Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8680
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Lun 21 Nov 2016 - 19:13

On peut raisonnablement considérer ce qui s'est passé aux élections de Berlanger comme un hold up électoral. Reste à savoir si ce monsieur pourrait réussir là ou l'ancien président du CEP M.Opont avait échoué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubert
Super Senior


Masculin
Nombre de messages : 117
Localisation : Province de Québec
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Mar 22 Nov 2016 - 2:12

Peut-on parler de coup d'état électoral à ce stade-ci. Il est vrai, certains ont déclaré qu'ils sont gagnants. Ce monsieur Hériveaux  essaie surtout de mettre de l'huile sur le feu face à une telle déclaration. Le pays vit une crise de crédibilité, personne ne fait confiance à personne.  Le passé récent tend à nous démontrer que plusieurs ont vendu leur âme au diable pour un poste ou  pour quelques peccadilles. Il faut surtout rester lucide, il y a des gens dans ce pays qui n’accepteront plus des résultats bâclés ou qui laissent entrevoir un soupçon de fraude. Après la tentative très malhabile de Martelly de nous faire ingérer ce fétide Jovenel Moïse,  ce serait une aventure assez périlleuse de nous faire avaler encore une fois ce Jovenel.  Comme je l’ai mentionné la dernière fois, il était mathématiquement impossible qu’un illustre inconnu arrive à gagner les élections sans suspicion de fraude. Et, la commission de vérification l’a confirmée.  Soyons certain, l’élite du pays a un ressentiment très fort par rapport à Fanmi Lavalas. Ce n’est certes pas le cas de l’ensemble de la population.  Somme toute, les gens ont été votés et compte tenu de ce qu’on a connu fin 2015, il serait hasardeux pour quiconque de tenter de bafouer l’électorat.  Restons vigilant tout de même.

Merci Marc de continuer à abreuver le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15009
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Mar 22 Nov 2016 - 5:38

MAK;

MESYEDAM sa yo telman RETROGRAD yo toujou vle repete sa k te pase lan SIKONSTANS ki CHANJE.

Yo di yo ke KONTWOL preske TOTAL ke yo genyen de PRES lan ,pa p ASE FWA sa a.

ASSOCIATED PRESS rapote AYE ke gen plis ke 1000 MOUN lan KATYE POPILE yo ki ap MANIFESTE ,reklame VIKTWA pou MARIZ NASIS.

MAK ,le AP ki toujou IZE CHIF ak anpil PREKOSYON di MIL MOUN se omwens 10 FWA PLIS.

DECHOUKAY lan KOMANSE.Se ap DENYE ELEKSYON y ap eseye VOLO:



Haiti Tabulating Votes as Factions Claim Victory, Fraud


By THE ASSOCIATED PRESSNOV. 21, 2016, 7:14 P.M. E.S.T.


What's Next



Loading...

Haiti Tabulating Votes as Factions Claim Victory, Fraud


By THE ASSOCIATED PRESSNOV. 21, 2016, 7:14 P.M. E.S.T.


Continue reading the main story Share This Page
 


PORT-AU-PRINCE, Haiti — Nearly 1,000 Haitian election workers began 12-hour shifts inside a warehouse Monday tabulating the results of weekend presidential and legislative voting supposed to return their drifting homeland back to full constitutional order.

Despite an apparent low turnout, no election results are expected to be issued by Haiti's Provisional Electoral Council before Sunday. Few places in the world take longer to give citizens any hint of who won balloting.

Most tally sheets from voting centers were still being transported to the capital by trucks from districts across the mountainous country with no shortage of dilapidated roads. Election workers at local polling stations had worked through the night counting ballots by lanterns and candlelight in a nation with a dismal electricity sector.

Uder Antoine, executive director of a revamped electoral council that is getting high marks for organizing Sunday's unusually smooth election, expressed confidence that tabulation workers will deliver accurate, transparent results that will be accepted in a country known for political unrest and chaos after elections.

"It's been many years since Haiti has had an election like this one. The nation woke up calm, people went to work, and kids went to school. I'm very satisfied," Antoine told The Associated Press outside the warehouse computer center in a Port-au-Prince industrial park.

International and local observers on Monday urged Haitians to wait patiently for the official results even as political activists began loudly claiming victory or alleging vote rigging, a constant in Haitian elections.

Members of the Organization of American States' observer mission said they would observe the 24 hour-a-day tabulation process until preliminary results are published. They will also observe the inevitable contestation period.

At a news conference, OAS official Gerardo de Icaza said it was important for people to "wait for the official results and not be swayed by political declarations."

Outside, though, activists were already making noise.

Supporters of the Tet Kale party of former President Michel Martelly sent out text messages insisting that their presidential candidate, Jovenel Moise, was victorious in Sunday's balloting and that no second round would be needed.

Meanwhile, over 1,000 partisans of the Lavalas Family faction marched or jogged through a patchwork of slums in Port-au-Prince either claiming victory for Lavalas candidate Maryse Narcisse or claiming electoral fraud that would keep her from office. Some threatened violence if the Lavalas contender did not become Haiti's next leader.

Despite the pockets of political clamoring, the country was tranquil and most Haitians went about their normal lives as best as they could.

___
Continue reading the main story  

 

What's Next



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex jacques
Star plus
Star plus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1033
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Mar 22 Nov 2016 - 16:17

Ahh mesye, kile nap suspann plenyen. JOMO ki pou ta plenyen pou tout abu ke yo fe-l, li pa di anyen. Yo fel fe kanpay pandan 2 zan, gaspiye energi, gaspiye kob pandan ke yo konnen ke rezulta eleksyon 2015 yo te bon.

Lavalas pran pouvwa avek Mr Privert. Yo anule eleksyon 2015 yo, pou yo ka bay Maryse you chans.

Mwen toujou di l mesye, nou menm nan diaspora a nou dekonekte ak reyalite peyi. People have moved on long time ago. La magique lavalassienne n'est plus. Mwen konnen ke nou pap renmen tande sa, men se verite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15009
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Mer 23 Nov 2016 - 5:32

ALEKS;

Pouki sa yon MOUN ki gen TET li an PLAS ta al VOTE pou JOMO.
Sispann repete ke PRIVERT ta LAVALAS.PRIVERT LAVALAS menm jan PREVAL ta LAVALAS (lol).

Tout MOUN ki ALANTOU PRIVERT yo ,ALAWONNBADE pa vle we LAVALAS.
Se ta yon DEZYEM TOU JOMO ak SELESTEN yo ta vle.
Mon ONK SELESTEN se Dr RONY GILOT ,yon DIVALYERIS ki pa REPANTI ,anti-LAVALAS kom lwi sel ;ansyen KAVALYE POLKA dr ROGER LAFONTANT.

PRIVERT pa janm MONTRE apre li PRAN PREZIDANS lan ke li gen okenn SENPATI LAVALAS.Tankou m di l misye se PREVAL "redux".

Mwen li sou JOUNAL ALMAN an ,DEUTSCHE WELLE ,lan EDISYON ANGLE l lan se MARIZ NASIS ki ap mennen,ak JOVNEL MOYIZ apre li.

"PRESSE TOTALITAIRE" lan ak KONPAYEL yo lan GOUVENMAN an ,ap konspire anko pou yo pa ta mete MARIZ NASIS lan DEZYEM TOU.
Yo konprann yo ENTELIJAN ,E yo vin SOT.
Kom toujou ,yo konprann yo ka fe sa ak YON MATRAKAJ MEDYATIK kom DABITID;men FWA sa a ,PEYI an ap EKSPLOZE lan MEN yo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex jacques
Star plus
Star plus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1033
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Mer 23 Nov 2016 - 7:53

Joel a écrit:
Pouki sa yon MOUN ki gen TET li an PLAS ta al VOTE pou JOMO.

Se pep la pou al poze kesyon sa a Joel, se you ki vote JOMO en mas.

En tout cas, mwen felisite Maryse paske li sanble pral detrone Jude Celestin e pran 2e place la.

Sa fe-m kontan anpil. Paske Jude te refuze al nan 2e tour, mete tet ak you paket pa anyen ki pa mem fe 1 %.

Li bon pou Jude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15009
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Mer 23 Nov 2016 - 9:10

ALEX;

Sispann koute RADYO GNBis yo ;y ap ENDWI ann ERE.

BERLANGER ak PRES GNBis ANACHIS lan pa vle MARIZ NASIS ale lan 2zyem TOU.

KABAL GNBis lan ,ALYE ak TET KALE MENASE ak MARIZ NASIS.

Se sa nou te we lan DOMINIKANI ant 1994 a 1996 ki ka rive la a.
Lan PERYOD sa a KABAL ki deye BALAGUER an te BAT BA;mwen soupsone ke KABAL GNBIS-TETKALE an ki pa gen okenn VIZYON ,ki pa renmen peyi an ,ap chache yon KONFWONTASYON.

Lan JE pa yo ETRANJE yo pa p kite anyen RIVE yo.
Sa m ap di yo ALEX ,ale GADE SA KI RIVE moun ke AMERIKEN t ap fe touye moun ,fe KOUDETA pou yo.

AMERIKEN yo te kwaze BRA yo le PEP YO te ap mande VANJANS,sitou le yo pa KONTWOLE PRES lan e ke PEP yo vin konnen la VERITE.
Lan CHILI apre plis ke 20 AN ,yo ARETE preske 300 KOUDETAYIS SIVIL ak MILITE.
Yo te telman ARETE NEG a NEGES ke yo te blije konstwi yon PRIZON ESPESYAL pou yo.

Mwen sispek ke PEP sa a ,an 2016 pa p AKSEPTE yon KOUDETA ELEKTORAL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex jacques
Star plus
Star plus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1033
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Mer 23 Nov 2016 - 10:55

En tout cas, jan bagay yo ap defile la a JOMO en tete, Maryse distant second.

Jude kk.... li bloke you peyi pandan 1 ane. Pep la fel peye sa. A la you pep intelijan se pep Ayisyen.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Mer 23 Nov 2016 - 18:04

SOU 60% PWOSÈ VÈBAL LAPEH EN DEZYÈM POZISYON. SA POU ESPERE 

PHHTK PA GENYEN 50% E PLUS POU YON DEZYÈM TOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15009
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Jeu 24 Nov 2016 - 4:58

RICO vle FE sa PRES ANMH-FADH lan vle FE.

Yon PRES ki fe yon ILTIM PWOVOKASYON le yo nonmen LEOPOL BELANJE-BELDANJE pou reprezante yo lan KONSEY ELEKTORAL lan e SIPRIZ pou li pran TET KONSEY lan.

Sa a se yon REPWODIKSYON yon ATIK HAITI-PROGRES (JANVYE 2000) ke HAITI LIBERTE pibliye SEMENN sa a.

An 2000 Sekte Progresis lan t ap pwoteste NOMINASYON BERLANGER alatet de CNOE (CONSEIL NATIONAL OBSERVATION ELECTORALE).
JEAN DOMINIQUE te fe anpil ATAK sou BERLANGER pou di ke MISYE INAKSEPTAB kom OBSEVATE ELEKTORAL.
N ap jwenn "tape" JAN DOMINIK yo lan ACHIV HAITI-LAB lan sou SIT DUKE UNIVERSITY an.

"PRESSE TOTALITAIRE" lan ,PRES TOU PWISAN ANMH-FADH lan rive ENPOZE BERLANGER san okenn DISKISYON.
PODYAB AYITI ,se pa yon PEYI NOMAL vre!!!!!!


Un agent de Washington prend le contrôle des observateurs électoraux

Il est parvenu à l’attention de la Rédaction cet article publié, par le journal Haïti Progrès, dans sa section anglaise, au mois de Janvier 2000. Il concerne Léopold Berlanger, l’actuel président du CEP : ses tortueux rapports avec l’impérialisme américain et le rôle néfaste qu’il a voulu jouer lors des élections en l’an 2000. Un adage affirme : « qui a volé un œuf volera un bœuf ». En ce qui concerne Léopold Berlanger, le proverbe pourrait être extrapolé en ces termes : qui a essayé de truquer des élections une première fois en 2000, le fera une deuxième fois en 2016, d’autant qu’aujourd’hui le mec contrôle tout l’appareil électoral. La rédaction a cru utile de porter ce texte à la connaissance de son lectorat, elle s’inquiète à propos de cette présidence du CEP peut-être tombée du ciel de Washington par une sorte d’opération du Saint Esprit, et s’interroge: Berlanger est-il un cheval de Troie ? Aux lecteurs de se faire leur propre opinion. Grosse affaire…[F.L]

Le nom de Léopold Berlanger est pratiquement synonyme de "plan américain" pour Haïti. Depuis la chute de la dictature de Duvalier en 1986, il a été l'un des principaux pions de Washington dans ses efforts pour contrôler l'orientation politique d'Haïti et manœuvrer de façon à mettre le pays sur la voie de la réforme néolibérale.

Ainsi, il est plus que déconcertant cette semaine de voir Berlanger devenir le "coordinateur général" du Conseil national d'observation électorale (CNOE), un amalgame de 43 groupes et comités ayant tous la mission auto-déclarée d'observer les prochaines élections.
Berlanger est le président de l'un de ces comités - le Réseau Civique National (RCN) - et a contribué à organiser au cours des derniers mois, un assemblage de tous ces groupes sous la tutelle de la CNOE. Essentiellement, il s'est placé dans la position enviable d'avoir le dernier mot sur la «validité» des prochaines élections avec l'avantage crucial d'être un «national» qui ne peut être accusé de s'ingérer dans une élection souveraine autant qu'un observateurs étranger peut le faire.A la de trakas papa

Mais si jamais Haïti pouvait se targuer d’avoir un «agent d'un gouvernement étranger» (comme on les appelle à Washington), ce serait bien Berlanger. En 1986, il est apparu sur la scène politique en Haïti à la tête de l'Institut international de recherche et de développement (IHRED) d'Haïti. Cette organisation a été créée par le National Endowment for Democracy (NED), la fondation quasi officielle de Washington pour promouvoir l'agenda du gouvernement des États-Unis dans le tiers monde d'une manière plus «juridique» que son agence cousine, la CIA. Le lancement de l'IHRED a été «entériné avec enthousiasme par l'ambassade des États-Unis», selon un rapport de NED de cette époque, avec la mission «d'aider les institutions démocratiques indépendantes à prendre racine et à prospérer dans le pays». À cette fin, du 24 au 26 octobre 1986, l’IHRED a tenu une conférence relative au «processus électoral» qui a abouti à la création du «Conseil national indépendant pour l'organisation et la supervision des élections» [CNOE] (voir «Le projet démocratique pour Haïti: un scénario conçu, monté et réalisé par les Etats-Unis, "Haïti Progrès, vol. 4, n ° 49, mars 11-17,
1987).

En fait, il n'y avait rien de «national» à propos du conseil - puisqu'il était supervisé par une délégation de l'Institut national démocratique (NDI), la branche du Parti démocrate du NED - ni d’«indépendant», puisque ses membres avaient été nommés par le Conseil national de Gouvernement (CNG) néo-duvaliériste des généraux Henri Namphy et Williams Régala.

Aujourd'hui, 13 ans plus tard, nous voyons que Berlanger et le NED ont mis en place une nouvelle version 1986 de leur "Conseil" pour le contrôle des élections. Il comporte même plusieurs des mêmes visages. Par exemple, à côté de Berlanger, à la RCN et la CNOE on trouve l'un des acteurs du lancement de l’IHRED: Rosny Desroches, ministre de l'Education de Jean-Claude Duvalier et du CNG.

Berlanger est également le directeur de Radio Vision 2000, une station financée par l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et fondée par des membres de la bourgeoisie putschiste lors du coup d'Etat 1991-1994. La polarisation anti-Aristide de la station n’est un secret pour personne, et c'est la seule radio en Haïti avec couverture nationale, grâce à sa diffusion via satellites.

Le Conseil électoral provisoire (CEP), qui compte neuf membres, a officiellement accueilli la formation du CNOE le 6 janvier, mais il y a manifestement des inquiétudes. Le porte-parole du CEP, Macajoux Médard a déclaré que le corps était "très satisfait" de l'émergence du CNOE, mais a laissé entendre après quelque querelle : "nous allons continuer à travailler d’un commun accord afin que nous puissions rendre possible l'observation des élections." Le 5 janvier, Radio Haïti a signalé que l'administrateur des opérations électorales du CPE, Carlo Dupiton, avait récemment noté avec une certaine réserve la prolifération soudaine d'organisations et de réseaux intéressés à l'observation des élections ; puis il a exprimé sa crainte que ces organisations puissent être utilisées par certains partis politiques pour contrôler l'appareil électoral ".

Entre-temps, Berlanger a déploré les mesures prises par le CEP pour diluer son pouvoir lorsque «le Conseil a adressé des lettres d'invitation à des personnes sur une base individuelle pour faire partie du Conseil national d'observation électorale ; alors que seules les personnes appartenant à des institutions sont qualifiées pour faire partie dudit Conseil. " Après son «élection» à la tête du CNOE par 26 des 43 groupes du Conseil, Berlanger a déclaré qu'il «doterait la question électorale d’un leadership, puisque nous avons accumulé dans le RCN ... une certaine expérience sur le terrain à ce sujet ", et a affirmé qu'il" travaillerait pour avoir des élections libres, honnêtes et démocratiques dans le pays sans pression, afin que nous puissions en finir avec ces élections ‘‘malatchong’’.

Mais une "eleksyon malatchong" c’est justement ce que certains semblent voir arriver, parmi eux, Jean Hancense, le directeur du groupe des droits humains, la Commission Justice et Paix. Il a exprimé son inquiétude à l'égard de l'agenda politique de certains observateurs électoraux, prévus pour rejoindre les rangs de son organisation. "Une chose qui nous effraie, c'est de voir toutes les manœuvres en cours dans le pays pour contrôler l'observation des élections ", a-t-il dit. «Nous ne comprenons pas quels intérêts ont certains groupes à travailler avec autant d’ardeur à contrôler le processus d'observation des élections».

Pendant ce temps, la route électorale continue de se développer de façon instable et difficile. Toutes les parties n'ont pas accepté de signer le 4 janvier un «Code de déontologie» en 20 points, une sorte d’accord de gentlemen pour une conduite politique cordiale. Parmi les quinze partis qui ont signé figurent Famille Lavalas (FL) de l'ancien président Jean-Bertrand Aristide, le RNDP de l'ancienne marionnette des militaires Leslie Manigat, l'URN, fondée par feu le chef Macoute Roger Lafontant, et la coalition néo-duvaliériste du MPSN. Parmi ceux qui ont refusé de signer figurent la coalition de centre-droit, l’ Espace de Concertation et l'ancien parti au pouvoir, l'Organisation des personnes en lutte (OPL). Les mon-signataires cherchent à mieux contrôler la nomination des surveillants électoraux, entre autres choses. En outre, la date de l'inscription des électeurs a été reportée de deux semaines, jusqu’au 24 janvier, un changement que certains partis ont attrapé au vol pour lancer à nouveau toutes sortes d'accusations contre une mauvaise volonté du CEP.

La violence électorale et les passions font encore rage dans le département de la Grand'Anse sur la disqualification d'un candidat du parti progressiste KOREGA par un Bureau Electoral local, composé exclusivement des membres de l'Espace de Concertation. Un dirigeant de KOREGA a déclaré que son parti pourrait se retirer des élections.

Parallèlement, le CEP a annoncé que plus de 7 000 candidats pour des postes allant des représentants locaux (ASEC) aux députés et sénateurs ont été inscrits aux élections, même si tous les noms n'ont pas été rendus publics. Le ministre des Finances Fred Joseph a également déclaré que le gouvernement a déjà décaissé 100 millions de gourdes (5,88 millions de dollars US) sur un total de 200 millions de gourdes réservées aux élections.

En plein dans cette tumultueuse atmosphère, le mouvement stratégique de Berlanger au nom de l'impérialisme américain et de la bourgeoisie haïtienne a été presque éclipsé. Mais c'est l'un des développements les plus significatifs de la semaine dernière, s'agissant d'un important mouvement dans ce jeu d'échecs dans une tentative de fomenter un «coup d'Etat électoral» le 19 mars et au-delà.
Haïti Progrès 12 au 18 Janvier 2000



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15009
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Jeu 24 Nov 2016 - 8:17

MAK;

FANMI LAVALAS deklare FWA sa a ,ke si "PRESSE TOTALITAIRE" lan ak KONPAYEL yo ta deside pou yo VOLO ELEKSYON an ,se sou KADAV yo pou yo pase.
Pep souvren LAVALAS lan ,lan la RI an ,depi LENDI.
KOUDETA ELEKTORAL pa p pase ;ou byen se DENYE KOUDETA ELEKTORAL ke BELDANJE ak KONPAYEL li yo ap eseye FE.
Sa a se yon DEPECH REUTERS sou NEW YORK TIMES.
REUTERS DABITID pa gen SENPATI pou LAVALAS.GUYLER DELVA se youn lan KORESPONDAN AJANS sa a:




Haiti Police Clash With Demonstrators Ahead of Election Results


By REUTERSNOV. 22, 2016, 9:24 P.M. E.S.T.


Continue reading the main story Share This Page Share
Tweet
Email
More
Save



PORT-AU-PRINCE — Haitian police fired tear gas at demonstrators backing presidential candidate Maryse Narcisse on Tuesday, in the second day of tension as the Caribbean nation awaited results from elections at the weekend.

Haiti voted in presidential, parliamentary and local elections on Sunday that were meant to end a year of political and economic uncertainty. A previous vote in October 2015 was annulled due to allegations of widespread fraud.

Official results from the provisional electoral council are not expected until next week, although some 29,000 "tally sheets" showing results from polling stations throughout the country should be uploaded onto the council's website sooner.

It is normal for Haiti to take days counting ballots, but the process for this election has been exacerbated by the fallout from Hurricane Matthew, which devastated the country last month.

Demonstrators backing Narcisse, of the Fanmi Lavalas party, took to the streets of Port-au-Prince, the capital, on Tuesday, where police dispersed them with tear gas.

Dozens of supporters walked and jogged through the streets of working-class neighborhoods like Delmas 18, carrying posters for the party.

"Maryse Narcisse: revolution!" one demonstrator called.

In the Saint Martin neighborhood, the main road had been cleared but a tire continued to burn in the middle of the street. Residents lined the avenue and occasionally threw rocks at passing cars.

Fanmi Lavalas, which claims to have won the election, wants protests to continue.

The Bald Heads Party of rival candidate Jovenel Moise has also already claimed victory.

More than two dozen candidates competed in Sunday's presidential vote. Unless one candidate wins more than 50 percent, the election will go to a second round in January.

Electoral law bans the forecast of results before the electoral council proclaims a winner, as well as demonstrations for candidates, political parties or groups between Election Day and when the results are announced.

"The Fanmi Lavalas political organization salutes the entire population who protested against the electoral coup d'etat," the leftist party, founded by former President Jean-Bertrand Aristide, said in a press release referring to protests on Monday.

"We who protest today because we voted for Dr. Maryse continue to peacefully claim our vote."

Geographical and logistical hurdles have made transportation of the tally sheets from polling centers throughout the country a slow process.

Nicole Simeon, the spokeswoman for the provisional electoral council, said that as of 7 p.m. local time on Tuesday, 57.92 percent of tally sheets for the presidential election had been received from six of the country's 10 departments.

(Reporting by Makini Brice; Editing by Leslie Adler)
Continue reading the main story








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakakok
Super Star
Super Star
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5088
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

MessageSujet: kou sa a pase ...ale repase lesonn nou ..nou echwe....   Jeu 1 Déc 2016 - 11:32

MessageSujet: APRES LE G 8,LE G LOLOJ SE G SECH....... Aujourd'hui à 13:27 Sélectionner/Désélectionner multi-citation Répondre en citant Editer/Supprimer ce message Supprimer ce message Faire un rapport du message à un admin ou un modérateur Verrouiller les rapports de ce post
Map mande tet pandan konbyen tan anko Marc ak Joeol pwal pwan vwa rezon . e aksepte fe entere peyi a pase avan ti entere mesken JBA ??????

Rezon fe nou aveg fe nou pedi tout lisidite nou e nou pedi tout kapasite analiz nou ...Avegleman nou fe nou paka we ni konpwann nou pa an 1986 87 90 91 ...anko...

Ti mounerie nou fe nou chita tap ranse nou pat janm fe anyen anyen ni fome prof affraid ni bati lekol affraid ak legliz affraid ni ouvri gwo magazen pou nou te bat move pri boujwa yo nou pa men ka reyalize timoun kite genyen 10 zan 5 ans 6 ans n 86 yo ki laj yo genyen konsa ??????


se sa ki fe nou tonbe nan kk a .....Wi ka genyen koken ..mafiyozo vol tout sa nou vle ...Men mwen pweske dako nou fot biyen pedi .......

paske nou ???? trop nou pito ap plede goumen ant nou pandan nap pase pouvwa a pa extrem dwat .......

Lajan yo fe nan drog , nan vol ak nan kidnapinn yon depanse l nan eleksyon ......sa lavalas fe ak pay yo ?????

_________________
CONSTRUISONS UN PAYS POURS TOUS ! SANS FANATISME ! SANS CORRUPTION ! SANS INSECURITE ! ET SANG JEAN B ARISTIDE[b][b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alves
Super Senior


Masculin
Nombre de messages : 109
Localisation : Port-au-Prince
Opinion politique : Neutre
Loisirs : football
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Ven 2 Déc 2016 - 10:09

Kounye ya nan ideyoloji lavalas la lè pèp la vote se kou deta elektoral, kou deta ki pi bon an se lè rat pa kk yo pwan la ri apre ke lavalas lage on ti chocho nan men yo pou yo ap detwi, touye moun, kraze brize boule, dechouke. Men jwèt sa pèp la fini abitye avè'l se pousa lavalas pwan move kanè sa, yo soti an 4e posisyon ak 8.9% deyè pitit desalines ak lapeh. Kou deta se lavalas ki vle bay li, pèp la fini pale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15009
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Ven 2 Déc 2016 - 12:11

ADYE!!!!!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8680
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Ven 2 Déc 2016 - 18:16

Alves

Pli gwo pwoblem m se sa : poukisa si yo te popile konsa yo te beswen fe fwod , magouy , frablike yon systeme paralel de carte électorale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alves
Super Senior


Masculin
Nombre de messages : 109
Localisation : Port-au-Prince
Opinion politique : Neutre
Loisirs : football
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Ven 2 Déc 2016 - 19:24

Marc H a écrit:
Alves

Pli gwo pwoblem m se sa : poukisa si yo te popile konsa yo te beswen fe fwod , magouy , frablike yon systeme paralel de carte électorale  ?


Lè on moun ap akize fok ou vini ak prèv, se pa rete di nenpot kisa san ou pa ka pwouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15009
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    Sam 3 Déc 2016 - 5:58

Marc H a écrit:
Alves

Pli gwo pwoblem m se sa : poukisa si yo te popile konsa yo te beswen fe fwod , magouy , frablike yon systeme paralel de carte électorale  ?

MAK;

Depi NEG EKSTREM DWAT sa yo ap mande pou w vini a PREV se KOUSIKWITE DISKISYON an.
Se rete la!

Ki sa DAMIAN MERLOT ak ANTONIO SOLA t ap fe lan SANT TABILASYON.2 espesyalis lan "bas oeuvres".
Se pa te pou yo te EFASE VOL ELEKTORAL lan..
Ti KRIK ti KRAK ,mesye sa yo pa EGZANP ap AKIZE ARISTID ke l te TOUYE JAN DOMINIK.Anket fet NAD MARINAD.
Se yon sel rezon ke yo pa ARETE misye pou sa ,se paske ke jis yo pa kapab.
Tou lot jou la a ,ARISTIDE pale de yon DECHOUKAY ELEKTORAL;yo bay sa tout KALITE ENTERPRETASYON ,menm DANTON LEGER di li ap envite ARISTID vin reponn .

MAK zafe NEG ap mande PREV lan ,bliye sa ,si PATRIYOT yo ta pran lan PYEJ sa a ,BLIYE sa.PA P gen PREV pou jwenn; DAMIAN MERLOT ak ANTONIO SOLA pa p kite PREV pou jwenn.

Yo pa p fe ERE yo te fe lan DENYE ELEKSYON yo.

MAK,

NEG BANNANN lan pa fe plis ke 50% lan ELEKSYON an.
SE ENPOSIB.

Mwen ap repete l .Lan ELEKSYON an DOMINIKANI an ,an 1994,BALAGUER te di ke li te fe plisn ke 50% TOU.
Yo pa t ka PWOUVE ke li te VOLO ELEKSYON an tou ,men PEP lan te konnen pou ki les yo te vote.

E ATANSYON anko ,BANNANN lan ak ALYE l yo lan PRESSE TOTALITAIRE an pa menm gen yon 1/4 de APAREY REPRESIF ke BALAGUER te genyen an.
Misye pa t ka FE KOUDETA ELEKTORAL li an PASE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral    

Revenir en haut Aller en bas
 
Haiti-élections; Deuxième tentative de coup d'état électoral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti-élections -diplomatie: les murs ont des oreilles
» Une tentative de Coup d'état?
» Haiti-Élections: Lespwa est le grand gagnant
» René Préval: Haiti-Élections : « L’ambassade des États-Unis n’est pas le CEP »
» Haiti-elections

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: