Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un excellent article de la CINEASTE DE PARIS-gen le se pou ALEKS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 14943
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Un excellent article de la CINEASTE DE PARIS-gen le se pou ALEKS   Dim 25 Sep 2016 - 6:56

Jovenel Moïse se présente comme le candidat de la stabilité... en mode "bandi legal" version 2 (mis à jour)

Publié par siel sur 23 Septembre 2016, 08:17am

Catégories : #AYITI ROSE RAKET, #REFLEXIONS perso




Quand nous déciderons-nous à mettre fin à la mascarade, aux turpitudes des imposteurs ?

A la ronde morbide dans laquelle tout et chacun est entraîné malgré lui?

A ce programme mortifère initié en 1957 ?

Le choléra est dans le pays et nul ne ne se préoccupe de mettre en place les moyens pour l'éradiquer.

Les Haïtiens des mornes, des plaines et des villes sont chassés de leur pays.

A l'étranger toutes les portes se ferment. Ces pays: RD, Brésil, Suriname, Mexique, Pérou, Panama, Guyane et a Antilles françaises ont déjà leurs contingents de pauvres.

Il ne faut pas oublier que l'AM. du Sud, est le continent le plus violent au monde -avant Afrique et Asie- et celui où les inégalités, les écarts de richesse sont les plus grands.

Les Haïtiens, ceux qui sont chassés et pourchassés et non pas primés et surprimés ne le savent pas.

Aucune campagne d'information n'est faite sur les radios et télés pour le leur expliquer.

Bien évidemment, puisque le but est de les faire dégager en faisant miroiter un au-delà paradisiaque.

Les zentellectuels sont en mode silence, amnésie et alzeihmer précoce.

Depuis 2004, ce monde-là, joue aux trois singes. Ils ne voient rien, n'entendent rien, ne disent rien.

Les cohortes roses, quant à elles, aboient à tous les carrefours, où elles posent des pièges, des armes Galil, des wanga destinés à terroriser.

Elles débarquent dans les commissariats, dans les commerces et dans les propriétés privées.

Les représentants de l'Etat font mine d'agir mais reculent la queue entre les jambes.

Les parlementaires, qui sont dits élus du peuple, mais mal élus grâce aux billets verts, s'appliquent à semer le chaos. Ils visent l 'immunité, le fric et le pouvoir à vie.

Le pays a une dette envers PetroCaribe, qu'il lui faudra - comme la dette de l'indépendance, toutes proportions gardées - des années pour la rembourser.

C'est-à- dire que les Tèt Kale auront mis le pays dans une situation similaire à celle créée par Boyer en acceptant de payer des indemnisations aux esclavagistes.

Et, c'est dans ce contexte - que le candidat de la CI. Minustha, OUA, UE et cie, le "nèg banann", actionné par l'entreprise Sola, héritier de ceux-là même qui pendant 5 ans se sont employés à enfoncer le pays plus profondément dans le trou où il se trouvait - a l'audace de se présenter comme le candidat de la stabilité.



Quand arrêterons-nous de nous conduire comme des enfants attardés ?

Un poulain des "bandi legal" peut-il apporter la stabilité ?

Quand accepterons-nous de regarder yeux dans les yeux la réalité ?

Non pas les problèmes provoqués par les embouteillages et autres nuisances qui sont des épiphénomènes mais le système politique et économique qui demande à être radicalement transformé.

Aussi, la stabilité de M. Jovenel Moïse, candidat des Tèt Kale, monitoré par l'entreprise Sola, n'est qu'une arnaque du même ordre que celle des taxes prélevées sur les Haitiens de la diaspora, soi-disant pour offrir une éducation à tous, mais sans lignes directrices, sans programmes et qui aboutit à un échec. Echec d'autant plus pénible, parce que non seulement les résultats ne sont pas au rendez-vous - et il ne pouvait pas y être, parce que tout simplement ce n'était pas prévu, le projet étant de ramasser du fric pour soi et ses copains - mais, de plus, parce que les roses se sont joué de la grande demande des plus pauvres en éducation.

Comment il va s'y prendre le monsieur aux 14 comptes et à l'entreprise d'exportations de bananes quasiment sans lendemain, flanqué de ses trois compères belliqueux en diable: Roro Nelson, Jodel Chanblain et Guy Philippe pour apporter la stabilité ?

En positionnant un macoute derrière chaque individu, façon Racine et sa sélection d'agents intérimaires pour remplacer les maires ?

Parce que, pour apporter la stabilité il n'y a qu'une recette développer l'économie - et non pas dépenser le budget de l'Etat en voyages, per diem et carnavals - il faut lancer des travaux d'infrastructures et d'assainissement- et non pas peinturlurer le bidon ville de Jalouzi.



On a dit aux Haïtiens - qui ne sont pas seulement résilients mais avaleurs de couleuvres (dociles disait Martelly) - que les crises politiques sont à la base de l'instabilité.

En fait, c'est l'inverse, ce sont les mauvaises pratiques économiques - gaspillage des fonds petrocaribe, corruption, absence de planification sur le long terme, monopole des 2%, qui induisent des crises politiques.

Si vous n'aviez pas 2% de la population qui accaparent toutes les ressources du pays, ne paient pas d'impöts à la hauteur de leurs avoirs, ne redistribuent donc rien, il n'y aurait pas de crises politiques à répétitions.

Le marasme économique perdurant , accentue la pauvreté et le désespoir. Et à un moment donné la cocotte minute explose.

Des gens sans empathie et égoïstes préconisent pour éviter l'effet de surchauffe de faire partir tous les ans 100 à 150 mille Haïtiens par an - lesquels devraient envoyer de l'argent au pays pour qu'ils continuent à se la couler douce. Et que la population continue à se morfondre, dans la crasse et dans ce qu'ils appellent la résilience.

Il faudrait être complètement barjo pour remettre l'avenir d' Haïti à Jovenel Moïse et à la clique des bandi legal - ceci dit comme tout le monde a accepté Martelly parce que la CI le soutenait, il serait tout à fait possible que ce "tout le monde " persévère dans le mal. Ce qui est, bien évidemment bien plus facile que d'oeuvrer pour le bien commun, de retrousser ses manches et d'oeuvrer à travailler véritablement pour ouvrir la porte, non pas aux affaires, mais à la créativité, au rationnel et à la dignité.



La candidature de Jovenel MoÎse n'est qu'une singerie de plus, concoctée par la CI. Et Jovenel Moïse lui-même, tout comme Martelly, le sait parfaitement. Il sait qu'il participe à un jeu de dupes.

Comme Martelly le chanteur grivois, Jovenel Moïse planteur de bananes, sait très bien - ils ne sont pas idiots- qu'il ne possède pas les compétences et le background pour être à la tête du pays.

Mais tout comme Martelly, il table sur ses protecteurs de la CI pour lui dicter la leçon. Pour le balader à droite et à gauche, façon bête de foire. Et , le plus important, pour le laisser s'enrichir, façon Bongo du Gabon.

Que veulent les Haïtiens ?

D'un président jakorépète - qui déclare comme Martelly, que le choléra ce n'est pas la Minustha, que les Haïtiens sont tous des voleurs et que la France pour remboursement de la rançon n'a qu'à envoyer des profs de français en Haïti ?

Si, oui, s'ils décident d'être insensés, qu'ils votent pour Jovenel Moïse, sachant que la stabilité qu'il promet n'est que "tôles rouges " à la Lamotne et routes barrées. A savoir la continuité du statu quo.

Qu'ils votent pour l'enfer sur terre dans l'espoir du paradis que leur promettent les religieux.

Mais qu'ils sachent bien qu'une fois dans le trou, il ne se trouvera ni CI, ni "amis d'Haïti," pour les en sortir.

A l'inverse, ils retireront les échelles et les regarderont grouiler et se battre comme des crabes dans le trou.










Haïti: le poids d'une dette vieille de 200 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un excellent article de la CINEASTE DE PARIS-gen le se pou ALEKS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Excellent article sur le retour imminent d'Aristide
» Yon lot EKSELAN ATIK -DE LA CINEASTE DE PARIS
» "LA CINEASTE DE PARIS PARLANT DE LA FAMILLE LATORTUE AU SENS "MAFFIA"
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Un article ecrit par Lesly Pean sur les elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: