Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Berlanger a dit hier qu'il a encore du grenn nan bounda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8727
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Berlanger a dit hier qu'il a encore du grenn nan bounda    Mar 29 Nov 2016 - 23:53

Nous sommes le lundi 28 novembre 2016 . Le CEP informe par une note de Presse que les résultats des élections seront annoncés à 16 heures. Tout le monde en parle . Les GNB seraient de retour . Les médias bombardent leurs auditeurs d'informations sur la présumée victoire du candidat de Michel Martelly qui est Monsieur Jovenel Moise .

Il est 16 heures . Les journalistes attendent dans la salle de conférence . Ils passent la soirée à attendre l'arrivée de Berlanger et ses complices au siège social du CEP . Il y a du retard. Les membres du conseil ne se présentent toujours pas . Qu'est-ce qui se passe comme cela ? Pourquoi ce long délai ? On attend les résultats que tout le monde connaissait déjà avant même les élections . Il y a des attentes que l'on comprend , d'autres moins . Par exemple , pourquoi tout ce délai pour donner les résultats des élections dont les médias ont déjà annoncé à cœur joie le soir même de l'élection ?

Il est 22 heures . Le gnbiste bien connu arrive avec sa clique à la salle de la conférence . Il prend la parole tout en félicitant le gouvernement de Privert et la police nationale pour leur bon travail et de leur collaboration dans cette élection vodou qui a donné Jovenel Moise comme grand gagnant au premier tour . Wow ! Un vrai tour de magie .

Berlanger est un personnage arrogant ,qui est de toute évidence , partial et complice , comme doit l'être tous les gnbistes de son acabit . Je veux parler de tous ceux qui ont financé la campagne électorale de Jovenel . Personnellement , j'aurais aimé que ce monsieur garde une petite gêne face à ces résultats malatchong. Il a osé faire ce que Opont n'a pas pu faire l'année dernière ; imposer un président à la république malgré la résistance de la majorité.

Berlanger se croit tout permis. Il s'est imposé président du CEP malgré le fait qu'il est connu comme grand gnb devant l'éternel . Il refait les élections à sa façon et choisit celui qu'il veut bien comme prochain président .

L'histoire se répète, Gnb a encore gagné une bataille mais pas la guerre cette fois-ci . A suivre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15158
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Berlanger a dit hier qu'il a encore du grenn nan bounda    Mer 30 Nov 2016 - 4:48

MARC;

Rien n'est gagne.
Se le JOVNEL MOYIZ INOGIRE m ap kwe.
MAK;
Le w ap pale de BERLANGER ,se pa de li Selman pou w pale ,se de TOUT PRES lan pou w pale.
Se yomenm ki ranplase FADH.
Yo pi danjere ke FADH toujou ,paske PEP lan te ka IDANTIFYE FADH kom LENMI yo ,yo poko ka fe sa ak ANMH ak kek "fellow traveller" lan yon GWOUP ki rele "AMIH"

Se PRES sa a ki te voye LEOPOLD BERLANGER lan KONSEY ELEKTORAL ;e yo konnen byen ki les MISYE ye.
PA GEN ESKIZ;YO TE KONNEN BYEN.
Menm MALPWOPTE,menm SALTE ki konn ap "verser des larmes de crocodiles" pou JAN DOMINIK.
JAN DOMINIK se te LENMI JIRE de BERLANGER.

Yo senbolikman TOUYE JAN DOMINIK yon dezyem FWA ,le yo VOYE BERLANGER lan KONSEY ELEKTORAL lan.
Men tou TANN pou PEP AYISYEN an pa fin REYALIZE ke pi gwo LENMI yo se PRES lan.
Gen PEYI lan AMERIK lan ki te fin REYALIZE sa ,sa pa t fini BYEN.PRES ANN AYITI an PI MAL ke PRES lan lot PEYI sa yo.
Se yon "DICTATURE DE LA PRESSE TOTALITAIRE"

MAK;

Sa a se yon ATIK ki paret lan LIBERATION.Misye ka konprann mwatye de sa l ap pale a.JOVNEL MOYIZ pa fe TOUT VWA SA YO VRE;men sa ENPOTAN paske se PRES LANG FRANSE.

Anpil lan MALPWOP yo ,yo pa ba anyen KONSIDERASYON si se pa yon bagay ki paret lan PRES LANG FRANSE an:
http://liberation.fr/planete/2016/11/29/l-election-de-jovenel-moise-une-catastrophe-pour-haiti_1531703

L'élection de Jovenel Moïse, «une catastrophe» pour Haïti

Par Aude Massiot — 29 novembre 2016 à 16:30




Jovenel Moïse, lundi à Port-au-Prince.


Jovenel Moïse, lundi à Port-au-Prince. AFP


Frédéric Thomas, spécialiste du pays, voit dans la victoire de ce PDG à la carrière opaque un retour en arrière pour les Haïtiens, avec une poursuite des mesures ultralibérales engagées par son prédécesseur et parrain, Michel Martelly.


L'élection de Jovenel Moïse, «une catastrophe» pour Haïti


Lundi, le Conseil électoral provisoire (CEP) haïtien a annoncé, dans un climat de tensions national, les résultats préliminaires de la présidentielle, donnant Jovenel Moïse, 48 ans, vainqueur dès le premier tour, avec 55,6 % des voix. Pour Frédéric Thomas, chercheur en sciences politiques au Centre tricontinental de Louvain-la-Neuve (Belgique), ce scénario est dramatique pour un pays qui tentait, tant bien que mal, de reconstruire ses institutions démocratiques. Jovenel Moïse, choisi par l’ancien président libéral, Michel Martelly, compte renforcer la dépendance de Haïti envers l’aide internationale et les Etats-Unis.

Que savez-vous de Jovenel Moïse ?

Il est le dauphin de Michel Martelly, l’ancien président élu en 2010 [peu après le séisme qui a tué 220 000 personnes, le 12 janvier 2010, ndlr], et qui a terminé son mandat en février. Jovenel Moïse est un homme d’affaires qui vient du nord-est du pays. Il est surtout connu pour être le PDG d’Agritrans, une entreprise de production et d’exportation de bananes biologiques, à destination surtout de l’Allemagne, et première zone franche agricole du pays. C’est un méga projet de 987 hectares, pour lequel Moïse a obtenu 6 millions de dollars [5,6 millions d’euros] du gouvernement Martelly. Ce dernier avait déjà pour objectif de créer plusieurs zones franches, Jovenel Moïse l’a repris dans son programme. Comme l’ancien président, le jeune homme d’affaires a fait sa campagne sur son image d’outsider. Agritrans est néanmoins un projet vitrine très opaque qui rappelle l’opacité de la carrière de Moïse. D’après une récente enquête, il posséderait 14 comptes bancaires et ferait l’objet de soupçons de blanchiment d’argent. Il est très probablement l’homme de paille derrière lequel se cache l’élite économique locale, et Michel Martelly.


A lire aussi :
Haïti : des expatriés en vase clos

Comment expliquer qu’un homme d’affaires impliqué dans de telles affaires soit élu dès le premier tour ?

Il faut déjà noter que le taux de participation a été, une nouvelle fois, très faible : 21 %, selon le CEP. Si on le rapporte à la population totale, cela veut dire que Moïse aurait été élu par 10 % des Haïtiens. Cela montre bien le discrédit de la classe politique pour la population. Si Moïse est arrivé premier, c’est que, pour beaucoup, l’espoir réside en dehors de la classe politique. Martelly était aussi considéré comme un outsider [c’est une ancienne star de kompa, ancêtre du zouk, ndlr], comme avant lui, René Préval (2006-2011), et bien sûr Jean-Bertrand Aristide (2001-2004). Les importants moyens financiers du parti de Moïse, le PHTK, ont aussi joué un rôle dans sa victoire.

Quelles conséquences cette élection peut-elle avoir sur le pays ?

C’est une catastrophe. Il faut regarder le bilan de Martelly pour comprendre : on a observé un recul des droits des femmes ; la société civile a dénoncé l’aggravation des menaces et des violences à leur encontre ; l’ex-président fait l’objet de soupçons de corruption à grande échelle. Jovenel Moïse va poursuivre cette politique ultralibérale. Il a une image moins «showbiz» que son mentor, mais les sources de financement de sa campagne sont opaques. On ne sait pas qui il y a derrière lui.




A lire aussi :
Haïti : des élections au bout du rouleau

Est-ce une bonne nouvelle pour les Etats-Unis ?

En effet. Michel Martelly, malgré ses frasques, a reçu jusqu’au bout le soutien des Etats-Unis, de l’Union européenne et de l’OAE [Organisation des Etats américains, un espace de coopération entre 35 Etats américains, ndlr]. Jovenel Moïse aussi. Les autres candidats face à lui s’étaient montrés, eux, plus indépendants. Du moins dans les paroles. En octobre 2015, l’Occident avait condamné le choix du Conseil électoral provisoire d’annuler, pour fraude, les résultats du premier tour de la présidentielle qui donnaient déjà Moïse vainqueur. L’UE avait même retiré sa mission d’observation des élections. Finalement, ce scrutin s’est déroulé sans incident majeur et, pourtant, avec beaucoup moins de financements. C’est un très bon signe, mais l’élection de Moïse va signifier un retour en arrière, et la mise à mal d’institutions démocratiques déjà fragiles.


A lire aussi :
L’interview de Lyonel Trouillot : «En Haïti, nous n’avons pas la maîtrise de notre pays»

Comment expliquer ce taux de participation très faible ?

L’abstention dans le pays est généralement de cette ampleur. Avec 21 % de participation, cette fois-ci, on a à peu près le même taux qu’en 2015, et un peu moins qu’en 2010. Cela reflète le clivage très grand qui persiste entre les élites politiques déconnectées et la population confrontée à une urgence quasiment quotidienne. Au-delà des élections, il existe très peu d’activités politiques en dehors du gouvernement. Les partis politiques sont des coquilles vides qui s’animent à chaque scrutin. Le cynisme de la population vis-à-vis de leurs dirigeants est donc justifié. Il faut rappeler que Haïti est le pays le plus pauvre et le plus inégalitaire du continent américain.
Aude Massiot



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Berlanger a dit hier qu'il a encore du grenn nan bounda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Colons d'hier, Bienfaiteurs d'aujourd'hui
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» Femme d'hier et d'aujourd'hui...
» Bijoux d'hier, bijoux d'aujourd'hui...
» [Inutile] Qu'est ce que vous avez fait hier ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: