Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 2014 , année cubaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8712
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: 2014 , année cubaine    Mer 5 Fév 2014 - 21:14


Par Patrick Bèle le 31 janvier 2014

Raul Castro vient probablement de passer l’une de ses semaines les plus enthousiasmantes depuis qu’il dirige l’Etat cubain. Il a commencé lundi par l’inauguration des premiers travaux du port de Mariel en compagnie de la présidente brésilienne, Dilma Rousseff. Symbolique, le port de Mariel est celui qui a vu partir des milliers de Cubain en 1980 vers les Etats-Unis. Désormais le port de Mariel est l’un des projets phare du processus d’ouverture économique du gouvernement cubain. Il devrait à terme accueillir plus d’un million de containers par an. Pariant sur l’élargissement en cours du canal de panama qui permettra le passage de porte-containers géants, ce projet représente un investissement de plus de un milliard de dollars.

C’est la banque brésilienne Banco Nacional de desarollo economico y social (BNDES) qui doit en financer la plus grande partie avec un apport de 682 millions d’euros. La société brésilienne Oderbrecht assurera la majorité des travaux d’infrastructures. Le premier novembre dernier, le parlement cubain a voté une loi permettant la création d’une zone franche dans la zone portuaire de Mariel afin d’attirer les investisseurs étrangers. Idéalement situé géographiquement et couvrant 465 km2, ces installations ont l’ambition de redonner le rôle de centre commercial névralgique des Caraïbes que Cuba occupait pendant la période coloniale. Oderbrecht a exprimé son intérêt pour la construction d’un nouvel aéroport à Cuba. La compagnie brésilienne a également signait un contrat pour la modernisation de la centrale de production sucrière 5 de septiembre de Cienfuegos.

celac4.jpgLe Mexique a, de son côté, annoncé l’annulation de 70% de la dette de Cuba vis-à-vis de Mexico qui était en attente depuis plus de dix ans. Cette annulation ne doit rien au hasard : le Mexique s’intéresse particulièrement aux possibilités d’extraction pétrolière de l’île castriste.

Mercredi, l’Union européenne qui est déjà le premier investisseur dans l’île, a annoncé que les ministres des Affaires étrangères européens donneront leur feu vert à l’ouverture de discussions avec La Havane pour un accord de coopération spécial dans le but de développer les échanges commerciaux, l’investissement et le dialogue concernant les droit de l’Homme. On est loin de la « position commune » prise sous l’impulsion du très conservateur président du gouvernement espagnol Jose Maria Aznar en 1996 et qui limitait les contacts au strict minimum. L’objectif est de signer un accord avant la fin de l’année.

Si la poignée de main entre Barack Obama et Raul Castro lors des funérailles de Nelson Mandela n’était que symbolique, la déclaration du président étatsunien expliquant vouloir « mettre à jour » la relation entre La Havane et Washington va bien plus loin, même si le président Barack Obama n’a pas la majorité au Congrès pour lever l’embargo qui pèse sur Cuba depuis 1962.

Celac3.jpgMais pour Raul Castro, le plus marquant a été l’accueil à Cuba du Sommet de la Celac (Communauté des Etats d’Amérique latine et des Caraïbes) mardi 24 et mercredi 25 janvier 2013 en présence des secrétaires généraux de l’ONU, Ban Ki-moon et de l’Organisation des Etats américains, Jose Miguel Insulza. Il a réussi à réunir à La Havane 31 des 33 présidents latinos américains. Seuls manquaient à l’appel le président salvadorien, Mauricio Funes,  pour cause d’élections générales et le président panaméen, Ricardo Martinelli, fâché après l’interception dans son pays d’un bateau où été dissimulées des armes venant de Cuba et à destination de Corée du Nord.

Autre motif de satisfaction pour Raul Castro : le thème des Droits de l’Homme a été à peine abordé. Ban Ki-moon a seulement exprimé sa volonté que Cuba ratifie les pactes internationaux sur les droits civiques et politique signés en 2008. Les représentants de la dissidence cubaine ont dû se contenter d’une réception du président de la Commission cubaine des droits de l’Homme et de la réconciliation, Elizardo Sanchez, à l’ambassade du Costa Rica, pays qui succède à Cuba à la présidence de la Celac. Le président guatémaltèque, Otto Perez, ancien général qui a combattu la guérilla de gauche, réputée proche de Cuba, a remercié La Havane pour son aide au Guatemala en matière sociale.

La Havane a besoin de nouveaux partenaires pour donner une impulsion à ses réformes économiques mais aussi pour prendre le relai du Venezuela empêtré actuellement dans des problèmes internes qui l’ont obligé à revoir à la baisse sa coopération avec l’île castriste. Le sommet de la Celac, les projets développés avec le Brésil, la coopération renforcée avec le Mexique ou l’Union européenne montrent Cuba peut développer de nouveaCubaz celac2.jpgux partenariats en attendant la levée hypothétique de l’embargo étatsunien.

La Havane ne ménage pas les signes d’ouverture pour favoriser ces nouvelles coopérations : contrairement au Venezuela, La Havane a reconnu sans ciller l’élection du nouveau président du Honduras, Juan Hernando Hernandez, malgré un scrutin contestable. La création de l’Alliance atlantique, vilipendée par Maduro pour son inspiration néolibérale, qui regroupe le Chili, le Pérou, la Colombie et le Mexique n’a suscité aucun commentaire négatif de Raul Castro.

On comprend pourquoi: cette communauté économique ne peut que donner plus de pertinence au nouveau port de Mariel en densifiant le trafic de containers passant par le canal de Panama. Tout converge donc pour estimer que les réformes économiques à Cuba n’ont jamais connu un contexte aussi favorable qu’en ce début d’année 2014. Et Raul Castro semble prêt à en saisir l’opportunité.
Référence : http://blog.lefigaro.fr/amerique-latine/2014/01/2014-annee-cubaine.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15102
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: 2014 , année cubaine    Mer 5 Fév 2014 - 23:27

Se bagay sa a AMERIKEN yo pè.
Se pa ,pa aza KIBEN yo fè anpil vwayaj an CHINE pou etidye ki jan CHINWA yo fè l.Pran yon esò EKONOMIK e kontwole POLITIK lan.
Gusanos yo lan MIYAMI ap pise sou yo.
Anti ENPERYALIS AMERIKEN an se yon bagay ki lan nannan KIBEN yo.
Depi anvan ENDEPANDANS KIBA ap pran lan men AMERIKEN yo.
Se ap pi gran KOCHMA ,konsèvatè AMERIKEN yo ak GUSANOS yo si KIBA demare san yo.
Yon bagay m ap ajoute ,apre pasaj CASTRO yo ;kesyon RASYAL lan ki ap dòmi depi 1912 ap reveye ankò lan KIBA.
Se ap gwo kesyon lan FITI KIBA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8712
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: 2014 , année cubaine    Jeu 6 Fév 2014 - 18:39

Joel
Mwen tap koute yon istorien Quebecois ki konn istwa kiba byen . Mwen te aprann anpil nan emision sila . Il y avait un deal entre les black (créole) et les blancs pour la bataille de l'independance à Cuba . Je veux dire les propriétaires avaient conclu un accord avec leurs subordonnés pour repousser les espagnols. C'est interessant . Men Blan yo ta sanble yo fe kou metdam sou nwa yo . Resilta, blanc te rete rich apres la l'independas kontrerman ak creol yo ki pat jwenn anyen . Joel , Nan sans sa, mwen kwè ke les Castro ont remis les pendules à l'heure pour les créoles.

Kisa wou panse de sela?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15102
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: 2014 , année cubaine    Ven 7 Fév 2014 - 6:03

monhaiti;
Pas aussi simple que ça.
Les Frères CASTRO ont fixé beaucoup de pendules ,mais il y en a beaucoup qui restent à fixer sur la question raciale.
Il est estimé que plus de 60% de la population CUBAINE est NOIRE et MULATRE mais les ""leucodermes"" dominent le leadership cubain.
CASTRO a reconnu cette imbalance.
Avant la révolution cubaine ,le verre de la question raciale ,pour user cette métaphore ,était rempli d'un quart maintenant ce verre est peut ètre un peu plus de moitié rempli ,mais il reste beaucoup à faire.

L'histoire pèse lourd sur toute société.
CUBA était la dernière colonie espagnole à abolir l'esclavage.Ce n'est qu'en 1886.
En 1811 ,l'ESPAGNE avait déclaré l'abolition de l'esclavage en ESPAGNE et dans toutes ses colonies ,excepté TROIS COLONIES:CUBA,SANTO DOMINGO et PORTO RICO.
Byen ke ann AMERIK DI SID ,se te lan BOUCH ,paske gen kolon ki t ap viv de ESKLAVAY ki te aksepte sa men pi fò ladan yo pa t pete bay LESPAY santi.
Anpil lan KOLON sa yo ,lè peyi AMERIK DI SID te ap vin endepandan e genyen ki t ap aboli LESKLAVAY vre ;yo te mare PAKÈT yo e y al KIBA.
Wi te gen yon alyans ak KÈK KOLON PANYÒL ak ESKLAV yo pou yo fè GÈ LIBERASYON an.Mo enpòtan an se ""KÈK"" men majorite KOLON PANYÒL yo te kont ABOLISYON LESKLAVAY e ENDEPANDANS pou KIBA.

Pa egzanp te toujou gen revòlt ESKLAV lan KIBA ,Paske kelkelanswa kote yo te ye AFRIKEN yo pa t janm aksepte LESKLAVAY vre.
An 1812 ou te gen REVÒLT APONTE an ,ki te yon NÈG LIB ,an 1844 ou te gen MOBILIZASYON CARLOTTA an ki limenm te yon ESKLAV.
Lit pou KIBERASYON an ,pran CHÈ se pou nou di l ak yon KOLON yo te rele DE CESPEDES,yon gran pwopriyetè TERYEN ki te libere ESKLAV lan PLANTASYON l yo e li te ba yo ZAM .
De CESPEDES pa t dire paske NÈG NWA ,ak ANTONIO MACEO te pran direksyon REVOLISYON an.
Premyè gè sa a te dire 10 zan (1868-1878).
Mwen pa vle twò long MONHAITI ,wi te vin gen yon ALYANS pita ant ANTONIO MACEO ak JOSE MARTI ,lan 2 zyèm GÈ ENDEPANDANS lan ki te rekòmanse an 1892.
Solda GÈ sa a ,lan lame ki te rele LAME MAMBI an ,plis ke 90% ladan yo se te nwa AK MILAT.
Yo te fin genyen GÈ an ,lè KOLON PANYÒL yo panike e yo rele AMERIKEN yo ,ki vin VÒLÒ VIKTWA a lan men yo.

Se depi lè sa a ANTI-AMERIKANISM lan kòmanse lan KIBA;sitou lè veteran GÈ MAMBI yo ap mande MOSO lan GATO an ;ansyen KOLON PANYÒL yo mete ak AMERIKEN yo e yo dekapite LEADERSHIP NWA a.
Yo te masakre 12 MIL LIDÈ NWA.
AMERIKEN yo te bloke PÒ yo pou MASAK lan te fèt lan RÈG.
Depi lè sa a LIT RASYAL lan te pran yon SOUDIN.
Anpil lan rezon ke CASTRO te popilè lan POPILASYON NWA a pa ke li te bayo aksè a ESIKASYON ke yo te denye yo apre 1912;sè ke misye anti-AMERIKEN.
Sa yo sispèk sè ke apre pasaj CASTRO yo ,e paske misye te bayo aksè a EDIKASYON ,y ap vle pran direksyon peyi an ,pou bagay yo pataje jan yo dwe pataje ;bagay yo vòlò lan men yo ,depi 1912.
Mwen pa vle twò long!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8712
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: 2014 , année cubaine    Ven 7 Fév 2014 - 9:01

Joel
Fok wou kontinye not istwa sa . Istorien mwen te tande pat ale si lwen ke wou . Li te brose sitiaysyon jose mati.
Joel
Wou ka bay quelques capsules par jour sur cette partie intéressante des noirs dans la Révolution cubaine.
Merci de votre collaboration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15102
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: 2014 , année cubaine    Ven 7 Fév 2014 - 9:32

monhaiti;

JOSE MARTI te plis yon TEYORISYEN.Misye mouri lan premye AFWONTMAN MILITÈ li te fè ak TWOUP PANYÒL.

Nèg ki te EWO MILITÈ ,lan REVOLISYON KIBEN an se yon NÈG NWA ;se te JENERAL an CHÈF LAME MAMBI an.

Non misye ,se te ANTONIO MACEO Y GRAJALES;yo konnen l plis sou NON ANTONIO MACEO.

Misye te vizite AYITI plizyè fwa pou l mande prezidan SALOMON konsèy.
LAME MAMBI an ,se te yon LAME de 80 MIL ÒM.
Yo di ke ANTONIO MACEO t al vizite ak prezidan SALOMON pou l aprann ki jan yon NWA ka vin CHEF DETA ,paske li pa t gen MODÈL.
Malerezman ,li te mouri lan KONBA ,men siksesè misye yo te pyese LAME PANYÒL lan e yo t ap avanse sou LA HAVÀN se lè sa a BLAN PANYÒL l yo rele AMERIKEN yo ,ki pwovoke yon ensidan.
Yo sote yon BATO ki te rele THE MAINE lan rad la HAVÀN ,yo mete l sou do PANYÒL pou yo te ka pwovoke yon GÈ kont ESPAY.
LESPAY te deja afebli ,alòs AMERIKEN yo pa t pèdi tan pou yo defèt PANYÒL yo.
Se te an 1898.
AMERIKEN yo te mete KIBA sou yon PWOTEKTORA e depi lè sa a yo te kòmanse SASINEN LIDÈ MAMBI yo ,tankou QUINTIN BANDERAS ,ki te JENERAL ann apre LAME MAMBI an.
QUINTIN BANDERAS se te yon NÈG ki te ""NWA KOU LANK"".
NÈG NWA pa t vle aksepte sa ;yo te fòme yon pati politik ki te rele ""PARTIDO ENDEPENDIENTES DE COLOR"".
Ameriken yo pa t vle yon GOUVÈNMAN ""NWA"" lan KIBA .KIBA twò pre kòt ETA lan SID yo ,kote te gen yon SEGREGASYON RASYAL SOVAJ.
Se lè sa a ke ak BLAN KIBEN yo ,yo aranje MASAK 1912 lan.Yon masak terib.
N A PALE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8712
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: 2014 , année cubaine    Sam 8 Fév 2014 - 7:39

Joel
Se interesan et map remesye w pou kapsil sila sou listwa des black cubains.
Bon wou rive an 1898 . Exactement a une dizaine d'annees du debarquement des marines us en Haiti (1915).
Annou pale . Ki lien wou ka fe sou entre ce moment precis de l'histoire cubaine - la presence forte des americains pour traquer et reduire au silence le mouvement des black cubain et leur brutal debarquement en Haiti.

Joel
Mwen hate de lire la suite de vos capsules sur l'histoire de nos cousins cubains.
Merci anpil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15102
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: 2014 , année cubaine    Dim 9 Fév 2014 - 16:14

monhaiti;

Lanne 1898 lan se kòmansman sa w rele ENPERYALIS AMERIKEN modèn lan.
Àmeriken yo te kòmanse ekspansyon yo lan GÈ 1848 lan lè yo te pran KALIFÒNI,ARIZONA ,NEW MEXICO ,NEVADA lan men MEKSIKEN yo e yo te ANEKSE TEXAS.
An 1804 ,yo te achte LOUISIANA lan men FRANSE yo men se pa t ak yon OPERASYON MILITÈ ;se achte yo te achte teritwa a.
An pasan lè yo di LOUISIANA ;se pa t eta LWIZYÀN lan sèlman ;se te tout MIDWEST lan ;eta ki WISCONSIN,DAKOTA yo elt;tout se te TERITWA FRANSE.

Tankou m di ENPERYALIS MODÈN AMERIKEN an kòmanse ak GÈ ke AMERIKEN yo te fè kont ESPAY an 1898 lan.
Yo te fè l pou yo te VÒLÒ VIKTWA NWA KIBEN yo lan men yo.
AMERIKEN yo te vle e mande MÒL SEN NIKOLA lan men AYISYEN yo ;AYISYEN yo t ap fè wòklò ;alòs lè yo KONKERI KIBA ,yo te kite zafè MÒL SEN NIKOLA e yo tou ANEKSE GUANTANAMO ,apre yo te bay KIBEN yo ENDEPANDANS (lan NON sèlman) an 1902.

Se te apre yo te kòmanse kraze OPOZISYON ak MILITANS NWA KIBEN yo ;bagay ki vin kilmine an 1912 ak sa yo rele MASAK DE LOS ENDEPENDIENTES DE COLOR.

""LOS ENDEPENDIENTES DE COLOR"" se te yon PATI POLITIK fòme pa NWA ak MILAT.Bi PATI sa a se te pou pran POUVWA an e pou KIBA te dirije pa NWA ak MILAT ,paske se yo ki te MAJORITE.

Lè AMERIKEN yo te debake ann AYITI se te kontinyasyon ENPERYALIS AMERIKEN an ki te kontinye ap layite kò l.
Se pa t ann AYITI sèlman yo te debake ;yo te debake lan DOMINIKANI ak NICARAGUA tou ;lan menm EPÒK la;san pa bliye anviwon 10 zan anvan yo te pwovoke yon GÈ lan GRAN COLOMBIA;
GRAN COLOMBIA ,se te COLOMBIA aktyèl lan mete ak PANAMA;
Yo te pwovoke separasyon sa a pou yo te ka poze PAT sou PANAMA ,pou yo te ka BATI KANAL lan.

Mwen pa vle twò LONG !
M ALE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2014 , année cubaine    

Revenir en haut Aller en bas
 
2014 , année cubaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Année 2013-2014
» [Récit de l'année 2014] [***] Team Tinkoff-Saxo par la braquasse 3/3
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Bonne Année
» Couple de l'année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Monde-
Sauter vers: