A ce stade stage on catégorise une telle nouvelle dans la rubrique traditionnelle, faute de preuve tangibles ou de faits, malgré la rumeur venant de la bouche d’un grand nombre de personnes.

Je vous rappelle en passant que la croyance populaire dans l’antiquité était que la terre était plate, le centre de l’univers, autour duquel tourne le soleil. En plus, c’était le type de science que prônaient dans grands noms comme Platon, Aristote ou Ptolémée. Millions d’individus y croyaient. Seulement le célèbre ingénieur de pont Héraclite émettait en vain l’hypothèse que la terre est ronde et tourne autour du soleil. Mais nulle personne de cette époque ne le croyait car tout le monde plaçait sa confiance en la science de ces trois grands auteurs cités plus haut. Il a fallu un Galilée pour finir par démontrer que l’hypothèse d’Héraclite est vraie et million d’autres personnes avaient tort : c’est la terre étant ronde qui tourne autour du soleil et non l’inverse. Bref la majorité n’a pas toujours raison, elle peut avoir tort, elle peut commettre des erreurs. Une seule personne peut avoir raison sur cette majorité comme Héraclite et Galilée avaient raison sur des millions d’individus.

Cependant en ce qui concerne la preuve sur l’existence de Dieu ou des esprits, c’est plus complexe et compliquée. Une planète est un objet tangible ou visible alors que les esprits divins ou malins, bons ou méchants, comme Dieu ou Satan, invisibles, font partie du monde métaphysique ou surnaturel. Il est absurde de prouver l’existence de quelque chose invisible ou métaphysique à partir faits réels, tangibles ou visibles. Toute forme de raisonnement possible ne tiendra pas debout. Nul n’a la preuve ni de Dieu, ni des anges, ni des esprits, ni des loas ni de Satan. Tout repose sur une simple question de foi ou de croyance. C’est à prendre ou à laisser. Aussi simple que ça. Mais comme on ne peut prouver l’existence de Dieu, nul ne peut non plus affirmer ou prouver le contraire. Bref, fidèles ou scientistes croient en Dieu par soupçon, sorte de preuve par défaut, en raison de l’ordre, de la grandeur, de la splendeur, de l’harmonie, de la complexité de l’univers.
Le grand philosophe Voltaire avait aussi le même soupçon que partagent beaucoup de scientistes créationnistes, non athées. Il disait : peut-il y avoir une horloge sans horloger? Pour lui, s’il y a une horloge, il faut bien qu’il y ait un horloger à l’origine de l’horloge. C’est bien un soupçon et non une preuve malgré le raisonnement. Faute de preuve tangible on se confie au raisonnement. Même les témoins de Jéhovah abondent en ce sens, faute de preuves tangibles. Démontrer est différent de prouver. Sur tableau avec de la craie on démontre logiquement ou a partir du raisonnement que Acide + Base=Sel + eau. Quod erat demonstrandum. Mais quand le professeur va au laboratoire avec ces éléments chimiques, les mets en présence, opère la réaction, ou le résultat effectivement que acide +base=sel +eau. Alors il prouve enfin ce qu’il a démontre logiquement sur le tableau.

Ce que je veux dire par la c’est qu’on n’a pas de faits comme preuve tangible que les esprits vodou existent ou non. Sauf des millions de personnes en Haïti, Bénin, Nigeria, Guinée, Brésil et Cuba y croient même si les pratiques ou rituels sont différents d’un pays à l’autre, voire d’une ville à une autre dans le cadre d’Haïti. C’est réel que beaucoup y prêtent leur croyance, leur conviction au point de fonder leur propre confession religieuse appelée, le Vodou qui les rassemble, les unit, les distrait, les détend. Ils ont leur imaginaire centré sur cette croyance, sur les loas étant des anges ou des esprits bons ou mauvais. La fragilité de ce question c’est l’imaginaire qui guide, motive les actions, les conduites, les comportements, la personnalité, la psychologie d’un individu, tout particulièrement un croyant. Bref, parfois il faut écouter cette personne parler de ses propres croyances même quand vous n’y prêtez pas votre foi. Simple question de tolérance, de respect, de la liberté d’expression ou de religion, du vouloir vivre ensemble. Comme ni catholiques, ni protestants ou vodouisants n’avaient cherché à cohabiter un même territoire national appelé Haïti, C’est l’histoire et la providence qui ont choisi que leur destin soit ainsi lié ou relié ensemble. Bref il faut dialoguer pour nous entendre et non nous battre. Simple question d’harmonie, de paix, du vivre ensemble. L’amour doit être vécu chaque jour, mais la guerre à l’occasion (une invasion ou conquête par exemple).

L’harmonie comme la paix entre les trois religions d’Haïti n’est pas une chose impossible. Il suffit d’être animé de la bonne volonté de la bonne foi dans un esprit de tolérance pour tenter l’expérience. Ce n’est pas impossible parce que si les Chinois ont réussi sur cette voie, les Haïtiens le peuvent aussi. En Chine il existe trois grandes confessions : 1) Le taoïsme 2) Le Confucius 3) Le Bouddhisme. Les trois établissent une forme d’éclectisme religieux qui leur permet de se réunir dans un même temple tour à tour pour célébrer leur foi distincte. Et ça marche sans conflit ni guerre de religion.


Je dois vous dire qu’au niveau des rituels (pratiques) votre exposé, même si plus énumératif que descriptif reste très exhaustif. Franchement je n’ai rien à ajouter si ce n’est que vous faire des compliments.
Cependant au niveau au théorique du vodou (philosophie te théologie) qui concerne particulièrement les principes, les lois, les dogmes, les préceptes du vodou, votre exposé comporte de grandes faiblesses. C’est pourquoi, je juge nécessaire de vous fournir quelques éléments théoriques fondamentaux comme outils pour pouvoir mieux mener vos analyses et critiques. Tels qu’ils sont exposés dans les pages qui suivent.


Je suggérais plus à mener votre combat plus contre les rituels, les pratiques vodouesques jugées malsaines ou sataniques que d’attaquer le vodou en tant que tel. Le vodou n’est pas mauvais en soi, si ce n’est que les adeptes qui le pratiquent mal en contredisant bon nombre de ses principes dont un : Tous les êtres de nature sont sains et doivent traités de manière saine. Sans vouloir opposer le christianisme au vodou dans un cadre de concurrence, je dois vous dire sincèrement que le Vodou plus proche de la Nature à la manière du Taoïsme chinois, peut battre le christianisme sur le plan naturel si le vodouisant savait respecter les principes. En revanche, le christianisme peut battre le vodou au niveau de la famille, au niveau de l’émotion, du sentiment, de l’amour car Jésus Christ reste le modèle incontesté et inégalé à travers le monde au même statut d’un Moïse au niveau de la loi. Comme le Taoïsme fait des merveilles en Chine Nature et médecine surtout), le vodou a toutes les potentialités similaires pour pouvoir réussir à faire de même si ce n’est que les vodouisants qui ne savent pas en tirer profit. Combattez le vodou par le vodou. C’est-à-dire combattez les pratiques rituelles malsaines ou obscènes du vodou par des principes sains du vodou. Le mieux je puisse vous dire sur ce point comme suggestion ou commentaire.

On peut aussi combattre certains éléments jugés trop orthodoxes tels : 1) le cadre ancestral ou le culte des ancêtres qui porte plus à aimer l`’Afrique ou la France plus que Haïti que Dessalines, Pétion, Christophe, Capois Lamort avaient versé leur sang pour donner une patrie, une nation comme héritage. Le culte ancestral dans le vodou s’inscrit dans le registre de l’initiation (descendance, ascendance, inscription).

Il faut aussi combattre dans le vodou, l’excès, l`obsession, le trop plein du mal surnaturel, souvent plus imaginaire que réel, glissé dans la mémoire à coup de YO DI

Il faut combattre le Yo Di, enraciné dans le carcan traditionnel parce que le vodou est plus oral que écrit. L’écriture sacrée lui grandement défaut.

Le paternalisme beaucoup lié à la tradition contribue beaucoup aux déviations ou dérives de la société haïtienne. En raison du culte ancestral, l’haïtien est plus prompt à obéir a un principe non en raison de la loi ou du droit en tant que tel, mais en raison de l`obéissance due aux parents, aux ancêtres, aux hommes forts, bons ou méchants, sots ou ignorants. Obéissance aveugle à un personnage par tradition et non par règle du droit.

Je dois souligner que Aristide n’avait ni privilégié ni défavorisé le vodou. En tant que Président élu du pays, chef suprême de la Nation haïtienne, il doit respecter la constitution de 1987 qui érige la Loi Mère du pays, reconnaissant ouvertement la liberté de religion, non pas pour le catholique seulement, non pas pour le protestant seulement, mais pour le vodouisant aussi. Sur ce point vous pouvez revoir les lois concernant la religion et la discrimination. Dans un Petit livre intitulé « Deklarasyon Inivèsèl Dwa Moun» imprimé en mai 1993 à l’Imprimerie le Natal, on peut lire à la page 6 : Libète relijion, Ogou Feray Laguè et Erzulie Freda, Lanmou. Desanm 1927 : Pibliksasyon Liv Jan Prays Mas La « Ainsi parla l’Oncle». Ki chita sou revandikasyon kiltirel pèp ayisyen an. Libète relijion. Atik 2, Atik 18 : Tout Moun Gen Sèvi Bondye yo pi pito, jan yo vle.

Remarque :
Distinction entre Le croyant et le savant
Le croyant n’a pas la même attitude que le savant par rapport aux choses de son environ et aux informations qui lui parviennent.
Généralement tout croyant tend à rapporter les informations et les choses dans lesquelles il croit exclusivement, celles qui font partie de sa propre foi, de lui-même en termes de croyances religieuses. Tandis que le Savant peut rapporter des informations qui ne le concernent pas, qui ne le touchent pas, qui ne touchent pas son ego; mais des informations concernant d’autres gens de son entourage; même quand ils acceptent ou non. Simple question de liberté d’expression, du respect de l’opinion. La tache revient à la critique d’établir la balance des avis ou aveux a travers leurs faiblesses et forces sans gêner la liberté de l’autre sous une forme ou une autre. Je peux ne pas être d’accord avec les opinions de quelqu’un, mais je dois lui accorder le droit d’exprimer ses opinions publiquement. La tolérance l’exige, le respect l’exige, la liberté l’oblige. Deux éléments fondamentaux à la base de la liberté. L’option élitiste n’a rien à voir en cette matière. Je ne dois pas bousiller les egos de quelqu’un juste pour une opinion émise allant dans le sens contraire de la mienne. Les attaques personnelles dénotent la manifestation de la colère. Comme disait mon professeur de philosophie : Quand deux personnes discutent, si l’un se fâche, c’est parce que ses arguments ont pris fin. La colère est la preuve de l’absence d’argument. Alors faute d’argument wont sèvi ou tounen kòlè
Le croyant en vertu du principe de la foi en général tend naturellement à s’attacher, à intérioriser ou mieux s’endoctriner a partir des informations compatibles à sa confession religieuse. C’est pourquoi il ne veut entendre que les informations (parole, aveu, avis, pensées) en rapport avec ses croyances car pour lui il doit les attraper, digérer intellectuellement comme spirituellement par intériorisation. Bref il accepte les informations relatives à sa foi et en refusant toutes les autres de nature contraire à sa foi sous peine de rompre avec le locuteur, de se mettre en colère, de fuir ou de l’affronter. Le croyant ne veut point comprendre le point de vue des autres quand il est différent du sien. Toujours en rapport avec sa foi. Il tend donc à s’enfermer dans la caverne de sa foi sans ouverture aucune. Il reste hermétiquement ferme non réceptacle.

Le savant n’intériorise pas, mais cherche à saisir les données venues de son environnement. Il veut se connaître et connaître l’autre, il veut comprendre l’autre. C’est pourquoi le savant doit rester ouvert à ceux qui lui parlent. Il possède sa pleine liberté de penser, de raisonner sans avoir peur d’être sanctionné par une quelconque loi de la foi. Par son ouverture d’esprit il tend à accepter comme tolérer l’autre comme sujets et a travers ses points de vue différents voire opposés aux siens. La pensée du savant est comme un vaste champ ou univers par opposition a celle du croyant étant une simple ligne droite, rectiligne sur laquelle se dresse son chemin et il doit marcher sans oser traverser la limite ni a gauche ni a droite pour ne pas sombrer dans la perdition de son âme par le péché, pour ne pas perdre le salut de son âme.

Par exemple, au niveau de la foi ou pour un chrétien intégriste un criminologue est un criminel parce qu’il pense au crime. Au niveau du logos, le criminologue est un savant qui se spécialise dans le crime comme science, soit pour en prévenir, soit pour en dépister ou faire réparer un tort cause par un criminel après l’enquête.




















PARTIE III

!!!LE PLUS IMPORTANT DES IMPORTANTS!!!
Vodou : Ossature, conception et Théorie
Posons d’abord les éléments de base du vodou avant même de procéder par des commentaires, critiques ou analyse. Pour analyser un tout objet il faut d’abord le connaître à travers ses éléments fondamentaux ou structurels. Comme vous savez, sans doute, dans le domaine de la religion, il faut avant tout tenir compte de trois grands aspects ou cadres : 1) Le Cadre Naturel qui couvre les besoins naturels de l’individu 2) Le cadre socio psychologique : affectivité, émotion, sentiment, amour, amitié, fraternité, morale, pensée, intellectualité) Le cadre métaphysique ou surnaturel : rêve, fin, spiritualité, éternité, espérance, but.

DEUX ELEMENTS FONDAMENTAUX
L’ensemble de ces trois cadres comprend les deux éléments fondamentaux presque toute religion
1) Les principes de la religion, tels que : loi, dogme, règlement, règle, commandement, préceptes, bref la Parole divine par inspiration ou révélation
2) Le culte comprenant les rituels, pratiques, sacrifice, offrande, prière, méditation, contemplation, chant, danse musique. Les rituels comme pratiques forment l’aspect matériel par lequel une religion actualise ses idéaux ou principes. Les activités qui se déroulent sur le terrain dans le temple, la mosquée, l’église ou le houmfor ou la rue.

Première définition large du culte vodou haïtien
D’abord pour toutes sortes ou plusieurs raisons d’ordre historique le vodou haïtien se veulent un syncrétisme religieux, sorte de mélange d’abord de plusieurs rites africains, ensuite de catholiques et du vodou béninois, enfin du protestantisme. Bref christianisme pénètre le vodou haïtien tout en gardant son originalité

AU COMMENCEMENT
Il y eut un commencement dit Dambalah Wèdo à savoir le Grand Tout (Grantou), le Dieu inconnu, puisque personne ne l’a jamais vu. Il eut un grand respir qui enveloppa le néant. Il mit une parole : OUM en pensant. Que la lumière soit, et la lumière fut. Le Grand Tout admire le reflet de son essence dans la lumière invisible à nos yeux. Et le reste se fit tout seul, venant de sa pensée.
1) D’abord les eaux supérieures et inférieures séparées. De cette séparation naît le soleil ensuite. Le soleil eut dans son essence le Grand Tout qui est à la fois mal et femelle

Création de l’Homme
Voyant que Dambalah avait bien fait les choses, la lumière invisible toucha la terre d’un rayon double, et la femme et l’homme, dans un seul corps sortirent du limon de la terre. Voyant ce corps parfait, la lumière voulut lui donner son intelligence.
Elle émit un second : OUM en pensant : Que l’homme et la femme aient une intelligence. Cependant l’homme distrait ne capta pas l’émission de la pensée lumineuse. Elle sentait son pouvoir se décupler et voulut être aussi grand que le grand tout. L’homme qui comprenait rien a ce qui lui arrivait écouta la femme et il se sentit gonfle d’orgueil, tandis qu’elle connaissait sa puissance

Naissance de Satan
Le premier Oum ou respir qu’émettait Dieu, déborde de la lumière. Le souffle s’en échappe et commence à errer en attendant un corps propice pour s’insinuer au même moment ou Cheviecoudaleh, le Vipère éprouvait de la jalousie. Ainsi le souffle pénètre la pensée de Cheviecoudaleh donnant naissance à Satan., cause du mal, de la mort.
La lune se promenait et aperçut la vipère Cheviecoudaleh mourait. Elle s’en approcha et vit Satan qui abandonnait le corps inutile, le premier cadavre. La lune s’écria : Bha Le Sou, qui signifie c’est la femme du fils de la nuit. Créature destinée au rôle secondaire de nettoyage des immondices. Une sorte de prostituée qui coucha avec les rois pour persécuter le fils de la femme servante de Daïco. Mais Satan sera vaincu par la femme du fils du soleil. La lune dit : Bha La Cou, qui signifie, voila la femme de mon fils, femme solarienne, servante du soleil, possédant le don de guérison, porte l’insigne du médecin, de l’esprit et du corps.

Vaudou ou Vodou ET DEFINITIONS
Selon un ouvrage anglais de la bibliothèque de St John’s Université de Queens New York d’un auteur dont j’oublie le nom malheureusement, le Vodou signifie :
<I Challenge the universe to show me a being higher than me>. Ce qu’on peut traduire en français par : J’interroge l’univers a la recherche d’un Être supérieur a moi, soit un Être suprême étant un esprit invisible.
Dans la langue Fon parlée au Bénin, Vodun signifie une présence invisible redoutable ou puissante, mystérieuse ayant la capacité d’intervenir à tous les moments dans la société des humains. Selon les Arada, les authentiques et véritables sectateurs du Vodou, dans la colonie et qui en maintiennent les principes et les règles, Vodou signifie, un Être Tout Puissant et surnaturel dont dépendent tous les éléments, de la nature ou de l’univers, tous les événements qui se passent sur la terre comme au ciel.’
Certains définissent le vodou comme étant une croyance primitive de nature animiste qui autorise le fantasme d’un ou plusieurs états transitoires, visant a accéder a Dieu, but suprême, mêle le corps et l’esprit, permettant a ses fidèles de croire a la possibilité de franchir une ou plusieurs étapes vers leur Dieu, unique étant un esprit invisible. Le corps sert d’élément de départ, et l’esprit de véhicule, le tout rendu possible par la possibilité physique de pouvoir se transcender et recevant dans le corps le mythe du demi-dieu ou de l’apprenti dieu (Loa, ange, esprit, saint), et la possibilité d’y accéder de manière palpable dans la transe ou la possession.
Le mot vodu peut également renvoyer aux forces primaires de l’univers qui se confondent avec l’essence divine et de l’âme humaine, qui se nomme loas n’étant ni bons ni mauvais. Ils manifestent leur volonté par le biais des rêves, des incidents fortuits, des transes ou possessions. Chaque Loa est associe a un vèvè, i.e. a un symbole sacre qui représente l’esprit, tout en symbolisant également l’extension de l’action qui lui est demande.
En outre ce même mot peut signifier le culte des esprits, aussi connu sous les Noms Vodoun ou Vaudoun, signifiant ‘’Esprit’’, constitue en soi un culte religieux qui a non seulement emprunte a plusieurs traditions et religions, mais encore qui lui-même voit ses dieux ou loas et ses pratiques varier selon le lieu ou il est pratique tout en restant un authentique héritage africain, celui des plus anciens esclaves africains venus dans le nouveau monde. De ce point de vu, le vodou témoigne donc de la vitalité de l’identité humaine ou culturelle et la résistance sociopolitique des esclaves face à l’oppression des colons blancs. Cependant, vu la variation, on ne peut pas dire qu’il existe un seul Vodou, mais plutôt des cultes, des dizaines voire des centaines. Chaque vodou est adapté en fonction de ses propres règles telles que dictées par le Hougan, le grand prêtre.
Le vodou se donne un but suprême, sublime ou métaphysique qui consiste à tendre vers. On ne monte pas n’importe comment. Le but du vodou est vers le mieux, l’amélioration, jusqu'à la perfection qui permet de devenir un Loa, un ange, un saint dans l’au-delà. Dans un cadre social comme en Haïti c’est dans l’ordre de l’inscription de leur propre vie dans une démarche universelle. Le rite d’initiation permet de se joindre à la secte du vodou : descendance, ascendance et inscription. Le chemin par lequel il faut passer pour atteindre le but du vodou. Le vodou, marie l’universalité et au rite ancestral.
A l’origine de ce culte, nous retrouvons les grandes médecines traditionnelles africaines et les hautes magies exerces par les initiés dont la source émane entre autre de : 1) Niger 2) Guinée 3) Cote d’Ivoire 4) Congo 5) Togo 6) Ghana 7) Cameroun Cool Sénégal
La reconstitution des croyances à des pratiques africaines en Amérique a donne jour à des formes et des appellations divers :
A) Candomblé au Brésil 2) Santeria au Cuba 3) Obeayisme en Jamaïque 4) Shango cult a Trinité 5) Vodou en Haïti
B) Legba au Dahomey ou Bénin actuel 2) papa leba en Haïti 3) Elegba au Nigeria 4) Elega a cuba
C) Azilie ou Dzili en Fon Dahomey 2) Oshoun en Yoruba
D) Mahu en Fon 2) Olodum Ari en Yoruba 3) papa Bondye ou granmèt en Haïti
E) Loa en Haïti 2) Mlouk (Melk, sing) en Soudanais 3) Rab au Sénégal (Wolofs 4) ZAR en Éthiopie
F) 12 a 15 loas ou esprits au Cuba 2) 21 environ en Haïti 3) 300 environ en Afrique
G) klanmèy vient mot Clairmeille 2) Rada vient du mot Arada 3) Nanchon vient du mot Nation 4) Dambalah, de Dhom Ba Lah 6) Mahou, de Mawu 7) Ogou, de N’Gou
H) Il existe différents rites, parmi les plus connus sont : 1) Rada 2) Petro 3) Ibo 4) Yanvalou 5) Congo 6) Nago
I) Différentes tribus parmi les plus connues : 1) Aradas 2) Fons, 3) Congos 4) Ibos 5) Cangas 6) kaplaou 7) mandingue Cool Mondongues

Par ailleurs, en Afrique le vodou se rencontrèrent d’abord parmi 1) Les Fon 2) Yoruba 3) Les Éwé dans le golf du Benin sur une aire qui s’étend de Ghana jusqu’au Nigeria et au Togo. Mais spécifiquement plus développe au Dahomey, actuelle république du Bénin
L’influence des Fon de Dahomey et Yoruba de Nigeria restent particulièrement remarquable. Malgré les esclaves venaient de différences contres de différentes traditions et cultures pour s’établir en Amérique ou en Haïti tels que Soudanais, Guinéen, Bantous, congolais, partout ailleurs de l’Afrique. L’influence des deux tribus fon et yoruba est prépondérante et sert de base unificatrice a l’ensemble des pratiques culturelles transplantées dans l’Île par les esclaves.
A remarquer que le culte typiquement Yoruba de Nigeria a été mieux présente que le culte Fon de Dahomey avec la seule différence que les anciens esclaves de Dahomey du culte fon étaient plus nombreux en Haïti. Les deux ont constitue l’essentiel de l’apport d’ébène dans le nouveau monde. Les esprits fon se retrouvent en Haïti avec quelques variantes alors que les esprits Yoruba se retrouvent plus au brésil ou Cuba. Les esprits approximativement les mêmes ou équivalents aux saints Yoruba retrouves au Nigeria, a Cuba dans la santeria et au Brésil dans le Candonible.
La Santeria est le lieu saint de Cuba ou les religions d’autres Îles caraïbes, sont également semblables, mais frappent l’imagination que cette croyance typiquement haïtienne évoluant à partir de la fin de la traite négrière. Les saints : Yoruba, Shango, Osboun, Yemanja, Ogun, Obatala, abalouae sont les mêmes qu’au Nigeria. La santeria est un syncrétisme entre le catholicisme et la religion des esclaves yoruba qui venaient de Nigeria.
Daïco (Couleuvre)
Symbole de la vie, de l’infini, de la lumière, de l’intelligence. Elle est aussi la source de la beauté, de la force, de l’éclair. Elle donne a la femme pour sa beauté le secret étant : mourir pour soi même, se parfaire continuellement par le renouvellement de ses penses jusqu'à la perfection, la fin métaphysique du vodou.
Certains assimilent l’être suprême au serpent non venimeux juge bon, à savoir la couleuvre appelée Daïco, comme symbole de la création, sous les auspices de laquelle se rassemblent tous ceux qui professent une même doctrine de connaissance comprenant le passe, le présent et l’avenir. Tout appartient à cette couleuvre qui ne consent à communiquer son pouvoir et à prescrire ses volontés que par l’organe d’un grand prêtre Vodou appelé Hougan, que les sectateurs choisissent et plus encore par celui de la prêtresse appelée Mambo que l’amour de dernier a élevée au rang de grande prêtresse. La couleuvre aussi se rapporte à Dambalah wèdo, le responsable en chef de la création.
Cheviecoudaleh(Vipère)
Symbole de l’existence, de la jalousie, de la chute de l’homme, le céraste, la manifestation de Satan. Son secret de la vie est 1) Il faut mourir constamment pour vivre éternellement 2) La lutte pour la survie a cause de la jalousie dont la perversion exige l’intervention de Ogoun Ican Legba envoyé par Dieu Mahou pour surveiller les hommes, l’humanité, le monde ou pour rétablir l’ordre.

Comme Rome utilise le mythe de Remus et Romulus pour sa fondation, Jésus Christ utilise la parabole pour véhiculer sa bonne nouvelle, le Vodou utilise le symbole pour faire passer son message religieux. Il est intéressant que le vodou distingue la Vie et de l’existence. Ainsi le serpent va représenter les deux formes de vie humaines différentes selon qu’il est offensif ou inoffensif. La couleuvre étant inoffensive représente la Vie créée par Dieu, la lumière, l’intelligence alors que la Vipère représente l’existence, la jalousie, la lutte, le péché, la mort a cause de Satan. Les serpents non venimeux sont : Boa, anaconda (plus grand boa), hétérodon, Python qui reste très légendaire si l’on se rappelle de la prophétesse Pythie. Moise, avait fait des serpents qui avalent ceux des magiciens de Pharaon de l’Égypte. De plus, après exode, Moise avait utilise un serpent d’airain a des fins de guérison. On peut se demander pourquoi le serpent fascine autant le monde? Plusieurs raisons l’expliquent : 1) le mouvement sinueux comme l’ondulation de l’eau 2) l’écoulement du corps autour d’une branche comme une élastique 3) La capacité de leur mâchoire inferieure sur les cotes qui leur permet d’avaler des bêtes deux ou trois fois plus grosses qu’eux 4) les pythons son doués d’une force considérable qui leur permet de tuer les grosses bêtes 5) le venin qu’ils recèlent, le danger qu’ils incarnent. C’est ainsi que la vipère très venimeuse ou offensive est retenue pour être le symbole de la destruction, de la mort alors que la couleuvre qui est inoffensive devient le symbole de la vie, de la bonté, de la création. Notons que le symbole ne coïncide pas toujours avec la réalité. Son but reste un medium pour faire passer le message, pour mieux se faire comprendre. Bref le serpent incarne la dualité de l’existence, à savoir le bien et le mal.
Dambalah
Représenté par une couleuvre, représente la force de la création, l’incarnation de la vie donnée par Dieu. Mari De Ayida Wèdo. Leur union est un arc-en ciel géant qui soutient le monde
Premières progénitures de Dambalah
L’essence du soleil comprenant l’essence du Grand Tout, étant male et femelle, Dambalah (Soleil oriental) s’accoupla avec Ayida Wèdo (lune) s’accoupla. De cette union naquirent 6 enfants :
1) Ounsa, étant la sagesse comme l’essence universelle
2) Agaou Tonnerre qui préside le vent, la tempête, l’ouragan
3) Oumgoun Batalha, gouverneur qui tient le fouet, symbole de l’harmonie, de la justice.
4) Oudoudoua, mère de tous les êtres humains, grann Ibolelée
5) goun Ayizan Veleketée, Erzulie Venus, prophétesse qui préside le Houmfor
6) Oumgan Ican Legba, fils de prédilection en qui le père met toutes les complaisances. Il est le légataire, patron des carrefours, barrières, chemins et les entrées. Entre le monde surnaturel de l’esprit et le monde naturel des hommes il est l’intermédiaire sans lequel nulle communication n’est possible sans sa permission. C’est qu’on doit invoquer le premier dans toutes les cérémonies.

Deuxième progéniture de Dambalah
Il dormait pendant sept ans. Des son réveil il s’accoupla avec les eaux supérieures qui accouchent :
1) Agwe Taroyo, maître du domaine marin, superbe douanier
2) Azaka Mede, maître de l’agriculture et d’arme
3) Azaka Limba, bonne mère de famille qui nourrit les enfants
4) Azaka Guidi, vorace qui détruit les cultures pour apaiser sa faim
5) Azaka Guesci, sous ministre, deuxième douanier
6) Aganman Nibo, mère de Baron Samedi


Chez les Congo, les trois règnes de la nature sont
1) Ampola étant le règne minéral
2) Ampeka, soit le règne végétal
3) Andaizo, qui est le règne animal

Les trois rois mages sont :
1) Amine, venant du Sénégal
2) Ouangol, venant du Congo
3) Danwezo, venant de Dahomey, patron des marrons comme Mackandal, Boukman, Jean François, Biassou, Romaine, Macaya, Charles Belair, Jean Zinga, Halaou






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

EDNER SAINT-AMOUR Empty
MessageSujet: sAPRISTI CHRETIENS   EDNER SAINT-AMOUR EmptyMar 29 Nov 2011 - 13:58

LAISSEZ LES IDIOTS CHRETIENS AVEC LEUR FOI DANS LE CULTE DU PECHE ORIGINEL QUI LES FAIT CROIRE DANS LE JUSTICE CRIMINELLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

EDNER SAINT-AMOUR Empty
MessageSujet: Nowel 2012   EDNER SAINT-AMOUR EmptyMer 26 Déc 2012 - 12:24

Nowel 2012

Kounyeya se Nowel
se gwo fet ribanbel
Tout kote plezi gaye
anpil moun ap fete

Tonton Nowel pote kado
timoun ap danse palaso
Nowel se fet granjan
ki fè anpil kè kontan

e timoun nan lari yo
ki gen moun pou ba yo kado
e moun ki malad yo
ki pa gen moun pou ba yo kado

e malere kap soufri grangou
ki pa genyen menm yon sou
e moun ki malere pôv
ki pa genyen menm senkôb

Bonn fet granneg kou malere
Bonn fet rich tankou pôv malere
bonn fet alaronnbadè
bonn fet tout moun sou latè
24 desanm 2012
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




EDNER SAINT-AMOUR Empty
MessageSujet: Re: EDNER SAINT-AMOUR   EDNER SAINT-AMOUR Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
EDNER SAINT-AMOUR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EDNER SAINT-AMOUR
» RENVERSER MAIS CONSERVER PAR LE PONT
» Seisme du 12 janvier 2010
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: