Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gifilip montre ki moun li ye.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7620
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Gifilip montre ki moun li ye.    Mar 25 Avr 2017 - 14:21


Guy Philippe plaide coupable, embarrasse ses soutiens
Publié le 2017-04-24 | Le Nouvelliste


Editorial -
En plaidant coupable devant un tribunal américain de blanchiment d’argent en provenance du trafic de la drogue et d’assistance au passage de cargaisons de drogue en provenance de la Colombie pour faciliter leur entrée aux Etats-Unis d’Amérique, le sénateur élu Guy Philippe rejoint la longue liste des militaires et policiers haïtiens accusés ou condamnés pour des faits similaires par la justice américaine.
Le prévenu, en avouant ses fautes, veut faire réduire sa peine, il embarasse ceux qui, sans retenue, l’avaient défendu. Ce tournant dans l’affaire Guy Philippe vs la DEA ne rehausse ni l’image des ex-Forces Armées d’Haïti ni celle de la Police nationale d’Haïti qui en a pris la succession.

De formation militaire acquise en Équateur, Guy Philippe avait été l’un des fleurons de la nouvelle police. Il fut aussi l’une des premières et plus célèbres brebis galeuses. Chef d’une insurrection armée qui a conduit au départ en 2004 de Jean- Bertrand Aristide, président démocratiquement élu du pays de l’époque, Guy Philippe avait des alliés dans toutes les couches de la société haïtienne.

Il a été l’espoir des uns, le leader des autres. Il a été tour à tour craint, célébré et acclamé. Un vrai héros de tragédie. Candidat, à son tour, à la présidence de la République, allié du président Jovenel Moïse et du mouvement Tèt Kale, sénateur élu lors des dernières élections, Guy Philippe est une figure de la classe politique haïtienne.

En 20 ans, ses soutiens ont été nombreux. Certaines ambassades étrangères, des pans du secteur privé haïtien ou d’actuels membres du gouvernement et du Parlement, tous, amis d’hier ou partisans du jour, doivent se sentir dans leurs petits souliers, ce lundi. Si personne n’avait de preuves, il y avait des rumeurs. Il existe un rapport de l’Inspection générale de la Police nationale d’Haïti daté du début des années 2000 qui déjà l’accablait.

Les avis de recherche de l’agence américaine de lutte antidrogue depuis plus de dix ans, étaient connus. Les tentatives pour l’appréhender furent hautement médiatisées.

Comment comprendre alors que le Sénat de la République ait pu prendre une résolution pour le soutenir après son arrestation spectaculaire par la PNH et son transfert aux Etats-Unis d’Amérique, il n’y a pas trois mois ? Tout cela, des amours anciennes au faux pas des sénateurs, ne rehausse pas la réputation d’Haïti indexée annuellement sur la liste du Département d’Etat américain dans la rubrique des pays de passage de la drogue aux Etats-Unis.

Tout cela ne nous renforce pas dans le désir légitime exprimé par plus d’un pour que nos grands amis nous laissent faire justice nous-mêmes contre ceux d’entre nous qui enfreignent les lois. L’affaire Guy Philippe, plus qu’une simple affaire de drogue instruit le procès d’une société haïtienne permissive pour ses amis, ses amours et ses émotions. Une société qui, pour parer au plus pressé, ne s’accroche ni aux principes ni même à ses intérêts. Comme l’a déclaré un jour un diplomate américain, « citez-nous la liste des procès déjà tenus pour des affaires de drogue ou de blanchiment d’argent en Haïti, montrez-nous la liste des condamnés de ces trente dernières années ou de ceux qui ont été poursuivis pour ces faits répréhensibles et on vous laissera faire la police vous-même ».

Chaque Haïtien ne peut que baisser la tête en guise de réponse. Il n’y a rien sur notre liste. Il y a des lois que nous ne respectons pas et d’autres que nous ne votons que sous d’intenses pressions. Décidément, l’affaire Guy Philippe nous met dans nos petits souliers… Ah, mais non, nous allons nu-pieds depuis si longtemps que cela ne nous gêne plus les petits souliers, n’est-ce pas ?…

- See more at: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/170429/Guy#sthash.7stM8J0h.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubert
Super Senior


Masculin
Nombre de messages : 117
Localisation : Province de Québec
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Il n'y a pas fumée sans feu!   Mer 26 Avr 2017 - 1:05

Des rumeurs, des allégations à l'endroit de Guy Philipe se sont manifestées dès le moment où il avait l'ambition de faire renaître l'armée haïtienne dont il serait le général en chef.  L'on doit se souvenir, le gouvernement de l'époque avoue l'avoir congédié de la police pour son implication dans le trafic de la drogue.  Guy Philipe a fait croire à plus d'un qu'il a laissé la police parce qu'il était en désaccord avec le gouvernement Lavalas. Et il l’a répété encore peu de temps avant son arrestation et son extradition vers les USA.  Je me permets de reprendre ici l'expression de Jean-Bertrand Aristide, en créole svp: «Si ou pa sauvé dignité-ou,  dignité-ou  ap sauvé quitté-ou». Guy Philipe a commis des actes indignes et aujourd'hui il a perdu sa dignité. Il plaide coupable car les preuves sont accablantes et il veut éviter une réclusion à perpétuité. Ces derniers temps, je n'ai pas osé réagir sur le forum car j'ai vu plusieurs hommes indignes prennent les rênes du pouvoir dans mon pays en utilisant tout sorte de stratagèmes.  Toutefois, je crois, à un moment donné, ils vont finir par perdre leur dignité d’hommes.   Et dès fois, au lieu de se lancer aveuglement à défendre des individus en ignorant leur passé criminel pour des motifs partisans ou de camp, il est plus sage  de s’informer minimalement.  Depuis 2004, plusieurs ont tenté de faire passer Guy Philipe pour un héros de la liberté. Et ce n’est pas pour médire, Boukman Expéryans parlait même de «freedom fighter».  Pour faire court, sans me lancer dans une diatribe sans queue ni tête, la nation a droit à des excuses non seulement de la part de ces défendeurs de ce «freedom fighter», de certains journalistes mais aussi du parlement actuel ayant voté une résolution en faveur de Guy Philipe, ce héros devenir un zéro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15009
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Gifilip montre ki moun li ye.    Mer 26 Avr 2017 - 5:42

LOUBERT.

Mesye sa yo pa p janm pran LESON.Yo kite yon bann ENBESIL ap di yo ke POLITIK AMERIKEN pa janm chanje.
De NEG tankou GI FILIP pa reprezante pa PIP PA TABAK pou GOUVENMAN AMERIKEN an ,e mwen si ke gen LOT ki ka pase menm jan.
Gade sa ki te pase TOTO CONSTANT.PATNE TOTO CONSTANT lan bagay IMOBILYE an te resevwa ant 5 a 8 AN ,men pou menm "KRIM" lan ,yo te bay CONSTANT MINIMOM 33 zan.

Sa rive an KOLONBI tou .PARAMILITE yo ki t ap ede KONBAT DERIYA FARC yo ,kou gen yon ti CHANJMAN lan POLITIK AMERIKEN an ,an KOLONBI ,yo mete yo anba kod pou TRAFIK DWOG.
Gen youn ki te gen plis ke 10000 OM sou ZOD li.

Gi FILIP fe "plea bargain" se pa BRAV li BRAV ,tankou yo di an FRANSE "IL L'A ECHAPPE BELLE" paske li te an FAS PRIZON A VI.

Sa ki si se ke misye ap pran yon MINIMOM 9 AN ,se sa AVOKA l AK "prosecutor" an dako.
Jan bagay sa yo fet ,espere ke JIJ lan ap bay misye ant 10 a 15 ZAN:


http://nytimes.com/reuters/2017/04/24/world/americas/24reuters-usa-crime-haiti-philippe.html
Prosecutors said Philippe, a former high-ranking official in the Haitian National Police, received more than $1.5 million of bribe payments to ensure the safe transit of drug shipments.

The defendant entered his plea before U.S. District Judge Cecilia Altonaga in Miami.

Zeljka Bozanic, a lawyer for Philippe, said she and prosecutors are recommending that her client receive a nine-year prison term at his scheduled July 5 sentencing.

Two counts against Philippe were dismissed, including one for drug trafficking that could have resulted in a life sentence.

"Mr. Philippe has accepted responsibility by taking the plea," Bozanic said in a phone interview. "It was an attractive plea offer that makes sense."


Les procureurs ont déclaré que Philippe, un ancien haut fonctionnaire de la Police nationale haïtienne, a reçu plus de 1,5 million de dollars de paiements de corruption pour assurer le transit sécurisé des expéditions de drogue.

Le défendeur a introduit son plaidoyer devant la juge de district américaine Cecilia Altonaga à Miami.

Zeljka Bozanic, avocate de Philippe, a déclaré qu'elle et les procureurs recommandent que son client reçoive une peine de prison de neuf ans à la peine fixée pour le 5 juillet.

Deux chefs d'accusation contre Philippe ont été rejetés, dont un pour le trafic de drogue qui aurait pu donner lieu à une condamnation à perpétuité.

"M. Philippe a accepté la responsabilité en prenant le plaidoyer", a déclaré Bozanic lors d'une interview téléphonique. "C'était une offre de plaidoyer attrayante qui a du sens."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubert
Super Senior


Masculin
Nombre de messages : 117
Localisation : Province de Québec
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: L'on doit maintenant écarter ses connards à cravate   Jeu 27 Avr 2017 - 22:00

Que peut-on déduire à la suite des aveux de culpabilité de Guy Philipe? Dieu merci, il n'est pas devenu président du pays en 2006! Un voyou à cravate de son espèce prétendant vouloir créer des lois, dans quel monde se trouve-t-on? Aujourd'hui, en Haïti, c'est la médiocrité à son paroxysme! On était à l'aube de 2004, les Boukman experians, poètes, écrivains louangeaient ce même Guy Philipe en l'encensant de combattant de la liberté (freedom fighter).  Aujourd'hui, ces mêmes personnages observent un silence complice. Dans la maison du peuple, il y a même un intrus qui était de mèche avec ce criminel.  Des sénateurs élus, des soi-disant honorables, n'ont même pas la décence de voter une résolution pour annuler celle prise en faveur de Guy Philipe. Avez-vous remarqué le visage de Youri Latortue le jour de l'arrestation de Philipe devant scoop fm! Le temps est grave en ce moment pour le pays.  Il y va de la dignité d'un peuple. Ce n'est pas le premier élu trouvé coupable certes. Mais lorsqu'on a un président et plusieurs membres du corps législatif soupçonné d'enrichissement illicite, qu'est-ce qu'on laisse comme héritage à la génération future?  Nous avons lutté contre l'esclavage, la dictature pour se trouver aujourd'hui face à des criminels à la tête du pays. D'autant plus, ces mêmes hommes ont la velléité de faire une armée répudiée depuis fort longtemps. Nous ne devons pas laisser ces hommes continuer à voter des lois, à créer des institutions car ils n'ont tout simplement pas la caution morale.  Dire non à cette dérive plus qu'embarrassante est un devoir citoyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gifilip montre ki moun li ye.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Gifilip montre ki moun li ye.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dwat e goch an ayiti
» Diferans ant moun ki renmen peyi yo e sa ki pa renmen li
» montre ta photo
» Pokémontre
» Ma nouvelle montre, elle est sick :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: