Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Yon analiz Yvon Neptune sou wòl KEP lan peyi an.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7614
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Yon analiz Yvon Neptune sou wòl KEP lan peyi an.   Lun 12 Déc 2016 - 12:37


Toutotan yo kenbe KEP an tankou yon enstitisyon pwovizwa, ap toujou gen magouy.
E se youn lan rezon yo pa vle fè l pèmanan. Konsa enterè moun ki pa vle wè peyi an devlope kapab enfliyanse rezilta.



Is the Haiti Electoral Council, the newest tool being used by the colonial forces in Haiti – the local oligarchy, “civil society” and their foreign tutors – to contain the Black majority in status quo misery?

Exactly one year ago today, on December 8, 2015, former Haiti Prime Minister, the honorable Yvon Neptune, speaking about the Haiti Electoral Council and fake, “political consensus,” identified these as the new, extra-judicial colonial instruments, applied by the “foreign tutors who conspire to keep ultimate control over the clans,” and used to manipulate “the wretched Majority so that it never really fights its own and liberating and elevating fight.”

Prime Minister Neptune points us to this same relevant analysis, one year later, as the Haiti majority, faces, once again, the squalor of the most recent Electoral Council’s clannish and imperialists selection process. He wrote today:

“The roots of the ills that have been, and still plaguing Haiti’s inhabitants must be exposed and dealt with, without complacency. Otherwise, they’ll keep feeding the historical clannish workings of the components of this human agglomeration until it loses all capacity to transform itself and organize its geographical environment for a common good and purpose.” – Yvon Neptune, Former Prime Minister of Haiti, December 8, 2016

Exactly one year ago, former Prime Minister Yvon Neptune identified “the roots of the ills plaguing Haiti’s inhabitants,” as follows:



“Undemocratically induced and provoked transition or tabula rasa? That’s not new in Haitian politics; the point is how and when that has ever furthered democracy building in Haiti? So-called “consensual” government; and soon trust in the proclaimed wisdom of “consensual” Prime Minister Evans Paul is in doubt and in limbo. His capacity to prod parties in conflict to reach compromise is now in question; faded memory of the process that led to his selection as PM, and praises he got then from almost all the Haitian clans – political, business, human rights, media etc.

Transition/tabula rasa!!!??? For what purpose? In whose interest? Who are the planners: the same historical clans manipulating the wretched Majority so that it never really fights its own and liberating/elevating fight? And the same foreign tutors who conspire to keep ultimate control over the clans and/or keep them in check?



The crux of the matter is: why are Haitians in power and those longing for it so ready to disregard the law and to defame legal/constitutional authorities whenever that suits them? A culture of trust never exists between and within clans — there’s no sense of common interests where survival of the fittest is the norm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alves
Super Senior


Masculin
Nombre de messages : 100
Localisation : Port-au-Prince
Opinion politique : Neutre
Loisirs : football
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Yon analiz Yvon Neptune sou wòl KEP lan peyi an.   Lun 12 Déc 2016 - 13:10

Mwen dako ak sa Yvon Neptune di ya, mwen pa konpwann lè li te 1er minis pouki sa li pat panse konsa e te mete sou pye on KEP pèmanan. KEP pwovizwa se on sel fwa li te dwe sèvi e apre 1er eleksyon an prezidan elu ya te dwe fè on KEP pèmanan. Aristide pat fè'l nan 1er manda'l ni nan 2e li, Preval pat fè'l nan 1er manda'l ni nan 2e li, Martelly te seye fè'l opozisyon bloke sa e li te dwe vini ak on pwovizwa tou. Tou otan se on KEP pwovizwa nou genyen ap toujou gen pale anpil. Gade KEP sa se opozisyon ki chwazi li e lè yo pèdi eleksyon an ya rele gen magouy. Pèdan yo ap toujou rele gen magouy paske depi yo pèdi yo pwal di te gen magouy paske aksepte defèt la pa nan mantalite nou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 14943
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Yon analiz Yvon Neptune sou wòl KEP lan peyi an.   Lun 12 Déc 2016 - 15:08

ALVES;

SISPANN FOUT!

LEOPOLD BERLANGER lan OPOZISYON?
An 2000,JAN DOMINIK te fe plizye ATAK sou BERLANGER.Li di ke MISYE pa AKSEPTAB menm lan KOMISYON OBSEVASYON ELEKTORAL.
Ale sou ACHIV JAN DOMINIK lan "DUKE UNIVERSITY" lan "HAITI LAB" w ap tande VWA JAN DOMINIK.

Sispann REPETE RANS sa yo ;ke se OPOZISYON ki ta CHWAZI KEP an ;yo pa gen okenn EFE anko.

Nou gen plis ke 16 zan n ap chache fe MOUN pran KAKAPOUL pou ZE.
Sa te konn MACHE ak kek SEVO WOWOT ;sa pa p mache anko ,gen TWOP ENFOMASYON ki "available".

Epitou ,jis pou ENFOMASYON ,li sa KAT.DESRAVINES ekri.Mwen konn li sa madanm sa EKRI deja.LI PA LAVALASYEN:

Lynchage médiatique et instabilité en Haiti! - Par Kathleen Desravine

Publié par Kathleen Desravine sur 12 Décembre 2016, 18:06pm

Catégories : #AYITI ACTUALITES, #AYITI ROSE RAKET, #AYITI EXTREME DROITE, #RACISME




La pièce de monnaie à une face!

Lundi 12 décembre 2016 (rezonouvel.com).- Si la société haïtienne se retrouve plus que jamais divisée politiquement entre deux extrêmes: Lavalas et PHTK, les médias haïtiens eux se retrouvent en plein centre de cette lutte fratricide pour le pouvoir politique parce qu’incapables de se surpasser pour jouer leur rôle d’ avant- garde. »

Ils sont, à des exceptions près, en plein mode » tèt kale » : la majorité des médias appartenant d`ailleurs à des membres ou représentants du secteur privé des affaires embarqué dans l’ extrême » Tèt kale ».

Le discours médiatique est donc émaillé d`une rhétorique d’ exclusion » empreinte même de l’ élite économique du pays depuis plus de deux cent ans. Ce discours est caractérisé par un anti lavalas primaire où des journalistes acquis à la cause » tet kale opèrent tantôt à » visières levées », tantôt sournoisement, sans toutefois arriver à tromper grand monde.

Cet anti lavalas primaire consistant à mettre constamment en exergue les manifestations violentes, les pare-brises de véhicules brisées, les violences de rue comme étant l’ essence du parti lavalas, devient un obstacle même à la réflexion, occulte la réalité et contribue davantage à la polarisation de la société.

Car ces violences , et ces dérives lavalas ne sont présentées uniquement comme étant du » banditisme politique » et non comme étant également les effets d’ une dégradation de la situation socio-économique d’ un pays en mode « chaos ». C`est l’ image d’une pièce de monnaie à une face qu’ on entend incruster dans nos cerveaux.

Pourtant, très peu gens y échappent. Le public est sciemment gardé dans le noir et est constamment servi et matraqué par : " Lavalas l’ ennemi ! Lavalas, l’ obstacle à la stabilité politique !"

Osez Parler un autre langage au delà de cette logique, vous vous retrouvez sans le savoir, en un rien de temps comme étant » lavalassiens »!

On vous dénie tout droit de penser au delà de cette logique de » haine » !

Me voila donc zappant inlassablement depuis des jours, à la recherche de ce discours différent pouvant éclairer, édifier, fournir les fils conducteurs, pouvant m’aider à penser, à repenser, à traduire la réalité socio-politique et économique désastreuse dans laquelle nous pataugeons et donner sens à cet environnement chaotique, pour finalement conclure qu’ il y a peu de médias , encore moins de journalistes qui tentent ou veulent relever ce défi.

Versés dans la propagande "têt kale, leur nouvelle occupation et leur nouveau centre d’ intérêt », des médias haïtiens traditionnels ou numériques, à l’ exception de quelques-uns luttant pour garder encore ne serait ce qu’un peu de décence dans cette pagaille, s’enfoncent inexorablement dans le précipice de la pensée unique avec une thèse : Lavalas, obstacle unique à la stabilité du pays !

Une thèse à laquelle ils se refusent pourtant à fournir l’`antithèse au public pour qu’ il puisse lui-même en tirer ses conclusions et faire la synthèse.

Du « voye monte » est en plein effet, dominé par cet antilavalas primaire et cette haine du personnage de Jean Bertrand Aristide en extension, susceptible d’ aboutir à la » haine sociale » avec un diagnostic qui ne se repose même pas sur les symptômes apparents ou réels de notre mal : » Paske maladi nou genyen an, se pa li nou di doktè a »

Il convient donc de tout repenser!

La pensée tend vers l’ action. Elle permet de dégager les voies et moyens et surtout les conséquences pour mieux construire. Mais le hic c’ est qu’on ne construit pas dans l’ exclusion et c’ est cette logique phare que nos médias se devraient de mettre en avant et non pas d’ alimenter cette logique anti lavalas et pro PHTK.

Ce faisant, les médias prêtent le flanc à cette mauvaise interprétation de la réalité sociale, accroissant ainsi notre tendance à la mythomanie.

Peuple de mythomanes, il est temps que nous cessions de nous raconter des histoires du genre: Une pièce de monnaie n’ a qu’ une face!

Kathleen Desravines



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alves
Super Senior


Masculin
Nombre de messages : 100
Localisation : Port-au-Prince
Opinion politique : Neutre
Loisirs : football
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Yon analiz Yvon Neptune sou wòl KEP lan peyi an.   Lun 12 Déc 2016 - 15:29

"SISPANN FOUT ou byen SISPANN REPETE RANS" Sa sa vini chèche nan on deba? Ou vle fè on miz o pwen fè li san ou pa antre nan pèsonalite mwen.

Pou sa ki pa konen e ki pa viv an Ayiti depi Martelly monte tout press la lage 2 gidon nan dèyè misye, si misye pa reyisi fè eleksyon se gras a press la, prinsipalman Radyo Kiskeya, Radyo Karayib ect... Tout press an jeneral toujou ap kritike gouvènman ki an plas la e sa se on bon bagay, se sa ki ka fè on gouvènman pa fè twop abi e mete yo sou bon wout. Avan ke yo vini di mwen se Martelis ke mwen pa ye, gouvènman Martelly yan se youn nan gouvènman  koronpi ki pase sou pouvwa, kote te gen anpil vol, anpil lajan fè move wout. Donk la press ayisyenn pa janm te apiye PHTK, se pa vre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yon analiz Yvon Neptune sou wòl KEP lan peyi an.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yon analiz Yvon Neptune sou wòl KEP lan peyi an.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La CIDH emet un jugement en faveur d'Yvon Neptune
» Yvon Neptune fè konnen Aristide dwe pwononse li sou kandida lavalas yo o sena
» Fanmi Lavalas mete Yvon Neptune deyo
» Yvon Neptune a-t-il vendu la mêche?
» Qu'est-ce qu'ils ont, nos juges ! Yvon Neptune invité au Palais de Justice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: