Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Eske SAN ap sot lan WOCH?

Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15694
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Eske SAN ap sot lan WOCH?   Mar 29 Aoû 2017 - 5:47

San mwen pa vle fe KONESE ,yon sel bagay ki rete ant yon CHANBADMAN GOUVENMAN TET KALE NIMEWO 2 AN ,SE PRES lan.

Menm an DOMINIKANI ,kesyon ap poze.
Ansyen PREZIDAN DOMINIKEN an LIONEL FERNANDEZ,ap kesyone VIYABILITE yon GOUVENMAN kote MANM GOUVENMAN an ap mennen "la grande vie" epi li paka delivre okenn SEVIS.

FERNANDEZ rele MESYE sa yo "FARCEUR".
Pres lan mare SOSIS li ak mesye sa yo ,men PINGA ,men pinga yo pa vin "GUILTY BY ASSOCIATION"

Yo pa p kapab kontinye taxe POPILASYON an ,SAN PA P SOT LAN WOCH
Bliye jwenn ED lan men GOUVENMAN "alt-right" RASIS TRUMP lan ,kote bagay tankou "backyard" "sphere d'influence" pa vle di ayen pou yoABSOLIMAN ANYEN.
Rantre KLICHE sa yo.
TET KALE yo ENKONPETAN yo KORONPI ,ki jan y ap soti lan PETREN sa a?
SAN PA P SOT LAN WOCH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Impôt sur le revenu-10 000 gourdes: la diaspora et les plus pauvres ne sont pas visés, selon le ministre des Finances
Publié le 2017-08-28 | Le Nouvelliste





National -

Dans le projet de budget 2017-2018, il est prévu quiconque - Haïtien ou étranger- voulant remplir certaines formalités et n'ayant pas encore acquitté son impôt sur le revenu paiera au minimum 10 000 gourdes de manière forfaitaire. Cela ne vise ni la diaspora en particulier ni ceux qui ne disposent pas de revenus, a expliqué au journal Jude Alix Patrick Salomon, ministre de l'Economie et des Finances.

« L'erreur du texte est d'avoir accentué sur le citoyen ayant un domicile fiscal à l’extérieur d'Haïti, alors qu'en fait, il concerne tout citoyen! », a confié au journal par texto samedi le ministre de l’Économie et des Finances, Jude Alix Patrick Salomon, porteur du projet de budget 2017-2018 dont l’article, entre autres, fixant à 10 000 gourdes l’impôt forfaitaire sur le revenu pour tout Haïtien ou toute autre personne qui veut faire une transaction en Haïti. Une mauvaise interprétation du texte a déclenché une avalanche de critique d’Haïtiens de la diaspora, depuis quelques jours.

« L'idée que ce texte sous-tend, c'est que si on fait certaines transactions qui supposent un revenu (achat-vente de véhicules ou de maison, importation d'effets, émission de passeport, de permis de conduire, de patente...), et que vous n'avez pas votre déclaration définitive de revenus, alors, QUELLE QUE SOIT VOTRE NATIONALITÉ, vous serez imposés! », a poursuivi le grand argentier de la République.

« Si on fait régulièrement sa déclaration "Impôt sur le revenu" d'ISR, on n'y est pas assujetti! Donc, c'est un texte qui est pensé pour s'assurer que TOUT CITOYEN paye un ISR, même dérisoire, comme on le ferait volontiers à titre de résident US, Canadien, Français, ou autre..., et ce, quelque soit l'endroit où l'on se trouve! », a expliqué Jude Alix Patrick Salomon qui s’est fendu d’une précision.

« … Les citoyens qui sont en dessous d'un certain seuil de revenus ou qui ne sont pas en capacité de payer ne paieront rien. L'Etat doit leur donner quand même le quitus fiscal comme pièce indispensable à poser les actes de la vie civile. En réalité, le fait générateur de cette imposition est d'exercer un acte de la vie civile. Comme la carte d'identité fiscale. Il faut peser sur cette loi datant de 2005 qu'on ne fait qu'appliquer », a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances qui revient sur le stipulé de cet article.

« En fait, tout citoyen qui n'a pas sa déclaration définitive de revenus (quitus fiscal) payera un impôt forfaitaire ANNUEL (une fois par an et non pas à plusieurs reprises) de 10 000 gdes pour une année (décret 2005). Ce paiement donne droit à un document (quitus) qui est présenté à chaque opération administrative aucours de l'année », a dit Jude Alix Patrick Salomon qui annonce pour « bientôt » une conférence de presse.






Roberson Alphonse

Auteur


Ses derniers articles
Les pompiers de Port-au-Prince se noient...
Croix-Rouge : du sang non sans risque…
Impôt sur le revenu-10 000 gourdes: la d...










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eske SAN ap sot lan WOCH?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eske mouche ap ka repoze an pè nan kondision sa a?
» ESKE PREVAL AP KITE ARISTIDE TOUNEN ANVAN 7 FEV.2011 VRE?
» Eske se tou pa Kadhafi
» Ayiti ap pale, eske n ap koute?
» Rev Che Guevarra eske li ap reyalise eta pa eta?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Histoire d'Haiti-
Sauter vers: