Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Reflexions d'un juge sur le systeme judiciaire haitien

Aller en bas 
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Reflexions d'un juge sur le systeme judiciaire haitien Empty
MessageSujet: Reflexions d'un juge sur le systeme judiciaire haitien   Reflexions d'un juge sur le systeme judiciaire haitien EmptyMer 25 Avr 2007 - 22:47

« Écho judiciaire » 2

Le juge Heidi Fortuné du Cap-Haïtien continue à nous alimenter de ses interrogations et réflexions. Nous en sommes à son deuxième « écho » depuis que le 19 avril nous avons publié sa première intervention sous le titre « Peut-on parler du dynamisme du droit ? » Le Matin persiste à croire que sa contribution, éminemment professionnelle et citoyenne, mérite d’être largement diffusée.

Les magistrats sont-ils responsables des malheurs de la magistrature ?

Quand on parle de dysfonctionnement du système judiciaire haïtien, tout le monde pointe du doigt les Magistrats.

La justice est un tout cohérent composée de divers éléments entre autres : Juges, officiers du Parquet, avocats, greffiers, huissiers, policiers, experts et personnel de soutien. La magistrature en est l’une de ses composantes, c’est même la plus importante. Ailleurs, dans les grands pays, elle est administrée par le ministre de la Justice et le président de la Cour suprême. Mais, chez nous, elle est vouée à elle-même.

On demande aux Magistrats de garantir les droits des justiciables pendant que eux-mêmes n’ont pas de garantie. Ils ne disposent pas de moyen pour remplir à bien leur mission. Ils sont mal rémunérés et n’ont aucune sécurité que ce soit sociale ou environnementale.

Quand les organisations des droits humains disent dans leurs rapports que les Magistrats sont responsables de la surpopulation carcérale et en général du cancer qui ronge le système, cela nous fait rire. En quoi les Magistrats peuvent-ils être responsables de la mauvaise administration d’une institution ? L’article 136 de la Constitution stipule clairement que « le Président de la république veille à la stabilité des institutions et assure le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ».

Les Magistrats sont traités en parents pauvres par rapport aux parlementaires et aux membres de l’exécutif. On n’a qu’à jeter un coup d’œil sur le budget qui est alloué à la justice. Du côté des sénateurs, des députés et du gouvernement, c’est l’accalmie...on ne les entend pas se plaindre. Les temps sont durs mais pas pour tout le monde.

Nous crions haut et fort que les Magistrats ne sont pas responsables des malheurs de la magistrature.

Les juges de paix qui n’ont pas le niveau requis, les commissaires du gouvernement incompétents et corrompus sont nommés par qui ?

La refonte des codes devrait être la charge de qui ?

La restauration des tribunaux, la formation continue, la spécialisation dans des domaines spécifiques, les moyens matériels et techniques, l’école de la magistrature sont sous la responsabilité de qui ?

Les postes vacants doivent être comblés par qui ?

Un Magistrat qui rentre chez lui en tap-tap après une audience criminelle, la faute incombe à qui ?

Les maisons de justice où sont entassés les Magistrats ne sont pas informatisées ni électrifiées ni même sécurisées, qui est responsable de ces irrégularités ?

Et pour finir, le budget de la République, impliquant par ricochet celui de la magistrature, est élaboré, proposé, discuté et voté par qui ?

Nous laissons à chacun le soin de répondre.

Si malgré tout, on persiste à croire que les Magistrats sont responsables des malheurs de la magistrature ; de deux choses, soit on est faible d’esprit, soit on est de mauvaise foi.

Les Magistrats ne doivent pas être pris comme bouc émissaires. Le traitement qu’on leur inflige ne fait pas honneur au pays. Les séminaires organisés, de temps à autre, par le ministère de la Justice, parrainés dans la majorité des cas par la communauté internationale ne résoudront pas les problèmes.

La magistrature suppose une infrastructure considérable et des stratégies bien définies. La question de salaire raisonnable est d’ordre primordial. Les diatribes lancées, à tout bout de champ, contre les Magistrats ne changeront pas la situation tant qu’on ne les aura pas mis dans une situation confortable de bien-être et d’indépendance et une atmosphère de confiance et de non-ingérence où ils seront à l’abri de toute tentation et de toute corruption. On est toujours prêt à condamner la magistrature mais on ferme les yeux sur les causes de son dysfonctionnement. Le gouvernement, les organisations des droits humains, la communauté internationale ne perdent pas leur temps à réfléchir sur les problèmes que confrontent les Magistrats dans leur vécu quotidien. Le cri pressant que nous lançons est :
Aidez-les, ils aideront Haïti. On doit savoir qu’une société qui ne respecte pas ses Juges et ne fait pas foi en son système judiciaire travaille à son autodestruction. Si la magistrature est un commerce rentable pour certains, pour d’autres, elle reste une profession noble, respectable, honorable.

Pour exister et être respectée la magistrature doit être prise en charge.

Ce 22 Avril 2007

Heidi FORTUNÉ Magistrat, Juge d’Instruction Cap-Haïtien, Haïti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Reflexions d'un juge sur le systeme judiciaire haitien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» systeme de delestage des coffres
» Entre l'autorité jucidiaire et Police judiciaire
» [Justice] Le Juge
» Futur juge d'application des peines
» Procédure Judiciaire - Poisson d'avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: