Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    Lun 10 Fév - 21:01


Les drapeaux français et américains prêts pour la visite de François Hollande, à Washington, ce lundi. (Photo Kevin Lamarque. Reuters)
DANS LA CARAVANE DU PRÉSIDENT
Le chef de l’Etat entame ce lundi soir une visite d'Etat aux Etats-Unis. Récit des grandes et petites histoires de ce voyage.

 
Air Force One, son prestige, ses élus
Lundi, 14h30, Washington.«Voilà», comme disent les Américains. François Hollande a atterri aux Etats-Unis pour sa visite d’Etat de trois jours. Le président français s'est posé sur la base d’Andrews, un aéroport militaire à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Washington, qui sert à la plupart des déplacements de Barack Obama, à ses parties de golf (la base compte trois parcours de 18 trous). Pour ce qui nous concerne, on connaît surtout la base comme point de départ des voyages officiels… vers le camp de Guantánamo.
Sur le même sujet

  • Dans la caravane du Président
    Un tour d'Air Force One pour Hollande à Washington
    Par Grégoire Biseau et Lorraine Millot
  • Un accueil hôte de gamme
    Par Lorraine Millot


A Andrews, François Hollande ne fait ce soir que changer d’avion pour monter avec Barack Obama à bord du fameux Air Force One, qui n’est en réalité qu’un Boeing 747 spécialement configuré pour transporter le président américain. L’avion comprend un bureau présidentiel et une salle de conférence où Hollande et Obama pourront avoir leurs premiers entretiens «intimes». En mars 2012, le Britannique David Cameron s’était vanté d’avoir même pu essayer le lit d’Obama, pour se reposer du décalage horaire. Ce ne sera guère nécessaire cette fois-ci, le vol étant très bref jusqu’à Monticello, l’ancien manoir de Thomas Jefferson, où Barack Obama a invité François Hollande. Pour 1 500 dollars (1 100 euros) par tête environ, quelques journalistes américains et français auront aussi l’honneur de monter à bord de cet Air Force One, mais sans garantie de voir grand-chose des deux présidents, étant cantonnés à l’arrière de l’avion. Libération a failli être du voyage, une place à bord nous a été proposée ce week-end par l’association américaine des correspondants à la Maison Blanche, mais c’était un peu cher pour nous, pour une proximité toute relative avec les deux grands hommes. Nous serons tout de même à Monticello, mais en partant cinq heures plus tôt, par la route. L.M.
 
«Il n’y a que des vins américains !»
Lundi, 14 heures, Maison Blanche. Le bureau de Michelle Obama a invité une soixantaine de journalistes à une «Press Preview» du dîner d’Etat de ce mardi soir. Dans un premier salon, trois tables ont été dressées pour nous montrer que ce dîner sera d’abord un régal pour l’oeil, avec compositions florales et bougies (même si en réalité le dîner se tiendra sous une tente que l’on entrevoit de loin, sur la pelouse). Deux des plats qui seront servis mardi nous sont aussi présentés. La seconde entrée d’abord, appelée «salade du jardin d’hier», composée à base de mini carottes, feuilles de laitue et radis en provenance directe du potager de Michelle Obama. Le tout servi dans une sorte de bocal rond, ou «bocal à poissons» comme dit une de nos collègues que charitablement nous n’identifierons pas. Puis on nous montre l’assiette pousse-café : un ensemble de petits gâteaux et caramels posés sur une assiette gondolée elle-même en sucre coulé. Le tout décoré de rouleaux de coton de sucre, une rose rouge (emblème des Etats-Unis) et une fleur de lys violette (que la Maison Blanche présente comme un symbole de la France...), en sucre coulé.
Tout à son bonheur d’entendre des Français, et pour répondre à notre question (Ca se mange ?), le chef pâtissier de la Maison Blanche, qui a fait ses classes chez Fauchon, nous fait goûter le rouleau blanc. Un délicieux petit goût de barbe à papa, qui nous transporte illico à la fête foraine. Les collègues des radios françaises tendent leurs micros, ravis : un chef de la Maison Blanche et qui parle un excellent français ! Ils déchantent vite quand les cerbères maison leur rappellent que tout ceci est «off the record» : interdiction formelle de citer quoi que ce soit directement.
Dans la salle suivante, la «Blue Room», le conservateur en chef de la Maison Blanche, Bill Allman, essaie d’incarner la relation franco-américaine à travers quelques meubles, pendules et tableaux. Un collègue demande quel sera le service de porcelaine utilisé ce mardi. La réponse est... aucun. La Maison Blanche n’a pas de service assez vaste pour le nombre d’invités attendus ce mardi (le chiffre qui circule est d’environ 300, mais il n’est pas encore officiel). On redoute aussi la casse dans les transports jusqu’à la tente, explique Bill Allman. Les assiettes et verres utilisés demain seront donc loués pour l’occasion.
Tout le monde repart un peu sur sa faim : Michelle Obama n’est pas venue pour nous faire elle-même la présentation, comme les plus optimistes en rêvaient. Chacun a reçu tout de même un polycopié du menu : caviar américain sur un velouté de pommes de terre, boeuf avec champignons huîtres, ganache au chocolat hawaïen (en plus des deux plats qui nous ont été présentés)... Les journalistes français s’étonnent : «Il n’y a que des vins américains !» Selon ce qu’on entend à la Maison Blanche, c’est François Hollande lui-même, via l’ambassade de France à Washington, qui a demandé un vrai dîner américain. Michelle Obama voulait elle un menu qui reflète la relation franco-américaine. L.M.
 
Obama et Beyoncé au petit déjeuner
Lundi, 7 heures, hôtel Sofitel. Au petit-déjeuner, la rumeur se répand comme une traînée de poudre parmi la délégation des journalistes français : Barack Obama aurait une liaison avec la chanteuse Beyoncé. Au micro d’Europe 1, le célèbre paparazzi Pascal Rostaing vient de déclarer que le Washington Post va révéler ce mardi la love affair au monde entier. «Vous savez, en ce moment, aux Etats-Unis, il y a quelque chose d’énorme qui est en train de se passer», a-t-il expliqué au micro de Jean-Marc Morandini. «D’ailleurs, ça va sortir demain dans le Washington Post – on ne peut pas dire que ça soit de la presse de caniveau – sur une liaison supposée entre le président Barack Obama et Beyoncé. Je peux vous assurer que le monde entier va en parler.»
Le timing est juste parfait. Mardi matin, Obama et Hollande tiennent conférence de presse commune. Alors, parmi les journalistes français, on s’emballe, on s’excite, on se demande lequel de nous va avoir le privilège de demander au président des Etats-Unis si, oui ou non, il prend un scooter pour aller rejoindre Beyoncé. Bizarrement, cet écho ne fait pas réagir les médias américains d’un pouce. C’était évidemment trop beau pour être vrai. Deux heures plus tard, le Washington Post dément totalement préparer un tel article. G.Bs
 
Séance de tombola journalistique
Dimanche, 18 heures, hôtel Sofitel. Quand on est journaliste politique en charge de suivre François Hollande à l’étranger, il est fortement recommandé d’avoir de la chance au jeu. Car on joue beaucoup dans la caravane présidentielle. Comme il est impossible de suivre le chef de l’Etat dans tous ses déplacements pour des raisons à la fois de logistique et de sécurité, l’Elysée saucissonne les journées en différentes séquences auxquelles les journalistes doivent s’inscrire.
Par exemple pour celle de lundi, on a trois choix : l’arrivée de l’avion présidentiel, sur la base militaire d’Andrews (intérêt journalistique proche de zéro), visite du domaine de Monticello, la résidence de Thomas Jefferson, avec Obama, ou une prévisite des salons de la Maison Blanche où se tiendra le fastueux dîner d’Etat. Le problème est qu’à chaque fois la demande est bien supérieure à l’offre. Pour Monticello, par exemple, on est quatre rédacteurs de la presse écrite (le Monde, le Figaro, Libération et le Point) à vouloir venir, pour seulement deux places disponibles. Il faut donc tirer au sort. On écrit les noms sur des papiers, et on choisit une main innocente. Et deux vainqueurs sortent : «Libération et le Point A la fin de la séance, la correspondante du Figaro râle : son journal n’a gagné aucun tirage pour la journée du lundi. Elle décroche un magnifique lot de consolation : la possibilité d’assister au début et à la fin du dîner d’Etat de mardi soir. Jalousie des confrères. G.Bs
 
«Mais est ce qu’on sera mort avant ?»
Dimanche, 16 heures, hôtel Sofitel. Arrivée de la délégation des journalistes au Sofitel de Washington. Une enclave française, située juste derrière le bâtiment qui abrite l’administration du Trésor. On est à deux pas de la Maison Blanche et du FMI. C’est l’adresse officielle des Français. Là où descendent ministres et patrons de passage dans la capitale américaine. Ici, les grooms vous disent «bonjour», en vous ouvrant la porte d’entrée. Et, le matin, une version photocopiée du Figaro vous attend dans le lobby (mais pas de Libération). C’est là que Pierre Gattaz avait l’intention de tenir sa conférence de presse de lundi soir.
La France a, ici, ses habitudes. En octobre 2008, à l’occasion d’un G8 finance tenu au pire de la tempête financière mondiale, Christine Lagarde, l’actuelle patronne du FMI alors ministre de l’Economie et des Finances du gouvernement Fillon, avait, elle aussi, tenu à rencontrer les journalistes au Sofitel. Régnait alors une ambiance de fin du monde. Sur les écrans de télévision de l’hôtel, les bandeaux breaking news de CNN égrainaient la chute des marchés financiers. A Paris, la Bourse avait dévissé de 7% (-25% en cinq jours). Le matin, dans la salle du petit-déjeuner, on se souvient avoir croisé Daniel Bouton, le patron de la Société générale, l’air hagard, sans cravate et les boucles de chaussures défaites. «Je crois que personne ne sait ce que le marché attend exactement. Je pense qu’il veut qu’on lui garantisse qu’il n’y aura plus jamais de Lehman Brothers [première banque d’affaires à ne pas être sauvée de la faillite, ndlr]. Mais est-ce qu’on sera mort avant ?» G.Bs
 
Pierre Gattaz sème la pagaille dans le protocole élyséen
Dimanche, 12 heures, au-dessus de l’Atlantique. C’est l’heure du plateau-repas dans l’avion, siglé République française, qui transporte la cinquantaine de journalistes accrédités à suivre la visite de François Hollande chez Barack Obama. Un confrère demande naïvement à un conseiller de l’Elysée : «Comment ça se passe pour la conférence de Pierre Gattaz de lundi soir ?»  «Mais de quelle conférence de presse tu parles ?» demande le conseiller, qui découvre le pot aux roses.
Et, pour cause, le patron des patrons, qui fait partie de la délégation qui voyage avec l’avion de François Hollande, n’a manifestement pas pris la peine d’informer le Château de son initiative. La direction du Medef a juste prévenu certains journalistes français qu’une conférence se tiendra lundi soir à 20 heures au Sofitel de Washington. L’affaire est montée en hauts lieux. Et, ce matin, l’Elysée passe un coup de fil à Gattaz et lui demande d’annuler fissa sa conférence de presse. Motif : «Raison diplomatique et de préséance.» On peut difficilement être plus clair. «A l’étranger, c’est délicat de parler avant le président de la République dont la conférence de presse n’est prévue que le lendemain, confie un collaborateur du patron du Medef. On n’est pas là pour créer des problèmes diplomatiques.» Trop tard. G.Bs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15113
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    Mar 11 Fév - 7:45


VIZIT sa a pi ENPÒTAN pou HOLLANDE ak la FRANS ke ETAZINI.
Mwen te tande yon ansyen DIPLOMAT AMERIKEN ki t ap pale de EWÒP ;yo te poze l kesyon sou peyi EWOPEYEN ;sou ALMAY,ANGLETÈ,FRANS.
Misye reponn ke peyi ki enpòtan pou yo se LALMAY akòz de miskl EKONOMIK yo ,lòt yo se ou byen SWIV ,ou byen mete yo a kote.

De plizanpli la FRANS ap swiv ;menm OPERASYON lan MALI an ke la FRANS ap fè an ,se ak anpil LOJISTIK AMERIKEN.

Yo di ke lan peyi yo te konsidere kòm pwisans anvan 2zyèm GÈ MONDYAL ou anvan MI BÈLEN an tonbe ;se la FRANS ki plis PÈDI.
La FRANS ap tonbe lan RAN LESPAY ak POTIGAL ki te PWISANS yon lè tou.

Pou m fini lè TONY BLAIR te anba PRESYON paske li te ANGAJE LANGLETÈ lan GÈ IRAK lan E yo t ap rele misye TI CHEN BUSH;mwen te tande TONY BLAIR di ke yo pa gen CHWA ke se swiv ETAZINI ;si se pa sa BLAIR te di lan mwens ke 20 an LA CHINE ak LEND ap MÈT PLANÈT lan e tout MOUN ann EWÒP ap travay pou yo.

Zafè la FRANS konprann yo se yon AFÈ toujou an bliye sa.Yo ka kontinye NWI  men se NÈG ki ap bayo ENPÒTANS ki ap fè yo kontinye NWI!
Se ranje MOUN tankou HOLLANDE ki devan REYALITE an ,ap ranje KÒ yo ;pa gen zafè ""GAULLISME"" ankò.

Preske MWATYE PIB MONDYAL lan se ann AZI e l ap ogmante ;preske tout FÒS ak DIPLOMASI AMERIKEN se la yo vire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    Mar 11 Fév - 19:12

Se nivo akèy la pou gade Joel, la Frans se yon alye nan pi ro nivo, ke w vle ou pa vle Joel. Se yon vizit deta se diferan ak ti komik prezidan w lan. Eske w meriken ou seneryen pa rantre nan saki pa regade w, Se yon ti zo poul wou vinn souse lakay moun yo. Tekelizi mouri poul-ou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15113
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    Mar 11 Fév - 19:45

Eske mwen meriken ou seneryen ki ap rantre lan zafè moun yo?
Ou pa p manke?
Oumenm kote sa gade w ki jan ETAZINI resevwa la FRANS ?
Mwen pa konprann!
Se pou w konn wè ki jan gen de AMERIKEN ap pale de FRANSE.M ap viv OZETAZINI depi lan lanne 1960s yo.Mwen konn wè ak tande.
Sispann voye la FRANS monte!
La FRANS pa tèlman enpòtan pou ETAZINI ankò.Yo te enpòtan lè AMERIKEN yo te kite yo an chaj LAFRIK.
Men kounye an ,gen lòt peyi ;gen la CHINE gen BREZIL ;ou vle wè ,ou vle mwen chache yon atik kote ETAZINI ap mande BREZIL konkou pou frennen la CHINE ann AFRIK?

Ou vle tonbe lan joure ,pou w anpeche menm diskisyon konsa fèt!
Manyè sispann!

Se pou di tou ;lan non ki sa ou plede ap voye la FRANS monte ,jis pa kiryozite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

MessageSujet: Re: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    Mar 11 Fév - 20:50

Hum! e si se le kontrè? e si se Etazini k'ap sèvi de Lafrans. Nou gen tan blye sa ki sot pase an Libi parekzanpl... Youn ak lót. Kote w gen rezon, sè ke jan de vizit ofisyèl sa yo ka mouse popilarite Hollande. Bra Hollande plen ak konfli an Afrik, RCA, Mali, elatrèy. Anpil koze nèg yo ap diskite. Se zen y'a fè.

Mwen p'ap achte koze Etazini ak Lafrans papa. Hollande byen repete ke 2 peyi sa yo ini pou la vi. Lafrans te toujou foure kor'l anba Ameriken. Jodi a,  2 nèg sa yo plen sou bra yo; y'ap diskite kouman yo pwal kontre Lachin, ale wè. Larisi pale for, guerre froide la ap fèt yon lót fason. Nèg yo ap pran presyon, JO ivè Sochi a ap byen mache. 55 milliards cash! ha! ha! ha! Poutine, le nouveau star pa bay yo regle anyen pou li. Tout sa ameriken ka fè se mache di kote li tande revolt ke Ameriken ak opozan yo. Ayayay! se pa Ayiti, nèspa?

Se pou nèg man-yè wè bagay on lót fason, mezanmi. E si se Ameriken k'ap apiye'l sou Lafrans pou bay politik etranjè li jarèt? E si se pa rapó a ratachman (kwake enkonfótabl) Ayiti ak Lafrans sa a ki fè Ameriken ap sèvi ak sa ak Lafrans pou li topizi'n?

Men sa mwen t'ap di nou an. Michou gen pou li kite ti Afriken Baka Obama sa to ou ta. (lol)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15113
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    Mar 11 Fév - 22:08

AINSI;

mwen pa gen pwoblèm ak repons ou an ;sa ki pa bon se zafè RICO depi w ba li yon repons ki kontrè a jan l panse TONBE lan joure MOUN.
Se pa enfòmasyon MOUN pa genyen.A pa de KANAL KAB AMERIKEN yo ;mwen gen AL JAZEERA ,CCTV (TELEVIZYON CHINWA A),RT(RUSSIAN TELEVISION.
Yo chak bay NOUVÈL sou pèspektiv pa yo ;san m pa bliye BBC ,KANAL ANGLE yo.
Se pou w wè kouman BBC kouvri vizit HOLLANDE lan ;mesyedam yo ap mande si ak bra desi,bra desou ke yo wè HOLLANDE ap fè ak OBAMA ;si ""special relationship"" ke ETAZINI gen ak LANGLETÈ an pa p diminye ,lan pèspektiv ke la FRANS ap ""play ball"" y ap koupe zèb anba pye ANGLE yo.

ANGLE yo pa wont jwe wòl SOUSOU AMERIKEN yo ,pou enterè yo.
Peyi sa yo pa ka jwe GRANN PWISANS ankò.ANGLE yo ap mete ak FRANSE yo pou yo bati YON (1) PÒTAVYON a yo 2 an ,tandis ke ETAZINI gen 14 PÒTAVYON .

Mwen menm mwen pa vle enfliyans e AMERIKEN ,e FRANSE yo ann AYITI .Yo pa lan AVANTAJ AYITI ;2 PEYI sa yo te ASOSYE yo pou te fè KOUDETA 2004 lan ,ann AYITI.
E 2 PEYI sa yo ,youn te ize LÒT ;menm si se te yon KOUDETA ESTIPID tankou tèks JAF lan te di l.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8717
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    Mer 12 Fév - 0:28



Joel
La France a encore son Droit de veto au Conseil de sécurité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15113
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    Mer 12 Fév - 8:31

monhaiti;

Le droit de VETO de la FRANCE est une fonction de la deuxième guerre mondiale.C'est une question de temps.C'est archaique.Vous savez qui dans le temps avait un droit de veto?
c'était TAIWAN ,au nom de la CHINE.
Et puis ,les puissances atomiques avaient le droit de VETO.La FRANCE en est une.
Aujourd'hui ,un pays comme le BRÉSIL pourrait se construre un ARSENAL ATOMIQUE en moins de deux ans ,s'il le voulait.

Mème un pays comme l'AFRIQUE du SUD avait 5 BOMBES ATOMIQUES .C'est MANDELA qui les avait démantele quand il était arrivé au pouvoir.
Ce n'est plus à cause de quelque poids ÉCONOMIQUE ou MILITAIRE  que la FRANCE continue d'avoir son droit de VETO.
Ça arrange les autres membres de restreindre le ""membership"" du CONSEIL DE SÉCURITÉ.
Le BRÉSIL,L'INDE  l'AFRIQUE du SUD ,l'ALLEMAGNE continuent de demander leur admission au CONSEIL de SÉCURITÉ.
Les ETATS UNIS ne veulent pas du BRÉSIL qui est devenu un CONCURRENT;la CHINE ne veut pa de l'INDE ,un concurrent régional et surtout la FRANCE ne veut pas de lAFRIQUE DU SUD qui est déterminé à écarter la FRANCE de l'AFRIQUE .

Alors la FRANCE continue d'ètre un membre du CONSEIL DE SÉCURITÉ parce que les membres actuels ne veulent pas toucher au statu quo ,qui est dans leur avantage;en tout cas ,pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ainsi ne soit-il
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2404
Localisation : terre-neuve
Loisirs : chiquer du tabac, molester les molosses
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Jeu de rôle: l'hallucinogène

MessageSujet: Re: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    Mer 12 Fév - 13:49

Se sa menm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    Mer 12 Fév - 14:17

Jojo sanble deranje ak dwa veto la Frans, e byen ti yason se saliye. Se yon nachon granmoun ,  se youn nan pi gwo yo ke w vle ou pa vle.

Jojo se yo 5 ki gen pwa militè ak ekonomik ki kanpe minn. Jojo sa w pa renmen se saliye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    Mer 12 Fév - 14:22

Définition de veto

Etymologie : du latin veto, j'interdis, je dis non, je m’oppose. C'était la formule utilisée par les tribuns du peuple de Rome pour s'opposer à un décret du Sénat.

Le veto (ou véto) désigne la faculté dont dispose une personne, une autorité ou une partie d'un groupe d'empêcher unilatéralement l'adoption d'une décision commune. Dans une assemblée législative, un droit de veto donne donc un pouvoir absolu de blocage.

Exemples :
En France, entre 1789 et 1792, le roi Louis XVI avait un droit de veto suspensif, qui ne pouvait s'exercer pendant plus de deux législatures (quatre ans).
Au Conseil de Sécurité de l'ONU, les cinq membres permanents (Chine, Etats-Unis, France, Grande Bretagne, Russie) ont un droit de veto qui donne la possibilité à l'un de ces pays d'empêcher une prise d’une décision commune, même si tous les autres membres du Conseil sont d’accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15113
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    Mer 12 Fév - 15:32

RICO;

Dwa VETO la FRANS pa konsène m.La FRANS gran peyi ou pa ,pa konsène m;lan ki sa ,sa konsène w?
Mwen menm m ap di w ke se peyi ki te sanse ALYE pandan 2zyèm GÈ MONDYAL yo ,ki te sanse genyen GÈ an e ki pi ta vin genyen ZAM nikleyè ,te vin lan KONSÈY SEKIRITE e gen DWA DE VETO.

La FRANS ta yon gran peyi ,pa fè m ni cho ni frèt ;sa konsène FRANSE.Petèt ou se FRANSE ,mwen pa konnen e mwen pa bezwen konnen tou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One    

Revenir en haut Aller en bas
 
Tapi rouj pou Lafrans Ozeta, flann pou Hollande nan Force Air One
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» POUR ACCUEILLIR HOLLANDE EN HAITI, le 12 mai 2015
» Lè yo touye ti kochon kreyòl yo, yo fini ak klass peyizan yo.
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Bouge ton boule, c'est pour moi qu'on déroule le tapis rouge... >>Libre
» La VBM en pays Battave (Eindhoven)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Monde-
Sauter vers: