Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 PRIVERT VEYYE TOUT SANGWEN, MOVE TERORIS PHTK KI VLE DESTABILIZE GOUVENMAN AN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: PRIVERT VEYYE TOUT SANGWEN, MOVE TERORIS PHTK KI VLE DESTABILIZE GOUVENMAN AN   Sam 11 Juin 2016 - 12:02

Tous les permis de port d’armes sont suspendus, la police nationale en état d’alerte
11/06/2016 05:34:00 


Parce qu’il dispose d'informations laissant croire que des gens seraient sur le point d’attaquer des institutions du pays comme les écoles, les ministères et les stations-services, le gouvernement a décidé de révoquer tous les permis de port d’armes sur tout le territoire jusqu’à nouvel ordre. Une décision qui crée automatiquement la panique au sein de la population.

Cette décision est en vigueur depuis le jeudi 9 juin. Elle concerne tout le monde et toutes les institutions du pays. Sauf, bien sûr, la police nationale et les Casques bleus qui ont le droit de circuler avec des armes à feu.

Les contrôles au niveau des frontières sont renforcés, la police nationale est en état d’alerte. « Des attaques sont planifiées en haut lieu pour incendier des stations-services, des écoles publiques et des ministères », a révélé au Nouvelliste le ministre de la Justice et de la Sécurité publique. « Nous prenons ces informations très au sérieux », a dit Me Camille Junior Edouard. Le gouvernement dispose de toutes ces informations, mais pour le moment aucune arrestation n’a été effectuée.

Dans un communique publié le vendredi 10 juin nous lisons : «  Le ministère de la Justice et de la Sécurité publique porte à la connaissance du public, en général, et des intéressés, en particulier, que, suivant des dispositions du Conseil supérieur de la police nationale (CSPN), en date du 9 juin 2016, tous les permis de port d’armes sont suspendus provisoirement, sur tout l’étendue du territoire. »

Des instructions formelles ont été passées aux forces de l’ordre, en vue de l’application stricte de cette mesure et le gouvernement a dit renouveler sa détermination à lutter « énergiquement » contre toute forme de banditisme. 

« A la suite de différentes informations qui circulent sur le trafic d’armes de manière intense, on a décidé, pour renforcer les mesures policières, d’interdire la circulation d’armes sur le territoire », a avancé le ministre, qui annonce que la police nationale a déjà un plan de sécurité. 

Outre le spectre de l’attaque d’un commando sur le commissariat de police aux Cayes le mois dernier, « nous avons affaire à une organisation criminelle de haut niveau qui change de stratégie souvent », a indiqué le ministre de la Justice et de la Sécurité publique. « La sécurité de la population est une priorité pour le gouvernement. L’Etat est debout, les bandits n’auront pas raison sur la population qui peut faire confiance aux autorités et la police nationale », a-t-il assuré. 

En début de semaine, le gouvernement a condamné  «avec la plus grande rigueur les actes de vandalisme, d’attaque armée, d’incendie et de tentative d’incendie perpétrés un peu partout à travers la capitale, dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 juin 2016, visant particulièrement des bâtiments publics et installations privées, dont des stations d'essence, par des individus malintentionnés. » 

Le ministre n’était pas en mesure de dire s’il s’agit du grand banditisme ou s’il y a des mains politiques derrière tout cela. « Nous ne pouvons pas dire qu’il y a une main politique. De toute façon, nous prenons les mesures appropriées pour assurer la sécurité de la population », a-t-il affirmé. 

Joint au téléphone vendredi par le journal, le ministre de la Justice et de la Sécurité publique a indiqué au Nouvelliste que cette décision concernait tout le monde, même les compagnies de sécurité. « Le port d’arme est révoqué », a martelé  Me Camille Junior Edouard. « Le CSPN est ouvert. Cette mesure sera évaluée à nouveau et elle est provisoire. Il fallait gérer les menaces, le CSPN a pris telle mesure que de droit », a-t-il nuancé. 

Cependant, cette décision du gouvernement a créé la panique au sein de la population.  « Ceux qui ont des permis de port d’arme n’attaqueront jamais les institutions », a lâché un homme d’affaires très connu requérant l’anonymat. « Comme maintenant nous n’avons plus le droit de circuler avec des armes, les bandits, qui n’ont pas besoin de permis, vont en profiter… », a-t-il critiqué.  

Sur les réseaux sociaux, cette décision du gouvernement est  très critiquée et qualifiée d’insensée. Pour le moment, le gouvernement n’est pas en mesure de dire quand cette interdiction sur le port d'armes sera levée. Il faut attendre ce week-end pour le savoir.

Robenson Geffrard source Le Nouvelliste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15111
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: PRIVERT VEYYE TOUT SANGWEN, MOVE TERORIS PHTK KI VLE DESTABILIZE GOUVENMAN AN   Sam 11 Juin 2016 - 12:35

Si PRIVERT ta mete yon KOMINIKE konsa deyo ;se ta KOMANSMAN FEN EKSTREM DWAT lan ,lan PEYI an.

Yo pa gen FOS VRE.
ANSYEN SOLDA yo ki an MWAYENN gen plis ke 50 AN paka FE LA GE vre.

Lan LAJ sa a ,ann AYITI ,yon peyi kote majorite POPILASYON an ,lan FE SIK ,kote NEG sa yo ka FE LA GE la a?

Si PRIVERT se yon PATRIYOT ,si misye renmen PEYI an vre ;lan prmye JES mesye sa yo fe pou yo fe AKASAN ,se pou l mete SIRO pou yo.

L ap pase kom yon EWO lan ISTWA ,e PEYI an ap ba l REKONESANS.

EKSTREM DWAT lan ,lan yon PWEN ke y ap rale KOD lan e y ap kase l.

Tou DEPAN ke si PRIVERT se yon PATRIYOT e ke l renmen PEYI an VRE.

Mwen sonje yon DEKLARASYON MANDELA te fe le mesye BOUTELEZI yo te vle bay PWOBLEM.
MANDELA te di ke l bezwen la PE ,men ke si mesye BOUTELEZI yo kontinye koute AFRIKANER yo pou yo bay PWOBLEM ,L ap kraze yo san PITYE ,pou sove AVNI PEP SID AFRIKEN yo.

Yo te we ke MISYE pa t ap RANSE e tout bagay te rantre lan LOD yo!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
PRIVERT VEYYE TOUT SANGWEN, MOVE TERORIS PHTK KI VLE DESTABILIZE GOUVENMAN AN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eske OPL ak tout la goch pa dwe bay lavalas yon kanpe lwen kom move koutbatè
» Liste des attaques apprises par Move Tutor ROSA
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» MOVE SON NAN MIZIK LA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: