Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MELENCHON di MACRON ke LA RI an pa lan RANS-PRAN LESON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15166
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: MELENCHON di MACRON ke LA RI an pa lan RANS-PRAN LESON   Dim 24 Sep 2017 - 9:22

Pou MOUN ki gen SENDROM "ansyen elev SEN LWI GONZAG" yo ,ki ELIT peyi an.

SENDROM "ANSYEN ELEV SEN LWI GONZAG" se yon EKSPRESYON JEB SPRAGUE lan LIV li an "PARAMILITARIES AND THE ASSAULT ON DEMOCRACY IN HAITI".

Wi pou MOUN sa yo ,FEYODAL ki vle AYITI rete lan ETA ke la FRANS te ye lan LANNE 1880S yo.

SAMDI lan yon MANIFESTASYON KOLOSAL ,MELECHON di MACRON ke si la RI an kanpe kont li ,li pa p ka DIRIJE.
MELENCHON di LA RI an kont jete GOUVENMAN.
Se LA RI an ki te fose DE GAULLE kite POUVWA a ,an 1968.
OZETZINI menm ,apre MANIFESTASYON apre MANIFESTASYON ,LYNDON JOHNSON te deside pa poze KANDIDATI l pou yon DEZYEM MANDA ,lan menm 1968 lan.
ALOS NEG BANNANN ?
ADYE!!!!

http://lemonde.fr/la-france-insoumise/article/2017/09/23/jean-luc-melenchon-mobilise-des-dizaines-de-milliers-de-personnes-contre-le-coup-d-etat-social_5190269_5190269.html



Mélenchon mobilise des dizaines de milliers de personnes contre la réforme du code du travail

Plusieurs personnalités de gauche, dont Benoît Hamon, ont protesté samedi à Paris, dans une manifestation qui a rassemblé entre 30 000 et 150 000 personnes.

LE MONDE | 23.09.2017 à 18h27 • Mis à jour le 24.09.2017 à 10h57 |  Par Abel Mestre et Enora Ollivier  



Abonnez vous à partir de 1 €   Réagir  Ajouter  
Partager (3 130) Tweeter



image: http://img.lemde.fr/2017/09/24/0/0/4896/3264/534/0/60/0/1f60f55_1526-1a8egi1.l6j6m6ajor.jpg
La manifestation des « insoumis » à Paris contre la réforme du travail, le 23 septembre.
Jean-Luc Mélenchon a réussi son pari. En réunissant plusieurs dizaines de milliers de personnes (150 000 selon les organisateurs, 30 000 selon la police), samedi 23 septembre, à Paris, entre Bastille et République, pour sa « marche contre le coup d’Etat social », le chef de file de la France insoumise (LFI) se pose durablement comme la principale figure de l’opposition au président de la République Emmanuel Macron et à sa politique. Mais pas seulement. Il devient aussi le pôle autour duquel la gauche pourrait se reconstruire.

« Nous sommes engagés dans un bras de fer social, mais il s’agit de davantage encore… [Les ordonnances], ce n’est pas seulement le contenu antisocial qu’elles portent en elles mais c’est l’incroyable subversion de l’ordre républicain. (...) Ces gens détruisent tout ce que nous avons construit, nous, nos mères, nos pères, nos grand-pères... », a ainsi lancé l’ex-candidat à la présidentielle en ouverture de son discours, dénonçant le « saccage » de l’éducation nationale et du logement social.

« M. le président, il vous reste à consulter l’Histoire de France pour apprendre que c’est la rue qui a abattu les rois. C’est la rue qui a abattu les nazis », a-t-il poursuivi, cette dernière comparaison, historiquement fausse, déclenchant une polémique. Richard Ferrand, président du groupe La République en Marche à l’Assemblée, a dénoncé sur Twitter des « amalgames délirants » et « déshonorants ».


Pénicaud critique les propos de Mélenchon


Muriel Pénicaud, la ministre du travail, a répliqué aux propos sur les nazis tenus samedi par Jean-Luc Mélenchon lors de la manifestation de La France insoumise contre la réforme du code du travail.

« Comme une grande majorité de Français j’ai été choquée, indignée qu’on puisse mettre sur le même plan les nazis, des démocrates, des républicains », a déclaré Mme Pénicaud lors du « Grand rendez-vous » Europe 1/Les Echos/CNews. « Pour beaucoup de Français qui savent notre histoire, ces propos sont (...) indignes et honteux », a-t-elle ajouté, parlant d’une phrase « écœurante ».

Hamon et Laurent présents

Dans le carré de tête de la manifestation, outre les députés de La France insoumise (LFI), plusieurs leaders de la gauche sont venus pour une photo de famille que l’on n’avait pas vue depuis fort longtemps. Et si les « insoumis » pouvaient déplorer l’absence de leaders syndicaux (à l’exception de l’Union syndicale Solidaires qui avait un point fixe) comme Philippe Martinez de la CGT, force est de constater qu’ils avaient fait le plein du côté des organisations politiques.

Benoît Hamon, ancien candidat socialiste à la présidentielle, était présent avec son lieutenant Guillaume Balas. Dans un communiqué, le Mouvement du 1er juillet, lancé cet été par l’ancien député des Yvelines a néanmoins tenu à expliquer que « la participation aux initiatives de La France insoumise ne relève ni d’une alliance privilégiée ni d’un partenariat stratégique en vue d’un programme commun ou de la conquête du pouvoir ».

Emmanuel Maurel, figure de l’aile gauche du PS et membre de la direction provisoire était là aussi, ainsi que les écologistes Esther Benbassa, sénatrice du Val-de-Marne, et Sergio Coronado, ex-député. Marie-George Buffet, Elsa Faucillon et Stéphane Peu, députés communistes, avaient également fait le déplacement. Même Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, qui entretient de mauvaises relations avec M. Mélenchon, s’est senti obligé de venir saluer le carré de tête avant de filer à la marche pour la paix organisée par son parti.

« J’espère que nous serons capables de construire ensemble, dans le respect de tous, des mobilisations unitaires toujours plus fortes et résolument conquérantes », a-t-il notamment déclaré.

Seule ombre au tableau, le NPA qui n’a pas souhaité participer au carré de tête. « L’union est un combat !, sourit le député Eric Coquerel. On est pour l’unité la plus large et pour que ça continue. Mais on n’est pas là pour servir de marchepied à qui que ce soit. »

Construire un rapport de force



image: http://img.lemde.fr/2017/09/24/0/0/4896/3264/534/0/60/0/71ff59c_28817-1cc0m2z.sq1eomvx6r.jpg
La manifestation des Insoumis contre la réforme du travail à Paris, le 23 septembre.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/la-france-insoumise/article/2017/09/23/jean-luc-melenchon-mobilise-des-dizaines-de-milliers-de-personnes-contre-le-coup-d-etat-social_5190269_5126047.html#l7ss5qA1pT9RCCR7.99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MELENCHON di MACRON ke LA RI an pa lan RANS-PRAN LESON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Macron faux jeton taille patron...
» Macron un grand homme en costard...
» Macron et les Chti....
» Meeting Macron à Lyon
» Macron le visonnaire !!! accident de car vers Libourne, 42 morts !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: