Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute

Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Mar 17 Avr 2018 - 9:31

Gen yon KONFERANS ki ap fet sou KILTI AFRIKEN lan AMERIK lan.
SE LAN KIBA!!!!
Eske AYITI PREZAN.
Mwen doute ,mwen si yo t ap prezan ,si se te sou KILTI FRANSE!!!!!



XVII CONFÉRENCE INTERNATIONALE
CULTURE AFRICAINE ET AFRO-AMÉRICAINE
SANTIAGO DE CUBA, 12 au 16 Juillet, 2018
Centro Cultural Africano “Fernando Ortiz”

Dédiée a l'Afrique et son influence dans les pays de la région

Le Centre Culturel Africain “Fernando Ortiz”, la Direction Provinciale de la Culture, la Chaire UNESCO d’Etudes Afro-ibéro-américaines de l’Université d’Alcalá, la Chaire d’Etudes Afro caribéennes “ Rómulo Lachatañeré”, la Direction des Relations Internationales du CAP, le Centre de Langues Appliquées et L’Université Oriente invitent à la XVII Conférence Internationale de la Culture Africaine et Afro-Américaine qui se tiendra à Santiago de Cuba du au 11 au 16 Avril 2018.

La rencontre propose de réunir spécialistes, étudiant ainsi que toute personne intéressée par les thèmes africains et afro-américains, et d’ouvrir un espace de réflexion sur les problèmes les plus urgents de la thématique, et cela grâce à une pluridisciplinaire.

Sont invités, des chercheurs en sciences sociale, des artistes plastiques, médecins, cinéastes, musiciens, chorégraphes, danseurs, prêtres et pratiquants des religions populaires de racines africaines, et de façon plus générale, tout ceux qui sont intéressés, afin de créer un débat sur les thèmes suivants:

Iº- THÉMATIQUES GÉNÉRALES

* L’Afrique précoloniale : structures sociales, politiques et économiques.
* La traite Atlantique. Son approche dans l’historiographie actuelle. L’esclave et ses formes d’affranchissement. Palenque et marronnage.
* L’attitude de l’Africain avant la traite.
* Genèse des premiers affrontements avec les étrangers.
* L’Afrique coloniale. Principaux établissements Européens. Formation de pays et de nationalités sur le continent. Guerres de Libération. Relations de l’Afrique avec le reste du monde.
* L’apport africain en tant que composant d’identité nationale pour les peuples d’Amérique de la Caraïbe pour une reconnaissance de notre sujet historique.
* Diachronie et symphonie dans les études linguistiques, philosophiques, historiques et littéraires sur l’Afrique, l’Afro-Amérique et l’Afro-Caraïbe.
* Culture et identité sur le continent Africain.
* Genre, race et identité culturelle.
* Les Africains et leurs descendants dans le Nouveau Monde.
* Multiculturalisme, transculturation et ré africanisation comme tendances actuelles pour traiter le composant Africain dans le Nouveau Monde.
* Les relations politico-culturelles entre Afrique et populations Américaines et Caribéennes.
* Les religions africaines dans leur contemporanéité.
* Les dites religions universelles en Afrique, Eglises catholiques, protestantes, anglicanes, Islamismes, etc.
* Situation sur le continent des religions africaines traditionnelles dans l’actualité.
* L’Afrique au XXIème siècle. Les problématiques culturelles actuelles du continent.
* L’historiographie écrite par les Africains.

IIº- Ateliers

A- Atelier “La couleur et la Forme”

Dédié à toutes les expressions des arts plastiques dans lesquelles l’apport africain est manifeste. Pourront participer, peintres, sculpteurs, céramistes, graveurs, photographes, avec des travaux théoriques se référant aux thèmes suivants :
* La marque africaine dans les arts plastiques du nouveau monde. Sphère de contact et influences.
* Les arts plastiques sur le continent Africain.
* Le concept de l’artiste en Afrique et en Amérique.

Ils pourront également participer par un échantillon de leur travail, trois pièces tout au plus, lesquelles seront exposées dans un salon collectif, après étude et accord préalables du comité organisateur de l’évènement.

Les inscriptions doivent être conformes aux dispositions générales de la présente convocation.

B- Atelier “Images”

Dédié au cinéma et à la vidéo de caractère ethnologique, qui recueille les images et la perception de l’influence africaine dans la culture cinématographique Américaine, ainsi que celle du cinéma africain.
Les participants pourront projeter filmes, vidéos, et exposer des travaux théoriques sur des thématiques telles que :
* Littérature, cinéma et vidéo. Traitement des descendants africains dans les médias.
* La vidéo à caractère ethnologique. Son apport à la compréhension de la réalité africaine ainsi qu’au processus de transculturation de celle-ci dans le Nouveau Monde.
* Perspectives du cinéma et de l’audiovisuel en Afrique.
La date limite de réception des supports audiovisuels est fixée au 15 Décembre 2017.Ceux-ci doivent être composés d’un résumé thématique et technique de l’œuvre, ainsi que les informations sur son réalisateur. Les vidéos et autres supports filmiques ne pourront excéder les 30 minutes. La décision du Comité d’Organisation est irrévocable.

Les inscriptions doivent être conformes aux dispositions générales de la présente convocation.


C- Atelier “Le rythme ancestral”

Dédié à la musique et aux danses d’origines africaines.

Pourrons participer, chorégraphes, musiciens, danseurs, musicologues et étudiants en général, qui pourront débattre des thèmes suivants :

* La musique africaine : histoire, évolution et situation actuelle sue le continent.
* L’influence africaine dans la musique et dans les danses du Nouveau Monde. Analogies, différences, transformations et processus de création, jusqu’à la formation de la musique nationale
* L’élément Africain comme base de montages d’œuvres musico-dansées.
* Actualité de la musique et de la danse en Afrique.

Des performances n’excédant pas les 10 minutes, et d’au maximum 4 danseurs pourront être présentées.
 
Dans le cas des groupes qui choisiront de participer dans leur intégralité, il leur sera proposé des espaces scéniques de la ville pour leur représentation à condition, bien entendu, que celles-ci s’inscrivent comme expositions dans le cadre de la Conférence. Ces représentations ne seront rémunérées.

Les inscriptions doivent être conformes aux dispositions générales de la présente convocation.

D - Atelier “Masque”

Dédié au théatre. La marque africaine et les descendants Africains sur la scène, pour une vision contemporaine de ceux-ci.
Pourront y participer : Acteurs, directeurs théâtraux, scénographes et plus généralement les étudiants en arts scéniques. Ils pourront y partager leurs expériences en débattant sur les thèmes suivants :

* La présence d’éléments africains dans les réalisations théâtrales
* Les descendants Africains sur les planches ; comme sujet de l´histoire et comme dramaturge.
* Le théâtre en Afrique.
* La littérature africaine et sa représentation théâtrale.

Dans le cas des groupes qui choisiront de participer dans leur intégralité, il leur sera proposé des espaces scéniques de la ville pour leurs représentations à condition, bien entendu, que celles-ci s’inscrivent comme exposition dans le cadre de la Conférence. Les représentations ne seront pas rémunérées.

Les modalités d’inscription sont celles, générales, de l’évènement.

Dans le cas de troupes théâtrales qui désireraient participer, et sous accords préalable de la direction de l’évènement, un tarif spécial d’inscription pourra leur être proposer.

IIIº- Symposium: Médecine et Culture

Espace dédié aux relations qui se sont développées entre les sciences médicinales et les disciplines des sciences sociales à partir de la pratique de la médecine internationaliste cubaine et des autres organismes de santé qui établissent de même, par la voie médicale, des contacts interculturels.

Dédié aux médecins, afin qu’ils puissent exposer leurs expériences tant sur le terrain médical, avec des travaux de leur propre spécialité, que sur les défis auxquels leur expérience du choc culturel les a confronté.

Ils pourront présenter leurs travaux sur :

* La médecine traditionnelle africaine. Évolution et relation avec les autres dans le Nouveau Monde.
* Médecine tropicale en Afrique et chez les Afro-Américains.
* La médecine homéopathique.
* L’expérience médicale cubaine en Afrique. Relation entre Médecine et Culture.
* Médecins Sans Frontières et autres organisations similaires dans leur approche de la médecine et de la culture.
* L’Organisation Mondiale de la Santé et son rôle en Afrique.
* Maladie et Ethnicité.
* Médecine, politiques médicales et relations humaines.
* Maladies endémiques en Afrique et en Amérique.
* Epidémies, virus et contrôle de la propagation des maladies

IVº- RÈGLES GÉNÉRALES DE PARTICIPATION

A- Réception des exposés et communications  

Les travaux devront ètre accompagnés d’informations générales : titre du document, noms et prénoms de(s) auteur(s), grade scientifique, catégorie de l’exposant, institution et pays de provenance, adresse, téléphone, fax, email. Les travaux ne pourront avoir plus de deux auteurs et ceux-ci ne pourront pas apparaitre dans plus de deux publications.

L’auteur ou le coauteur qui ne pourra participer à l’évènement recevra son diplôme d’exposant et son disque avec la publication s’il paye les frais d’inscription.

Dans le cas des ateliers, tant pour les travaux théoriques que pour les photographies et arts plastiques, les résumés et titres des œuvres filmiques ainsi que les détails des œuvres, devront être envoyées afin d’être inclues au livres des Travaux de la Conférence.

Les exposés pourront avoir un contenu d’au maximum 12 pages. Si le document excède ce nombre de page le travail ne pourra pas être accepté pour un format de 15 minutes d’expositions. Ces travaux seront publiés sur un DVD pour lequel il faudra qu’ils soient remis sous le format digital suivant : document Word, double espace, police arial 12 pour les textes et arial 10 pour les bibliographies et les notes (ces dernières seront insérées à la fin du document et leur extension ne sera pas comptabilisée dans le nombre de pages).

Ne seront pas admis les travaux en formats PDF. Ne seront pas admises les présentations décoratives dans les travaux (entêtes, pages de présentation etc.). Les photographies et graphiques devront être mis à la fin du document et seront sujets à des critères éditoriaux.

Les travaux seront acceptés jusqu’au 15 décembre 2017.

Seront uniquement publiés les travaux qui remplissent les critères précédents. Le Comité Organisateur n’est pas responsable de la publication des travaux qui arriveront après les dates données d’admission et qui ne seront pas conformes au prérequis établis par la présente convocation.

Le verdict du Comité scientifique et du Département Editorial est irrévocable et les intéressés en seront informés jusqu’au 15 janvier 2018.

B- ATELIERS  

Dans le cas des artistes plastiques, ils devront envoyer un bref CV de 2 pages maximum et des photos des œuvres qu’ils présenteront afin d’être inclus dans le livre des Travaux de la Conférence. De même, les acteurs, et danseurs s’accompagneront du synopsis de leurs œuvres et d’un CV. S’il s’agit d’un groupe, un présentation de celui-ci et de leur histoire de 3 pages tout au plus

C.- Billets:

Le Comité Organisateur n’est pas responsable des déplacements des participants depuis et jusqu’aux provinces d’origine.

D- Frais d’inscription

Exposants et délégués 200.00 CUC / MN
Etudiants 100.00 CUC / MN
Dans le cas de ceux qui désireraient juste participer à certains moments spécifiques de l’évènement un prix préférentiel convenu avec la direction de l’évènement leur sera proposé.
50.00 CUC / MN par atelier
30.00 CUC / MN pour participer une journée à une Commission de travail.

NOTE: LE PAIEMENT S’EFFECTUE UNIQUEMENT EN MONAIE CUC, aucune autre monnaie ne sera acceptée.

E- Hébergement  

Il y aura des modules de logement a des prix accessibles dans des hôtels de la ville, lesquels pourront être sollicités par le Comité Organisateur ou par le tout opérateur « Agencia Paradiso ».

F- Langues

Anglais, Français et espagnol.


G- Contacts  

Dra. Marta E. Cordiés Jackson
Directora Centro Cultural Africano "Fernando Ortiz"
Coordinadora General de la XVII Conferencia
Dirección: Avenida Manduley No. 106 esq. A 5ta
Reparto Vista Alegre, Santiago de Cuba, CP: 90400
Telefax: (53–22) 667129-667144
(53–22) 623893 (noches)
E–mail: martacordies@gmail.com,

Lic. Maria Liduvina Bergues Garrido
Resp. Relaciones Inteernacionales Centro Cultural Africano
dayanet@sc.sc.rimed.cu

Lic. Marta Vergés Martínez
Comision Cientifica
ccult.f.ortiz@cultstgo.cult.cu

Dr. Luis Mancha
Coordinador Internacional
De la Cátedra UNESCO de Estudios Afroiberoamericanos.
E-mail: luis.mancha@uah.es


Organizador Profesional de Congresos (OPC):
Paradiso
Especialista Comercial Ana Cecilia Hardy Medina
Santiago de Cuba
Email: paradiso@scsc.artex.cu
Tel: 53 22 620214/654814





Copyright © 1997-2013 AfroCubaWeb, S.A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8055
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Mar 17 Avr 2018 - 9:47

Mwen ta swete Ayiti patisipe lan konferans saa. Se XVII èm nan, mwen pa konnen si Ayiti te janm ale lan lòt yo.

Si w gade tout pwogram nan, Ayiti gen tout kalifikasyon pou montre ke li se premye reprezantan kilti afriken sou kontinan an, men tout: gen twòp obskirantis lan oeyi nou an. Kiba te dwe mete Ayisien pami lòt lang yo, paske gen plis kiben ki pale lang nou an ke Franse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Mar 17 Avr 2018 - 10:54

SASAYE;

Gen 10% POPILASYON KIBA a ki konprann ou byen pale KREYOL AYISYEN.
Se 2zyem LANG ki pi pale lan KIBA.
Yo pale l lan la HAVANN,lan PWOVENS GUANTANAMO,lan PWOVENS MATANZAS e sitou lan PWOVENS ORIENTE kote SANTIAGO ye.

Fre CASTRO yo ki soti lan PWOVENS ORIENTE te degaje yo ase byen lan KREYOL.

Kanta ke AYISYEN ta pi fonde lan KILTI AFRIKEN .Mwen pa fin DAKO ,senpman paske dan de PEYI tankou KIBA ak BREZIL pa t janm gan REYAKSYON GRENN KRAZE kont KILTI AFRIKEN.
Tankou KANPAY REJETE yo pa EGZANP.
Gen anpil PRATIK ki te anba CHAL lan KIBA ke FRE CASTRO yo mete a KLE e ki ap ede JENN KIBEN yo.

Se sa nou rele SOSYETE SEKRE ann AYITI yo ou byen pa lot NON tankou ZOPOB,VLENBENDENG,MAKENDA elt....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Mar 17 Avr 2018 - 11:35

Sa a se RANKONT yon SOSYETE ABACUA lan PWOVENS MATANZAS.Si se te ann AYITI yo t ap blije rankontre lan nwit an SEKRE.

FIDEL apresye SOSYETE sa yo.ABACUA gen RASIN li lan "basen NIGER" lan.

SOSYETE yo ede JENN yo pou yo respekte GRANMOUN,pou yo pa rantre lan VOLO elt.....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8055
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Mar 17 Avr 2018 - 14:59

Jowèl 

Se paske gen 10 pousan kiben ki famiilye ak lang Ayisien ki fè m mande poukisa yo pa mete lang nan avèk lòt lang ofisyèl yo.


Malgre pèsekisyon legliz katolik ak pwotestan, pratik Vodou pa janm bese e okontrè lap pran plis elan toujou. Menm lelit tilolit lan pratike l an kachèt.

Kidonk, Ayiti rete pi gwo reprezantan kilti afriken. 
Poukisa? Paske kilti ewopèen ak franse konsantre lan lavil e yo pa janm touche majorite popilasyon an ki lan zòn riral yo.
Kilti ayisien an rete inganm orijinal, lè moun lavil pa menm metrize kilti ewopeyen ke yo renmen an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Mar 17 Avr 2018 - 20:46

Se sa menm ,se yon KILTI EWOPEYEN AVARYE ke ELIT lan detemine pou yo kenben.

FRANSE ki konn AYITI konsidere MESYEDAM sa yo kom "clown"
Yo separe yo de KILTI MAJORITE an .Se KILTI AVARYE sa a ki bay PAKET MOUN sa yo ki pa konn li yo e yon POPILASYON ki ap viv EKONOMIKMAN lan MWAYENNAJ.

CASTRO te deside pou l KONBAT PREJIJE RASYAL lan KIBA se pou l te VALORIZE KILTI AFRIKEN an ,ki se KILTI MAJORITE POPILASYON an.
Sa pa vle di ke pagen PREJIJE RASYAL lan KIBA non,tankou CASTRO te di l se lan DI pou w ELIMINE 3 a 400 zan DISTWA.Men li eseye

Ann AYITI ,gen yon GRENN RELIJYON ke MOUN KAPAB al lan RADYO ou byen TELEVIZYON pou w di ke se RELIJYON DYAB,se RELIJYON POPILE an.
Ki sa ki DYAB lan ou pa konnen.Yon ENVANSYON EWOPEYEN yo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Mer 18 Avr 2018 - 7:32

Kontinye pale de ABACUA e SOSYETE SEKRE KIBEN yo.
Mwen si ke si w ale lan ZON REKILE LATIBONIT yo pa egzanp ,w ap jwenn ABACUA.
SOSYETE AFRIKEN yo ann AYITI ,yomenm yo SEKRE vre.Se lan nwit yo rankontre.
Yo telman PE ,pou MOUN pa konnen ke yo se MANM SOSYETE sa yo ,gen TRADISYON ke yo konn voye POUD sou MOUN.
Tou senpman paske si yo konnen ke yo se MANM SOSYETE sa yo ,y ap di ke yo se LOUGAWOU ak lot RANS kon sa.

ABACUA se yon SOSYETE AFRIKEN ANSYEN.Genyen yo lan BREZIL ak gwo KONSANTRASYON MOUN DORIJIN AFRIKEN e tankou m m te di l ;pa gen DOUT ke yo ann AYITI tou.

Sa a te TELEVIZYON KIBEN an ki ap EKSPLIKE ABACUA.
ANTONIO MACEO ,JENERAL AN CHEF LAME REVOLISYONE ki te fe LA GE ENDEPANDANS KIBA a te ABACUA.Petet JOSE MARTI te sa tou:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8879
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Mer 18 Avr 2018 - 20:51

Joel

J'ai mis ce lien sur ma page facebook  et voici une intervention d'un ancien jeune homme du forum  s'adressant à vous ;
Edouard Emile Edouard Emile Ou etait joel lorsqu'on a rejetté ls presence d'haiti a l'UA a écrit:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Jeu 19 Avr 2018 - 6:59

Je ne comprends pas la question.

Qu'est ce que HAITI a a voir avec l'UA.
L'UA est une organisation politique des pays du CONTINENT AFRICAIN.Notre CULTURE est a PREDOMINANCE AFRICAINE.

Le Canada et les ETATS UNIS ont une CULTURE a predominance europeenne je ne vois pas que ces pays demandent une admission a l'union europeenne.
MARC ,LA CALCULATION que des pays comme CUBA et le BRESIL est que combattre la CULTURE de la majorite de la POPULATION d'un pays est contre-productif.
C'est ce que nous faisons en HAITI depuis sous BOYER,accelere en 1860 avec le CONCORDAT signe avec l'EGLISE CATHOLIQUE.

En 1860 toutes les PRATIQUES du PEUPLE HAITIEN ,les PRATIQUES que la grande majorite de la POPULATION avait importe avec elle d'AFRIQUE etaient qualifiees de "diaboliques".

Nous avons un DENIEMENT en HAITI qui continue de DETRUIRE notre PEUPLE.
Notre CULTURE n'est pas EUROPEENNE.
Et je pense que si on demande a votre jeune AMI pourquoi le FRANCAIS continue d'etre une LANGUE NATIONALE en HAITI;il debitera toutes sortes de CLICHES ,de LIEUX COMMUNS.

MARC;
Comme CUBA et le BRESIL notre CULTURE est a predominance AFRICAINE et notre LANGUE NATIONALE est ABSOLUMENT LE CREOLE,uniquement LE CREOLE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8879
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Jeu 19 Avr 2018 - 11:31

Il disait que tu n'avais rien dit en 2016 . C'est sa question pas la mienne .


Despite reports, Haiti not joining the African Union
World May 20, 2016 6:02 PM EDT
The African Union is denying that Haiti will become the organization’s first non-African member, stating that “only African States can join the African Union.”
“Haiti will not be admitted as a member state of the African Union at its next summit to be held in Kigali, Rwanda, as erroneously reported by several media outlets,” the organization said in a prepared statement.
Rumor of the change stemmed from a report by South Africa’s Morning Live, which was then picked up by media outlets in the United States, Haiti and its diaspora. The report even featured an interview with Haiti’s high commissioner to South Africa, Jacques Junior Baril.

https://www.pbs.org/newshour/world/despite-reports-haiti-not-joining-the-african-union
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Jeu 19 Avr 2018 - 12:43

MARC;
Ma reponse etait au type qui avait pose la question.

Ca ne fait pas de sense que l'UNION AFRICAINE accepterait un MEMBRE qui n'est pas du CONTINENT AFRICAIN.

L'UNION AFRICAINE comme je l'ai deja dit est une ORGANISATION REGIONALE.

HAITI N'EST PAS UN PAYS DU CONTINENT AFRICAIN.

Il y a aussi un component militaire a l'ORGANISATION DE L'UNITE AFRICAINE.

Ceux qui avaient demande que HAITI SERAIT MEMBRE accepteraient ils que l'UA intervienne quand il y a un COUP D'ETAT MILITAIRE en HAITI (lol)?

ADYE!!!!!

MARC;
Voici la traduction francaise du petit entrefilet ,bien que je sache que vous comprenez l'ANGLAIS:

Malgré les informations, Haïti ne rejoint pas l'Union africaine
Monde 20 mai 2016 18:02 HAE
L'Union africaine nie qu'Haïti devienne le premier membre non africain de l'organisation, déclarant que "seuls les Etats africains peuvent rejoindre l'Union africaine".
"Haïti ne sera pas admis en tant que membre de l'Union africaine lors de son prochain sommet qui se tiendra à Kigali, au Rwanda, comme l'ont signalé à tort plusieurs médias", a déclaré l'organisation dans un communiqué.
La rumeur de ce changement découle d'un reportage de Morning Live en Afrique du Sud, qui a ensuite été repris par les médias aux États-Unis, en Haïti et dans sa diaspora. Le reportage comportait même une interview du haut commissaire d'Haïti en Afrique du Sud, Jacques Junior Baril.


Dernière édition par Joel le Jeu 19 Avr 2018 - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8055
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Jeu 19 Avr 2018 - 12:50

Sesa. Ayiti pa kapab manm inyon Afriken paske li se yon peyi  Karayib.
Men dapre sam sonje, yo,teaksepte Ayiti kòm obsevatè lan IA lan.

Antouka ki rapò ki genyen ant Inyon Afriken e Konferans ki ap fèt Kiba a?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Jeu 19 Avr 2018 - 13:02

Sasaye a écrit:
Sesa. Ayiti pa kapab manm inyon Afriken paske li se yon peyi  Karayib.
Men dapre sam sonje, yo,teaksepte Ayiti kòm obsevatè lan IA lan.

Antouka ki rapò ki genyen ant Inyon Afriken e Konferans ki ap fèt Kiba a?

Wi ki RAPO SASAYE?

KIBA pa di ke l se yon PEYI AFRIKEN ,li pa ta ka di l paske li lan KARAYIB lan ,menm jan ak AYITI.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8879
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Jeu 19 Avr 2018 - 23:43

JOel

le contre-argument de mon jeune ami :

'' On parie cb que si le bresil avait fait une demande d'admission il.aurait ete admis''
Fin de citation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8055
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Ven 20 Avr 2018 - 4:24

Alors, toutes proportions gardées:
Peut-il aussi parier que l'OEA accepterait une demande d'admission du Nigeria?

Rien à voir avec la Conférence en question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Ven 20 Avr 2018 - 7:35

Sasaye a écrit:
Alors, toutes proportions gardées:
Peut-il aussi parier que l'OEA accepterait une demande d'admission du Nigeria?

Rien à voir avec la Conférence en question.

Exactement SASAYE.

L'UA n'est pas CULTURELLE,elle est POLITIQUE.Des pays MEMBRES de l'UA tels que les pays au NORD du SAHARA a grande majorite ARABE n'ont pas une DIASPORA (significante) dans les AMERIQUES.

Des pays comme l'ALGERIE,l'EGYPTE (MEMBRES DE L'UA) n'avaient pas ete VICTIMES de la fameuse "TRAITE".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8879
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Ven 20 Avr 2018 - 18:31

Je pense que le jeune homme voulait savoir pourquoi Joel n'avait rien dit lorsque l'UA avait refusé d'accorder un statut quelconque à Haiti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Ven 20 Avr 2018 - 21:15

MARC;

Soyons serieux ;si demande avait ete faite c'etait pendant l'administration de MARTELLY pas vrai?

Pour moi ,c'etait un fait divers.

Ces gens sont contre les traditions africaines dans leur pays.

ALLONS DONC!!!!

Combien d'HAITIENS savent que les HEROS de l'INDEPENDANCE avaient passe la journee du 2 JANVIER dans le "CABILDO" de SOUVENANCE dans l'ARTIBONITE?
Ils chantent the TE DEUM ,le 2 JANVIER EN Haiti!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8055
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Ven 20 Avr 2018 - 22:53

Atansyon Jowèl,
Pa okipe nèg ki ap voye mesaj bay Mak yo. Si li se yon ansyen oatisipan, poukisa li pa rantre lan deba a.

Ayiti te solisite yon stati obsèvatè lan UA e yo te aksepte. Mwen sonje ke yo te la Pandan yon sesyon lè madan Zuma te prezidan UA.
Se Loran Lamòt ki gen anpil relasyon avèk peyi afriken ki te fè demann nan.
An pasan, depi anvan li te PM, Lamòt te konn fè gwo biznis kominikasyon avèk konpayi l lan. Yo menm di ke li fè mètdam sou prezidan Senegal lan ki rapòte l plizyè milyon dola.

Dapre dènye entèvyou avèk le Nouvelis, li kontinye ap fè biznis avèk yo. Kounyea avèk Rwanda. 
Kidonk, li gen gwo enterè lan Afrik.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8879
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Sam 21 Avr 2018 - 22:42

voici deux interventions du jeune ami en reponse à Joel , le sage. Emile edouard est son nom sur facebook

Edouard Emile :C'est du voye monte. Il n'y a pas un seul pays plus fier de son heritage africain qu'Haiti dans la region. Et puis l'Afrique du Sud supporttait activement la candidature d'Haïti https://youtu.be/X0wNqzlZI2Q



Edouard Emile Il a une vision trop simpliste lorsqu'il dit que Haïti n'est pas influencé par d'autres culture lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Dim 22 Avr 2018 - 10:31

Fier de son heritage africain?
PAWOL LAN BOUCH!

Les LOGES AFRICAINES sont presentes partout a CUBA.Elles font l'INITIATION comme elle a ete faite en AFRIQUE avec l'approbation du gouvernement CUBAIN.
Des SOCIETES comme ABAKUA ,EGPE ECHEPONG ,originaires de la REGION du BASIN de la RIVIERE NIGER et du CAMEROON.

Des SOCIOLOGUES du NIGERIA sont etonnes de voir que LA LANGUE YORUBA est presente a CUBA et au BRESIL.
Pour retourner aux SOCIETES SECRETES d'origine AFRICAINE ,ells sont appellees VLENGBENDENG,ZOBOP en HAITI.
Elles sont plus que secretes,elles sont designees comme "DIABOLIQUES"
Est ce que votre JEUNE AMI est au courant des fameuses CAMPAGNES "REJETE"?
Une destruction de notre HERITAGE CULTUREL .
Il n'y avait pas eu de "REJETE" a CUBA et au BRESIL.Au contraire.
Je recommande a notre jeune ami de lire le LIVRE de ALFRED METRAUX ,TITRE "LE VAUDOU HAITIEN" publie en ANGLAIS et en FRANCAIS.
C'est un excellent livre sur la RELIGION POPULAIRE PUBLIYE EN 1958.
METRAUX ,un ETHNOLOGUE BELGE qui etait le MENTOR de JACQUES ROUMAIN lui avait recommande de sauver les RELIQUES AFRICAINES qui etaient mises a FEU par le CLERGE CATHOLIQUE.
Quand ROUMAIN, d'apres AFRED METRAUX,avait approche le PRETRE CATHOLIQUE en charge de la CAMPAGNE ;il avait ESSUYE un REFUS CATEGORIQUE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Dim 22 Avr 2018 - 13:49

Un passage du LIVRE de ALFRED METRAUX ,PARU EN 1958.
Il ne comprenait pas ces CAMPAGNES de "REJETE" en HAITI.
Misye te ETIDYE "religions africaines" yo lan tout AMERIK lan.

Sonje ke se an 1958 MISYE te EKRI sa ,les RELIGIONS AFRICAINES ont encore une plus large acceptance a CUBA et au BRESIL aujourd'hui qu'elles ne l'avaient en 1958.

PAGE 318 dans le "VAUDOU HAITIEN".Alfred Metraux etait a cette epoque le directeur du MUSEE D'HISTOIRE NATURELLE a WASHINGTON.

"Par rapport aux candombles deBAHIA et aux sanctuaires de LA HAVANE,les HUMFO de PORT AU PRINCE font pietre figure.La grande pauvrete du paysan haitien a naturellement affecte sa religion.Il ne peut consacrer au culte AUTANT D'ARGENT QUE SES FRERES BRESILIENS OU CUBAINS.
Une ceremonie VAUDOU,meme dans le plus bel HOUMFO de PORT AU PRINCE ne saurait rivaliser avec un service celebre dans les bas quartiers de BAHIA.
En outre ,les cultes africains du BRESIL et de CUBA sont beaucoup plus proches de leurs sources africaines que ceux d'HAITI"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Lun 23 Avr 2018 - 19:54

Mwen te toujou ap di ke "leadership" KIBA a two " KLE".Sanble ke RAUL ak CANEL prezidan NEF lan deside pou yo REMEDYE sa.
Se yon bon KOMANSMAN ,wi se yon KOMANSMAN.
Sa a se yon EKSTRE yon ATIK ki paret Jodi an ,sou NEW YORK TIMES:

As the departing Cuban president, Raúl Castro, tells it, even too many of the radio and television newscasters in Cuba are white.

It “was not easy” getting the few black broadcasters now on the air hired, Mr. Castro said in his retirement speech Thursday, a remarkable admission considering the state controls all the stations.

So it was all the more extraordinary to see last week how many women and Afro-Cubans were chosen for positions in the highest echelon of Cuban politics in the new government: Half of the six vice presidents of the ruling Council of State are black, including the first vice president, and three are also women.

In his remarks on Thursday, Mr. Castro said the struggle to move beyond percentages continued.

“We still have the battle of proportions, not just in numerical aspects, but qualitative — in decision-making slots,” he said. “Three women were elected vice president of the Council of State, two of them black — not only for being black, but for their virtues and qualities.”

While inequality persists in the country, the Castro revolution did make important strides for black people.

Before the revolution, social stratification was profound, with black Cubans open to far less opportunity and enduring far more discrimination than their lighter-skinned fellow citizens. When Fidel Castro came to power after the revolution, one of his early edicts essentially sought an end to racism.
The result was that systemic racism as it exists in the Americas is far less present in Cuba, and social and educational opportunities generally more present for black Cubans — even those living far from the capital. For many of the revolution’s proponents, it was one of the major achievements at a time when some parts of the United States were still requiring black people to drink from separate water fountains.

Alejandro de la Fuente, a Harvard University Cuba studies professor who has written extensively on Afro-Cubans, said inequality diminished in several ways. His research showed, for example, that in the 1980s, the life expectancy gap between black and white people was better in Cuba than in Brazil or the United States.

Also, the proportion of black Cubans with college degrees was close to the proportion of white Cubans, he found, whereas in the United States, the proportion of white college degree holders was twice as large as among African-Americans.
The result was that systemic racism as it exists in the Americas is far less present in Cuba, and social and educational opportunities generally more present for black Cubans — even those living far from the capital. For many of the revolution’s proponents, it was one of the major achievements at a time when some parts of the United States were still requiring black people to drink from separate water fountains.

Also, the proportion of black Cubans with college degrees was close to the proportion of white Cubans, he found, whereas in the United States, the proportion of white college degree holders was twice as large as among African-Americans.
Mr. de la Fuente noted that both of the black women named to the council, Inés María Chapman Waugh and Beatriz Jhonson Urrutia, are engineers from eastern Cuba, which makes them an example of the kind of educational mobility possible for black women in the country. Mr. de la Fuente said their promotions were largely symbolic, but still importantMr. de la Fuente noted that both of the black women named to the council, Inés María Chapman Waugh and Beatriz Jhonson Urrutia, are engineers from eastern Cuba, which makes them an example of the kind of educational mobility possible for black women in the country. Mr. de la Fuente said their promotions were largely symbolic, but still important.
“If you go by the one-drop rule, like you have in the United States, Cuba is like 90 percent black,” Mr. Colas said with a laugh.

In Old Havana on Thursday, Josué Soto del Sol, 10, smiled and then shrugged when he heard about the appointments of the three black leaders. “It’s good,” he said. “We are all black in Cuba.”


v
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15622
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   Mar 24 Avr 2018 - 7:11

Comme le raconte le président cubain sortant, Raúl Castro, même un trop grand nombre de présentateurs de radio et de télévision à Cuba sont blancs.

Il n'était "pas facile" de recruter les quelques diffuseurs noirs actuellement en ondes, a déclaré M. Castro dans son discours de retraite jeudi, un aveu remarquable considérant que l'Etat contrôle toutes les stations.

Il était donc extraordinaire de voir la semaine dernière combien de femmes et d'Afro-Cubains ont été choisies pour occuper les postes les plus élevés de la politique cubaine dans le nouveau gouvernement: la moitié des six vice-présidents du Conseil d'État sont noirs, y compris le premier vice-président, et trois sont également des femmes.

Dans ses remarques de jeudi, M. Castro a déclaré que la lutte pour dépasser les pourcentages se poursuivait.

"Nous avons toujours la bataille des proportions, pas seulement sur le plan numérique, mais qualitatif - sur les créneaux décisionnels", a-t-il déclaré. "Trois femmes ont été élues vice-président du Conseil d'Etat, dont deux noires - non seulement pour être noires, mais pour leurs vertus et leurs qualités."

Alors que l'inégalité persiste dans le pays, la révolution castriste a fait des progrès importants pour les Noirs.

Avant la révolution, la stratification sociale était profonde, les Cubains noirs étant moins ouverts aux opportunités et subissant beaucoup plus de discrimination que leurs concitoyens à la peau plus claire. Lorsque Fidel Castro est arrivé au pouvoir après la révolution, l'un de ses premiers édits a essentiellement cherché à mettre fin au racisme.
Le résultat a été que le racisme systémique tel qu'il existe dans les Amériques est beaucoup moins présent à Cuba, et que les opportunités sociales et éducatives sont généralement plus présentes pour les Cubains noirs - même ceux qui vivent loin de la capitale. Pour beaucoup de partisans de la révolution, c'était l'une des grandes réalisations à une époque où certaines parties des États-Unis exigeaient toujours que les Noirs boivent dans des fontaines d'eau séparées.


Alejandro de la Fuente, un professeur d'études à Cuba de l'Université Harvard, qui a beaucoup écrit sur les Afro-Cubains, a déclaré que l'inégalité a diminué de plusieurs façons. Ses recherches ont montré, par exemple, que dans les années 1980, l'écart d'espérance de vie entre les noirs et les blancs était meilleur à Cuba qu'au Brésil ou aux États-Unis.

En outre, la proportion de Cubains noirs ayant un diplôme universitaire était proche de la proportion de Cubains blancs, at-il constaté, alors qu'aux États-Unis, la proportion de titulaires de diplômes universitaires blancs était deux fois plus importante que celle des Afro-Américains.
Le résultat a été que le racisme systémique tel qu'il existe dans les Amériques est beaucoup moins présent à Cuba, et que les opportunités sociales et éducatives sont généralement plus présentes pour les Cubains noirs - même ceux qui vivent loin de la capitale. Pour de nombreux partisans de la révolution, c'était l'une des grandes réalisations à une époque où certaines parties des États-Unis exigeaient toujours que les Noirs boivent des fontaines d'eau séparées.

M. de la Fuente a noté que les deux femmes noires nommées au conseil, Inés María Chapman Waugh et Beatriz Jhonson Urrutia, sont des ingénieurs de l'est de Cuba, ce qui en fait un exemple du type de mobilité éducative possible pour les femmes noires du pays . M. de la Fuente a déclaré que leurs promotions étaient largement symboliques, mais toujours importantes. Mme de la Fuente a noté que les deux femmes noires nommées au conseil, Inés María Chapman Waugh et Beatriz Jhonson Urrutia, sont des ingénieurs de l'est de Cuba, ce qui en fait un exemple du type de mobilité éducative possible pour les femmes noires du pays. M. de la Fuente a déclaré que leurs promotions étaient largement symboliques, mais toujours importantes.
"Si vous adoptez la règle de la goutte unique, comme vous l'avez fait aux Etats-Unis, Cuba est comme 90% noir", a déclaré M. Colas en riant.

Dans la Vieille Havane jeudi, Josué Soto del Sol, 10 ans, a souri puis a haussé les épaules lorsqu'il a appris la nomination des trois dirigeants noirs. "C'est bon", a-t-il dit. "Nous sommes tous noirs à Cuba."

.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eske AYITI PREZAN lan KONFERANS sa a-Mwen doute
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eske EKSTREM DWAT MONDYAL lan ,lage BOSKO l sou AYITI?
» Eske mouche ap ka repoze an pè nan kondision sa a?
» Eske Ayiti pral remèt ou byen dwa refize lajan Frankofou yo, wouuuuyyyy ala koze
» La date est fixée pour le Carnaval de 2012
» Eske Ayiti sitou moun nan No pa lese pase chans yo ak lamo pematire Anri Kristof

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: