Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptySam 24 Mar 2012 - 22:09



MALAISE DANS LA LITTÉRATURE.
Par Robert Berrouët-Oriol

Linguiste-terminologue

Montréal, le 4 mars 2012

Le Festival littéraire Étonnants voyageurs, dont la dernière édition a eu lieu en Haïti du 1er au 4 février 2012, a donné lieu à des questionnements qui méritent d'être pris en compte avec attention et sérénité.

Dans un premier temps, les poètes et éditeurs James Pubien et Jean François T. Toussaint, des Éditions Bas de page, dans une «Lettre ouverte au festival Étonnants voyageurs Haïti (La pesanteur contre l'oubli) » et diffusée sur Internet, ont critiqué la gestion « haïtienne » de l'événement en mettant l'accent sur des pratiques sélectives de cooptation à l'oeuvre dans une certaine République de la complaisance littéraire. On s'invite entre petits copains dont on se sait redevable et, à l'inverse, on exclut de la liste des « élus » et des invités des écrivains majeurs, entre autres les écrivains qui, vivant et écrivant au Québec, font eux aussi honneur à la littérature haïtienne. L'histoire retiendra que le poète Anthony Phelps, qui vit à Montréal, a participé au festival sur intervention hospitalière, depuis la France, de son éditeur français… Les « critères » de sélection/exclusion n'étant pas publiquement affichés par Étonnants voyageurs Haïti, il importe de bien apprécier et de soumettre au débat public l'opinion des jeunes poètes haïtiens.

Dans un second temps, et dans le droit fil d'une critique sérieuse et responsable de la gestion « haïtienne » du Festival Étonnants voyageurs, le jeune poète Claude Sainnécharles, depuis Port-au-Prince, signe cette fin de semaine un texte courageux et percutant : « Contre l'impertinence casterienne et trouillotienne ». Il le dit sans détours : « Nous sommes des jeunes écrivains résistants, nous ne croyons en aucune forme d'imposition, surtout cette dictature littéraire, nous ne fléchirons pas les genoux devant cette autorité dictatoriale, népotique.» J'assume ouvertement qu'une large diffusion du texte de Claude Sainnécharles relève de la liberté d'expression et qu'il s'agit là d'une éclairante contribution à la compréhension du malaise qui sévit actuellement dans l'espace littéraire haïtien, malaise d'ailleurs vécu en silence, en Haiti, par nombre d'écrivains…

Alors même que nous assistons à une accélération du dépérissement des institutions nationales, au moment où la liberté d'expression elle-même, en Haïti, semble de plus en 2

plus taraudée tant dans la presse que dans l'espace rachitique des débats publics, il importe au plus haut point d'accueillir et d'apprécier avec objectivité la libre parole des jeunes poètes haïtiens. Ils interpellent d'incontournables volets de notre littérature et il faut souhaiter que Étonnants voyageurs Haïti participe lui aussi, et librement, et hors toute langue de bois autojustificatrice, au nécessaire débat initié par les jeunes poètes d'Haïti.

CONTRE L'IMPERTINENCE CASTERIENNE ET TROUILLOTIENNE
Claude Sainnécharles

Port-au-Prince le 3 mars 2012

La première journée de la troisième édition du festival Étonnants voyageurs, festival consacré en hommage au poète vivant Georges Castera autour de la thématique : « L'encre est ma demeure », a commencé avec Francketienne, le géant de la littérature haïtienne. Sa prise de parole a profondément ému le public composé de lecteurs haïtiens avisés et d'étrangers dont les yeux étaient rivés sur lui. Il nous a fait voyager avec étonnement par ses propos éloquents, par ses expériences littéraires et artistiques.

Dans la soirée, cette journée allait se terminer avec une pléiade d'écrivains haïtiens : Georges Castera, Lyonel Trouillot, Syto Cavé, Bonel Auguste, Claude C. Pierre. Cette soirée a été animée par Lyonel Trouillot et introduite, avant tout, de manière musicale, par la voix du chanteur Jean Coulange. Lyonel Trouillot, avec sa voix grave de haut parleur et imposante, a su charmer plus d'un ; beau parleur comme il est ! Tout se déroulait autour de l'important poète en question, Castera. L'hommage rendu à ce dernier est justifié, il le mérite, car il a apporté un souffle moderne dans la poésie créole haïtienne, et surtout il est le premier. Il fait de sa militance politique une force habitant sa poésie, ce qui fait de lui un poète engagé selon certains.

La prise de parole de Claude C. Pierre à l'égard de Georges Castera a été épatante dans le sens qu'il a fait une analyse sémiotique, très rigoureuse, du vers "l'encre est ma demeure" qui est le titre de l'anthologie dudit poète et un autre intervenant, en l'occurrence Bonel Auguste, a fait une approche intéressante de l'apport moderne dans la poésie créole haïtienne et ainsi de suite !

Au milieu de cette soirée élogieuse ce qui allait chavirer mon humeur en amertume fut leur déclaration choquante. Je dis `'leur'' je fais allusion à Lyonel Trouillot, Syto Cave (lui, il a été quand même quelque peu modéré) et Georges Castera. Celui-ci, arrogant de trempe, sans modestie aucune. Et Lyonel Trouillot despote. Ils font comprendre qu'ils tiennent la clef de la littérature haïtienne, et quiconque parmi les jeunes qui écrivent de nos jours, s'ils ne viennent pas à eux, ils ne feront pas de la bonne poésie. Ils se disent être maîtres de la littérature haïtienne. Spécialement Georges Castera a dit avec outrecuidance, sans réserve aucune devant plusieurs vingtaines de personnes que les jeunes qui publient de nos jours publient sous leur supervision, en dehors de ce privilège, ils ne publient que de la merde.

Certes, il est des jeunes qui s'amusent à publier n'importe quoi. Mais ce n'est pas une raison juste pour que cette junte de tyrans littéraires dise n'importe quoi. À ceux qui ne le savaient pas, je tiens à vous informer que ces messieurs écrivains sont des papes, ils n'agissent qu'en chefs de clan. Si vous n'êtes pas des leurs ils vous étouffent.

Ils s'érigent en « Legba », maîtres des grands chemins dans la littérature haïtienne si vous ne vous joignez pas à eux, ils ne vous laissent pas passer ni percer. Moi, je brise le silence pour dire à cette milice qu'elle se trompe et qu'il est des jeunes écrivains poètes qui n'ont jamais participé à leurs ateliers de poésie, —et ceci, certains ne les lisent même pas— qui réfléchissent beaucoup sur la littérature, qui lisent beaucoup, qui écrivent des choses ayant des valeurs littéraires hors pair, qui ont reçu des prix prestigieux internationaux sans pour autant avoir reçu aucune onction littéraire de leur part.

Nous sommes des jeunes écrivains résistants, nous ne croyons en aucune forme d'imposition, surtout cette dictature littéraire, nous ne fléchirons pas les genoux devant cette autorité dictatoriale, népotique. Nous sommes là, vivants ! Nous sommes le sel de la littérature ! Si ces Saints intouchables se comportent ainsi —ils ont les sens pointus en ce sens— c'est parce que les fantômes de leur prochaine chute les hantent par avance ! Ils refusent d'admettre que la relève nous la prenons déjà ; et que le génie ne brille que pour un moment.

C'est par une loi naturelle que la nuit cède la place au jour. Et l'on voit comment la nature se révolte contre ceux qui ne respectent pas ses lois. Alors ne pervertissez pas l'ordre naturel des choses, messieurs!

Cette littérature, qui est la nôtre ou le bien commun de tout un chacun, n'est pas l'héritage de leurs grands-parents, nous ne permettrons pas ce hold-up. Moi avec tous mes amis poètes, nous continuerons à brandir nos plumes en faisant sept fois le tour clanique de cette muraille de Jéricho, non pas pour l'ébrécher, mais pour l'effondrer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptySam 24 Mar 2012 - 22:34

Y a-t-il une activité ,une entreprise ou les haitiens ne manifestent pas le hair-tien?Ou ils ne s'entredechirent pas comme des crabes à grosses pinces ,pour repeter les mots de Kern Delince.

genyen yon moun ki te di tout ayisyen se makout,gen lè se vre.yo tout vle a vi nan kelke swa aktivite yap mennen. se yo sel ki dwe genyen dwa pale de yon bagay.se pou tout lot moun koube devan yo; mo "pap" la pa yon ekxajeratyon di tou nan sa jenn nonm lan ekri ya.


Dernière édition par Le gros roseau le Dim 25 Mar 2012 - 9:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16357
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyDim 25 Mar 2012 - 8:26

ROZO;

Yo bay LITERATI twòp enpòtans ann AYITI.Mwen te tande yon moun ki te pran sa tankou yon KONPLIMAN lè yon ETRANJE te di ke ann AYITI ak tout ANALFABÈT sa yo ,se youn lan peyi ki pwodwi plis EKRIVEN ""per capita"".
Ak prestij yo bay EKRIVEN ann AYITI ,eske se yon bagay ki etonan?
Mwen gen dwa resite non bon EKRIVEN ak powèt ann AYITI ,paske se non yo ,w ap tande tout la sent jounen sou RADYO yo;konbyen non bon SYANTIS ou tande?

ANTENOR FIRMIN te fè remake sa ;pou li bon egzanp lan se te LA FRANS ,paske yo bay ""les choses de l'esprit"" anpil enpòtans ,konpare ak ETAZINI.
FIRMIN te di sa tou ,lè LA FRANS t ap rele PEYOGANN deyè kamonyèt lan ,pandan revolisyon endistriyèl lan
Se te diferans lan ant misye ak LOUIS JOSEPH JANVIER ki te pito admire SOSYETE ANGLO SAXON.
Mwen apresye LITERATI ,pa meprann nou sou sa ;men li lè li tan pou SYANS gen menm enpòtans lan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyDim 25 Mar 2012 - 9:10

Ou te di yon fwa ke nou erité tou sa ki pa bon ka franseuuu yo.Se pa manti.chak moun genyen preferans yo men sim ta genyen chwa map pito pran syans ke literati wi.se bagay saa ki fè menm yon grenn kafenol ak aspirine se enpote nou enpote yo.Chose de l'esprit ,mon oeil .Steve job pa yon entelektyel?li pa yon zentelektyel komokyel(lol)vre.The Wright brothers, Thomas Edison pa yon intelektyel.zev syantifik yo pa pi enpotan pase tou sa Shakespeare ,molière, Boileau, la fontaine ekri yo?Si yon ayisyen ta dekouvri yon moyen mwen chè poul pwodwi plis dlo potab ak dlo lan mè yan li ak truillot ki moun ki ta pi itil peyi ya?Mon chè si nou te pwodwi plis moun ki dekouvri machine X ray ,television, telephone potab ,MRI ke poets e ekriven jodya nou pa ta nan grangou kloroks ni tuberkolose,malarya ak kolera pa tap touye nou non. Kom ou di se pa ke literati pa enpotan men ayisyen bal twop enpotans nan edikatyon pakotiy la.se sak fè nou pwodwi plis Jacko repet ke syantis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16357
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyDim 25 Mar 2012 - 9:48

Se chanje kilti an ;e gen anpil jan ou ka chanje l.

Pa egzanp ,mwen sonje mwen te li ke lan ane 70s yo ,PANAMA ti peyi de mwens ke 5 milyon abitan sa a ;te 3zyèm lan PATANT lan AMERIK lan.
Sa chanje jounen jodi an ak monte BREZIL ak AJANTIN .

Se tankou mwen te wè yon pakèt bri sou NOUVELLISTE sou yon KONKOU DIKTE FRANSE ann AYITI.Si yo vle fè sa ,fè l ;men poukisa pa gen yon KONKOU MATEMATIK ak SYANS lan lekòl SEGONDÈ yo tou?
KONKOU WESTINGHOUSE lan SYANS OZETAZINI ,pou lekòl SEGONDÈ yo ,se yon evènman nasyonal OZETAZINI.

CHANJE KILTI an .
Nou tande pale twòp de EKRIVEN ann AYITI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
ainsi ne soit-il

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyDim 25 Mar 2012 - 12:56

Gen de reaksyon ki vrèman tro fasil men ki pa etone'm lè Ayisyen fin kani kiltitelman lan mantalite ameriken. Se premye `kote'm tande neg ap goumen pou lang yo e pi an mèm tan y'ap di ke literati pa gen plas yo ou gen trop plas an Ayiti. An plis de sa mand'm jiska prezan ki sa tout neg sa yo ofri a la plas.

Si se pou sa, tout Ayisyen sa yo ki kreyolis, nwaris yo se yon band mantè ki jis ap pale pou pale paske yo rive lan yon laj ou pozisyon ke tankou anpil rès yo jis ap entelektyalize problem Ayiti otan ke chak fwa gen yon malè tout krab parèt ak paliyatif pou kwè ke gen yon chanjman ki vreman ap avanse an Ayiti.

Se sa ki fè ke se pa tout atikl ke mwen pedi tan li menm si yo gen merit yo, paske gen nèg se tand y'ap tand okasyon pou montre fanatism yo. Mwen-menm, se pa konsa m'pense; Ki jan de koze sa yo? Alor neg chita fin plen tèt ak lèspri yo ak enfómasyon tout kote, nèg chita ap konsome sa lót ap di, y'ap aprouve sa etranje ou sa lót Nwa Ameriken ap di sou Ayiti e pi y'ap siye anba pye sa ki fè pati de kilti Ayisyen la. Mezanmi, on pepl ki sa kilti pa ekziste non.

Mwen prefere ankouraje sa k'ap fè efor kelke swa lan lang yo chwazi. Sepandan, mwen pa la pou aprouve neg ki gen foli chantè popilè, neg ki konn de akor gita k'ap repete vye mantra bluff e ki di ke yo se atis, neg k'ap rele tèt yo Terapi k'ap rele tèt yo poèt. Imajine mwen fè yon CD kote m'ap pale de tout koze revolisyonè e pi lè y'ap poze'm kestyon pou afrofondi sa m'ap di, mwen kole e pi mwen tonbe di ke lót se whatever...

Gen nèg k'ap ekri bon bagay an Ayiti menm si tout moun pa ka konprand akoz de degre konn li moun lan peyi a. Mwen pa kwè lan okenn nivelman pa le ba, mwen pa kwè lan bluff ameriken a, mwen pa mache lan mantalite gwo soulye bot cow-boy nou a, mesye. Nou gen dwa di sa nou vle, nou gen dwa gen pozisyon'n lan deba lang an Ayiti men gen de refleksyon neg ap fè ki trayi pawol yo. Erezman, mwen konn ki lè pou pran yon ti distans pou suiv konvesasyon yo. Jodi a, mwen konprand ke Ayisyen sou bluff. Trop konfizyon ke vye okipasyon ameriken sa a ki frenk kare kontinye fin lage lan nanm Ayisyen.

Sa pa etone'm non ke Ayisyen Ozetazini san idantite. Dènyèman, m't'ap gad yon video
kote yo Ayisyen ap entèviewe yon fiy ki aktris lan Boston. Helas, dam la se moun mwen rekonèt wi. Li pa yon enbesil men antre nou, sa pa fè sans pou deux moun chita ap bege lan lang yo frenk aprand la. Poutan se menm bagay la nou konn ap denonse pou franse. Non? Poukisa yo pa't fe konvesasyon an kreyol mwen pa konen. Poutan se yo emisyon kominote.

Ayisyano-Ameriken a vin konplekse pi red ankor, li vin gen yon doubl konplèks paske li pa eksprime'l vèbalman mye an angle. Nou pa ka ap plenyen akize kilti frankofon e pi se kilti pèpè ke n'ap propoze pou ranplase'l.

Se pa posibl pou neg ap di absidite konsa. Yo gen lè ap bwè ou sot bwè move alkól.

Oups!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyDim 25 Mar 2012 - 13:12

depi lide w di ou pise nan bokit w epi ou tann kan moun ap pase bor isit la ou voye dlo pise ya sou yo. ki moun ki pale de chanjé lang la?Nap pale enpotans ke yo bay literati nan edikatyon an ayiti yo pa bay menm enpotans saa pou syans yo.Si w renmen literati se dwa w men ou pa ka anpeche lot moun renmen syans ki pwodwi anpil byen ak servis pou tout moun.Si w vle ke ekolye ayisyen kontinye apran La chanson de Roland , le cid. le misanthrope etc epi yo pa konn yon med ni nan fizik ni nan chimi menm nan physiologie yo pa kon yon med se bagay ki gade w.Genyne moun ki ta rnemen se pa konkou dikte franseu selman yo fè ,fè konkou syans tou ;wap pale de moun ki finn kanni nankilti ameriken ya men si je w ak zorey w pa bouche fok ou rekonet ke se kilti meriken ki ap anvayi tout kote.e se gras a prodiktyon syantifik yo ki fè yo bay plis Pri nobel ke tout lot peyi.saa ou pa fouti demanti li.se gras a syeans yo ki fè Japonè ap achte menm vye tenis ak jean ke meriken finn mete.ah ah ah ah japonè jwe baseball yon danse rock and roll.nanpren peyi ki vann plis film ,CD, ke meriken.saa ou pa fouti di tout moun ki apresye kilti meriken yan se moun fou.Ki sak fè yo anvayi lot peyi ak pwodwi yo se syans wi se bilyon dola ke Boeing ap vann la chine ,Ford menm se pa pale.tout se syans wi ki pwodwi bagay sa yo. se pa pale franseuu epi grangou ap touye nou menm yon grenn kafenol se nepote nou enpote saa. tout farmasyen yo se revandè.Wi fok genyen yon chanjman ki fet nan edikatyon ayisyen. pou chanje mantalite yo.


Dernière édition par Le gros roseau le Dim 25 Mar 2012 - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16357
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyDim 25 Mar 2012 - 13:20

M....
Pa fè tankou zòt;ou pi entelijan ke sa.
Kisa sa n ap di la yo gen anyen pou l wè ak LANG ou byen kilti pèpè?
Ou gen dwa defann yon pozisyon san w pa rele moun non.
Deba sou lang ,sou KILTI se pa yon bagay ki nèf lan ISTWA PEYI an.
Y ap fèt depi apre 1804.
LWI JOZÈF JANVYE ki te etidye an FRANS te pasyèl a kilti ANGLO-SAXON an.Eske se paske misye te PWOTESTAN?
Tankou m te di l deja ANTENOR FIRMIN te pwononse l sou sa tou ;menm jan ak DANTÈS BELLEGARDE.
Se mesye sa yo ki bannou LEKÒL lan jan yo ye an.
Eksepte pou BELLEGARDE ,mesye sa yo tou, te mouri byen anvan OKIPASYON AMERIKEN an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyDim 25 Mar 2012 - 13:58

Fok yon moun bouche net pou pa rekonet valè syans yo nan pwogrè limanite.lotrejou map gade yon jen nonm ki genyen yon kansè nan oesophage. yo pwodwi yon oesophage pou li nan laboratwa epi yop ranplase sak genyen kansè ya.yo pwodwi menm kidney nan laboratwa jodya.Yon moun pa ka di se enperyalism ak kolonyalism selman ki responsab povrete e soudevlopman nou , fok nou avwe se iyorans nou ki fè nap enpote tou sa nou beswen epi nou pa pwodwi anyen pou nou ekspote.Ki jan nap fè devlope yon peyi ak edikatyon pèpè saa ki pa pwodwi oken syantis?Fok nou genyen kouraj pou nou gade tet nou nan yon mirwa pou nou konprann pouki sa se nou ki pi pov nan amerik la.poukisa se revandè jako repet ak politisyen selman nou pwodwi plis nan peyi ya?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyDim 25 Mar 2012 - 14:10

Yon ti boss ki ta reyisi fè yon recho ki itilise enerji soley la pou fè manje an ayiti tap pi itil peyi ya ke truillot e tout lot poete yo.se opinyon pam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16357
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyDim 25 Mar 2012 - 15:09

Le gros roseau a écrit:
Yon ti boss ki ta reyisi fè yon recho ki itilise enerji soley la pou fè manje an ayiti tap pi itil peyi ya ke truillot e tout lot poete yo.se opinyon pam.


Se sa ki pou fèt.Se ti BÒS lan pou AYISYEN aprann voye monte ,pa de moun tankou TROUILLOT.
Mwen ""fairly well read"",men mande m ki powèt ki ap mennen OZETAZINI aktyèlman ,mwen pa p ka di w.

Lan lanne 1880s yo ,lè ANGLE yo t ap domine planèt lan ;èlit ANGLE yo te reyini pou planifye kouman ti peyi sa a ki te gen apèn 40 milyon moun ,koutinye domine .
Youn lan bagay yo te deside se te yon diminisyon lan ansèymen LITERATI,LATEN ak GRÈK e yon anfaz lan ansèyman SYANS pou yo kontinye ak REVOLISYON ENDISTRIYÈL lan.
Yo te reyisi domine ,yon bon 50 LANNE apre;yo te domine SYANS pandan peryòd sa a .
Mwens ke nou ka mande ;si mesyedam yo ap fè KONKOU DIKTE FRANSE ;le mwens ke yo kapab fè se fè KONKOU SYANS ak MATEMATIK tou.
Se pa bagay ki mande LAJAN ;men lè ou bay yon bagay PRESTIJ ou ankouraje moun angaje yo lan bagay sa a.
Nou pale twòp de moun ki lan LITERATI ann AYITI .
Mwen dakò 100 pou san ak ou ;yon moun ki ka envante yon RECHO SOLÈ ,ekonimik ki a pòte de tout moun ap ITIL PEYI an mil fwa ke de moun tankou TROUILLOT,GEORGE CASTERA ou byen BERROUET ORIOL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
ainsi ne soit-il

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyDim 25 Mar 2012 - 15:35

Tout ere sa yo, se bagay yo te ka korije depi lontan si Ayisyen te yon pepl dinamik. Ou plito si elit Ayisyen yo te dinamik e si yo pa't endiferan. Pa gen plan ki definitif, si nou t'ap mache avek le tan, nou pa ta gen tout lakin sa yo. Sa fe lontan nou pa tande pale de Ekol Normal Siperye an Ayiti. Se yon ekzanpl pou di w ke tout entitisyon te deja fin disparet. Mwen-menm, mwen vle pou nou di anfen ke se tout yon peyi ki kraze kaba. Donk, tout moun ke sa k'konn li, ke sa k'pa konn li, se lan debrouyadiz yo ye tande. Gen anpil neg se par defo yo vin ekriven. Sitou ke okazyon abel pou neg montre talan lirik yo lan entelektyalize malheur ak mizer. Anpil kontradiksyon, se vre, men yo pa gen l'chwa.

Si yo vle bay syans vale, si yo vle stimile kreyativite moun an Ayiti se pou yo gen mwayen kreye kadr pou tout neg pa jete yo la-ba. An jenaral, se plis neg lettres yo ki rete an Ayiti donk lan yon peyi kote yo pa met popilasyon a an jeneral a kontribisyon, se pou mwen bay sa yo kredi ki jwenn mwayen ap fe tet yo travay pou yo viv. Anpoil lan gran neg gwo peyi yo ki pase komm gran ekriven poet elatrey, yo te viv lan gran kadr ki te pemet yo fe tout kalite metye pou devlope talan yo menm le se ekri y'ap ekri. An Ayiti, ki talan yon neg genyen ke e lEta e lot sekte ap bay bourad si se pa prop mwayen a w ki pou ede w. Ki sa ki ankadre an Ayiti? Neg ap pale kom si te gen yon cagnote konsa ke domaine lettres te benefisye odetriman lot.

Mezanmi wo! lotre jou m'ap tande yo bel jenn fanm k'ap pale de mizik Ayiti, sa ki pa't fe'm plesi se ke pa eksiste yon enstitisyon nasyonal, achiv odyovizyel, medyatek, bibliyotek, anyen ki pou ta eklere moun yo. Si jodi a Sweet Mickey a la fwa premye chante popile e prezidan Ayiti, sa prouve ke pa gen anyen serye ki t'ap regle lan peyi sa a. Si jodi a, Ayiti an reta lan domaine syans, lan pran poz fanatik mwen, m'ta tonbe akize anpil moun itou wi ki frenk kare jodi a ap lage zam lan main sanzave Ayisyen, bay yo lajan, pouse yo al okipe batis, jis pou fe divesyon lan peyi a.

Mwen ta renmen yon neg di'm ki sa k'ap pase an Ayiti. Selman, nom Meriken ap site for oui kom moun ki ap met jan de dezod sa yo lan peyi sa.

Bon, lan pale anpil sa yo, m'pa menm sonje si m'te li sije a menm. (LOL)

Lan tout pale anpil sa yo, m'ap tande k'ap di ke peyi a bloke lan yon band diskisyon, anket wazez. Kom si sa pa't deja di ke se yon band koze eskandal, konpotman hors-la-loi, asasina, elatrey k'ap pale an Ayiti. Mwen pa di ke Ayiti pa't janm ap fe du surplace non paske Preval te fin abitye'n ak sa sof ke misye pa't kanpe an belijeran konsa tankou crack head sa. Neg refize di bagay la kom si yo pa we ke se Tet Marto ki bloke peyi a... Sa se yon lot koze.

Oups!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyDim 25 Mar 2012 - 17:37

nanpren moun ki kont moun ki vle ekri poesy,pyes teyat tankou Frank etienne.Men yon moun tankou Frnak Etienne ki konnen misè malere pou yo achte liv enpoté pou pitit yo chak ane mwen kwè misye te ka pi itil peyi ya sil te ekri yon gramè franseuuu , yon liv fizik , yon liv geometry , yon liv aljeb, yon liv physioloji etc, map mande si Anglad kite yon liv geyografi pou jeness la.

lè yon nonm ap gade eta UEH la ki pa genyen yon bon laboratwa ou pa ka di ke neg yo pa genyen chwa.ki jan fè Duvalier kite UEH la nan eta saa?ki jan fè jis koulyè ya se ti liv istwa dayiti ke frè instriktyon kretyenn yo ke ti ayisyen ap servi. kote liv istwa dayiti ke Manigat ap kite pou jeness la.?Konbyen ayisyen ki konn li sa Anthony Phelps ekri?konbyen ayisyen ki li liv Danny Laferiere ekri yo? Konbyen moun an ayiti ki li zev Depestre yo?Konbyen ayisyen ki konprann sa Truillot ekri yo?O lye neg sa yo tap ekri poesie pou ki sa yo pa fome yon komite pou ekri tout liv ke ekolye ayisyen beswen.Mwen konnen mwen se yon moun ki blese pa neglijans elit ayisyen men bagay saa se yon dezod pou 2 syek apre endepandans se ak liv blan franse ekri ke nap enpote nan peyi ya pou edikatyon jeness la.sa se yon wont pou tout gwo ekriven sa yo.Mwen pa epaye menm Frank Etienne nan kritik saa.

wap gade o Zeta zuni menm lè yap bay neg tankou Stephen Spielberg,fanm tankou Tonni morrison ak maya angelou anpil ochan men yo ba Steve Job ak tout lot moun ki fè yon bagay ki itil nan domen syantifik yo ochan tou.Genyen yon nonm yo rele Dr Oz nan televisyon nonm sa mwen pa kwè genyen yon ameriken ke pep la admire plis pase misye.Ou tnade ti ekzalte ap di Depestre se yon encyclopedie men ou pa tande yonn pale de doktè ayisyen ki premye fè transplant yon ren an ayiti pou malere.Tout est à l'envers en haiti.Sweet mickey di sak fè li te byen ak Michel Francois se paske se li ki te pi gwo vedet nan peyi ya.Koumatiboulout si sweet mickey ka pi gwo vedet nan yon peyi e byen peyi saa fini net.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyLun 26 Mar 2012 - 19:18


Anfèt, rezon ki fè ke m poste atik saa se pou rekonèt ke gwo ponyèt gonfle lan tout nivo lan sosyete ayisyèn Lwijanboje.

Gwo wozo te jwenn kestyon an. Tout tan atitid saa ap sikile lan tèt tout ayisyen, nou pap janm gen demokrasy e avansman. Sa anpeche devlopman Ayiti lan tout sans.
Se pou nou wè ke literati byen vivan e nesesè lan sosyete an paske li montre moun kijan pou yo konprann e kijan pou yo analize e eksplike kisa peyi an bezwen.

En fendkont, se yon pwogrè pou wè gen jenn ayisyen ki konprann kisa ka p pase e yo idantifye dinozô yo epi yo soti pou dechouke yo.

Sa montre kalib pèp ayisyen an si malgre tout kalamite yo pase, yo pwoduy de moun tankou Edwij Dantika, Gary, Pean, Franketièn ak yon dividal jenn ki plen talan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16357
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyMar 27 Mar 2012 - 10:45

Mwenmenm ,mwen pa wè bagay yo konsa.
Se pa kalite la kay AYISYEN ki fè n ap pwodwi POWÈT ak EKRIVEN konsa .Se paske peyi an bay moun sa yo ,yon PRESTIJ DISPWOPÒSYONE.
Ann AYITI ,si yon moun se POWÈT ,se WOMANSYE ,se yon pakèt afè ;menm si se oumenm ak fanmi w ki li sa w pwodwi an.

Gade kijan ke BIS an pàn e paka gen mekanisyen pou repare wo.
Lan MANIFAKTI ann AYITI yo ,lè machin yo an pàn se an DOMINIKANI yo voye al chèche MEKANIK.Pa genyen ann AYITI.

An FRANS ,ke nou toujou ap imite an ,genyen BAKALOREYA TEKNIK e chak ane y ap ajoute matyè pou sa ;de ELEKTWONIK a BOULANJE,KÒDONYE elt...
Lan ti moun sa yo ,ki ap etidye metye sa yo ,lan pami yo w ap jwenn sila yo ki pral konstwi yon chenn BOULANJRI de OKAY a FÒ LIBÈTE.
Se sa k fè ,atik sa a an ti jan rechofe kè m sou avni peyi an.Si MATELI paka replike LISE TEKNIK LIMONAD lan ,se pou l rale kò l:

http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=103682&PubDate=2012-03-27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. EmptyMar 27 Mar 2012 - 12:08

Joel

mon chè ekskizem wi mwen pat kor li teks w la ki fè mwen pibliye atik la sou tit;L'homme qui devrait etre le Ministre de l'education en haiti.Tankou w di ya atik sa banm yon ti espwa tou li montre se pa tout ayisyen ki snob iyoran vre. genyen moun toujou nan peyi ya.Mon chè mwen pa kache diw si nonm saa ta mande nou ed se pou nou ba li sa nou kapab.Map chache pran kontak ak yon ansyen zanmim moun Limonade ki te lekol o Cap ki rele Remy jean mwen pa konnen si li la toujou men bagay saa fèm anvi fè yon kout pye Limonade wi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty
MessageSujet: Re: MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.   MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MALAISE DANS LA LITTÉRATURE. Ou les poètes Lwijanboje.
» LA GOULE (MORT VIVANT)
» Des résultats à l'image de nos écoles
» Un cours particulier s'il vous plait ... (pv David Lord)
» Littérature : " VAGABOND DE LA BONNE NOUVELLE " - Auteur : Guy GILBERT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: