Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.

Aller en bas 
AuteurMessage
Excel
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 272
Localisation : Léogane
Opinion politique : denonse diktateu
Loisirs : manger di riz ak pwa
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mar 12 Juil 2011 - 13:30

Yvon Surpris:

Pour mettre fin au débat sur les limites du pouvoir du président sous l’égide de la constitution de 1987

.par Yvon Surpris, 10 juillet 2011, à 12:59.

Le présidentialisme totalitaire et rétrograde face à la réalité du parlementarisme moderne et original de la constitution de 1987.

La constitution de 1987 est finalement rentrée en application dans sa plénitude sous la présidence de Michel Martelly

ARTICLE 150:

Le Président de la République n'a d'autres pouvoirs que ceux que lui attribue la Constitution.

Le président de la république peut être jugé par la haute cour de Justice constitué par le Senat de la république sous accusation de la Chambre des députés Art 185 et 186.a

Pour la première fois depuis son entrée officielle en vigueur la constitution de 1987 est enfin en train d’être appliquée avec un président qui ne contrôle pas le parlement.

Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.

La constitution de 1987 a été conçue pour mettre fin aux Présidentialisme totalitaire et aujourd’hui elle vient de stopper Martelly dans ses dérives totalitaires et rétrogrades

En dépit de tout ce qu’on peut rapprocher à des parlementaires en particulier pour leurs conduites dans le passé, ils jouissent aujourd’hui de l’immunité parlementaire. Comme l’a dit l’ancien sénateur Madistin avec le rejet de Bernard Gousse le Parlement vient de tracer une line rouge que le président ne peut pas dépasser.

Tous les présidents élus sous l’égide de cette constitution jusqu’a Sweet Micky, ont toujours eu la majorité au Parlement à l’exception de l’intervalle du conflit inter lavalassien qui opposait Préval à L’OPL sous la férule de Paul Denis qui est devenu par la suite le bras coercitif de Préval. Ce conflit, historiquement , était le précurseur de ce qui se développe maintenant entre Sweet Micky et le Parlement.

La bataille entre le Parlement et la Présidence est une bataille politico idéologique opposant deux idéologies mélangées et opposées. D’une part des hommes de « tendance gauchisante » et un néo fasciste qui n’a pas peur de son appartenance au FRAPH et des escadrons de la mort.

Ces Neo Duvaliéristes n’entendent pas appliquer les prescrits de la constitution et risquent de ce voir traduire par devant la haute cour de Justice.

Sans tomber dans du verbiage inutile nous disons haut et fort que "Le président est pratiquement un mineur sous l’égide de la constitution de 1987" et pour preuves.

Il est le chef des forces armées il ne les commande pas en personne Article 143

Il nomme un premier ministre qui doit être ratifié par le Parlement il n’a pas le droit de le révoquer Article 137.1

Il négocie et signe les accords internationaux qui doivent être soumis à la ratification du Parlement Article : 139

Il nomme les Ministres, les commandants de la Police, les Ambassadeurs et les consuls généraux par arrêté pris en conseil des Ministres Après l’approbation du Senat Article : 141

ARTICLE 137:

Le Président de la République choisit un Premier Ministre ou bien dans le parti majoritaire ou en consultation avec les presidents des deux chambres.Dans les deux (2) cas le choix doit être ratifié par le Parlement.

Au regard de la constitution de 1987 le président de la république est un mineur en dépit des gymnastiques tordues d’un géniteur de dictature comme Dore Guichard ou les conseils un petit peu tordu de notre érudit national Erich René qui veulent faire croire autre chose.

Pour cimenter la force du Parlementaire nous disons que :

L’article 136 évoqué à tort par des présidentialistes arriérés et anticonstitutionnalistes ne s’applique par au parlement car l’article ARTICLE 111.8: stipule : En aucun cas, la Chambre des députés ou le Sénat ne peut être dissous ou ajourné, ni le mandat de leurs membres prorogé.

D’ailleurs les pouvoirs du président sont très …très limités par la constitution de 1987 qui stipule clairement et je cite :

ARTICLE 150:

Le Président de la République n'a d'autres pouvoirs que ceux que lui attribue la Constitution.

Si Martelly persiste dans cette voie il sera jugé par le Senat de la république qui peut s’ériger en haute cour de justice après une mise en accusation de la chambre des députes d’après les articles 185 et 186.a de la constitution.

En plus des crimes de haute trahison le president peut etre juger pour tout autre crime ou delit commis par lui dans l'exercice de ses fonctions.

Article 186.a du Président de la République pour crime de haute trahison ou tout autre crime ou délit commis dans l'exercice de ses fonctions;

En Clair nous somme dans un régime parlementaire ou le président garant de la bonne marche des institutions ( Arbitre) est seulement responsable de la gestion de la diplomatique et la encore avec l'approbation du Parlement.

Une fois le premier Ministre ratifié il n’a de compte a rendre qu’au Parlement qui est sensé être formé par de partis politiques ou de blocs parlementaires.

Cette constitution établie les cadres réels pour le développement des partis politiques en Haïti

Adieu le régime Présidentialiste



Ti Yvon


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kami
animatrice
animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mar 12 Juil 2011 - 13:33


Manb sa-a pa konen ke konstitusyon an te amande. Atik yo chanje yo pa minm jan ankor. Rolling Eyes

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Excel
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 272
Localisation : Léogane
Opinion politique : denonse diktateu
Loisirs : manger di riz ak pwa
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mar 12 Juil 2011 - 13:40

Citation :
Le Parlement peut Juger et condamner Michel Martelly pour crime de haute trahison ou tout autre crime ou délit commis dans l'exercice de ses fonctions Article: 186.a





L’article 136 évoqué à tort par notre érudit national René Jean Erich et le comédien Dore Guichard ne s’applique par au parlement car l’article ARTICLE 111.8: stipule : En aucun cas, la Chambre des députés ou le Sénat ne peut être dissous ou ajourné, ni le mandat de leurs membres prorogé.



D’ailleurs les pouvoirs du président sont très …très limités par la constitution de 1987 stipule clairement et je cite :



ARTICLE 150:

Le Président de la République n'a d'autres pouvoirs que ceux que lui attribue la Constitution.



Si Martelly persiste dans cette voie il sera jugé par le Senat de la république qui peut s’eriger en Haute Cour de Justice après une mise en accusation de la chambre des Députes. Articles 185 et 186.a de la constitution



Dans ce cas, Sweet Micky gen enterè pou li poze kò’l ,



Ti Yvon,



.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kami
animatrice
animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mar 12 Juil 2011 - 14:00

Pawol krak! drunken

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kami
animatrice
animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mar 12 Juil 2011 - 14:08

Didier di ke li se yon sweet kraker! mwen pat konen ke yo te vann yo sikre ou sale... lol Very Happy

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kami
animatrice
animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mar 12 Juil 2011 - 14:19

Et ton ami s'appelle "On" podyab Didier.

Yon ti konsey Didier, poukisa ou pa al li amandman konstitisyon 1987 ke mwen poste sou fowomhaiti avan ke ou mezinfome manb yo sou fowom lan. Reponn mwen epi dim mesi anpil, mwen gen inpresyon ke ou se yon moun ki gen bonn manyer.

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grandzo di
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2244
Localisation : VIhja
Opinion politique : centre
Loisirs : full contact
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le crapaud sans pattes

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mar 12 Juil 2011 - 16:42

Didier

En Clair nous somme dans un régime parlementaire ou le président garant de la bonne marche des institutions ( Arbitre) est seulement responsable de la gestion de la diplomatique et la encore avec l'approbation du Parlement.

En effet, la constitution de 1987 répond aux exigences de la démocratie parlementaire. Mais, C'est un régime semi présidentialiste.
La vingt-troisième Constitution haïtienne du 29 mars 1987 établit un équilibre des pouvoirs néfaste au fonctionnement régulier de l'Etat. Une espèce de mélange entre le parlementarisme caribéen et le présidentialisme des Etats latinos. En effet, les moyens de contrôle et la surabondance des compétences législatives octroyés au pouvoir parlementaire sont dignes du système américain de check and balance. Aussi, nous constatons que de nombreuses limites sont imposées à l'exécutif.

En dépit d’une architecture constitutionnelle qui se veut équilibrée, force est de constater que dans la pratique il y a un déséquilibre constitutionnel en raison d’un fonctionnement irrégulier des institutions causé par des blocages politiques.

Il faudrait un droit de dissolution au President ou tout au moins un droit de veto pour rééquilibrer les pouvoirs entre l'assemblée nationale et la Présidence.

Si Martelly persiste dans cette voie il sera jugé par le Senat de la république qui peut s’eriger en Haute Cour de Justice après une mise en accusation de la chambre des Députes.

Peux tu me dire en quoi le choix de Monsieur Gousse ou de Rouzier constitue un crime de haute trahison? Je ne comprends pas très bien sur quoi la haute cour de justice s'appuiera pour condamner Monsieur Martelly? C'est possible Didier; seulement dans une république bananière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mar 12 Juil 2011 - 22:26

Quand les amendements de la Constitution de 1987ont-ils été publiés au journal officiel du pays pour les valider?Dider n'a pas dit que le President doit etre jugé pour la nomination de Rouzier et de Gousse;il cite seulement l'article qui prevoit le droit du senat de se constituer en haute cour de justice pour juger le President apres qu'il eut ete accusé par la chambre des Deputes.

Je ne serai jamais un defenseur de cette Constitution qui entrave plus qu'elle facilite la gouvernance du pays;cependant aussi longtemps qu'elle soit en vigueur les citoyens responsables ont pour devoir d'obeir ses prescrits.Didier a tout simplement montré la rivalite qui existe entre le Presidentialisme totalitaire que certains veulent restaurer en haiti et le parlementarisme exigeant le respect de ses prerogatives.Et c'est vrai martelly malgré l'appui des puissances etrangères est minoritaire;Qu'il le veuille ou pas il finira pas se conformer aux exigences de la Constitution du pays.

C'eut été mieux qu'il comprenne cette realité dès son election pour prevenir cet imbroglio qui empèche la formation d'un nouveau gouvernement.Malheureusement la main invisible a voulu que ce soit Martelly qui dirige les destinées de ce petit pays de nègres trop impertinents qui ont eu le toupet de vaincre l'armée des negriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mar 12 Juil 2011 - 23:56

"La vingt-troisième Constitution haïtienne du 29 mars 1987 établit un équilibre des pouvoirs néfaste au fonctionnement régulier de l'Etat. Une espèce de mélange entre le parlementarisme caribéen et le présidentialisme des Etats latinos.

Karl,

je désire tout simplement de ne pas commenter votre texte. Mais j'aimerais que vous disiez en quoi le système politique établi par la constitution de 1987 ressemble-t-il au présidentialisme latino-américain.

Quand vous parlez de parlementarisme caraibéen à quoi faites-vou référence ?
qu'est-ce-qui caractérise ce parlementarisme caraibéen, ses spécificifités pour qu'il soit l'objet d'une typologie propre.

"En effet, les moyens de contrôle et la surabondance des compétences législatives octroyés au pouvoir parlementaire sont dignes du système américain de check and balance." N'allez-vous pas trop vite en besogne en affirmant cela?

prenez-vous la politique check and balance pour ce qu'elle est, ie en référence à la logique de la séparation des pouvoirs imaginée par Montesquieu et inspirée de la philosophie politique de John Locke.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9140
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mer 13 Juil 2011 - 1:03

KHL

La constitution de 87 est correcte. Nous n'avons pas de problème constitutionnel. Le problème actuel découle de l'improvisation des politiciens haïtiens. Par exemple, Martelly se réveille un beau matin ensoleillé et décide de se porter candidat à la présidence. Comment peut-on prendre une telle décision sans aucune réflexion logique et politique ? Franchement ...

KHL

Je me souviens à la campagne électorale quelqu’un avait demandé à Martelly ; comment allez-vous diriger le pays sans base politique au parlement ? Il avait répondu n’importe quoi.

Le vrai problème de Martelly et l'ingouvernabilité d'Haïti est l'absence des partis politiques haitiens préparés à prendre le pouvoir . Comment peut-on croire qu’un seul homme sans une équipe de travail, sans des élus pour superviser les commissions à l'assemblée nationale pourrait changer quelque chose en Haïti ? De plus , son style inflexible n'aide pas à degager un leadership capable de créer une synergie nationale . A quelques semaines des premiers cent jours , Martelly ne m'inspire plus confiance . On ne peut pas savoir avec certitude ce qu'il veut ou il veut aller . C'est l'improvisation générale .Lamentable !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grandzo di
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2244
Localisation : VIhja
Opinion politique : centre
Loisirs : full contact
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le crapaud sans pattes

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mer 13 Juil 2011 - 9:49

Goya
Citation :
Quand vous parlez de parlementarisme caraibéen à quoi faites-vou référence ?qu'est-ce-qui caractérise ce parlementarisme caraibéen, ses spécificifités pour qu'il soit l'objet d'une typologie propre.

Quand je parle de parlementalisme caribéeen, je me réfère essentiellement aux Etats caribbéens qui ont mis en place ce que les juristes et politologues caribéens appellent “le système de Westminster” Je t’invite à lire Les iles Caraibes : modèles politiques et strategies de developpement. Tu peux te procurer cet ouvrage collectif sur Amazon. Il a été rédigé sous la direction de Justin Daniel, mon ancien Professeur de Sciences politiques. Y ont participé notamment, Anthony payne, Fred Reno, Aaron.G. Ramos, Rosario Espinal, Fred Constant, Neville Ducan, Denis, Constant Martin, Robert E. Maguire, Michel Giraud….. Tous des univertaires respéctés dans la Caraibe…

Sur la question de la typologie propre…

Toutes ces iles ont un point commun, ces points communs facilitent l’analyse : ils ont tous hérité du systéme politique métropolitain colonial. Ce système a été plus ou moins transformé selon les iles en fonction des spécifités locales, c’est ce que Fred Reno et mon cher ancien Professseur Fred Constant appellent la créolisation des institutions politiques de la caraibe.

Toutes les iles Anglophones de la Caraibe, Antigua et Barbuda, Barbade, jamaique, Saint-lucie, Saint Kitts et Nevis, Saint Vincent, Guyana, Trinidad and Tobago, ont adopté le systéme de Westminter, à savoir dans la plupart des cas :

Un chef d’Etat ou un Gouverneur dont le role est protocolaire.
Un parlement bicameral
Un Premier ministre nommé par le chef de l’Etat, mais en réalité, le PM est toujours le chef du parti majoritaire.... logique....
Ect…Ect

La typologie dont tu parles vient donc du systéme de Westminter, même créolisé. C’est une spécifité propre aux institutions politiques de ces iles.
Si l’on oublie cuba, La républicaine dominicaine, avec des régimes de type présidentialiste, l’ensemble des iles caraibes ont un régime parlementaire fondé sur le système de Westminter : un système parlementaire de type Britannique.

Bergon disait que tout est perception…

Quant à cette chère Haiti, elle a un régime mi fingue mi raisin. Le Président haitien, bien que perçu par les haitiens comme un Auguste césar, Ce dernier n’a ni droit de dissolution ni droit de veto, cartéristique fondamentale d’un systéme présidentialiste.

Le régime haitien oscille entre un Président qui a quelques pouvoirs de nomination et un parlement indiscipliné sans chef d’orchestre. La caractéristique du systéme parlementaire, c’est la discipline des MPs.

Quand je parle de présidentialisme des Etats latinos, je me réfère au caudillisme des pays des Etats latinos qui a permis de centraliser le pouvoir dans les mains d’un seul homme ou de quelques militaries. C’est cette perception du pouvoir qu’ont eu tous les Présidents haitiens, à l’exception de Préval.

Sur le plan constitutionnel, il y a un équilibre des pouvoirs entre le Président et l’assemblée nationale, (check and balance ) exprimé à travers le pouvoir de nomination du Président et le pouvoir de ratification des parlementaires.

Dans la réalité, c’est l’écart entre une perception erronée des haïtiens : résultat d’une tradition dictarioriale et les attributions constitutionnelles du Président qui pose fondamentalement problème… Je suis au regret de te dire, que la théorie de Montesquieu n’a jamais été mise en pratique. C’est théoriquement séduisant en son temps. Mais dans toutes les grandes institutions politiques, il est proféssé que cette théorie n’est pas techniquement praticable.

Si Haiti appliquait le systéme de Westminter, on ne serait pas là aujourd’hui dans des discussions puériles et stériles sur la nomination d’un Premier ministre.

Si je résume, ce que je viens de dire : le problème haïtien vient de la confrontation entre le pouvoir de nomination et le pouvoir de ratification. Ce problème ne peut se résoudre qu'en octroyant un pouvoir de dissolution au Président pour contrecarrer les parlementaires indisciplinés ou un droit d'impeachment pour plier un Président trop zélé. Mais dans tous les cas, il faut rééquilibrer les pouvoirs afin d'éviter le fonctionnement irrégulier des institutions.

En attendant qu’il y ait des partis politiques disciplinés qui s'affrontent autour des principes du bipartisme , il faudra épouser les moeurs haïtiennes en confiant à un homme élu au suffrage universel la clé de voute de l'Etat... Je te le dis en toute tranquillité car en je suis théoriquement contre cette solution, mais je ne vois pas comment résoudre ce blocage institutionnel.


Dernière édition par K.H.L le Mer 13 Juil 2011 - 10:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kami
animatrice
animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mer 13 Juil 2011 - 10:07

K.H.L a écrit:
Si je résume, ce que je viens de dire : le problème haïtien vient de la confrontation entre le pouvoir de nomination et le pouvoir de ratification. Ce problème ne peut se résoudre qu'en octroyant un pouvoir de dissolution au Président pour contrecarrer les parlementaires indisciplinés ou un droit d'impeachment pour plier un Président trop zélé. Mais dans tous les cas, il faut rééquilibrer les pouvoirs afin d'éviter le fonctionnement régulier des institutions.
De A à Z la vérité rien que la vérité, sans rien oublier.

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9140
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mer 13 Juil 2011 - 10:53

Citation :
Si je résume, ce que je viens de dire : le problème haïtien vient de la confrontation entre le pouvoir de nomination et le pouvoir de ratification. Ce problème ne peut se résoudre qu'en octroyant un pouvoir de dissolution au Président pour contrecarrer les parlementaires indisciplinés ou un droit d'impeachment pour plier un Président trop zélé. Mais dans tous les cas, il faut rééquilibrer les pouvoirs afin d'éviter le fonctionnement régulier des institutions.


KHL, Nous avons besoin des démocrates et des professionnels pour avoir un fonctionnement régulier des institutions. Des gens ayant une certaine habilité sociale , politique ou économique . Des gens qui sont formés et préparés . Des gens qui ont un minimum de connaissance des enjeux de la nouvelle donne politique et économique .

Nous tournons en rond . La constitution de 1987 n'est pas un problème en soi . Le problème haitien est un problème de leadership. Le politicien haitien en général n'est pas un démocrate ni un professionnel. Il est souvent sans expérience de travail. Il ne sait pas travailler en équipe . Bref, il est borné. Ne va pas chercher plus loin . Il faut rester à la base du problème ; Apprentissage à la démocratie et professionnalisation des politiciens et les fonctionnaires d'État.Le reste c'est de la littérature politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mer 13 Juil 2011 - 11:05

Je ne veux pas etre un trouble - fète dans ce Cenacle de savants juristes,politologues,mais qu'il me soit permis d'opiner sur cette recommendation d'un des participants qui souhaite le droit du President de dissoudre le Parlement.Il est trop jeune peut-etre pour se rappeler ce qui est arrivé aux Senateurs qui combattaient Duvalier.Donner le pouvoir aux Presidents haitiens de dissoudre le parlement quand bon leur semble aboutirait au retablisssment de la dictature,or c'est pour cela que les constituants avaient placé ce garde fou contre les abus du pouvoir de nos dictateurs dans la Constitution de 1987.

Je partage l'opinion de tous ceux qui questionnent les formes de gouvernement de ces petits pays pauvres de la Carraibe.Est-il vraiment indispensable pour diriger ces pays qu'ils aient un pouvoir executif bicephal et un Parlement bicameral?C'est ce noeud gordien qui empeche la bonne gouvernance de ces pays,particulierement haiti.le problème est de pouvoir le denouer .Sont-ce les politiciens qui vont abolir ces fonctions qui leur permettent de vivre aux depends de leur concitoyens?Nous verrons les yeux des fourmis avant de voir une telle prise de conscience chez nos politiciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9140
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mer 13 Juil 2011 - 11:22

Rozo

KHL ne tient pas compte de l'histoire politique d'Haiti ni de la culture politique des politiciens haitiens dans son analyse . C'est bien malheureux
Nous sommes des créoles mais notre histoire de peuple et notre expérience politique sont différentes des autres pays de la caraibe.

Ce qu'il faut retenir dans ce débat est la suivante : La constitution d'un pays est un instrument important mais elle ne suffit pas pour aller de l'avant . Il faut un facteur agissant, du leadership qui influencera le changement des mentalités et qui engagera la population dans la voie du développement.
On peut parler et reparler de la constitution mais pour faire appliquer une telle constitution. Il faut du leadership. Ça on est encore loin de trouver ce leadership qui nous permettra de voler de nos propres ailes .

Nous sommes trop partisans pour dégager un tel leadership...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grandzo di
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2244
Localisation : VIhja
Opinion politique : centre
Loisirs : full contact
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le crapaud sans pattes

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mer 13 Juil 2011 - 13:06

Marc, tu n'as pas bien compris ma position.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grandzo di
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2244
Localisation : VIhja
Opinion politique : centre
Loisirs : full contact
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le crapaud sans pattes

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Mer 13 Juil 2011 - 15:23

Tu sais, je prends en compte suffisamment la mentalité haïtienne pour faire des propositions équilibrées. Des conflits pour le conflit… c'est pas top….. La politique politicienne en Haiti, c'est pour les enfants. Tout se décide à l'ambassade des Etats unis. Ca c'est la real politik.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   Ven 22 Juil 2011 - 13:38

KHL,

ta proposition concernant le régime politique de la Constitution de 87 n'est en rien réaliste, et tu le sais trèes bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Présidentialisme totalitaire en Haïti à la vie dure.
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Six présumés kidnappeurs arrêtés
» retour de la droite dure en Suisse
» L'opéra Garnier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: