Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Quand la gouyade derange

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quand la gouyade derange   Ven 7 Oct 2011 - 12:11

Adolescentes qui se déhanchent, garçons qui se frottent sur elles, positions sexuellement suggestives : des soirées dansantes «olé olé» pour des jeunes de plus de 15 ans, sur des rythmes de reggaeton, sèment la controverse sur la rive nord de Montréal.

Savez-vous vraiment ce que vos adolescents font lorsqu'ils fréquentent des partys, même des soirées tout à fait légales et surveillées par les autorités ?

Les photos diffusées publiquement sur Facebook, au lendemain de ces partys, risquent de faire bondir plusieurs parents. La situation préoccupe aussi les spécialistes (voir autre texte).

C'est le reggaeton, une danse d'origine la-tine, qui semble attirer des centaines de jeunes, qui se frottent et se trémoussent les uns contre les autres toute la soirée durant, dans des positions des plus évocatrices.

«C'est osé, admet le jeune disc-jockey qui organise le happening, mais c'est ce que les jeunes aiment danser». L'organisateur a requis l'anonymat.

Ce type de soirées dansantes est organisé environ une fois par mois, dans les locaux de l'Association portugaise, à Sainte-Thérèse. Quelques jours plus tard, les photos sont mises sur le réseau social Facebook.

Le tout se fait dans un consentement général, mais ne manque pas de susciter des questionnements. D'ailleurs, deux ou trois photos jugées trop osées ont dû être retirées du site de réseautage social, la semaine dernière, à la suite de plaintes.

Les policiers «préoccupés»

Les policiers de la Régie intermunicipale Thérèse-De Blainville savent ce qui se passe dans ces partys et observent la situation de près.

«C'est préoccupant pour nous, mais nous avons visité les lieux pour s'assurer que tout se fait dans la légalité», explique le porte-parole porte-parole Martin Charron.

«Je peux comprendre que des parents puissent réagir lorsqu'ils voient leurs jeunes sur des photos qui sont mises en ligne», admet-il, tout en ajoutant «ne rien laisser au hasard lorsqu'il est question de la sécurité des jeunes», ajoute-t-il.

Pour ce qui est de la vente d'alcool, la police assure qu'elle est rigoureusement contrôlée et qu'on demande une pièce d'identité à toute personne qui souhaite en acheter.

Surveillance accrue

Le président de l'Association portugaise de Sainte-Thérèse, Jorge Costa, accepte de louer le local puisqu'il fait confiance aux jeunes, mais assure également une surveillance constante.

«Nous sommes très stricts au niveau de la vente d'alcool et de la limite à ne pas dépasser lors des danses», affirme M. Costa.

Il permet d'ailleurs à sa propre fille de 16 ans de participer à ces fêtes.

«C'est cette danse qui les attire, dit-il. Qui suis-je, moi, pour les empêcher de danser comme ils le veulent. Ma fille connaît les limites et j'ai confiance en elle», ajoute-t-il.

L'organisateur de ces fêtes explique que la danse de type Reggaeton gagne en popularité et que des boîtes de nuit pour les 14 à 18 ans, dédiées à ce type de danse, font leur apparition un peu partout en province, dont une qui a ouvert ses portes en août, à Laval.

http://lejournaldemontreal.canoe.ca/journaldemontreal/actualites/regional/archives/2011/10/20111007-084101.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la gouyade derange
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Mi-temps :: Tribune libre - Nap pale tèt kale-
Sauter vers: