Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des actions pour le maintien des filles à l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maximo
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Des actions pour le maintien des filles à l'école   Jeu 12 Mai 2011 - 7:39

Des actions pour le maintien des filles à l'école

Plus d'une dizaine d'écoles haïtiennes - associés de l'Organisation des Nations unies pour l'Education, la Science et la Culture (Unesco) - et des professeurs ont été conviés, le vendredi 6 mai, à un atelier de réflexion sur l'éducation des filles et des femmes. Organisé dans le cadre de la semaine d'action en faveur de l'Éducation pour tous (EPT), cette rencontre, qui s'est terminée sur des notes d'espoir, avait pour objectif final de partager des expériences sur les méthodes à mettre en oeuvre pour améliorer la qualité de l'éducation et maintenir les filles à l'école.



Haïti: « Si nos femmes sont cultivées, notre société ira mieux. Car les femmes éduquées sont notamment plus susceptibles de résister à la violence et aux mauvais traitements, d'être informées sur les maladies sexuellement transmissibles, d'éviter les mariages précoces, d'envoyer leurs enfants à l'école et de participer à des réunions politiques, mais aussi d'accéder à des soins prénataux et à des meilleurs traitements médicaux ». Ces propos émanent de l'écrivain Évelyne Trouillot Ménard, animatrice d'un atelier sur l'importance de l'éducation des femmes tenu le vendredi 6 mai 2011, dans les locaux de la Fondation connaissances et liberté (Fokal). C'est d'ailleurs dans la perspective de sensibiliser les élèves à la question et de créer une synergie entre les différentes institutions du système éducatif haïtien en ce qui a trait à l'importance de l'éducation des filles et des femmes dans notre société.

Le but de cette initiative, selon Evelyne Trouillot, était de permettre aux enfants des écoles associées de l'Unesco de donner leur point de vue sur le sujet, mais aussi de dégager des stratégies en vue de réfléchir sur les difficultés qui empêchent les filles de rester à l'école.

Il s'agit, à travers cette rencontre, de proposer à la réflexion des lignes stratégiques pour une meilleure implication des autorités, en développant les bonnes pratiques qui donneront aux filles les moyens de leur réussite mais aussi de les maintenir à l'école. « La fille illettrée est fortement une femme dépendante, exposée à toutes les formes possibles d'exploitation et d'humiliation », estime la conférencière Evelyne Trouillot.

A en croire Geneviève Pierre, officier de communication du bureau de l'Unesco, cette journée de réflexion est organisée sur l'importance de l'éducation des filles et des femmes dans le cadre de la semaine mondiale d'action de l'Éducation pour tous (EPT).

« C'est un événement qui se déroule chaque année sur un thème bien précis. Cette semaine de célébration est organisée par un groupe dénommé Campagne d'action mondiale composée d'ONG, de syndicat et de partenaires internationaux qui interviennent dans le secteur. Et l'Unesco apporte toujours son appui à la semaine d'action et à la campagne d'action sur l'éducation en invitant les écoles associées de l'Unesco et les réseaux à intervenir sur des sujets spécifiques », indique-t-elle.

Plus loin, elle ajoute que les écoles participantes ont été très réceptives. « Comme vous le savez, la question des filles et des femmes dans le milieu scolaire est un sujet très sensible. Les représentants des différentes écoles ont bien réagi puisqu'ils ont pu, eux-mêmes, identifier les causes qui empêchent le maintien des filles à l'école. Les élèves ont produit leurs propres réflexions. Cette démarche leur a permis d'être intéressés et impliqués au plus haut point. Et aussi la méthodologie appliquée a permis aux élèves de voir quel était la situation exacte en ce qui a trait à l'éducation des femmes en Haïti », a-t-elle affirmé.

En attendant, elle a souhaité que les réflexions se poursuivent en vue de l'intégration de ce plan dans les stratégies nationales et sectorielles de l'éducation et de la formation professionnelle. Rappelons que cet atelier est une initiative de la Commission nationale de coopération haïtienne avec l'Unesco et du bureau de l'Unesco.




Amos Cincir
mcincir@lenouvelliste.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

MessageSujet: Re: Des actions pour le maintien des filles à l'école   Jeu 12 Mai 2011 - 8:03

[size=24]
Bay fanm yo travay pou yo gin indepandanss yo pou yo sakapab manje ak pitit yo si neg la ap voye jilbrett !Ak kob lan min yo yap jwen swen de sante epi na vini apwe ak tout radott damagoji nations unies yo ki pa diferan de prezanss minustah an Ayiti kounye a .Epi ganle moun sa yo pap viv lan monde nou an .Toutt radott sipzison yo ap fe la a yo pa we sakap passe lan relasyon fanm ak gasson kap viv lan peyi evelope yo ?

Neg ap di ninpott radott pou defan dyob yo .Je ne partage pas les vues de techniques tiers-mondiste des organisations internationales qui insistent a mettre la charrue avant le boeuf...
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des actions pour le maintien des filles à l'école
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des actions pour le maintien des filles à l'école
» LUCAS ? Pour séduire les filles, tout peut marcher sauf être un garçon bien.
» Son premier bal...[Libre]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Deux filles de mon école

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: