Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sa RED men JOUNAL FRANSE ap di ke bagay LAKAYE an se MONTAJ.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15014
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Sa RED men JOUNAL FRANSE ap di ke bagay LAKAYE an se MONTAJ.   Ven 14 Avr 2017 - 7:16

Wi sa RED ,paske JOUNAL FRANSE yo gen ABITID pa bay SWIT MIKI ak KONPAYEL li yo movez PRES ,paske yo konnen ke se LAVALAS ki an FAS yo;FRANSE yo pa vle LAVALAS.

Kididonk ,ki sa ki ap pase la a ,le JOUNAL DWAT tankou LE FIGARO ap ekri ATIK kon sa:



Haïti: des jets de pierre contre le cortège du président
Par Le Figaro.fr avec AFP
Mis à jour le 09/04/2017 à 08:26
/Publié  le 09/04/2017 à 08:25
 

Le président haïtien Jovenel Moïse a dénoncé samedi soir les jets de pierre essuyés un peu plus tôt dans l'après-midi par les véhicules de son cortège, et condamné "l'ignominie de ces actes terroristes", selon un communiqué de son bureau.

"Les mots ne sont pas assez forts pour dire toute l'ignominie de ces actes terroristes", a indiqué la note envoyée par le bureau de la Présidence haïtienne. "Face à cette barbarie, le pays tout entier doit être uni et porter haut les valeurs républicaines de liberté, égalité et de fraternité" précise le texte envoyé dans la nuit de samedi à dimanche.

Selon les informations diffusées sur les réseaux sociaux par des partisans proches du pouvoir, le cortège du chef de l'Etat haïtien a été la cible de jets de pierre lors de son passage dans la commune d'Arcahaie.

Cette ville, située à une quarantaine de kilomètres au nord de la capitale Port-au-Prince, est depuis près de deux ans régulièrement paralysée par des barricades dressées par des habitants manifestant contre une décision de l'ancien président.

En juillet 2015, alors chef de l'Etat, Michel Martelly a décidé par décret de scinder la ville en deux communes, provoquant la colère de la population, réfractaire à une telle division administrative.

Le communiqué émis samedi par le bureau de Jovenel Moïse dénonce des "actes attentatoires à la vie du Président de la République" mais certaines personnes, présentes dans le cortège, nient la véracité de ces faits, évoquant seulement des mouvements de colère dans la ville avant même le passage du president


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sa RED men JOUNAL FRANSE ap di ke bagay LAKAYE an se MONTAJ.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» APALI PAPA ,PATWON FRANSE AN REKONÈT KE SE KREYÒL KI TOWO AN
» Jounal ap sibi pèsekisyon : oh ! tiers-monde !
» KREYOL ANTIYÈ, LWIZANÈ, OSEYAN ENDYEN YON LANG KI SOTI NAN MATRIS FRANSE
» Le nou ap pedi TAN nou lan aprann FRANSE-men sa ki ap fet lot kote
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Blogue :: Esprit Critique-
Sauter vers: