Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI

Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16450
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyJeu 9 Avr 2015 - 8:59

C'est le temoignage de KARIM AKOUCHE ,un BERBERE ALGERIEN apres une visite en HAITI.AKOUCHE avait accompagne ANTHONY PHELPS et GARY KLANG.
ROCO aurait une crise cardiaque s'il aurait lu dans quelle compagnie KARIM AKOUCHE mettait ARISTIDE,
DESSALINES,PETION,ARISTIDE?
WOW!!!!

http://quebec.huffingtonpost.ca/evelyne-abitbol-/karim-akouche-sur-Ile-de-_b_6996084.html
Karim Akouche sur l'île de la Liberté


Publication:  05/04/2015 00:09 EDT    Mis à jour:  06/04/2015 09:42 EDT  
 
« Haïti est trop riche pour être pauvre »

Cette affirmation, dite pour la première fois par Robert Labrousse, industriel et secrétaire d'État à la coopération externe en Haïti, et reprise depuis par plusieurs écrivains, poètes et politiciens, dépeint parfaitement Haïti.


2015-04-02-1428010426-5145563-FullSizeRender3.jpg


Karim Akouche en attente pour l'émission de télévision Le Point (Vidéo plus bas)

Ça ne faisait pas 24 heures que Karim Akouche, écrivain et poète d'origine kabyle, était revenu à Montréal d'un séjour en Haïti, que nous nous sommes rencontrés. Sa première réflexion est sa crainte de renouer avec le froid québécois et les débats politiques stériles qui tournent sans cesse en vain autour de l'islamisme et l'austérité.

Sa seconde réflexion a été de m'assurer qu'il n'irait pas immédiatement sur les médias sociaux, qu'il prendrait au moins une semaine ou deux, et peut-être davantage, avant de retrouver contre son gré la « pollution intellectuelle » des obsessions du moment. Il veut rester imprégné encore quelques jours de la chaleur humaine qu'il a rapportée dans ses bagages.

C'est avec le slogan Haïti est trop riche pour être pauvre, les yeux pleins d'étoiles, l'esprit rempli de pensées chaleureuses et d'espoir en l'humanité, qu'il est revenu.

En Haïti, « Les gens t'enlacent, te serrent dans leurs bras, même s'ils ne te connaissent pas et t'accueillent comme l'un des leurs. »

Les leurs ce sont les Montréalais Gary Klang et Anthony Phelps, les auteurs du livre Le Massacre de Jérémie, publié aux Éditions Dialogue Nord-Sud, que dirige Karim.


2015-04-02-1428011089-2867866-IMG_31501.JPG


L'animateur du PEN Club, Anthony Phelps, Gary Klang, Karim Akouche

La promotion du livre, à l'origine du projet de voyage, s'est rapidement transformée en récitals de poésie, rencontres littéraires, lectures publiques, hommages et émissions de télévision et de radio ; pour y parler culture, littérature et politique. L'intérêt s'est embrasé rapidement. Sans compter les repas interminables avec les amis et les discussions animées.

Cette chaleur qu'on connaît dans les pays méditerranéens, nous la retrouvons décuplée dans les Caraïbes. La raison? L'absence de neige, explique Karim dans un grand éclat de rire.

Si nul n'est prophète en son pays
Karim Akouche a encore une fois vérifié l'adage. Il a été reçu en grande pompe en Haïti. Ici au Québec, l'écrivain-artiste étranger est peu sollicité. Lorsqu'on est étranger, on est réduit à des danses folkloriques et à des mets exotiques, ou alors invité à participer à des polémiques liées aux pays d'origine. Comme si notre vie tournait autour de l'ailleurs alors que nous sommes intégrés au Québec que nous avons fait nôtre.

Notre peuple est grand par son Histoire, mais tristement petit par sa mémoire.

C'est à Pétionville que Karim Akouche et Gary Klang avaient élu domicile pour deux semaines, chez leur ami Robert Labrousse, le temps de faire le plein de soleil, d'amitié et de poésie. Quant à Anthony Phelps et son épouse Hélène, ils résidaient à Port-au-Prince.

Pour Karim, l'avenir du monde se trouve dans les Caraïbes. La peur de la montée intégriste, l'islamisme, que l'on vit et que l'on lit partout sur les médias sociaux, ici ou ailleurs, ce cancer, si quotidiennement présent dans nos vies, est totalement absent dans cette partie du monde.

Cette pause, loin des horreurs de Daesh transmises à la télé, dans les journaux et sur le web,
a été bénéfique pour Karim. C'est en Haïti qu'il s'est davantage rendu compte que le débat sur la laïcité au Québec a été totalement galvaudé. Il regrette que les défenseurs de la laïcité, ceux qui combattent l'intégrisme, soient classés dans le camp des islamophobes et des intégristes laïques, alors que chaque jour l'obscurantisme religieux gagne du terrain.

« Là-bas, on n'en parle tout simplement pas. Il ne correspond à aucune réalité. La charia ne pourra pas se greffer à cette île. » Notre poète en est convaincu.


2015-04-02-1428012325-3458778-livrekarim_akouchejepouserailepetitprince.jpg

« Lorsque j'ai rédigé mon roman-conte J'épouserai le Petit Prince , j'avais pris une pause salutaire à la suite du débat décevant sur la Charte de la laïcité. Ma deuxième pause a été ce voyage en Haïti. »

La culture, le socle du peuple haïtien

« Le peuple haïtien est un peuple très accueillant. Il est riche de ses valeurs et digne dans sa misère... C'est indéniablement un peuple d'ouverture et de culture. »

Karim revient souvent sur la culture pendant qu'il me raconte son voyage et aussi sur la gastronomie que certains pensent inexistante dans ce pays : « J'ai des nouvelles pour eux ! » dit-il.

« Il y a un destin croisé entre Haïti et l'Algérie. Ces deux pays ont subi la colonisation de la France et tous deux ont réussi leur révolution. Haïti en 1804 et l'Algérie en 1962. Tous deux ont souffert du colonialisme. Mais l'après-révolution a été un échec. »

Duvalier

« Des réflexions émises par des négationnistes sur la période Duvalier sont surprenantes et similaires à celles faites sur la guerre d'Algérie. On nous dit que les Français ont construit des routes, des maisons, des infrastructures, mais on oublie les centaines de milliers de morts... Sous Duvalier, des milliers de personnes ont été tués. Ce triste pan de l'histoire devrait être enseigné... Il y a malheureusement une minorité de jeunes Haïtiens et de nostalgiques de la dictature de Duvalier qui imaginent qu'on peut trouver de la lumière dans les ténèbres de cette période... »

Le pays devrait, de l'avis de Karim Akouche, enclencher une période de réparation : « Je suis naturellement contre l'exécution de ceux qui ont participé à la dictature de Duvalier, mais je suis pour que ces tristes sires demandent pardon. Un mot, un seul : pardon. Ne serait-ce que pour que le pays puisse enfin passer à autre chose. »

Karim déplore l'absence de cette période dans les cours à l'université. « On n'enseigne que l'histoire ancienne tandis l'histoire récente est ignorée. »

« Le peuple haïtien a besoin de regarder son histoire en face. Il faut qu'il brise le tabou et qu'il parle de cette sanglante période de Duvalier. Le fait de l'occulter provoque parfois chez les nouvelles générations l'effet inverse de ce qui est recherché : l'idéalisation. » Or, cette période fait partie de « la grande noirceur », aucune lumière ne pourra en sortir.

« Par la faute de l'État capitaliste, l'homme n'est pas seulement opprimé et limité, mais il se voit autrement qu'il n'est. » André Breton

Pendant que Karim me racontait dans les détails son voyage, je repensais, en l'appliquant au peuple haïtien, à ce que André Breton avait affirmé en parlant du peintre naïf Hector hyppolite:
« Sa vision parvient à concilier un réalisme de haute classe avec un surnaturalisme de toute exubérance. »

Je repensais aussi à l'accueil que Breton avait reçu en 1946 à l'île de la Gonâve.


2015-04-02-1428011845-5705124-conjonction.jpg

Haïti, le pays le plus pauvre au monde ?
À vue d'œil, rien de plus faux : Haïti n'est pas le pays le plus pauvre...

« Il y a un contraste. Il y a certes la misère des quartiers comme Cité Soleil, mais en même temps, et on ne doit pas le nier, il y a un potentiel énorme. Il y a une jeunesse vivante, cultivée, débrouillarde, une jeunesse qui force l'admiration. »

« Des dizaines de personnes se sont déplacées pour assister à nos débats. Elles ont posé des questions pertinentes. Les jeunes sont friands de tout ce qui parle de littérature, de ce qui peut porter sens, de la culture. Les jeunes sont ouverts et avides de savoir... »

Jean-Jacques Dessalines, le général Pétion, Aristide...

« Les Haïtiens ont une grande histoire. Ce sont eux qui ont aidé Simón Bolívar à libérer l'Amérique latine, qui ont montré le chemin de la libération à l'Afrique noire et aux États-Unis. Ce sont eux aussi qui, en 1804 - que l'on n'enseigne malheureusement pas, ont gagné la bataille de Vertières, jamais citée par ailleurs par l'historien Max Gallo. » qui a écrit plusieurs ouvrages sur Napoléon.


2015-04-02-1428011786-5297269-Bataille_de_Vertires.jpg


Bataille de Vertières

C'est une tache dans l'histoire de France alors que naquit, à la suite de violents combats, Haïti, la première République noire du monde.

« Ce sont les Haïtiens qui ont parachevé la Révolution française en intégrant les hommes de couleur. »

Un être chaleureux comme le peuple
À son arrivée au Québec, Karim Akouche a connu Gary Klang. C'est lui, l'Haïtien d'origine, qui lui a fait aimer Montréal. « C'est un être chaleureux comme le peuple qu'il représente. Je venais de France ; lui m'a fait aimer le Québec. »

« En le rencontrant, c'est tout un pan des Antilles qui s'ouvrait à moi. On m'invitait à des émissions de radio qui parlaient d'Haïti alors que je n'y avais jamais mis les pieds. »

« Je suis le Berbère le plus haïtien du monde », m'a-t-il annoncé en souriant.

« Les Haïtiens prennent leur temps. Leur nonchalance est une philosophie. » Lors d'une émission de télévision, Karim Akouche a dit que si l'homme occidental avait inventé la montre, nous qui venons du sud, nous avons inventé le temps. Avant, Haïti était un pays presque mien. Depuis mon voyage, il est devenu mien. Si Haïti n'avait pas de nom, je lui en inventerais un. Je l'appellerais l'« île de la Liberté »."

Vidéo: Émission Le Point - 23 mars 2015 Gary Klang et Karim Akouche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyJeu 9 Avr 2015 - 20:59


Mèsi anpil pou konpayèl aljeryen an.

Li ta bon pou ayisyen entelijan ak entelektyèl yo ta gade peyi an avêk zye vizitè saa. Men chenn esklavaj lan poko soti lan tèt yo. Yap pale de vyolon lan men blan toujou.
Ayiti se yon peyi rich avèk istwa l vre. Lòt moun rekonèt sa. E noumenm?

Ti peyi saa fè etranje rekonèt li lan talan atistik ak atizanal ki depase dimansyon rejyon, jeyografi ak popilasyon.

Ti peyi saa pibliye plis liv pè kapita ke gwo peyi alawonbadè.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyJeu 9 Avr 2015 - 22:45

gen moun ki ka jwen bonè menm nan lanfè e sak ki di de ayiti a lanfè tout call se local yo e sak te konn ap chante lè yo pral kiba nou kite peyi ya pou yo ya fè sa yo vle ak li. e sa kap pran kanntè yo e sa yap imilye an dominikani ki refize tounen an ayiti.e ti nonm ki te pito touye tet li lè imigratyon tap retounen l an ayiti.Mesye fok nou pa jwe non moun  ki anba grangou kloroks ki ap mouri ak kolera paske yo pa ka jwen dlo pwop pou yo bwè pa nan literati ni nan teyat non.

gen anpil moun kap pale de ayiti men ki pa konn ayiti byen.se pa vre sa Laurent Lamothe di ya pa gen 3/4 ayisyen ki ap viv ak mwens ke 2 dola pa jou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16450
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyJeu 9 Avr 2015 - 23:18

SASAYE;

Ak tout respe pou wou;bagay mwen konn tande ke AYITI pibliye plis LIV "per capita" ke tout lot peyi ,mwen pa kwe se yon bagay ki telman pozitiv non!

Te gen yon FRANSE ki te de pasaj ann AYITI ;misye pa konprann ,l ap mande ki jan fe AYISYEN renmen ,obsede pa LITERATI kon sa.
Sitou ,misye t ap mande sa ,se lan yon peyi kote gen TOUT ANALFABET sa yo.

Pouki sa ,pata gen tout EKRIVEN sa yo?
Ann AYITI si yon MOUN ta pran yon PRI lan SYANS ,y ap mansyone l pou yon JOU,si l pran yon PRI lan LITERATI y ap fe 3 MWA ap pale de li;sitou si se lan yon peyi kote yo pale FRANSE li pran PRI sa a.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyVen 10 Avr 2015 - 2:58


Jowèl,
Li Ta bon ke ekriven ayisyen kouvri lòt sijè tankou Syans, Chimi, Fizik, ak gwo etid Sosyoloji e Filozofi; men mwen pa kapab nye talan yo paske yo konsantre sou pwezi ak literati.

Petèt travay nèg sayo ankouraje lòt konsitwayen pou yo fè plis lekti. Lekti istwa avèk syans imèn louvri lespri moun e fè yo devlope yon pèspektiv pi entelijan sou limanite an jeneral.

Petèt avèk plis lekti, lespri obskirantis ki anpeche nou avanse an pata la jan l ye laa.

Dayè si pou nou libere lang Ayisyen an, se pou plis liv pibliye an Kreyòl lan tout sijè.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16450
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyVen 10 Avr 2015 - 6:50

Sa m vle di ;se ke bagay yo pi konpleks ke sa.
Kom nou toujou diskite ak respe;annou fe la PATI mache.
Jan w we AYITI ye ,se kon sa la FRANS te ye lan 19yem syek.
Yo te mete EKRIVEN sou pedestal.Lan 19yem SYEK an FRANS ou te gen LAMARTINE,HUGO ak yon bann lot EKRIVEN ,men ou te gen yon paket ANALFABET tou.
Pandan ke peyi TEUTON,SAXON,ANGLO-SAXON yo ap modifye EDIKASYON yo pou koresponn ak REVOLISYON ENDISTRIYEL lan ti FRANSE te kontinye ap aprann GREK ,LATEN ak anpil DOZ LITERATI.

FRANSE yo te oblije chanje SISTEM EDIKASYON yo an e se EVENMAN TROMATIK GE 1870 lan ki oblije yo fe sa.

SOLDA FRANSE yo ,lan GE sa a ,se te yon bann ANALFABET alos ke solda ALMAN yo t ap ize TRIGONOMETRI pou "target" kannon.
Se te pyese ALMAN yo te pyese FRANSE yo e sa te fose FRANSE yo chanje e se pa t yon bagay ki FASIL
EDIKASYON an FRANS se te yon bagay ELIT menm jan li ye ou kontinye ye ann AYITI.
FRANSE yo te chanje SISTEM yo an lan lanne 1880s yo anba MENAS KOUDETA.

Nou pa janm chanje SISTEM nou an ,ann AYITI ;se FRANSE yo ,nou te imite e SISTEM nou genyen an 2015 lan pa two diferan de sa FRANSE yo te genyen lan 19yem SYEK lan.

SASAYE;
Ti FRANSE yo pa preske aprann LITERATI anko.Mwen asire w ke yon ti AYISYEN ki pase lan youn sa yo rele ,yon bon lekol ann AYITI yo ,ekri FRANSE pi byen ke omwens 80% ti FRANSE yo.
Se pa ke se entelijan yo pi ENTELIJAN non;se preske sa Selman yo aprann.

Le w ap pale de CHIMI,FIZIK lan.
Pran yon AYISYEN ki ekri yon bon LIV sou FIZIK ,CHIMI elt,e pran youn ki ekri yon plizoumwen yon bon LIV sou LITERATI.

Y ap pale 10,20 fwa PLIS de sa ki ekri LIV sou sije LITERE an ,ke sila ki ekri LIV sou CHIMI,FIZIK lan.
Pou m pa pi long "You do the math" .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyVen 10 Avr 2015 - 8:01

admeton ke se vre ayisyen pibliye plis liv per Kapita ke anpil lot gwo peyi.ki se pa vre. men konbyen moun ki li liv sa yo. e sak fè chak ane pè e mè de famiy  gen yon chagren paske yo pa ka ht liv pou pitit yo.Nan nou tout ki ap patisipe nan diskisyon sou internet la konbyen nan nou ki te apran yon bagay ak liv ayisyen ekri apa ti volume istwa dayiti ke Dorsainvil te ekri ki plis yon apersi distwa politik ayiti .ki liv syantifik otè sa yo ekri?

Si nou admet 3/4 ayisyen ap viv ak mwens ke 2 dola pa jou fok ou admet ke prodiktyon literè otè ayisyen yo se voye dlo pou konble lan mè dayè yo pa menm ekri nan lang ayisyen pale,ekri  e konprann.Konbyen ayisyen ki li :Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer? Konbyen ayisyen ki li e konprann  chef dev literati ayisyenn yo?

zafè di ayiti two rich pou l pov la se bagay pou fè ti bebe pyafe. Ki jan yon peyi kote menm dlo pwop rar ,kote pa gen ase lekol ase lopital. ase kay ase elektrisite ase wout ka rich?kote menm manje se enpote nap enpote manje menm yon zegwi se enpote nou enpote sa ka rich. Mezanmi ba moun tet yo tande.linet saa ki nan je aljeryen saa anpeche l  wè reyalite ayiti .

se pa ke mwen pa rekonet valè prodiktyon literè ayisyen yo non men prodiktyon saa se kombyen  moun li touche ,edike e fome an ayiti? ki jan yon  peyi kote 3/4 moun ladann nan chomaj ka rich? Wi se vre mwen se yon moun ke yo estampe ak misè ki pa ka bliye men an nou gade reyalite peyi ya san oken linet ki defome visyon nou.gen indis ki montre ayiti se yonn nan peyi mwen devlope yo.fok aljeryen di ki plas ayiti okipe nan HDI(Human development indice.)

Se pa ni yon aljeryen ki ap viv o Kebek ki al pase yon vakans an ayiti Petionville kote lap viv nan frechè,byen manje byen domi byen viv ni yon ayisyen ki kite peyi ya depi plis 60 lane ki ka pale de reyalite ayiti . ayisyen yan bliye sak rele ayiti si l te janm konnen l vre.Haiti n'a jamais été une Haiti Cherie pour la majorité de ses citoyens . Point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyVen 10 Avr 2015 - 8:55

Ces deux compères ressemblent à des vendeurs de voitures usagées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16450
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyVen 10 Avr 2015 - 13:59

Bagay LITERATI sa a ;se yon PELEN TET.

Prestij 2 zou 3 GRENN NEG ak NEGES ap jwenn lan bagay sa a se yon KIL DE SAK.

FRANSE yo bon lan MATEMATIK ;imite yo sou sa pito.
EKRIVEN gen de mwenzanmwen PRESTIJ an FRANS ;Literati se pa yon bon envestisman.

NOU renmen voye EKRIVEN monte twop'bay bagay sa a yon KANPO.
Se youn lan SOUS MERA nou twouve nou ye an.

Ti FRANSE yo pa pedi anpil TAN lan LITERATI anko ;imite yo sou sa ,si nou vle imite yo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyVen 10 Avr 2015 - 20:04


Mesye, se pou nou fè atansyon!

Alòske plizyè obskirantis kite sit lan, olye nou pran yon pèspektik serye e pwogresis, li sanble nou ta renmen kontinye atmosfè joure ak konfwontasyon.

Toudabò, Wozo, si se avè m ou ap pale, mwen pa gen anyen ki sanble ak yon
revandè bogota. Si ou konn li byen, wa wè mwen pa lan voye anyen monte.

Jowèl, ou ap fè konvèsasyon mache, men ou konnen ke literati pa pèlen tèt.

Nou toulede renmen fè kwotasyon, ke m pa janm fè.
Toulòtjou, Jowèl, ou montre valè ekriven Kastwo Dewòch e ou se admiratè Edwij Dantika.
Wozo, ase souvan ou pale de Pricemas, Antenò Fimen oubyen Gary Viktò.

Kisa sa vle di?
Paske genyen yon majorite pòv e iletre, nèg ki te gen chans resevwa yon edikasyon pa dwe ekri?
E noumenm ki ap ekri chak jou sou fowòm lan? Eske nou pa t dwe eksprimen espwa nou pou Ayiti ap pèp ayisyen an paske pa gen anpil moun ki ap li sa nou ekri yo?
Mwenmenm, ma p ankouraje e aplodi yon ayisyen ki reyisi kominike prezans li sou planèt lan pou retire move repitasyon yo bay Ayiti.
Se sak fè, depi yon ayisyen pese, mwen siyale sa, menmsi pèsonn pa reyaji.

Wi, nou gen 2 chanpyon mondyal lan Boks.
Yon achitèk rekoni entènasyonalman.
Yon ayisyen lan Akademi Franse se pa yon wont.
Lè yon jenn fanm konpatriyòt vin Gouvènè jeneral yon gwo peyi devlope,
Se yon prestij pou Ayiti.
Ke plis ke 50 milyon moun chwazi menm ayisyèn saa kòm chèf yon òganizasyon
Ki kouvri plizyè rejyon sou planèt lan, nou pa bezwen dakò ak òganizasyon an, men nou kapab rekonèt valè ke Mikayèl genyen.
Ak tout lòt ki pa fè bri men ap bay yon amelyorasyon lan imaj Ayiti.
Nou dwe rekonèt reyisit mesyedam sa yo.

Se diferan ak santiman wont ke yon nèg resanti lè yon ayisyèn rive lan tèt lameri yon gran vil meriken epi yo mete l lan prizon pou fwòd.

Ma p repete l.
Nou gen anpil travay pou fè, pou amelyore sitiyasyon ann Ayiti.
Premye pwoblèm se mantalite esklav ak restavèk ki lan tèt sitwayen n yo.
Se pou nou gade tèt nou lan yon lòt miwa. Ranje figi nou oubyen prezante bò figi ki pi prezantab lan.
Si nou leve tèt nou pou di nou pa pi sòt ni pi lèd pase zòt, na jwen plis respè.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyVen 10 Avr 2015 - 20:37

Sassaye

kin jan pou m ta fè pale ak w se pa wou ki fè temwayaj la ni se pa wou ki te an ayiti ak aljeryen an . eske se vre literati fè yon peyi rich.? se pa prodiktyon literè ki fè la Chine ou renmen anpil la premye pwisans ekonomik mondyal jodya.

mwen pa minimize valè yon ekriven ki pwovdwi yon che dev literè non men si nou gade byen pa gen anpil ekriven ki transfome lumanite non. Se dwa yon moun pou renmen lèt plis pase syans. men nou menm ayisyen nou ba moun  ki konn  kole 2 mo franseuu plis enpotans ke yon syantis ki ap rezoud pwoblem deforestation an ayiti en kreyan yon alternative a chabon bwa a. nou ba nenpot ti ekriven ou byen radotè nan radio plis enpotans  pase yon farmasyen ki kreye yon remed pou kwape yon malady an ayiti ou byen ki ta kreye yon vaksen pou eradike yon malady an ayiti. nou pa pwodwi anyen ki jan nou fè ka rich?

Tout reyisit personel sa yo ou site la yo pa rezoud oken pwoblem kolektif an ayiti.,nou toujou genyen 3/4 ayisyen kap manje biskwit labou ak salami dominiken nou toujou gen yon paket moun kap mouri ak tout kalite maladi.pa ekzanp si w mande anpil ayisyen ki moun  ki rele injenyè Prepeti ya yo pa konen l,nanpwen moun ki ap eseye minimize valè literati e art en jeneral men fok  nou komanse revolutyone edikatyon an ayiti pou nou pwodwi plis fezè  ke bo palè ou bon ekriven. neg yo ekri franseu byen se vre men jiska presan ak ki gramè nap servi,ak ki liv nap servi pou nou aprann syans,mathematik ? konbyen kob liv sa yo koute peyi ya?

mwen pa gen anyen kont Michaelle Jean mwen gen pwovblem ak francofonie ki pou mwen se yon enstriman pou perpetye imperialism kiltirel la. mwen gen pwoblem ak yon moun  kap gade ayiti a travè yon prism deforman ki anpeche l wè vre reyalite. se sak fè yon moun tankou Anthony Phelps montre yon ti katye Port-au-Princenan bor de mè ya poul di ki jan Port-au-Prince te ye lontan.wi Port-au-prince pat sal anpil konsa lontan men li te toujou yon vil sal .mwen rantre premye fwa Port-au-Prince an 1949 men te ti moun mewn mwen te konstate ke se te yon vil sal.paske mwen te kon ale Fort saint Claire, la Saline,sou belè ,portay Saint joseph ,Portay Leogane.Saint martin, deyè fort national.e pat ko gen yon milyon moun Port-au-Prince ki jan pou yon vil ki te konstwi pou selman 20 000 moun ka gen plis pase 2 milyon moun ladan jodya.?sak fè tout moun se la yo vle viv la jodya.? se paske pwovens yo pa ofri yo anyen.ki jan yon peyi ki pa gen 2 bon iniversite ladann ka rich?ki jan yon peyi kap enpote manje pou population li ka rich ? 50.000 etidyan aysiyen se an dominikani yap pran imilyatyon. mwen ka pa konn li vre men mwen konprann sa  mo rich la vle di .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyVen 10 Avr 2015 - 21:01

se pa pou frekan mwen di l se rar ekriven ayisyen ki gen yon valè kolektif.se yon bann individi vandè de mo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyVen 10 Avr 2015 - 21:18

Wozo,
Eske nou ap fè yon dyalòg moun soud?
Mwen pa gen pwoblèm ak pwen ou mete lan tèks ou an non.
Gade kisa mwen ekri lan pawòl frankofoni an. Mwen pa sipòte frankofoni, men mwen rekonèt ke se konpetans Mikayèl ki fè yo chwazi l devan yon pakèt kandida. E se sa k satisfè nanm ayisyen m.

Lachin genyen yon literati ki pi avanse pase tout lòt depi milye ane.
Tout kilti rekonèt Konfisyis. Lè yon peyi gen yon bon kilti, yo gen yon bon baz pou pouse lasyans.

Mwen dakò ke ayisyen pi renmen literati ke lasyans se akòz de move edikasyon, men yo kapab aprann. Tout paran vle pitit yo doktè ak enjenyè pandan yo meprize atizan ak metye manyèl. Bagay sayo dwe chanje avèk yon sistèm edikasyon ki konpatib ak reyalite Ayiti.

Men se pa pou nou efase literati.
Se pou nou ranfòse devlopman lòt lòt disiplin.
Yo kapab ekri manyèl pou ebenistri, masonry, fèblantry, kondonri, kouti, etc..
Men sa pa anpeche yon nèg ekri pwoezi, si l gen enspirasyon.


Na p pale de Dòsenvil ak Stefèn Aleksi, si mesye sayo te di yo pap ekri istwa paske pi fò ayisyen pa konn li. Eske li ta p yon bon lide?

Lontan, chemen ki te pi kout pou rantre lan sosyete, se te akademi militè.
Lanpwen sa ankò.
Nou dwe ajoute talan ak konpetans, non pa defèt sa ki deja la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16450
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptySam 11 Avr 2015 - 6:50

SASAYE;

Mwen pa vle pou wou meprann sa m di an.
Pa gen anyen pesonel ,lan sa m ap di.Lot NEG yo te konn joure se paske yo pa ka agimante ou sinon si yo agimante yo santi y ap pedi AGIMAN an.

Mwen pa gen ABSOLIMAN anyen kont LITERATI;mwen renmen LITERATI ,sa m ap di se ke nou ann AYITI nou bay sa TWOP ENPOTANS.
Si RADYO yo pa EGZANP te mete PRESYON sou GOUVENMAN an pou l fe PWOGRAM ALFABETIZASYON an ,pa t ap genyen tout MOUN sa yo ki pa konn li toujou lan peyi an.

An DOMINIKANI ,PANDAN 2 premye LANNE administrasyon MEDINA a ,misye te pran PWOGRAM ALFABETIZASYON pesonelman an CHAJ.
Misye te vwayaje toupatou lan peyi an pou li we ki jan pwogram lan ap devlope.
MEDINA te di lan youn lan premye DISKOU li te fe ke si DOMINIKANI KONTINYE GEN PLIS KE 10% POPILASYON an ki pa konn li ak ekri ,DOMINIKANI pa p rive kote l vle rive an.

Si POPILASYON an konn li ak ekri ,anpil bagay ap vin pi FASIL ,menm ELEKSYON san bliye lot BAGAY KONKRE.
ALFABETIZE MOUN yo ,se yon bagay ki ka fet e sa pa p koute anpil LAJAN.
Se tankou GOUVENMAN AYITI yo pe ALFABETIZASYON pou tout PEP lan.

Si PEP LAN ALFABETIZE n ap gen plis EKRIVEN si ou vle l kon sa.
SASAYE;
AGIMAN m se pou nou sispann GLORIFYE EKRIVEN,menm NEG ki rele TET yo ENTELEKTYEL yo.
"EXHIBIT A" se defen LESLIE MANIGAT.Ki sa MANIGAT janm fe ,janm pwodwi ?
Ou pa konnen.
Eksepte ke misye te EKRI yon paket LIV ISTWA ke mwens ke 1% POPILASYON an janm li.
Poutet sa ou tande ke MANIGAT te ka fe yon bon PREZIDAN .
SA K DI SA?
LEOPOLD SEDAR SENGHOR ,te yon bon POWET ,YON bon EKRIVEN ,Premye MANM NWA AKADEMI FRANSE an ,ki te yon "briyan" ETIDYAN lan SORBONNE ,"AGREGE EN LITTERATURE".
Malpwopte sa a se te yon "pyet" PREZIDAN pou SENEGAL ,yon SOUSOU la FRANS ki t ap konbat pou WOLOF pa t lang EDIKASYON lan SENEGAL ,ke se FRANSE ki te pou rete LANG EDIKASYON.
MALPWOPRETE sa a te lan tout kalite KONPLO ak la FRANS.
Limenm ak HOUPHOUET BOIGNY te rantre lan KONPLO kont PATRICE LUMUMBA ak KWAME KRUMAH; ak la FRANS ak BELJIK e pita CIA.

Mwen tande BRI ke mesye VERITE yo ap mande JACKY LUMARQUE pou l KANDIDA PLATFOM yo an.
Lan NON ki sa?
Paske misye se "ENTELEKTYEL"?

SASAYE;
Nou bay LITERATI twop enpotans ann AYITI ;MWEN PA KONT LITERATI non.
M ap ba w yon EGZANP konkre anko.
Gade AKEY ke yo bay ANTHONY PHELPS ak GARY KLANG?

Bagay adore EKRIVEN sa a ;se yon bagay ki soti LWEN e mwen pa kwe se yon bagay POZITIF.
Nou gen dwa pa dako ;se pou sa n ap diskite.

Pa gen jan pou de NEG tankou LULA ou byen EVO MORALES ta ka janm rive PREZIDAN DAYITI.
Yo ta ka rive pa KOUDETA ,pa lan ELEKSYON LIB e LIBE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptySam 11 Avr 2015 - 17:49

se pa fot mwen non mezanmi mwen pi renmen tande Maurice Sixto ou byen li Gary Victor ke m li sa Voltaire te konn ekri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptySam 11 Avr 2015 - 17:54

ki jou ayisyen a sispann mouri nan lan mè pou yo jwen la vi lot kote   Aujourd'hui à 18:19



Jeudi matin. «Pont Barque », entre Port-Margot et Borgne, dans le Nord d’Haïti. Sur les récifs, entre des vêtements déchirés, des bouts de planches fracassées et des bons samaritains transformés en sauveteurs, une femme, la vingtaine avancée, les cheveux soigneusement tressés, est allongée, la main droite sur le bas-ventre. Elle ne dort pas. Ses yeux, à jamais fermés, ne reverront plus les siens ni le soleil amer sur cette terre qu’elle a quittée la veille au soir, en toute clandestinité, la tête pleine de rêves des lendemains meilleurs à bord d’un frêle esquif pour « Providenciales », petites îles de l'archipel des Turks and Caïcos sous protectorat britannique.

Entre le ciel et cette mer démontée, dans le noir, le froid de la nuit, elle s’est battue mais n’a pas survécu, comme au moins 20 autres personnes, certaines originaires de Ferrier (Nord-Est) ayant payé entre 15 000 et 25 000 gourdes le passage à Luckner, l’organisateur du voyage qui a survécu et pris la fuite après le naufrage. Elles savaient tous que la mort pouvait être au bout de ce voyage. Sur une plage, à l’ombre des cocotiers, plus d’une dizaine de corps, hommes et femmes, sont allongés. Ils sont, pour l'immense majorité, des jeunes gens.

Il y a, selon  Patrick Jean Pierre, l’agent exécutif intérimaire, une douzaine de survivants et une vingtaine de disparus. L’embarcation était forte d'une cinquantaine de personnes. Le bilan a de fortes probabilités d’être revu à la hausse parce qu’une vingtaine de personnes sont portées disparues. L’un des survivants, Mane Chérizard, raconte que le bateau avait quitté Bac, une section communale du Borgne pour Providenciales. L’armateur, face à une grosse mer, avait décidé de rebrousser chemin. Mais, le vaisseau prenait de l’eau avant de se fracasser sur des récifs, explique Patrick Jean Pierre, interrogé par Radio Kiskeya.

A Port-au-Prince, Erick Prévot Junior, patron du Service maritime et de navigation, partage sa peine, évoque les faiblesses de son institution, celles des gardes-côtes et ses efforts qui consistent, entre autres, en la sensibilisation par rapport au port du gilet de sauvetage et du danger des voyages clandestins vers les USA, les Bahamas ou Providenciales. « Je suis vraiment touché par ce drame », confie-t-il, avant de souligner que les gardes-côtes n’ont pas les moyens financiers et logistiques pour patrouiller la côte 24 sur 24. Dans ce cas-ci, les organisateurs de voyages clandestins ont choisi une commune qui, normalement, n’a pas de trafic maritime important, indique Eric Prévot Junior. En 2014, plusieurs drames du genre ont été récensés.

Jusqu’ici, même s’il y a des efforts dans le grand Nord pour créer des emplois, le chômage et la précarité socioéconomique restent la norme. Quelque 6 millions de personnes vivent dans la pauvreté. Parmi elles, 2 millions sont dans l’extrême pauvreté.

Roberson Alphonse


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Katalòg pwoduy ayisyen.   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptySam 11 Avr 2015 - 20:45




Vendredi à l’hôtel Ritz Kinam, le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), en collaboration avec le Ministère de l’Économie et des Finances (MEF), le Ministère du Tourisme et des Industries Créatives (MTIC) et le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), ont lancé le catalogue des produits typiques d’Haïti, un ouvrage de 124 pages, présentant les potentialités du pays et qui pourrait bien devenir une référence pour les investisseurs en quête de filières prometteuses et de valorisation du patrimoine haïtien.

« Le café de Dondon, les noix grillées du Cap-Haïtien, le miel du Nord-Est, les Douces makos de Petit Goâve, les masques en papier mâché de Jacmel, ou encore le rara de Léogane sont autant de produits du terroir qui marquent les esprits des voyageurs » peut-on lire en avant-propos du nouveau catalogue des produits typiques. Ces produits, sélectionnés parmi plus de 500 autres, font partie des 30 produits identifiés par le MCI et le PNUD comme étant porteurs d’opportunités pour la création de richesse en Haïti.

Aussi, les produits typiques d’Haïti ont été répartis en trois catégories. Il s’agit des produits issus du patrimoine naturel et culturel (la Citadelle du Cap ou le Bassin Bleu de Jacmel par exemple), de l’agriculture locale (notamment le vétiver, la mangue francisque ou la pintade) et enfin les produits de la petite industrie et de l’artisanat comme par exemple le chocolat, la cassave douce ou le fer découpé.

« Le MCI va aller plus loin en élaborant pour chaque produit un document incluant un plan d’action, une méthodologie et un plan d’affaires. Nous voulons, dans un avenir proche, structurer les filières des produits typiques, en moderniser les chaines de valeur, faciliter l’accès au crédit, labelliser les produits et faciliter l’accès au marché pour les producteurs, » a indiqué le Ministre du Commerce et de l’industrie, Jude Hervey Day.

Entouré de ses homologues du MEF, du Ministère du Tourisme et de l’Agriculture, Jude Hervey Day a également encouragé les investisseurs venus redécouvrir les potentialités d’Haïti à soutenir l’économie locale en développant les filières des produits typiques.

« Ce catalogue est un point de départ pour nous réapproprier notre agriculture et j'en suis très fier. Il y est clair que le potentiel économique d'Haiti est important, nous devons maintenant réduire nos importations et augmenter nos productions afin de créer de l'emploi et attirer de nouveaux investisseurs, » a déclaré Fresener Dorcin, Ministre de l'Agriculture, des Ressources Naturelles et du Developpement Rural.

La Ministre du Tourisme, Mme Balmir-Villedrouin, a quant à elle souligné le potentiel touristique valorisé dans le catalogue « Haïti ne manque pas d'intérêt touristique mais bien d'infrastructures. Nous devons permettre aux touristes de rester plus longtemps sur nos sites et y creer de la valeur ajoutée en fabriquant des produits dérivés, comme des citadelles miniatures par exemple ».

Sophie de Caen, la Directrice Principale du PNUD a pour sa part, rappelé l’importance de soutenir la création d’emplois inclusifs par le biais d’initiatives économiques locales « Haïti a besoin de travail pour sortir progressivement de la pauvreté. Aussi, le PNUD ne peut que se réjouir d’une initiative qui permette la création d’emplois inclusifs tout en valorisant les richesses locales ».

Cette présentation a été suivie d’un panel des ministres avec Wilson Laleau, Ministre de l'Économie et des Finances, Stéphanie Balmir Villedrouin, Ministre du Tourisme et des Industries Créatives, Fresner Dorcin, Minsitre de l'Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement et Jude Hervey Day, Ministre du Commerce et de l'industrie. La clôture de la cérémonie a été faite par le Premier Ministre Evans Paul. Ensuite s'est tenue la foire des Produits Typiques d'Haïti : dégustation et découverte.

Télécharger la version numérique du catalogue « produits typiques d’Haïti » : (PDF, 27 meg) : http://www.haitilibre.com/docs/UNDP-HT-Livelihoods-Produits_typiques-20141016.pdf

Pour commander le catalogue en version papier, contacter :
Guerdia Adolphe, Responsable du Secrétariat du Ministre du Commerce et de l’Industrie, gedelia200@yahoo.fr
Karl-Maxime Alliance, responsable du pilier économique du PNUD, karl.alliance@undp.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptySam 11 Avr 2015 - 21:11


Wozo,
Kisa Moris Siksto ak Gari Viktò ap fè?
Dapre sa m konnen se literati ya p fè.

Kisa Voltè vinn fè laa?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptySam 11 Avr 2015 - 22:13

Mwen pa gen anyen ak ekriven mwen di w deja .Mwen pito literati ayisyen an ke literati franse ki pa gen preske oken rapor ak ayiti nan 21 syem .Michel Soukar di gen yon seri de liv ayisyen ekri ki pi enpotan pou elev ayisyen ta li e diskite ke liv franse profesè kolonise yo ap fè nou etidye nan lekol;mwen dakor 100% ak li.Sixto ak Gary Victor  pale de pwoblem peyi yo. franseuu yo pale de pwoblem peyi e sosyete pa yo. Si w koute  Sixto byen tou sal di yo konsènen w.

mwen pa gen anyen kont ekriven poet ayisyen non. sa m kont se lè nou meprise atizan nou yo tankou yo pa anyen. pou nou mete nenpot ti radotè nan yon pyedestal tankou yo se bon dye. mwen renmen fesè plis pase bo palè kap fè bel diskou an franseuu.(lol).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16450
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI EmptyDim 12 Avr 2015 - 9:33

Mwen t ap tande yon SHOW sou BBC.
Show an se pou te KOMEMORE 100yem ANIVESE premye GE MONDYAL lan.

Gen yon AFRIKEN ki di se te yon bagay ki enkonpreyansib pou yon AFRIKEN;paske gen plis ke 100000 AFRIKEN ki mouri lan GE an ;ann EWOP.
Kolonyalis ANGLE ak FRANSE yo te enpote yo pou yo te al KONBAT lan GE an.

Misye di ke GE an prensipalman se paske ALMAN ki te ap domine LEWOP lan komansman 20yem SYEK lan te bezwen vini yon PWISANS KOLONYAL tou.
Sa vle di ke AFRIKEN yo t ap mouri pou defann ANGLETE ak la FRANS ki t ap toupizi yo.
E si se LALMAY ki te genyen yo t ap jis chanje MET ,paske se LAMAY ki t ap vin toupizi yo.

Wi ;
Pouki sa yon ti AYISYEN ap pase NWIT pou yo etidye VOLTAIRE ak ROUSSEAU toujou?
Nou paka di se yon ZAFE LANG ,paske an jeneral yon ti AMERIKEN pa etidye EKRIVEN ANGLE.
Yo kapab fe yo li liv tankou "A TALE OF TWO CITIES" ke ANGLE ekri ,men pa OTE yo.

Pi fo liv ke yon ti AMERIKEN li e ki lan KORIKOLOM li se OTE AMERIKEN;tankou MARK TWAIN,JOHN STEINBECK ,yo di ki te KOMINIS elt...

Sa mwen dako ak ROZO ;nou pa gen anyen pou nou we ak VOLTAIRE,ROUSSEAU elt.

Se pa de EKRIVEN ki ta ka ede FOME KARAKTE AYISYEN.

Li le pou AYISYEN yo fe tout TIMOUN yo li JUSTIN LHERISSON,JACQUES STEPHEN ALEXIS,JACQUES ROUMAIN elt.
Pa t dwe gen menm yon TIMOUN ki fini lekol SEGONDE san yo pa li LIV mesye sa yo.

VOLTAIRE ,ROUSSEAU elt preske pa alamod anko an FRANS e nou fe TIMOUN nou yo ap pedi TAN kontinye etidye yo.
Sitou yon paket lan neg sa yo se te yon BANN RASIS ZONGKOLOWOCH!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty
MessageSujet: Re: Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI   Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hugo Chavez et le vice-president cubain en Haiti
» Alain Juppé attendu à l’investiture de Michel Martelly
» Rene Preval en visite au Venezuela et ensuite aux USA
» Temoignage Personnel
» Visite au château d'Ambleville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: