Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les erreurs d'un dictateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8719
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Les erreurs d'un dictateur    Jeu 20 Jan 2011 - 12:49


Fidel Castro reconnaît avoir commis des «erreurs»


Agence France-Presse
La Havane


Fidel Castro, au pouvoir à Cuba pendant 48 ans, a reconnu jeudi avoir «commis des erreurs», en particulier celle d'avoir cédé à l'idéalisme, mais s'est félicité de ne jamais avoir trahi son pays qui est resté «debout» face à la politique d'agression des États-Unis.


«Nous autres révolutionnaires cubains avons commis des erreurs, et nous en commettrons sans doute d'autres, mais nous n'avons jamais commis l'erreur d'être des traîtres», a affirmé Fidel Castro, 84 ans, dans une de ses «réflexions» qu'il publie régulièrement dans la presse officielle cubaine.

«Nous n'avons jamais choisi l'illégalité, le mensonge, la démagogie, la duplicité à l'égard du peuple, la simulation, l'hypocrisie, l'opportunisme, la corruption, le renoncement à l'éthique, l'abus de pouvoir, le crime et la torture», assure Fidel Castro.

Ecarté du pouvoir depuis quatre ans mais exerçant toujours une grande influence sur l'île communiste, l'ancien dirigeant cubain explique que «la principale erreur commise sous l'emprise de l'idéalisme fut peut-être celle de croire que dans le monde il existait une certaine part de justice et de respect du droit des peuples, alors que, de toute évidence, cela n'existe pas».


Après avoir évoqué la crise des missiles (1962) et la tentative d'invasion de la baie des Cochons (1961), l'ancien président cubain souligne que «la Révolution reste debout» malgré l'hostilité depuis plus de cinquante ans des Etats-Unis, qui ont également imposé un embargo à l'île en 1962.

«L'URSS a disparu, et la Révolution continue. Cela ne s'est pas fait avec l'assentiment des États-Unis, mais sous le joug d'un blocus cruel et impitoyable», souligne Fidel Castro.

«Cuba reste le seul pays de la planète qui ne peut pas être visité par les citoyens américains, mais Cuba existe et reste debout, à seulement 90 milles marins des côtes américaines», conclut l'ancien dirigeant cubain, dont le frère Raul a pris la succession à la tête du pays depuis 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9631
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: Les erreurs d'un dictateur    Jeu 20 Jan 2011 - 20:11

castro devrait comprendre que l'ami de mon ennemi est mon ennemi et ne pas s'allier a l'union sovietique.Nul ne peut douter de son amour pour sa patrie et de sa bravoure mais son erreur a couté la vie a beaucoup de citoyens cubains qui fuyaient son eldorado.je respecte son integrité et sa bravoure, mais j'aurais aime qu'ils soit plus pragmatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

MessageSujet: Re: Les erreurs d'un dictateur    Ven 28 Jan 2011 - 1:01

Le gros roseau a écrit:
castro devrait comprendre que l'ami de mon ennemi est mon ennemi et ne pas s'allier a l'union sovietique.Nul ne peut douter de son amour pour sa patrie et de sa bravoure mais son erreur a couté la vie a beaucoup de citoyens cubains qui fuyaient son eldorado.je respecte son integrité et sa bravoure, mais j'aurais aime qu'ils soit plus pragmatique.

Avec leur base militaire bien installée là-bas, les Américains auraient déjà fait une bouchée de ces révolutionnaires si ceux-ci n'avaient pas eu la clairvoyance de s'allier à l'Union Soviétique. Aujourd'hui, les Cubains ne sont pas des lèches-bottes comme vous dénoncez les dirigeants haïtiens.

De quel pragmatisme? Vous êtes difficile à suivre. Tant bien que mal, Cuba ne détient pas le palmarès écoeurant de violation des droits de ses citoyens dont sont peu fiers les autres pays de l'Amérique. Votre figure de style est bancale et malhonnête quand vous parlez de l'Eldorado de Castro. Au contraire, ces citoyens sont allés nourrir les requins à la recherche de votre Eldorado. Votre yankisme est insupportable.

Si vous êtes le même GR qui déplore le sort d'Haïti, qui dénonce la dictature duvaliériste et tout ce qui s'ensuit, je vous fais remarquer que votre pays natal est à des années-lumières du Cuba des Castro sur le plan de développement social. Et alors? Comment pouvez-vous parler de manque de pragmatisme de Cuba, un pays non-aligné bien parti, alors que, malgré ses choix pro-américain et pro-occidental, Ayiti est aujourd'hui à la remorque de la charité du monde entier.

Hé! Baron Vendredi, l'heure n'est plus aux grandes batailles idéologiques. L'Union Soviétique n'est plus depuis vingt ans et Cuba est resté castriste. Voyez la différence entre des grands révolutionnaires et ces crétins improvisateurs de chez nous qui n'en reviennent pas encore d'avoir échappé à l'esclavage.

Cuba se passe de vos souhaits...

Ce soir, il était question dans les nouvelles de certaines réformes dans l'agriculture et en rapport avec les métiers et services. Des réformes qui semblent plaire aux citoyens cubains visés. Pouvons-nous en faire autant dans l'inorganisation? Hum!

Je profite de l'occasion pour inviter mes compatriotes à prendre un peu de recul sur les débats sans issue dans forumhaiti.com. Il sera trop tard quand vous vous rendriez compte que votre esprit a été irrémédiablement atteint en lisant Tellius Détritus...


Dernière édition par martine la tourmente le Ven 28 Jan 2011 - 9:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9631
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: Les erreurs d'un dictateur    Ven 28 Jan 2011 - 1:21

Ce soir, il était question dans les nouvelles de certaines réformes dans l'agriculture et en rapport avec les métiers et services. Des réformes qui semblent plaire aux citoyens cubains visés. Pouvons-nous en faire autant dans l'inorganisation? Hum!

Bon je ne veux pas etre l'apologiste de ces emmerdeurs de la gauche haitienne qui n'ont pas le courage de leur ideologie.mais il faut reconnaitre aussi si après 50 ans les frères castro maintiennent ce bras de fer sur le peuple cubian et bien mon cher cette revolution a echoué en quelque sorte.Oui je nie pas qu'il y ait des progrès enormes à Cuba par rapport a haiti ,mais votre comparaison doit aussi s'etendre entre North Corea et la Corée du du Sud;entre l'Allemagne de l'est et celui de l'OUest.entre les pays de l'otan et les pays du bloc sovietique.Haiti n'a jamais ete un pays capitaliste.C'est un pays sans boussole.Alors votre comparaison entre haiti et Cuba est faussée.Il serait preferable de comparer Cuba et les iles hawaii.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15115
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Les erreurs d'un dictateur    Ven 28 Jan 2011 - 8:35

Messieurs;je me situe a mi chemin de vos deux réflections.

CUBA n'est pas un ELDORADO mais sans la révolution cubaine ;ce pays ressemblerait plus à HAITI que d'autres pays.
C'est un pays ou existait un quasi système d'apartheid.C'est quand les révolutionnaires de 1959 ARRIVAIENT dans la ville de SANTA CLARA qu'ils avaient renversé des barrières sur lesquelles étaient écrites ""RÉSERVÉ AUX BLANCS"";""RÉSERVÉ AUX MULATRES"" et ""RÉSERVÉ AUX NOIRS"".

Par rapport à l'UNION SOVIÉTIQUE les CUBAINS n'avaient pas d'autre choix ;l'example du GUATÉMALA de 1954 était sur leurs yeux.
Pour avoir voulu effectuer des réformes dans l'état féodal du GUATÉMALA ;JACOBO ARBENZ GUZMAN avait été renversé sans pitié par les ETATS UNIS.
Ou bien les CASTRISTES cherchaient un appui pour contrebalancer les ETATS UNIS ou bien la révolution cubaine ne ferait pas long feu;CASTRO ne pourrait avoir dirigé CUBA sans ètre inquiété par les ETATS UNIS que si il aurait continué les mèmes ""policies"" de BATISTA.
Les changements sont inévitables à CUBA;mais les CUBAINS veulent les faire à leur propre vitesse.Ils ne veulent pas les faire précipitamment quand la réaction cubaine est à 90 milles de leurs cotes en FLORIDE.
Les frères CASTRO envoient des missions au VIETNAM et en CHINE ,pour étudier les changements dans ces pays.

Je suis sur que si il y un changement précipité à à CUBA,cette fois ce ne serait pas une lutte de CLASSE mais une lutte de RACE;comme en 1912 quand il y avait une guerre raciale à CUBA ou plutot un massacre car presque tous les morts étaient noirs.
On parle de 30000 morts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

MessageSujet: Re: Les erreurs d'un dictateur    Ven 28 Jan 2011 - 9:15

Mais n'est-ce pas vous-même qui avez commencé à critiquer Castro? Je n'ai fait que vous dire que la situation aurait été pire à Cuba sans la Révolution. Un des éléments déclencheurs de la Révolution, c'était le refus des Américains de reconnaître certains droits aux travailleurs cubains. A ce moment-là, il n'y avait que l'océan qui séparait ces deux pays tellement les échanges allaient bien. Hé! comment réagissez-vous quand un président haïtien au XXIème siècle est renversé sur la simple question d'augmenter le salaire minimum des travailleurs?

Et gare à vous qui vous emballez devant le vernis en République Dominicaine. J'admets que nos voisins sont mieux organisés à certains points de vue mais ce n'est pas l'Eldorado non plus. Rien qu'à penser à la dure situation des travailleurs importés qui ironiquement s'en tirent mieux au bout du compte que les paresseux Dominicains très portés vers la prostitution...

La dictature sanguinaire des Duvalier aura plongé le pays dans une noirceur qui va durer longtemps. Duvalier a tout détruit sur son passage. Papa Doc a zombifié le pays. Haïti se meurt, mon cher... à cause de ses choix non pas capitalistes mais pro-occidentaux. Je me rappelle un bras de fer entre nous deux où je signalais le retard de notre pays pour prétendre à une quelconque idéoloqie. Je n'entends presque jamais parler du Japon comme un pays capitaliste autant qu'on le fait pour les États-Unis ou le Canada parce que les pays asiatiques ont tous eu leurs propres modèles de développement loin de la cour arrière des Yankees.

Si Castro admet des erreurs, ce n'est pas une invitation amicale aux assimilés d'ailleurs et aux anti-castristes. Comme je disais, on ne condamne pas des dirigeants pour des mauvaises décisions tant et aussi longtemps qu'ils ne massacrent ou qu'ils ne volent pas les populations.

Encore, une fois, même si les comparaisons sont inévitables dans ce genre de discussion, vous avez tendance à extrapoler comme Keen rien que pour avoir raison.

Viva la Revolución! (lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

MessageSujet: Re: Les erreurs d'un dictateur    Ven 28 Jan 2011 - 9:20

Eh! J... vous avez à peine précédé ma réponse à Baron Vendredi. Je viens juste de voir votre input. J'étais juste en train de lui dire que la révolution était la meilleure chose qui soit arrivée à Cuba... Ah! comme dirait la marie-jeanne (lol), les grands esprits s'alignent... (lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9631
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: Les erreurs d'un dictateur    Ven 28 Jan 2011 - 9:42

Vous me faites un procès pour rien .j'admets les progres qui ont été realisés a Cuba grace à la revolution et je concede aussi sans l'appui des soviets le regime castriste ne pourrait pas durer.mais vous devez aussi admettre que ces changements qu'ils operent maintenant auraient pu etre realisés depuis bien des années.J'ai ecrit en maintes occasions dans certains pays a certaine epoque la revolution communiste ou socialiste etait une necessité,mais qu'on ne pouvait pas copier ce modele dans tous les pays.Je persite qu'on ne peut pas partager zero et si je ne me trompe c'est marx lui meme qui a reconnu pour qu'il y ait une vraie revolution il faut qu'il y ait au moins les moyens de production des biens et des services.

Un ancien komilis m'a fait cette confession lors de son passage à New York dans les années 80.Ake ki ou ta pral fè revolutyon sosyalis la.se nan ka ou te pral mete peyi ya plis.J'etais tellement surpris de sa remarque que je ne pouvais meme pas lui repondre.Il faut tenir compte aussi de l'evolution du proletariat haitien .de sa culture, de son histoire.Pourquoi la gauche haitienne a echoué?On ne peut pas transformer un pays feodal en un pays socialiste .Il faut passer par l'etape du capitalisme d'abord.Haiti n'a jamais ete un pays capitaliste est-ce pourquoi les moyens de production sont si negligeables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8719
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Les erreurs d'un dictateur    Ven 28 Jan 2011 - 12:32

Comme dirait un ancien président ; les lecteurs du Forumhaiti vous observent , messieurs. Soyez cohérents dans vos pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9631
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: Les erreurs d'un dictateur    Ven 28 Jan 2011 - 15:35

Marc

Il n'y a pas aucune incoherence.J'ai deja dit qu'en haiti nous avons deja notre propre doctrine qui est le dessalinisme.C'est futile de vouloir adopter une doctrine sociale et economique qui ne corresponde pas a notre culture et nos moyens.Haiti est un pays de nègres situé dans les caraibes à quelques miliers de kilometres de la floride.Ces considerations sont importantes.Si cuba a pu survivre l'embargo impose par les Etats-Unis c'est parce qu'il a recu une aide massive de l'Union Sovietique dans les années 60 jusqu'en 1990.Quand Duvalier prononca le discours de jacmel pourquoi l'Union Sovietique n'a-t-il pas repondu a son cri?Je ne suis pas un dogmatique,mais un pragmatist."Show me the money"je veux voir les resultats.

Vouloir diminuer les inegalites sociales en haiti ne signifie pas ipso facto qu'on soit un adepte du communisme.Meme Georges Bush a parlé d'un capitalisme plus humain plus charitable.Il dit qu'on ne doit pas persecuter ceux qui reclament plus de justice sociale dans leur pays.JFK a dit s'il etait né en amerique du Sud il pourrait etre un partisan de Che Guevarra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les erreurs d'un dictateur    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les erreurs d'un dictateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juger l'ex-dictateur Duvalier pour crimes contre l'humanité
» Le fantoche, le dictateur et le président: Haïti d'aujourd'hui et de demain
» VOICI COMMENT ON IMPROVISE UN DICTATEUR ET UNE DICTATURE !
» Un bon dictateur est un dictateur mort :: FF
» Le plus pénible n'est pas d'attendre mais réparer les erreurs. [Pv: Shiki M. Lord & Neal D. Tyler]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Monde-
Sauter vers: