Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 GWOUP DÈ 8 AK YON NOUVO LIDÈ TANKOU ERIK JANBATIS AP MENNEN YON ESTRATEJI DIFERA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: GWOUP DÈ 8 AK YON NOUVO LIDÈ TANKOU ERIK JANBATIS AP MENNEN YON ESTRATEJI DIFERA   Mar 8 Déc 2015 - 11:53

Second tour/Elections: La mobilisation n’en démord pas



08/12/2015 07:10:00  
Sous la férule des organisations politiques de l’opposition, plusieurs manifestants ont marché dans les recoins de la zone métropolitaine samedi dernier. Dans la ligne de mire des protestataires, le Conseil électoral provisoire et le président de la République, Michel Martelly, dont ils réclament le départ. Des scènes de casse ont été enregistrées à Pétion-Ville au cours de cette manifestation.
Hostiles à la publication des résultats définitifs du CEP, plusieurs milliers de manifestants ont investi les rues de la capitale le week-end écoulé. Sous forte escorte policière, les protestataires continuent de réclamer la mise sur pied d’une commission de vérification pour épurer le processus électoral. Les partis de l’opposition continuent leur périple et entendent aller jusqu’au bout. Parce que, selon Éric Jean Baptiste –l’un des candidats du G8 –, le droit de s’exprimer pacifiquement et par tous les moyens est conféré par la Constitution. « Nous sommes sur le béton et nous allons voir si la rue  ne va pas donner le résultat du vote populaire », a tempété le candidat du MAS, perché au haut de sa voiture sur laquelle sont gravés des slogans hostiles à la présence des forces onusiennes dans le pays.  
Comme c’en est devenu une pratique lors de chaque manifestation, la marche a fait une halte devant les locaux du CEP sis à Pétion-Ville. Fusent les slogans anti-CEP et anti-Opont. Sur un char sonore, un tube « Nou pap manje bannann » fait écho. La foule danse. Les agents du CIMO et de la MINUSTAH sécurisent les lieux. Assad Volcy de la plateforme Pitit Desalin n’en démord pas. « Il n’y aura pas d’élections le 27 décembre prochain. Opont et ses acolytes le savent pertinemment », croit M. Volcy, logeant dans la même enseigne la visite de Kenneth Merten en Haïti, les déclarations de l’ambassadeur américain Peter F. Mulrean et celles du président de l’AMCHAM, Philippe Armand. 
« Qu’il s’agisse de la communauté internationale, du secteur privé, ou encore de Pierre-Louis Opont, l’on ne pourra pas passer outre de la volonté du peuple haïtien », avertit le responsable de Pitit Desalin. 
Pour les dissuader  de se diriger à Canapé-Vert, les agents du CIMO ont aspergé les manifestants. Arguant que ce détour n’a pas été notifié à la PNH. En réaction, les protestataires ont tout brisé sur leur passage. Rien n'a échappé à leur furie. Pas même la petite voiture de taxi de cet homme dans la quarantaine, au visage blafard, qui, pour se consoler, s’est contenté d’enlever ce qui reste de la vitre arrière de son gagne-pain. Sans piper mot. Malgré la brune, la marche s’est poursuivie jusqu’après 18 heures, avant que les agents du CIMO n’y mettent fin à l’angle des avenues Martin Luther King et John Brown (Lalue). Jean Daniel Sénat Source Le Nouvelliste


Dernière édition par Rico le Mar 8 Déc 2015 - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15112
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: GWOUP DÈ 8 AK YON NOUVO LIDÈ TANKOU ERIK JANBATIS AP MENNEN YON ESTRATEJI DIFERA   Mar 8 Déc 2015 - 14:59

Ki le PRES GNBis sa a sispann?

Yo toujou lan yon CHANTAJ de zafe KAS.

Neg lan di ke MANIFESTAN yo ap kraze ,epi yo di se de VIT ARYE de yon NEG ki te lan LA RI.

Se DLO yo vle mete lan MOULEN NEG BANNANN POURI ki ap pale de KRAZE BRIZE ,alos se premye FWA petet lan LISTWA ke tout MOUN sa yo lan LA RI epi MANIFESTASYON yo telman PEZIB kon sa.

Gen yon BANN JENN REPOTE ,ki pran LA RELEV lan LE NOUVELLISTE e ki ap fe REPOTAJ TET CHAT sa yo.

An FRANS ,pou konparezon ,le gen yon MANIFESTASYON OSTIL a yon GOUVENMAN ,minimum se 200,300 OTO ki konn kraze e boule.

SISPANN FOUT PRES SA A.Se pa moun ann AYITI selman ki ap li sa n ap EKRI
"leur furie. Pas même la petite voiture de taxi de cet homme dans la quarantaine, au visage blafard, qui, pour se consoler, s’est contenté d’enlever ce qui reste de la vitre arrière de son gagne-pain. Sans piper mot. Malgré la brune, la marche s’est poursuivie jusqu’après 18 heures, avant que les agents du CIMO n’y mettent fin à l’angle des avenues Martin Luther King et John Brown (Lalue). Jean Daniel Sénat Source Le Nouvelliste"


ADYE!FOUT TONNE!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
GWOUP DÈ 8 AK YON NOUVO LIDÈ TANKOU ERIK JANBATIS AP MENNEN YON ESTRATEJI DIFERA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GWOUP DÈ 8 AK YON NOUVO LIDÈ TANKOU ERIK JANBATIS AP MENNEN YON ESTRATEJI DIFERA
» Bon zanmi Pèp ayisien se pa blan tankou Lavalas toujou kwè
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.
» ESKE SE FOS LAME DAYITI OU YON NOUVO LAME MODENN KI PRAL RETOUNEN
» Lepolice yon gwoup malfra militè fanatik o sèvis gouvenman Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: