Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LA RÉCOLTE DES GRENN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

MessageSujet: LA RÉCOLTE DES GRENN   Dim 16 Oct 2016 - 9:53

L'occupation silencieuse d'Haiti par la République Dominicaine...

Pou anpil tèt poul k ap fè je chèch pran poz rele anmwe adiltè dèyè prezans solda dominiken sou teritwa nou an, mwen espere se pa jodi a n ap resi konprann sa ou plante, se limenm ou rekolte.



"Le dernier coup d'éclat fut la rebellion armée de Guy Philippe contre le régime constitutionnel, ses hommes furent recrutés,entraînés, armés, financés et transportés en Haiti avec l'aide de l'armee dominicaine pour semer le trouble dans le pays. Ainsi, le gouvernement issu du Coup d'etat du 29 février, fut un produit direct de la Dominicanie, Gérard Latortue l'avait bien compris et a considéré les mercenaires de Guy Philippe comme des « combattants de la liberte ». La politique haitienne est désormais déterminée a partir des intérês vitaux de la Dominicanie en Haiti."
Sous: L'occupation silencieuse d'Haiti par la République Dominicaine, texte de Joël Léon.

http://www.anarkismo.net/article/13001

Moun ki te plante "grenn nan bounda" yo, bouche nen nou, fèmen dan nou, akeyi rekolt nou...bann konze! bann Guy Philippe, bann Latortue, bann Apaid, bann Kplim, bann salopri!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 14948
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: LA RÉCOLTE DES GRENN   Lun 17 Oct 2016 - 8:56

Wi JAF ,ENTELEKTYEL KOMOKYEL AZIZYEL yo pa janm kesyone WOL LAME DOMINIKEN an te jwe lan RANVESMAN ARISTID lan.

Bagay lenmi lenmi m lan se zanmi m rive two lwen,menm si lenmi sa yo se lenmi peyi w la menm.

BAZ mesye GUY PHILIPPE ak CHAMBLAIN an ,se te tou pre yon BAZ MILITE LAME DOMINIKEN.
Se te AYISYEN AME sou TERITWA DOMINIKEN an.

Lan 12 zan pa gen okenn KESYON ki poze ,ki ka poze akoz de KONTWOL GNBis POUTCHIS yo sou PRES lan ,yon KONTWOL ke yo kontinye genyen.

RESEAU VOLTAIRE ,ke yo paka akize ke l sou PEWOL LAVALAS ,te tradwi yon POSYON yon LET ke MOUN a LETRANJE ki o kouran ,di ke NEG ki ekri LET sa a, ap TRAVAY pou ENTELIJANS FRANSE.
Ke misye ap TRAVAY ak ENTELIJANS FRANSE ou pa ,men MISYE t ap bay MANTI sou tout LA LIY.




« En Haïti, tous les ponts sont rompus »

par Lyonel Trouillot


Réseau Voltaire | 26 février 2004  

Le monde a vu comment la population de Cap Haïti, la deuxième ville du pays a accueilli les rebelles comme des libérateurs. C’est le signe le plus évident du ressentiment qui est né contre le président Aristide. C’est pour cette raison que l’opposition démocratique, qui n’a aucun lien avec les groupes rebelles, a rejeté cette semaine une proposition américaine qui lui donnerait plus de pouvoir, mais laisserait le président Aristide terminer son mandat.
La seule solution est que M. Aristide s’en aille, son bilan comporte trop de violation des Droits de l’homme. Le gouvernement prétend être démocratique, mais s’appuie sur des milices, prétendument autonomes et vivant de rackets, et leur accorde l’impunité. C’est pour cette raison que ce régime, d’abord fortement soutenu par les milieux intellectuels est aujourd’hui conspué par eux.
Je ne suis pas membre de l’opposition, mais en tant que membre de la société civile, je partage ses demandes pour le respect des normes démocratiques. Il est trop tard pour les tentatives de réconciliations entre Aristide et la population. Elles ne mèneraient qu’à plus de violence. Pour la première fois, les Haïtiens de tous bords partagent un but commun. La communauté internationale ne doit pas y répondre en soutenant des propositions que tous rejettent.

Lyonel Trouillot

Source
New York Times (États-Unis)
Le New York Times ambitionne d’être le premier quotidien global au travers de ses éditions étrangères.


Lyonel Trouillot Lyonel Trouillot est secrétaire de l’Association des écrivains haïtiens.



Les articles de cet auteur


Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale



http://nytimes.com/2004/02/26/opinion/in-haiti-all-the-bridges-are-burned.html

Kom nou ka LI e sou sa ki te ap di ,RANVESMAN ARISTID lan PA T INANIM lan MILYE AMERIKEN yo ,te gen KONSIDERASYON toujou pou ARISTID te rete PREZIDAN ak yon GOUVENMAN ki lan men GNBis yo.
Neg sa a ap ekri ,pou pa gen sa PYES ;SE CHANBADMAN TOTAL ou anyen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LA RÉCOLTE DES GRENN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La récolte des algues.
» Qui sème le vent, récolte la tempête… et des heures de colle ! [PV]
» Raven - On récolte que ce qu'on sème [HOT]
» Qui sème le vent, récolte la tempête [Fubuki]
» Wyclef Jean bientot nomme ambassadeur itinerant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: