Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les prisonniers dont on ne parle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 47
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

MessageSujet: les prisonniers dont on ne parle   Dim 13 Mai 2007 - 12:44

Libération de l'ex-Député de Saint Marc Amanus Maette




ex-Député de Saint Marc
Amanus Maette



Après 3 ans et 2 mois d'emprisonnement illégal et arbitraire parce qu'injustifié, l'ex-Député de Saint-Marc Amanus Maette, membre de Fanmi Lavalas a recouvré sa liberté, en bénéficiant d'une ordonnance en habéas corpus émanant de la cour d'appel des Gonaïves.


Au milieu des membres du Collectif des Parents et Amis des Prisonniers Politiques qui l’ont attendu pendant de longues heures devant l’entrée du Pénitencier National, principal centre de détention du pays, les premières déclarations à la presse de monsieur Maette furent:

“ La majorité de ceux qui sont détenus au Pénitencier National sont membres de Fanmi Lavalas, ce sont des prisonniers politiques, ils n’ont absolument rien à voir avec ce que l’on prétend leur reprocher. Ce sont des lavalassiens issus des quartiers populaires qui ont été arrêtés à cause de leurs convictions politiques ou au cours des rapts de police. Je regrette infiniment de les laisser derrière moi en prison. Il faut que le gouvernement prenne ses responsabilités sur leur dossier. Il faut poursuivre la mobilisation pour obtenir leur libération. Il faut enfin une réforme au niveau du système pénitentiaire.”

Rappelons que l’ex-Député de Saint-Marc Amanus Maette a été arrêté à Port-au-Prince le 1er Mars 2004, alors qu’il revenait d’une réunion des membres de Fanmi Lavalas. Il fut injustement accusé, par une organisation dite des droits de l’homme proche de l’ancienne opposition, la NCHR (National Coalition for the Haitians Right), devenue aujourd’hui le RNDDH (Réseau National de Défense des Droits de l’Homme), d’implication dans un soit disant massacre qui aurait eu lieu à la Scierie, localité proche de la ville de Saint-Marc. L’instruction du dossier n’a pu prouver la thèse avancée par cette organisation dont les mensonges ont pu gommer la vérité et conduire à l’emprisonnement, par les autorités de facto, après le coup d’état et le kidnapping du 29 Février 2004, de plusieurs autres personnalités de Fanmi Lavalas tels: l’ex-Premier Ministre Yvon Neptune, l’ex-Ministre de l’intérieur Jocelerme Privert qui ont déjà été libérés.




[color:b383=black:b383]Amanus Mayette


A sa sortie du Pénitencier National ce Jeudi ce Jeudi 26 Avril 2007, Monsieur Amanus Maette a été accueilli par les membres du Collectif des Parents et Amis des Prisonniers Politiques, par des militants de la base de Fanmi Lavalas venus de Saint-Marc, de Petit-Goave, des Gonaïves et de plusieurs régions de la zône métropolitaine. Deux parlementaires, membres de Fanmi Lavalas, les députés Coffy Jonas de la 1ère Circonscription de Port-au-Prince et Willot Joseph de la commune Maïssade dans le Plateau Central et un ancien prisonnier politique Yvon Antoine dit Zap-Zap ont été également présents pour la circonstance.

Contactés, les avocats Mario Joseph, Jean Frédéric Bénèche, Fréderick Lény, et Frenot Cajuste qui ont travaillé sans relâche sur ce dossier ont exprimé leur satisfaction mais également leur volonté de poursuivre leur engagement en vue d’obtenir la libération de plusieurs dizaines d’autres prisonniers d’opinion, détenus au Pénitencier National et dans d’autres centres d’incarcération du Pays. A côté de ces hommes de lois, les organisations telles: le Collectif des Parents et Amis des Prisonniers Politiques, la Fondation Trente Septembre, le BAI (Bureau des Avocats Internationaux) le CDPH (Comité de Défense des Droits du Peuple Haitien), le GADH, (Groupe d’Action et de Défense des Droits de l’Homme) la CONODDH, (Coordination Nationale des Organisations de Défense des Droits de l’Homme) … etc donneront une conférence de presse sur le dossier la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: les prisonniers dont on ne parle   Dim 13 Mai 2007 - 13:11

Mwen pa avoka ni jirist men mwen twouve ke se yo bagay ki ilegal pou yo akise yon moun pou yon krim e san li pa kondane li pase preske 3 zan nan prison e ou jwen swa disan zentelektyel komokyel ki ekri franse malman ki ap vinn pran poz gwo jurist sou pov despri nan Orlando.

ki donk se pou Amanus Maette , Yvon Neptune ,Primevert te rete nan prison menm si GNBIS ki nan la jistis Gonayiv yo te pran 10 zan ,20 tan pou yo te fè anket sou sa yo di kite pase nan La Scirie ya.Menm blan franse di bagay sa ilegal ,men moun ki ka kole de mo franse malman an ayiti yo konnen yo ka pale de tout bagay.

Se ak tristes ke nou aprann ke yon ane apre enstalatyon Preval kom Presidan peyi ya genyen moun ki nan prison toujou pou opinyon politik yo. Saa pa genyen oken ekskiz.Se ou byen moun yo paret devan yon jij imedyatman ou byen yo lage yo.Esek Ni Premye Minis la Ni Presidan ta renmen ke militè ki te fè kou deta an 1991 te mete yo nan prison nan yon kondityon konsa.Eske Preval ta renmen yo te metel nan prison pou moun yo di ke li touye yo?Sa w pa renmen pou wou ou pa ka ap fè yon lot moun li.

Mwen konnen ke genyen separatyon pouvwa an ayiti men tou Presidan an responsab bonn mach enstitutyon peyi ya.Se Pou li mande Minis la jistis poul fè travay li ;se pa gwo zotobre yo selman ki pou lage se tout pitit pep la ki ap kroupi nan prison pou gremesi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les prisonniers dont on ne parle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les prisonniers dont on ne parle
» Une victime de l'insecurite dont on en parle pas
» Celles dont on ne parle pas assez ici
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: