Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Lun 23 Mai 2016 - 12:06

SAKI MATON AN KALKIL 500 000 $ an 1914 se anpil dola an 2016,                                     
17 décembre 1914 - 17 décembre 2014

Haïti/Etats-Unis d’Amérique : Cent ans après le vol de la réserve d’or, l’Initiative Mpdp appelle à la vigilance


jeudi 18 décembre 2014

         




P-au-P, 18 déc. 2014 [AlterPresse] --- L’initiative de mise en place du Mouvement patriotique démocratique et populaire (Mpdp) appelle à la vigilance, à l’occasion des 100 ans du vol de la réserve d’or du pays par les Etats-Unis d’Amérique.
Le 17 décembre 1914, les marines américains ont emporté la réserve d’or du pays, qui était entreposée à la Banque nationale de la République d’Haïti (Bnrh), réserve estimée à l’époque à 500 mille dollars.
Le vol de 1914 aurait été possible grâce à la complicité des dirigeants de la Bnrh et des manigances de la National City Bank. Cette dernière aurait manœuvré pour empêcher l’Etat haïtien d’avoir accès à l’argent, placé chez elle, aggravant, ainsi, la situation du pays par une crise économique et financière, signale l’initiative Mpdp.
« Cette pression monétaire… avait pour but de briser la résistance de beaucoup d’autorités haïtiennes de l’époque, qui refusaient de céder le contrôle des douanes et finances du pays aux Américains ».
Le vol de la réserve d’or a servi de préparation à l’occupation en 1915, ajoute l’Initiative Mpdp.
Aujourd’hui (fin 2014), la situation n’est pas différente, juge-t-elle.
La seule différence, c’est que le pays se trouve sous une occupation Organisation des Nations unies (Onu)/Etats-Unis d’Amérique.
Les Etats-Unis d’Amérique chercheraient à piller les réserves de bauxite, d’or, de cuivre et de pétrole, qui se trouvent dans le sous-sol et la mer, affirme l’initiative, évoquant, en même temps, des contrats de vente occultes des îles adjacentes, l’accaparement des terres paysannes au profit de « grands capitalistes ».
« Mais, ils cherchent à détruire une série de barrières juridiques dans la Constitution de 1987 et psychologiques chez la population, avant d’aboutir au pillage des ressources naturelles et minières du pays ».
L’initiative Mpdp met en garde la population contre une manipulation, semblable au contexte 1914-1915, et appelle à la vigilance, pour contrer une tentative de réforme constitutionnelle favorable au pillage des ressources naturelles du pays.
Le gouvernement de Laurent Lamothe démissionnaire n’a jamais caché son intention de permettre à des compagnies étrangères d’exploiter les richesses du sous-sol haïtien.
Dans ce cadre, une nouvelle loi minière est en préparation avec l’appui de la Banque mondiale, mais sans consultation de la société haïtienne.
Depuis 2012, des voix s’élèvent dans le secteur des mouvements sociaux contre une catastrophe économique et écologique, annoncée avec l’exploitation des mines.
Le Sénat haïtien a même demandé, fin 2013, un arrêt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Lun 23 Mai 2016 - 12:51

PLEN YON BANN KONESKO, TI EMOTIF KI MANKE KOURAJ

AYITI TI PEYI M LAN KONNEN ANPIL PERIPESI

LAFRANS KOLONYALIS FÈ NOU ANPIL ABI, YO TOUPIZI, YO KRAZE ZO

MEN SE JIS KONPRANN TOU  KINAN YO PRAN ANPIL PATASWÈL
SE YON MOMND DE PREDATÈ, VOLO, EKSPLWATÈ

YO EVOLYE, ARIVE CHANJE ANPIL BAGAY.

PI PRE NOU GEN DOMINASYON, EJEMONI MERIKEN LAKAY NOU

KI RANPLASE FRANSE YO. SE KOMSI NOU BLIYE, SE KOMSI

ANPIL TI NÈG VLE MENM CHANJE LANG APRE YO FINN CHANJE

 SITWAYENNTE  MERIKEN . OLYE POUSE KREYOL, APRANN LI BYEN ,

FÈ TOUT AYSYEN KONNEN LI BYEN.
YON TI PREFERE ANGLE YO TA PI BON
SE PA POSIB KOLON ANGLE, KOLON POTIGÈ, KOLON FRANSE
PA GEN ETA DAM. SE REZON MWEN PA VLE TONBE, NI  FÈ AMALGAM
AK SOVAJ KAP MATIRIZE MOUN EKSPLWATE RONTEZMAN

YON TI KOMIK AP PALE POU ANSEGNEN ANGLE DEPI TI KATKAT

MEN TONAS MENM REYOL AYISYEN AN JENERAL PA KONN LI POU VLE APRANN  YON LOT LANG. KOMANSE APRAN YO LANG KINAN YO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mar 24 Mai 2016 - 10:10

SE 2 PWA 2 MEZI KOTE GWO ESPESYALUS KOTE MERIKEN YO SITOU POU MANDE RETOUNEN BANN REZÈV LO YO.

MEZANMI APRE MODI FRANSE YO ANNOU PRAN BON TI MERIKEN YO. SE SERE YO TE SERE LO

SA POU AYITI KI TE NAN KAY PLEN TWOU
..
MEZANMI PA GADE SILANS DI YON TI PAROL TOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15009
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mar 24 Mai 2016 - 10:38

BYEN KE MWEN PA KONNEN DE KI SA W AP PALE LA A.

Si w vle pale de MERIKEN,PALE DE MERIKEN ,gen MOUN ki anpeche w?

Mwen pa konn pou lot ;bagay PWAZON FRANSE an ,si w vle VALE l se ZAFE pa w tou:

Pa gen MOUN ki konplenn de move ZAK ENPERYALIS AMERIKEN an pase m;pou woumenm depi yon MOUN vle pale de DEMEPLE FRANSE yo ;tout PLIM sou DO w leve!!!!!!

ENFOME W.Sa a se a pwopo MASAK ki te fet a PARI sou ALJERYEN yo ,le 17 OKTOB 1961:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9617
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mar 24 Mai 2016 - 11:50

Nanpwen moun onet ki ka iyore sa marine yo te fè an ayiti de 1915 a 1934. men tou mwen sonje ki moun ki te peye pou eradike pyan an ayiti lè m te ti moun ,ki moun ki te peye pou eradike malarya an ayiti ak SNEM. (Service national d'eradication de la malaria.) nanpwen moun ki bliye lè Hazel te pase an 1954 ki peyi ki te pote nou sekou. nanpwen moun ki ka bliye konbyen sak farine ,ble, kes lwil doliv ke Care konn distribiye an ayiti.nanpwen moun ki ka bliye konbyen kob det yo sot anile pou ayiti . nanpwen moun ki bliye ke se meriken ki bati Peligre. se kob yo te prete magloire ki fel te bati l ak wout national ki relye O cap a Port-au-Prince.O Cap a Ounaminthe se ak kob saa magloire te fè travay urbanisatyon O Cap, Gonayiv.lè nou tap fete 150 eme aniversè indepandans peyi ya an 1954.

Konbyen kob yo sot depanse apre tranbleman de tè ? Obama pou kont li ba ayiti 200.000 dola.ki peyi ki te bay vaksen pou eradike polyo an ayiti? Wi yo fè mal men rayi chen di dan l blan yo fè anpil byen tou. yo ba nou plis ke 10 fwa 500.000 dola saa. Nou met di se KFC ak Mac Donlad ki plen trip mwen ki fè mwen ap pale konsa. petet si m tap manje pen baget an Frans mwen pa ta pale franseuu yo mal konsa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mar 24 Mai 2016 - 16:22

Le gros roseau a écrit:
Nanpwen moun onet ki ka iyore sa marine yo te fè an ayiti de 1915 a 1934. men tou mwen sonje ki moun ki te peye pou eradike pyan an ayiti lè m te ti moun ,ki moun ki te peye pou eradike malarya an ayiti ak SNEM. (Service national d'eradication de la malaria.) nanpwen moun ki bliye lè Hazel te pase an 1954 ki peyi ki te pote nou sekou. nanpwen moun ki ka bliye konbyen sak farine ,ble, kes lwil doliv ke Care konn distribiye an ayiti.nanpwen moun ki ka bliye konbyen kob det yo sot anile pou ayiti . nanpwen moun ki bliye ke se meriken ki bati Peligre. se kob yo te prete magloire ki fel te bati l ak  wout national ki relye O cap a Port-au-Prince.O Cap a Ounaminthe  se ak kob saa magloire te fè travay urbanisatyon O Cap, Gonayiv.lè nou tap fete 150 eme aniversè indepandans peyi ya an 1954.

Konbyen kob yo sot depanse apre tranbleman de tè ? Obama pou kont li ba ayiti 200.000 dola.ki peyi ki te bay vaksen pou eradike polyo an ayiti? Wi yo fè mal men rayi chen di dan l blan yo fè anpil byen tou. yo ba nou plis ke 10 fwa 500.000 dola saa. Nou met di se KFC ak Mac Donlad ki plen trip mwen ki fè mwen ap pale konsa. petet si m tap manje pen baget an Frans mwen pa ta pale franseuu yo mal konsa.

Tande ti mal ti KIBA ak Venyezyela pi onèet ak transparan  ke meriken, Lè  Kiben  voye pwofesyonèl an Ayiti se volontarya, moun ik vle ede selman. Yo ebèje, yo nouri yo selman ak transpote. Tout se gratis ti cheri pa yon grenn pesos an plis

Koken meriken voye gwo bato , tout meriken sayo depans, frè , alokasyon sejou, salè yo relve nan lajan DON POU AYTI.Otreman sayo bay nan men dwat yo reprann l a men goch. Finalman yon goud pa rete nan lajan DON SAYO.

Peyi ki fè  DON se Venyezyela ak Kiba. Se sa wi  sistèm lan rann ti nèg pa konprann anyen. Meriken pa janm bay san retou.
KAPTALIS PA LEGLIZ KAP FÈ CHARITE, SE BAY POU GEN RETOU SAKAP BAY. PA DWE GEN LAJAN. KAP RETE NAN E EKONOMI PEYI SA, SE POU LI RETOUNEN OZETA.
LÈ ENFRASTRIKTI FINI, BYEN FINI KOKEN RETOUNEN POU VANN SÈVIS YO, BYEN AK FOUNITI.
MWEN REFIZE KONPRANN YON GWO NACHON FOURE ZAGO YO NAN REZÈV LO YON TI  PEYI SWADIZAN AYISYEN AP DEMONTRE LOT BAGAY.

AN PASAN NAN LAJAN DON LAFRANS  PI GWO DONATÈ KE MERIKEN DEPWI KÈLKE ZANE, MEN SE POU YO FOUT PEYE SAYO TE PRAN YO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15009
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mar 24 Mai 2016 - 20:44

LA FRANCE-A-FRIC:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mar 24 Mai 2016 - 22:58

Bienvenue sur le blog "spécial Terminales" de Richard Tribouilloy, professeur d'histoire-géographie au lycée Portes de l'Oisans à Vizille en Isére. Il s'adresse bien entendu à mes classes de Terminales, mais s'il peut aussi vous rendre service, vous qui passez sur ces pages par hasard, et bien tant mieux et bonne visite...
    


<< L'Union Européenne sur la...  La grande loterie des notes... >>
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 23:19

La guerre du Vietnam, un traumatisme pour les Etats Unis dans les années 60-70

Un travail réalisé par Amandine di Bartolo (TL)



Cet article vous propose de découvrir comment un des épisodes les plus importants de la guerre froide, la guerre du Vietnam mais surtout la première défaite américaine a traumatisé le monde et terni l’image prestigieuse de ce pays ainsi remis en question. L’Amérique n’apparaît alors plus sous le même jour, mais comme un pays de désillusion. Des questions se posent, le pays est-il toujours aussi fort, avec des valeurs morales, pays de la liberté et de la justice ? Rappelons que la guerre du Vietnam a été très coûteuse environ 140 milliards de dollars, ce qui précipita l’Amérique dans l’inflation et la crise du dollar dans les années 1960.
Mais le pays connaît aussi à l’issue de cette guerre un véritable désastre humain, principalement de jeunes Américains, les « boys », avec près de 57 000 morts et 153 303 blessés. L’atrocité de ce conflit commence à être publiée ; ce sont alors des documents secrets, du Pentagone par exemple que certains journalistes du New York Times se sont procurés, afin de révéler à la population les massacres qui ont lieu dans le but de s’interroger sur les fondements de leur politique, de leur morale et de leur société ; remise en question qui ne tarda pas à se traduire sous la forme de démoralisation croissante, de grande contestations, d’accusations portées contre les Gi's qui les refusent et qui se sentent trahis par les civils américains. Les Américains ont été très choqués par les images de cette « sale guerre ».

Un soldat qui ramasse le corps en morceaux d’un enfant

Elle aura en effet été fortement médiatisée, au plus grand regret du gouvernement qui envoya des journalistes pour filmer les combats, car ce qui s’y passait était loin de les rendre fiers.  Mais intéressons nous au profond traumatisme qui frappa les Américains notamment après leur défaite. Les vétérans sont eux même traumatisés par les horreurs de la guerre, qu’ils ne peuvent d'écrire avec des mots. Ce qu’ils ont vécu a marqué leurs corps, leurs âmes… La guerre les hante à présent ; un cauchemar qui les fait se sentir coupables de leurs actes, malgré le fait qu’à leur départ leur conviction était forte, lutter contre le communisme pour la liberté. On sait que sur le terrain beaucoup de soldats ont « perdu la tête », véritables machines à tuer, ils semblent être déshumanisés, massacrants des innocents. Beaucoup d’entre eux ce sont suicidés à leur retour…
Les séquelles mentales mais aussi physiques sont irréparables. On peut tristement constater les dégâts, trente ans après, de la guerre chimique menée par les Etats-Unis au Vietnam. Certaines personnes, des villes mais aussi des campagnes, ont été mutilées. Leurs corps témoignent d’une souffrance sans limite : malformations, amputations des jambes, des bras, perte de la vue… Ces drames sont liés aux défoliants utilisés dans les opérations militaires qualifiées de « plus grande guerre écologique de l’histoire de l’humanité ». Des maladies sont à l’origine de l’action chimique du défoliant, appelé  « Agent orange » parce que l’armée américaine l’avait stocké dans des  tonneaux marqués d’orange.


Des enfants Vietnamiens qui tentent
de fuir les bombes au Napalm


Ses effets destructeurs viennent en grande partie de son composant principal, la dioxine, l’un des produits toxiques les plus puissants, qui perturbe les fonctions hormonales, immunitaires et reproductrices de l’organisme. Depuis 1980, Philip Jones Griffiths s'est rendu plus d'une vingtaine de fois au Vietnam pour photographier les victimes de l'Agent Orange. Ces photos continuent d’enfoncer le couteau dans la plaie des Américains, elles représentent une partie des conséquences de cette terrible guerre.
Cette guerre est considérée encore de nos jours comme une blessure. Profondément marqués on parle depuis plusieurs années du « syndrome du Vietnam » qui désigne tout conflit dans lequel les Etats-Unis hésite à s’y aventurer. Ce qui est surprenant c’est que la guerre en Irak fait resurgir ce conflit du passé américain. En effet quelques médias et hommes politiques voient dans cette intervention une étrange ressemblance avec la guerre du Vietnam, et n’hésitent pas à appeler cela le « nouveau Vietnam », ce qui renforce l’idée d’un réel traumatisme encré dans les mémoires et dans le cœur des Américains. On peut ainsi conclure que le spectre traumatisant de la guerre du Vietnam s’est emparé du milieu politique et social de la superpuissance Américaine.   
SOURCES SITES : [url=http://www.ac-versailles.fr/etabliss/lyc-cassin-gonesse/Travaux d'%E9l%E8ves et TPE/TPE/vietnam/Pages_suivantes/intro.htm]TPE sur l'académie de Versailles[/url] / Histoquizz


                                                                       --------------------------------------                                                                               
Un travail très intéressant qui s'attarde particulièrement sur les conséquences psychologiques de cette guerre et qui fait le lien avec les perspectives actuelles de la guerre en Irak. Les images sont dures mais ce fut une guerre où les médias jouèrent un rôle de premier plan en exposant à la face du monde la réalité abominable de ce conflit.
Sur un mur de marbre noir long de 150 m à Washington où sont gravés les noms des 58 156 Américains tués ou portés disparus pendant cette guerre.

L'image de la petite vietnamienne  Phan Thi Kim Phuc, filmée par le journaliste Nick Ut,  fuyant les bombes américaines fera le tour du monde et sera le symbole de l'horreur de cette guerre. Ayant touché l'opinion mondiale elle va servir d’emblème au régime communiste vietnamien une fois la guerre terminée. Elle s'enfuira au Canada devenue adulte et deviendra ambassadrice de la paix pour l'UNESCO.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mer 25 Mai 2016 - 0:11

TOUT MOUN GEN KINAN YO,NAN CHERCHE NOU GEN POU TWOUVE ZONBI NAN PLAKA TOUT MOUN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9617
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mer 25 Mai 2016 - 0:19

W konn konbyen kanpay kont pyan an te koute. ou konn konbyen vaksin yo te ba nou pou eradike polyo yo te koute? al li liv ki rele Autobiographie politique du General Paul Magloire ke bo fis li Dr Bernadin ekri wa wè ki jan Paul Magloire te fè tout travay li te fè nan peyi ya de 1950 a 1956.

nanpwen moun onet mwen di w ki pa konnen sa meriken fè mal men konparativman ak la Frans se le jou e la nwit. Ki ti ayisyen ou konnen ki gradye Saint Cyr al gade foto yon ti ayisyen ki gradye pami 25 premye kadè nan West point.apre li te enrole nan lame meriken.La Frans pa ba ayisyen imigran an jeneral otan oportunite ke Eta Zuni.


Dernière édition par Le gros roseau le Mer 25 Mai 2016 - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9617
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mer 25 Mai 2016 - 0:23

Fok w montre sa franseuu yo te fè o Vietnam anvan meriken fok ou montre sa yo te fè an Aljeri tou.jis jounen jodya nap peye konsekans indemnite yo te fè Jean Pierre Boyer peye esklavajis ki te kenbe nou nan esklavaj pandan 3 syek.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mer 25 Mai 2016 - 1:01

Le gros roseau a écrit:
W konn konbyen kanpay kont pyan an te koute. ou konn konbyen vaksin yo te ba nou pou eradike polyo yo te koute? al li liv ki rele Autobiographie politique du General Paul Magloire ke bo fis li Dr Bernadin ekri wa wè ki jan Paul Magloire te fè tout travay li te fè nan peyi ya de 1950 a 1956.

nanpwen moun onet mwen di w ki pa konnen sa meriken fè mal men konparativman ak la Frans se le jou e la nwit. Ki ti ayisyen ou konnen ki gradye Saint Cyr al gade foto yon ti ayisyen ki gradye pami 25 premye kadè nan West point.apre li te enrole nan lame meriken.La Frans pa ba ayisyen imigran an jeneral  otan oportunite ke Eta Zuni.

ZAFÈ ANROLE SE LAVE MEN SIYE A TÈ JAN SISTÈM MERIKEN FOUNI MALVEYAN, VAGABON NAN LAME DAYITI.
PODYAB  PÈP AYISYEN  VIKTIM NAN FOMASYON JANDAM FEROS, KRIMINÈL SAYO.

NOU PA FOUT BEZWEN OPOTINITE SAYO, BANN JANDAM DELENKAN, TOSYONÈ LAME DAYITI SAYO.

TI MAL MERIKEN    PA FÈ DON KONSA LI METE TOUT SALI BAWOU NAN LAJAN PRETE POU RANBOUSE

PITO YO FÈ TANKOU KIBA BANNOU MEDSEN, ENJENYÈ OLYE SANZAVE AK ZAM FANNFWA POU VINN BOURIKE POU YO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mer 25 Mai 2016 - 1:19

Le gros roseau a écrit:
Fok w montre sa franseuu yo te fè o Vietnam anvan meriken fok ou montre sa yo te fè an Aljeri tou.jis jounen jodya nap peye konsekans indemnite yo te fè Jean Pierre Boyer peye esklavajis ki te kenbe nou nan esklavaj pandan 3 syek.

SE PA POSIB KI REZONMAN DWAT E GOCH. VYOLANS SE VYOLANS, VOLÈ SE VOLÈ PA GEN SAKI TE FÈ AVAN,

PANDAN,APRE.

DOMAJ FIZIK,ABI, AN PLIS FOURE ZAGO  NAN SAKI PA POU WOU SE VOLÈ, PA GEN TI VOLÈ AK GWO VOLÈ.

SITO VOLÈ YON TI  PEYI MAL AN PWEN KE LI LAFRANS,OU MERKEN PWOTÈKTÈ TI NÈG PA BO ISIT TOUT NAN MENM PLAKA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15009
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mer 25 Mai 2016 - 7:02

ROZO;

Mwen paka reponn MISYE ,PASKE NEG lan ap fe TANSYON m monte .

Pa gen BENEFIS lan yon ASOSYSYON ak la FRANS.Peyi AFRIKEN yo komanse ap fe PWOGRE se paske DEPANDANS yo ke yo te genyen de la FRANS lan ap DIMINYE.

Se yon bagay ki pa bon pou la FRANS ,EKONOMI FRANSE an an STAGNASYON.CHOMAJ paka desann mwens ke 10%.
Ti FRANSE yo apre yo fin INIVESITE ,se EMIGRE y ap EMIGRE.
FRANS se le PASE e y ap vini menm jan ak de PEYI tankou LESPAY ki te PWISANS MONDYAL yon le e ki jounen Jodi an pa TABAK lan PIP lan.

Pa gen anyen n ap jwenn lan men la FRANS.Gen NEG ki lan ESTIPIDITE ap di si te gen LEKOL ,TIMOUN yo t ap pale FRANSE.

M ap repete l ,gen yon peyi ann AFRIK ki rele NIGER .Se an 1961 ke la FRANS te ba li ENDEPANDANS.Se 28% POPILASYON an ,an 2016 ki konn li ak ekri.

Mwen sonje ,mwen te TANDE sa BURNS ki te ede FRANKLIN ROOSEVELT konpoze "ATLANTIC CHARTER" an di.Se te kouman LOD MONDYAL lan t ap vini apre FEN 2ZYEM GE MONDYAL lan ,pou DEKOLONIZASYON.

BURNS di ke FDR di l ke premye peyi pou yo fose DEKOLONIZE se la FRANS ,paske lan tout peyi KOLONYAL yo ,peyi yo toujou vin pi MAL ,lan tout PWEN apre FRANS KOLONIZE yo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Mer 25 Mai 2016 - 19:21

joel sispann radote se tout peyi ki konnen resesyon, lafans podyab ak Almay setoblije pote sou do yo Potigal ak Lagrès kom ekonomi pi fot nan ERO a. Se pa vre tentennad ki soti nan zo bwa tèt-ou 

2007-2015: une si longue récession

Partager cet article




1.1K





En ce début d’année 2016, il n’est pas inutile de faire le point sur la situation économique de la zone euro, sur la base des dernières données publiées par Eurostat. Cela permettra également de répondre à plusieurs questions posées par les internautes à la suite de ma chronique « Changer l’Europe, maintenant« .

Commençons par comparer la situation des pays de la zone euro, considérés globalement, à celle des Etats-Unis.

On constate tout d’abord que la « grande récession » de 2007-2009, provoquée initialement par la crise américaine des subprimes et la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008, a eu approximativement la même ampleur en Europe et aux Etats-Unis. Des deux côtés de l’Atlantique, le niveau d’activité économique chute d’environ 5% entre fin 2007 et début 2009, ce qui en fait la plus grave récession mondiale depuis la crise des années 1930.

La reprise commence courant 2009, et le niveau d’activité retrouve fin 2010-début 2011 quasiment le même niveau que celui de fin 2007. C’est alors que se produit en 2011-2013 une nouvelle rechute de l’activité en zone euro, alors que la reprise se poursuit tranquillement aux Etats-Unis. La croissance finit par reprendre timidement au début de l’année 2013 en Europe, mais le mal est fait: à la fin de l’année 2015, le PIB de la zone euro n’a toujours pas dépassé son niveau de fin 2007, alors que les Etats-Unis ont connu une croissance cumulée de plus de 10% entre 2007 et 2015. Compte tenu de la croissance de la population, lente mais positive, notamment en France, il ne fait aucun doute que le niveau de PIB par habitant en zone euro sera en 2016-2017 inférieur à ce qu’il était en 2007. Une décennie perdue, en quelque sorte: du jamais vu depuis la Seconde guerre mondiale.

Les raisons de la rechute européenne de 2011-2013 sont maintenant bien connues: alors que les Etats-Unis ont fait preuve d’une relative souplesse budgétaire afin de maintenir le cap sur la croissance, les pays de la zone euro ont tenté de réduire les déficits trop vite en 2011-2013, avec en particulier de trop lourdes augmentations d’impôt en France, ce qui a conduit à casser la reprise et à la montée du chômage, et pour finir la hausse des déficits et de l’endettement public que l’on prétendait vouloir réduire.

Pourquoi les Européens se sont-ils si mal coordonnés, transformant ainsi une crise venue du secteur financier privé américain en une crise européenne durable de la dette publique? Sans doute parce que les institutions de la zone euro n’étaient pas conçues pour faire face à une telle tempête. Une monnaie unique avec 19 dettes publiques différentes, 19 taux d’intérêt sur lesquels les marchés peuvent librement spéculer, 19 impôts sur les sociétés en concurrence débridée les uns avec les autres, sans socle social et éducatif commun, cela ne peut pas marcher. Sans doute aussi surtout parce que la montée des égoïsmes nationaux a empêché les Européens d’adapter leurs institutions et leurs politiques. Concrètement, quand les marchés financiers ont commencé à spéculer sur la dette des pays d’Europe du Sud, à partir de 2010-2011, l’Allemagne et la France ont au contraire bénéficié de taux d’intérêt historiquement bas, et se sont lavés les mains du fait que le sud de la zone s’enfonçait dans la récession.

De ce point de vue, le graphique suivant est édifiant:

On constate que la moyenne de la zone euro cache des réalités très différentes entre les pays de la zone. Alors que l’Allemagne et la France s’en sont relativement mieux sortis (avec tout de même un retard de croissance sensible sur les Etats-Unis), la cure d’austérité, l’explosion des taux d’intérêt et la crise de défiance dans le secteur financier ont fait des ravages en Italie, en Espagne et au Portugal.

Le cas le plus extrême est bien sûr celui de la Grèce, dont le niveau d’activité économique est encore aujourd’hui un quart plus faible que ce qu’il était en 2007:

Que faire aujourd’hui? Je ne reprendrai pas ici les arguments développés dans « Changer l’Europe, maintenant« : conférence des pays de la zone euro pour décider d’un moratoire sur les repaiements et d’un processus de restructuration de la dette (comme il y en a eu en Europe dans les années 1950, et dont a notamment bénéficié l’Allemagne); renégociation du traité budgétaire de 2012 afin d’y introduire enfin de la démocratie et de la justice fiscale.

Ce qui est certain, et ce que ces quelques graphiques illustrent assez clairement, c’est que cela n’a aucun sens de demander à des pays dont le niveau d’activité est 10% ou 20% plus bas qu’il y a 10 ans de dégager des excédents primaires de 3% ou 4% du PIB. C’est pourtant ce que les institutions de la zone euro, portées par l’Allemagne et la France, continuent de demander à la Grèce, au Portugal, et à l’ensemble de l’Europe du Sud (comme cela a malheureusement été confirmé lors du catastrophique sommet européen du 4 juillet dernier, qui n’a fait que repousser plus loin la question de la restructuration des dettes, et qui a maintenu des objectifs irréalistes d’excédents budgétaires, tout cela en décrétant une braderie massive d’actifs publics grecs, à prix nécessairement cassés dans le contexte actuel).

La priorité absolue aujourd’hui devrait au contraire être de décréter un moratoire sur la dette tant que le niveau d’activité et d’emploi n’a pas retrouvé un niveau correct. Si l’on ajoute à cela que l’on aurait bien besoin de la mobilisation de tous, et notamment de l’Europe du Sud, pour se montrer unis et coopératifs face à la crise des réfugiés, alors la stratégie européenne actuelle relève véritablement du suicide et de l’irrationalité collective.

(données complètes en format xls disponibles ici)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15009
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    Jeu 26 Mai 2016 - 6:39

Mwen di w SISPANN ANMEGDE MOUN ak bagay la FRANS ou yo.

Nou pa FOUT bezwen la FRANS e EKONOMIKMAN e KILTIRELMAN.

Pou m raple w ,le w te di ke FRANSE yo te bay kek lan nou AZIL?

An 1961,1962 le gen KEK ETIDYAN tankou SERGE GILLES ki t ap kouri pou DIVALYE pou al pran AZIL POLITIK  an FRANS ,se le sa DEGAULLE ak MAURICE PAPON t ap NWAYE ALJERYEN lan "LA SEINE" lan yon REPRESYON GRENN KRAZE.
Yo di ke omwens 200 ALJERYEN te mouri ,lan PARI wi.

SISPANN ANMEGDE MOUN!
Men sa yon "think tank" yon "SELIL REFLEKSYON " di de la FRANS ,pou yon lot SON KLOCH:

http://atlantico.fr/decryptage/france-menacee-exclusion-g8-ici-2030-pourquoi-declin-economique-francais-est-pourtant-pas-fatalite-nicolas-goetzmann-251374.html




G8 d’ici à 2030 : pourquoi le déclin économique français n’est pourtant pas une fatalité

Selon le "Center for Economics and Business Research", l'inexorable déclin économique de la France conduirait le pays, cinquième puissance économique mondiale, à être dépassé par l'Inde, le Brésil, ou encore la Corée du Sud d'ici à 2030. Pourtant, un tel déclin n'est pas une fatalité et la France dispose de toutes les ressources nécessaires à un véritable redressement.

Il est encore temps !

Publié le 29 Décembre 2015



image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/styles/une/public/images/2014/04/merkel_hollande.jpg
La France menacée d’exclusion du G8 d’ici à 2030 : pourquoi le déclin économique français n’est pourtant pas une fatalité



Atlantico : Selon les projections réalisées par le think-tank britannique CEBR (Center for Economics and Business Research), la France perdrait de nombreuses places au classement économique mondial d'ici à 2030, ce qui pourrait conduire le pays à une exclusion du pays d'instances comme le G8. Ces anticipations sont-elles réalistes ?

Nicolas Goetzmann : Le classement établi par le CEBR se base sur de simples projections de croissance des différentes économies mondiales à échéance longue, en l'espèce 2030.

Et en effet, sur la base des données actuelles, la France, comme l'Italie, subirait une situation de déclassement. De son actuelle position de 6e économie mondiale, la France serait dépassée par l'Inde, la Corée du Sud, et le Brésil.

Il convient également de rappeler que la France était encore 5e économie mondiale il y a encore un an, mais elle a été dépassée par le Royaume Uni depuis lors. Cependant, si l'Inde et le Brésil ont effectivement toutes les chances de dépasser l'économie française au regard du simple facteur démographique (avec des populations qui devraient atteindre 1.5 milliard de personnes en Inde et près de 220 millions au Brésil), la compétition s'annonce beaucoup plus serrée entre la France, le Royaume Uni et la Corée du Sud au cours des prochaines années. Le Royaume Uni et la France ont un nombre d'habitants comparable, et les projections font état d'une population atteignant 70 millions de personnes d'ici 2030 pour chacun. Entre ces deux pays, tout se jouera donc sur la productivité, qui est l'autre déterminant de la croissance après la démographie. Concernant la Corée du Sud, en raison d'une population plus faible, et d'un sévère vieillissement de celle-ci, le pays devra parvenir à un niveau de productivité très élevé pour espérer dépasser la France et le Royaume Uni. (Ou alors une éventuelle réunification). Mais cette prédiction se base surtout sur une médiocrité française durable, ce qui n'est malheureusement pas non plus une hypothèse à exclure.

Concernant l'éviction du G8, il paraît hautement improbable que la France puisse en être victime. C'est plutôt une logique d'extension du G8 aux nouveaux arrivants qui devrait être retenue, en lieu et place d'un remplacement de ses membres sur un simple critère économique.


Quels sont les éléments plaidant en faveur d'une fatalité du déclin français, ou européen ? A l'inverse, quels sont les éléments permettant de croire à une véritable reprise ?

Encore une fois, la croissance est déterminée par deux facteurs, la démographie et la productivité. La France dispose du plus haut niveau de natalité en Europe, ce qui est un précieux avantage dans cette compétition. Cependant, cette natalité est en baisse, et il faudra attendre le mois de janvier prochain et les chiffres de l'INSEE pour en savoir plus sur la tendance actuelle. Evidemment, la persistance d'un contexte de crise et la diminution des aides données aux familles ne sont pas des éléments favorables dans cette perspective. Un renouveau économique pourrait aider à remettre le pays sur les rails de sa forte natalité des années 2000. Globalement, ce facteur semble plus relever de la fatalité, mais des politiques publiques calibrées peuvent quand même contribuer à la marge à une hausse de la natalité.


Je m'abonne
à partir de 4,90€

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904    

Revenir en haut Aller en bas
 
JAN LAVALAS MANDE LAFRANS ESKE MERIKEN DWE RANBOUSE REZÈV LO YO TE PRAN AN 1904
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zway lavalas mande anraje, Pakè Potoprens kapitile,odisyon Aristide fèt lakay li
» BLAN REMÈT PREZIDANS PWOVIZWA BAY ZÈL MODERE LAVALAS MANDE KENBE LWEN ZÈL DURRR
» Long Life to AMERICA!!: Vibrant Testimony of a Haitian Diaspora!!
» Ansyen chimè lavalas resikle nan Ucadde ap simaye lanmo nan Plato Santral
» Congressman meriken dobedyans lavalas monte obarikad kont Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: