Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Encore, comme pour le choléra ou ce jour-là... , c'est la faute du président.

Aller en bas 
AuteurMessage
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

MessageSujet: Encore, comme pour le choléra ou ce jour-là... , c'est la faute du président.   Jeu 6 Jan 2011 - 1:21

Pluie d'oiseaux morts, en Arkansas, en Nouvelle Zélande et en Suède.

L'État de l'Arkansas, la Nouvelle Zélande et la Suède viennent d'enregistrer un phénomène assez bizarre soit une pluie d'oiseaux morts qui jonchent les routes et les champs à la surprise des automobilistes et des fermiers plus habitués à écraser ou à ramasser (vertement) des créatures dites humaines et des animaux sauvages ou domestiques...

Qui donc blâmer? Quelle en est l'explication? Qui est le misanthrophe? Les extra-terrestres? La pollution atmosphérique? Martine la tourmente?

Moi, je connais le coupable. C'est le président. Mais lequel? Plus près de nous, on est porté à se rappeler qu'ils ont tous la vie difficile, ces temps-ci: baisse de popularité qui sonne le réveil dans certain cas, impopularité irréparable dans un autre. Chanceusement (?), les présidents peuvent compter sur des doublures ou émules, premiers ministres ou secrétaires, petits amis (juponnés) ou restavèk pour aller encaisser des gifles à leurs places.

L'Histoire, ah! cette fameuse Histoire, nous enseigne que les pires ennemis qui se se furent guerroyés pendant des siècles... sont des meilleurs adversaires aujourd'hui, dans un monde plus évolué, bien sûr, Messire... (lol) Là, je sais, j'enrage à peine (?) les enragés... La beauté des laids se voit sans délai...

Mesdames et messieurs, je vous annonce que l'hiver s'est révélé beaucoup moins froid qu'annoncé. Disons jusqu'à présent. Comme si cela nous importait. Et gare aux météorologistes qui aiment faire la pluie et le beau temps! Le chat... semble leur avoir pris la langue... Boycottez-le, bravo, c'est compréhensible, il assume, mais vous ne pouvez pas continuer à boycotter ceux qui vous ont fait peu (de) mal et avec lesquels vous partagez autant de visions que d'hallucinations...

Je ne suis pas mauvais, moi. Juste un peti peu méchant.

Pardon, je suis toujours à la recherche d'une vérité qui se passe clairement des détails sur la vie personnelle de mes concitoyens. Dans mon cas, moins j'en sais plus je connais sur mes amis virtuels. Absurde, diriez-vous...

... mais je viens d'apprendre que Roberto Alomar va être intronisé au Temple de la Renommée du baseball. Je l'ai vu, néanmoins une fois, en action au Skydôme de Toronto. Un talent immense, un vrai talent, oui, jusqu'à croire en Dieu.

Mon papa prononçait bizból. Il vécut certaines époques. L'Occupation, le SHADA ou SHADAH (ou la, je ne sais plus). Parfois, je me demande ce qu'il aurait pensé de la MINUSTAH. Minus et tas... de fumier...

En plus des oiseaux, c'est des poissons qui meurent étonnamment, des tilapias dans le cas d'Ayiti sur les rives du lac Azuei ou d'autres espèces innommables, ailleurs. Des tipyapyas, peut-être? Au nom du Père, de la ''fille'' et du malsain esprit. Majus-cul-e minus-cul-e...

Pour une fois, les zen-cologistes ne paniquent pas et restent quiets. A bien y penser, quand on marche en bande (gang) comme les voisins... de quartiers, quand on nage en banc comme des petits poissons, quand on se déplace en vol comme les oiseaux grégaires mais migrateurs, le taux de pertes (calamities) est plus élevé et plus significatif en cas de phobies, de prédation ou de coupure dans l'air ou dans le vent qui (trans)porte...

Je conseillerais aux accessoires du président de ne jamais lire ce que j'écris s'il sont incapables de retrouver leurs esprits après s'être aventurés sur des montagnes russes. A la foire comme à l'abattoir... Ha! ha! ha!

Martine la torumente est un emmerdeur, un fou, un énigmatique, un insupportable. Un prétentieux. Rassurez-vous, ce n'est ni la faute du président ni celle du prévôt.

Alors, je suis content que vous lisiez, malgré moi (lol), mes divagations intentionnelles mais, de grâce, ne m'en tenez pas rigueur si je ne vous déteste pas assez, ô vous tous, croyants et infidèles.

Que la paix du Saigneur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Encore, comme pour le choléra ou ce jour-là... , c'est la faute du président.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Des points lumineux jalonnaient l'obscurité comme pour indiquer le chemin du désespoir"
» Tu cries à la lune comme pour montrer que t’emmerde le monde entier.
» Une recette simple et utile pour contrer le choléra
» Juste pour rire
» Ô mon amour c'est le jour parfait, pour ne rien faire ou pour crever.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Mi-temps :: Tribune libre - Nap pale tèt kale-
Sauter vers: