Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Faut-il dechouker le président en 2018 ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8832
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Dim 31 Déc 2017 - 12:06



C'est la question à laquelle sont appelés à répondre les haïtiens cette année.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8832
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Dim 31 Déc 2017 - 12:09

Je ne crois pas que le renversement de Jovenel va permettre à Haiti de sortir dans ce merdier . Il faudra revoir l'état afin qu'il soit meilleur et adapté aux défis actuels. Il faudra penser plutôt à comment nous allons reformer l'état d'Haiti. Je parlais de l' abolition du sénat , de la réduction de la taille de l’état. Enfin bref, il est clair que l'état haïtien a besoin d'un bon coup de pied dans le cul , les partis politiques aussi .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8832
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Dim 31 Déc 2017 - 14:45

Après le 12 janvier 2010 , je n'aurais jamais cru que les politiciens haïtiens  réagiraient pratiquement de la même façon. Les années passent et les  catastrophes accumulées en Haiti  ne changent rien dans  leurs  comportements. Ils continuent à piller , sans regret, les réserves de l'état haïtien dont ils ont juré devant Dieu et devant la nation  de bien gérer.

Les hôpitaux laissent mourir les malades faute de moyens . Il n'y a aucun service d'urgence. Si vous êtes malade, vous mourez . Les enfants  n'ont souvent rien à manger  et les écoles n'ont pas d'infrastructures . Les Haïtiens vivent quasiment en enfer  malgré tout cela,  les gens au pouvoir ne pensent qu'à leurs propres intérêts. Nom de Dieu !  qu'est-ce qui se passe  dans ce pays ? Y -a-t-il des humains au pouvoir en Haiti ?

Je repose ma question : Faut-il dechouker Jovenel Moise ? Comment pourrait-on être certain que son successeur ne ferait-il  pas la même chose comme ce fut  le cas avec Martelly  et les autres présidents avant lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15506
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Dim 31 Déc 2017 - 17:12

MARC;

Reflechissez a ce que vous disez.
Je sais que vous etes de bonne volonte.
C'est une tactique des FASCISTES pour dire que tous sont les memes.

Vous lisez ceci tres souvent dans des journaux proto-fascistes comme LE NOUVELLISTE par example ,vous entendez la meme rengaine non seulement dans les radios GNBistes AFFICHEES ,mais aussi dans des radios "fellow-traveler" GNBistes.

Non MARC ,tout le monde n'est pas corrompu,incapable comme la CLIQUE NEO-DUVALIERISTE au pouvoir.

Le pays se trouve dans un ETAT beaucoup plus lamentable qu'il ne l'etait ,il y a 10 ou 15 ans.
C'est un fait.

Il y avait un pillage systematique des caisses publiques a un niveau meconnu avant ,pendant les 6 dernieres annees.

Et puis la majorite de la population creve de faim,comme le NEW YORK TIMES l 'a ecrit,les maladies qui sont benignes dans les autres pays de la region tuent les HAITIENS en grande quantite.
Pas de CONSTRUCTION D'ECOLES,D'HOPITAUX,D'INFRASRUCTURES.

MARC;
Parfois vous avez peur de la REACTION de la "legendaire" COMMUNAUTE INTERNATIONALE.
Que diriez vous a la majorite de la population qui ne mange a sa faim que 2 ou 3 fois pendant une semaine et qui ne voit aucune issue.
Si vous avez un espoir qu'il y aura une AMELIORATION avec cette equipe au pouvoir!!!!

BLIYE SA!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex jacques
Star plus
Star plus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1064
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

MessageSujet: Bonne Fete D'Independance   Lun 1 Jan 2018 - 3:30

Haiti, premiere republique noire du monde.
Haiti, deuxieme pays independants des Ameriques.

La celebration de ce jour important ne doit pas etre coincidee avec le jour du nouvel an. Peut etre il est temps qu'on pense a celebrer la fete de l'independance un autre jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8832
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Lun 1 Jan 2018 - 11:40

Joel

Je suis désolé de redire que c'est toujours la même chose . Bien sur ,  le régime PHTK  est bcp plus vorace mais c'est toujours la même chose qu'on observe en Haiti.


Quand j'ai écrit que c'est la même chose  parce que le  problème est  systémique dans ce pays .  Il y a ancrage  politique .Si on ne fait pas de reforme politique , économique voire constitutionnel , Ce sera toujours la même chose .
Le président  ne donnera pas de pouvoir au premier ministre . Les ministres seront supplantés par les œuvres personnelles  de la présidence . Ti maman cheri , ti papa doudou , La caravanne ou la petite de la presidence  .

Joel

Dans ce sens , c'est toujours la même chose .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8832
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Lun 1 Jan 2018 - 11:47

Actuellement je constate que l'opposition est désorganisée. Elle prendra le pouvoir pour en faire quasiment ce que Jovenel faisait . Pourquoi parce qu'elle n,est pas préparée . Elle n'a pas de projet ni d'idée. Elle perdra le pouvoir sans possibilité de faire des changements dont Haiti a besoin .
C'est pourquoi Joel , je pense qu'il faudra tout recommencer à zéro pour mieux nous projeter vers l,avenir .

Joel depuis la chute des Duvalier en février 1986 , c'est toujours la même chose : Coup d'état , zero stabilisation, chômage , misère , difficultés d'organisation des élections , incapacité de renouveler les tiers du sénat et aucun grand projet haïtien . Nous sommes toujours le dernier .

Non Joel , je ne fais pas usage des propos de l,extrême droite ou des gnbistes . C'est une constatation . Une vérité .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15506
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Lun 1 Jan 2018 - 12:16

Non MARC;

A qui profite cette desorganisation.Cette desorganisation profite aux FASCISTES et ils n'ont aucun interet a ce que le pays soit organise.

Ceux qui connaissaient un peu l'histore contemporaine de ce pays savaient qu'il y avait une INFIME PROBABILITE que LEOPOLD BERLANGER aurait organise des ELECTIONS LIBRES DEMOCRATIQUES ou la volonte populaire serait respecte .

ET ALORS!!!!
Allez sur les ARCHIVES des EMISSIONS de JEAN DOMINIQUE pour entendre les ATTAQUES de DOMINIQUE sur BERLANGER.
JEAN DOMINIQUE disait que l 'on ne pouvait meme pas accepter BERLANGER comme OBSERVATEUR ELECTORAL des ELECTIONS de 2000.
C'est ce meme BERLANGER qui avait ete le DIRECTEUR DU CONSEIL ELECTORAL.
Quand "JOUMOU KA DONNEN KALBAS" qu'il faudrait accepter BERLANGER meme pour MEMBRE d'un CONSEIL ELECTORAL.

Non ,absolument ,tous ne sont pas les memes,les GNBistes,les NEO-DUVALIERISTES JOUERONT PIEDS ET MAINS pour que le pays ne soit jamais "ORGANISE" de peur qu'on leur demanderait des COMPTES.

Et puis ,il n'y a pas de fatalite car LA BOLIVIE a connu plus de COUPS D'ETAT qu'HAITI et HAITI est plus vieille que la BOLIVIE.
A un moment de la duree,il n'y a pas trop longtemps,LA BOLIVIE etait aussi pauvre qu'HAITI.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8832
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Lun 1 Jan 2018 - 12:26

Mon ami Joel , quand j’écris plus ça change , plus c'est la même chose ne veut pas dire que tout le monde est pareil mais que le système haïtien n,a pas changé.
Résultat; On aura toujours des Opont et des Berlanger .

Il y a une autre façon d'expliquer cette désorganisation politique . Les leaders politiques haïtiens ont un problème de fonction exécutive au niveau mental ; Cela veut dire quoi :
Problème d’organisation et de planification de travail
Incapacité de se remettre en question ou remettre en question leurs stratégies qui ne fonctionnent plus
Les partis politiques n'existent pas . Il existe seulement des leaders qui ne savent pas réellement le rôle et la responsabilité d'un dirigeant .
Enfin bref, la volonté commune d'agir ensemble même au sein d'un même parti politique n'existe pas . C'est une réalité mon ami . On a beau vouloir refaire les choses mais si nous sommes incapables de nous entendre sur un objectif , sur un projet ou voulez-vous qu'on aille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8832
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Lun 1 Jan 2018 - 12:33

Joel

Je veux de tout cœur que cela change pour de bon mais en observant les leaders de l'opposition, tous mes espoirs se sont évaporés.
On ne peut pas construire /reconstruire sans planification, sans organisation et sans évaluation.
Au moment ou je vous écris ces mots, aucun signe nous indique que l'opposition sera capable de changer ce système pourri .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15506
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Lun 1 Jan 2018 - 15:02

MARC;

Vous observez les leaders de l'opposition?

Que voulez vous qu'ils fassent et ne font pas?

Vous repetez les arguments de la PRESSE GNBiste,selon lesquels que l'opoosition n'est pas differente du gouvernement.

Non!
Je ne crois pas que "l'opposition " aurait dirige de la meme facon que les TET KALE.

Peut etre que vous dirie que l'IMPERIALISME leur empecherait de diriger autrement?

FUCK L'IMPERIALISME.L'IMPERIALISME n'est pas tout puissant comme vous le pensez peut etre.

Il faut commencer par le commencement.Il faut exiger ,combattre pour des ELECTIONS LIBRES.

La REPUBLIQUE DOMINICAINE apres la DICTATURE de TRUJILLO et le REGIME AUTORITAIRE de BALAGUER avait decide que c'est assez.
Le demarrage de la DOMINICANIE qui est devenu un pays du DEUXIEME MONDE a vraiment commence avec des ELCTIONS LIBRES et DEMOCRATIQUES ou la participation depuis 1996 n'est jamais en dessous de 55% de l'ELECTORAT.

Vous insistez sur une desorganisation de l'OPPOSITION.Quelle organization voulez vous alors que l'OLIGARCHIE allie avec les GNBistes continuent de voler les ELECTIONS.
BANM YON TI LIMYE SOUPLE ,SUR CE QUE DOIT FAIRE "L'OPPOSITION"

MARC;
La croissance en HAITI etait environ de 1% en 2017 en HAITI.Avec une POPULATION qui s'ogmante entre 500000 a 1 MILLION par AN.
Ce pays disparaitra!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8832
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Lun 1 Jan 2018 - 16:28

Joel

La réponse est simple .

Organiser veut dire que les partis politiques seront clairs dans ce qu'ils veulent faire - quel plan de match ? qui fait quoi ? definir les responsabilités de chacun - comment vont -ils réaliser leur programme

Planifier : Kouman yo bral mete proje yo en plas ? Eske yo bral soumet yon refom konstitutionnel ? konbyen temp sa ap pran yo - kouman yap fe pou konbat loligachi wap pale (moyen - ki alye yo bral chache


Evaluer : Capacité yo pou remet en question stratéji ki map mache . par exemple Aristide va-til organiser un congres national pouke mamb fanmi lavalas eli chef yo vle ? lol
Tout moun dako fok Lavalas chanje fason yo konstiye yo . Il faut une volonté de tous les membres d'agir ensemble nan pati yo .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8832
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Lun 1 Jan 2018 - 17:15

Joel

je sais ce que vous allez me répondre que je regarde Haiti avec les yeux d'un quebecois . Mon cher ami , sinou pa oganize map pran yon 3 kabèz .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15506
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Lun 1 Jan 2018 - 18:20

Marc H a écrit:
Joel

La réponse est simple .

Organiser veut dire que les partis politiques seront clairs dans ce qu'ils veulent faire - quel plan de match ? qui fait quoi ? definir les responsabilités  de chacun - comment vont -ils réaliser  leur programme

Planifier :  Kouman yo bral mete proje yo en plas ? Eske yo bral soumet yon refom konstitutionnel  ?  konbyen temp sa ap pran yo - kouman yap fe pou konbat loligachi wap pale  (moyen - ki alye yo bral chache


Evaluer : Capacité yo pou remet en question stratéji ki map mache . par exemple  Aristide va-til  organiser un congres national pouke mamb fanmi lavalas eli chef yo vle  ? lol
Tout moun dako fok Lavalas chanje fason yo konstiye yo .  Il faut une volonté de tous les membres d'agir ensemble nan pati  yo .

Oui vous voyez HAITI avec les yeux d'un QUEBECOIS.Je connais un petit peu l'histoire du QUEBEC.
Les Quebecois se sont organises pour ne pas se faire marginaliser par le reste du CANADA ANGLAIS.

Assez avec cette affaire de CONGRES LAVALAS.
CONGRES pour quoi faire?
Vous voulez d'autres JEAN CHARLES MOISE?
Pour ce que je vois,on ne contraint personne d'etre membre du PARTI LAVALAS.
Tout moun dako fok Lavalas chanje fason yo konstitye yo
KI MOUN SA YO?

MAK;
Yo pa oganize PATI POLITIK ann AYITI menm jan ak KEBEK,menm jan yo pa OGANIZE PATI POLITIK OZETAZINI menm jan ak KANADA ak KEBEK.
Tout peyi gen PATIKILARITE pa yo.
OZETAZINI sa w ka rele KONSEY ELEKTORAL FEDERAL lan gen 6 MANM :3 repibliken AK 3 demokrat.
Si yo kenbe w ke w VOTE 2 FWA ,AN KONESANS DE KOZ ,y ap mete w anba KOD.

OZETAZINI;
Si yon KANDIDA leve LAJAN pou eleksyon w e li depanse l lan bagay PESONEL,y ap mete l anba KOD ,menm si l ELI e li lan LA CHANM ou lan SENA a.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5862
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Mar 2 Jan 2018 - 3:49

Joel

On va dechouker Jovenel . Trois mois plus tard on déchoukera son successeur. On va encore crier au coup d'état. L'Onu revient pour assurer la stabilité. Pourquoi ?Parce que nous ne sommes pas organisés Joel .savez-vous quand Aristide avait présenté le livre blanc auquel mon mentor Marc Bazin avait cru .Je croyais que c'était du sérieux pour me rendre que plus tard que Aristide n'y croyait pas non plus dans son livre blanc. C est pourquoi Bazin avait quitté le gvt lavalas.si Aristide avait donné la primature à Bazin, Apaid ne l'aurait pas renversé.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5862
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Mar 2 Jan 2018 - 3:51

Joel

C est pour cela qu'il faut s'organiser pour présenter un projet de société.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15506
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Mar 2 Jan 2018 - 6:57

-------- a écrit:
Joel

On va dechouker Jovenel . Trois mois plus tard on déchoukera son successeur. On va encore crier au coup d'état.  L'Onu revient pour assurer la stabilité.  Pourquoi ?Parce que nous ne sommes pas organisés Joel .savez-vous quand Aristide avait présenté le livre blanc auquel mon mentor Marc Bazin avait cru .Je croyais que c'était du sérieux pour me rendre que plus tard que Aristide n'y croyait pas non plus dans son livre blanc. C est pourquoi Bazin avait quitté le gvt lavalas.si Aristide avait donné la primature à Bazin, Apaid ne l'aurait pas renversé.

Vous revez MARC.
Apaid n'avait pas renverse ARISTIDE,il ne pourrait pas le faire "in a million years" comme disent les americains.
APAID et ses comparses n'etaient que des "cogs" dans la machine.
Vous pensez que si ARISTIDE avait nomme MARC BAZIN et que lui et BAZIN faisaient un minimum de reformes que lui et BAZIN ne seraient pas renverses?
Allez repasser les evenements de 1992,quand BAZIN comme PREMIER MINISTRE d'alors voulait dialoguer avec ARISTIDE en exil.
La junte au pouvoir d'alors lui avait envoye un message et il avait demissione.

Je vous le repete encore ,HAITI n'est pas QUEBEC.
Et puis reflechissez,MANIGAT un CONSERVATEUR avait ete renverse par l'IMPERIALISME en 1988.Demandez vous pourquoi.

C'etait l'ACTE de ELLIOT ABRAMS.C'etait le meme ELLIOT ABRAMS qui etait ASSISTANT-SECRETAIRE D'ETAT pour l'AMERIQUE LATINE sur les 2 BUSH et REAGAN.
Ce type etait responsable d'une GUERRE CIVILE au SALVADOR qui avait fait plus de 75 MILLE MORTS,dans un pays de 4 MILLIONS D'HABITANTS.Je pourrais vous expliquer qui est ce type.


En 2001,ARISTIDE pourrait avoir nomme 10 BAZINS cela n'empecherait pas a l'IMPERIALISME de le renverser,lui avec BAZIN.

En 1996 le peuple DOMINICAIN avait deffie l'IMPERIALISME et disait clairement qu'il ne voulait plus de l'EXTREME DROITE et les voleurs d'ELECTIONS.
La RD A CONNU UN CERTAIN PROGRES DEPUIS!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8832
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Mar 2 Jan 2018 - 12:33

Joel

L'un des problème du président Aristide c'est qu'il a toujours  été lent à agir . En politique il faut savoir écouter la rue  et s,ajuster en conséquence .  Prenons le cas de Martelly par exemple , on ne peut pas lui reprocher d'avoir pris trop de temps avant de nommer Evans Paul . En sélectionnant ce monsieur , il a contrôlé l'opposition et cela jusqu'à la fin de son mandat .
Vous allez me dire qu'il avait l’oligarchie avec lui  et je vous répondrais  qu'en politique il faut toujours chercher des alliés sinon  c'est la révolution ou le renversement  comme ce fut le cas avec Aristide .

Joel  vous même aviez reconnu  qu'il y a des forces qui ont empeché Aristide d'avancer . Que faisait Aristide pour surpasser ces forces et diriger le pays ? Pas grand chose il me semble !

Joel

Aristide savait ou il mettait les pieds en 2001 et franchement il aurait du être  mieux outillé que cela pour confronter ses ennemis nombreux .

Joel

Je ne reproche rien à Aristide . Je le respecte . Je ne veux pas le critiquer  mais ici on fait un débat pour éviter de faire les mêmes erreurs du passé .
merci de votre attention

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8832
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Mar 2 Jan 2018 - 13:12

Joel

Voici une compilation de mes échanges sur facebook


Afficher 6 autres commentaires
Obed Sergo Alexis
Obed Sergo Alexis On déchouquera Jovenel Moïse en 2018 ; après on tentera de déchouquer celui qui le remplacera. Comme ça, on restera dans la spirale de la violence sans jamais pouvoir présenter un projet de société pour ce pays englouti par les privilèges des uns et les corruptions des autres. BRAVO !
1
Gérer
J’aime · Répondre · 10h
Antoine Bonhomme
Antoine Bonhomme hm alexi sergo jwenn yon ti zo poul souse,
Gérer
J’aime · Répondre · 7 m
Marc Henry
Marc Henry Antoine Bonhomme Poukisa wou di sa ? Les choses évoluent mon ami . Il faut s'ajuster avec l'histoire et son contexte .
Gérer
J’aime · Répondre · 5 m
Marc Henry

Répondre...

Choisissez un fichier
Marc Henry
Marc Henry Vous avez décrit les perspectives. Mais qui va présenter ce projet collectif ?
Gérer
J’aime · Répondre · 9h
Obed Sergo Alexis
Obed Sergo Alexis Les personnes intelligentes qui ont aussi la faculté de penser. Et ce ne sont dans les partis politiques existants que l'on va les retrouver.
Gérer
J’aime · Répondre · 9h
Marc Henry
Marc Henry J'ose espérer que ces personnes intelligentes vont se montrer rapidement. Car depuis 30 ans elles sont cachées quelque part. Y a urgence.
Gérer
J’aime · Répondre · 1h
Marc Henry

Répondre...

Choisissez un fichier
Edouard Emile
Edouard Emile Non
Gérer
J’aime · Répondre · 1h
Marc Henry
Marc Henry Non quoi ? Merci d'être plus clair et précis !
Gérer
J’aime · Répondre · 1h
Edouard Emile
Edouard Emile Pas de dechoukay
Gérer
J’aime · Répondre · 20 m
Marc Henry
Marc Henry Edouard Emile Quelle serait l'alternative si on tient compte ce que je viens d'écrire à Obed Sergo Alexis et de ce que pense aussi notre bon ami Joel du forumhaiti.
Gérer
J’aime · Répondre · 19 m
Marc Henry
Marc Henry Joel croit que je suis dans le champs quand je parle de bien s'organiser et de planifier . Il m'accuse de voir Haiti avec des lunettes politiques du Quebec .
Gérer
J’aime · Répondre · 18 m
Marc Henry

Répondre...

Choisissez un fichier
Marc Henry
Marc Henry Obed Sergo Alexis que répondriez-vous aux amis qui disent que laisser Jovenel Moise organiser les prochaines élections , c'est comme lui donner un chèque en blanc pour imposer son successeur ? Précisons que je ne suis pas de cet avis mais nombreux de mes amis démocrates le pensent . C'est aussi une culture politique en Haiti que le président magouille pour faire passer son successeur désiré aux élections . Comment pourrait-on en finir avec cette culture ?
Gérer


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15506
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Mar 2 Jan 2018 - 14:35

Marc H a écrit:
Joel

L'un des problème du président Aristide c'est qu'il a toujours  été lent à agir . En politique il faut savoir écouter la rue  et s,ajuster en conséquence .  Prenons le cas de Martelly par exemple , on ne peut pas lui reprocher d'avoir pris trop de temps avant de nommer Evans Paul . En sélectionnant ce monsieur , il a contrôlé l'opposition et cela jusqu'à la fin de son mandat .
Vous allez me dire qu'il avait l’oligarchie avec lui  et je vous répondrais  qu'en politique il faut toujours chercher des alliés sinon  c'est la révolution ou le renversement  comme ce fut le cas avec Aristide .

Joel  vous même aviez reconnu  qu'il y a des forces qui ont empeché Aristide d'avancer . Que faisait Aristide pour surpasser ces forces et diriger le pays ? Pas grand chose il me semble !

Joel

Aristide savait ou il mettait les pieds en 2001 et franchement il aurait du être  mieux outillé que cela pour confronter ses ennemis nombreux .

Joel

Je ne reproche rien à Aristide . Je le respecte . Je ne veux pas le critiquer  mais ici on fait un débat pour éviter de faire les mêmes erreurs du passé .
merci de votre attention


MARC;
Je n'accorde pas une importance primordiale a l'oligarchie.Elle n'est pas beaucoup sans l'IMPERIALISME.Cette oligarchie n'accepterait aucune reforme dans la structure economique du pays.
Elle est dans une situation "low risks,high rewards".
Allez entendre ou lire les reflexions ,de votre "mentor" MARC BAZIN sur la bourgeoisie haitienne.
Une bourgeoisie qui est responsible de pas meme 20000 EMPLOIS et qui a un tel poids.
Reflechissez plutot sur cet ARTICLE d'un VIEUX COMBATTANT le Dr FRANTZ LATOUR qui est dans sa HUITIEME DECENNIE
http://haitiliberte.com/aux-cotes-du-peuple-haitien-pour-une-annee-2018-de-lutte-continue-de-mobilisation-et-de-plus-grands-espoirs


Aux côtés du peuple haïtien pour une année 2018 de lutte continue, de mobilisation et de plus grands espoirs


Par Frantz Latour -

December 27, 2017

0



L’année 2017 s’achève et notre mémoire se souvient que depuis le parricide de 1806 le peuple haïtien poursuit inlassablement son combat pour atteindre le plein épanouissement  de sa dignité et de sa souveraineté. Au lendemain de l’indépendance, l’architecte de l’historique percée antiesclavagiste à Vertières, voulait que la terre revienne à ces va-nu-pieds qui avaient mené leur guerre héroïque contre l’oppresseur colonialiste. L’assassinat de Jean-Jacques Dessalines, le 17 octobre 1806, coupa court à cet espoir des masses haïtiennes. En lieu et place de terres auxquelles elles avaient droit, les classes possédantes confinèrent la majorité paysanne au «pays en dehors». Après plus de deux siècles de combat et de résistance à l’oppression, avec ses flux et reflux, le peuple haïtien n’a pas encore retrouvé son angle de repos.

Il poursuit inlassablement son combat et sa résistance. Il en a l’habitude et le courage, depuis le mouvement paysan revendicateur des Piquets dirigé par Goman et Acaau, l’horrible massacre de Marchaterre, la glorieuse guérilla nationaliste de Péralte et de Batraville, la révolte libertaire de 1946 sous l’impulsion d’une avant-garde intellectuelle ardemment militante, le flux contestataire croissant des masses accompagnées par une intelligentsia consciente des enjeux démocratiques et qui aboutit à la chute de la dictature duvaliéro-jean-claudiste, les vigoureuses démarches militantes de l’après -7 février 1986 pour l’instauration d’une vraie démocratie, la victoire populaire du 16 décembre 1990, jusqu’aux fréquentes manifestations de rue de ces dernières années contre la présence des forces d’occupation, contre la faim, contre un régime imposé par les Clinton, contre la volonté sournoise du pouvoir de vendre l’honneur national et les ressources du pays au plus offrant et dernier enchérisseur.


Le combat continue contre les nouveaux maîtres qui ont repris sans gêne aucune les pratiques d’exclusion et de répression des masses travailleuses, comme au temps de la colonie.

Le combat continue contre les nouveaux maîtres: les grands dons ou les grands propriétaires terriens, la bourgeoisie commerçante, l’appareil répressif d’État, les politiciens sans pudeur qui ont trafiqué la volonté populaire. La lutte continue malgré ses reflux, malgré les trahisons de secteurs qui se disaient anti-impérialistes et péraltistes, malgré les disparitions de jeunes militants dans l’après-7 février 1986, malgré le massacre de la ruelle Vaillant, malgré la collusion des clergés avec un pouvoir conduit par un chanteur de carnaval obscène et parachuté par l’impérialisme, malgré des ruptures fracassantes et déroutantes entre «frères» d’une certaine «famille».

Le combat continue contre les nouveaux maîtres qui ont repris sans gêne aucune les pratiques d’exclusion et de répression des masses travailleuses, comme au temps de la colonie. Le combat continue malgré les chirepit entre les fractions des classes exploiteuses affublées de slogans démagogiques : «le pouvoir aux plus capables» et «le pouvoir au plus grand nombre». Au demeurant, elles ont toujours aspiré à concentrer entre leurs mains le pouvoir économique et le pouvoir politique. Incapables de se rallier autour d’un projet national, nationaliste, porté par une plate-forme dotée d’un minimum d’idées progressistes, elles ont préféré s’étriper dans une tentative constamment renouvelée d’hégémonie totale.

Le combat continue contre les nouveaux maîtres: les grands propriétaires terrains, les gros bourgeois, les éléments d’une petite bourgeoisie éduquée mais politiquement arriérée, quelques intellectuels dépravés, les descendants politiques des Conzé, les hiérarchies catholique et protestante qui ont pactisé avec l’occupant yankee jusqu’au moment où frustrés de voir leurs intérêts immédiats affectés, humiliés par des Blancs racistes qui les tenaient tous pour des nègres avec un vernis d’appartenance francophone de façade, ils ont profité de la résistance armée déclenchée dans le milieu paysan et par les paysans, de la grande grève des étudiants de Damiens, du militantisme communiste d’un Jacques Roumain et de l’action militante de quelques intellectuels progressistes, tous blessés par la honte de l’occupation pour manifester leur indignation et leur ras-le-bol et réclamer le départ des «Blancs».

Le combat continue contre les accapareurs de pouvoir qui ont siphonné et détourné les fonds PetroCaribe à leur avantage personnel, contre des renégats et des transfuges qui ont rejoint, toute fierté «progressiste» bue, les rangs des serviteurs de l’impérialisme «genoux ployés devant le dieu-papier à l’effigie de Washington», contre des pouvoirs corrompus, contre un chef d’État inculpé et jouant au grand fonctionnaire honnête. Il continue, pour que l’on ne nous trompe plus avec des programmes-miroirs aux alouettes genre «5E», «Programme de scolarisation universelle gratuite et obligatoire (PSUGO), «Ti Manman chéri», «Caravane du changement» et autres, autant de distractions pour détourner les revendications populaires, d’autant que les types ne sont nullement concernés, «se manje [y] ap manje».

Le combat continue contre les assoiffés d’hégémonie politique, de pouvoir octroyé par le «Blanc» via ses relais-fantoches noirs au pays. La lutte continue pour que la vie ne reste plus un calvaire pour l’Haïtien, pour que le pain de l’existence «n’ait plus sur ses lèvres un goût de fond de mer et d’aloès», pour que le jour ne ressemble plus à la nuit, pour que des compagnies canadiennes et américaines ne viennent plus piller nos ressources minières, pour que l’étranger ne vienne plus voler la force de travail des paysans condamnés soit à l’exode intérieur vers les usines d’assemblage, soit à l’exil presque obligé dans les bateys dominicains, et pour que enfin les vivres soient partagés équitablement autour de la grande table nationale.

Au peuple haïtien, à la force d’âme indomptable, nous souhaitons, au nom du journal, une nouvelle année de plus grand courage pour continuer son combat, une plus vigoureuse action de masse bien concertée pour écarteler les ténèbres de l’injustice, d’une occupation déguisée et de l’oppression qui l’enferment dans un ghetto de malheur. Nous lui souhaitons toute la persévérance dont nous la savons capable pour enfin voir avancer avec succès son combat pour une société plus juste, pour un avenir meilleur, pour une autre Haïti qui nous soit chè mèt, chè mètrès.

Tous aux côtés du peuple haïtien pour une année 2018 de lutte continue, de mobilisation et de plus grands espoirs!

23 décembre 2017
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubert
Super Senior


Masculin
Nombre de messages : 120
Localisation : Province de Québec
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Si possible avant le 7 février   Mer 3 Jan 2018 - 2:36

Depuis  plusieurs années, Marc, je dénonce la médiocrité.  L'on se souvient de ce personnage qui insultait vertement sur le forum de haitiwebs, ce fameux kakakok.  À l’époque, pour tout argument, il usait des grossièretés de manière  à décourager ceux qui ne partageaient pas son point de vue. C’était un personnage médiocre. Qu’on se rappelle de ce discours prôné bien avant 2004 d’un certain groupe qui réclamait le pouvoir au plus capable. L’on a eu 2004 avec des technocrates supposés au pouvoir. L’on a eu René Préval élu majoritairement  du fait qu’il était à un moment donné un élu lavalassien.  Arrivé sous une nouvelle bannière politique, la masse populaire croyait réellement en lui pour soulager la misère et apporter plus de justice dans ce pays. Paix à son âme, il s’est penché du côté des oppresseurs du pays en laissant la masse dans la crasse.   L’événement de 2004  nous a permis de démasquer des pseudos-intellectuels complexés travaillant pour une oligarchie rétrograde et raciste.  Et aujourd’hui, plusieurs de ces intellos de pacotilles se taisent dans un silence coupable. Vous les connaissez!

L’on a eu Martelly qui, lui-même, avait promis sous les ondes de radio canada en campagne qu’il allait s’entourer de gens compétents pour gérer le pays puisqu’il avait reconnu qu’il n’en avait pas.  Sitôt élu, vous le savez, il s’est surtout entouré de gens lui permettant d’enrichir sa famille et son entourage. Oui, Haïti est une vache à lait pour les voleurs!  Et,  Martelly sait très bien qu’il détient de l’argent mal acquis.  Et bien mal acquis…  Demandez à Guy Phillipe, Toto Constat, Duvalier etc…

Jovenel Moïse est arrivé dans un contexte assez flou au pouvoir.  L’on doit se rappeler aussi de la fraude électorale massive ayant conduit Privert au pouvoir.  Sans vouloir m’attarder sur la défaillance de Privert, il est clair et net, Jovenel est bénéficiaire d’une falsification l’ayant conduit au pouvoir. Et même s’il aurait réussi à faire diminuer le taux de chômage, à réduire la misère dans le pays, à faire émerger une classe moyenne viable. À mes yeux, Jovenel est un voleur, il le restera et le demeurera. Il n’a pas su faire la lumière sur ces nombreuses transactions bancaires nébuleuses.  Le confiez-vous votre budget familial? Hum, j’en doute! Pourtant, il gère la nation.  Je n’ai jamais encouragé la médiocrité. Un résultat bancal, la restitution d’une armée sans la définition du rôle de cette armée, Jovenel est la honte de ce pays. OSEZ ME DIRE LE CONTRAIRE! OUI, IL FAUT LE DÉBOUBOLONNER!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8832
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Mer 3 Jan 2018 - 11:30

Cher Loubert

Bonne année 2018 et la lutte se poursuit .

Loubert  , je ne suis pas contre le dechoukage mais   je ne vois pas ou on s'en va  cette opposition. Je crois qu'il faut mettre la pression sur elle aussi car après toutes ces années de crises politiques  comment expliquer que l'opposition est toujours démunie, divisée  et mal préparée ? On dirait qu'elle n'a rien  appris . Elle n'a pas changé . Elle se présente  en 2017 comme si elle avait été encore dans les années 90 .  Elle ne planifie rien  . Elle est  sans organisation , sans direction, sans leadership . Il est clair pour moi qu' elle n'est pas prête à faire ce que doit pour sortir PHTK au pouvoir . A cet effet, pourquoi dechouker   maintenant pour se faire dechouker dans 2 ou 3 ans à son tour ? Cela n'a pas de sens.

L'opposition doit être claire . Elle doit nous dire comment elle va faire pour conduire Haiti vers le développement économique et en finr avec les crises politiques . Il faut en finir avec l'improvisation . Il faut dechouker oui mais il faut surtout avoir des objectifs clairs  et les moyens pour les réaliser  . C'est mon opinion.

PS: Kakakok n'est plus d'actualité . Il a perdu ce type .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15506
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Mer 3 Jan 2018 - 12:34

MARC;
POZE!!!!
Je vous le repete,vous tombez dans le PIEGE des PHTK.

ORGANISATION?
De quelle ORGANISATION parlez vous?
Je vous le repete encore si je l'ai deja dit.Les DES etaient truques ,pipes pendant les dernieres ELECTIONS.Si JOVENEL BANNANN avait realise SEULEMENT 5% des VOIX ,il aurait toujours ete nomme PRESIDENT par l'appareil totalitaire?
Est ce que le temps est propice,on devrait demander des comptes a PRIVERT et ses CONSEILLERS?
On est en face d'un POUVOIR FASCISTE qui ne dit pas son NOM.
Cessez de blamer l'OPPOSITION qui ne combat pas a ARMES EGALES.Soyez sceptique de l'OPINION des anciens OFFICIERS FADH.

Ne les voit on partout dans l'administration PHTK!!!!

L'opposition est divisee,le mouvement LAVALAS est divise?
BAH!!!!!
MARC;
ON N'EST PAS DANS UNE DEMOCRATIE!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5862
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Mer 3 Jan 2018 - 13:43

Joel


Si on ne met pas la pression sur l'opposition , elle ne changera jamais . On aura toujours une opposition divisée permettant au PHTK de voler les élections.

Joel , mwen pa fe voye monte , mwen jis fe yon konsta ke  lopsisyon dans son format actuel ne  va nulle part . Elle peut dechouker mais on peut la dechouker aussi .

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15506
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   Mer 3 Jan 2018 - 20:01

Abordons la question "ak tet fret".

Ou sonje sa w te konn di le ARISTIDE te ann EKZIL lan ,ou te di ke PREVAL se te AVNI mouvman LAVALAS ,pou ARISTID te wete KO l.
Korije m si w vle ,ki jan sa teABOUTI.
Ou sonje mwen te di w,dapre ZAK PREVAL t ap poze ke MISYE se te yon "fellow traveler" GNBis.
San mwen pa bezwen bat TANBOU m,mwen te gen REZON.
PREVAL se te pi gwo ADVESE ke LAVALAS te genyen,yon PREZIDANS MANIGAT t ap pi bon pou LAVALAS,paske li pa t ap ka oze fe sa PREVAL fe kont LAVALAS.

MAK;
Menm si LAVALAS te INI ,li pa t ap genyen ELEKSYON TRIKE sa a.ZO an te TRIKE.

Se te yon ANAK e sa te komanse ak le MATELI te desann ak 40 SIYATI pou w te anrejistre yon PATI POLITIK .
Lan ki PEYI SA POSIB!!!!!!

E le w di ke yo ka DECHOUKE OPOZISYON an tou ,mwen pa konn de ki sa w ap pale.

MAK,
GNBis,ekstrem dwat lan PE yon PREZIDANS LAVALAS ,paske presizeman li ap difisil pou yo DECHOUKE YO,SI YO TA TOUNEN.

Gen anpil EKZANP lan TOUT AMERIK lan ,le te gen yon GOUVENMAN "GOCH" ki retounen apre yon DECHOUKAJ.
Yo aprann.
Lan DOMINIKANI la a EKSTREM DWAT lan MAJINALIZE depi 1996,san nou pa bliye NICARAGUA,BOLIVI elt.

Sitou EKSPERYANS DWAT lan ann AYITI,SE NEGATIF SOU TOUT LA LIY!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faut-il dechouker le président en 2018 ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faut-il dechouker le président en 2018 ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Paul Magloire un président qui avait de l'envergure, un leader de fort calibre
» Lettre de protestation d'un haitien au président Lula du Bresil
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: