Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.   Dim 23 Oct 2011 - 16:38

L'échec d'Haïti est l'affaire de tous



"We may have all come on different ships, but we're in the same boat now."
Martin Luther King, Jr.


Certes si on discute d'Haïti, la première pensée qui nous vient tous en tête c'est la déchéance de ce petit pays de 27 750 km2. Nous avons l'habitude de centrer les débats sur les acteurs responsables de cet échec, en particulier en mettant tout le blâme sur« l'élite»,( je troquerais plutôt cette expression pour bougeoisie) qui, avec la diaspora, composent le moteur économique de la République d'Haïti. Moi-même pendant un temps, j'ai adhéré à cette rhétorique ô combien facile, prônant la guerre des classes pour cette majorité écrasante que forment nous, les noirs ( dans le sens élargie du terme bien sûr, comme le dit l'adage Neg rich se milat, milat pov se neg). Le fait est que tout n'est pas noir ou blanc, l'épiderme ne dicte en rien la conduite d'une personne, loin de là. Un Haïtien reste reconnaissable qu'il vienne des hauteurs de Pétionville ,de Laboule ou de je ne sais quelle province du pays.J'ai fait la connaissance de membres de cette classe sociale dans mon milieu scolaire, ils appréciaient comme moi un bon plat de riz ak griyot plus que nimporte quel fast-food de Montréal, nous portions le même linge, patageions les même styles musicaux, étions de fervent partisan du Brésil.J'allais quasiment oublier le fort accent créole qui ne peut duper personne. Lorsque je parlais d'Haïti, j'ai vu le éclat des yeux de mes amis que celui caractérise les nouveaux arrivants que j'ai rencontré.Iimaginez donc la stupéfaction (frolant l'indignation) lorsque je lâche ces mots: Je n'ai jamais visité Haïti moiL'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous les Haïtiens peut importent son origine,de sa couleur ou de sa classe sociale. Comme l'a dit le Dr. King we are in the same boat now. Le commun des mortels se fout éperdument du fameux " Oui mais moi je viens de..".


Je vous laisse avec une petite statistique, nous savons que la République d'Haïti est composée de 95% de noir, et de 5% d' " autres" . En trouvant la démographie de Saint domingue, sans surprise en omettant volontairement la population blanche (40 000), on se retrouve avec 500 000 noirs, et 30 000 affranchis en 1789 pour un total de 530 000 habitants. Mine de rien en faisant une règle de trois, on se retrouve 200 ans plus tard avec exactement la même répartition démographique. Signe du destin que nous sommes condamné à vivre ensemble !


Dernière édition par T-NEG le Dim 30 Oct 2011 - 16:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
grandzo di
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2244
Localisation : VIhja
Opinion politique : centre
Loisirs : full contact
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le crapaud sans pattes

MessageSujet: Re: L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.   Dim 23 Oct 2011 - 17:19

T-NEG

Citation :
Nous avons l'habitude de centrer les débats sur les acteurs responsables de cet échec, en particulier en mettant tout le blâme sur« l'élite»,( je troquerais plutôt cette expression pour bougeoisie) qui, avec la diaspora, composent le moteur économique de la République d'Haïti. Moi-même pendant un temps, j'ai adhéré à cette rhétorique ô combien facile

Tu as mis un doigt sur le problème haitien. La bourgeoisie n'est pas le problème haitien.

En effet, au début quand j'ai commencé dans les années 2003 à me rapprocher d'Haiti par le biais d'internet, je ne mangeais pas de riz ak griyot, pas plus j'écoutais le kompa, pas plus que je connaissais mon défunt père que je n'ai pu voir en photo qu'en 2010: homme galant du Nord et brillant qui collectait la revue de jeune Afrique dans les années 70... pas plus que j'aimais le Brésil.. peut être ses magnifiques femmes, pas plus que je parlais le créole haitien car ma mère me parlait en Français et rouspétait en créole… oui en Martinique, j'ai appris le créole martiniquais…. pas plus que j'aimais les manières vestimentaires des haïtiens ci ou là que je trouvais pas très fashion…. pas grand chose.. A part que j'etais haitien.

Et pourtant, j'etais fasciné par ce que j'avais entendu ci et là sur Haiti, j'avais l'oreille sensible aux vents qui emportaient le doux mot d'Haiti. Parfois c'était des images apocalyptiques qui me parvenaient, mais je fermais les yeux pour lire un passage de l'épopée de Toussaint Louverture. J'avais conscience que j'etais haitien, mais j'ignorais mon haitianisme. Des images macabres d'Haiti aux glorieuses pages de l'histoire d'Ayiti, j'avais rêvé de revenir vers ma patrie pour me l'entrelacer dans ses bras; comme le père qui embrasse son fils prodigue.

Les jours passèrent où chaque soir à Londres ou à Paris, je répétais dans ma tête…..'''Demain dès l'aube, je partirai'' non comme Victor Hugo pour déposer un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur sur la tombe de sa fille, mais comme un patriote qui vient en Haiti pour apporter des roses aux pieds des héros de Vertieres.

Oui t-neg… Je suis entièrement d'accord avec ta reflexion… il faut en finir avec l'apartheid en Haiti d'où il vient. Il est trop facile de stigmatiser les mulâtres… C'est un piège.. c'est un problème insoluble, d'autant que cela fait plus de 50 ans, Haiti est gouverné par des nègres-nègre qui se dise plus nègres que les congolais. Mais, c'est toujours la faute aux autres… C'est notre faute à tous. Mais il y en a qui porte une plus grande part de la responsabilité.. suivez mon doigt….


Dernière édition par K.H.L le Dim 23 Oct 2011 - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9646
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.   Dim 23 Oct 2011 - 17:39

Le mot "elite "a toujours eu une connotation pejorative et avec raison en haiti.Si apres deux siecles et demi plus de 50% des haitiens sont analphabètes ,ne peuvent pas avoir acces a l'eau potable malgré ces sauts d'eau qui coulent a travers la republique,qu'on a encore des restaveks au pays de Dessalines.;que nos pauvres sont eparpilles a travers le monde comme des juifs;qu'ils soient meprises et maltraites en republique dominicaine et dans les autres iles de la caraibe;qui est repsonsable?

Que signifie le mot "elite"?;n'est-elle pas la crème de la crème de la societe.Alors peut-on parler de l'elite haitienne que Bill clinton qualifie la plus repugnante du monde avec raison.Qui formente des coups d'etat avec des etrangers pour destabiliser le pays a fin de perpetuer l'esclavage en haiti?Il faut donc repondre honnètement a ces questions.Ceux qui n'ont pas grandi en haiti ne peuvent pas comprendre la mechanceté de cette dite elite qui vole les denrées de nos paysans ,qui collecte les taxes dans leurs marches sans leur donner aucun service.La majorite des sections communales du pays n'ont pas meme un dispensaire.pas d'eau potable, pas d'electricite et de telephone,pas d'ecoles.pas d'ambulances.pas de pompiers.Alors comment peut-on disculper cette elite de pacotille.

Il faut voir les souffrances des paysans haitiens quand ils sont malades pour comprendre la mechanceté de cette elite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3084
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

MessageSujet: Re: L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.   Dim 23 Oct 2011 - 19:00

Citation :
C'est notre faute à tous. Mais il y en a qui porte une plus grande part de la responsabilité.. suivez mon doigt….
Nou dako avek w K.H.L. Chak moun gen yon job anver fanmi yo e anver peyi yo!

Generalize sitiyasyon an e di ke nou tout koupab pa solition an sa.

Nou ki pran desizyon pou dirije peyi a gen pli gwo responsabilite nan men yo!

Nan tout travay leadership gen responsabilite!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.   Dim 23 Oct 2011 - 19:50

Le gros roseau a écrit:
Le mot "elite "a toujours eu une connotation pejorative et avec raison en haiti.Si apres deux siecles et demi plus de 50% des haitiens sont analphabètes ,ne peuvent pas avoir acces a l'eau potable malgré ces sauts d'eau qui coulent a travers la republique,qu'on a encore des restaveks au pays de Dessalines.;que nos pauvres sont eparpilles a travers le monde comme des juifs;qu'ils soient meprises et maltraites en republique dominicaine et dans les autres iles de la caraibe;qui est repsonsable?

Que signifie le mot "elite"?;n'est-elle pas la crème de la crème de la societe.Alors peut-on parler de l'elite haitienne que Bill clinton qualifie la plus repugnante du monde avec raison.Qui formente des coups d'etat avec des etrangers pour destabiliser le pays a fin de perpetuer l'esclavage en haiti?Il faut donc repondre honnètement a ces questions.Ceux qui n'ont pas grandi en haiti ne peuvent pas comprendre la mechanceté de cette dite elite qui vole les denrées de nos paysans ,qui collecte les taxes dans leurs marches sans leur donner aucun service.La majorite des sections communales du pays n'ont pas meme un dispensaire.pas d'eau potable, pas d'electricite et de telephone,pas d'ecoles.pas d'ambulances.pas de pompiers.Alors comment peut-on disculper cette elite de pacotille.

Il faut voir les souffrances des paysans haitiens quand ils sont malades pour comprendre la mechanceté de cette elite.

Roso vous conviendrez avec moi que les membres de cette bourgeoisie sont pour la plus part des fils et des filles immigrés rescapés de la guerre, des réfugiés venus sans un sous ou encore des marchands opportunistes. Le fait est qu'il fut un temps où un étranger ne pouvait même pas posséder un iota de terre en Haïti. Comment ont-ils pu prospérer? Si des étrangers ont réussi a prospérer je pense que tous les haïtiens le peuvent. Ce n'est pas une question d'éducation selon moi, dans le reportage de Issa El Saieh, Issa relatait que ces parents n'avaient même pas fréquenté l'école secondaire lorsque celui-ci voulu fréquenter l'université ces parents le sermonnèrent du fait qu'eux-mêmes n'avaient été à l'école secondaire et que maintenant il leur parlait d'université. L'injustice est présente partout LGR, ce n'est pas à l'élite d'instruire à la population, c'est au gouvernement. Les québécois l'ont compris avant les années 60, ils étaient très rares de voir quelqu'un terminer ses études secondaires. Maintenant, c'est quasiment une norme.

Bill Clinton peut bien parler d'Haïti mais il existe le même paradoxe aux États-Unis: les riches payent moins d'impôt que le commun des mortels et refusent de coopérer.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9646
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.   Dim 23 Oct 2011 - 22:53

Ti neg ;quand je parle de l'elite je ne parle pas seulement des immigres ou des mulatres,Antoine et georges izmery etaient beaucoup plus progressistes que bon nombre de nos intellectuels noirs. croyez moi.Oui c'est la repsonsabilite des gouvernements qui tout au long de notre histoire ont meprisé les besoins de nos pauvres.Regardez combien d'universites privées il y a auX etats-unis et au canada, pourquoi jusqu'en 1980 il n'y avait que quelques facultes a port-au-prince.il y a 50.000 etudiants qui etudient en dominicanie pourquoi cette elite repugnante ne peut-elle pas construire des universites en haiti?John D. Rockefeller ne s'est pas contente de s'enrichir il a laisse une universite moderne pour la jeunesse americaine.D'autres riches americains ont fait de meme.Quelqu'un a ecrit :"l'elite haitienne n'est ni elitiste ni haitienne" ; c'est la verite.Regardez bien ce que gerard latortue avait fait de l'ecole de medcine de la fondation Aristide et vous comprendrez la mechancete de cette elite.Dites moi quel pays aurait deloge des etudiants en medecine de leur faculte pour loger les occupants etrangers du pays?Il a fait la meme chose au lycee de Martissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.   Dim 30 Oct 2011 - 16:11

Le gros roseau a écrit:
Ti neg ;quand je parle de l'elite je ne parle pas seulement des immigres ou des mulatres,Antoine et georges izmery etaient beaucoup plus progressistes que bon nombre de nos intellectuels noirs. croyez moi.Oui c'est la repsonsabilite des gouvernements qui tout au long de notre histoire ont meprisé les besoins de nos pauvres.Regardez combien d'universites privées il y a auX etats-unis et au canada, pourquoi jusqu'en 1980 il n'y avait que quelques facultes a port-au-prince.il y a 50.000 etudiants qui etudient en dominicanie pourquoi cette elite repugnante ne peut-elle pas construire des universites en haiti?John D. Rockefeller ne s'est pas contente de s'enrichir il a laisse une universite moderne pour la jeunesse americaine.D'autres riches americains ont fait de meme.Quelqu'un a ecrit :"l'elite haitienne n'est ni elitiste ni haitienne" ; c'est la verite.Regardez bien ce que gerard latortue avait fait de l'ecole de medcine de la fondation Aristide et vous comprendrez la mechancete de cette elite.Dites moi quel pays aurait deloge des etudiants en medecine de leur faculte pour loger les occupants etrangers du pays?Il a fait la meme chose au lycee de Martissant.

Il faut savoir pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9646
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.   Dim 30 Oct 2011 - 16:25

Oui je suis près à pardonner ,mais faut-il que mes oppresseurs cessent de m'oppresser et se repentent de leurs péchés.Vous ne pouvez pas me demander de leur donner l'autre joue pourqu'ils me gifflent continuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'échec d'Haïti, c'est l'échec de tous.
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» Nuage de Souris ♂ - La chute n'est pas un échec, l'échec c'est de rester là où l'on est tombé.
» [Activité] Partie d'échec géante !
» Yulian ? l'échec ce n'est pas de tomber, mais de rester là où tu es tombé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: