Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 10zyem ANIVESE KIDNAPING MARIZ NASIS ak LOVENSKY PIERRE ANTOINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 14948
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: 10zyem ANIVESE KIDNAPING MARIZ NASIS ak LOVENSKY PIERRE ANTOINE   Mer 15 Mar 2017 - 9:56

Sa a se pou GNBis KI ENTEVNI sou SIT lan E KI PLEDE ap repete sa yo we ak li lan PRES GNBis lan.

ANE sa se 10zyem ANIVESE KIDNAPING MARIZ NASIS ak LOVENSKY PIERRE ANTOINE.

Yo te libere MARIZ NASIS apre yo te peye (sanble) yon RANSON ;pou LOVENSKY NEG yo pa t menm mande RANSON ,yo jis DISPARET LI:

Se konsa HAITI ACTION COMMITTEE te kouvri 2 KIDNAPING sa yo:

http://haitiaction.net/News/HIP/10_31_7/10_31_7.html


Un fonctionnaire de Lavalas libéré en Haïti, deuxième disparu

Port-au-Prince, Haïti - HIP - Un responsable du mouvement politique Lavalas, présidé par Jean Bertrand Aristide, a été relâché ce matin après avoir été détenu pendant trois jours par des ravisseurs inconnus. La docteure Maryse Narcisse a été prise samedi à l'arme à feu sous la menace d'un arme à feu et était la deuxième figure de premier plan du mouvement Lavalas enlevé au cours des trois derniers mois. M. Lovinsky Pierre-Antoine a été vu pour la dernière fois le soir du 12 août après avoir rencontré une délégation américaine des droits de l'homme en visite en Haïti. Il a été enlevé à la suite de son annonce de son intention de déposer comme candidat Lavalas lors du prochain tour des élections législatives en Haïti. On n'en a pas entendu parler depuis.

Le plus grand mouvement et parti politique haïtien connu sous le nom de Lavalas a beaucoup souffert depuis l'éviction du président Jean-Bertrand Aristide le 29 février 2004. Alors que l'administration Bush prétendait qu'Aristide était forcé par une révolte populaire, des dizaines de milliers de partisans de Lavalas ont pris Dans les rues d'Haïti, à toutes les occasions possibles pour condamner son renvoi. Les manifestants ont été abattus à coups de sang froid par les équipes SWAT haïtiennes en tant que flics maraudeurs travaillant avec les anciens quartiers terroristes militaires brutaux. À la fin de 2005, des milliers de partisans de Lavalas étaient morts, emprisonnés ou contraints à l'exil.

Parmi les personnes forcées à chercher l'exil figurent deux lumières directrices du mouvement Lavalas, Maryse Narcisse et Lovinsky Pierre-Antoine. Dr. Narcisse détient un résumé impressionnant en tant que défenseur des soins de santé et des droits de l'homme pour la majorité pauvre d'Haïti. Après le brutal coup d'Etat militaire contre Aristide en 1991, elle a courageusement rassemblé une équipe de fournisseurs communautaires dans l'une des plus grandes régions d'Haïti et les a aidés à développer des interventions de prévention du VIH / SIDA. Le Dr Narcisse a également été le coordonnateur national du Programme élargi de vaccination (PEV), directeur de l'éducation et du développement des ressources humaines et directeur général du ministère de la Santé pendant la dernière administration d'Aristide. En sa qualité de directrice générale du ministère de la Santé, elle a supervisé l'élaboration et la mise en œuvre des politiques nationales de santé. Dans son rôle de Ministre-Conseillère à la Mission permanente d'Haïti auprès de l'ONU, l'accent a été mis sur les affaires sociales, y compris l'éducation, la santé, les questions de genre et les droits de l'homme.

M. Pierre-Antoine détient un curriculum tout aussi impressionnant en tant que défenseur des droits de la personne. Il est cofondateur et coordonnateur national de la Fondation du 30 septembre (FTS). La fondation est l'une des plus grandes organisations haïtiennes de défense des droits de l'homme, créée après le coup d'État de 1991, afin de défendre les victimes haïtiennes de la violence politique et d'obtenir des réparations pour elles. Sous la direction de M. Pierre-Antoine, le STF a coordonné une campagne avec une exposition de photos, qui a visité les neuf départements géographiques d'Haïti et a recueilli plus de 150 000 noms sur une pétition demandant un amendement constitutionnel pour interdire l'armée haïtienne. Il est psychologue, organisateur communautaire de longue date et militant pour les enfants de la rue et les familles ayant des problèmes domestiques. Il est également l'ancien Coordonnateur général de l'Office national des migrations, qui a accueilli des migrants haïtiens qui ont été expulsés de l'étranger et qui les ont aidés à se réadapter dans les communautés haïtiennes.

M. Narcisse et M. Pierre-Antoine sont rentrés en Haïti après l'élection de René Préval à la présidence d'Haïti en février 2007. M. Narcisse a fait plusieurs voyages pour rencontrer Aristide en Afrique du Sud et a agi en tant que porte-parole officiel en Haïti. Elle siège également à un comité exécutif de cinq membres pour Fanmi Lavalas et a été nommée directrice de la Fondation Aristide pour la démocratie. M. Pierre-Antoine a commencé à plaider pour les droits des victimes et les réparations pour les crimes commis par la police haïtienne après l'éviction d'Aristide. Il a également aidé à organiser et à diriger plusieurs grandes manifestations demandant le retour d'Aristide de l'exil, la liberté des prisonniers politiques Lavalas et la fin de ce qu'il voyait comme l'occupation militaire étrangère de son pays. M. Pierre-Antoine n'a pas aimé le rôle joué par les Nations Unies après l'éviction d'Aristide et a protesté contre les massacres dont les membres de la communauté ont été accusés le 5 juillet 2005 et le 22 décembre 2006 à Cité Soleil.

Outre leurs liens évidents avec le mouvement Lavalas, le Dr Narcisse et M. Pierre-Antoine ont récemment eu une autre chose en commun. Avant leurs enlèvements, ils travaillaient tous deux avec d'autres dirigeants de Lavalas pour planifier une convention nationale de Lavalas qui se tiendrait le 16 décembre à Port-au-Prince. La date commémore le 17e anniversaire de la première élection d'Aristide à la présidence haïtienne en décembre 1990. Le précurseur de cet événement, une assemblée de Baz Popile ou des bases populaires tenue le 13 octobre à Cap Haïtien, a attiré plus de 10 000 personnes représentant plus de 300 groupes communautaires. La majorité du Baz Popile est composée d'individus et d'organisations affiliés et / ou sympathiques de Lavalas.

Alors que le cas du docteur Narcisse peut donner l'apparence d'un enlèvement pour rançon, le cas de Lovinsky Pierre-Antoine souligne quelque chose de tout à fait différent pour beaucoup dans Lavalas. Il était près de deux semaines avant qu'une demande de rançon soit faite pour M. Pierre-Antoine et les communications entre la famille et ses ravisseurs aient été brusquement terminées. Cela est considéré comme hautement inhabituel étant donné que l'objectif de la plupart des ravisseurs est d'être payé et cela ne peut être réalisé que par un contact et une négociation continus. Pour beaucoup dans le mouvement Lavalas, il donne l'apparence distincte que la demande de rançon était simplement une couverture pour un but plus insidieux.

On a également critiqué l'inaction apparente des organisations internationales de défense des droits de l'homme comme Amnesty International (AI) et Human Rights Watch (HRW) à l'enlèvement et à la disparition de M. Pierre-Antoine. Alors que AI a publié un bulletin d'action urgente le 24 octobre pour deux travailleurs haïtiens des droits de l'homme menacés à Savanette, ils et HRW sont restés silencieux sur le cas de M. Pierre-Antoine. Concernant le silence d'AI, un ancien membre de leur conseil d'administration américain, Mike Levy, a commenté: «Je suis déçu qu'AI n'ait pas répondu à l'enlèvement de M. Pierre-Antoine. Amnesty International est clairement conscient de sa notoriété comme l'un des principaux défenseurs des droits de l'homme en Haïti et qu'il a reçu des menaces dans le passé dans le cadre de son travail. À moins que sa famille n'ait pensé que cela risquait de mettre sa vie en danger, ils auraient dû en appeler immédiatement: «Jusqu'à présent, aucune organisation internationale de défense des droits humains n'a commenté la disparition de M. Pierre-Antoine.

Des rumeurs ont circulé que le Dr. Narcisse a été libéré indemne après qu'une demande de rançon ait été satisfaite. Un fonctionnaire du Parti Lavalas et proche de l'enquête qui a suivi son enlèvement a répondu: «Ce serait irresponsable de moi de commenter cela, disons simplement que le Dr Narcisse a été libéré indemne de sa famille et nous remercions tous ceux qui l'ont aidé. Travail pour attirer l'attention sur le cas de Lovinsky Pierre-Antoine et son retour en toute sécurité.

© 2007 HIP - Projet d'information en Haïti
Gagnant du projet Censored 2008 Real News Award pour le journalisme d'investigation




Valid XHTML 1.0! CSS valide!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
10zyem ANIVESE KIDNAPING MARIZ NASIS ak LOVENSKY PIERRE ANTOINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 7 mois après la disparition de Lovensky Pierre-Antoine
» Pwogram Politik Mariz Nasis
» Where is Lovinsky Pierre-Antoine?
» Est-ce que M.Lovinsky Pierre-Antoine repose-t-il en paix ?
» Où est Lovinsky Pierre-Antoine?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: