Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent. Empty
MessageSujet: Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent.   Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent. EmptyMar 27 Aoû 2013 - 21:49

Haïti - Politique : Réunion des partis Politiques, une charge contre le Président Martelly
27/08/2013 13:02:41
 
 
Lundi à l’initiative du Sénateur Simon Dieuseul Desras, Président du Sénat et de l’Assemblée Nationale et du Député Jean Tholbert Alexis, Président de la Chambre basse et Vice-président de l’Assemblée Nationale, eu lieu une rencontre avec des partis politiques, initialement prévue pour chercher une solution à la crise pré-électorale...
 
Dans son intervention, le Sénateur Andris Riché, Vice-président de l’Assemblée nationale, a expliqué que les partis politiques, en tant que pilier de la démocratie doivent s’asseoir dans la logique d’un dialogue constructif afin de parvenir à des solutions face à certaines crises. Seul Bémol, seul les partis de l’opposition étaient présent, un dialogue et une ouverture pour le moins limité, le parti « Tèt Kale », du Président de la République n’avait pas été invité pour éviter des échanges qui auraient pu gâcher la rencontre a confirmé le Sénateur Desras...
 
En fait de recherche de solution à une sortie de crise, cette rencontre des partis de l’opposition semblait plutôt être une occasion de mener une charge contre le Président Martelly et tenter visiblement d’unir les forces de l’opposition...
|
D’entrée de jeu, le Sénateur Desras à donné le ton en dénonçant un éventuel projet de l’Administration Martelly-Lamothe, de dissoudre le Parlement en janvier 2014, soulignant l’existence de décrets à cet effet dont un décret loi qui aurait été préparé en collaboration avec l’Organisation des États Américains (OEA), affirmant « il n’y a plus de place pour les tyrans, les dictateurs et les tortionnaires [...] »
 
Prenant la parole au nom de « Fanmi Lavalas », Maryse Narcisse a souligné les dérives gouvernementales qui pèsent sur les acquis démocratiques. Selon de nombreux intervenants, la question des élections est secondaire, face aux nombreux problèmes que confronte le pays.
 
De son côté, Jean Tolbert Alexis a évoqué le projet du Président Martelly de « restaurer la dictature dans le pays » affirmant que le Chef de l’État avançait « [...] à grands pas vers la réalisation de son rêve autoritaire [...] »
 
Discours d’ouverture de Jean Tholbert Alexis :
« Honorable Simon Dieuseul Desras, Président de l’Assemblée Nationale ;
Honorables Sénateurs et Députés ;
Mesdames, Messieurs les Dirigeants des Partis politiques ;
Mesdames, Messieurs les Membres et sympathisants des Partis ;
Mesdames, Messieurs les hauts cadres du Parlement ;
Distingués invités,
 
Le Parlement vous présente ses respects et vous accueille fièrement, le Président et Vice-président de l’Assemblée Nationale, se réjouissent de votre auguste présence et saluent votre attachement à la Res publica et à la Démocratie. Ils vous présentent leurs félicitations pour votre pugnacité, votre constance, dans la lutte pour l’organisation de la vie politique, la consolidation des institutions et la promotion de l’Etat de droit. Bien que le rôle des Partis politiques soit essentiel dans la construction de la Démocratie et consacré par la Constitution… nombreux sont les tenants du Pouvoir qui l’ostracisent pour justifier leur opportunisme… leur choix d’asseoir la conduite de l’Etat sur l’informel, l’illégalité et l’arbitraire…
 
Mesdames, Messieurs,
Le Pays est inhibé par la peur du lendemain. Le spectre du chaos se profile à l’horizon 2014, corollaire d’une gouvernance punitive assassine de l’Etat de droit.
 
Ce spectre prend la forme hideuse du chômage, de la famine, de la vie chère, de la turbulence comportementale, de la déliquescence morale, du vandalisme institutionnel.
 
Le Parlement et l’avant-garde militante des Partis politiques se dressent pour stopper les prédateurs et les soumettre aux fourches caudines de la conscience citoyenne.
 
En fait, la vie politique en Haïti, depuis l’indépendance, connait une animation trépidante renouvelée par le suffrage universel et les droits de l’homme. Elle est aussi marquée par une propension de l’Exécutif à prendre des options dramatiques pour consolider ses projets d’omnipotence.
 
A moins de deux mois de l’ouverture de l’exercice fiscal 2013-2014, pour l’application d’une loi de finances qui fomente d’asphyxier le contribuable haïtien par l’imposition de toutes ses activités de survie, le pays harassé par les jeux périlleux auxquels s’exerce cet Exécutif peu scrupuleux, bat de l’aile et se cabre. La population poussée dans ses derniers retranchements pourrait se ramasser pour bondir… et faire un mauvais sort à des dirigeants frappés de cécité et d’impéritie.
 
Mesdames, Messieurs,
 
Les Partis politiques à ce stade de la situation ambiante sont appelés à jouer un rôle décisif dans la gestion des relations entre la société et les institutions étatiques. S’ils sont perçus par l’Exécutif comme des sujets de la conjoncture, une approche objective nous les révèle sous leur vrai jour d’acteurs de l’histoire, volontaristes, résilients, engagés.
 
La Constitution amendée en son article 31-1 dispose « que les Partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la Démocratie ».
 
Si aujourd’hui, dans l’adresse à la nation du Président de la République, la problématique des Partis est mise en exergue, c’est qu’il est évident que l’organisation de la vie politique dépend de leur ingénierie, de leur outillage et de leur performance…
 
Le Président de la République a abondé sur la face négative des Partis politiques qui occupent l’échiquier…mais n’a pipé mot de leur histoire et de leur légende. Le « Parti de la liberté » de Toussaint Louverture, Le Parti national de Salomon, Le Parti libéral de Bazelais, notamment ont marqué la trajectoire du peuple haïtien et se sont illustrés par leur capacité de rassembler, de sensibiliser les citoyens et de défendre leur projet sociétal par la prise du pouvoir.
 
Les Partis politiques doivent aujourd’hui, face au bing bang, ramener les uns et les autres à la paix démocratique. Ils doivent, face à l’échéance fatale programmée, évoquer le déterminisme et agir pour conjurer le sort, changer la donne conjoncturelle promptement. Ils doivent rassurer les populations par la mise en commun de leurs effectifs, de leurs ressources, de leur capacité de propositions etc. Ils doivent, par leur niveau d’organisation, leur orthodoxie, leur discipline, faire échec aux aventuriers en maraude, aux atypiques, aux analphabètes fonctionnels, aux addicts du luxe et de la luxure, enfin à toute cette engeance, voleuse de pouvoir et tapageuse qui entretient de manière éhontée la turbulence au sommet de l’Etat.
 
Mesdames, Messieurs,
 
L’adversaire a franchi le Rubicon. Il avance à grands pas vers la concrétisation de son rêve autoritaire… De l’arrestation du Député de Delmas/Tabarre au refus d’organiser les élections prévues en passant par la tentative de créer des milices, le Régime Martelly a été constamment une menace pour l’ordre démocratique et constitutionnel. Bien des acquis démocratiques gagnés de haute lutte par le peuple, durant les dernières décennies, sont en péril…
 
Le Parquet du Tribunal de première instance de Port-au-Prince vient de se défaire d’un énième titulaire. Cette valse des magistrats debout a-t-elle servi les intérêts de l’Etat de droit ou inauguré les champs de la persécution politique ? Le nouveau maitre de l’action publique est-il le factotum choisi par l’Exécutif présidentiel pour asseoir la dictature ?
 
Les avocats prennent position pour défendre le secret professionnel et refusent de révéler les confessions de leurs clients--- le libre exercice de leur profession s’achoppe aux dispositions d’une loi imposée par l’étranger. En outre, la réalisation des élections avant la fin de l’année 2013 est dans l’impasse sans le dépôt et le vote de la loi électorale au Parlement.
 
On se demande à qui se fier ? Les jongleries du Président de la République à propos de la tenue des élections font ressortir sa volonté de consigner ces joutes au plumitif du dilatoire… et de rendre dis fonctionnel le Parlement de la République A Dieu ne plaise ! La réalisation de ce fantasme par le Président de la République pourrait avoir l’effet d’un séisme de haute magnitude.
 
Qui voudrait ramener le pays aux sombres heures des coups d’état ? Qui voudrait astreindre les populations à des souffrances dont elles gardent encore les séquelles ? Qui se propose d’éjecter Haïti des créneaux de la Démocratie pour en faire un Etat voyou ?
 
La confiance des populations choquées par les excès langagiers, l’absence de déontologie et la course à la gloire personnelle du Président de la République--- s’est envolée par la fenêtre…Comme le fou de la savane, le premier mandataire de la Nation poursuit son équipée, les yeux hagards, le crâne luisant, le visage émacié…
 
L’indépendance de la justice est compromise par des nominations irrégulières à la Cour de Cassation et les compromissions de la présidence relatives au choix des membres du CSPJ ; les libertés individuelles sont violées à l’aune de démarches revanchardes ; l’argent du contribuable est dilapidé à des fins de propagande et de démonstration…
 
Partis politiques, le pays est au bord du gouffre. Le Président de la République est en rébellion contre la Constitution et la loi. Les élections ne se tiendront pas à la fin de l’année 2013 ; Face à la montée de tous les périls, nous vous demandons de quoi demain sera fait ? Quelles stratégies mettrez-vous en œuvre pour éviter au Pays de plonger dans le chaos ?
 
Mesdames, Messieurs, je vous invite à une profonde réflexion sur cette conjoncture poignante. Que soient mise en branle toute votre science et votre prémonition !
 
Que Dieu bénisse Haïti. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16402
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent. Empty
MessageSujet: Re: Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent.   Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent. EmptyMer 28 Aoû 2013 - 8:09

Wi misye ELOKAN men li lè li tan ke lè AYISYEN reyini ak AYISYEN pou yo pale KREYÒL.
Tankou Dr YVES DEJEAN di l ;lè AYISYEN reyini ak AYISYEN pa gen rezon pou yo pale lòt LANG ke KREYÒL.

Ta lè gen NÈG ki ap vin di ke mwen kont lang FRANSE ;se pa sa di tou.

Yon bagay ki gen rapò ak sa.
Yo bay REZILTA EKZAMEN BAKALOREYA ;SÈLMAN 30% TIMOUN yo reyisi lan BAKALOREYA PREMYÈ PATI an.Ou pa tande okenn pwotestasyon alòs ke bagay sa a osi enpòtan ke PAKÈT MOUN ki lan CHOMAJ.
Pouki sa nou kontinye ap fè 2 PATI BAKALOREYA toujou ;RETO ak FILO alòs ke LA FRANS ke nou te imite; kounye an fè yon SÈL BAKALOREYA?
Yo te fè l ;LI BYEN WI ;pou yo te ekonomize lajan.
An FRANS ;lan premye tou EKZAMEN an ant 85 ak 89 % TIMOUN yo konn pase an mwayèn ;apre ekzamen REPECHAJ total lan konn monte a 95%.
An pasan ;si nou wè FRANSE anpil ti FRANSE sa yo ap ekri e ak fot gramatikal y ap fè ;pa gen jan yo ta k ap pase EKZAMEN AYISYEN an.
N ap konstwi lekòl ;lojik di se pa DOUZÈN DE MILYE pou nou ta jwenn e prepare pwofesè.Ki kote PWOFESÈ sa yo ap sòti?
DOMINIKANI gradye plis ke 5 FWA plis timoun pa LANNE lan LEKÒL SEGONDÈ e yo gen menm POPILASYON ke NOU.

Sa pa satisfè prezidan MEDINA ki ap mande ,ekzije plis timoun GRADYE.

Bagay yo GRAV ;nou bezwen lòt MOUN sou pouvwa a ,ki panse bagay yo yon lòt JAN!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent. Empty
MessageSujet: Re: Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent.   Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent. EmptyMer 28 Aoû 2013 - 8:44


Jowèl.
Mwen dakô ak tout sa w di laa.
Men lè m di Depite an elokan se pa pou konplimante jan li itilize lang franse an.
Misye mete tout pwen yo lan yon bon kontèks e opinyon politik li klè.
Mwen kwè misye ta p di menm bagay yo lan yon kreyôl elokan tou.

Mwen vle montre tou ke lè moun ap di ke palmantè jody yo pa edike tankou sa lontan yo: Senlo, Idikou, Fonbrin etc..., gen eksepsyon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16402
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent. Empty
MessageSujet: Re: Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent.   Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent. EmptyMer 28 Aoû 2013 - 10:55

SASAYE;

Tankou w ;lè m te timoun mwen te konn tande jan de NÈG tankou SENLO ak IDIKOU te konn voye monte lan LA CHANM lan ak SENA.
Nèg te konn al lan SENA pou y al tande mesye sa yo ap voye monte.
An retwospèk m ap mande m de ki sa yo t ap pale,eske moun yo te konprann tout sa yo t ap di ,paske tikrik tikrak mesye yo te konn ize ekspresyon LATEN!
Epitou ,SITOU ,ke mesye sa yo te byen edike ki sa yo te itil peyi an vre.

Gen yon bagay mwen te li CARL FONBREN ,pitit CHAL FONBREN ,te ekri.

Depi sou LESKO ,papa l te swa MINIS ,swa SENATÈ ,rive sou kòmansman DIVALYE.

Misye di ke se swa LESKO,ESTIME,MAGLWA elt..te konn vizite PAPA L.

KAL FONBREN di ke li konn tande mesye yo ap pale ak PAPA l.Li di li pa janm tande mesye yo pale ak PAPA l lan yon LANG ot ke KREYÒL!
Se kon sa sa te ye depi la KOLONI.Gen yon BLAN SWIS ki te rele GONTRAN DE CHANTRANS .Misye te ekri yon LIV ki rele ""VOYAGES D'UN SUISSE DANS LES ILES D'AMÉRIQUE"" (1784).
CHANTRANS te vekse .Misye te vle fè FREKAN ak pitit fi GRAn PLANTÈ SENDOMENG yo.
Misye di ,medam yo se KREYÒL sèlman yo te vle pale!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent. Empty
MessageSujet: Re: Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent.   Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Député Jean Tholbert Alexis est éloquent.
» Député Jean Lassalle
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Préval Acte II; par Jean Erich René !
» Ile-à-Vache, ilôt de fraicheur subit des dégâts après Fay, Gustav, Hanna et Ike

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: