Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gwo deklarasyon Senatè Senatis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Gwo deklarasyon Senatè Senatis   Dim 5 Nov 2017 - 10:28


Le président de la commission Justice et Sécurité du Sénat sent l’odeur « d’une guerre civile » dans le pays

Publié le 2017-11-03 | Le Nouvelliste

National -
Le président de la commission Justice et Sécurité du Sénat de la République va exiger une enquête sur l’attaque perpétrée dimanche matin contre la résidence du coordonnateur du programme Education pour tous (EPT), Norbert Stimphil.

Jean Renel Sénatus se dit étonné que la personne qui a mené l’attaque ait eu le temps de s’enfuir sans être inquiétée par la police, tout en soulignant que la résidence de Nobert Stimphil ne se trouve qu’à quelque centaines de mètres du sous-commissariat de Canapé-Vert.

« Si quelqu’un peut tirer quatre cents cartouches sans que les autorités n'aient eu le temps de se présenter, il y a lieu de s'inquiéter. C’est comme is on est livré à soi même », a déploré le sénateur qui s’interroge sur le mobile de l’attaque.


Le président de la commission Justice et sécurité du Sénat de la République affirme vouloir tout savoir sur cette attaque et annonce qu’il va exiger des autorités une enquête. Le coordonnateur du programme EPT, qui s’est exprimé dans la presse après ce qui s’est passé estime qu’il s’agit d’une attaque provenant des proches du gouvernement, s’appuyant sur les différentes tentatives de l’exécutif de le mettre à pied et le remplacer. « Je n’aimerais pas qu’il pollue la scène du crime et oriente l’enquête par ses déclarations », avance Jean Renel Sénatus qui se dit très préoccupé par la situation sécuritaire dans la région métropolitaine.

Le sénateur a évoqué le cas des bandits qui, depuis quelques jours, ont repris du service à Martissant et à Grand-Ravine. Plusieurs personnes seraient déjà victimes de leurs forfaits. Alors que les policiers deviennent de plus en plus la cible des bandits, le sénateur, sans donner trop de détails, dit apprendre que des armes ont été distribuées dans des bidonvilles, il y a environ deux semaines.

Il se dit également préoccupé par la quantité de gens qui manifestent dans les rues pour exiger le départ du président Jovenel Moïse. « Je suis très préoccupé quand dix ou quinze mille personnes sont dans les rues et qu’à n’importe quel moment, par stratégie politique, on peut tirer sur elles », a lâché le sénateur qui sent « l’odeur d’une guerre civile » dans le pays.


Pour éviter qu’Haïti sombre dans le « chaos », Jean Renel Sénatus tient à ce que les plus hautes autorités recherchent une solution le plus rapidement possible à ce problème.

Il s’est adressé directement au chef de l’État « qui doit comprendre qu’il est le président de la République». Et en tant que tel, a-t-il poursuivi, il est appelé à diriger le pays avec ceux qui l’aiment et ceux qui ne l’aiment pas. Le sénateur de la République fait par ailleurs remarquer au président Jovenel Moïse que le pays n’est ni une famille nucléaire ni une boutique où il n’y a que la volonté du chef qui compte. « Toutes les décisions du chef de l’État sont par conséquent sujettes à opposition», a-t-il conclu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gwo deklarasyon Senatè Senatis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Senatè Desras Dieuseul mete ak Steven Benwa pou goumen pou pèp lan
» Salaire minimum :Prezidan Préval pale zye lan zye ak depite e senatè
» Alòske Dominichen ap montre enferiorite yo, tande deklarasyon Rawoul Kastro.
» Gang gouvenman fose yon lot gang lage Senatè Andrys Chery
» RNDDH mande ankete senatè C. Gilles, J. Jean, R. Heriveau pou konbinn lwa dijans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: