Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Joslèm Privè prezidan pwovizwa.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7637
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 6:03


Haïti - FLASH : Jocelerme Privert, Président provisoire d'Haïti
14/02/2016 03:37:28

Samedi, après plusieurs heures de retard, à 16h00 l’Assemblée Nationale a pu se tenir, au tout début le Sénateur Riché a questionné la sécurité du Président provisoire à élire, il a donc demandé le désarmement des députés, sénateurs et du publique.
Après de maintes discussions sur l'ordre du jour, allant s sur le manque de protocole pour l'installation du Président provisoire ; sur la présence du Sénateur Privert dans la salle, à savoir s'il était là en tant que sénateur, candidat ou Président de l’Assemblée ; sur la possibilité de faire un vote séparé par chambre, suivi d'une discussion sur le terme assemblée, branche et quorum... Ensuite La séance a été suspendues enfin de régler les différents internes... reliés au point 1 de l’ordre du jour (sur 12) qui était l'adoption de l'ordre du jour. Malgré le huis clos, les discussions ont continuées sur le type de vote... Finalement à 7pm l'ordre du jour a été adopté par consensus !

Ensuite le Président de l’assemblée Nationale a prononcé son discours dans lequel il a "invité les parlementaires a voter pour l'un des candidats retenus, chacun de vous fera ce geste historique en son âme et conscience."

Puis le Député Caleb Desrameaux, Secrétaire Rapporteur de la Commission bicamérale spéciale chargée de préparer l'élection du Président provisoire de la République d'Haïti, a donné lecture du rapport de la dites commission, où l'on apprend que "les commissaires ont décidé que les dossiers (de candidatures) ne totalisant pas au maximum de 10 pièces seront rejeté [...]

La commission a souligné à l'attention de l’Assemblée que seul 3 dossiers répondent aux critères établis il s'agit des dossiers de : Edgard Leblanc Fils, Jocelerme Privert, Dejean Belizaire [...] en conséquence la Commission bicamérale spéciale chargée de préparer l'élection du Président provisoire de la République d'Haïti recommende à l’Assemblée de procéder de procéder à l'élection pour les 3 candidats ci-dessus cité au poste de Président provisoire de la République d'Haïti pour une durée de 120 jours [...]"

La commission a recommandé une élection en suffrage indirect, à la majorité simple des voix exprimés et au scrutin uninominal à un seul tour.

Le rapport a ensuite été mit en discussion, avec des discussions sur un vote en chambre séparé ou pas, le type de vote... etc.... Ensuite le Sénateur Riché a demandé à vérifier si les 15 pièces ont bien été fournis par les 3 candidats, et si les 15 pièces sont valables. Recevant des appuis des membres de l’Assemblée, a été remit en question le total de 10 pièces... jetant doutes et suspicions sur le travail de la commission. La commission a accepté de fournir les pièces mais à un groupe réduit et en huis clos.

Par consensus, une commission de 5 membres (3 députés, 2 sénateurs) a été crée, pour vérifier le travail de la Commission bicamérale spéciale, dont le rapport a été mit au vote.

À 21h00, le Président de l’Assemblée Nationale a annoncé une suspension de séance.

Ensuite chaque candidats s'est vu accorder une période pour une brève présentation de sa personne et de sa vision dans le cadre de l'accord du 7 février 2016 http://www.haitilibre.com/article-16533-haiti-politique-les-details-de-l-accord-de-a-a-z.html

Le vote :

1er tour :

Finalement a eu lieu le vote par bulletin secret sur lequel les membres de l’assemblée avaient a écrire leur choix, pour le Président provisoire d'Haïti entre Edgard Leblanc Fils et Jocelerme Privert, et Dejean Belizaire, après comptage a minuit 43, les sénateurs et députés ont votés comme suit :

23 sénateurs et 92 députés ont voté

Edgard Leblanc Fils : 10 au sénat / 46 à la chambre des députés
Jocelerme Privert : 13 au sénat / 45 à la chambre des députés
Dejean Belizaire : 0 au sénat / 0 à la chambre des députés
Vote blanc : 0 au sénat / 1 à la chambre des députés

Jocelerme Privert gagnant au Sénat de la République, Edgard Leblanc Fils gagnant au niveau de la Chambre des députés, l'élection est reprise car c'est une élection en chambre séparé.

2e tour :

22 sénateurs et 92 députés ont voté

Edgard Leblanc Fils : 9 au sénat / 24 à la chambre des députés
Jocelerme Privert : 13 au sénat / 64 à la chambre des députés
Dejean Belizaire : 0 au sénat / 2 à la chambre des députés
Vote blanc : 1
Vote nul : 1

Pour l'histoire sur un bulletin était marqué "merde" et un autre "el presidente Jocelerme Privert"

Ce dimanche à 3h33 du matin Jocelerme Privert, 62 ans, a été élu Président provisoire d'Haïti, et a aussitôt prêté serment à 3h44

« Je jure, devant Dieu et devant la Nation, d'observer fidèlement la Constitution et les lois de la République, de respecter et de faire respecter les droits du peuple haïtien, de travailler à la grandeur de la Patrie, de maintenir l'indépendance nationale et l'intégrité du territoire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15048
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: KILES KI JOSLEM PRIVE-DAPRE NOUVELLISTE    Dim 14 Fév 2016 - 11:57






Qui est Jocelerme Privert, nouveau président provisoire d’Haïti?





Né le 1er février 1954 à Petit-Trou de Nippes, Jocelerme Privert débute une carrière de fonctionnaire en 1979. Il est nommé directeur général de la Direction générale des Impôts en août 1995, puis secrétaire d’État aux Finances en mars 2001. En mars 2002, il est promu ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales. Après les évènements de 2004, Jocelerme Privert passe 26 mois en prison d’avril 2004 à juin 2006. Après un échec en 2008, il est élu en 2010 sénateur pour six ans. En janvier 2016, il devient président du Sénat et un mois plus tard est élu président provisoire d’Haïti. Portrait et parcours du nouveau président provisoire d'Haïti.



18041 il y a 11 heures  Publié le 14 février 2016
Jocelerme Privert




Le sénateur Jocelerme Privert, 62 ans, élu au second degré président provisoire par le parlement réuni en Assemblée nationale tôt le dimanche 14 février, dirigera les destinées d’Haïti au moins jusqu’au 14 mai 2016, date prévue pour la prestation de serment du prochain président élu au suffrage universel.

Le président Privert dispose cependant de 120 jours pour conduire le processus électoral. Avant, il lui faudra nommer un premier ministre, monter un gouvernement et s’entendre avec les secteurs de la vie nationale sur les membres du Conseil électoral qui aura la haute main sur la conclusion des élections de 2015.

Le parcours de Privert

Ancien directeur général de la Direction générale des impôts (DGI), ancien secrétaire d’État aux Finances, ancien ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, sénateur de la République, président du Senat et de l’Assemblée nationale, Jocelerme Privert est sans conteste un vieux routier dans le paysage politique haïtien. Son intégration dans l’administration publique remonte à 1979, l’année où il est entré à la Direction Générale des Impôts à titre d’inspecteur comptable affecté au service de la vérification des états financiers, il a alors 23 ans. « Ma carrière a débuté le 1er octobre 1979, soit la dixième année de mon arrivée à Port-au-Prince, se souvient Jocelerme Privert comme pour vanter ses multiples efforts pour intégrer la cour des grands. Avant d’être promu directeur de la DGI, j’ai gravi tous les échelons dans l’institution. J’y ai complété 23 ans de services. »

Né à Petit-Trou de Nippes le 1er février 1954, Jocelerme Privert ne cache pas sa fierté d’avoir apporté sa touche à la réforme de la Direction générale des impôts. Durant son passage à la DGI, sa présence était remarquable dans des grands forums visant la performance de l’administration fiscale. Sa connaissance du système fiscal haïtien et des dossiers fiscaux a même attiré l’attention d’une mission du Fonds monétaire international. Jocelerme Privert a donc alors été invité à participer au programme de formation en finances publiques organisé par le département des finances publiques et l’institut du FMI à Washington en 1992.

Jocelerme Privert n’a néanmoins pas connu que de bons moments à la DGI. Il a eu aussi des déboires. Sa nomination comme directeur général le 21 août 1995 a été accueilli par un mouvement de protestation enclenché par des employés et des cadres de l’institution. Son départ a aussi été précipité par un autre mouvement de protestation. « Il y avait des mains invisibles derrière ces mouvements de protestation contre moi, accuse-t-il aujourd’hui encore. Après plusieurs semaines de tension, d’actes de violence, de dénonciations calomnieuses, d’interférences injustifiées, voire maladroites des plus hautes autorités du ministère de l'Economie et des Finances (MEF), j’ai été démis de mes fonctions après 3 ans et 10 mois comme directeur général», rappelait-il dans un portrait d’Yvince Hilaire publié dans Le Nouvelliste en juin 2015.

Des impôts au ministère de l’Intérieur

Mais tout n’est pas resté là pour cet enfant monoparental, élevé en grande partie par sa grand-mère maternelle et par sa mère Any Privert dont il porte le nom. Après environ une année sabbatique, Jocelerme Privert a été nommé secrétaire d’État aux Finances en mars 2001 sous l'administration Aristide/Chérestal.

L’ancien patron de la DGI dit avoir fait sienne la lutte pour la décentralisation territoriale. Sa connaissance du domaine a interpellé le président Jean-Bertrand Aristide. Ce dernier avait fait appel à Jocelerme Privert pour animer un programme permanent de formation à l’intention des élus issus des élections de mai 2000. Passionné de musique, de football et de lecture, Jocelerme Privert a été promu ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales en mars 2002, en pleine période de crise politique. « Le contexte politique de l’époque n’était pas incitatif pour une parfaite exploitation de mes capacités et mes compétences, regrette ce fin connaisseur du système fiscal haïtien. Je me suis retrouvé plutôt à éteindre des foyers de feu que de poser les vraies bases pour rendre effective la décentralisation, tâche que le gouvernement m’avait confiée. À longueur de journée, ce sont des cartels de maires qui implosent, des mairies incendiées, des affrontements entre délégués départementaux et parlementaires pour le contrôle politique du territoire, des manifestations de rue d’employés municipaux réclamant des mois d’arriérés de salaires, des fonctionnaires publics assassinés par des assaillants, des juges qui désertent et dénoncent. Bref, la crise s’envenime.»

De son bureau de ministre au pénitencier national

Après les évènements du 29 février 2004 qui ont vu partir en exil l’ex-président Aristide, Jocelerme Privert, marié et père de trois filles, est rentré chez lui pour s’occuper de ses activités professionnelles. Membre fondateur de l’Ordre des comptables professionnels agréés d’Haïti (OCPAH), de l’Association interaméricaine de comptabilité (AIC), et de l’Association haïtienne des économistes (AHE), Privert ne sera pas pourtant de tout repos. Tandis que des proches du pouvoir déchu sont dans le maquis ou ont choisi le chemin de l’exil, Privert a été arrêté chez lui le 4 avril 2004 vers deux heures du matin. Motif de l’arrestation: participation présumée au massacre de La Scierie à Saint-Marc. « Se faisant accompagner du directeur général de la police nationale, le ministre de la Justice d’alors a en personne procédé à mon arrestation avec la complicité de deux diplomates étrangers », explique-t-il avec hargne et avec un luxe de détails. « C’étaient purement et simplement des persécutions politiques. Une sorte de chasse à l’homme. Car aucun lien n’a été établi entre moi et un événement quelconque à Saint-Marc, si ce n’est mon appartenance au gouvernement Neptune », affirme-t-il, soulignant qu’il a passé treize mois au pénitencier national sans avoir reçu copie du mandat, voire être auditionné par un juge.

« J’ai failli y laisser ma peau… »

Au pénitencier national, Jocelerme Privert et l’ancien Premier ministre Yvon Neptune sont voisins. Les deux hommes pouvaient communiquer entre eux. Le 12 avril 2005, en fin d’après-midi, une mutinerie, savamment préparée et probablement dirigée de l’extérieur, a éclaté au sein du principal centre carcéral du pays. Une évasion massive s’en est suivie. Privert révèle avoir été contraints de prendre la fuite (lui et Neptune) par un prisonnier notoire. « Avec tous les risques que cela comporte pour notre sécurité, le Premier ministre Neptune et moi nous nous trouvions en pleine rue, raconte Privert. Nous avons arpenté les principales artères de la capitale avant de prendre refuge chez un autre détenu dont le domicile offrait une certaine garantie de sécurité. C’est à ce moment que le Premier ministre déclare à son protecteur improvisé que nous ne pouvons pas nous payer le luxe de nous évader. Et en conséquence, il nous faut retourner d’urgence à la prison. »

«Après avoir alerté par téléphone des têtes de pont de la communauté internationale de notre situation, poursuit Privert, un contingent de l’armée brésilienne a pris le contrôle du lieu où nous nous sommes réfugiés peu de temps après. Sur demande de Hérard Abraham, alors Premier ministre a.i., une délégation de la communauté internationale nous propose de ne pas retourner au pénitencier, mais de préférence à la prison de Pétion-Ville ou au siège de la UNPOL. « Propositions que nous avons systématiquement rejetées. Car il s’agissait de toute évidence d’une machination de nature à accréditer la thèse des autorités haïtiennes d’évasion planifiée par les « chimères lavalas » pour libérer Neptune et Privert. Après plusieurs heures de négociations, nous avons été reconduits très tard dans la soirée au pénitencier national.

Entre-temps, la condition de détention des deux compères devient catastrophique. Pour contourner cette nouvelle réalité, une grève de la faim a été entamée par ces messieurs. Après plusieurs jours de grève, ils ont été transportés d’urgence à l’hôpital étant donné la dégradation de leur état de santé. Il a fallu attendre le 16 juin 2006 pour voir sa libération après 26 mois au pénitencier. Selon Privert, l’ordonnance des juges Hugues St-Pierre, Mécène Jean-Louis et Grégoire Jean-Baptiste confirme bien qu’il n’a été ni plus ni moins qu’un prisonnier politique.

Son incarcération au pénitencier national lui a cependant permis de développer son talent d’écrivain. Auteur de Décentralisation et collectivités territoriales, ouvrage qu’il a conçu à l’intérieur de la prison, Jocelerme Privert peut s’enorgueillir d’un tel exploit comme feu Claude Rozier avec son livre « Le triangle de la mort ». Il est également l’auteur de l’ouvrage intitulé Guide du contribuable haïtien.

Sénateur de son département

Après avoir recouvré sa liberté, Jocelerme Privert rejoint en septembre 2006 le cabinet particulier du président René Préval à titre de consultant. Ensuite, il devient conseiller du président de 2008 à 2010. Véritable instigateur du projet d’élever les Nippes au rang de département alors qu’il était ministre, Jocelerme Privert s’est présenté candidat au poste de sénateur lors des sénatoriales partielles de 2008. Sa candidature a été rejetée par le Conseil électoral pour faute de décharge. Il revient à la charge deux ans plus tard et a enfin été élu aux élections législatives de 2010.

«Au Sénat, j’ai toujours été guidé par l’obligation de résultat, affirme le président de la commission Économie et Finances, de la commission bicamérale de décharge et de plusieurs commissions bicamérales d’analyse des accords, traités et conventions internationaux, je réponds présent à toutes les séances statutaires, présent aux événements internationaux comme membre de plusieurs associations de parlementaires». Avant le dysfonctionnement du Sénat en janvier 2015, Privert souligne avoir déposé au bureau du grand Corps une dizaine de propositions de loi. Plusieurs d’entre elles, explique-t-il, ont été votées par l’assemblée des sénateurs. Parmi elles se trouvent la loi sur la liquidation des affaires courantes par un gouvernement démissionnaire, celle sur la résidence et le domicile, celles établissant le cadre général de la décentralisation et l’autonomie des collectivités territoriales, créant le service public de base dans les sections communales, sur le blanchiment des avoirs et le financement du terrorisme, la modification du décret du 16 février 2005 portant sur la procédure d’élaboration et le contrôle de l’exécution du budget, la modification du décret du 16 janvier 1964 portant sur les procédures d’aliénation des biens du domaine privé de l’État. Il a en outre écrit plusieurs articles de réflexion, touchant les activités parlementaires tant dans les journaux haïtiens que dans les revues des réseaux parlementaires dont il est membre.

Une enfance modeste…

Même s’il a pu aujourd’hui se tailler une place dans la société, Jocelerme Privert n’oublie pas les moments difficiles auxquels il a été confronté dans son existence. Il n’est pas gêné de répéter à gorge déployée qu’il a grandi dans une famille où les conditions de vie étaient très précaires. Il affirme avoir pu survivre grâce à la culture des champs que pratiquait sa grand-mère et du petit commerce de sa maman.

Le jeune Jocelerme a passé le plus clair de son enfance à Petit-Trou de Nippes jusqu’à la fin de ses études primaires en 1969. Après son certificat d’études primaires, ses parents n’avaient pas les moyens pour lui permettre de poursuivre ses études classiques. « À cette époque, il n’y avait pas encore d’écoles secondaires à Petit-Trou de Nippes, se souvient Jocelerme Privert 46 ans plus tard. Ceux qui avaient les moyens financiers pouvaient se rendre dans des villes comme Anse-à-Veau, Miragoâne, les Cayes pour entamer leurs études secondaires. Moi, ce n’est que miraculeusement que j’ai été accueilli à Port-au-Prince par un bon samaritain. »

Arrivé à la capitale, l’enfant martyr de Any a intégré le collège Moderne avant d’entrer au lycée Alexandre Pétion jusqu’en philo. Jocelerme Privert se vante d’avoir fait partie de cette belle et dernière promotion de la section A où le latin et le grec étaient des matières obligatoires au baccalauréat. Vivre à Port-au-Prince n’était pas une partie de plaisir pour le Trounippois, il avait l’habitude de se nourrir uniquement de sa salive pour obtenir le pain de l’éducation, se rappelle-t-il.

Après son baccalauréat en 1976, il a fait une tentative infructueuse d’entrer à la faculté d’Agronomie et de médecine vétérinaire de l’Université d’État d'Haïti. À défaut de cela, le jeune homme est entré au département des sciences sociales de l’École normale supérieure, puis à l’INAGHEI pour des études en administration publique.

Entre-temps, il a décroché un diplôme en comptabilité chez Maurice Laroche. Ce qui lui a permis de participer avec succès au concours de recrutement organisé par le ministère de l’Économie et des Finances en 1978 à travers l’École nationale d’administration financière (ENAF).

Mettre Martelly K.O et prendre la présidence

En janvier 2016, quand le sénateur Privert devient président su Senat, les observateurs de la classe politique haïtienne savent déjà que les choses ne seront pas faciles pour le régime de Michel Martelly. Sous ses airs de modéré, Privert n’est pas moins critique de la gouvernance Tet Kale. Son élection est d’ailleurs un camouflet pour Martelly et ses alliés.

C’est ce président Privert, l’un des sénateurs au carnet d’adresses le plus fourni du parlement, homme d’expérience et de réseaux qui débute les négociations avec Michel Martelly et la communauté internationale après le renvois des élections du 24 janvier, quand il est devenu évident qu’il faut sortir de Martelly pour qu’un jour des élections se tiennent dans le pays.

Fort de son mandat tout neuf et en connaissance des forces en présence sur le terrain et au parlement, Jocelerme Privert mène des négociations courtoises mais fermes avec Michel Martelly jusqu’au vendredi 5 février quand coincé de toutes parts le président sortant doit signer un accord qui ne lui accorde d’un discours de sortie devant l’Assemblée nationale. C’est Privert qui recueille l’écharpe présidentielle des mains de Michel Martelly qui n’a pas le dimanche 7 février de successeur élu.

Une semaine plus tard, après une séance marathon de plus de dix heures, au deuxième tour de scrutin Jocelerme Privert est élu président provisoire d’Haïti par le parlement haïtien réuni en Assemblée nationale au petites heures du matin, ce dimanche 14 février 2016.

C’est Cholser Chancy, vice-président de l’Assemblée nationale qui a proclamé les résultats du vote : 13 sénateurs et 64 députés ont voté pour Jocelerme Privert, Edgar Leblanc Fils a obtenu 9 voix des sénateurs et 33 voix des députés, Déjean Bélizaire le troisième candidat en course pour devenir président provisoire a lui obtenu 2 voix chez les députés et aucun des sénateurs.

La séance en Assemblée nationale a été très animée, emmaillée de motions et de suspensions en huis clos, même si depuis plusieurs semaines la capitale haïtienne bruissait de rumeurs sur les fortes chances de Jocelerme Privert d’être élu président en cas de vote au Parlement.
Pendant une trentaine de minute, fort de l’appui des alliés du PHTK, le parti de Michel Martelly, le candidat Edgard Leblanc Fils, lui aussi ancien président du Sénat et de l’Assemblée nationale, a fait illusion. Au premier tour du scrutin il a recueilli 46 voix des députés contre 45 pour Jocelerme Privert, mais 9 chez les sénateurs contre 13 pour Privert.

A 3h 33 du matin ce dimanche 14 février, les choses étaient pliées et le résultat définitif de la première élection au second degré du 21e siècle haïtien complétée. Jocelerme Privert a été élu président provisoire avec un mandat court, mais déterminant pour l’avenir de la démocratie en Haïti.

Jocelerme Privert, le président de la St Valentin, n’a pas une minute à perdre s’il veut marquer son passage et relever l’immense défi qui l’attend. Martelly avait eu cinq ans et n’a pas pu compléter un seul processus électoral. Privert lui dispose de 120 jours pour accomplir un miracle.


8
- See more at: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/155495/Qui-est-Jocelerme-Privert-nouveau-president-provisoire-dHaiti#sthash.45y2zdwo.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9617
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 13:05

C'est quand meme un grand pas pour cet homme martyr .To be or not to be. Yvon Neptune ,Premier Ministre haitien. Proletaires ,nous sommes .proletaires nous serons pour le reste de notre vie. Sak pa kontan anbake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9617
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 13:33

Nou fout leve kanpe . que les Gnbistes se taisent. la force c'est nous parce que nous representons le peuple.Venceremos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antidote
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 889
Localisation : Haïti
Opinion politique : le camp d'Haïti
Loisirs : Lecture, sports et méditation
Date d'inscription : 01/01/2015

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 14:15

Entre nous, est-ce que les choses auraient pu se passer autrement? Je ne peux imaginer une passation de pouvoir entre Martelly et un candidat lavalassien par exemple. Charivari pour Sweet Micky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15048
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 16:11

Misye fe yon GRAN PA SENBOLIK wi.

Misye envite "EGERIES LAVALAS" yo ,MARYSE NARCISSE ak MILDRED ARISTIDE lan SEREMONI ENVESTITI an.

Se pou MISYE pa lan pedi TAN se komanse NETWAYE PALE NASYONAL lan.

SWIT MIMI te gen 200 KONSEYE ki t ap touche e de NEG tankou RORO NELSON te gen ESKOT LA POLIS.

BLOKE sa IMEDYATMAN!
Lan MESAJ li an ,misye deja di ke KES lan VID ,kididonk sispann GASPIYAJ LAJAN.
SE ANKOURAJAN!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9617
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 16:30

li pa nesesè w kouri si w pa konn kote w prale. se yon sel not ki twouble m se kestyon kontinye pwosesus electoral la.ki jan pou fè kontinye yon bagay ki te mal fet. Fok kat la rebat ak yon je kat nef.pou pa gen oken koken ki chita sou tab ak yon pè las sere nan manch chemiz yo e ki gen anpil lajan pou blofe moun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15048
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 17:03

Yon bagay pou bay PRIVE ,misye gen ANPIL EKSPERYANS;misye konnen GOUVENMAN AYISYEN mache.

LI PA NOVIS!

Se pou misye mete LOD VIT VIT.Yo di ke MESYE SWIT MIMI yo te netwaye PALE NASYONAL.NEG yo te ale ak tout MACHIN yo ,menm MACHIN BLENDE yo ki koute 100 a 200 MIL DOLA ,Yo te ale ak yo.

Demen maten la a ,se pou misye bay la POLIS lan LOD pou al rekipere bagay sa yo.Si misye ta refize se mete NASYON an okouran e REVOKE GWO BWA lan LA POLIS.

Misye GEN YON gwo ATOU ,jis ka prezan LA RI an ave l.

Se yon GWO ATOU ,se pou misye ize l.

Kanta ELEKSYON yo se pou yo refet pou MOUN ki lan LEJISLATI an ak yon PREZIDAN ki eli se VREMAN VOLONTE PEP AYISYEN an!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 18:42

Pafwa map tande komantè lavalasyen  ki sanble pa konprann anyen.

 Bann ekip jenn depite ki apwiye Edgard Leblanc se sitou moun ki eli san pwoblèm yo.

Privert chwazi bann depite kwoupyon ki gen zanno kay ofèv pou te rasire yo. Li di yo depite net al kole.

Pa konte sou Privet pou flanke deyo depite mal eli pou lavalas fè dapiyan 

SE SA WI NOU REFIZE KONPRANN SE TE NETWAYAJ NAN 2 CHANB AVAN ELEKSYON O SEGOND DEGRE POU TE GEN YON PREZIDAN PWOVIZWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex jacques
Star plus
Star plus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1034
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 18:59

Chers compatriotes,

La crise suit son cours. Attendons que le nouveau CEP soit reconstitue. Attendons les 120 jours qui ne finirons pas. Attendons les elections qui seront toujours contestees par les politichiens mauvais perdants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8697
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 19:03

Je demande 365 jours et plus pour cette transition démocratique .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15048
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 19:05

Ala traka pou lave KAY PAY.

Alos ou konnen ki DEPITE ki te byen ELI e sa ki pa t byen ELI.

Ou pa we se PRESYON LA RI an ki fe yo eli PRIVERT?

Ou konprann yo t ap aksepte EDGAR LEBLANC?

LA RI an pa vle we mesye OPL yo paske yo konsidere yo pou sa yo ye KOUDETAYIS POUTCHIS GNBis.

Mwen di sa se pa pou AKLAME PRIVERT non ;m ap gade kote misye ye anvan!

ALEX;

120 JOU paka ase pou mete yon KOMITE pou VERIFYE VOT yo ,remete yon lot KONSEY ELEKTORAL KANPE e fe BON ELEKSYON.

N AP PALE DE OMWENS 1 AN!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 19:41

Nan pwen moun ki enbesil  se nan pièj yo pran tout koken ki vle pran yon pouvwa pou 12j jou. Li pral sètoblije mande pwolongasyon

Se menm lari  wap pale ki pral leve nan dengwann li

Sa dwe raple w istwa lavalas nan pran tout pou  li. Menm pèp kite mande anraje pou li,
 pral mete operasyon GRENN NAN BOUNDA KONT LI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8697
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 20:57

Mwen pa kwe ke Privert ka fe pi mal ke MArtelly
Mwen pa kwe tou ke Privert ka vini tankou Preval envers Le leader national d'haiti JBA . La fout tonbe si li ta esye fe tankou neg sa yo .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7637
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Dim 14 Fév 2016 - 23:12


Dapre istwa Joslèm Privè, nou pakab di li se yon trèt kont kòz popilè an.
Li parèt yon nèg kalm e reflechi. E sitou li gen yon pil eksperyans politik e administratif.
Eske gen yon moun lan diskisyon pòs saa, ki kapab sigjere yon lòt chwa ki ta pibon?
Map poze Riko kestyon saa: dapre ou, Riko, ki moun ou ta mete lan pòs prezidan pwovizwa a ki pi kalifye ke Privè?

Lan sikonstans nou ye joudya, mwen ta swete nou rete gade kisa li pral fè pou l ranpli pwomès ke li fè nasyon an, lan diskou li fè an.
Si l devye, alò noumenm nou pral leve lan kò l pou fè l sonje.

Alèks Jak, sispann di rans. Tout ayisyen pa salopri.
Bon ayisyen pap tounen ann Afrik avè w.

Lanpwen moun laa ki ap di: nou pran pouvwa a pou 50 an.

Nou bezwen Ayiti ak tout ayisyen gen yon bon tretman ak devlopman.
Ke tout etranje ak sousou lokal yo bay tè an.
Se pou oligachi an peye tout taks li pa peye depi 20 dènye ane yo.

Mwen dakò pou fè eleksyon pasyèl pou ranplase tout moun ki te eli lan magouy ak korypsion lan Palman ak minisipalite ayisyen yo.
Se pou eleksyon prezidantyèl rekòmanse a zero.

Tout moun sezi!
Yon bann madigra te pare pou yo al gouye ak Mateli 7 Fevriye,
Men nou fout bwè pwa.

Pèp lan pran kontwòl peyi l.
Sak pa fout kontan.......anbake!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7637
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Lun 15 Fév 2016 - 3:42

Instalasyon Joslèm kòm prezidan pwovizwa.

Ce dimanche après-midi au Palais Nationale a eu lieu la cérémonie d'installation du Président provisoire d'Haïti, Jocelerme Privert, qui a été élu et a prêté serment tôt ce matin suite à une séance en Assemblée Nationale qui a durée plus de 12 heures http://www.haitilibre.com/article-16595-haiti-flash-jocelerme-privert-president-provisoire-d-haiti.html ; en présence du Premier Ministre Evans Paul, de membres du gouvernement, ministres, secrétaire d'État, des membres du parlement sénateurs et députés, de membres de divers partis politique, de Mildred Aristide, l'épouse de J-B Aristide, accompagnée de la coordinatrice de de Fanmi Lavalas le Dr.Maryse Narcisse, de Simon Dieuseul Desras, de Me Newton Saint Juste, Mathias Pierre, membre du G8, de l'Ambassadeur Bocchit Edmond, Représentant permanent d'Haïti près l'Organisation des États Américains (OEA), de membres du secteur des affaires, des représentants de chambre de commerce, de représentants du secteurs populaire, de représentants de la société civile, de personnalités du corps diplomatique (France, USA, Europe, République Dominicaine...), de la presse locale et étrangère etc... ; a été installé dans ses fonctions, en tant que 57e Président d'Haïti et le 6e Président provisoire depuis la chute de Duvalier.

Pour commencer a été lu l'Arrêté proclamant le citoyen Jocelerme Privert élu Président provisoire de la République. Ensuite a eu lieu une bénédiction. Tous les invités, debout en demi-cercle devant la tribune, ont écouté le discours du Président Jocelerme Privert qui a déclaré :

« [...]

Je tiens tout d'abord à adresser mes sincères remerciement aux collègues parlementaires qui m'ont témoignés de leur confiance en m'élevant à la dignité de Président provisoire de la République dans cette période si critique de notre histoire de peuple libre engagé dans un combat quotidien et inlassable pour la souveraineté, la dignité et le progrès.

Je veux aussi en cette circonstance saluer les forces vives de la Nation, tous les secteurs d’une manière ou d'une autre qui ont contribué positivement à cette étape de sortie de crise [...]

Notre comportement citoyen de ces dernière semaines […] nous a convaincu que nous pouvons et devons étonner le monde par notre détermination, notre lucidité et surtout notre sens de la dignité humaine.

Nous, nous devons remercier l'ancien Président Michel Joseph Martelly, le Premier Ministre Evans Paul, les membres du Gouvernement, les parlementaires qui se sont attelés à la tâche patriotique de recherche par consensus et de trouver une solution à cette crise qui menaçait même les fondements de notre jeune démocratie, nous avons montré que nous pouvons transcender nos désaccords, nos querelles au profit de l’intérêt général.

Merci également aux responsables politique, à la société civile, aux organisations de défense des droits humains, à la communauté internationale, qui ont accompagnés les responsables des pouvoirs publiques à la recherche de cette solution au bénéfice de notre pays, par un dialogue fructueux et constructif qui a ouvert la voie à la résolution de cette crise.

L'expérience heureuse nous servira de modèle et de stimulus pour institutionnaliser et cultiver cette valeur de l'échange constant, incessant et continue, systémique et renouvelé chaque jour.

Peuple haïtien,

Nous devons nous féliciter du caractère pacifique et inclusif de cette nouvelle étape dans la résolution de la crise. Notre patience a été mise à rude épreuve c'est derniers jours mais notre tolérance en est sortie renforcé.

Nous continuerons à nous efforcer de respecter la Constitution et les lois de la République, de protéger et de consolider les institutions républicaine, de veiller à la sauvegarde constante de l’intérêt général, de mieux protéger la liberté, l'égalité et la fraternité, pierre angulaire de la refondation de la citoyenneté, des liens sociaux de notre État de droit.

Peuple haïtien,

Ma présidence devrait s’inscrire dans la logique du nécessaire retour à la normalité Constitutionnelle [...] »

Écouter l'intégralité du discours :

http://www.haitilibre.com/article-16603-haiti-flash-installation-du-president-provisoire-jocelerme-privert.html


Ensuite le Président Jocelerme Privert a été invité a descendre jusqu'au bout de l’allée pour écouter l'hymne présidentielle pour la première fois de son status de Président provisoire de la République.

SL/ HaïtiLibre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex jacques
Star plus
Star plus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1034
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Lun 15 Fév 2016 - 10:52

Citation :
Je demande 365 jours et plus pour cette transition démocratique .
Marc

Je suis content que tous les Lavalassiens jubilent l'election de Mr. Privert. J'espere que cette solidarite dure dans les bons et les mauvais temps.

L'essentiel c'est que Martelly a jouer un coup de maitre en evitant que les pilleurs des G8 et G30 n'accedent pas au pouvoir.

Maintenant le futur reste quand meme incertain: Choisir un premier ministre ne sera pas facile; remobiliser le CEP sera un travail collossal; et ramener Jude Celestin a la raison pour participer au second tour sera tres difficile.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15048
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Lun 15 Fév 2016 - 11:32

ALEX;

Pa ka gen dezyem TOU ,paske pa t gen PREMYE TOU.

Se REZON sa a ke LA RI an dwe kanpe pou mande 1 AN omwens pou PRIVERT.

Depi l fe BAGAY yo jan pou l FE l yo ,li met pran TAN l.

Se pou ELEKSYON KOKEN fini ann AYITI;preske tout PEYI lan AMERIK yo pase pa la.

Pa gen DOUT sa ka rive ann AYITI tou.

Apre yon leve kanpe kay VWAZEN DOMINIKEN nou yo an 1994 apre ELEKSYON KOKEN BALAGUER an ;depi 1996 pa janm gen ELEKSYON KOKEN E KONTESTE an DOMINIKANI.

KONSEY ELEKTORAL DOMINIKEN an se youn lan ENSTITISYON ki pi RESPEKTE an DOMINIKANI ,preske EGAL a LEGLIZ KATOLIK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8697
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Lun 15 Fév 2016 - 12:41

Privert te pwomett neg mal eli yo ke yap rete . Nou pwopoze ke yo rete pendan transition an . Apre sa bon jan eleksyon dwe fett pou Ayiti koumanse byen nan democratie an .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15048
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   Mar 16 Fév 2016 - 17:18

Yon ATIK ENTERESAN a pwopo de PRIVERT sou LE MONDE DU SUD ,Blog ELSIE HAAS lan:


Privert élu Président provisoire. Quelles seront ses marges de manoeuvres ?

Publié par siel sur 15 Février 2016, 10:50am

Catégories : #REFLEXIONS perso




`Privert pourra-t-il s'opposer au diktat du Core Group, de l'OEA, de l'UE, de la Minustah ?

Ce qui veut dire : est-ce qu'il lui sera loisible de mettre de l'ordre dans le désordre orchestré par la CI ?

Première question à se poser.

Parce qu'il a face à lui, en la Ci, un groupe puissant, organisé et qui n'a pas l'habitude de faire de cadeaux.

De plus, les forces du "faire noir" - celles des héritiers du papadokisme, droites dans leurs bottes, qui refusent à vie à la population, justice, alphabétisation, santé, accès à l'eau potable, électricité, logements, respect et dignité - qui détiennent l'argent, les armes et l'appui de la CI, le laisseront-il mener à bien sa mission ?

Rien n'est moins sûr.

Haïii se trouve dans un carrefour dangereux coincé entre la CI et les tenants du status quo : oligarchie des commerçants de l'import, narcotrafiquants, divers clans de réactionnaires en partant des lettrés de la classe moyenne pour arriver jusqu'aux escadrons de la mort, présentés comme des ex-militaires par les Tèt Kale.



Connaissant le pouvoir de nuisance de ce gens-là, on peut s'attendre à ce que Privert subisse des pressions qui éventuellement pourraient le forcer à rentrer dans le rang : ferme ta gueule, pas d'audit de la gestion Martelly/Lamothe/ Evans Paul, pas de vérifications des résultats des élections...

Ou bien que ces gens-là organisent du désordre en soudoyant les organisations, comme ils l'avaient fait entre 2001 et 2004, afin de faire chuter Privert.

Privert peut éviter ces pièges à condition qu'il ne trahisse pas les revendications populaires .

Ce que le peuple haïtien attend de Privert, c'est non pas qu'il soit un héros, mais qu'il stoppe l'apartheid légalisé par les roses à partir de privatisations du territoire national : Labadi, Iles-à-Vaches, Cotes-de-fer, Côte des Arcadins.

Apartheid mis en place par les "`bandi legal" "marionettisés" par la CI.

Si ceci n'est pas fait maintenant, les Haïtiens, je le répète, se retrouveront comme les Palestiniens, les Africains du Sud du temps de l'apartheid, ou les Indiens de l'Amérique du Nord, à vivre dans des réserves. Et à avoir besoin d'un laisser passer pour franchir "les frontières intérieures du pays."

Bizarrement, les Haïtiens sont plus enclins à croire aux prédictions ésotériques de l'ingénieur Prépetit sur l'arrivée imminente d'un séisme, que sur la réalité d'un plan Collier, du nom de son auteur, concocté par la CI (notamment les 2 Clinton) et documenté, visant à moyen et long terme à les faire prisonniers dans leur propre pays.



Il y a urgence et faudrait-il bien que ceux qui se présentent comme des progressites y répondent rapidement.

Au cas contraire, nous aurons tout perdu : la lutte de nos ancêtres pour vivre libre sur ce territoire qu'ils ont appelé Haïti en mémoire des premiers habitants génocidés et la mémoire du combat de nos nombreux martyrs qui ont donné leur vie pour cet idéal.

Peuple haïtien, Il faut apprendre à fermer la barrière avant que les cabris ne puissent en sortir et tout dévorer sur leur passage.

C'est à vous de l'exiger de ceux qui se proposent ( et sont payés) pour diriger les destinées du pays - comme Privert.

Seul le peuple peut sauver le peuple.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joslèm Privè prezidan pwovizwa.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joslèm Privè prezidan pwovizwa.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joslèm Privè prezidan pwovizwa.
» Diskou Joslèm Privè apre dènye diskou Mateli an
» CHANS FINI KOKEN METE PYE LAVALASYEN REKAMEN ARISTID KOM PREZIDAN PWOVIZWA
» LAVALASYEN PREZIDAN PWOVIZWA JOCELERME PRIVERT FÈ APOLOJI MAKOUT AK LAVALASYEN
» Foto istorik yon prezidan radotè nan dèryè yon motosiklèt nan Beladè

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: