Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8772
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP   Ven 4 Jan 2013 - 12:14

Le Canada gèle son aide à Haiti


«Prenez la situation des déchets, par exemple. Le taux de chômage est très élevé en Haïti. Il y a des centaines de milliers d'hommes et de femmes très capables qui pourraient s'impliquer et nettoyer. Il y a des déchets partout!


(Ottawa) L'Agence canadienne de développement international (ACDI) a mis les fonds destinés aux nouveaux projets en Haïti sur la glace, en attendant de déterminer une approche plus «efficace» qui permettrait aux Haïtiens «de se prendre en main».
C'est ce que le ministre de la Coopération internationale, Julian Fantino, a indiqué à La Presse au cours d'une entrevue téléphonique. M. Fantino cherchait ainsi à illustrer sa nouvelle approche à l'égard de l'aide internationale, dont l'annonce à la fin du mois de novembre a soulevé la controverse. Cette stratégie misera davantage sur les entreprises canadiennes.

«C'est sur la glace en ce moment», a-t-il dit au sujet de l'enveloppe de quelques centaines de millions de dollars destinée au pays. «Nous continuons à financer certains programmes [...]. Mais il n'y a pas de nouvelle initiative en ce moment. Et nous réfléchissons à ce que devrait être la prochaine étape.»

Le ministre a tenu un discours sévère à l'égard d'Haïti et de la nécessité pour le pays de prendre son propre destin en charge. «Depuis 2006, le Canada a versé environ 1 milliard de dollars à Haïti», a dit le ministre qui, il y a quelques semaines, a visité pour la première fois le pays ravagé par un tremblement de terre en 2010.


«Le fait est qu'Haïti est toujours en mauvais état. Et on va à côté, en République dominicaine, et les choses vont beaucoup mieux. Allons-nous continuer à faire la même chose de la même manière en Haïti? Je ne pense pas! Parce que nous n'obtenons pas le progrès auquel les Canadiens sont en droit de s'attendre.»

Les fonds destinés aux nouveaux projets pour Haïti ont donc été gelés en attendant de décider des prochaines étapes, a indiqué M. Fantino.

«Eux aussi doivent se prendre en main»

L'ancien chef de la police provinciale de l'Ontario, qui a succédé à Bev Oda à la tête de l'Agence canadienne de développement internationale, estime que les Haïtiens pourraient et devraient maintenant en faire plus pour bâtir leur propre avenir.

«Prenez la situation des déchets, par exemple. Le taux de chômage est très élevé en Haïti. Il y a des centaines de milliers d'hommes et de femmes très capables qui pourraient s'impliquer et nettoyer. Il y a des déchets partout!

«Même ici, au Canada, nous avons des activités de nettoyage des quartiers, nous avons le programme Adoptez une autoroute. Les gens se portent volontaires pour nettoyer les choses...

«Allons-nous nous occuper de leurs problèmes pour toujours? Eux aussi doivent se prendre en main.»

Discours sévère

François Audet, directeur de l'Observatoire canadien sur les crises et l'aide humanitaire, a vu dans ce discours un ton exceptionnellement sévère venant d'un ministre canadien de la Coopération à l'égard d'un pays en reconstruction.

«Je suis à la fois surpris et étonné, a dit M. Audet. Si cette rhétorique-là se transforme en action, ce serait un peu triste par rapport à tout ce qui a été fait.»

Des sources au sein du secteur des ONG ont indiqué à La Presse que si le ministre Fantino n'avait pas encore annoncé publiquement un tel gel du financement accordé aux nouveaux projets, ses propos confirment néanmoins la réalité sur le terrain, et pas seulement pour Haïti. «Il est là depuis le mois d'août et il ne se passe rien depuis», a confié l'une de ces sources.

Ainsi, plusieurs se demandent ce à quoi pourrait ressembler un tel virage pour Haïti, dans le contexte où le pays regorge de matières premières et où le Canada y est l'un des plus importants donateurs d'aide internationale. Plusieurs sociétés minières canadiennes sont déjà actives de l'autre côté de la frontière, en République dominicaine, dont Barrick Gold. En 2010-2011, l'ACDI a décaissé plus de 250 millions de dollars dans le pays, selon les données fournies par l'Agence.
Partager

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP   Ven 4 Jan 2013 - 18:38

Mak se pas sa kap regle la non.

Sa se yon katon jaune yo bay pou des move signal ke gouvelman roz ap voye sou zafe jistis la. sitou dossier brandt ak kadejakeur josue pierre louis.

Yon gouvelman respektab paka nan deal ak yon lot kap protege kadejakeur ak kidnappeur citoyen li. image corription au sommet de letat pa aide non plis nan yon contexte gouvelman pa bo icitte ap fe compression budgetaires ak discipline fiscale. Yo pa vle bagay sayo eclabousse imaj payo komkwa \' lorsqu' on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP   Sam 12 Jan 2013 - 8:57

GENLE APPROCHE DIPLOMATIK "COWBOY" ANSIEN POLIS FANTINO LA AP FE VAGUE, APRE L'ONU AK USA, SE LA FRANCE AK PAYS LATINO YO KAP VOYE PWENT...MWEN PA KWE SA EDE IMAJ CANADA NAN LE MONDE, DE PLUS EN PLUS CANADA SANBLE AK AMERIK MESSIE BUSH PERE ET FILS YOT

Robenson Geffrard, @lenouvelliste.com
Lamothe satisfait de son périple au Venezuela Le Nouvelliste | Publié le : 2013-01-10 Après deux journées de travail à Caracas, le Premier ministre Laurent Lamothe a pu obtenir, entre autres, le plein soutien du Venezuela dans la continuité des programmes sociaux financés par le fonds PetroCaribe. De retour au pays, jeudi après-midi, le chef de la Primature se félicite d'avoir pu consolider la coopération avec plusieurs pays de la région comme l'Equateur, l'Argentine, entre autres. Le ministre des Affaires étrangères de l’Equateur

Robenson Geffrard
2
Un périple au Venezuela qui était pour le moins nécessaire à Haïti. D’abord, Caracas a réaffirmé sa confiance dans l’équipe au pouvoir et renouvelé sa volonté de poursuivre avec l’accord PetroCaribe dans un contexte assez difficile pour la République bolivarienne à la suite de l’hospitalisation de son président Hugo Chavez, opéré à Cuba d'un cancer. Ensuite, une occasion pour le Premier ministre Lamothe de s’entretenir avec des Etas membres de la Caricom sur le sommet qui se tiendra en Haïti du 18 au 20 février. « Nous leur avons parlé de la nouvelle Haïti et leur avons dit que le président Michel Martelly est prêt à les recevoir… ».

Nicolas Maduro, le vice-président du Venezuela, a publiquement renouvelé son soutien à Haïti tout en reconnaissant que nos ancêtres ont participé dans la lutte de l’indépendance de la République bolivarienne. Il a rappelé au monde entier que le pays d’Alexandre Pétion, de Jean-Jacques Dessalines, de Toussaint Louverture… avait donné 6 000 fusils et des équipements de guerre à l’ancienne colonie espagnole, nécessaires pour la conquête de sa liberté.

« Parce que Haïti nous a aidés dans notre lutte pour l’indépendance, nous avons une dette éternelle envers le peuple haïtien. C’est pourquoi nous allons supporter le pays pour toujours », a promis M. Maduro après une intervention de Laurent Lamothe.

Dans ses différentes interventions soit à la réunion sur le programme PetroCaribe ou devant une foule impressionnante rassemblée à Caracas en soutien à Hugo Chavez, le chef du gouvernement haïtien n’a pas manqué de souligner le respect mutuel dans la coopération entre Haïti et le Venezuela. « Je mets l’emphase sur ce respect du peuple vénézuélien à l’égard d’Haïti », a-t-il dit avec insistance comme si un autre pays avait manqué de respect à Haïti.

Le ministre vénézuélien de l’Energie, Raphael Ramirez, le responsable du programme PetroCaribe, a présenté un plan qui vise à mettre en place une zone économique intégrée d’échanges pour les pays de la région et membres de PetroCaribe. Il s’agit d’un échange commercial de biens et services entre les Etats, du genre le pétrole contre le café, la mangue, le vétiver ou autres. Cela permettra à Haïti de payer la dette du pétrole en nature, a souligné le chef de la Primature.

Avec l'Equateur, un partenaire important pour Haïti à plus d’un titre, Laurent Lamothe a passé en revue les différents projets financés par le pays de Raphael Corea. « En outre, nous avons discuté avec le ministre des Affaires étrangères de l’Equateur sur la signature d’un accord de sécurité alimentaire… », a souligné le chef du gouvernement.

Dans le même registre, le Premier ministre a été invité en Argentine dans le but de signer un accord sur la sécurité alimentaire et la lutte contre la cherté de la vie. C’est le ministre haïtien des Affaires étrangères, Pierre-Richard Casimir, et d’autres techniciens qui seront chargés de faire le suivi de ce dossier avec les autorités argentines.

Arrivé à Caracas mercredi après-midi, Laurent Lamothe a reçu un accueil digne. Pas moins de huit véhicules ont été mis à la disposition de la délégation haïtienne et un service de protocole sans faille.

En marge de cette réunion à l’extraordinaire réunissant une vingtaine de chefs d’Etat et de gouvernement de l’Amérique latine et de la Caraïbe, Laurent Lamothe a tenu un ensemble de rencontres bilatérales avec des représentants, non seulement des pays cités plus haut, mais aussi avec Cuba, Surinam, entre autres.

Laurent Lamothe a été supporté dans ce périple par une délégation composée du ministre des Affaires étrangères, Pierre-Richard Casimir, de la ministre Chargée des droits humains et de la lutte contre l’extrême pauvreté, Rose-Anne Auguste, du directeur général du Bureau de monétisation, Michaël Lecorps, et du directeur adjoint de la Télévision nationale d’Haïti, Gamal Augustin.
Robenson Geffrard, rgeffrard@lenouvelliste.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8772
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP   Sam 12 Jan 2013 - 10:38

Kisa la presse te di leu canada -france -USA de bush tap destabilise Aristide en 2003-2004. Se fout mete yon embago sou nou ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP   Sam 12 Jan 2013 - 12:01

Mak, Aristide pat ede koz li non plis avec ekip gang armes, distribition zam bay chimeres ak accointainces ak yon ekip narcotrafficants ki nan prizon en Floride, sans pale de ti-dezod li te admett li te fe nan Teleco ak Mount-Salem yo-Yo nan prizon tou aux Etats-Unis comme complice et yo denonce Aristide comme chef gang nan.

Mwen pap di yo pa ede mouvman GNB a, men se sott ki bay imbecile ki pa pran.


http://www.amren.com/news/2004/10/kerryas_favorit/

si nou pa compran dossier sila, nou pap compran poukisa ni bush ni clinton te foure ko yo fond konsa nan zafe haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» debut d'année difficile pour Martelly
» CARICOM: Président Martelly Doit Montrer leadership dans la Zone
» CLIN D’ŒIL SUR DUVALIER ET MARTELLY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: