Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Aristide nan ka, retour très compromis

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyJeu 24 Fév 2011 - 17:32



Condamné à Miami, le trafiquant Beaudoin « Jacques » Kétant accuse l’ex-chef de l’Etat d’avoir été le « parrain » de la cocaïne sud-américaine dans le pays. Les Etats-Unis utilisent le dossier des stupéfiants comme un moyen de pression. L’inculpation reste une menace pour l’ancien président.

« Il m’a trahi, comme Judas a trahi Jésus. » C’était le 25 février, quatre jours avant la fuite du président haïtien Jean-Bertrand Aristide. Peu avant d’être condamné à 27 ans de prison et 30 millions de dollars d’amende par un tribunal fédéral à Miami, Beaudoin « Jacques » Kétant accusait M. Aristide d’être le « parrain » du trafic de drogue en Haïti.

Propriétaire d’une maison évaluée à 8 millions de dollars à Vivi Michel, sur les hauteurs surplombant Port-au-Prince, exhibant des toiles de Picasso et de Monet, M. Kétant a reconnu avoir distribué plus de 40 tonnes de cocaïne colombienne aux Etats-Unis depuis une douzaine d’années. « Le patron, c’était Aristide. Je l’ai payé durant des années. Il fallait le payer, sinon on mourait », a-t-il déclaré devant le tribunal. Partenaire des principaux cartels colombiens de Medellin, de Cali et du Norte del Valle, Beaudoin « Jacques » Kétant avait débuté dans le trafic avec le colonel Michel François, l’un des « cerveaux » du coup d’Etat qui avait renversé Jean-Bertrand Aristide en septembre 1991. Cet ancien chef de la police est réfugié au Honduras, un pays qui n’a pas de traité d’extradition avec les Etats-Unis.

M. Kétant avait noué d’étroites relations avec le président Aristide depuis leur rencontre, en 1998, par l’intermédiaire d’un autre trafiquant. Il le qualifiait de « compadre » (compère), une expression amicale commune en Amérique latine. Beaudoin Kétant affirme qu’il lui versait environ 500 000 dollars par mois pour l’usage exclusif de la Nationale 9, où la police interrompait le trafic pour permettre l’atterrissage des avionnettes chargées de cocaïne. M. Kétant cotisait aussi environ 500 000 dollars par an à la Famille Lavalas, le parti présidentiel, et envoyait régulièrement des sommes importantes à la Fondation Aristide pour la démocratie, selon son témoignage recueilli en prison par l’intermédiaire de son avocat, Ruben Oliva.

AUTORITÉS CORROMPUES

En février 2003, un jeune frère de Beaudoin Kétant, Hector, est tué à son domicile lors d’une descente de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI). « Aristide avait besoin d’argent pour financer le carnaval. D’habitude, il prenait 30 %, mais, cette fois, il voulait 80 % sur une grosse cargaison, plus de 700 kg. La négociation a mal tourné et Rudy Thérassan a tiré sur Hector et l’un de ses gardes du corps, Hermann Charles », selon un témoin. Aujourd’hui réfugié à Miami où il travaille pour la DEA (le service antidrogue américain), le chef de la BRI, Rudy Thérassan, était au cœur du dispositif mis en place pour « taxer » le trafic de drogue.

En mai, Beaudoin « Jacques » Kétant et ses gardes du corps provoquent un scandale à l’Union School, le très chic collège bilingue de Port-au-Prince, où l’un de ses fils côtoie les enfants des diplomates américains. Outrée, l’ambassade des Etats-Unis proteste directement auprès du président Aristide, qui s’efforce alors d’obtenir la reprise de l’aide internationale, gelée depuis la crise post-électorale de 2000. Le 17 juin, M. Kétant est convoqué au palais présidentiel où il est, selon ses termes, « kidnappé » et livré à cinq agents de la DEA, l’Agence américaine de lutte contre le trafic de drogue. Menotté, il tente de s’enfuir sur le tarmac de l’aéroport de Port-au-Prince avant d’être emmené à Miami. « Peu après avoir livré Kétant, Aristide a obtenu la reprise des financements de la Banque interaméricaine de développement », note un diplomate.

Depuis des années, les rapports officiels américains notent qu’Haïti « est une plateforme importante de transbordement de la cocaïne sud-américaine vers les Etats-Unis » et décrivent la corruption des autorités, qui permettent aux trafiquants d’opérer sans encombre. La presse américaine a publié de nombreux articles sur ce sujet. Il y a deux ans, le Wall Street Journal citait Mario Andrésol, ancien directeur de la police judiciaire haïtienne, qui s’était exilé : « Les trafiquants travaillent avec Aristide... Des personnes que j’ai arrêtées pour trafic de drogue ont été promues au sein de la police. »

« Il est difficile d’imaginer qu’Aristide ne participait pas à cette activité criminelle extrêmement lucrative », a déclaré récemment à une chaîne de télévision l’ancien général Barry McCaffrey, responsable de la lutte antidrogue du président Bill Clinton. Outre M. Kétant, une cinquantaine d’autres trafiquants haïtiens sont sous les verrous aux Etats-Unis. L’un d’eux, Eliobert Jasmé, surnommé « Ed1 », du nom de son entreprise de construction, a jusqu’à présent refusé de parler et a choisi le même avocat que l’ancien président panaméen Manuel Noriega, Me Frank Rubino. Mais d’autres se sont mis à table. Carlos Ovalle, un trafiquant colombien qui a longtemps résidé en Haïti, a ainsi accepté de coopérer avec les autorités américaines.

RÉUNION D’URGENCE

La récente arrestation à Toronto d’Oriel Jean, ancien chef de la sécurité présidentielle, est encore plus menaçante pour M. Aristide. Envoyé aux Etats-Unis, Oriel Jean a été inculpé pour trafic de cocaïne par le tribunal fédéral de Miami. Selon un informateur de la DEA, un ancien trafiquant de drogue haïtien, Oriel Jean prélevait 50 000 dollars sur chaque cargaison de cocaïne qui arrivait par avion en Haïti.

« Les Américains savaient parfaitement ce qui se passait. Je leur ai personnellement transmis des informations qui n’ont pas eu de suite. Ils connaissaient l’importance du narcotrafic dans l’économie haïtienne. Mon impression est qu’ils préféraient fermer les yeux pour ne pas devoir prendre en charge Haïti », confie un général à la retraite de la République dominicaine voisine. Dès la fin des années 1990, plusieurs de ses informateurs dans la zone frontalière lui avaient indiqué que les trafiquants versaient un « péage » à la Fondation Aristide.

Pour Washington, la principale menace venant des grandes Antilles est l’immigration illégale. L’attaque de la base navale de Killick par un groupe de « chimères », les partisans armés de l’ancien président haïtien, a été l’un des éléments décisifs qui a poussé le gouvernement américain à demander, peu après la France, le départ de M. Aristide. Située à la sortie sud de Port-au-Prince, cette base des garde-côtes a pour mission principale de contrôler les boat people. L’attaque a provoqué une réunion interministérielle d’urgence à la Maison blanche, le 27 février, au cours de laquelle le plan de la Communauté des Caraïbes (Caricom), prévoyant le maintien du président Aristide au pouvoir jusqu’au terme de son mandat, en 2006, a été abandonné par Washington.

Pour les Américains, le dossier drogue arrive en deuxième position après le risque d’une arrivée massive de réfugiés, et il est souvent utilisé comme un moyen de pression, voire de chantage. Plusieurs membres de l’administration Bush sont partisans d’une inculpation rapide de Jean-Bertrand Aristide pour trafic de stupéfiants. La récente suspension de son visa américain pourrait être un premier pas. D’autres préfèrent conserver cette arme comme une épée de Damoclès. « Plus il ouvre la bouche, plus l’inculpation se rapproche », dit un fonctionnaire qui travaille sur le dossier.

A Port-au-Prince, « tout le monde savait »

Dans un discours d’une rare franchise, le 9 juillet 2003, l’ambassadeur des Etats-Unis à Port-au-Prince, Brian Dean Curran, en fin de mission, dénonce la tolérance de la société haïtienne à l’égard du trafic de drogue. « Les trafiquants sont bien connus. Ils s’approvisionnent dans vos magasins ; vous leur vendez des maisons ou leur en construisez de nouvelles ; vous prenez leurs dépôts ; vous éduquez leurs enfants », lance-t-il aux membres, pétrifiés, de la chambre de commerce américaine d’Haïti, l’élite économique du pays. « En Haïti, les trafiquants n’avaient pas besoin de se cacher. Tout le monde savait », confirme un diplomate. Tout le monde, à commencer par les Américains. Pourquoi n’ont-ils pas utilisé ce dossier contre Jean-Bertrand Aristide, comme ils l’avaient fait contre Manuel Noriega, l’ancien président du Panama qui croupit dans une prison de Miami depuis 1989 ?

La reproduction, la redistribution ou la syndication du texte ci-dessus, dans son intégralité ou en partie, nécessitent l'autorisation préalable et expresse de Le Monde.






Elu deux fois président d'Haiti, Jean Bertrand Aristide, surnommé "Titide", est né le 15 Juillet 1953 à Port-Salut, ville côtière du département du Sud. Il fit ses études primaires et secondaires respectivement chez les Salésiens de Don Bosco et au Collège Notre Dame du Cap, dirigé par les religieux de la Congrégation de Sainte Croix.

En Août 1974, il se retrouva au noviciat des Salésiens qui accueillait, à la Vega, ville de la république voisine, des jeunes aspirants à la vie religieuse salésienne. Après une année de noviciat, Jean Bertrand Aristide retourna en Haiti pour ses études de philosophie scolastique à la section de philosophie du Grand Séminaire Notre-Dame situé à Cazeau.

De 1977 à 1979, suivant ainsi le curriculum de formation et d'études de la congrégation fondée par Don Bosco, il fit son stage pratique et résida au presbytère de l'église paroissiale de Sainte Croix à la Croix des Missions. durant ces années de stage pratique, Aristide compléta ses études de psychologie à l'Université d'Etat d'Haiti et fonda un groupe de jeunes dénommé "Lili Leaders"

En automne de 1979, il s'envola pour Israël pour des études théologiques, dernière étape de sa préparation au sacerdoce. Il y séjourna trois ans et revint en Haiti au commencement de l'été de 1982 pour se faire ordonner le 3 Juillet par Mgr Willy Romélus, évêque de Jérémie.

A la suite de son ordination, il fut envoyé à la communauté des Salésiens desservant l'église paroissiale de Saint Joseph située aux coffins du marché de la Croix-des-Bossales à Port-au-Prince. Aristide se fit remarquer, pour la première fois, du gouvernement de Jean Claude Duvalier, après une homélie où il dénonçait la misère et l'exploitation dont est victime la majorité du peuple Haitien et, en des termes à peine voilés, pointait du doigt les responsables de cette situation.

De Saint Joseph, Aristide fut envoyé au Canada pour des études de théologie biblique à la suite desquelles il revint en Haiti en Janvier 1985 pour se faire assigner la responsabilité du Centre des Arts et Métiers dirigé par les Salésiens aux Cayes. Son séjour dans la métropole du Sud ne dura que quelques mois, puisque en Octobre 1985, nous le retrouvions à Port-au-Prince comme responsable des études à la, jusque là, vénérable École des Arts et Métiers (Enam). La chapelle publique, annexée à cette école lui donna un pupitre qu'il ne tarda pas à monopoliser. Ses homélies centrées autour des thèmes de justice, d'exploitation et de dignité attirèrent des foules aux oreilles de qui ses paroles résonnèrent comme des échos de leurs murmures et de leurs plaintes.

Sa verve lui créa d'ardents admirateurs, mais aussi des ennemis acharnés. Ce sont donc ces ardents admirateurs qui, en Mai 1986, à la suite d'une fausse alerte, prirent en otage les membres de la communauté de l'Enam et quelques-uns de ses supérieurs qui voulurent le protéger en lui donnant un réassignement que ses supporteurs prirent pour un exil. Le démenti du vice-provincial salésiens d'alors, qui nia alors toute tentative d'exil, ne calma pas l'esprit surchauffé des admirateurs qui multiplièrent des manifestations en sa faveur.

Dès lors, sa renommée déborda les cadres de Port-au-Prince et créa une certaine peur chez le Conseil National de Gouvernement (CNG). Il devint la cible du gouvernement et de ses alliés qui essayèrent à plusieurs reprises de l'assassiner. L'une des ces tentatives se solda par l'incendie de la chapelle publique de Saint Jean Bosco le 11 Septembre 1988. Aristide n'eut la vie sauve que grâce à l'intervention robuste de ses confrères salésiens qui, pendant des jours essayèrent de le protéger aussi bien de ses admirateurs que de ses ennemis qui continuèrent de proférer publiquement des menaces à son endroit.

Le coup d'état du 17 Septembre 1988 donna une occasion à ses supporteurs de regagner à nouveau les rues en relançant la rumeur de l'exil. Chaque manifestation ajouta une certaine étendue à sa renommée et l'immergea dans un bourbier politique avec des engagements socio-politiques contraires au charisme des Salésiens; situation qui l'éloigna de son apostolat et le poussa à désobéir les ordres de ses supérieurs. Les refus d'obtempérer conduisit à son expulsion de la Congrégation des Salésiens à la fin de l'année 1988.

Cette expulsion le délia de certaines de ses obligations religieuses et aussi, le rend libre de mener sa lutte en faveur des pauvres. La traduction de cette liberté se manifesta d'abord par une meilleure structuration de "La Fanmi Se Lavi", une organisation de charité qu'il avait créée une année auparavant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyJeu 24 Fév 2011 - 18:01

Paspo neg la lan poche deye li .Peson paka di se gouvenman ayisyen ki anpeche li antre .Si li pa vle antre seli sel ki konen pou kisa e ak kisa li an afe .Map tann demagog ki rinmin voye jilbrett yo vinn di'm poukisa li paka antre lan peyi li si le se ..Ayisyen.

Gade jan misye gin chanss .

Mwin menm kom sinp sitwayen kap viv sou rejim demokratik sila a yo mande'm pou win gin batiste orijinal oswa extre dachiv( achiv paka jwen kounye a kopi ak de nesanss yon neg ki te fett lan potoprinss !Min dizan de sa yo te jwen li ... )apwe tout tan sa mwin fe lan peyi etranje paske paspo yo te banm nan pa bon anko menm si se ak yon batiste li te fett . Yo di'm alyen katt pa yon bon dokiman pou idantifye mwin. Pwemye paspo mwin te vini avek li isitt la pabon tou paske infomasyon ki la dann yo yon tijan tro ansyen!

Gan de le vreman mwin anvi lage sa avek afron Ayisyen ap pwan lan min neg congo sayo ki opouvwa.MAP AMNDE TETT MWIN SI'M ALE AFRIK DI SIS SI LI PAP PI FASIL POU MWIN POUM JWEN YON PASPO KOM EKZILE LAN MIN KONGO YO. Smile
SIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyJeu 24 Fév 2011 - 18:27

Deza tous les citoyens ne sont pas égaux devant la loi, quand l'apprendras-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyJeu 24 Fév 2011 - 18:28

C SA KI PA BON WI NEG LA C YUN DEALER DRUG LI YE YO LAN WANSE AVEK LI C FOURE MISIE ANBA KOD METE LI LAN PRIZON AVEK YUN SERI LOT PRIZONYE BIEN MANCHE NEG 2MT DE HAUT POU YO SERVI AVEK LI.
MWEN LA KOUNIYE A SI YO TE BARE MWEN AK YUN CIGARET MARIJUANA YO FLANKE MWEN LAN PRIZON.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16402
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 6:51

Se krèk ti bèt ,jan konpayèl nou an konn di l.
Si nou pa konnen ;te gen yon atak ranje sou BILL CLINTON pou di l li te lan zafè dwòg ,lè li te GOUVÈNÈ ARKANSAS.
Mesye EKSTRÈM DWAT yo ,te vini ak temwen;yo te di se lan yon ayewopò ki rele MINA ke dwòg yo te konn ateri.

Bon se pa sa ,gouvènman ameriken an pral arete LEONEL FERNANDEZ tou?
Yo te voye yon lis ane pase an ,kote gen 17 WO GRADE lan LA POLIS ak LAME DOMINIKEN an ki lan trafik dwòg.
FERNANDEZ pa okipe yo ;mwen pa wè y ap monte operasyon pou jete misye ;okontrè misye ap prepare l pou yon 4yèm manda.

E gouvènman MEKSIK lan ;e gouvènman peyi AMERIK SANTRAL yo kote yo di tout WO GRADE LAME yo ,lan trafik DWÒG ?

TCHIIIII.........PPPPPPPP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 6:58

Joel a écrit:
Se krèk ti bèt ,jan konpayèl nou an konn di l.
Si nou pa konnen ;te gen yon atak ranje sou BILL CLINTON pou di l li te lan zafè dwòg ,lè li te GOUVÈNÈ ARKANSAS.
Mesye EKSTRÈM DWAT yo ,te vini ak temwen;yo te di se lan yon ayewopò ki rele MINA ke dwòg yo te konn ateri.

Bon se pa sa ,gouvènman ameriken an pral arete LEONEL FERNANDEZ tou?
Yo te voye yon lis ane pase an ,kote gen 17 WO GRADE lan LA POLIS ak LAME DOMINIKEN an ki lan trafik dwòg.
FERNANDEZ pa okipe yo ;mwen pa wè y ap monte operasyon pou jete misye ;okontrè misye ap prepare l pou yon 4yèm manda.

E gouvènman MEKSIK lan ;e gouvènman peyi AMERIK SANTRAL yo kote yo di tout WO GRADE LAME yo ,lan trafik DWÒG ?

TCHIIIII.........PPPPPPPP

Bon nou la nap wè, an tou ka, passpo misye nan men li, li pa ko ka retounen, an nou swiv.

Leonel Fenandez revoke tout pa gen youn an post anko, e genyen ladan yo ki deja nan prizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16402
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 7:23

Ban mwen referans kote FERNANDEZ te revoke tout lan ;m ap ba w referans sou DOMINICAN TODAY kote yo pale de lèt ke DEA ak depatman DETA te voye bay FERNANDEZ lan.
Menm nèg ki responsab dwòg lan ;nèg lan sèvis NAKOTIK lan ;DEA di l lan trafik DWÒG.
Ese pa 17 lan non sèlman ;AMERIKEN yo te voye yon lòt lis ki gen 23 non ladan l.

NOU CHITA SOU YON ZAFÈ NORIEGA,NORIEGA ;se pa t pou zafè dwòg ke ameriken yo te fè entèvansyon lan PANAMA ,se te jis yon pretèks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 7:26

Krek ti bett !PAWOL TAFYA !kOZE NEG KI AVEG KI PA KA WE KLER DEVAN LI PASKE LI EGRI AMOR!

Aristid se gwo PARENN machan poud ke l i te ye .Si li pagin anyen ke li fe mal ke li cheche mwayen pou li rantre lan "peyi " li si ayiti se peyi li .kELKESWA KOTE LI RIVE SE AN aYITI KE YAP VOYE LI TOUNY PASKE LI SE AYISYEN .mWIN PA KWE YAP BALI PRIZON KE LI MERITE A .

Mwin menm si salopri congo kap travay kont ayisyen totott yo lan konsila miami a remett mwin passpo mwin ki ekspire jodya map an ayiti demin matin boneu menmsi gin kolera malaria ak chime lavalass sou moun .Sepou Aristid klite afe vantt minin kakarell la le lap cheche eskiz pou kontinye ap bay manti blame moun paske li pa gin anyen ki rete lan sa bondye te bali le lii te fett la kom gasson.Kounye a se zye .Ayer se te passpo .Ki manigett li jwen pou li bay demin matin?


Leader di "pep" la ap tann pou blan an di ke li met tounyn lakay li .Sa se pa pwoblem pep ayisyen non si yon lide ak ti pantalett roz vle pwan lod lan min etranje .Yo fin dekouvri neg la .Anpil moun realize sa yo te konpwan nan sepasa min la rontt fe ke yo paka pale fo
.
Put up or shut up .To be or not to be .That is the question.

No more bluffing lavalasseman.Nous en avons marre des pretentions et des stupidites de l'ignorance en cavale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 7:36

NOU CHITA SOU YON ZAFÈ NORIEGA,NORIEGA

Min li menm anvan anyen an bon lavalassyen lap kopye kole le yap pale de ayiti ak patikilarite pwop pa li .Le sa a boss konesseu a tonbe cite :

O wi se lafrik,se Kosta Rica, se mozanmbique ,se la Swiss,se la Norvege sel'Irlande se kotmakwett etc...Kanta pou vire ron tankou "dervish turner" a tankou toupi a yo fo lan sa nett .Eske eleman ke yo rele Joel se ti tonton san dents "charmeur de serpents " sans croc et sans poizon an ki chita bo kote papott antre prinsipal forumhaiti a ?Lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16402
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 8:10

Alòs ,se pou yo repòte nou bay ""CYBER CRIMES""

Nou konnen ,kilès ti tonton JOEL lan ye ;nou voye SPYWARE sou KONPITÈ pou nou mete kamera a ON?
Se ou ki di l ;se pa mwen enbesil.

Mwen genyen yon frè m ,se pwofesè ""COMPUTER SCIENCES"" li ye ;enbesil.
Mwen pran nòt ;paske se oumenm menm ki di ou konn mete KAMERA SOU KONPITÈ M lan ""on"".
Tout moun se temwen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4689
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 8:16

Zanmi Deza,

Pa pèdi tan w ak fanatik yo. Se toujou konsa ke yo aji. Lè se pou pale de "koudeta" adwat agòch, li genyen pou l konte tout nasyon ki genyen sou planèt lan. Men, kou se pou dwòg, pinga moun pale menm de Panama.

Pou opinyon pa m, si Ameriken ta arete yon sanginè tankou Aristide pou koze dwòg konnen ke se yon piyay ke sanzave an ap jwenn, konnen ke tout san ki koule anba pat zago vòlò an, koule pou gran mèsi. Aristide dwe jije e kondane an Ayiti pou tout krim ke l komèt, ke se pa yon tribinal, ke se pa yon M16 ki nan men youn nan viktim li yo. Ale nan prizon nan Miami se yon souflèt nan figi viktim yo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16402
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 8:35

Pa vire konvèsasyon an .Nou genlè konn voye SPYWARE ak MALWARE sou konpitè moun ;pou nou fè iltim vyolasyon lan vi prive moun ,ki se mete KAMERA sou konpitè moun ""ON"".

Moun ki konn fè sa ,se pa ""REMOTE"" yo konn fè sa.Konpitè yo dabitid konn lan KAZAKSTAN ou byen RISI.
Nèg di yo konn mete KAMERA moun on;moun ki entèvni sou FORUM HAITI.
Nonm lan restren ;se moun ki ka gade IP moun sou FORUM HAITI yo ;kididonk se moun ke MARC te fè MONITÈ yo ,ou byen se zanmi yo.
Nou konprann se paske nou ka fè yon bagay ,pou nou fè l ;BANN ENBESIL!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4689
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 8:49

Ala ti nèg paranòy!

Kisa ke w pè la a? Al gade anba kabann wou pou w wè si youn nan nou pa la. Wou gen lè te konn koule twòp san pou chèf de fil wou, kounyea tout imaj yo ap pase devan zye w.

W ap repete radòt sa a byen lontan. Yon moman se te Doub Sossis ke w te akize, kounyea se Deza oubyen mwen?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 9:02

Mezami oooo!Gade chalatan an !Afe intenet sa a se la raj .Tout ti primaire ki pa menm ka li ti liv "Mehtode de lecture" yo byen tkonpwan ke yo se gwo filozof paske yap epele b a ..ba sou lintenet .Yo pa we ke depi yo komanse pale moun ki konen gantan we ki nivo yo kisa yo konen lan flite toupatou sou intenet.

Tonton akariatt ,

W paka evolye kote Thunder ak Deza ap evolye non.W pa we chak fwa ke ou eseye fe sa w gin vetij tett vire epi ou tonbe a terr kasse tout figi aou ? Afe intenet la menm se yon gwo toleranss !Filozof vann de pou sink .Lan kisa nou pwan la a ?

Min Lannwit akize Lajounyn deske li pa bay asse limye.Nou pwan vre .Forum nan malad vre le mounegri anashiss tankou ti ti joel tett kokolo ap rele moun inbesil .De tan lontan tegan yon plassyon kote ke te kon mete yon zagribay konsa .Eske gin dokteu Bijou an ayiti toujou ? Eske gin azzil kenp toujou ?

Mwin menm mwin toujou ap mande'm kouman misye fe sove kote yo te mete lii a .Afe sekirite sa a se yon pwoblem pou nou rezoud byen vitt anvan ke ayiti derape tout bon sou chimin developman an.Nou pa ka kite malad tett pa byen tankou Joel lan la ri ap sikile konsa sou moun.

Joel, le fou à lier, représente un danger imminent pour la vie de tous les gens sains d'esprit du forumhaiti. La camisole de force !Qu'on enferme l’énergumène, bon dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 9:39

Cancelan 5 oficiales y expulsan 12 alistados por alijo droga en AILA La DNCD daba seguimiento al grupo de oficiales

Los oficiales formaban parte de una red, dijo Rosado Mateo. Santo Domingo. El Poder Ejecutivo dispuso la cancelación de un teniente coronel y cuatro tenientes, mientras 12 alistados fueron expulsados de las distintas instituciones castrenses y de la Policía Nacional al determinarse que todos ellos estaban vinculados a una red de narcotráfico internacional que envía heroína y cocaína a Puerto Rico a través del Aeropuerto Internacional de las Américas. (AILA).
El servicio de inteligencia de la DNCD daba seguimiento al grupo de oficiales tras descubrir que coordinaban el embarque de la droga hacia Puerto Rico.
Asimismo, otros dos tenientes coroneles fueron puestos en retiro de manera forzosa, en tanto que otros oficiales superiores y subalternos recibieron sanciones diversas, de acuerdo a los reglamentos de los organismos a los que pertenecen, entre las que se encuentran arrestos y traslados. Estaban asignados a la Dirección Nacional de Control de Drogas (DNCD) y el Cuerpo Especializado de Seguridad Aeroportuaria (CESA).
Los cancelados fueron identificados como el teniente coronel Efrén Varela Sosa, de la Fuerza Aérea Dominicana (FAD); los primeros tenientes Danilo Ginebra Simone, del Ejército; y Carmelo Laureano Contreras, de la FAD; así como los segundos tenientes Biolenny López Pérez y Wilfredo A. López Segura, también de la FAD, confirmó el presidente de la DNCD, mayor general Rolando Rosado Mateo.
Esos oficiales estaban vinculados a una red que el 2 de diciembre de 2010 trató de enviar un alijo de 145 kilos y 90 gramos de cocaína y 2 kilos y 3 gramos de heroína a Puerto Rico, en avión pilotado por los estadounidenses Kevin Henson Kuranz y Christopher Schmidt, ambos presos en Najayo.
Concluidas las investigaciones del caso, se recomendó el retiro forzoso de los coroneles Juan Alberto Smith Peña y Gustavo Amable Féliz, del Ejército y de la FAD, respectivamente; así como el traslado a sus unidades tácticas de los mayores Alex Sánchez Familia y Franklin Fulcar Pérez, del E.N., además de sanciones disciplinarias, de 30 y 10 días de arresto severo y simple, en perjuicio del coronel Adalberto Castillo Pérez, y del primer teniente Arsenio Sepúlveda González, de la FAD.
Otras sanciones recayeron sobre los segundos tenientes José A. Díaz Díaz y Joel A. De la Cruz Beltré, del E.N., quienes fueron trasladados a unidades tácticas, y el traslado a sus instituciones de los Sargentos Mayores Hedí F. Sánchez García, de la Policía, y Teury Quezada Beltré, del Ejército Nacional.
El Poder Ejecutivo
El Poder Ejecutivo dispuso la cancelación de los oficiales después, atendiendo una recomendación que en ese sentido le hiciera el Ministro de las Fuerzas Armadas teniente general Virgilio Pérez Féliz.. El grupo es acusado de complicidad con una red de narcotráfico internacional que se dedica al transporte de droga al extranjero utilizando al país como puente para realizar sus envíos.

De Adonis Santiago Díaz

Diario Libre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 10:06

Zanmi Maximo,

Mwin kontan ke w afiche nouvel la lan langag ke li te ekri a .Konsa peson paka di ke wap manipile nouvell ki ekri pou sa voye monte pou kan paou.Neg yo ginle pa konen ke le nou di yon bagay se verite nap di eke nou pa lan voye monte pou defan linposib.Sa map mande tett mwin eske zott fe sa lakay yo le sa rive ?

Konbyen mashann ti poud Aristid te fe arete pou li demontre ke gouvenman li an se yon gouvenman ki pwop ? O mwin konpwan .Li pat kon sa a .Milion dolla sekirite li yo patka di li ke ti-avyon ap ateri sou rout No a pou delivre drog .Ala de koze mezanmi ! Neg yo ginle konpwan ke nou pwan cocaine tou kidonk sevo no boule ...menmjan avek payo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16402
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 10:11

THUNDER ,se oumenm m ap reponn ;paske w gen yon ti desans lakay ou toujou ;lòt malpwopte yo ,ale yo odyab.

Si Marc pa konn sa ;genyen prèv ke gen de nèg ki ap ize sit Marc lan pou yo fè atak sou konpitè moun.
Se yon fè e se fasil pou yo idantifye yo.
Malpwopte sa yo ap ""overreach"".

Tankou m di deja se ak ""remote"" moun ki konn fè sa ak fè l ;se pa yon bagay ki twò difisil.
Gen yon nèg ki rete NAPLES ki konn fè sa sou sit lan ;li konnen kilès li ye.

M ap di yo que ""le jeu ne vaut pas la chandelle"" tankou yo di.
Tankou malpwopte ki ap vin di ke ENTÈL ou byen ENTÈL pa kanmarad ENTÈL;
GTFOH!
DEMEPLÈ!

MAXIMO;wi yo te revoke anpe lan mesye sa yo ;men se pa tout.

http://www.dominicantoday.com/dr/local//2011/1/25/38374/Dominican-officers-sought-to-take-over-Puerto-Rican-kingpins-drug-empire

Yo te bay non JENERAL tou ,yo pa t revoke yo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 10:36

Joel

Yo fè sa plisye fwa nan konpitè mwen tou selera yo.Men se pa yon sel konpitè mwen genyen lakay mwen.e mwen pral ale nan libreri pou m ekri sou sit la ya voyel nan konpitè libreri ya tou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 10:50

Mezanmi ooooo!Nou antrave !

Ki le latrinn santi pedi memwa li pou li rele dechets biologiques tankou Joel malpwopte ? Mwin menm mwin pa we diferanss la a non antt ti kay lan fon lakou ak sa ke moun mete la dann la .Se sinkant kob ak degoudin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 10:54

Cancelan y pensionan 26 miembros de PN por faltas disciplinaria "graves"Entre los cancelados, figura el ex jefe de la Unidad Antinarcóticos del Comando Cibao Central, acusado de un tumbe de droga

SANTO DOMINGO.-La Jefatura de la Policía Nacional informó sobre la cancelación y pensión “forzosa” de 26 miembros de esa institución, entre ellos un coronel, tres mayores, cuatro capitanes, siete primer teniente, nueve segundo teniente, y dos sargentos mayores, envueltos en casos penales y faltas disciplinarias graves, por lo que algunos de ellos tienen abiertos procesos judiciales en los tribunales ordinarios.
La institución del orden dijo que entre las faltas cometidas por los miembros cancelados y otros pensionados se encuentran mala conducta, insubordinación ante sus superiores, abuso policial, y por asuntos de drogas, faltar al servicio, incumplimiento de orden, entre otras.
La Policía sostuvo que entre los cancelados figura el coronel Franklin Raúl Peralta González, a quien miembros de la Dirección Nacional de Control de Drogas (DNCD), atraparon en Santiago en momentos que éste alegadamente intentaba realizar una transacción de narcóticos junto a otros ciudadanos.
Mientras que los pensionados de manera “forzosa” son Esteban Vidal Feliz Méndez y Esteban Medina Sánchez; un mayor y un sargento respectivamente, investigados con relación a la sustracción de una parte de droga ocupada a un grupo de presuntos narcos, que en la actualidad se encuentran detenidos por el asesinato de dos jóvenes, cuyos cadáveres fueron encontrados decapitados en las comunidades Sabana Grande, de Palenque y Nizao, en San Cristóbal.
Además pertenecen al grupo de cancelados los primeros tenientes Fred Alberto Mercedes, Wilton Joely Escoboza Ureña, Joaquín Carmona, Junior Victoriano Pichardo, Ángel Avincola Saba, Alberto Rodríguez Marcelino, Alfredo Rivera Alberto, los segundos tenientes Manuel Joaquín de Jesús, Víctor Céspedes Mejia, Ramiro Pirón Montero, Ramón Eligio Ureña Vargas y Carlos William Valdez Ortiz.
Mientras que fueron pensionados los ex mayores José Silverio Gabot y Franklin Estévez Liberato, los capitanes César Made Valdez, Aquilino Suero Ogando, Demetrio Manzueta de los Santos, José Antonio Mejía Alberto, los segundos tenientes Luis Alberto Martínez, Ramón Antonio Ortiz Medina, Israel Javier Constanza, Francisco Tavarez Polanco, Félix Martín Hidalgo Santo, y los sargentos mayores Hermógenes Díaz Montero y Daniel Iván Mota Mauricio.
La medida se enmarca dentro del proceso de profilaxis iniciado por el mayor general José Antonio Polanco Gómez, jefe de la Policía, quien reitera su compromiso con presidente Leonel Fernández y el país, de luchar sin desmayo en contra de la delincuencia interna y externa.

De Diario Libre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16402
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 11:43

Le gros roseau a écrit:
Joel

Yo fè sa plisye fwa nan konpitè mwen tou selera yo.Men se pa yon sel konpitè mwen genyen lakay mwen.e mwen pral ale nan libreri pou m ekri sou sit la ya voyel nan konpitè libreri ya tou.

WOZO;
Depi m ap entèvni sou sit sa a ;mwen pèdi omwens 3 konpitè;yo atake l tout jan;mwen achte ""software"" pou mwen pwoteje konpitè an ;yo atake l kanmenm.
Se 3 ou 4 nèg ki ap fè sa sou SIT lan ;ou ka devine kilès yo ye.
Men tou ,lè w pote kannari twòp pou w al chache dlo ;san w pa atann li gen dwa chape lan men w e l kraze.

Mwen te konn ize konpitè an pou m achte liv ak lòt bagay ;kounye an mwen pè fè sa.
Men kite yo ;kisa ki te gen tan gen la a pou moun fè tout jimnastik sa yo ;pou yo ka fèmen dyòl moun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyVen 25 Fév 2011 - 11:46

Ils sont dvenu fous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyLun 28 Fév 2011 - 18:53

February 27, 2011


Return of Aristide to Haiti Appears to Have Stalled

By POOJA BHATIA and DAMIEN CAVE


PORT AU-PRINCE, Haiti — Three weeks after the Haitian government gave a diplomatic passport to Jean-Bertrand Aristide, the country’s exiled former president, his planned return appears to have stalled amid unresolved security and logistical concerns.

Mr. Aristide’s longtime lawyer, Ira Kurzban of Miami, accused the United States and France of interfering with his client’s efforts to go home, while in Port-au-Prince, the mood at Mr. Aristide’s refurbished residence has been dampened.

“We were sure President Aristide would be here by now,” said one of the caretakers, Cerdene Blanc, 35. “Personally, I’ll never stop believing he will return, but I don’t know when anymore.”

Determining when or if Mr. Aristide might return from his exile in South Africa continues to be difficult. American officials have clearly stated that they oppose efforts to bring him back before Haiti’s March 20 runoff election, arguing that Mr. Aristide’s presence would create instability — a charge his supporters deny. They see Mr. Aristide, a former Catholic priest, as Haiti’s conscience, a true democratic leader, who could pressure the government and international donors to help the poor.

Nonetheless, international opposition is a concern, according to Mr. Kurzban, because all commercial flights from South Africa fly through countries allied with the United States.

“The idea that Aristide can simply get on a plane and come back to Haiti ignores the fact that he’s not just a Haitian citizen returning home,” Mr. Kurzban said. “There are security concerns and powerful governments that have already expressed a desire to keep him out of the country.”

In the midst of such vague diplomacy, however, it is not clear whether a private flight would be held on the ground by the South African authorities, or if it would be allowed to land in Haiti. While Haiti’s top officials — including the president and prime minister — have said Mr. Aristide had the right to return, they have failed to outline specific plans for it, especially in terms of security.

A letter to the Foreign Ministry from Mr. Kurzban requesting that Haiti work with South Africa to ensure Mr. Aristide’s return has received no response. And last Thursday and Friday, several Haitian officials either refused to talk about Mr. Aristide or insisted that other issues were more important.

“This country needs to be rebuilt and that needs to be the priority right now,” said Alice Blanchet, a special advisor to Prime Minister Jean-Max Bellerive.

Some supporters, acknowledging disappointment, have even begun to think that it might be better for Mr. Aristide to wait. That may mean trying to return under a new president who would be less friendly that the current president, René Préval. But Patrick Elie, a political activist who has served in the Aristide and Préval governments, blamed Aristide’s own political organization, Fanmi Lavalas, for failing to build widespread support and to “prepare the return of somebody who is a living symbol.”

Echoing the concerns of many, he added, “I won’t sit back and let him become a martyr.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyLun 28 Fév 2011 - 20:27

DE GRAN MOUN SA YO CHITA AP GADE PORNO TOUT LA JOUNIN NOU KONNIN YO BEZOIN ANPIL BOOSTER .
YO PWAN GWO PAPA VIRUS LAN GADE PORNO YAP VINI PLINYIN LA.
HEY BAN TI LE PE SUSPAN GADE PORNO TANDE!!!
Revenir en haut Aller en bas
alex jacques
Star plus
Star plus
alex jacques

Masculin
Nombre de messages : 1090
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis EmptyMar 1 Mar 2011 - 0:14

I said it here before: The passport thing that Aristide has raised as the sole reason why he could not return to Haiti was a non issue, in other words it was a lie.

Now president Aristide has his diplomatic passport in hands, there should be no excuses or other demands for him to go back. I expect the former president to have balls like JCD, and defy all fears to board an airplane on his own and land in Port-au-prince. I do not expect that JBA will be waiting for a state's chattered plane to come and pick him.

I only request Aristide not to go back to Haiti before the elections runoffs, and I believe that is exactly what he is doing.

From 15 May 2011 " 2 je kontre manti kaba", Aristide will be free to go home in the mean time he better asks his subordinates in Haiti to buy him or build him a house because no one will accept him to go back to the house in Tabarre that he had sold to the Haitian government for millions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Aristide nan ka, retour très compromis Empty
MessageSujet: Re: Aristide nan ka, retour très compromis   Aristide nan ka, retour très compromis Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Aristide nan ka, retour très compromis
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aristide nan ka, retour très compromis
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
» Ambassade Américaine le retour de Duvalier et Aristide n'apporterait rien utile
» 3000 personnes manifestent pour le retour d'Aristide
» Bourreau ou victime ? Retour sur la chute de Aristide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: