Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LAVALAS AK ALYE L VERITE SIBI YON DEFÈT NAN RATIFIKASYON POULEN YO FRITZ JEAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: LAVALAS AK ALYE L VERITE SIBI YON DEFÈT NAN RATIFIKASYON POULEN YO FRITZ JEAN   Jeu 17 Mar 2016 - 17:44

 
 Jeudi 17 mars 2016













NATIONAL


Des manifestants à la rescousse de Fritz Jean


Quoique la séance de ratification a été reportée à vendredi, des militants, dans la pure logique de la politique d’ici, se sont rassemblés jeudi au Bicentenaire en vue de faire pression sur les parlementaires pour qu'ils ratifient l’énoncé de la politique générale du Premier ministre Fritz Jean.         
                 

Publié le 16 mars 2016




Des manifestant en furie que les forces de l'ordre tentent de maitriser




Ils l’ont annoncé, ils l’ont fait : quelques centaines de militants de plusieurs partis politiques, dont Fanmi Lavalas, se sont massés durant des heures en face du Parlement en support au Premier ministre Fritz-Alphonse Jean qui devait y faire l’énoncé de sa politique générale. En milieu de journée, les manifestants, portant des t-shirts de différentes couleurs, arborant pancartes et photos du leader charismatique des lavalassiens, ont déployé l’artillerie lourde pour le PM. « Les parlementaires doivent ratifier Fritz Jean s’ils ne veulent pas être destitués », menace Dextra Fritz Gérald, sous la canicule, au milieu d’autres militants hystériques criant « vive Fritz Jean! », « vive Fritz Jean! »… Alors que les voitures rutilantes avec gyrophare arrivent peu à peu au Bicentenaire et que les forces de l’ordre montent la garde, les manifestants, au rythme des bandes de rara, ont couvert de tombereaux d’injures les parlementaires PHTK et alliés. Alex, t-shirt bleu ciel à l’effigie de son association, le teint hâlé, arbore son message : « enflasyon, dola ameriken ap pete fyèl nou, nou pa kapab ankò, ban nou Fritz Jean. » À deux pas de lui, une dame, plus encline à se déhancher qu'à protester, parle de l’urgente nécessité de combattre le Zika, le choléra qui pourrait recommencer à tuer brutalement avec la saison pluvieuse qui s’amène. Elle invite les élus du peuple à ratifier le Premier ministre. Amère, elle croit que le pays ne peut plus attendre. « Ces messieurs doivent savoir que beaucoup d’entre eux sont mal élus. Alors, pour leur survie, il serait mieux qu’ils entendent la voix du peuple. » En sueur et en colère, les manifestants ont scandé « depite nou pap obeyi, senatè nou pap obeyi ». Comme ce vieux qui a voulu toucher la conscience des parlementaires. « C’est dommage qu’ils ne soient pas dans les ghettos pour voir les conditions dans lesquelles vivent les gens. L’insécurité, la faim qui y règnent », maugrée-t-il, la voix tremblotante. Il pense, comme d’autres, que l’avenir du Parlement dépend de la ratification de Fritz Jean. Il parle de ce dernier comme un sauveur, de ses compétences, de ses expériences, comme si l’homme pourrait s’attaquer aux maux complexes et séculaires d’Haïti en seulement quelques mois. « Ces jours-ci, quand il pleut dans les ghettos, il y a des gens qui sont obligés de dormir debout. Il faut que les parlementaire aillent voir cela », indique-t-il, comme pour insister sur l’urgence de l’heure, sur les vieilles misères du pays qu’un gouvernement de transition ne saurait pourtant juguler. Ce n’est point ce petit salut de la main du député lavalas Sinal Bertrand, encore moins son court petit bain de foule, qui fera perdre leur ardeur aux manifestants. Ceux-ci, issus majoritairement des quartiers populaires d’une mégapole qui en regorge, ont juré leurs grands dieux de voir l’énoncé de politique générale du Premier ministre Jean ratifié par le Parlement. Une séance de ratification, in fine, reportée à vendredi du fait que le quorum a été infirmé. Alors, les militants, avec leurs problèmes, leurs revendications dans leur besace, comme le reste de la société, vont devoir encore patienter avant que Fritz Jean et ses ministres ne mettent les mains dans le cambouis aux fins d'assurer une transition qui ne dit pas encore son nom…          





l'édito
Fritz Jean dans l’incertitude au Parlement
il y a 1 jours
Au moment où un grand nombre d’observateurs se préparaient à assister à la séance de déclaration de politique générale du Premier ministre Fritz Jean à travers leur petit écran, les députés ont semé la pagaille en infirmant le quorum. Désaccords, accusations de corruption, agressions verbales, suspicion et méfiance constituent en quelque sorte le noeud gordien de cette séance où le Premier ministre n’a pu faire l’exposé de sa déclaration de politique générale comme prévu depuis lundi par la Chambre des députés. Ce texte nécessaire à l’organisation de cette séance était acheminé à la Chambre basse depuis lundi conformément à l’exigence faite par les parlementaires pour se réunir à cette occasion. Le président de la Chambre des députés, Cholzer…









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: LAVALAS AK ALYE L VERITE SIBI YON DEFÈT NAN RATIFIKASYON POULEN YO FRITZ JEAN   Jeu 17 Mar 2016 - 22:13

Lavalas ki toujou ap reklamen menm jan ak gwoup 8 pou genyen yon netwayaj o nivo 2 chanm yo pou yon ankèt pou konnen vrè eli depite ak senatè .

Yot foure tèt  sou kote alye yo VERITE pou tonbe nan pyèj. Nan vle pran pouvwa pou kont li Privè sede anpil bay Marteli nan signen yon AKO tèt chat.

Yon ako ki pa klè ditou sou zafè ankèt sou depite ak mal eli yo, Sa vle di tout espwa Lavalas pou rantre sou lis kandida prezidansyèl ki gen pou ale an dezyèm tou Maryse Narcisse pa ladann.

Pandan Ko Group ap mande yon kanpe lwen pou LAVALAS.Yo ta menm prefere sizoka gen chanjman  Moise Jn Charles PITIT DESALINN.

Antouka selon sous nou LAVALAS mouri nan fim lan. Prebtan sa pral cho, forom lavalas yo pral voye toya. pitit manman mare vant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15213
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: LAVALAS AK ALYE L VERITE SIBI YON DEFÈT NAN RATIFIKASYON POULEN YO FRITZ JEAN   Ven 18 Mar 2016 - 6:41

Wi!

RAYISMAN w pou LAVALAS lan ,tankou m te deja di l PATOLOJIK!

Kounye an ,ou ta prefere ke TET KALE BOBIS yo rete ,paske pou LAVALAS ta tounen.

Se menm jan sou ZAFE KREYOL lan ,kote GWO PROGRE ap FET.
Si pou m di si m KONPRANN ou?

PA DI TOU!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LAVALAS AK ALYE L VERITE SIBI YON DEFÈT NAN RATIFIKASYON POULEN YO FRITZ JEAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
LAVALAS AK ALYE L VERITE SIBI YON DEFÈT NAN RATIFIKASYON POULEN YO FRITZ JEAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LAVALAS AK ALYE L VERITE SIBI YON DEFÈT NAN RATIFIKASYON POULEN YO FRITZ JEAN
» LAVALAS FÈ YON DOUBLE EKONOMIS FRTZ JEAN NOMEN PREMYE MINIS PWOVIZWA
» VERITE:YON KONPLO RATE BAZ LAVALAS MOISE JEAN CHARLES OKAP KONT PREZIDAN MARTELY
» Bilten #3 volim#2 Pe Janjis sot lan Sid pou kanpay Fanmi Lavalas.
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: