Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Ou et Quand le vent

Aller en bas 
AuteurMessage
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

Ou et Quand le vent Empty
MessageSujet: Ou et Quand le vent   Ou et Quand le vent EmptyLun 31 Oct 2011 - 13:52

Ou et quand le vent passe
J’ai lu dans le journal de Montréal les inquiétudes du peuple haïtien face a une prétendue gestation de règne d’une dictature mieux un éventuel autoritarisme au détriment de la démocratie. Sur ce point, je pense qu’il s’agit des appréhensions relatives à des sauts d’humeurs de la population. Le contexte politique actuel ne favorise pas l’émergence d’aucun régime de dictature de manière ouverte. Les dirigeants haïtiens déjà isoles sur la scène internationale et prives de ressources financières ne peuvent en aucun cas réussir à instaurer un régime dictatorial. De plus, Haïti fait parti des pays de l’Amérique latine ou le régime politique qui s’applique c’est l’hétéronomie, ou les grandes décisions sont prises dans le centre (contrôle), dans les pays occidentaux particulièrement A Paris, aux États-Unis a Ottawa et dictées dans la périphérie que composent les pays du sud depuis les pays a enclave miniers jusqu’aux pays a enclave agricole.
Bref il savoir déterminer le lieu et l’heure ou le vent du temps passe. Un caractère typique du grand génie qu’on appelait John Keynes Menard qui vivait dans son propre temps, c'est-à-dire il saisit l’actualité de son milieu et du monde de son temps. C’est grâce a la compréhension de la problématique, des enjeux de l’heure, qu’il parvenait à vaincre ses adversaires en mettant a son profit toutes les ressources intellectuelles nécessaires (théorie, rigueur, objectivité, élégance, style, séduction, critique) afin de s’imposer et que ses propositions soient acceptées pour résoudre la crise de 1930 dans l’intérêt du monde entier. Il savait que s’il gagnait cette bataille, ce sera un tournant décisif pour l’humanité. Même le grand Bertrand Russel se trouvait petit devant ce flambeau de lumière. Russel disait même a son propos que l’homme le plus brillant ou intelligent que j’ai jamais rencontre.
En fait, beaucoup de gens peuvent être un grand génie de la trempe d’un John Keynes Ménard s’il a de l’attention, s’il sait observer, défricher la réalité avec objectivité, sens critique ou l’analyse se marie toujours avec les faits au lieu de spéculation, sortes d’élucubration mentales propres basculer les gens dans les nuages de la ruine, de la dépression, de la récession, de toutes sortes scenarios lamentables.
Quand les régimes de dictature croissaient sur le globe ou à travers le monde, c’était un vent qui favorisait cette tendance. C’était la hantise ou la peur des spectres du communisme. C’est pourquoi les pays à tentacules capitalistes se coalisaient contre le communisme comme l’ennemi commun à abattre malgré les violations des droits humains dans ces pays dictatoriaux. Les pays occidentaux qui se disaient capitalistes et démocratiques se foutaient de toute violation de droits humains si un dictateur peut combattre le communisme. C’est a cause de la peur des spectres du communisme qu’on avait des dictateurs partout a travers le monde comme : Noriega au Panama, Agusto Pinochet au Chili, Marcos aux Philippines, Balaguer en République Dominicaine, Nasser en Égypte, Duvalier En Haïti, Franco en Espagne, Duplessis au canada, Selacier en Éthiopie, Mussolini en Italie pour ne citer que ceux la.
Si Les États-Unis parviennent à renverser les grands dictateurs du moyen orient malgré leurs grandes ressources de pétroles, c’est que le temps n’est pas favorable à l’instauration d’une dictature. Tout pays qui aurait ose prendre le risque de le faire, ce serait un manque de prudence politique, la marque d’une imprudence ou insolence propre a des analphabètes qui ne savent pas lire l’alphabet du moment ou de l’actualité internationale.
Au lieu de sauts d’humeurs ou de rumeurs concernant une éventuelle dictature, il serait de travailler a remédier aux incompétences qui porteront certains élus a commettre des erreurs au niveau de l’application des règles du droit et de l’esprit de bamboche ou débandade qui porte le peuple a s’égarer malgré lui dans l’anarchie. Une campagne de sensibilisation en matière de démocratie et de responsabilité de chacun ou de tous, serait préférable que l’appréhension, les sauts d’humeur, les rumeurs, les Yodi ou des tractations traditionnelles pour défaire ou paralyser un gouvernement. Que tout se fait dans les règles du droit pour le progrès, la prospérité de la nation et le bonheur du peuple haïtien.
Amen Ayibobo
Edpoete

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Ou et Quand le vent Empty
MessageSujet: Re: Ou et Quand le vent   Ou et Quand le vent EmptyLun 31 Oct 2011 - 14:46

L'enfer aussi a des endroits ou le feu est plus intense.Menm nan lanfer gen moun pa.ce serait une erreur grave de croire que dans ce contexte ou la guerre froide est terminée la dictature n'est pas possible en haiti.Haiti est un pays unique a cause de son histoire et de sa position geographique.Les forces colonialistes ont toujours peur de l'independance de ce petit pays de nègres qui fut un mauvais exemple pour les esclavagistes.Quand un President haitien demande la restitution de l'indu escroqué au President Boyer et qu'on l'exila en afrique pour son arrogance alors on doit comprendre que les neo colonialistes n'ont aucun interet d'encourager la democratie en haiti, d'ailleurs la dernière selection prouve clairement ce que veulent les forces de l'axe du mal.

Prevenir vaut mieux que guerir.Il incombe aux forces progressites haitiens d'etre vigilants et de ne pas se complaire dans une attitude "An nou gade."Il faut saisir le taureau par les cornes avant qu'il soit trop tard.La gè averti pa touye kokobe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ou et Quand le vent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ou et Quand le vent
» Quand le vent souffle trop fort...
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]
» vent malin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: