Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyMer 9 Fév 2011 - 11:27

Ce matin en lisant les declarations du Mulet sur les resultats du premier tour des elections publiés par le CEP je ne puis m'empecher de poser cette question:Est-il le Gouverneur d'haiti?C'est triste de constater que ce soit un petit blanc manan du Guatemala qui dirige le pays de Dessalines deux siècles après son independance.L'ingerence du Representant de l'ONU dans les affaires politiques haitiennes montre à quel point nos dirigeants sont indignes de diriger le pays.

Quand on lit les declarations de Mulet on se demande qui vraiment dirige le pays.Il ecarte d'un revers de la main toutes les questions qui preoccupent les haitiens: telle la legitimite des resultats publiés par le porte parole du CEP vu que quatre (4) des membres de ce dit Conseil n'ont pas signé le document et jusqu'a cette date il n'a pas encore envoyé les resultats au pouvoir executif pour les publier au journal officiel du gouvernement.

Le Guatemaltèque s'arroge meme le droit de decider quand la Constitution haitienne doit etre amendée et il n'y a personne pour lui dire de se taire et de s'occuper des affaires de son pays.C'est du jamais vu.Que fait le Representant du gouvernement a l'ONU?N'est-il pas tant qu'on demande au Secretaire General de cette organisation de definir le role de la MINUSTAH et de son chef en haiti pour que ce mulet indomptable respecte la souverainete du pays si haiti est toujours un pays independant.

Il est vraiment indignant de constater cette honte nationale que des politciens sans vergogne ont causé à ce peuple laborieux et discipliné.Pourquoi avons-nous une mission de stabilisation en haiti? Y a-t-il une guerre civile en haiti?haiti est-il le seul pays de la planète ou il ya une instabilité politique?pourquoi n'avait-on pas envoyé une mission de stabilisation au Guatemala, au Nicaragua, en Colombie,au Salvador,au Honduras, en Bolivie? Combien de Nicaraguayens ont ete tué durant la guerre des contras contre les Sandinistes?Il faut que les hypocrites repondent à cette question.

Ce qui attriste le plus c'est l'indifference de cette elite de pacotille et du gouvernement au mepris de leur pays par les organisations internationales.La honte ne leur concerne plus;ils s'obstinent à repeter les memes erreurs qui ont occasionné l'occupation du pays pour perenniser leur pouvoir ,et quel pouvoir ,ils commettent les memes tricheries sans se sourcier de leurs consequences.Ils publient les resutats d'une selection et quand le blanc dit :Non ,vous ne pouvez pas faire cela ,ils repondent:Yes sir. Mais ils veulent toujours s'accrocher au pouvoir pour repeter les memes inepties.

On se demande quand donc prendra fin ce calvaire du peuple haitien.N'est-il pas tant que ceux qui cherissent encore ce coin de terre prennent des decisions pour freiner cette descente aux enfers.Peut-on laisser le destin du peuple haitien entre les mains d'un groupe d'ignares pretentieux qui ne connaissent pas les limites de leur savoir-faire et de leurs roles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haitimere
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 646
Localisation : 000
Opinion politique : analyse
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 12/02/2011

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptySam 19 Fév 2011 - 19:01



À entendre les multiples déclarations en réaction aux diffentes attitudes d'ingerences des étrangers dans les affaires internes du pays. Il faut esperer que l'indigration géneralisée en ce sens, engendrerait nécessairement l'opportunité des choix politique à faire, pour imposer notre respect une fois pour toute par la force de la determination du peuple haitien.

Priotiquement Vôtre (...) haitimere.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptySam 19 Fév 2011 - 20:00

Je vous invite a lire le compte rendu du point de presse du porte parole de la MINUSTAH en Haiti, Sylvie van den Wildenberg. L'expose montre clairement que dans les differents domaines d'interventions la MINUSTAH remplace ou se substitue aux autorites et aux secteurs varies de la societe Haitienne. Qu'il s'agisse des elections ils font des annonces que le CEP n'a pas encore fait. Pour la decentralisation ils agissent comme si le Ministere de l"Interieur et les autorites locales n'existent pas. Au niveau de la securite ils annoncent des mesures que la PNH n'a pas encore annoncees. Elle parle d'une mission dans le domaine de la Justice et des droits de l'homme le Ministere de la Justice n'a rien dit sur la question. Finalement ces fonctionnaires internationaux utilisent les Haitiens pour collecter des fonds qu'ils depensent eux-memes. Le budget de la MINUSTAH pour la periode 2010-11 est de US$864 millions. De 2004 a 2011 la MINUSTAH a depense pres de US$4 milliards. Sa mission est de contribuer au renforcement des institutions Haitiennes et non de les remplacer ou de se substituer a elles. A part les maigres progres au niveau de la PNH, quelles sont les institutions qui ont vu leur capacite se renforcer grace a cette assistance? Les resultats sont tellement maigres que le leaderhip de cette mission aurait du etre revoque depuis longtemps pour incompetence. Je ne parlerai du fait que la MINUSTAH n'etait pas prete a faire au tremblement de terre du 12 Janvier alors qu'un rapport annoncant cette possibilite depuis le 7 Octobre 2002? Cliquez ici: http://www.bme.gouv.ht/alea%20sismique/Alea_sismique%20HAITI.pdf Je ne parlerai pas de l'assistance electorale deficiente qui nous a conduit au 28 Novembre dans les conditions que l'on sait. Du scandale avec le jeune gaspard au Cap Haitien ou encore l'assistance electorale deficiente du 28 Novembre.

Cette assistance, ce comportement arrogant est une insulte a notre pays. La regle centrale de l'assistance internationale est caracterisee par deux choses: on ne peut pas remplacer le client, (neg yo pa kapb ramplase nou), on l'assiste, la seconde l'assistance se fait dans la discretion qui caracterise les relations diplomatiques. On laisse parler les autorites qui donneront credit la ou credit est du. Si la MINUSTAH aide quelque part, si il y a quelque chose a annoncer c'est aux autorites de notre pays et aux secteurs varies de notre societe qui doivent le faire. Des fois ils le feront conjointement avec des etrangers selon les besoins. Les Haitiens doivent mettre une fin a cette affaire ou la MINUSTAH parle pour nous.

Sylvie van den Wildenberg a ignore les questions ds journalistes Haitiens concernant le cholera et la question d'ingerence. Quand le journaliste lui a pose la question a savoir comment des experts des Nations Unies peuvent-ils enqueter sur une epidemie dont ils sont a l'origine, elle a fait semblant de ne pas comprendre qu'ils etaient a la fois juge et partie.

Elle a essaye de creer une difference entre cette mission du Secretaire General des Nations Unies sur le Cholera et la MINUSTAH. Sommes-nous en classe elementaire? Ne sont-ils pas tous, Sylvie, la Mission sur le Cholera, la MINUSTAH sous la banniere des Nations Unies. Pourquoi les Nations Unies ne peuvent-ils pas etre honnetes avec les Haitiens et reconnaitre qu'ils sont la source de l'epidemie? Comment se fait-il que cette mission est en Haiti sans que la presse, l"Association des Medecins Haitiens et les differents secteurs de notre societe ne sont pas au courant? Quels sont les temes de references de cette mission d'enquete sur le cholera? Qui vont-ils rencontrer? Quel est leur calendrier de travail? Est-ce legal pour une institution a l'origine du probleme d'enqueter sur elle meme? faut-il questionner l'ethique de cette affaire?

Quelque chose doit changer dans cette assistance. Le nouveau gouvernement Haitien devra remettre les pendules a l'heure dans le desordre generalisee de l'assistance internationale. Je salue les journalistes haitiens qui ont montre qu'ils ont comprit le jeu. Je reproduis pour vous le compte rendu de ce point de presse. Haiti merite mieux!

POINT DE PRESSE DES NATIONS UNIES EN HAITI
Jeudi 17 février 2011


Animé par Sylvie van den Wildenberg, Porte-parole de la Mission, avec pour invitée Nyka Alexander, Officier de la Communication du Bureau de l’OMS/OPS en Haïti

INTERVENTION DE SYLVIE VAN DEN WILDENBERG, PORTE-PAROLE DE LA MINUSTAH
Bonjour à toutes et à tous et merci d’être avec nous, pour ce rendez vous hebdomadaire avec la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti. J’en profite pour saluer tous les auditeurs de MINUSTAH FM qui nous suivent en direct sur les ondes de cette radio, sur le territoire national. Au cours de cette conférence de presse nous allons successivement aborder le lancement de la campagne électorale ce jour, l’appui de la MINUSTAH au processus électoral en particulier en matière de sécurité bien entendu et s’agissant des aspects logistiques de la préparation du second tour. Nous ferons ensuite le point sur la suite des opérations conjointes anti crimes menées dans les zones rouges de Port au Prince, sur des activités de prévention du crime et de la violence communautaire, et nous terminerons par quelques informations sur l’appui institutionnel de la Mission au processus de décentralisation, une action d’appui à la justice de la mission et une annonce de visite prochaine d’un expert des droits de l’homme en Haïti. Mes collègues des agences auront certainement également quelque message à vous communiquer également avant que nous ne répondions à vos questions.

Lancement de la campagne pour le second tour des élections
En ce premier jour de campagne électorale pour le second tour des élections présidentielles et législatives, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) souhaite bonne chance à tous les candidats et les candidates qui entrent en campagne aujourd’hui. Qu’Haïti et les Haïtiens se dirigent vers le second tour des élections dans un environnement serein et pacifique. La MINUSTAH lance un appel à tous les candidats pour qu’ils respectent les prescrits de la Loi électorale et fassent la promotion auprès de leurs partisans des valeurs permettant le bon déroulement de la campagne et de la tenue du second tour des élections dans la plus grande sérénité et le respect des électeurs et de leur liberté de choix. La Mission lance également un appel à tous les autres acteurs de la société haïtienne pour qu'ils joignent leurs efforts afin de faire de cette période de campagne et du second tour un exemple en matière de respect de la Loi et des principes démocratiques, démontrant ainsi leur ferme volonté d'œuvrer ensemble à la reconstruction de leur pays.

La MINUSTAH réitère son engagement à apporter son soutien en matière d’appui à la sécurisation, de soutien logistique et d’assistance technique au Conseil Electoral Provisoire (CEP) et au Gouvernement d’Haïti dans l’organisation du second tour des élections présidentielles et législatives.

Appui de la MINUSTAH au processus électoral
Les 8500 casques bleus et quelque 3500 policiers des Nations Unies sont prêts pour appuyer la PNH dans la mise en œuvre de son dispositif sécuritaire électoral. Ce dernier a été revu et tient compte des leçons apprises lors des précédentes étapes du processus, et en particulier des incidents qui ont émaillé ce dernier. L’objectif des Casques bleus et de la police des Nations Unies, en appui de la police haïtienne, est de maintenir un environnement sur et stable qui permette le bon déroulement de la campagne électorale et du second tour dans le respect de l’ordre et de la Loi. Outre la forte présence et les actions dissuasives visant a maintenir un environnement stable et a prévenir les éruptions de violence dans les prochaines semaines, les Casques bleus et la police des Nations Unies en appui de la PNH, en collaboration avec les autres composantes de la MINUSTAH, s’apprêtent à transporter le matériel électoral dans les quelque 1500 centres de vote en vue du prochain scrutin, prévu pour le 20 mars par le calendrier électoral publié par le Conseil électoral provisoire (CEP)
Le jour du scrutin, en appui de la PNH, la Force de la MINUSTAH et la police des Nations Unies assureront la sécurisation des centres de vote et des installations clés du CEP, y compris du Centre de Tabulation. La police des Nations Unies, donnera en outre prochainement une nouvelle formation de 2 jours aux Agents de sécurité électoraux, dont plusieurs centaines, comme vous le savez ont été remplacés, suite à des incidents enregistrés dans certains centres de vote lors du précédent scrutin. Cette formation tiendra bien entendu dument compte des leçons apprises lors du premier tour du scrutin.

Poursuite des opérations conjointes anti crime PNH/MINUSTAH (Casques bleus et police)
Les opérations conjointes anti crime PNH, Casques bleus et Police des Nations Unies dans les zones « rouges » de Port-au Prince se poursuivent. Dans ce contexte, le 12 février dernier, une opération a eu lieu dans la zone de Warf Jérémie, près du port de la capitale. Plus de 500 éléments des forces de sécurité se sont déployés pour assurer une forte présence, dont 425 Casques bleus du contingent brésilien de la MINUSTAH, appuyés par des agents de l’UNPOL, de la FPU et de la police nationale haïtienne (PNH) Le but premier de ce déploiement massif surprise était d’envoyer un signal clair aux criminels que les forces de sécurité haïtiennes et les forces de la MINUSTAH peuvent se déployer en tout lieu, à tout moment, en force, pour sécuriser les communautés dans les quartiers à risques.



Programme de réduction de la violence communautaire
Les efforts visant à réduire la criminalité et la violence ne peuvent se limiter à l’action des forces de sécurité. Un important volet de la lutte contre le crime et la violence est bien entendu la prévention. Comme vous le savez sans doute, La MINUSTAH dispose d’un important programme mis en place à cette fin : le programme de réduction de la violence communautaire, (RVC) qui depuis 2007, travaille avec différents partenaires haïtiens et autres sur le terrain, à Port au Prince mais aussi à l’intérieur du pays.

Les Casques bleus et la police des Nations Unies participent à certains de ces projets. C’est le cas, par exemple, actuellement à Cité Soleil, où le contingent brésilien exécute avec les communautés elles-mêmes un projet du Programme RVC, visant à l’amélioration de l’environnement urbain à travers des travaux de réparation et de peinture des maisons, l’installation d’un éclairage public à énergie solaire et de meilleures conditions sanitaires par des activités génératrices de revenus de collecte de déchets. Un montant de 100.000 dollars a été engagé par la MINUSTAH pour ce projet. Il en est à sa première phase et sa durée prévue est de 4 mois. 240 personnes bénéficieront d’emplois temporaires. Je vous invite tous à visiter ce projet, avec les représentants de Cité soleil impliqués et les Casques bleus qui les appuient dans l’exécution du projet. N’hésitez pas à nous contacter sui vous souhaitez des informations supplémentaires. Samedi dernier, d’importants travaux de peinture ont eu lieu, et c’était l’effervescence dans le quartier. Ce projet vaut vraiment la peine d’être visité. Car il montre un autre visage d’Haïti que celui qui n’est que trop montré dans le monde depuis le séisme : il montre le visage de l’espoir, et de participation active des Haïtiens à l’amélioration de leurs conditions de vie, et à la reconstruction, en collaboration avec divers partenaires, y compris la MINUSTAH et dans ce cas, les Casques bleus du contingent brésilien.

Pour rappel, la Section RVC intervient dans les zones surpeuplées, quartiers défavorisés soumis à l’influence et sous contrôle partiel des bandes armées et/ou historiquement politisés. Ses projets sont développés sur base des préoccupations sécuritaires et des besoins spécifiques des communautés. Le programme consiste en des projets d’offres d’emplois temporaires (argent contre travail), des formations professionnelles, des appuis au démarrage de petites entreprises, des appuis aux groupes les plus vulnérables et marginalisés. Ce sont des micro projets, certes, et ils sont temporaires. Mais ils se sont démontrés extrêmement appréciés et efficaces au sein des communautés, ici en Haïti et ailleurs dans le monde en matière de prévention de la violence et de la criminalité. Depuis le séisme de janvier 2010, le Programme a élargi son champ d’intervention à des zones affectées par ce dernier. En un peu plus d’un an, 100 projets ont été réalisés ou sont en cours de réalisation pour un budget total de 14 millions de dollars US.

(Zones d’intervention : Cap-Haïtien, Gonaïves, St Marc, Zone métropolitaine de Port-au-Prince, Gressier, Léogane, Petit- Goâve, Grand- Goâve, Les Cayes, Jacmel, Cote des Fer, Bainet, Vallée de Jacmel, Marigot, Belle Anse, Grand Gossier, Cayes Jacmel, Thiote, et Anse a Pitres)

Appui au processus de décentralisation
La section des Affaires Civiles de la MINUSTAH dans le cadre de son appui aux institutions de l’Etat a fourni un appui technique au Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, en collaboration avec d’ autres partenaires (Ambassade de France; USAID/Lokal ; PDLH ; etc.), pour l’organisation du Forum National sur la Décentralisation qui s’est tenu les 11 et 12 février 2011 à Port au Prince/ Ce forum a rassemblé plus de 800 personnes, acteurs et partenaires Collectivités Territoriales haïtiennes. Ce forum, rappelons le, visait d’une part à dresser un état des lieux de la décentralisation en Haïti du point de vue juridique et pratique et d’autre part à dégager des pistes de réformes afin de faire avancer le processus de décentralisation.

S’agissant de la décentralisation, la MINUSTAH se félicite du fait que toutes les communes du pays ont finalisé leurs budgets 2010-2011. Le montant total des budgets s’élève à plus de 2,6 milliards de gourdes (USD 65 millions). La Section des Affaires Civiles, a pour la deuxième année consécutive accompagné le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales dans l’appui fourni aux mairies pour l’élaboration de leur budgets, et ce par un appui financier et logistique pour l’organisation de 43 ateliers dans les 10 départements. Ces ateliers ont réuni les maires, les comptables payeurs, les agents fiscaux et les contrôleurs financiers afin d’aboutir à l’adoption d’un nouveau budget dans chaque mairie.

Appui a la Justice/Unité Correction
Parmi les 272 condamnés que comptait la prison civile de Port-au-Prince, jusqu'au 15 février 2011, 122 purgeaient des sentences de simple police. Le 10 février 2011, 65 avaient fini de purger leur sentence mais ne pouvaient être mis en liberté en raison de la destruction des dossiers du greffe et des archives de la prison lors des tentatives d’évasion du 17 octobre dernier. La Section Justice, avec l’aide des Sections Correction et Droits de l’homme, dans le cadre de son appui institutionnel au Parquet de Port-au-Prince, a aidé le Substitut en charge de la gestion de la détention de l’institution à émettre 57 ordres de libération; les 11,14 et 15 février 2011. Le travail continue. Un mécanisme sera mis en place pour, d’une part éviter la répétition d’une pareille situation et d’autre part permettre la mise en liberté automatique des détenus le jour de la fin de leur sentence.

Annonce - Mission de suivi de l Expert Indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en Haïti, Michel Forst
L’Expert indépendant de l’ONU sur la situation des droits de l’homme en Haïti, Michel Forst, visitera Haïti du 20 au 27 février afin d’évaluer la situation des droits de l’homme dans le pays depuis sa dernière mission en septembre 2010 et faire le suivi des recommandations établies dans son dernier rapport au Conseil des droits de l’homme. Un communiqué de presse sur cette visite vous sera transmis ce jour.

Avant de donner la parole à ma collègue de l’Organisation Mondiale de la Santé, qui je le sais, a un message à vous communiquer, je voulais vous demander si vous aviez des questions à poser au Colonel Cruz, le porte parole militaire de la MINUSTAH, parce qu’il a une réunion et doit nous quitter, donc avez-vous des questions à son attention ?

Question adressée au porte-parole militaire : On sait que le carnaval coïncide avec la campagne électorale cette année. Est-ce qu’il y aura une stratégie spécifique visant à sécuriser les deux activités ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH) (traduction de la réponse du Colonle Cruz): La majorité de nos 8500 casques bleus et de 3500 policiers sont sur le terrain, entièrement dédiés dans ces prochaines semaines à la sécurisation du terrain. Ils ont mis en place un dispositif qui prévoit et qui tient compte de cette coïncidence entre le carnaval et la campagne électorale. Ils ont établi des points stratégiques de patrouille et aussi de dominations de zones dans des endroits qui risquent de faire l’objet de forte concentration populaire. La situation est surveillée.

Sylvie van den Wildenberg : Je passe la parole maintenant à ma collègue Nyka Alexander de l’OMS

INTERVENTION DE NYKA ALEXANDER, OFFICIER DE LA COMMUNICATION DU BUREAU DE L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE (OMS) EN HAÏTI

Merci bien. Bonsoir tout le monde. J’ai juste quelques petits messages à passer parce qu’on m’a posé des questions sur les risque de propagation du choléra pendant le carnaval. Alors je vous dis que vous pouvez chanter, danser, vous amuser. Ce n’est pas comme cela que vous attraperez le choléra. Le choléra se transmet par l’eau et la nourriture contaminée. Le ministère de la Santé publique et de la population prépare les messages de prévention pour le carnaval. Mais ce n’est pas parce qu’il y a beaucoup de personnes ensemble qu’on « répand le choléra ». Ce n’est pas de personne à personne. C’est par l’eau et les aliments contaminés.

Questions – Réponses

Question 1: La Minustah a annoncé la fois dernière la venue en Haïti d’une mission spéciale nommée qui aurait pour tache de travailler sur l’origine du choléra en Haïti. Malheureusement jusqu'à date, on n’a aucune idée sur le fonctionnement ou sur les travaux qu’effectue cette mission. Quels sont les éléments que cette mission a déjà réalisés ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH): Je vais répondre du mieux que je peux à cette question. Je pense qu’il y a une petite confusion. Ce n’est pas la MINUSTAH qui a nommé ce panel. C’est le Secrétaire général de l’ONU, qui a demandé qu’on crée ce panel. Les experts sont à pied d’œuvre depuis un certain temps déjà. Ils ont commencé à travailler à New York depuis leur désignation, qui a eu lieu début janvier, le 6, si je me souviens bien. Ils sont en Haïti pour le moment. La raison pour laquelle je ne vous l’ai pas communiqué jeudi, c’est parce que je n’avais pas la date exacte de leur arrivée. Ils sont arrivés dimanche après-midi dans le pays. Ils ont commencé à travailler. Ils sont indépendants. Je ne dispose pas de leur programme. La Mission les a rencontrés. La MINUSTAH collabore avec eux de manière tout à fait complète et transparente. Ils ont accès à toutes nos installations et tous les documents dont ils peuvent avoir besoin. Ils sont aussi sur le terrain. Je sais qu’ils ont aussi rencontré les autorités. Mais je n’ai pas leur programme. Nous voulons être pleinement transparents sur ce processus et nous collaborons de manière étroite avec ce panel d’experts parce que, comme tout le monde, nous sommes soucieux de trouver l’origine de l’épidémie en Haïti.

Question 2 : On assiste à un fait important, c’est que l’on entend la voix de M. Mulet qui fait écho presque dans tous les domaines, notamment les élections, l’amendement de la constitution etc. D’importantes personnalités haïtiennes qualifient ce fait d’ingérence. Quelle est la contre-réaction de M. Mulet. Est-ce que la MINUSATH a pensé à redéfinir son rôle puisque Haïti est en train de tourner une page de son histoire ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH): Pour votre première qui est adressée à M Mulet comme vous l’avez dit, je pense que c’est à lui de répondre. En tant que porte-parole de la Mission, je peux faite quelques clarifications. Tout d’ abord il y a la liberté d’expression. Chacun est libre d’exprimer son point de vue et son opinion, y compris sur M. Mulet. Et c’est ce qui a été fait cette semaine. M. Mulet bénéficie et continue de bénéficier du soutien du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies. C’est son Représentant spécial en Haïti. Il exécute un mandat qui lui a été conféré ce dernier et par une résolution du le Conseil de sécurité. Je voudrais repréciser que, dans ce mandat, il a une mission de bons offices. Et la mission de bons offices sert à essayer, quand il y a des conflits, des dissensions entre les parties, de rassembler les parties et de trouver des moyens pacifiques pour que les parties puissent discuter de leurs problèmes pacifiquement et d’essayer de trouver des compromis. Je pense que ces derniers temps, il y a eu plusieurs crises. M. Mulet a essayé de jouer son rôle de médiateur. Comme tous les « soldats de la paix », il a l’habitude de prendre des coups, parfois dans ce genre de mission et je pense qu’il l’assume. Je vous renvoie à lui pour plus de précisions sur cette question.

En ce qui concerne la suite du mandat de la MINUSTAH au vu de l’arrivée d’un nouveau gouvernement suite aux élections, évidemment, la MINUSTAH anticipe cette arrivée au pouvoir d’un nouveau président, d’une nouvelle présidente, d’un nouveau gouvernement et un changement dans la politique. Et nous sommes là pour appuyer votre gouvernement. Quand celui-ci sera établi, la Mission se mettra à sa disposition pour voir avec lui quelles sont ses lignes de politique et comment nous pouvons au mieux l’appuyer dans les limites de notre mandat.

Question 3 : En ce qui a trait à la mission spéciale de l’ONU travaillant sur l’origine et les causes de l’épidémie de cholera en Haïti, avez-vous une idée de la composante de cette mission. ? Combien sont-ils ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH): Il y a quatre experts qui sont de pays différents. Je ne connais pas la composition exacte de toute la délégation. Ces experts sont peut-être accompagnés de techniciens. Je ne les ai moi-même pas rencontrés. La Mission a abordé avec eux la question d’une éventuelle rencontre avec les médias. Et la délégation a souhaité que je vous passe le message qui m’a été transmis : Le panel d’experts souhaite terminer toute son enquête, terminer son rapport et puis communiquer sur les conclusions de son rapport. En ce qui concerne leur travail actuel, la MINUSTAH est là pour répondre à leurs questions comme les autres acteurs qui pourront être interrogés. Je ne peux rien vous dire d’autre. Je vous passe simplement le message.

Question 4 : Martine Mondesir pour RCH 2000. Est-ce que ces experts auront des haïtiens qui participeront dans leurs travaux sur le terrain ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH): Bien entendu, ils vont travailler en collaboration avec vos autorités, c’est prévu. Ils ont déjà rencontré certaines de vos autorités, je ne sais pas ou ils en sont dans le déroulement dans leurs travaux, mais bien entendu ils vont travailler avec vos autorités.

Question 5: Vous parlez d’indépendance, ils sont ici à la demande de la Minustah ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH): Pardon? Non, non, précisément, c’est ce que j’ai expliqué tout à l’heure, je suis désolée si je n’ai pas été claire. Il y a eu une demande en particulier des Haïtiens, ce qui est bien légitime, d’enquêter sur l’origine du cholera et le Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies à décidé de demander à des experts indépendants de se rassembler, de constituer un panel et de pouvoir mener cette enquête.
C’est une enquête qui a été demandé par le Secrétaire général, ce n’est pas une enquête qui a été demandée par la MINUSTAH, sinon comment pourrait on justifier que le panel soit indépendant, si il avait été commandé par la MINUSTAH, payé par la MINUSTAH… C’est le Secrétaire général de l’ONU qui représente tous les Etats membres de l’Organisation qui a commandité cette enquête. Voila.

Question 6: Vous avez une idée sur combien de temps ils passeront au pays? Vous n’hébergez pas ces hommes ou femmes , s’il y en a ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH): Ecoutez, je suis vraiment désolée, j’aimerais beaucoup pourvoir vous donner des détails, mais je n’en ai pas. Nous ne les hébergeons pas, je sais que nous leur avons signifié à leur arrivée, déjà avant quand ils étaient à New York, qu
ils pouvaient compter sur tout notre appui, et que lorsqu’ils préparaient leur visite, la Mission leur a dit qu’elle était prête à mettre à leur disposition tous les moyens dont ils avaient besoin éventuellement pour se déplacer, etc.

Je n’ai pas de détails supplémentaires vraiment. Je veux dire ces experts font leur travail de manière indépendante et apparamenent je ne pense pas qu’ils ont eu besoin d’un grand appui logistique de la mission, en tout cas pas à ma connaissance.

D’autres questions ? Non. Alors Merci et à la semaine prochaine.



*********
Contacts media:
Sylvie van den Wildenberg, porte-parole, MINUSTAH
Cell : (509) 3702 9042 ; tél: 2240 2050, ext.2691 E-mail : vandenwildenberg@un.org
ou consultez le Site Internet de la Mission au
http://www.minustah.org
__._,_.___
__,_._,___
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptySam 19 Fév 2011 - 21:13

Je ne serai pas la dans cinquante ans ,mais j'espère que ce soit la dernière fois que des soldats etrangers souillent le pays de Dessalines.Le peuple haitien doit batir des remparts pour empecher que des politichiens sans vergogne dans leur lutte pour le pouvoir permettent la souillure de notre pays par des petits blancs manan arrogants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 49
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 12:31

Maximo a écrit:
Je vous invite a lire le compte rendu du point de presse du porte parole de la MINUSTAH en Haiti, Sylvie van den Wildenberg. L'expose montre clairement que dans les differents domaines d'interventions la MINUSTAH remplace ou se substitue aux autorites et aux secteurs varies de la societe Haitienne. Qu'il s'agisse des elections ils font des annonces que le CEP n'a pas encore fait. Pour la decentralisation ils agissent comme si le Ministere de l"Interieur et les autorites locales n'existent pas. Au niveau de la securite ils annoncent des mesures que la PNH n'a pas encore annoncees. Elle parle d'une mission dans le domaine de la Justice et des droits de l'homme le Ministere de la Justice n'a rien dit sur la question. Finalement ces fonctionnaires internationaux utilisent les Haitiens pour collecter des fonds qu'ils depensent eux-memes. Le budget de la MINUSTAH pour la periode 2010-11 est de US$864 millions. De 2004 a 2011 la MINUSTAH a depense pres de US$4 milliards. Sa mission est de contribuer au renforcement des institutions Haitiennes et non de les remplacer ou de se substituer a elles. A part les maigres progres au niveau de la PNH, quelles sont les institutions qui ont vu leur capacite se renforcer grace a cette assistance? Les resultats sont tellement maigres que le leaderhip de cette mission aurait du etre revoque depuis longtemps pour incompetence. Je ne parlerai du fait que la MINUSTAH n'etait pas prete a faire au tremblement de terre du 12 Janvier alors qu'un rapport annoncant cette possibilite depuis le 7 Octobre 2002? Cliquez ici: http://www.bme.gouv.ht/alea%20sismique/Alea_sismique%20HAITI.pdf Je ne parlerai pas de l'assistance electorale deficiente qui nous a conduit au 28 Novembre dans les conditions que l'on sait. Du scandale avec le jeune gaspard au Cap Haitien ou encore l'assistance electorale deficiente du 28 Novembre.

Cette assistance, ce comportement arrogant est une insulte a notre pays. La regle centrale de l'assistance internationale est caracterisee par deux choses: on ne peut pas remplacer le client, (neg yo pa kapb ramplase nou), on l'assiste, la seconde l'assistance se fait dans la discretion qui caracterise les relations diplomatiques. On laisse parler les autorites qui donneront credit la ou credit est du. Si la MINUSTAH aide quelque part, si il y a quelque chose a annoncer c'est aux autorites de notre pays et aux secteurs varies de notre societe qui doivent le faire. Des fois ils le feront conjointement avec des etrangers selon les besoins. Les Haitiens doivent mettre une fin a cette affaire ou la MINUSTAH parle pour nous.

Sylvie van den Wildenberg a ignore les questions ds journalistes Haitiens concernant le cholera et la question d'ingerence. Quand le journaliste lui a pose la question a savoir comment des experts des Nations Unies peuvent-ils enqueter sur une epidemie dont ils sont a l'origine, elle a fait semblant de ne pas comprendre qu'ils etaient a la fois juge et partie.

Elle a essaye de creer une difference entre cette mission du Secretaire General des Nations Unies sur le Cholera et la MINUSTAH. Sommes-nous en classe elementaire? Ne sont-ils pas tous, Sylvie, la Mission sur le Cholera, la MINUSTAH sous la banniere des Nations Unies. Pourquoi les Nations Unies ne peuvent-ils pas etre honnetes avec les Haitiens et reconnaitre qu'ils sont la source de l'epidemie? Comment se fait-il que cette mission est en Haiti sans que la presse, l"Association des Medecins Haitiens et les differents secteurs de notre societe ne sont pas au courant? Quels sont les temes de references de cette mission d'enquete sur le cholera? Qui vont-ils rencontrer? Quel est leur calendrier de travail? Est-ce legal pour une institution a l'origine du probleme d'enqueter sur elle meme? faut-il questionner l'ethique de cette affaire?

Quelque chose doit changer dans cette assistance. Le nouveau gouvernement Haitien devra remettre les pendules a l'heure dans le desordre generalisee de l'assistance internationale. Je salue les journalistes haitiens qui ont montre qu'ils ont comprit le jeu. Je reproduis pour vous le compte rendu de ce point de presse. Haiti merite mieux!

POINT DE PRESSE DES NATIONS UNIES EN HAITI
Jeudi 17 février 2011


Animé par Sylvie van den Wildenberg, Porte-parole de la Mission, avec pour invitée Nyka Alexander, Officier de la Communication du Bureau de l’OMS/OPS en Haïti

INTERVENTION DE SYLVIE VAN DEN WILDENBERG, PORTE-PAROLE DE LA MINUSTAH
Bonjour à toutes et à tous et merci d’être avec nous, pour ce rendez vous hebdomadaire avec la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti. J’en profite pour saluer tous les auditeurs de MINUSTAH FM qui nous suivent en direct sur les ondes de cette radio, sur le territoire national. Au cours de cette conférence de presse nous allons successivement aborder le lancement de la campagne électorale ce jour, l’appui de la MINUSTAH au processus électoral en particulier en matière de sécurité bien entendu et s’agissant des aspects logistiques de la préparation du second tour. Nous ferons ensuite le point sur la suite des opérations conjointes anti crimes menées dans les zones rouges de Port au Prince, sur des activités de prévention du crime et de la violence communautaire, et nous terminerons par quelques informations sur l’appui institutionnel de la Mission au processus de décentralisation, une action d’appui à la justice de la mission et une annonce de visite prochaine d’un expert des droits de l’homme en Haïti. Mes collègues des agences auront certainement également quelque message à vous communiquer également avant que nous ne répondions à vos questions.

Lancement de la campagne pour le second tour des élections
En ce premier jour de campagne électorale pour le second tour des élections présidentielles et législatives, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) souhaite bonne chance à tous les candidats et les candidates qui entrent en campagne aujourd’hui. Qu’Haïti et les Haïtiens se dirigent vers le second tour des élections dans un environnement serein et pacifique. La MINUSTAH lance un appel à tous les candidats pour qu’ils respectent les prescrits de la Loi électorale et fassent la promotion auprès de leurs partisans des valeurs permettant le bon déroulement de la campagne et de la tenue du second tour des élections dans la plus grande sérénité et le respect des électeurs et de leur liberté de choix. La Mission lance également un appel à tous les autres acteurs de la société haïtienne pour qu'ils joignent leurs efforts afin de faire de cette période de campagne et du second tour un exemple en matière de respect de la Loi et des principes démocratiques, démontrant ainsi leur ferme volonté d'œuvrer ensemble à la reconstruction de leur pays.

La MINUSTAH réitère son engagement à apporter son soutien en matière d’appui à la sécurisation, de soutien logistique et d’assistance technique au Conseil Electoral Provisoire (CEP) et au Gouvernement d’Haïti dans l’organisation du second tour des élections présidentielles et législatives.

Appui de la MINUSTAH au processus électoral
Les 8500 casques bleus et quelque 3500 policiers des Nations Unies sont prêts pour appuyer la PNH dans la mise en œuvre de son dispositif sécuritaire électoral. Ce dernier a été revu et tient compte des leçons apprises lors des précédentes étapes du processus, et en particulier des incidents qui ont émaillé ce dernier. L’objectif des Casques bleus et de la police des Nations Unies, en appui de la police haïtienne, est de maintenir un environnement sur et stable qui permette le bon déroulement de la campagne électorale et du second tour dans le respect de l’ordre et de la Loi. Outre la forte présence et les actions dissuasives visant a maintenir un environnement stable et a prévenir les éruptions de violence dans les prochaines semaines, les Casques bleus et la police des Nations Unies en appui de la PNH, en collaboration avec les autres composantes de la MINUSTAH, s’apprêtent à transporter le matériel électoral dans les quelque 1500 centres de vote en vue du prochain scrutin, prévu pour le 20 mars par le calendrier électoral publié par le Conseil électoral provisoire (CEP)
Le jour du scrutin, en appui de la PNH, la Force de la MINUSTAH et la police des Nations Unies assureront la sécurisation des centres de vote et des installations clés du CEP, y compris du Centre de Tabulation. La police des Nations Unies, donnera en outre prochainement une nouvelle formation de 2 jours aux Agents de sécurité électoraux, dont plusieurs centaines, comme vous le savez ont été remplacés, suite à des incidents enregistrés dans certains centres de vote lors du précédent scrutin. Cette formation tiendra bien entendu dument compte des leçons apprises lors du premier tour du scrutin.

Poursuite des opérations conjointes anti crime PNH/MINUSTAH (Casques bleus et police)
Les opérations conjointes anti crime PNH, Casques bleus et Police des Nations Unies dans les zones « rouges » de Port-au Prince se poursuivent. Dans ce contexte, le 12 février dernier, une opération a eu lieu dans la zone de Warf Jérémie, près du port de la capitale. Plus de 500 éléments des forces de sécurité se sont déployés pour assurer une forte présence, dont 425 Casques bleus du contingent brésilien de la MINUSTAH, appuyés par des agents de l’UNPOL, de la FPU et de la police nationale haïtienne (PNH) Le but premier de ce déploiement massif surprise était d’envoyer un signal clair aux criminels que les forces de sécurité haïtiennes et les forces de la MINUSTAH peuvent se déployer en tout lieu, à tout moment, en force, pour sécuriser les communautés dans les quartiers à risques.



Programme de réduction de la violence communautaire
Les efforts visant à réduire la criminalité et la violence ne peuvent se limiter à l’action des forces de sécurité. Un important volet de la lutte contre le crime et la violence est bien entendu la prévention. Comme vous le savez sans doute, La MINUSTAH dispose d’un important programme mis en place à cette fin : le programme de réduction de la violence communautaire, (RVC) qui depuis 2007, travaille avec différents partenaires haïtiens et autres sur le terrain, à Port au Prince mais aussi à l’intérieur du pays.

Les Casques bleus et la police des Nations Unies participent à certains de ces projets. C’est le cas, par exemple, actuellement à Cité Soleil, où le contingent brésilien exécute avec les communautés elles-mêmes un projet du Programme RVC, visant à l’amélioration de l’environnement urbain à travers des travaux de réparation et de peinture des maisons, l’installation d’un éclairage public à énergie solaire et de meilleures conditions sanitaires par des activités génératrices de revenus de collecte de déchets. Un montant de 100.000 dollars a été engagé par la MINUSTAH pour ce projet. Il en est à sa première phase et sa durée prévue est de 4 mois. 240 personnes bénéficieront d’emplois temporaires. Je vous invite tous à visiter ce projet, avec les représentants de Cité soleil impliqués et les Casques bleus qui les appuient dans l’exécution du projet. N’hésitez pas à nous contacter sui vous souhaitez des informations supplémentaires. Samedi dernier, d’importants travaux de peinture ont eu lieu, et c’était l’effervescence dans le quartier. Ce projet vaut vraiment la peine d’être visité. Car il montre un autre visage d’Haïti que celui qui n’est que trop montré dans le monde depuis le séisme : il montre le visage de l’espoir, et de participation active des Haïtiens à l’amélioration de leurs conditions de vie, et à la reconstruction, en collaboration avec divers partenaires, y compris la MINUSTAH et dans ce cas, les Casques bleus du contingent brésilien.

Pour rappel, la Section RVC intervient dans les zones surpeuplées, quartiers défavorisés soumis à l’influence et sous contrôle partiel des bandes armées et/ou historiquement politisés. Ses projets sont développés sur base des préoccupations sécuritaires et des besoins spécifiques des communautés. Le programme consiste en des projets d’offres d’emplois temporaires (argent contre travail), des formations professionnelles, des appuis au démarrage de petites entreprises, des appuis aux groupes les plus vulnérables et marginalisés. Ce sont des micro projets, certes, et ils sont temporaires. Mais ils se sont démontrés extrêmement appréciés et efficaces au sein des communautés, ici en Haïti et ailleurs dans le monde en matière de prévention de la violence et de la criminalité. Depuis le séisme de janvier 2010, le Programme a élargi son champ d’intervention à des zones affectées par ce dernier. En un peu plus d’un an, 100 projets ont été réalisés ou sont en cours de réalisation pour un budget total de 14 millions de dollars US.

(Zones d’intervention : Cap-Haïtien, Gonaïves, St Marc, Zone métropolitaine de Port-au-Prince, Gressier, Léogane, Petit- Goâve, Grand- Goâve, Les Cayes, Jacmel, Cote des Fer, Bainet, Vallée de Jacmel, Marigot, Belle Anse, Grand Gossier, Cayes Jacmel, Thiote, et Anse a Pitres)

Appui au processus de décentralisation
La section des Affaires Civiles de la MINUSTAH dans le cadre de son appui aux institutions de l’Etat a fourni un appui technique au Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, en collaboration avec d’ autres partenaires (Ambassade de France; USAID/Lokal ; PDLH ; etc.), pour l’organisation du Forum National sur la Décentralisation qui s’est tenu les 11 et 12 février 2011 à Port au Prince/ Ce forum a rassemblé plus de 800 personnes, acteurs et partenaires Collectivités Territoriales haïtiennes. Ce forum, rappelons le, visait d’une part à dresser un état des lieux de la décentralisation en Haïti du point de vue juridique et pratique et d’autre part à dégager des pistes de réformes afin de faire avancer le processus de décentralisation.

S’agissant de la décentralisation, la MINUSTAH se félicite du fait que toutes les communes du pays ont finalisé leurs budgets 2010-2011. Le montant total des budgets s’élève à plus de 2,6 milliards de gourdes (USD 65 millions). La Section des Affaires Civiles, a pour la deuxième année consécutive accompagné le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales dans l’appui fourni aux mairies pour l’élaboration de leur budgets, et ce par un appui financier et logistique pour l’organisation de 43 ateliers dans les 10 départements. Ces ateliers ont réuni les maires, les comptables payeurs, les agents fiscaux et les contrôleurs financiers afin d’aboutir à l’adoption d’un nouveau budget dans chaque mairie.

Appui a la Justice/Unité Correction
Parmi les 272 condamnés que comptait la prison civile de Port-au-Prince, jusqu'au 15 février 2011, 122 purgeaient des sentences de simple police. Le 10 février 2011, 65 avaient fini de purger leur sentence mais ne pouvaient être mis en liberté en raison de la destruction des dossiers du greffe et des archives de la prison lors des tentatives d’évasion du 17 octobre dernier. La Section Justice, avec l’aide des Sections Correction et Droits de l’homme, dans le cadre de son appui institutionnel au Parquet de Port-au-Prince, a aidé le Substitut en charge de la gestion de la détention de l’institution à émettre 57 ordres de libération; les 11,14 et 15 février 2011. Le travail continue. Un mécanisme sera mis en place pour, d’une part éviter la répétition d’une pareille situation et d’autre part permettre la mise en liberté automatique des détenus le jour de la fin de leur sentence.

Annonce - Mission de suivi de l Expert Indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en Haïti, Michel Forst
L’Expert indépendant de l’ONU sur la situation des droits de l’homme en Haïti, Michel Forst, visitera Haïti du 20 au 27 février afin d’évaluer la situation des droits de l’homme dans le pays depuis sa dernière mission en septembre 2010 et faire le suivi des recommandations établies dans son dernier rapport au Conseil des droits de l’homme. Un communiqué de presse sur cette visite vous sera transmis ce jour.

Avant de donner la parole à ma collègue de l’Organisation Mondiale de la Santé, qui je le sais, a un message à vous communiquer, je voulais vous demander si vous aviez des questions à poser au Colonel Cruz, le porte parole militaire de la MINUSTAH, parce qu’il a une réunion et doit nous quitter, donc avez-vous des questions à son attention ?

Question adressée au porte-parole militaire : On sait que le carnaval coïncide avec la campagne électorale cette année. Est-ce qu’il y aura une stratégie spécifique visant à sécuriser les deux activités ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH) (traduction de la réponse du Colonle Cruz): La majorité de nos 8500 casques bleus et de 3500 policiers sont sur le terrain, entièrement dédiés dans ces prochaines semaines à la sécurisation du terrain. Ils ont mis en place un dispositif qui prévoit et qui tient compte de cette coïncidence entre le carnaval et la campagne électorale. Ils ont établi des points stratégiques de patrouille et aussi de dominations de zones dans des endroits qui risquent de faire l’objet de forte concentration populaire. La situation est surveillée.

Sylvie van den Wildenberg : Je passe la parole maintenant à ma collègue Nyka Alexander de l’OMS

INTERVENTION DE NYKA ALEXANDER, OFFICIER DE LA COMMUNICATION DU BUREAU DE L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE (OMS) EN HAÏTI

Merci bien. Bonsoir tout le monde. J’ai juste quelques petits messages à passer parce qu’on m’a posé des questions sur les risque de propagation du choléra pendant le carnaval. Alors je vous dis que vous pouvez chanter, danser, vous amuser. Ce n’est pas comme cela que vous attraperez le choléra. Le choléra se transmet par l’eau et la nourriture contaminée. Le ministère de la Santé publique et de la population prépare les messages de prévention pour le carnaval. Mais ce n’est pas parce qu’il y a beaucoup de personnes ensemble qu’on « répand le choléra ». Ce n’est pas de personne à personne. C’est par l’eau et les aliments contaminés.

Questions – Réponses

Question 1: La Minustah a annoncé la fois dernière la venue en Haïti d’une mission spéciale nommée qui aurait pour tache de travailler sur l’origine du choléra en Haïti. Malheureusement jusqu'à date, on n’a aucune idée sur le fonctionnement ou sur les travaux qu’effectue cette mission. Quels sont les éléments que cette mission a déjà réalisés ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH): Je vais répondre du mieux que je peux à cette question. Je pense qu’il y a une petite confusion. Ce n’est pas la MINUSTAH qui a nommé ce panel. C’est le Secrétaire général de l’ONU, qui a demandé qu’on crée ce panel. Les experts sont à pied d’œuvre depuis un certain temps déjà. Ils ont commencé à travailler à New York depuis leur désignation, qui a eu lieu début janvier, le 6, si je me souviens bien. Ils sont en Haïti pour le moment. La raison pour laquelle je ne vous l’ai pas communiqué jeudi, c’est parce que je n’avais pas la date exacte de leur arrivée. Ils sont arrivés dimanche après-midi dans le pays. Ils ont commencé à travailler. Ils sont indépendants. Je ne dispose pas de leur programme. La Mission les a rencontrés. La MINUSTAH collabore avec eux de manière tout à fait complète et transparente. Ils ont accès à toutes nos installations et tous les documents dont ils peuvent avoir besoin. Ils sont aussi sur le terrain. Je sais qu’ils ont aussi rencontré les autorités. Mais je n’ai pas leur programme. Nous voulons être pleinement transparents sur ce processus et nous collaborons de manière étroite avec ce panel d’experts parce que, comme tout le monde, nous sommes soucieux de trouver l’origine de l’épidémie en Haïti.

Question 2 : On assiste à un fait important, c’est que l’on entend la voix de M. Mulet qui fait écho presque dans tous les domaines, notamment les élections, l’amendement de la constitution etc. D’importantes personnalités haïtiennes qualifient ce fait d’ingérence. Quelle est la contre-réaction de M. Mulet. Est-ce que la MINUSATH a pensé à redéfinir son rôle puisque Haïti est en train de tourner une page de son histoire ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH): Pour votre première qui est adressée à M Mulet comme vous l’avez dit, je pense que c’est à lui de répondre. En tant que porte-parole de la Mission, je peux faite quelques clarifications. Tout d’ abord il y a la liberté d’expression. Chacun est libre d’exprimer son point de vue et son opinion, y compris sur M. Mulet. Et c’est ce qui a été fait cette semaine. M. Mulet bénéficie et continue de bénéficier du soutien du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies. C’est son Représentant spécial en Haïti. Il exécute un mandat qui lui a été conféré ce dernier et par une résolution du le Conseil de sécurité. Je voudrais repréciser que, dans ce mandat, il a une mission de bons offices. Et la mission de bons offices sert à essayer, quand il y a des conflits, des dissensions entre les parties, de rassembler les parties et de trouver des moyens pacifiques pour que les parties puissent discuter de leurs problèmes pacifiquement et d’essayer de trouver des compromis. Je pense que ces derniers temps, il y a eu plusieurs crises. M. Mulet a essayé de jouer son rôle de médiateur. Comme tous les « soldats de la paix », il a l’habitude de prendre des coups, parfois dans ce genre de mission et je pense qu’il l’assume. Je vous renvoie à lui pour plus de précisions sur cette question.

En ce qui concerne la suite du mandat de la MINUSTAH au vu de l’arrivée d’un nouveau gouvernement suite aux élections, évidemment, la MINUSTAH anticipe cette arrivée au pouvoir d’un nouveau président, d’une nouvelle présidente, d’un nouveau gouvernement et un changement dans la politique. Et nous sommes là pour appuyer votre gouvernement. Quand celui-ci sera établi, la Mission se mettra à sa disposition pour voir avec lui quelles sont ses lignes de politique et comment nous pouvons au mieux l’appuyer dans les limites de notre mandat.

Question 3 : En ce qui a trait à la mission spéciale de l’ONU travaillant sur l’origine et les causes de l’épidémie de cholera en Haïti, avez-vous une idée de la composante de cette mission. ? Combien sont-ils ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH): Il y a quatre experts qui sont de pays différents. Je ne connais pas la composition exacte de toute la délégation. Ces experts sont peut-être accompagnés de techniciens. Je ne les ai moi-même pas rencontrés. La Mission a abordé avec eux la question d’une éventuelle rencontre avec les médias. Et la délégation a souhaité que je vous passe le message qui m’a été transmis : Le panel d’experts souhaite terminer toute son enquête, terminer son rapport et puis communiquer sur les conclusions de son rapport. En ce qui concerne leur travail actuel, la MINUSTAH est là pour répondre à leurs questions comme les autres acteurs qui pourront être interrogés. Je ne peux rien vous dire d’autre. Je vous passe simplement le message.

Question 4 : Martine Mondesir pour RCH 2000. Est-ce que ces experts auront des haïtiens qui participeront dans leurs travaux sur le terrain ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH): Bien entendu, ils vont travailler en collaboration avec vos autorités, c’est prévu. Ils ont déjà rencontré certaines de vos autorités, je ne sais pas ou ils en sont dans le déroulement dans leurs travaux, mais bien entendu ils vont travailler avec vos autorités.

Question 5: Vous parlez d’indépendance, ils sont ici à la demande de la Minustah ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH): Pardon? Non, non, précisément, c’est ce que j’ai expliqué tout à l’heure, je suis désolée si je n’ai pas été claire. Il y a eu une demande en particulier des Haïtiens, ce qui est bien légitime, d’enquêter sur l’origine du cholera et le Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies à décidé de demander à des experts indépendants de se rassembler, de constituer un panel et de pouvoir mener cette enquête.
C’est une enquête qui a été demandé par le Secrétaire général, ce n’est pas une enquête qui a été demandée par la MINUSTAH, sinon comment pourrait on justifier que le panel soit indépendant, si il avait été commandé par la MINUSTAH, payé par la MINUSTAH… C’est le Secrétaire général de l’ONU qui représente tous les Etats membres de l’Organisation qui a commandité cette enquête. Voila.

Question 6: Vous avez une idée sur combien de temps ils passeront au pays? Vous n’hébergez pas ces hommes ou femmes , s’il y en a ?

Sylvie van den Wildenberg (MINUSTAH): Ecoutez, je suis vraiment désolée, j’aimerais beaucoup pourvoir vous donner des détails, mais je n’en ai pas. Nous ne les hébergeons pas, je sais que nous leur avons signifié à leur arrivée, déjà avant quand ils étaient à New York, qu
ils pouvaient compter sur tout notre appui, et que lorsqu’ils préparaient leur visite, la Mission leur a dit qu’elle était prête à mettre à leur disposition tous les moyens dont ils avaient besoin éventuellement pour se déplacer, etc.

Je n’ai pas de détails supplémentaires vraiment. Je veux dire ces experts font leur travail de manière indépendante et apparamenent je ne pense pas qu’ils ont eu besoin d’un grand appui logistique de la mission, en tout cas pas à ma connaissance.

D’autres questions ? Non. Alors Merci et à la semaine prochaine.



*********
Contacts media:
Sylvie van den Wildenberg, porte-parole, MINUSTAH
Cell : (509) 3702 9042 ; tél: 2240 2050, ext.2691 E-mail : vandenwildenberg@un.org
ou consultez le Site Internet de la Mission au
http://www.minustah.org
__._,_.___
__,_._,___


DE KOI TE PLAINS-TU "PATRIOTE/NATIONALISTE" KALSON SAL?TU AVAIS INVITE LES BLANCS EN 2004.TU AVAIS SOUILLE LA MEMOIRE DES PERES FONDATEURS DE LA PATRIE QUE TU HAIS TANT.NE VIENS TE PLAINDRE SUR LE FORUM.AIE LE COURAGE D'ALLER T'IMMOLER DEVANT LE QG DE LA MINUSTAH.PAR CE ACTE,TU SERAIS LE PREMIER A INITIER LE PREMIER COUP DE FEU CONTRE L'OCCUPANT ET MONTRER LA VOIE AU RECOUVREMENT DE L'INDEPENDANCE NATIONALE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 13:33

DE KOI TE PLAINS-TU "PATRIOTE/NATIONALISTE" KALSON SAL?TU AVAIS INVITE LES BLANCS EN 2004.TU AVAIS SOUILLE LA MEMOIRE DES PERES FONDATEURS DE LA PATRIE QUE TU HAIS TANT.NE VIENS TE PLAINDRE SUR LE FORUM.AIE LE COURAGE D'ALLER T'IMMOLER DEVANT LE QG DE LA MINUSTAH.PAR CE ACTE,TU SERAIS LE PREMIER A INITIER LE PREMIER COUP DE FEU CONTRE L'OCCUPANT ET MONTRER LA VOIE AU RECOUVREMENT DE L'INDEPENDANCE NATIONALE...

Piporiko tèt kokolo


Premièman se pa mwen ki ouvri tred sa, men se Le Gros Rosseau. Pou apwiye sa li di ya mwen pote infomasyon mwen jwen pou li.

Dezièmman, se papa'w doktè s zoulou a ki te invite blan yo debake an Ayiti an 1994, e se limenm anko ki rele yo vini chèche'l lè li wè kakarèl komanse pwan'l.

Donk si gen on nèg ki gen pou al imole tèt li se papa'w doktè s zoulou a, ak tout ou menm.

Ki fè ou konen kalson'm sal se paske lè manman'w voye'w al lave'l, ou foure'l nan tèt ou pou pwan bon odè avan ou lave'l.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 13:49

Ah zanmi Maximo,

Sa fe'm plezi le mwin we w mete gan ou pou vide fay lan koff lestomak salopri sayo kap gate forum nan epi yap rele anmwe Marc vinn ede mwin !Mete pou yo jistan ke yo menm tou di blan an menmjan ak papa yo gwo restavek zoulou deval letenel :


Vini vitt .Tanpri vini vitt papa blan !

Saki bon ak chime lavalass seke depi yo bwe malpwote So Ann pare pou yo a yo pedi memwa.ki fe ke yo toujou parett sou moun tankou zonbi ki soti lan simitye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 14:00

e sa ki te konn bwè soup ti doktè te konn fè ak tet Capitaine Philogène ak tet Ti villedrouin yo ki fè Windsor k.laferrière te di :Duvalier fè tout ayisyen tounen zonbi."Ki lè wap goute sel ke pipo ap ofri w la.?li ap eseye reveye w de torpeur la men fout ou di banm dok mwen ak pitit tig la se yo mwen renmen.banm lame mwen pou m fouke presidan apre poum ka di mwen fè yo kk nan pantalon yo.banm GNBist mwen yo poum destabilize peyi m lè patron yo banm lod.poum fè yon milet vinn rwa nan peyim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 49
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 14:19

deza a écrit:
Ah zanmi Maximo,

Sa fe'm plezi le mwin we w mete gan ou pou vide fay lan koff lestomak salopri sayo kap gate forum nan epi yap rele anmwe Marc vinn ede mwin !Mete pou yo jistan ke yo menm tou di blan an menmjan ak papa yo gwo restavek zoulou deval letenel :


Vini vitt .Tanpri vini vitt papa blan !

Saki bon ak chime lavalass seke depi yo bwe malpwote So Ann pare pou yo a yo pedi memwa.ki fe ke yo toujou parett sou moun tankou zonbi ki soti lan simitye.

OU WE SA MAP DI A?OU SOUFRI DOUB PERSONALITE.LEW PA FIMEN OU DEZAGREYAB.LEW FIMEN OU ANRAJE...KI MOUN OU YE?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 49
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 14:23

Maximo a écrit:
DE KOI TE PLAINS-TU "PATRIOTE/NATIONALISTE" KALSON SAL?TU AVAIS INVITE LES BLANCS EN 2004.TU AVAIS SOUILLE LA MEMOIRE DES PERES FONDATEURS DE LA PATRIE QUE TU HAIS TANT.NE VIENS TE PLAINDRE SUR LE FORUM.AIE LE COURAGE D'ALLER T'IMMOLER DEVANT LE QG DE LA MINUSTAH.PAR CE ACTE,TU SERAIS LE PREMIER A INITIER LE PREMIER COUP DE FEU CONTRE L'OCCUPANT ET MONTRER LA VOIE AU RECOUVREMENT DE L'INDEPENDANCE NATIONALE...

Piporiko tèt kokolo


Premièman se pa mwen ki ouvri tred sa, men se Le Gros Rosseau. Pou apwiye sa li di ya mwen pote infomasyon mwen jwen pou li.

Dezièmman, se papa'w doktè s zoulou a ki te invite blan yo debake an Ayiti an 1994, e se limenm anko ki rele yo vini chèche'l lè li wè kakarèl komanse pwan'l.

Donk si gen on nèg ki gen pou al imole tèt li se papa'w doktè s zoulou a, ak tout ou menm.

Ki fè ou konen kalson'm sal se paske lè manman'w voye'w al lave'l, ou foure'l nan tèt ou pou pwan bon odè avan ou lave'l.


MAXIMOMAXIMAL,
GEN BAGAY POU PA DI NON?OU PA KTERYEN NON.MWEN PA KA KONPRANN POU KI WAP DI GWO MO.SAM KONNEN ANT OUMENM AK YON PUTOIS:YAP PI KOURI POU WOU.KANTA POU METE KALSON W NAN TET MWEN :PITO MAL PRAN SANT DECHAY KI NAN TRUITIER YA...
SANS RANCUNE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 14:29

anon tipokoko,

Mwin konen yon bagay ki rete lakay ou ki pi red passe pitwa puant .Pa vin'fem di sa mwin pa bezwin di sou forum nan.Bwe tafya respekte ve aou.Pokisa w konpwan mwin te kon fe ouve tout fenett pyess kay la le mwin vinn an vizit ?l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 14:41

marc

lisez et prenez bonne note des obscenites.le delinquant est insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 14:49

J'avais attire l'attention de Marc sur vos "brigandages " alorS qu'il avait promis de sevir sans parti pris et il ne l'a pas fait par ...loyaute ou je ne sais quoi .Vous etes vraiment cet homme "tripotier " et opportuniste des Services de Transmission qu'on m'avait decrit ,celui qui travaillait aux depens de ses camarades afin de monter en grade . Maintenant vous vous voulez qu'on me chatie parce que vous etes mentalement epuise , a bout d'arguments et que le poids de la vieillesse se fait de plus en plus sentir au niveau de votre pauvre eintellect aasiege par la vivacite d'esprit d'un puissant adversaire .Allons du courage !



UN VRAI HOMME N'A QUE FAIRE DE LA PROTECTION DU MANMAN INMOUCHE ...SI VOUS ETES ENCORE UN HOMME MON ENUQUE .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 15:12

Continuez d'aboyer medor pour vous faire remarquer.relisez les commentaires et vous verrez le vrai imposteur de ce forum.Malappris,indecent.je n'ai jamais rampé pour obtenir des faveurs de quiconque.Citez le ou les noms de mes accusateurs et les circonstances ou j'ai denoncé mes camarades.Si vous ne pouvez pas le faire vous etes simplement une vieille comère ,marchande pwason kwa bosal qui medise tout le temps pour vous donner une certaine notorieté.taisez-vous quand vous n'avez rien à dire.Vos poissons sont trop pourries pour qu'on les achète .callate stupido.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 15:20

Rozo ak Deza mwen mande pou nou bay "la main virtuelle" e sispann goumen...

Nou tou le 2 se Ayisien, e mwen rete kwè nou tou le 2 renmen peyi sa a ak menm amou....

Se pa diferans politik ki pou fè yon rayi lot....


PS.: je doute fort que Roseau soit encore Haitien....40 ans sans jamais visiter ce pays...
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 15:22

Roseau mon chè fok on sispann ak pati pri sa, mwen poste on bagay ki gen rapo a tred ou ouvè ya, pou demontre ke sa'w di ya se sa. Kisa nèg la fè, li vini kwot mwen pou li rele'm kalson sal. E se sa selman lap fè sou sit la, li pa gen anyen de pozitif li janm di, se toujou kwot on moun e di on pil betiz ladan li. Alo ou vle ou moun ap pwan pil beteiz sa nan men on ti tèt vid konsa, san yo pa reponn li. E pi kounye ya ke nèg la fini joure'm e ke mwen ba'l repons li merite ya se mwen ki an to. Lap rele Deza ou Dilibon krak head, ou tout kalite lot non, fok yo rete bwè dlo sal la.

Kijan pou yo bay anyen ke'w poste valè, ak tout pati pri sa yo, pou ki sa fok ou jistifye tout malpwopte on moun fè ou di paske ou sinpatize avè'l. Mon chè menyè al reflechi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 15:36

maximo

C'est cette indiscipline et ce manque de civilité qui empèchent des discussions fructueuses sur ce forum.on ne peut pas discuter des problèmes du pays sans que la discussion se degenère en des accusation et des obscenités,Chacun a le droit de defendre son camp et ses ideaux ,mais on doit le faire civilement avec la courtoisie requise d'un cenacle de gens animés du desir de sauver ce pays que nous pretendons aimer.C'est futile de defendre l'indefendable quand nous conniassons tous la verité.Admettons nos erreurs et proposons des solutions pour soulager cette misère infrahumaine qui nous deprime et avilisse.

Qui a utilisé des obscenites en premier dans cette discussion?Nous devons avoir la discipline pour rester dans le sujet qui nous preoccupe.et non nous servir de ce forum pour vendre une marchandise qui n'est plus vendable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 16:10

colocolo a écrit:

.


PS.: je doute fort que Roseau soit encore Haitien....40 ans sans jamais visiter ce pays...

et pourquoi donc? moi je n'y suis jamais allé qui plus est je ny suis pas né
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 16:45

T-NEG a écrit:
colocolo a écrit:

.


PS.: je doute fort que Roseau soit encore Haitien....40 ans sans jamais visiter ce pays...

et pourquoi donc? moi je n'y suis jamais allé qui plus est je ny suis pas né

Techniquement, vous n'etes pas un des notres...

Vous n'avez pas le droit de voter ou d'occuper un poste important...

Par contre, vu ton attachement pour ce pays, et c'est ce le cas de beaucoup de nos enfants dans la diaspora, nous devrons travailler pour rétablir tes droits civiques et politiques....

Le cas de Roseau, c'est différent... Il a choisi de répudier Haiti en adoptant une nationalité étrangère... Ce qui puisait, il n'a jamais visité son ancienne patrie depuis 40 ans.... Nous devrons comprendre qu'il n'a plus aucun attachement envers ce pays... sinon que se défouler sur forum Haiti....
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 16:54

Un italien ou un irlandais ne dira jamais a un autre:" techniquement vous n'etes pas l'un des notres."Toujours l'exclusion.Je vous l'ai deja dit je ne suis pas de ceux qui puissent bambocher en enfer en regardant les gens souffrir et je n'aime pas faire le "me vois-tu"parmi les pauvres..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 18:48

Moi Deza, mwin menm deza, pitit kay, Haitien de souche, je suis fier d'etre ce que je suis .Je me sens bien dans ma peau .Je me sens bien d'etre toujours de nationalite haïtienne .J'en suis fier .Et je m'en vante ! Il faut avoir du courage et de la conviction pour éviter les écueils que l'on a dressés sur la route de ceux qui voient leur citoyenneté d'origine avec une vision particulière de sa légitimité.

N’ai –je pas toujours gardé et vénéré jalousement la sainteté, le sacré de mes épaulettes citoyennes que mes parents m'avaient confiées au jour de ma naissance .O cette fierté legitime que je ressens au plus profond de mon etre !
J’ai le droit de regarder des renégats insolents et mercenaires avec mépris. Mwin pa janm negosye idantite mwin.Pa fe’m chante kantamwa mwin paske mwin travay pou sa mwin asepte sakrifiss pou sa .Mwin pa kouri chanje idantite mwin pou krass pi mal passe moun kap fe la kott ki oblije chanje pantalett apwe chak seyanss.

Aucun traitre ou batard Congo ne peut mettre en doute le naturel de mon état citoyen. Je n'ai pas changé mon fusil d'épaule pour profiter des avantages matériels qu'offre le maitre aux ...mwin fe paou tande. .mwin vale ress le pou w paske gan de moun ki chanje sitwayenete yo paske yo te oblije .Min ou menm w te chanje kazak paske : Vous êtes un homme vil et corrompu .Et c’est la plus simple des vérités.

Sepou sispan bat kow aou. Se congo ke w ye .Se Dessalinne ki te rele nou konsa .Pa vinn pwan poz w rinmin Dessalinnes Congo .W pa rinmin pawol congo a paske li ouve zye moun sou sa nap fe lan pwan poz ayisyen nou an .Nou pa ayisyen.Nou se congo .E dessalinnes te di kisa pou nou fe ak congo yo .Se domaj li pat fini travay la .Sesakfe ke w lan mitan nou toujou ap simin la zizanie lan mitan ayisyen ki paka finn kwe nett kisa nou ye .

L’anti-haitianisme est sur son lit d’agonie .Je dis bas les masques congos faux-frères ! Cessez de vous cacher derrière le sacré glorieux de notre histoire que vos ancetres iconoclastes et sacrilèges ont tout fait pour saboter à l’aube des combats de l’Indépendance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 19:10

Colo

vous avez raison je ne voulais pas etre le sujet du pitit tig se tig et de Petit Nicholas.Je ne voulais pas que le petit Nicholas me dise;Si nou pa disipline mwen ak Deza,ak Thunder ap fè bouda nou tounen paswa.Mwen pat vle viv nan plantatyon duvalier yo ankò se sak fè mwen pat menm al visite.[quote]poum pat janm rankontre ak moun tankou deza,Thunder ti boule, boss peintre, ti bobo Lorius maitre ankò.


Dernière édition par Le gros roseau le Dim 20 Fév 2011 - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 19:16

colocolo a écrit:
T-NEG a écrit:
colocolo a écrit:

.


PS.: je doute fort que Roseau soit encore Haitien....40 ans sans jamais visiter ce pays...

et pourquoi donc? moi je n'y suis jamais allé qui plus est je ny suis pas né

Techniquement, vous n'etes pas un des notres...

Vous n'avez pas le droit de voter ou d'occuper un poste important...

Par contre, vu ton attachement pour ce pays, et c'est ce le cas de beaucoup de nos enfants dans la diaspora, nous devrons travailler pour rétablir tes droits civiques et politiques....

Le cas de Roseau, c'est différent... Il a choisi de répudier Haiti en adoptant une nationalité étrangère... Ce qui puisait, il n'a jamais visité son ancienne patrie depuis 40 ans.... Nous devrons comprendre qu'il n'a plus aucun attachement envers ce pays... sinon que se défouler sur forum Haiti....

dans une emisson à la radio un canadien d'origine italienne disait que sa famille a immigré au Canada depuis 1900. Il n'est jamais allé en italie pourtant il peut excercer son droit de vote comme il le veut au élection.

Mon papa a visité Haiti 2 fois en 32 ans donc selon toi il n'est pas haitien?
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 19:17

Ti neg les italiens et les allemands ne sont pas les hair-tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? EmptyDim 20 Fév 2011 - 19:23

DEPI MOUN AP PALE DE AYITI MOUN AP VINI BY EXAMP DE LOT PAYI .
NOU PA RESPEKTE PAYI NOU DEPI NOU PAKA RESPEKTE LWA LI.
CHAK PAYI GINYEN LWA YO PA MELANJE YO .ROSEAU TE KONNIN LWA AYITI LES LI TAP DI MWEN RENONCE A AYITI LI TE KON BIEN SA LI TAP FE.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty
MessageSujet: Re: Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?   Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est le role d'Edmond Mulet en haiti?
» Quel recours pour les victimes innocentes de la Minustah?
» Entant que Haïtien quel rôle vous pouvez jouer afin d'aider votre pays???
» L'agriculture doit être une des priorités des efforts de la reconstruction
» Interdit aux moins de 18 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: