Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 The Provisional Electoral Council must be changed to salvage elections

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7688
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: The Provisional Electoral Council must be changed to salvage elections   Lun 4 Jan 2016 - 4:37

Haiti presidential vote plagued by irregularities, report finds

Haiti’s Electoral Commission issued a probe of the Oct. 25 presidential vote

The Provisional Electoral Council must be changed to salvage elections

One member of the commission failed to sign off on the report
BY JACQUELINE CHARLES
jcharles@miamiherald.com

A commission charged with evaluating Haiti’s Oct. 25 presidential and legislative elections has found that egregious irregularities and a high presumption of fraud plagued the vote, while the electoral machine requires sweeping changes in order to hold a postponed runoff.

According to official results, government-backed candidate Jovenel Moïse received 32.76 percent of the votes while Jude Célestin, the former head of the state construction agency, garnered 25.29 percent. Célestin, however, called the results a “ridiculous farce” and refused to campaign.

Alleging vote-rigging and ballot-stuffing, Célestin and other opposition candidates called for an independent Haitian-led commission to probe the disputed balloting. The commission was created by President Michel Martelly on Dec. 22, five days before the postponed second round. On Sunday morning, members issued their findings, which critics say do not resolve the political crisis despite pointing out a series of major systemic problems besieging Haitian society.

For one, the report, which acknowledged problems with the electoral machine, does not call for a postponement of the second round. Both Martelly and Prime Minister Evans Paul have indicated that it must take place on Jan. 17 if Haiti is to have a new president take office by its Feb. 7 constitutionally-mandated deadline.

Instead, the report calls for greater transparency including a national dialogue, an extensive analysis of the vote to determine the real extent of the irregularities and fraud, and changes in the electoral machine. The council, known as the CEP, “no longer has the credibility to permit it to continue with the process without plunging the country into a more serious crisis,” the report says.

During a meeting with the commission, the CEP recognized the weakness in its preparation. For example, more than 60 percent of poll workers were not able to properly perform the required work. The result was “many poorly written minutes, with erasures, errors of calculation or counting,” the report says.

“The commission is in fact saying that legitimate elections are impossible by Jan. 17. If elections were to take place under current conditions, they would not resolve the existing political impasse but instead would plunge the country into a deeper crisis,” said Robert Fatton, a Haiti expert and political science professor at the University of Virginia.

Some had hoped the commission’s probe would unblock the political impasse and move the electoral process along. But some believe that its findings risk deepening the impasse. The report, for example, pointed out that voters’ signatures or fingerprints were missing from 57 percent of the audited documents. Meanwhile, voter registration numbers were missing from 31 percent of the partial voting list and were written incorrectly on another 47 percent.

Meanwhile, 60 percent of voters were allowed to vote by proxy, and the commission noted that 43 percent of the tally sheets had been modified.

While commission members visited the vote-tabulation center to audit documents, the commission’s work is more an evaluation of the electoral process rather than a verification of the 1.5 million ballots cast. As a result, the report stops short of saying who benefited most from the irregularities or fraud, a conclusion that requires more technical expertise and analysis, the commission notes.

Commission member Gedeon Jean who represents the human-rights sector, did not sign the report.

The government on Sunday acknowledged receipt of the report but did not say officially whether the runoff will still take place Jan. 17. Martelly instead “urged the relevant actors involved in the electoral process,” to work toward a reasonable solution to the crisis. This includes promoting political stability by respecting the constitutionally-mandated dates of Feb. 7 for the handover of power to a newly elected president, and Jan. 11 for the start of the 50th Legislature. Haiti has been without a functioning parliament since Jan. 11, 2015.

“Ultimately, the commission failed to make the logical recommendation that its findings lead to: a new election with a new CEP. On the other hand, how can we guarantee, given past history, that a new CEP will indeed be able to organize new elections without major fraud?” Fatton said. “The commission did not want to go there because it was haunted by the specter of its own investigation and previous elections. In short, the report does not bring us any closer to a resolution of the current crisis, it merely exposes the underbelly of the beast.”

Read more here: http://www.miamiherald.com/news/nation-world/world/americas/haiti/article52872785.html#storylink=cpy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15111
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: The Provisional Electoral Council must be changed to salvage elections   Lun 4 Jan 2016 - 7:18

Nou konnen ke se RAPOTE ke MIAMI HERALD ap RAPOTE.

Pou yo sove KREDIBILITE ELEKSYON yo ;yo dwe CHANJE KONSEY ELEKTORAL lan pa sa .
Lot RAPO di ke KONSEY ELEKTORAL lan pa gen OKENN KREDIBILITE .

Eske se pa KONSEY sa a ki te fe ELEKSYON 9 OUT ak 25 OKTOB yo ;yon KONSEY GANSTE,VOLO,SAN OKEN KREDIBILITE?

Men sa ASSOCIATED PRESS menm di an FRANSE:



Associated Press
PORT-AU-PRINCE, Haïti

Une commission chargée d'enquêter sur les controversées élections présidentielles haïtiennes affirme que le premier tour a été entaché d'irrégularités, mais que le deuxième tour pourra tout de même avoir lieu dans deux semaines, comme prévu.


Selon le rapport de la commission publié dimanche, des irrégularités se sont produites lors du scrutin du 25 octobre, notamment lorsque des employés des bureaux de vote sont intervenus en faveur de certains des 54 candidats en lice.

Le document, qui ne cite aucun nom, recommande aux autorités d'entreprendre des actions en justice contre ces employés et les autres personnes impliquées.

Il les exhorte également à adopter des mesures afin d'améliorer la transparence des élections, soulignant que le conflit entourant le scrutin d'octobre montre que les institutions électorales d'Haïti ne bénéficient plus de la crédibilité nécessaire pour aller de l'avant avec le processus sans risquer de plonger le pays dans une crise encore plus grave.


Le rapport n'indique toutefois pas que les problèmes observés sont trop sérieux pour avoir eu une réelle influence sur les résultats du vote de cet automne ou pour repousser de nouveau le second tour, qui doit se dérouler le 17 janvier.



Les partis de l'opposition contestent les résultats des élections du 25 octobre, selon lesquels le candidat du gouvernement, Jovenel Moïse, est arrivé en première place. Il devra affronter Jude Célestin, qui s'est classé en deuxième position et qui dénonce aussi le décompte officiel.

La controverse, qui a généré plusieurs manifestations, a poussé le conseil électoral haïtien à reporter le deuxième tour, qui devait avoir lieu au départ en décembre, et le gouvernement à créer une commission pour analyser le processus et recommander des changements.



Si se KOMINOTE ENTENASYONAL lan ki ap konseye mesyedam sa yo ;yo gen le "a bout de recettes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8713
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: The Provisional Electoral Council must be changed to salvage elections   Lun 4 Jan 2016 - 15:12

Par Leslie Péan

Deux présidents pour le prix d’un



Les consignes de Washington sont strictes même si la corruption électorale saute aux yeux. Le processus électoral corrompu reçoit la bénédiction des ambassadeurs américains Kenneth Marten et Peter F. Mulrean. Ils ont pour mission d’enlever l’épine Martelly au pied d’Hillary Clinton et de garder la longueur d’avance de cette dernière sur ses rivaux aux élections primaires du parti démocrate. Les tuteurs américains insistent pour que la question électorale haïtienne soit résolue comme ils l’entendent, c’est-à-dire avant les primaires démocrates dans l’État de Iowa le 1er février 2016 et celles de l’État du New Hampshire le 9 février 2016. Même si l’avenir Par Leslie Péan



« deux présidents pour le prix d’un ».

Le processus électoral corrompu en Haïti est affecté de sept plaies comme dans l’Apocalypse. Au fait, la forfaiture était programmée depuis le 16 janvier 2014. À cette date, le président Martelly avait publié dans le journal officiel Le Moniteur la loi  qui réduisait dans son article 8, de cinq cents (500) à vingt (20), le nombre de membres nécessaires à la création d’un parti politique[iii]. D’où le nombre époustouflant de 192 partis politiques créés au 26 mars 2015, dont 166 sont officiellement agréés. Le président Martelly a trainé les pieds plusieurs mois avant de publier cette loi afin de mieux prendre au piège la classe politique qui n’a pas vite saisi la manœuvre sous-tendant cette décision machiavélique.

Avec le Rapport déguisé, personne ne peut plus prétendre ignorer les fraudes déjà dénoncées par nombre de partis politiques, dont le G-8, le G-30, Fanmi Lavalas et de nombreuses personnalités de la société civile. On ne peut rien trouver de satisfaisant dans « les irrégularités assimilables à des fraudes[iv] » relevées par les investigateurs de la CEEI. Dans ce cas précis, la CEEI a dénoncé des irrégularités et des fraudes. Elle est pourtant restée en bordure des fraudes massives constatées  sans recommander l’annulation des élections du 25 octobre d’une part et que des sanctions précises telles que prévues par la loi
Lire la suite
http://elsie-news.over-blog.com/2016/01/le-rapport-deguise-de-la-commission-d-evaluation-electorale-independante-ceei-par-leslie-pean.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=economy-finance-legal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7688
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: The Provisional Electoral Council must be changed to salvage elections   Lun 4 Jan 2016 - 20:14


Mwen gen kèktan ma p swiv reyaksyon kèk lektè Haiti libre.
Laplipa konn ap defann gouvènman an.

Men fwa saa, mwen remake ke van an vire e menm jounal lan aksepte mete kòmantè sayo.
Yo pa t mete plizyè kòmantè pa m paske mwen pa lan mezire dyòl.
Kounyea bagay yo ap chanje vre.
Men yon ti ekzanp.

Mwen ta swete Aleks Jak wè sa, pou l konprann sak ap pase lan peyi an.




Jaguar
Posté le 04/01/2016 09:23:35
PatrioteH, ce rapport a dit tout ce qui a été dit ou entendu, mais les preuves de corruptions n'ont pas été démontrées. Grâce à cela, ce CEP doit partir en bloc, ainsi que celui qu'on le sait, qui lui donnait des ordres de corruption, afin de nous permettre de résoudre ce problème qui représente une boite de pandore sur notre peuple.
Aucun de ces corrompus qui ont jeté par la fenêtre, a travers ces élections malsaines, les 38 millions de ce pauvre peuple, ne doit quitter le pays sans être juges: Cela doit donc commencer avant l'installation du prochain gouvernement pour qu'il ne soit pas accuse de persécution politique.

Nous ne voulons plus entendre parler de Martelly et de ce CEP, à part les avoir au pénitencier national, et peu importe leur nationalité. Les résultats de cette commissions doivent clouer la bouche du petit ambassadeur qui donne son avale à cette honte électorale qui lui ressemble bien.
Que Dieu nous aide a ne plus avoir un pouvoir compose de ces...
......................

PatrioteH
Posté le 04/01/2016 08:33:06
Finalement ce rapport n'a rien dit qui n'a pas été dit ou entendu.
Cela va-t-il calmer les ardeurs des opposants?
Cela suffira t-il à calmer les ardeurs des aveugles du pouvoir?
J'en doute fort, hélas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7688
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: The Provisional Electoral Council must be changed to salvage elections   Lun 4 Jan 2016 - 20:26

Mak,
Mwen mete lyen saa paske foto saa enteresan anpil, gade figi ti ayisyen an?
Men mwen pat jwenn detay foto an ki fè tout paj lan parèt.
Si w kapap mete foto an sèlman, mwen ta apresye sa.
Mèsi




http://haiticonnexion.blogspot.hk/2016/01/humour-sur-les-elections-haitienne.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15111
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: The Provisional Electoral Council must be changed to salvage elections   Mar 5 Jan 2016 - 11:42

Wi ,PYEJ ke MATELI t ap pare an ,pa t gen ase PIBLISITE.

Kom PEAN di l ,se te MAKYAVELIK ,le li te diminye de 500 a 20 kantite MOUN KI ase pou fome yon PATI POLITIK.

500 an pa t ase men 20?

Pa gen peyi sou planet lan ke ak 20 SIYATI ase pou fome yon PATI POLITIK.

MATELI ak KRIMINEL li yo te vle NWAYE PATI POLITIK LEJITIM yo.

GOUVENMAN PWOVIZWA ki pral ranplase KRIMINEL TET KALE yo ,se pou yo mete yon MINIMOM 10000 si se pa 20000.
Sa ap fose LEPANDYE ki konprann yo se POLITISYEN mete ko yo sou kote ,ou mete TET yo ak LOT.

Sa ap elimine NEG ki gen PATI POLITIK ke yomenm ak FANMI yo se MANM ,mete ko yo sou kote:

"Le processus électoral corrompu en Haïti est affecté de sept plaies comme dans l’Apocalypse. Au fait, la forfaiture était programmée depuis le 16 janvier 2014. À cette date, le président Martelly avait publié dans le journal officiel Le Moniteur la loi qui réduisait dans son article 8, de cinq cents (500) à vingt (20), le nombre de membres nécessaires à la création d’un parti politique[iii]. D’où le nombre époustouflant de 192 partis politiques créés au 26 mars 2015, dont 166 sont officiellement agréés. Le président Martelly a trainé les pieds plusieurs mois avant de publier cette loi afin de mieux prendre au piège la classe politique qui n’a pas vite saisi la manœuvre sous-tendant cette décision machiavélique."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Provisional Electoral Council must be changed to salvage elections   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Provisional Electoral Council must be changed to salvage elections
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE CONSEIL ELECTORAL DANS L'IMPASSE OU DANS L'ESPACE ???
» UN CEP CHAMPWEL ? LE NOUVEAU CONSEIL ELECTORAL DE PREVAL
» La dérive antidémocratique du Conseil Electoral Provisoire Haitien
» Flash! Flash! Dissolution du Conseil Electoral Provisoire
» REPONSE AU CONSEIL ELECTORAL PROVISOIRE /Michel J. MARTELLY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: