Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Exécution d'au moins 20 haïtiens depuis Mercredi en Dominicanie

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Exécution d'au moins 20 haïtiens depuis Mercredi en Dominicanie Empty
MessageSujet: Exécution d'au moins 20 haïtiens depuis Mercredi en Dominicanie   Exécution d'au moins 20 haïtiens depuis Mercredi en Dominicanie EmptyDim 13 Nov 2011 - 20:07

Au moins 4 Haïtiens exécutés et plusieurs ressortissants Haïtiens portés disparus, après le décès accidentel par balle d’un ressortissant dominicain…

P-au-P, 13 nov. 2011 [AlterPresse] --- Depuis la soirée du mercredi 9 novembre 2011, des ressortissants dominicains ont initié des actes de représailles, notamment à “La Descubierta”, à l’encontre de ressortissants haïtiens, suite à la mort d’un des leurs, selon les informations recueillies par l’agence en ligne AlterPresse

La victime dominicaine, dont l’identité n’est pas encore rendue publique, est un commerçant originaire de La Decubierta, touché par balle le 9 novembre, au moment où il tentait de mettre fin à une altercation entre deux Haïtiens au point frontalier dénommé Savann Bonm.

La balle serait partie accidentellement d’une arme d’un ressortissant haïtien, qui, lui aussi, essayait, en compagnie de la victime dominicaine, de faire cesser la dispute entre 2 compatriotes.

Environ une vingtaine de ressortissants haïtiens auraient déjà été exécutés, en territoire dominicain, dans la zone de La Descubierta, par des ressortissants du pays voisin d’Haïti, qui chercheraient à venger le décès de leur compatriote décédé au moment où il était transporté vers un hôpital.

Les habitants de Savann Bonm, où se tient un marché binational tous les mercredis, ont, à date (dimanche 13 novembre 2011), recensé les corps de 4 ressortissants nationaux, assassinés à coups de machettes.

Il s’agit de Anil Dejoie, dont le cadavre a été découvert à Kasik (territoire dominicain), Gabriel Michel, Odith (une femme ainsi connue, qui aurait été en concubinage avec le frère de la victime dominicaine) et de Cael Bellevue. Les corps des 3 derniers ont été identifiés à La Descubierta.

Les ressortissants haïtiens exécutés, qui vaquaient à des activités régulières en territoire dominicain, ignorent tout de l’incident enregistré le 9 novembre, indique à AlterPresse une organisation frontalière d’accompagnement des habitantes et habitants de Cornillon/Grand Bois, dont fait partie Savann Bonm.

Au moins 2 Haïtiens blessés ont pu regagner, dans des circonstances difficiles, Cornillon/Grand Bois et Thomazeau, deux municipalités situées au nord-est de la capitale Port-au-Prince.

Environ 3 autres blessés Haïtiens ont été emmenés dans un hôpital à Barahona. D’autres avaient été soignés dans un hôpital à la Descubierta, selon diverses sources jointes par AlterPresse.

Les autorités dominicaines auraient interdit l’accès des points frontaliers, proches de Savann Bonm, à des membres d’organismes de droits humains qui voulaient s’enquérir de la situation à La Descubierta.

Différents ressortissants dominicains, qui désapprouvent les opérations de représailles de leurs compatriotes envers les ressortissants Haïtiens après l’incident regrettable du 9 novembre 2011, usent de stratégies subtiles pour communiquer les informations aux organismes de défense de droits humains.

Un climat de tension prévaut actuellement dans la localité frontalière de Savann Bonm.

Les habitantes et habitants de Savann Bonm s’inquiètent du sort de plusieurs des leurs, portés disparus depuis le mercredi 9 novembre, quand ils s’étaient rendus en territoire voisin dominicain pour entreprendre des activités diverses.

De Savann Bonm (Haïti), il faut traverser les points frontaliers dominicains dénommés Kasik, Savanalyann et Los Pinos avant d’arriver à La Descubierta.

Plusieurs compatriotes Haïtiens, qui avaient des relations diverses avec des Dominicains à La Descubierta, se sont mis à couvert dans cette zone du territoire dominicain, par crainte de représailles.

Dans l’après-midi du samedi 12 novembre 2011, une délégation de l’administration politique centrale à Port-au-Prince a rencontré, à Savann Bonm, le maire de Cornillon/Grand Bois, Alix Bien-Aîmé, quelques heures après une visite d’officiels dominicains (incluant des militaires de haut rang) auprès de la municipalité haïtienne frontalière.

Dans l’intervalle, des interventions diplomatiques seraient en cours entre les autorités d’Haïti et de la République Dominicaine afin de parvenir à un apaisement de la situation de violences contre les ressortissants Haïtiens, qui a commencé le 9 novembre 2011 à La Descubierta, après la mort accidentelle par balle d’un ressortissant dominicain à la frontière commune entre les 2 pays. [rc apr 13/11/2011 16]

Ronald Colbert [AlterPresse - Haiti]

http://www.alterpresse.org/spip.php?article11889&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Exécution d'au moins 20 haïtiens depuis Mercredi en Dominicanie Empty
MessageSujet: Re: Exécution d'au moins 20 haïtiens depuis Mercredi en Dominicanie   Exécution d'au moins 20 haïtiens depuis Mercredi en Dominicanie EmptyLun 14 Nov 2011 - 15:16







Politique | Economie | Sports | Culture

POLITIQUE retour

Lundi, 14 novembre 2011 05:42
Le gouvernement haïtien veut ramener la tranquillité à Cornillon

Les autorités haïtiennes ont adopté des dispositions en vue de rétablir le calme dans la zone frontalière de Cornillon. Le bureau du Premier Ministre informe que des unités de la Police ont été dépêchées sur place afin de protéger les résidents.

Le Premier Ministre répond ainsi à l'appel lancé par le député de Cornillon, Lamarre Baptiste, qui avait fait état de rumeurs persistantes relatives à une incursion des dominicains dans la zone.

Dans le même temps le ministre des affaires étrangères, Laurent Lamothe, a sollicité de l'ambassadeur haïtien en République Dominicaine, Alix Cineas, un rapport sur les circonstances dans lesquelles ces incidents ont éclatés. Le gouvernement haïtien réclame également des autorités dominicaines des dispositions pour venir accompagner les parents des victimes.

Selon le maire de Cornillon, Alix Bien Aimé, des groupes de dominicains ont fait irruption et ont assassiné au moins 4 compatriotes en représailles au décès d'un dominicain. Le ressortissant dominicain a été tué par un tir accidentel lors d'un marché bi national de Savanne Bob.

Seuls deux policiers sont affectés au commissariat de Cornillon informe le maire Bien Aimé qui craint que d'autres haïtiens n'aient été tués par des dominicains.

Le maire aurait eu des entretiens avec les hauts gradés de l'armée dominicaine en vue de trouver de ramener le calme dans la région.
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_poli_fr.php?id=19909

Revenir en haut Aller en bas
 
Exécution d'au moins 20 haïtiens depuis Mercredi en Dominicanie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exécution d'au moins 20 haïtiens depuis Mercredi en Dominicanie
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Interdit aux moins de 18 ans
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: