Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pouvwa Jidisyè leve lan dengonn Jòv.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8226
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Pouvwa Jidisyè leve lan dengonn Jòv.   Sam 16 Déc 2017 - 17:21



Juges corrompus: Le CSPJ dément et accuse le président Jovenel Moïse d’avoir violé la Constitution


En disant avoir été contraint de nommer, sous pression, une cinquantaine de juges corrompus dans le système judiciaire lors de sa visite en France, le président Jovenel Moïse a déclenché la colère des membres du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ). Jugées blasphématoires, ces déclarations sont une tentative de mettre en péril l’indépendance du pouvoir judiciaire et une violation de l’article 136 de la Constitution de 1987, ont-ils indiqué dans le cadre d’une conférence de presse donnée, ce vendredi, en leur local.


Publié le 2017-12-15 | Le Nouvelliste


National -
Incompétent, irresponsable, maladroit, légèreté... les mots ne manquent pas aux membres du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire pour dénoncer les déclarations intempestives faites par le président Jovenel Moïse à Paris où il a cloué le pouvoir judiciaire au pilori. Ce n’est pas le premier président à vouloir brider la justice. Cette fois-ci, le président Jovenel Moïse va beaucoup trop loin, a indiqué le juge de la cour d’appel Max Élibert dans une colère froide. Comment un président peut-il dire qu’il a été contraint de nommer 50 magistrats corrompus,pendant qu’il est le garant de la bonne marche des institutions? s’est-il interrogé,

« Le président n’a pas fait de nomination, car la liste qui lui a été soumise ne contient que des magistrats qui sont déjà dans le système. Il s’agit plutôt du renouvellement de mandats des juges. On lui a envoyé 75 magistrats et le mandat de 50 d’entre eux a été renouvelé », a-t-il précisé. Selon lui, même si la liste avait des juges corrompus, il revient au président de décider de ce qui doit être approuvé ou pas, car il est le garant de la bonne marche des institutions. Pas besoin de faire un scandale sur la place publique en terre étrangère, lâche-t-il, ajoutant qu’il y a des juges honnêtes dans le système qui n’ont pas été reconduits par le chef de l’État.

Parlant de la partialité dans le processus de la certification des magistrats, le juge à la cour d’appel estime que le président a péché. La commission technique de certification travaille en toute impartialité et est composée de représentants du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et du ministère de la Justice et de la Sécurité publique, autrement dit le pouvoir exécutif est partie prenante dans toutes les décisions, a fait savoir le juge Max Élibert qui dénonce la faible allocation accordée au pouvoir judiciaire dans la loi de financee 2017-2018. « La Commission technique de certification n’a pas de budget de fonctionnement. Elle essaie de joindre les deux bouts pour obtenir les résultats escomptés », a-t-il déploré. Comment voulez-vous un appareil judiciaire fort avec un budget de moins de 1% ? s’est-il interrogé.

« En temps et lieu, le président aura à répondre aux questions de la justice, car il a violé la Constitution », a enchaîné la vice-présidente de la Cour de cassation, Wendelle Thelot Coq, d’un ton froid. Le fait par Jovenel Moïse d'avoir accepté de renouveler le mandat des juges corrompus montre qu’il est incompétent, dénote Mme Coq. « Si prezidan konnen se jij yo lap afekte, se tèt li l ap kondane paske atik 136 Konstision an di kisa pou l fè », a tempêté Mme Wendelle Coq, arguant qu’au moment opportun, le président va être jugé avec tous les corrompus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pouvwa Jidisyè leve lan dengonn Jòv.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pouvwa Jidisyè leve lan dengonn Jòv.
» POUVWA LANG KREYÒL LAN-THE POWER OF CREOLE.
» Volo, gwo makou nan Teleco sou Aristide 2001- 03 leve men yo anlè
» syspann goumen pou pouvwa
» Comment contrer un mumak?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: