Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Que faisons nous dans la "galere" du francais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15210
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Que faisons nous dans la "galere" du francais   Ven 5 Fév 2016 - 9:07

Mwen konnen ke gen NEG ki ka vle reponn a ATIK sa a pa komanse ATAKE MOUN ki mete ATIK lan.

M ap repete l ;eske nou bezwen lang FRANSE an vre toujou.
FRANSE yo ap goumen ak LANG yo ke yomenm rekonet ki two DIFISIL.

FRANSE yo mare ak LANG yo an ;Y ap chache fe REFOM pou yo ta fe l pi FASIL pou aprann.

Sa petet KONSENE de peyi tankou BELJIK,la FRANS ,KANADA-KEBEK elt ;men noumenm nou gen OPSYON ak yon LANG RICH,BYEN ETABLI ,ki se KREYOL AYISYEN an:

http://liberation.fr/france/2016/02/04/reforme-de-l-orthographe-ce-qui-change-vraiment_1431009



Réforme de l'orthographe : ce qui change vraiment

Par Juliette Deborde   — 4 février 2016 à 13:07 (mis à jour à 17:51)  




Sur le cahier d'une élève de CM2, à Torcy, en Seine-et-Marne.


Sur le cahier d'une élève de CM2, à Torcy, en Seine-et-Marne. Photo Stéphane Remael
   
 
Approuvée en 1990 par l’Académie française, la réforme orthographique devrait être plus visible dans les manuels à la rentrée prochaine. L'accent circonflexe est-il vraiment menacé ? Décryptage.

   
Réforme de l'orthographe : ce qui change vraiment  


Actualisé à 13h45 avec précisions du ministère de l'Education nationale.

Elle a été approuvée en 1990 par l’Académie française mais n’avait été que très peu appliquée. La réforme de l’orthographe sera systématisée dans de nouveaux manuels scolaires à partir de la rentrée prochaine. «L’enseignement de l’orthographe a pour référence les rectifications orthographiques publiées par le Journal officiel de la République française le 6 décembre 1990», indique le Bulletin officiel de l’Education nationale daté du 26 novembre 2015, répéré par plusieurs médias mercredi. Les recommandations du conseil supérieur de la langue française, validées par l’Académie française (et détaillées dans ce document de 1990) concernent plus de 2 000 mots, qui posséderont désormais deux orthographes. Les deux graphies seront acceptées, l’orthographe actuelle restant d’usage. Décryptage en cinq questions.

Quels mots pourront voir leur orthographe modifiée ?

Le premier concerné par cette réforme : l’accent circonflexe, souvent vestige d’un «s» qui a disparu avec l’évolution de notre langue. Le «chapeau» qui donne des migraines aux CP ne sera plus obligatoire sur les lettres i et u, sauf quand il marque une terminaison verbale («qu'il fût»), sur les noms propres, ou quand il apporte une distinction de sens. «Mûr» conservera par exemple son accent pour ne pas le confondre avec «mur». Le verbe «s’entraîner» écrit avec un simple «i» sans accent ne sera en revanche plus considéré comme une faute.

Dans le viseur de l’Académie également, les traits d’union et les «ph». «Chauvesouris», «millepatte», «portemonnaie», ou «weekend» pourront s’écrire en un seul mot. Les sages ont aussi voulu simplifier des tournures orthographiques peu intuitives («ognon» au lieu d'«oignon», «nénufar» plutôt que «nénuphar») et corriger certaines anomalies ou rendre cohérents des mots d’une même famille (comme «souffler» et «boursoufler», ce dernier pouvant prendre deux «f»).

Autres changements : certains accents («cèleri», «crèmerie», «règlementaire», «sècheresse»), ou encore le participe passé, qui pourra devenir invariable dans le cas où le verbe «laisser» est suivi d’un infinitif (elle s’est laissé mourir, ils se sont laissé faire).

Au total, 2 400 mots ont subi un lifting, soit environ 4% du lexique de la langue française.

Qui est concerné par cette réforme ?

Rassurez-vous, vous ne devrez a priori pas tomber sur des rééditions de Proust revues et corrigées. Les modifications de la réforme ne s’appliqueront qu’aux ouvrages scolaires. Ce sont les éditeurs des manuels qui ont décidé d'adopter ces changements orthographiques, notamment les éditions Belin. Leurs nouveaux ouvrages d’orthographe et de grammaire distribués à la rentrée prochaine porteront un macaron «nouvelle orthographe», pour ne pas trop surprendre les professeurs et les parents.

Pourquoi a-t-on attendu aussi longtemps avant de l’appliquer ?

Si la réforme sera plus présente dans les manuels scolaires à partir de la rentrée 2016, elle est en fait censée être en application depuis 1990. Les recommandations de l’Académie française sont valables depuis cette date, mais sont passées plutôt inaperçues, puisqu'elles n’ont rien d’obligatoires. Les deux orthographes sont acceptées, et les enseignants, comme tous les fonctionnaires, peuvent utiliser l’une ou l’autre. Certains manuels édités par le passé intégraient d’ailleurs déjà cette nouvelle orthographe, notamment chez Hatier.

La généralisation à la rentrée prochaine n'a rien à voir avec l'Education nationale, précise le ministère, et a été décidée par les éditeurs. Les programmes scolaires français ont d'ailleurs adopté cette rectification de l’orthographe dès 2008, mais de manière plus discrète, comme le montre le document de l'époque (accessible en ligne ici).

Quels sont les arguments de l'Académie française ?

Les modifications sont censées suivre l’évolution de la langue française, et faciliter son apprentissage par les élèves. Il est important de «continuer à apporter à l’orthographe des rectifications cohérentes et mesurées qui rendent son usage plus sûr, comme il a toujours été fait depuis le XVIIe siècle et comme il est fait dans la plupart des pays voisins», expliquait l’Académie française dans son texte de 1990. Pour le cas de l’accent circonflexe, qui, on l’a compris, fait l’objet d’une attention toute particulière, l’Académie considère qu’il «représente une importante difficulté de l’orthographe du français» dont «l’emploi incohérent et arbitraire» pose des problèmes y compris aux «personnes instruites». Et de citer quelques exemples qui justifient que l’utilisation de cet accent soit revue : l’usage incohérent au sein d’une même famille de mots (icône, iconoclaste ; jeûner, déjeuner ; grâce, gracieux) ou pour des questions de prononciation (bateau, château ; clone, aumône).

Pourquoi cette réforme orthographique fait-elle l’objet de critiques ?

Comme souvent quand on évoque une réforme de la langue française et de son apprentissage, certains y voient une tendance à un appauvrissement et à un nivellement par le bas. «Est-ce qu’on supprime les dates de l’histoire de France sous prétexte que ce n’est pas facile à retenir ? Non. Il est plus simple, plutôt que de soigner le malade, de casser le thermomètre. Et là, en l’occurrence, on casse le thermomètre plutôt que de soigner les difficultés en orthographe que connaissent les élèves d’aujourd’hui», déplore ainsi un professeur de lettres classiques interrogé par TF1, qui a repéré l’information. Un autre explique que la réforme va l’obliger à enseigner les deux orthographes aux élèves, car les nouvelles graphies ne sont pour l’instant pas encore entrées dans la vie quotidienne et risquent d’être interprétées plus tard comme des fautes de français. Mercredi soir, les internautes se sont insurgés contre ce qu’ils ont interprété à tort comme une disparition totale de l’accent circonflexe, au point de lancer un hashtag #JeSuisCirconflexe.


Sauf que contrairement à ce qu’affirment ces deux internautes, les noms propres et certains mots qui pourraient voir leur sens altéré par l’abandon de l’accent circonflexe (comme jeune/jeûne) ne sont pas concernés par la réforme. Les professeurs ne sont non plus tenus d’enseigner l’orthographe révisée à leurs élèves, puisqu’elle n’a pas de caractère obligatoire.
Juliette Deborde    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antitétanix
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 898
Localisation : Haïti
Opinion politique : le camp d'Haïti
Loisirs : Lecture, sports et méditation
Date d'inscription : 01/01/2015

MessageSujet: Re: Que faisons nous dans la "galere" du francais   Ven 5 Fév 2016 - 10:10

Parlez donc des avancees de l'AC.

On veut epargner aux paresseux certaines subtilites du francais mais on garde les orthographes actuelles. Ce changement est a la discretion des redacteurs. Savez-vous depuis quand on en parle?

Je ne vois pas le rapport avec l'abandon du francais. Je vous le dis en toute objectivite: menagez vos energies.

En passant, JOEL, j'ai ecoute un interview hier en direct a ce sujet. Il n'y a rien la pour crier victoire, ca ne vous concerne meme pas.

Moi, je continue a profiter des plaisirs et des possibilites de la langue francaise. Elle est un bon outil. Bonne chance a l'AC mais elle fait fausse route si les membres pensent comme vous autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15210
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Que faisons nous dans la "galere" du francais   Ven 5 Fév 2016 - 11:10

Pou yon fwa siprann nou ;si w vle reponn ,reponn yon lot JAN.

Pou mwenmenm ,KESYON LANG lan gen anpil ENPOTANS preske menm ENPOTANS ak KESYON POLITIK.

Se FRANSE YOMENM ki di l ;difikilte FRANSE an FE ti FRANSE yo pedi anpil TAN.

Yo estime ke preske MWATYE FRANSE yo pa metrize ESTIBILITE LANG FRANSE an.

Yap pale de MOUN ki ize BAZIK LANG FRANSE an CHAK JOU.

Ki sa an JENERAL yon AYISYEN ki metrize tout ESTIBTILITE FRANSE an ,a ki sa sevi ?

Pou yon fwa ,mwen ta renmen yon DISKISYON sou ki sa LANG FRANSE an sevi nou.

Yon LANG ke MICHEL DE GRAFF kontinye ap remake ke mwens ke 10% POPILASYON an metrize malman.

Bagay sa a merite DISKITE ;paske mwen dako ak MICHEL DE GRAFF anko ,le l di ,de sa depann AVNI PEYI DAYITI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antitétanix
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 898
Localisation : Haïti
Opinion politique : le camp d'Haïti
Loisirs : Lecture, sports et méditation
Date d'inscription : 01/01/2015

MessageSujet: Re: Que faisons nous dans la "galere" du francais   Ven 5 Fév 2016 - 12:32

Non. Comme je vous ai dit, je ne suis pas passionne comme les marchands de reves qui se petent la gueule en voulant etre au four et au moulin.

Vous reprenez des propos de siecles passes tels que langue barbare, langue inculte en parlant du francais au 21e siecle pour faire la promotion d'une langue a base lexicale francaise.

Quand je vous ai signale ce dernier et primordial aspect, vous l'avez refute avec une audace inouie pour l'admettre plus tard du bout des levres.

Ouais. Et puis, cessez de vous alarmer pour l'usage snob du franglais. Les Haitiens font la meme chose.

Vous reproduisez la mentalite des adeptes de l'EBONICS. Quand j'y pense, ce n'est pas tout a fait faux que le creole ne mene meme pas a la Gonave. Surtout que le pays est arriere.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15210
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Que faisons nous dans la "galere" du francais   Ven 5 Fév 2016 - 13:02

OUAIS;

Vous faites de cette affaire une affaire personelle.
Si je mets un ARTICLE SUR CE SUJET ,parfois puise de journaux francais ,on peut predire comment vous repondrez ou repondriez,je ne me souviens pas.

On ne vous empeche pas d'aimer le FRANCAIS .

Une discussion sur l'utilite du FRANCAIS en HAITI ,n'est pas une discussion nombriliste.

Vous usez une forme d'intimidation.Quand vous faisez une discussion une affaire personnelle avec des "ad hominem" on se lasse.

C'est la meme tactique que vous usez quand on discute a propos du VODOU.

Peut etre que si l'on commence a discuter des grandes civilisations africaines du 9eme au 16eme siècle vous auriez la meme reaction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Que faisons nous dans la "galere" du francais   Ven 5 Fév 2016 - 13:33

SE PA YON PWOBLÈM AK LANG FRANSE SE TOUT SAKI TOUNEN OTOU LA FRANKOFONI, LAFRANS TI MOUCHE JOEL LA MANDE ANRAJE.

SITOU LI REPWOCHE SE MODI FRANSE KI FLANKE PAPA LI ARISTIDE TANKOU YON KOLI ANBARASAN POU DIREKSYON AFRIK DI SID
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15210
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Que faisons nous dans la "galere" du francais   Ven 5 Fév 2016 - 16:21

sE PA SA;

LA FRANS plis nwi ke li EDE ann AYITI ;mwen konvenki de sa ;sa pa gen anyen pou l we ak ARISTID.

Mwen te panse kon sa depi anvan mwen te vin aprann ke yo te mele jis lan KOU yo ,lan KOUDETA 2004 lan.

Mwen sonje ke te gen yon PANAFRIKANIS AMERIKEN NWA ki te di sou yon RADYO ke MOUN ki renmen LAFRIK youn lan PRIYORITE se kwape LA FRANS de LAFRIK.Se te lan LANNE 1970S yo

Se le sa a ,mwen komanse fe ti RECHECH pou m konnen sa la FRANS ye vre.

Mwen vin konnen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15210
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Que faisons nous dans la "galere" du francais   Dim 7 Fév 2016 - 15:01

ELSIE HAAS ,RESIDENTE DE LONGUE DATE ,EN FRANCE,ap reponn "plus royaliste que le roi" .

MOUN ki renmen lang FRANSE an plis ke anpil FRANSE:

http://elsie-news.over-blog.com/2016/02/reforme-de-l-orthographe-nenuphar-perd-son-ph-pour-un-f.html

Réforme de l'orthographe : nénuphar perd son "ph" pour un "f"

Publié par siel sur 5 Février 2016, 11:00am

Catégories : #REFLEXIONS perso




Information que je vous donne,  non pas qu'elle soit d'un grand intérêt en soi, mais parce qu'en relation avec la question de l'orthographe du Ayisyen (nommé également créole ayisyen)

Il se trouve que nombreux sont les Haïtiens qui ne jurent que par une graphie qui serait issue du français, alors, et c'est là l'ironie de l'histoire, que de son côté le français  se rapprocherait d'une graphie proche du créole.



Quand nénuphar devient nénufar,  à l'exception de l'accent sur le e, s'écrit comme en créole

Les Haïtiens qui se prétendent lettrés se montrent toujours plus royalistes que le roi et entraînent  fort  souvent Haïti vers le bas, en l'empêchant de faire ses propres expériences et en voulant la limiter à l'imitation et à la répétition

Alors que cette réforme de l'orthographe de l'ayisyen aurait due être considérée, comme un must,  comme une initiative pionnère, une "révolution" permettant d'aller de l'avant dans un projet d'éducation correcte des sciences et des lettres en Haïti, des pisse-vinaigre passent leur temps, non seulement à la décrier mais à s'attaquer  bassement aux linguistes qui travaillent sur ce projet.

A la place d'encouragements, les chercheurs ont droit à du dénigrement systématique par des gens dont ce n'est point le métier et qui se la jouent " save" en tout,  Ce que les Haïtiens appellent des "toutistes".

Les toutistes sont en général des réacs qui sur tous les sujets, parce que n'en ayant aucunement la maîtrise, ont des opinions farfelues, négatives.

Ils paralysent tous les débats - attention route barrée, décharge d'immondices -  faute de ne pas pouvoir y participer avec des arguments cohérents.

Après cela, comment s'étonner  d'avoir eu un Martelly et ses sbires à la Roro  Nelson 5 ans à la tête de l'Etat !


Réforme de l'orthographe : ce qui change vraiment

Réforme de l'orthographe : ce qui change vraiment

Elle a été approuvée en 1990 par l'Académie française mais n'avait jamais été appliquée. La réforme de l'orthographe fera son apparition dans les manuels scolaires à partir de la rentrée...


http://www.liberation.fr/france/2016/02/04/reforme-de-l-orthographe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que faisons nous dans la "galere" du francais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que faisons nous dans la "galere" du francais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Massacrons-nous dans la taverne (pv Kealey) - Abandonné
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: