Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
haitimere
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 646
Localisation : 000
Opinion politique : analyse
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Mar 1 Mar 2011 - 10:26

analyse


Dernière édition par haitimere le Mer 31 Aoû 2016 - 22:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9603
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Mar 1 Mar 2011 - 11:48

J'ai lu attentivement cette analyse de l'obligation de l'etat d'assurer la securité interne et territoriale du pays.Je concède à l'auteur la rigueur de sa logique ,mais il me semble, comme tous les autres haitiens qui se penchent sur cette question,il n'a pas tenu assez compte des urgences et des moyens du pays en ce moment.Il est trop idealiste et pas assez pragmatique.

C'est ce manque de realisme qui nous cause tant de deboires. On n'a qu'à regarder la structure de l'administration publique haitienne pour comrendre le gaspillage des maigres ressources du pays.Un pays qui se trouve au bord de la famine ,ou meme l'eau potable est devenue un luxe;nous avons un ministère de la culture , un ministère de la condition feminine,un ministère de la jeunesse et aux sports,un ministère des haitiens a l'etranger ;tous ces ministères n'ont pas les ressources necessaires pour remplir leurs fonctions; tandis que le Ministre de l'agriculture se plaint de l'inadequation du budget de son ministère pour aider les paysans à acheter des engrais et des semences.Il n' y a pas longtemps certaines ecoles ne disposaient meme pas de chaises pour les elèves.

Francois Duvalier pour amadouer les militaires haitiens changea le nom de la garde d'haiti en FADH et augmenta le nombre de generaux au moment ou il n'y avait plus d'argent pour acheter des medicaments pour les militaires malades ;il n'y avait pas meme des camions militaires pour transporter les troupes durant les escarmouches des rebelles;dans certains dortoirs militaires les soldats ne pouvaient meme pas avoir des matelas.pourtant ils les moquaient en criant :"J'ai oté a l'armée son role de balancier de la securité nationale."Il avait reellement ote a l'armée ce role en etablissant le corps des V.S.N.Mais qu'arriva-t-il après le départ de jean Claude Duvalier?Les militaires haitiens ont repris les memes mauvais comportements .Ils ont massacré le peuple à la ruelle vaillant pour empecher l'election de Me Gourgues.Ils se sont battus entre eux pour le pouvoir.Ils ont elu le professuer Leslie Manigat a la première magistrature de l'etat pour le renverser quelques mois après et l'exila.Après que le General propser Avril fut contraint d'abandonner le pouvoir ils renverserent le president elu democratiquement du pays par un coup d'etat formenté par l'ambassadeur americain , l'oligarchie haitienne et leurs restaveks.

Alors les haitiens conscients des coups d'etat perpetrés par "L'armée "tout au long de l'histoire d'haiti n'ont-ils pas raison de questionner ce vouloir de retablir les FADH en haiti?Oui c'est vrai l'etat a pour obligation de securiser le pays ,mais la question la plus importante est celle-ci"Vu les urgences du moment;vu la précarité de nos ressources.Quelles sont les institutions et moyens de defense du territoire pouvons -nous avoir sans contrarier la reconstruction du pays et son developpement economique?C'est futile d'avoir une petite armée de 10000 hommes et une police de 15000 hommes mal entrainés et equipés.Une armée n'est pas seulement un nombre de soldats ,de sous-officiers et d'officiers.L'armée doit avoir les moyens logistiques et l'equipement necessaire pour remplir son role;pouvons-nous nous les procurer en ce moment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haitimere
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 646
Localisation : 000
Opinion politique : analyse
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: À L'ATTENTION DE GROS ROSEAU   Mar 1 Mar 2011 - 13:28


Monsieur Gros ROSEAU,

En reponse à vos commentaires, je vous fais savoir:

La chaîne de votre lieu de localisation n'est pas plus solide que le plus faible de ses maillons. Il faut comprendre que la reconstruction d'Haïti ne devrait non seulement être la remise en place des infrastructures du pays, mais également la création d'un véritable État de Droit. Malgré les urgences et les moyens d'Haïti en ce moment, il faut reflechir sur la création d'un véritable État de Droit en Haïti. Car tout progrès en Haïti est relatif à un État responsable.

Patriotiquement vôtre
HAITIMERE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9603
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Mar 1 Mar 2011 - 16:04

"Il faut comprendre que la reconstruction d'Haïti ne devrait non seulement être la remise en place des infrastructures du pays, mais également la création d'un véritable État de Droit. Malgré les urgences et les moyens d'Haïti en ce moment."

j'apprecie votre gentillesse et respect.La creation d'un veritable etat de droit ne signifie pas qu'on doit retablir cette institution qui fut la negation de cet etat de droit.les droits à la nourriture, à l'education, à la santé, à la justice pour tous, au travail,d'elire librement ses dirigeants.au respect du vote populaire et aux logements sont aussi des droits humains que tout gouvernement reponsable doit garantir. peut-on satisfaire tous ces droits et en meme temps consacrer une grande portion du budget à l'achat d'armes pour equiper la police et une armée moderne au moment ou un million d'haitiens sont sans abri?Il ne suffit pas seulement de vouloir une armée pour qu'elle soit une realité;il faut qu'on ait aussi les moyens.Moi aussi j'aurais voulu qu'haiti ait une armée moderne comme celle d'Israel,mais avons-nous les moyens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haitimere
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 646
Localisation : 000
Opinion politique : analyse
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Mer 2 Mar 2011 - 9:06



Suite à la lecture de ce texte, essayons-nous ensemble de trouver des reponses
à ces questions?


Quelle institution de contrôle faudrait-il pour en arriver à contrôler adéquatement les forces armées d’Haïti? Et Comment dépolitiser les forces armées d’Haïti pour les éloigner du pouvoir exécutif de l’État et mettre fin aux rôles politiques actifs qu’elles jouaient au sien du Gouvernement d’Haïti et de l’État exécutif d’Haïti?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haitimere
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 646
Localisation : 000
Opinion politique : analyse
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Jeu 7 Avr 2011 - 15:25

[color=red]
TOUT PROGRÈS EN HAÏTI EST RELATIF À UN ÉTAT DE DROIT ET CES INSTITUTIONS DE FORCES PUBLIQUES .[/color
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haitimere
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 646
Localisation : 000
Opinion politique : analyse
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Jeu 14 Avr 2011 - 2:20


EN RAPPEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haitimere
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 646
Localisation : 000
Opinion politique : analyse
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Sam 16 Avr 2011 - 14:49

haitimere a écrit:
[color=red]
TOUT PROGRÈS EN HAÏTI EST RELATIF À UN ÉTAT DE DROIT ET CES INSTITUTIONS DE FORCES PUBLIQUES .[/color
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
haitimere
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 646
Localisation : 000
Opinion politique : analyse
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Jeu 28 Avr 2011 - 16:05

haitimere a écrit:
haitimere a écrit:
[color=red]
TOUT PROGRÈS EN HAÏTI EST RELATIF À UN ÉTAT DE DROIT ET CES INSTITUTIONS DE FORCES PUBLIQUES .[/color
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Ven 29 Avr 2011 - 11:46


Haiti n'a plus besoin d'armée!

Un point c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximo
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Ven 29 Avr 2011 - 12:39

Goya a écrit:

Haiti n'a plus besoin d'armée!

Un point c'est tout.


Haiti n'a pas besoin d'une force armée mais depuis 2004 on a une armée étrangère sur notre sol. Je ne comprends pas la logique d'une telle déclaration; "Haiti n'a plus besoin d'armée! Un point c'est tout." Monsieur Goya a le monopole du savoir entre ses mains, et coupe court à toute discussion avec une telle déclaration. Heureusement qu'il n'a pas le pouvoir de décider pour Haiti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9603
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Ven 29 Avr 2011 - 15:03

On oublie souvent les premiers Presidents haitiens furent des Generaux de l'armée indigène.Quelles furent leurs grandes realisations?de 1804 jusqu'a 1994 nous avions une armée pourquoi le pays a-t-il regressé si vraiment il faut une armée pour le progrès du pays?La production nationale devrait quadrupler durant le règne des militaires de 1991-1994.L'armée detenait tous les pouvoirs pourtant Marc Bazin fut obligé d'emettre des zorey bourik pour payer les gendarmes.

Pour persaduer ceux qui n'admettent pas ce postulat ,les fanatiques de l'armée nous disent qu'il n'est pas necessaire d'acheter des armes modernes pour equiper cette armée et qu'elle n'aura pas la meme structure et les memes objectifs que les FADH.Mais ils oublient la declaration de l'ancien Commandant du Corps des Leopards :" une armée est une force de combat".Et il a raison.Quels sont les pays qui menacent haiti en ce moment?Qu'on ne me parle pas des trafficants de stupefiants qui peuvent etre maitrisés facilement par une force de police bien entrainée et equipée.Je ne suis pas un policier ,mais je ne pense pas qu'il soit trop difficile de maitriser les trafficants haitiens si vraiment le gouvernement voulait stopper ce trafiic en haiti.Donnez moi la charge de la police nationale je vous garantis dans 6 mois il n'y aura plus de trafficants en haiti.Il seront tous au pays sans chapeau.Je suis persuadé comme le general meyers:haiti n'a pas un problème militaire pour son developpement.Nous avons des problèmes politiques ,economiques et sociaux que la formation d'une nouvelle armée va empirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximo
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Ven 29 Avr 2011 - 16:28

Roseau,

On n'a pas besoin de généraux pour diriger le pays, ils n'en sont pa capables, ils n'ont pas été formés pour ce poste.
On a besoin d'une force qui comprendra:


Un corps de génie

Un corps médical

Des soldats et officiers qui aideront à reboiser le pays, aideront en cas de cataclysme, seront la pour les premiers secours, Haiti est un pays qui est sur la route des cyclones et chaque année plusieurs passent sur nous et laissent notre population en deuil et dans la misère et sans défense contre les épidémies, c'est un pays a risque de tremblement de terre, et on a aucune force d'intervention rapide pour aider la population en danger.

On n’a pas besoin d’une armée répressive, qui va bastonner la population, à nous de le former pour servir et non pour détruire. Et cela vaut pour toutes nos institutions, elles doivent apprendre à servir et non à sévir. Un couteau peut être utilisé pour manger, sculpter, pour le travail en général et il est utile dans ces travaux, et peut-être nocif et très dangereux si on l’utilise pour tuer. Un outil peut-être bon ou mauvais suivant l’utilisation qu’on en fait.
Haiti est-il pire que toutes les autres nations, et ne peut pas utiliser un outil à bon escient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9603
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Ven 29 Avr 2011 - 20:05

Selon votre description il me semble que le nom le plus approprié pour cette force est V.S.N.Oui le corps des volontaires de la securite nationale.c'est cela qu'il faut.Oui nous aurons des ingenieurs , des medecins, des agronomes.des infirmières.des secouristes des gardes forestiers ,des policiers, des pompiers etc.Ce n'est pas necessaire qu'ils soient des militaires.ce titre est incompatible avec la mentalité des haitiens.Il faudra des generations avant d'effacer de la mentalite des haitiens cette arrogance que manifestent les militaires haitiens envers leurs compatriotes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Sam 30 Avr 2011 - 10:34

Quid du nom Volontaires pour le Developpement National! VDN! "Une armee est une for ce combat" Oui de combattre la pauvrete, de participer aux travaux de rehabilitation et de la "beautification" de la structure hysique de l'etat, construction des monuments et edifices publics, hopitaux publics, reamenagement et la protection du territoire et la mission constitutionelle. Nous avons besoin d'une force qui symbolise notre souverrainete et remplacer la Minustha! Essaie de regarder par la fenetre de votre grand savoir pour reevaluer votre pensee sur ce sujet. Il parait qu'il n'existe aucune evolution ou meme reevaluation de votre part. Il faut essayer de decendre du grand autel de votre immense savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Sam 30 Avr 2011 - 11:10

Maximo,

Sispan bay tèt nou manti. Ou konnen byen lè nou konsidere yon ansamb de paramèt Ayiti pa gen moyen pou asume de fòs: yon fòs lame ak yon yon fòs polis.

Premyèman, pwoblèm sekirite sivil nan yon peyi, menm si mwen pa yon expè nan zafè sekirite, pa zafè lame, se pito zafè lapolis. Yon militè se yon militè. Li pa fòme pou jwe wòl polis, yo pa reagi menm jan devan yon sitiyasyon, yo pa gen menm reflex, apwòch yo pa menm. Li pa ka kenbe yon kontak pèman ak soyete'a jan polisye'a ka fèl san ke sa pa tounen a yon sitiyasyon kaotik ou yon boucheri. An fèt, polis ak militè pa fòme pou agi nan menm sitiyasyon.

Pandan lontan, sou tan FAD'H, yo fè yon melang malsin ant lame (Gad ameriken te kite pou nou'an) ak lapolis. konbinezon sa'a te mete kanpe yon represyon sistematik sou tèt sosyete'a ; se osi youn nan fason pou lame te gen kontwòl, e mentni otoritel sou tout sektè. Haiti te yon veritab eta policye : militè'a te reprezante ou konsève pou li sèl totalite pouwa nan sosyete'a. Se sak te fè dosye separasyon lame ak lapolis te konsidere kòm yon dosye cho. Oken moun, palmantè kou exzekitif te refize manyen'l. pwojè lwa separasyon lame ak lapolis Guy Malary te pwopoze palman'an nan lane 1990 yo, te pwal kòz lanmò m'sye nan kèk jou anvan lachamb te pwonose'l sou li. Se te yon sòt de pigga lame te voye bay tout moun ki te vle agi sou teren sa'a. Ka separasyon lame ak lapolis te vle di : anlve Égemoni lame d'Ayiti te gen sou peyi'a : yon kontwòl total, san limit. Sitiyasyon sa'a se pi gwo kòz delitman nap viv jodia.

Sou plan finansye : Nou gen yon polis anviron 8000 òm pou 10 milyon ayisyen ke peyi'a pa menm ka rive okipe : tout bagay manke a fòs polis sa'a kap travay nan de kondisyon vrèman exekrab : mank ekipman, moyen logistik, fèb remunerasyon ect. Nòmalman, pou yon tritwa de 27 500 km2, preske gwosè La belgik, ta dwe gen yon fòs polis ki kouvri tout teritwa'a, e byen kouvril pou asire sekirite chak moun. Si nou mete sou kote moyen finansye la belgik genyen pou te konstwi fòs polis yo wa, pou yon teritwa ki preske nan dimansyon pa nou, polis federal Belge gen 130.000 mamb pèsonèl pou yon pipilasyon de 10.4 milyon Abitan environ, selon chif ki disponib pou 2008. Ajoute ak yon fòs lame byen ekipe de 39 400 òm. Mete’n nan sitiyasyon Belgik, mwen pa di sou plan finansye, men sou plan efektik lame/lapolis, eske nou gen moyen, nan ka yon peyi ki sou pèfisyon ekonomik, kap fè fas ak pwoblèm environmantal, edikatif, sante, sosyal, fèb pwodiktivite agrikòl, eske nou gen moyen pou nou ekipe, pran swen de fòs piblik, si tou lame ki la pou agi spesyalman lè gen lagè? Repons'ou ak kesyon sa'a pa ka pozitif ! Menm lè otorite yo ta fixe tèt yo pou objectif, nan nivo polis la sèlman, pou yo ta rive aten'n nan'w pwopòsyon 2% sou di zan efektif polis Federal Belgik la, enpak sa tap genyen sou lòt sektè ki tou osi vital, si yo ta vle konstwi yon bon fòs polis, te pwal mande yo fè de chwa difisil.

Ki pati nan bidjè peyi'a nou pwal konsakre a fòs lame sa'a. Admeton nou ta konsakre 40% bidjè'a pou lame ak lapolis, ki finanse an gran’n pati pa èd extèn, ki sa kap rete pou la sante, edikasyon, enfrastrikti ect. Nou pa ke gen objectif edikasyon, sante gratis, reboisman pou an menm tan nap priorize envestisman nan resous militè, gwo zam, ki se de envestisman non pwodikti. Gen yon enkoérans kèk kote! Nou nan sitiyasyon kote pa gen gwo menas etranjè ki peze sou tèt nou. Yo toujou avance evatay dominikani pou jistifye retou lame, alòs pou kisa depi 10 zan nou pa gen lame, Dominikani pa entèveni, ki sa ki kenbe'l poul fè sa ?
Avèk ou san lame Dominikani te ka toujou envayi Ayiti piske kapasite militè dominiken te tou siperyè ak pa Ayiti. Songe sèlman kouman militè dominiken te konnen maspinen militè ayisyen sou fontyè'a, san oken reyaksyon bò kote ni lame ni gouvèman ki te la yo. Donk, yo te ka toujou entèveni.

Pou ki nou pa esaye renfòse polis nasyonal la. Entegre de kò spesyalize ki ka sipleye ak ensifizans ki genyen an matyè sekirite. Yon fòs ke nou ka fè sakrifis pou ekipe.

Nou se yon peyi kap esaye konstwi yon demokrasi, yon Éta de dwa difisilman. Nou pa exzan de kriz politik sitou ak regim palmantè inacheve, dezekilibre konstitisyon 1987 la, ki garanti nou genyen nan ka yon zriz ant enstitisyon demokratik yo, palman ak exzekitif, lame sa'a pap awoge'l dwa pote koreksyon demokratik e enstale yon regim bout di ou yon regim civil pope twèl, ki o sèvis li, jan général Cédras te fè sa. Nou gen yon long istwa fèt de san, assina, tòti, kou deta ak lame, retou lame sous kelkeswa fòm signifi, lèn konsidere difikilte ki genyen pou konstwi yon systèm demokratik stab, e nou pa sèl peyi ki, aprè yon long periòd diktaryal, ap fè fas a sitiyasyon sa’a, rantre nan yon sik entèminal enstabilite, jete nan poubèl tout aki nou arache nan san nan men diktatè nou yo.

Nou se se yon peyi ki fonde pa lame. Konsa li rete nan tèt tout militè,e chak militè, istorikman, peyi'a se pwopriete lame, ke direksyon’l revyen de dwa a chak militè. kouman nou pwal kapab derasinen yon mantalite konsa, e finalman soumèt pouwa militè'a a pouwa otorite sivil yo. Yon lòt bò, si pata gen moyen, m’pa kwè ap genyen, e pandan lontan ankò, pou byen okipe, ekipe, peye fòs "lame modèn sa'a", sak pwal enpeche’l transfòme an yon gwoup zenglendo.

Maximo ap pale de kò geni, medcin ect. Men moun sa'a yo pa oblige militè. Yo ka fè pati de yon inite especialize nan lapolis kap travay an kolaborasyon, nan ka katastwòf natirèl, ak yon sèvis pwoteksyon sivil. Gen yon pakèt amenajman ki posib san nou pa oblige retounen nan lame.

Kò wap pale la yo, Maximo, FAD’H te genyen yo, te toujou gen katastwòf naitrèl an Ayiti, mwen pat janm wè yo a lèv. Ou gen lè bliye!

An tou ka mezanmi reflechi avan nou rantre peyi nan avanti konsa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8664
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Sam 30 Avr 2011 - 11:34

ce que je pense au sujet de l'armée .

Je suis pour une armée mais avant d'y arriver la , il faut réaliser :

1) La reforme de l'éducation ( inculquer le savoir , savoir -faire et le savoir être)
2) la reforme de la Justice( liberté -égalité -équité -respect des lois)
3) la Police ( faire respecter les lois , servir et protéger )
4) la reforme structurelle de l'état ( qui fait quoi , définir les rôles) Soicété civile, patron, public, gouvernement, fonctionnaire, economie -finance, impôt et leadership)


Si nou ka fe sa yo , nou ka alle pi lwen ... Pour le moment , on tourne en rond en parlant d'une nouvelle armée. Il faut planifier l,avenir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Sam 30 Avr 2011 - 11:48

Marc a écrit:
ce que je pense au sujet de l'armée .

Je suis pour une armée mais avant d'y arriver la , il faut réaliser :

1) La reforme de l'éducation ( inculquer le savoir , savoir -faire et le savoir être)
2) la reforme de la Justice( liberté -égalité -équité -respect des lois)
3) la Police ( faire respecter les lois , servir et protéger )
4) la reforme structurelle de l'état ( qui fait quoi , définir les rôles) Soicété civile, patron, public, gouvernement, fonctionnaire, economie -finance, impôt et leadership)


Si nou ka fe sa yo , nou ka alle pi lwen ... Pour le moment , on tourne en rond en parlant d'une nouvelle armée. Il faut planifier l,avenir .

Marc zanmi mwen,

Mwen dwe di ke edikasyon nan peyi a responsab opinion sa'a ke ou genyen. Depi le legliz katolik vinn an chaj li ranplase devwa sitwayen aysien a lame Dayiti pa rantre jenn yo nan kiro ak patisipasyon nan vep ak rejete nou devlope oyun sot de enn pou lame lakay nou. Apre okipasyon ki avili dwa ak rol lame Dayiti mwen konprann konpotman chat chode pe dlo fret la! Mwen konprann ekzaksyon ansyen lame a ki lakoz oyun psykoz de peur ak freye pou sa nou ta dwe we kom youn priorite ou menm youn grann pati nan definisyon nou kom pep!

Lame pa dwe youn kesyon anvan sesi, anvan sela! LAme apa ke li se youn enstitisyon ki andedan konstitisyon, pou li pa la fok tout konstitisyon an veyez! Eske nap dako anvan prezidans nan ak paleman fok nou ta fe sa ke ou mande yo? NON!

Epi lame se korole ki pou fe nou rive jwenn sa wap pale yo. Se li ki ta dwe ap ede nan tout direksyon sa yo. Se tankou se youn desen wap fe osu oyun twal fok ou genyen fon an, eh byen fon an nan peyi nou dwe youn kouveti sekirite ki defini entere nou kom nasyon epi nou pre pou defann yo diplomatikman, imennman e nan denye limit fos nou genyen kise lame nou! Reflechi anko sou rol nouvo konsep sa'a pa sa ou te konnen deja a.

Finalman mwen rete kwe ke pou anpil aysien se youn koreksyon serye pou nou fe pou retire mask ak dram grimasan ansyen lame a reprezante nan psyche yo. E mwen konnen ou konnen anpil de sa map pale a!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8664
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Sam 30 Avr 2011 - 12:11

Citation :
Epi lame se korole ki pou fe nou rive jwenn sa wap pale yo

Ce n'est pas nécessairement vrai ce que tu viens de mentionner mon bon ami Dilibon et je m'en vais te dire pourquoi par une simple observation: Anpil moun lan lame patt edike korekteman. Se pousa yo te genyen konpoteman agressif ak repressif ke nou tap viv depi 1915 jusqu,en 1994 ak lame . On a pas eu la reforme qu'on a connu avec l'église au sein de l'armée. Donc l'armée avait pris trop de place dans la société haitienne. Tu conviendras avec moi s'il faut avoir de bons résultats avec une nouvelle armée en Haiti , on doit se mettre à jour si je peux m'exprimer ainsi.

La récidive des comportements militaires des haitiens est encore élevée

Je crois qu'il faut changer cette mentalité et pour y arriver il faut la rééducation militaire des haitiens ; qu'est-ce qu'un militaire ? ( il faut une éducation psychosociale de base à la population haitienne si on veut éviter la récidive des comportements militaires haitiens . J'entends par recidive , une répétition des comportements agressifs des militaires envers la population. A cet effe, Il faudra utiliser une demarche clinique telle qu'on applique avec les délinquants dans une société pour rehabiliter uentelle force dans une société comme la notre. On ne change pas un délinquant comme on change une chemise. Il faut un processus clinique pour l'accompagner dans son changement. Considérant que L'armée d'haiti etait devenue un gang de rue , des délinquants au service d'un chef mafieux. Il faut faire un travail éducatif de masse pour inculquer aux jeunes le civisme avant de parler d'une nouvelle armée. Bref, si on veut bien les choses , il faut en discuter . Rien ne sert de courir , il faut partir à point , dit-on .

Je reviendrai plus tard pour en discuter davantage.


Dernière édition par Marc le Sam 30 Avr 2011 - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9603
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Sam 30 Avr 2011 - 12:15

"L'armée est une force de combat"Himler Rhebu

se pou di marc henry ak ki moun nou pral goumen ki fè nou blije pa okipe beswen irjan,esantyel e primordyal pep la pou nou depanse ti resous nou yo nan achte zam demode pou nou mete nan depo.Konbyen sak mang ak bout chemis nou pral vvann pou ka achte zam nan men machann zam yo.menm katouch se achte pou nou achte saa eoi ou vle ke nou ekipe polis la byen e ekipe yon lame tou ou se yon inkonsyan pemet mwen di w sa.se pa gade w si moun yo ap mouri ak kolera, ak tiberkiloz ak malarya ak nemoni ,sida etc paske yo pa genyen kote pou yo domi men se ba w lame w; de ki lakyel de lame mwen pa konnen.

mwen ta renmen mete w anba tant yo ak fanmi w ki ap mouri anba grangou kloroks la poum wè vre siw ta di kitem domi la nan grangou kitem mouri ak kolera banm lame mwen.sak fè nou pa ka wè benefis nan bidjè peyi ya paske lajan ke yo te konn depanse pou lame itilise pou peye la polis la ki vinn koute plis ak anpil lot birokrat ke politisyen mete nan peyi ya ki pa itil anyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Sam 30 Avr 2011 - 12:26

Marc a écrit:
Citation :
Epi lame se korole ki pou fe nou rive jwenn sa wap pale yo

Ce n'est pas nécessairement vrai ce que tu viens de mentionner mon bon ami Dilibon et je m'en vais te dire pourquoi par une simple observation: Anpil moun lan lame patt edike korekteman. Se pousa yo te genyen konpoteman agressif ak repressif ke nou tap viv depi 1915 jusqu,en 1994 ak lame . On a pas eu la reforme qu'on a connu avec l'église au sein de l'armée. Donc l'armée avait pris trop de place dans la société haitienne. Tu conviendras avec moi s'il faut avoir de bons résultats avec une nouvelle armée en Haiti , on doit se mettre à jour si je peux m'exprimer ainsi.

La récidive des comportements militaires des haitiens est encore élevée

Je crois qu'il faut changer cette mentalité et pour y arriver il faut la rééducation militaire des haitiens ; qu'est-ce qu'un militaire ? ( il faut une éducation psychosociale de base à la population haitienne si on veut éviter la récidive des comportements militaires haitiens . J'entends par recidive , une répétition des comportements agressifs des militaires envers la population. A cet effe, Il faudra utiliser une demarche clinique telle qu'on applique avec les délinquants dans une société pour rehabiliter uentelle force dans une société comme la notre. On ne change pas un délinquant comme on change une chemise. Il faut un processus clinique pour l'accompagner dans son changement. Considérant que L'armée d'haiti etait devenue un gang de rue , des délinquants au service d'un chef mafieux. Il faut faire un travail éducatif de masse pour inculquer aux jeunes le civisme avant de parler d'une nouvelle armée. Bref, si on veut bien les choses , il faut en discuter . Rien ne sert de courir , il faut partir à point , dit-on .

Je reviendrai plus tard pour en discuter davantage.


Pwoblem 1 Nan opinion w nan ou kontinye ap pale de FADH kan nou dako ke FADH pa genese li pat genyen okenn dimensyon nasyonal. Ah Marc, MArc koman nou fe genyen youn lame ki pase nan lekol des assassins ka dirigee vers la citoyennete? Non pa fe'm sa. Map pale de youn lame nasyonal ak dimensyon sitwayenn! Pa fe'm sa Marc, menm si ou pa janm pwan okenn fomasyon milite, mwen konnen ou ka fe pi byen ke sa!

Youn lame ki la pou defann entere siperye lot nasyon, prepare pa lot nasyon pou kontwole e ekzikite pwop pep li aji ekzakteman jan ke yo prepare li a. Delinkan nan legliz ak nan lot pati nan leta a pi delenkan ke lame. Anpil fwa se yo ki mande lame ki genyen prepasyon represif pou fe aksyon pou yo! Kounyea si map swiv lojik oua kom genyen mashann tol, mashann viza, kontrebandye ak tout kalite nan prezidans nan, nan paleman, nan legliz ak tout lot ktoe nan sosyete a fok nou femen tout peyi a e pou konbyen tan? Neg lame yo ap soti nan lespas, se sosyete a ki fome yo, poukisa se enstitisyon nou vle fe pote tout mal yo? Poukisa nou ap vle kesyone refleks nou genyen jodya nou pa ka we zam nan men nwa parey nou paske nou poko janm genyen pwoblem ak Minustha! Mwen toujou di moun ki malad la konn pa ka reyalize sa sitou le mal la mental. Fok nou fe youn gwo travay d'introspection we pou nou ka we nan ki pwen nou ye, genle mwen pwal mande hypnotisme pou pep aysien ka reyalize ke li rayi peop tet li ak peyi li pendan lap di ke li renmen li pase lavi li!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Sam 30 Avr 2011 - 12:33

Le gros roseau a écrit:
"L'armée est une force de combat"Himler Rhebu

se pou di marc henry ak ki moun nou pral goumen ki fè nou blije pa okipe beswen irjan,esantyel e primordyal pep la pou nou depanse ti resous nou yo nan achte zam demode pou nou mete nan depo.Konbyen sak mang ak bout chemis nou pral vvann pou ka achte zam nan men machann zam yo.menm katouch se achte pou nou achte saa eoi ou vle ke nou ekipe polis la byen e ekipe yon lame tou ou se yon inkonsyan pemet mwen di w sa.se pa gade w si moun yo ap mouri ak kolera, ak tiberkiloz ak malarya ak nemoni ,sida etc paske yo pa genyen kote pou yo domi men se ba w lame w; de ki lakyel de lame mwen pa konnen.

mwen ta renmen mete w anba tant yo ak fanmi w ki ap mouri anba grangou kloroks la poum wè vre siw ta di kitem domi la nan grangou kitem mouri ak kolera banm lame mwen.sak fè nou pa ka wè benefis nan bidjè peyi ya paske lajan ke yo te konn depanse pou lame itilise pou peye la polis la ki vinn koute plis ak anpil lot birokrat ke politisyen mete nan peyi ya ki pa itil anyen.

Come on LGR pa fe sa, fe youn jefo tanpri. Nou diskite finans nan sitou nan post a Goya e nan anpil post nou voye ba ou. Pa fe sa tanpri! Nou defini sak beswen ak sak pa beswen. Mwen diw sa depan de sa majorite vle e defini kom beswen. Jodya si ou di ke ou beswen youn vwati ki koute 100 mil dola e defini kom priorote wap jwenn lajan an menm si lot moun ka twouve ke wap fe youn foli. Ou konnen ke resous yo pa monak, yo ka grandi e ratresi tou depan ki travay dasenisman nou vle fe nan konteks priorite nou. Lame, menm jan ak tout lot kesyon, ka youn pwoblem, konsa li ka yous sous de nouvel resous tou depan de kisa ou deside fe ak li! Si se FADH jan ou te konnen mwen tap dako ak ou, men si se nan konteks mwen dekri deja li ka youn necesite enkoutab pou nou ka jwenn tout sa ke wap pale la yo~!

Ou mande'm si mwen ta anba tant. Lane denye mwen apse 3 mwa anba tant - tant se pa youn bagay map imajinen men mwen viv li nan po mwen monfre! Si mwen ta anba tant mwen ta jwenn youn ekip solda peyi mwen ki pre pou ede'm bati youn kay, ki ap plante pye bwa, kap ede nan ijans mwen tap kontan pou peyi konsanti resous pou lame sa ta rete pi anfom! Tou depan de koman ou vle we li, men mwen pa remake ke ou mete youn inifom anti lame e ou deside ke ou pap menm kesyone opinion sa'a e mwen remake ke mwen ap genyen lto chwa ke respekte opinon w paske li pap chanje menm si ou ta konnen ke ou pa genyen rezon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8664
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Sam 30 Avr 2011 - 12:51

Citation :
Youn lame ki la pou defann entere siperye lot nasyon, prepare pa lot nasyon pou kontwole e ekzikite pwop pep li aji ekzakteman jan ke yo prepare li a. Delinkan nan legliz ak nan lot pati nan leta a pi delenkan ke lame. Anpil fwa se yo ki mande lame ki genyen prepasyon represif pou fe aksyon pou yo! Kounyea si map swiv lojik oua kom genyen mashann tol, mashann viza, kontrebandye ak tout kalite nan prezidans nan, nan paleman, nan legliz ak tout lot ktoe nan sosyete a fok nou femen tout peyi a e pou konbyen tan? Neg lame yo ap soti nan lespas, se sosyete a ki fome yo, poukisa se enstitisyon nou vle fe pote tout mal yo? Poukisa nou ap vle kesyone refleks nou genyen jodya nou pa ka we zam nan men nwa parey nou paske nou poko janm genyen pwoblem ak Minustha! Mwen toujou di moun ki malad la konn pa ka reyalize sa sitou le mal la mental. Fok nou fe youn gwo travay d'introspection we pou nou ka we nan ki pwen nou ye, genle mwen pwal mande hypnotisme pou pep aysien ka reyalize ke li rayi

Dilibon

Si wap suiv mwen byen , tu te rendras compte rapidement que nous sommes tombés d'accord pour une nouvelle armée en Haiti. La ou toi et moi ne sommes pas encore d'accord est par rapport au temps et l'espace. Je pense qu'il faut faire un travail psychosocial au sein de la société haitienne en commençant par une grande reforme de l'éducation , de la justice et structurelle de l'état . Par la suite , on sera en mesure de mettre en place une armée capable de répondre aux exigences nouvelles d'haiti.

Pour traiter des délinquants , souvent on parle de modèle et comment trouver ces modèles pour une nouvelle armée ? C'est par la sensibilisation , l'éducation , prise de conscience collective que nous y parviendrons. C'est dans cette logique que je persiste à dire qu'il faut mettre des bases solides à la société haitienne avant la mise en place d'une veritable force armée.

La PNH n'est même pas capable de jouer efficacement son rôle et nous parlons de l'armée. Une chose à la fois mon cher ami Dilibon. Il faut penser maintenant au renforcement de la la police . Que la Police soit capable de servir et de protéger efficacement et par la suite nous pensons à l'armée.

En bref, Dilibon je comprends tres bien ton point de vue et je le partage mais rien ne sert de courir , il faut partir à point. Pour le moment, il faut renforcer la police . Il faut aussi augmenter l'effectif. Par exemple , le département de l'oeust devrait avoir un minimum de 20000 policiers .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Sam 30 Avr 2011 - 14:00

Et pourtant moi je crois fermement qu'on peut faire les deux a la fois. Eduquer, sensibiliser, renforcer la police et etablir l'armee ensemble. Il suffit d'avoir la strategie adequate en place... Nous en avons les ressources et le capital humain necessaires! Et de penser en dehors de la boite traditionelle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8664
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   Sam 30 Avr 2011 - 14:34

Well quand on ne peut même pas organiser deux. Elections en même temps tu crois qu'on peut mettre en place une force armee. on peut toujours croire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT   

Revenir en haut Aller en bas
 
HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Le président Martelly fait face à trois crises!LAVEZ VOS JUPONS ET MARTELLEZ LES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: