Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Koumanman! Ayiti pa granmoun ankò! Restavèk BID.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Koumanman! Ayiti pa granmoun ankò! Restavèk BID.   Mer 8 Nov 2017 - 14:57


BID-Haïti : entre millions et nouvelles conditions plus dures

Publié le 2017-11-07 | Le Nouvelliste

National -
Ces jours-ci, la Banque interaméricaine de développement (BID) multiplie les annonces de financement de projets en Haïti. Sur les cinq prochaines années, en accord avec la résolution du conseil des gouverneurs, après le séisme du 12 janvier 2010, d'octroyer un don de 200 millions de dollars chaque année pendant une décennie, c'est un milliard de dollars us que la banque doit allouer à Haïti d'ici 2022.


Cependant, sans le crier sur tous les toits, avec le consentement de l'administration Moïse/Lafontant censé être "acté" mi-novembre au cours de la négociation de don, la BID devrait se doter d'un nouveau mécanisme de financement, a appris le journal.

Grâce à ce mécanisme, c'est la BID qui se chargera de l'appel d'offres, de la supervision et du travail administratif relatifs aux projets qu'elle finance dans le domaine des travaux publics, ont confié nos sources. Le déficit de capacité d'exécution, la corruption et le souci de la "BID d'obtenir plus de résultats" sont à l'origine de cette décision, ont-elles souligné . "On veut renforcer l'exécution pour éviter les risques.''


''D'autant que sur les cinq prochaines années ce sont 500 millions de dollars qui seront injectés dans les BTP. Il y a 225 millions de dollars de projets déjà en exécution et un nouveau financement de plus de 200 millions de dollars ", a indiqué une source à la BID, soulignant que la banque continuera à financer les projets réalisés en régie concernant les bâtiment et travaux publics (BTP).

Cependant les entreprises privées de construction ne sont pas mises hors jeu. Elles seront sollicitées pour réaliser des travaux pour lesquels les TPTC n'ont pas les compétences techniques et logistiques, a assuré cette source. Pour renforcer ses propres capacités d'exécution, la BID a rapatrié l'ex-responsable de l'Unité technique d'exécution du ministère de l'Economie et des Finances. Si à la BID certains s'offusquent que l'Etat soit dépouillé, une autre source à la BID a indiqué que l'unité de la banque travaillera aux côtés des TPTC. Parallèlement, la BID va financer la réforme des MTPTC. De nouveaux cadres seront recrutés et il y aura des salaires plus attractifs. L'idée, à terme, est de transférer l'Unité de coordination et d'exécution de la BID aux TPTC, a expliqué cette source. "Nous voulons des résultats", a insisté cette source, qui souligne que "la corruption est symptomatique des faiblesses institutionnelles".

Cette source a confirmé la mise à pied il y a quelques mois d'un ingénieur senior responsable de l'UCE, interface et outil de coordination des projets financés dans les BTP, relevant des TPTC. "Il a été démis de ses fonctions. L'enquête est en cours. Le cas échéant, il y aura des sanctions", nous a appris notre source de la banque interaméricaine de développement. La corruption constitue aussi un frein aux financements de la BID. La BID voudrait investir 200 millions de dollars dans la vallée de l'Artibonite. Elle ne le peut pas du fait de la corruption à l'ODVA. Il faudrait une vraie réforme de l'ODVA ou la création d'une agence de gestion de l'eau dans la vallée, a précisé notre source. "ODVA ne fait pas une gestion sérieuse. Il faut un accord d'Etat pour réformer l'ODVA", a indiqué cette source, encouragée par la détermination du président Jovenel Moïse. Cependant, cette source a souligné que le chef de l'Etat se comporte "comme un patron de petites et moyennes entreprises (PME)".


Ce nouveau cadre de coopération est un "test" qu'effectue la BID, a par ailleurs indiqué cette source. La finalité est d'accélérer les procédures pour que le plus de projets soient financés. L'intérêt d'Haïti est dans la réalisation de projets pour la collectivité, a confié au journal une source gouvernementale.

Cependant, pour d'autres, c'est uniquement en Haïti que la BID "veut imposer cette mesure qui illustre l'absence de confiance en l'Etat haïtien, malgré les beaux discours miroitant une lune de miel entre la banque et l'administration Moïse/Lafontant". «Cela signifie aussi que vous êtes corrompus et que le Blanc utilise des pincettes avec vous», a estimé cet ancien haut fonctionnaire qui, sourire en coin, a balancé "que le petit Haïtien corrompu n'agit pas seul lorsqu'il gère l'argent du Blanc".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Koumanman! Ayiti pa granmoun ankò! Restavèk BID.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anmwe!!! Ayiti pa kapab ankô!!!!!
» Loni ap denonse sistem restavek an Ayiti a.Yo mande Kanada ede.
» Haiti - the capital of the diaspora? Selebrasyon Ayiti lan Trinidad
» 30 pwojè sou pye lan Komisyon Enterimè pou Bati Ayiti.
» AYITI : Lit de Klass e Ideoloji Divizé Nou Sou Zafé Det Indepandans lan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: