Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha

Aller en bas 
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha Empty
MessageSujet: ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha   ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha EmptyLun 26 Fév 2007 - 19:49

ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha

Par Phoenix Delacroix
phedelacroix@yahoo.fr




Il a fallu attendre la mise en œuvre par la Fondation haïtienne de l’environnement (FHE) de l’idée de projet Frettas – qui prévoit l’installation, dans ce petit village de Montrouis, d’une micro-turbine hydraulique avec la culture du Jathropha et du Palma Christi pour produire du biodiesel – pour constater un regain d’intérêt pour l’énergie renouvelable en Haïti. Jusqu’à cette date les potentialités du pays dans ce domaine sont sous-estimées ou ignorées. Le Jatropha par exemple, communément appelé « Gwo Medsiyen » dans nos campagnes, est désormais considéré comme « l’or vert du désert » dans l’Afrique saharienne. En Inde et en Chine, il est respectivement dénommé « arbre miracle » et « arbre universel ». Des milliers d’hectares sont actuellement consacrés à sa culture dans ces pays ainsi qu’au Cambodge, à Guatemala, à Nicaragua, au Ghana. Au Madagascar une véritable « guerre » pour la conquête de surfaces planes pour son exploitation industrielle se livre dans les régions de Bongolava et de Atsinanana, entre les compagnies nationales et internationales. L’intérêt pour la plante est mondial.

Quid du Jatropha

Le Jatropha appartient à la famille Euphorbiaceceae. Selon l’Agro- nome Delinx Maximin de l’Université Hoheinhein, cette plante traîne après elle une longue histoire de culture en Amérique, en Afrique et en Asie tropicale, survit sur des sols pauvres et pierreux et résiste à la sécheresse. Ces qualités, informe-t-il, expliquent l’utilisation intensive du Jatropha dans les campagnes malgaches de lutte contre l’érosion et la déforestation. La reproduction de la plante peut se faire « par semis des graines ou plantation de boutures ligneuses mises en pépinière ». En moyenne, la plantation par boutures donne ses fruits au bout d’un an et la plantation par semis après deux ans, toujours selon l’agronome qui affirme par ailleurs « qu’un pied de Jatropha produit environ deux kilos de fruits secs et que la pérennité de la plante est de 40 à 50 ans ». Certaines espèces de Jatropha sont connues pour être très toxiques, mais une variété trouvée dans la région de Papantla (état de Veracruz) convient à la consommation humaine après torréfaction, produit 2 tonnes d’huile par hectare tout en fournissant une tonne d’alimentation riche en protéines pour des animaux.

Intérêt du Jatropha

Au Madagascar, la plante est surtout utilisée dans les campagnes de lutte contre l’érosion et la désertification. Le Jatropha, par exemple, n’est pas mangé par des animaux, protège ainsi les récoltes vivrières comme barrière vivante et peut fournir des rendements bi-annuels, a informé un responsable du ministère de l’Agriculture participant à la mission du projet Frettas. Ses graines contiennent près de 40 % d’huile. Une huile déclarée excellent brûleur par les spécialistes.

Selon les rendements – 5 tonnes par ha ont été réalisés au Nicaragua- jusqu’à 2,200 kg d’huile par ha peuvent être obtenus, indique Gary Leconte, spécialiste en biomasse. Le précieux liquide obtenu par pression à froid simple des graines, après décantation et filtration résiduelle, peut être utilisé dans les moteurs diesel et dans l’éventail des moteurs fixes tels que pompes, moulins. Le tourteau est employé comme engrais organique à haute teneur tandis que les feuilles fournissent un élément anti- inflammatoire a- t-on appris.

Dans ce contexte, les pays producteurs du Jatropha et de son huile peuvent économiser l’argent sur le carburant et les engrais, produire du revenu des ventes d’huile, tout en contribuant à la protection de l’environnement. Au Ghana, le gouvernement prévoit de réduire de 25 %, d’ici 2015, sa facture pétrolière grâce à une production intensive du Jatropha et de son huile.

Une filière à explorer
Le Jatropha peut donc jouer un grand rôle dans le reboisement, les programmes de développement et la production d’énergie alternative en Haïti. L’idée de projet Frettas de la FHE part de cette hypothèse. On retrouve cette plante dans toutes les régions du pays. Elle pousse en grand nombre à l’état sauvage dans les zones arides de Belle-Anse et de Grand Gosier.

Dans certaines sections communales d’Anse-à- Pitres, le Jatropha est utilisé pour délimiter les champs.

Extrait de Le Matin du 19 juin 2006

lundi 26 février 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha Empty
MessageSujet: Re: ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha   ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha EmptyLun 26 Fév 2007 - 19:50

Une plante du désert pour remplacer les puits de pétrole

Les pays émergents ont peut- être trouvé la source providentielle de biocarburant à moindre coût : le jatropha, un arbuste à fleurs rouges qui prolifère dans les zones semi-arides.

A New Delhi, l’Institut de l’énergie et des ressources (TERI), centre de recherche spécialisé dans les biotechnologies, a lancé un programme de 9,4 millions de dollars sur dix ans afin de faire passer cette culture, encore artisanale, au stade intensif. « Il y a seulement cinq ans, le jatropha ne présentait quasiment aucun intérêt, mais, avec la flambée des prix du pétrole, sa culture est soudain devenue très attractive », constate le docteur Alok Adholeya, qui dirige le programme rassemblant 25 chercheurs.
L’arbuste, très résistant, donne annuellement et pendant plus de trente ans 2 à 3 kg de fruits dont est tirée une huile facile à transformer en biodiesel. Chaque graine contient environ 35 % d’huile. Huit kilos de récolte permettent de produire plus de 2 litres de biocarburant. D’ici à mars 2008, les chercheurs espèrent con- vaincre des milliers d’agriculteurs de participer à un test grandeur nature sur 8 000 hectares dans l’Andhra Pradesh, au sud-est du pays. « Nous devons leur apprendre à gérer leur exploitation de manière optimale », explique M. Adholeya, qui espère mobiliser sur la prochaine décennie de 20 000 à 30 000 agriculteurs.

Parallèlement, les biologistes du TERI cherchent à améliorer la productivité du jatropha. Ils ont ainsi réussi à inoculer, de manière massive, des micro-organismes dans les graines des arbustes pour que les racines nourrissent encore plus la plante, même dans des sols très peu fertiles. Ce procédé augmenterait les rendements de 20 à 30 %. « Nous cherchons aussi à identifier les gènes responsables de la production d’huile, en vue d’élaborer un jatropha génétiquement modifié qui devrait être prêt d’ici cinq ans », précise le directeur du programme.

À la différence des biocarburants issus du maïs ou du soja, le biodiesel provenant du jatropha ne risque pas de grignoter les terres de l’agriculture nourricière, la plante étant cultivée sur des terres habituellement délaissées. Le jatropha pousse aussi bien en Egypte qu’à Madagascar ou au Guatemala. Le gouvernement indonésien a décidé d’encourager sa plantation à grande échelle. Au Brésil, la compagnie pétrolière Petrobras tente un projet pilote avec 5 000 familles d’agriculteurs pour cultiver ce nouvel or vert.

Luc Ihaddadène

Le Monde
lundi 26 février 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude
Super Star
Super Star
Jude

Masculin
Nombre de messages : 1748
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha Empty
MessageSujet: Re: ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha   ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha EmptyMer 28 Fév 2007 - 7:24

Citation :
Le Jatropha peut donc jouer
un grand rôle dans le reboisement, les programmes de développement et
la production d’énergie alternative en Haïti. L’idée de projet Frettas
de la FHE part de cette hypothèse.
Je suis sceptique : le rendement énergétique me paraît bien faible par rapport aux surfaces cultivées, et il nous faudrait des moteurs spéciaux. Je suis certain que les Brésiliens de la Minustah seraient ravis de nous les vendre, mais à mon avis la technologie n'est pas encore suffisamment mature pour que nous y placions des espoirs.

Par contre, la micro-turbine de Montrouis me paraît immédiatement plus intéressante.



Le plus intéressant à remarquer est que c'est un projet fait exprès pour obtenir des fonds de l'aide internationale. Ces derniers temps, ils n'aident qu'une certaine catégorie de projet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha Empty
MessageSujet: Re: ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha   ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha EmptyMer 28 Fév 2007 - 8:09

Pas juste ces derniers temps, l'aide internationale a toujours ete comme ca. On finance les programmes qui nous assurent un maximum de retour sur l'investissement et generalement ces programmes sont ceux qui sont le moins utiles au pays qui recoit cette aide.

C'est pour ca que par exemple, le PAS du gouvernement qui ne retournent rien aux bailleurs de fonds internationaux est sous-finance. Il a fallu la crise de decembre avec des kidnappings a outrance pour forcer ceux-ci a bouger un peu et a fournir un peu d'aide au gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha Empty
MessageSujet: Re: ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha   ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha EmptyMer 28 Fév 2007 - 8:25

Mais nous avons aussi la canne à sucre qui d'apres les experts peuvent etre utilisée pour suppler l'importation des carbures.Meme si le Jatropha n'est pas rentable pour le moment à cause du faible rendement par surface cultivée comme le souligne Jude ,il faudrait peut etre la planter dans la savanne desolée.L'huile peut-etre utilisée à d'autres fins comme le vetiver.

Nous avons deux agronomes a la tete du pays comme disait feu Morisseau Leroy quand vont-ils pratiquer la politique de la terre ,la seule ,la vraie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha Empty
MessageSujet: Re: ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha   ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha EmptyMer 28 Fév 2007 - 8:38

Citation :
Nous avons deux agronomes a la tete du pays comme disait feu Morisseau Leroy quand vont-ils pratiquer la politique de la terre ,la seule ,la vraie?

S'il ne suffisait que de cela, cher Rodlam!

Si nous basons nos reflexions sur des liens comme cela, nous n'avons pas fini de nous etonner que rien ne bouge dans ce pays.

Nous savons tous quelle suite a eu la tentative, deja tres primitive au depart, de reforme agraire sous Preval I.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha Empty
MessageSujet: Re: ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha   ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha EmptyMer 28 Fév 2007 - 22:35

Je ne veux pas dedouanner Aristide pour n'avoir pas suivi le chemin tracé par Preval pour la reforme agraire,mais d'apres le Directeur de l'institution la tache etait impossible sans un budget adequat pour entreprendre cette dite reforme.Or nous savons tous dans quel etau se trouvait le gouvernement.

Maintenant que l'etau se desserre un peu il faut en profiter pour achever l'oeuvre ,car sans une reforme agraire l'agriculture haitienne continuera à pericliter.Je suis convaincu que seule l'agriculture nous donnera la possibilite de resorber le chomage qui cause tant de deboires dans nos familles.Il faut distribuer la terre à ceux qui veulent la travailler.Que nos agronomes se mettent au travail au lieu de conspirer pour obtenir des sinecures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha Empty
MessageSujet: Re: ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha   ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha EmptyMer 28 Fév 2007 - 23:05

Sans trop vouloir faire de la politique sur ce Forum qui n'est pas prevu pour cela, l'administration Preval I a ete soumise aux memes restrictions economiques de l'international qu'Aristide II (les restrictions datent des elections de 1997, dans lesquelles l'OPL et Fanmi Lavalas avaient triche). De plus, le parlement a toujours boycotte l'executif (pendant tout son mandat, Preval a travaille avec un seul budget reconduit chaque annee, le parlement a vote au maximum 40 lois et accords). Une opposition forte (precurseure des mouvements qui ont eu lieu sous Aristide II) etait tres active sous Preval I et en plus, Fanmi Lavalas, pour qui finalement Preval preparait le terrain (ceux-ci ne s'en sont jamais rendus compte, soit par ignorance des vrais objectifs d'un mouvement populaire, soit par jalousie, soit par opportunisme), n'a jamais cesse de saboter l'administration Preval I (d'aileurs au moins 40% des choses qui ont ete inaugurees sous Aristide II et que les fanmi lavalassiens reclament comme leur ont ete faits ou planifiees sous Preval I, alors que Fanmi Lavalas n'a jamais reconnu Preval comme un lavalassien). Le seul appui d'une personnalite que Preval a eu pendant son premier quinquennat est venu de Jean Dominique...

Alors si c'est pour trouver des raisons pour ne pas avoir continue la reforme agraire, il va falloir chercher plus fort.

Ceci dit, toute reforme agraire serieuxse doit etre un projet de societe qui necessite l'apport de tous et des investissements tres importants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha Empty
MessageSujet: Re: ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha   ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha EmptyMer 28 Fév 2007 - 23:22

Retournons à l'energie .Ce matin j'ai lu un texte ecrit par le Dr Michel ou il nous montre la possibilite d'haiti d'exploiter le petrole avec la cooperation de nos amis cubains.

En lisant ce texte je me suis demandé depuis quand avions-nous perdu notre souverainneté.Pourquoi des petits pays comme Trinidad et Tobago et Cuba peuvent exploiter leur puits de petrole ; et haiti, malgré les recherches qui ont ete effectuées n'a jamais pu entreprendre les travaux necessaires pour exploiter l'or noir qui enrichisse les pays arabes.Est-ce réellement l'incompetence de nos dirigeants ou y -a-t-il une main invisible qui travaille a la disparition de la nation haitienne?C'est incomprehensible qu'un pays qui paye tant pour les hydro-carbures soit incapable d'expoliter ses propres mines.Pourquoi le gouvernement n'accorde-t-il pas des bourses à de jeunes ingenieurs pour qu'ils apprennent les techniques pour exploiter nos mines?

Cela nous demande de questionner la valeur de notre systeme educatif. Meme si nous avions des mines de diamants haiti serait toujours le pays le plus pauvre du continent à cause du manque de cadres techniques.Mais nous avons des politiciens à revendre.Ce qui est decourageant ,malgre le constat de nos echecs on ne voit pas cette volonte de remedier aux carences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha Empty
MessageSujet: Re: ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha   ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ÉNERGIE RENOUVELABLE / La piste prometteuse du Jatropha
» Lucie Frot ϟ Une vraie boule d'énergie [terminé]
» Adieu Haiti, Bonjour Dominicanie
» Progrès dans le développement de l'énergie alternative.
» Le magnétisme curatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: