Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Yap relouvri mache Pedènal lan. Ayisien mete kondisyon

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8226
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Yap relouvri mache Pedènal lan. Ayisien mete kondisyon   Mar 17 Avr 2018 - 10:10

[size=49]Le marché frontalier Anse-à-Pitre Pedernales réouvert sous condition[/size]

Publié le 2018-04-16 | Le Nouvelliste
National - 
Les activités ont repris au marché frontalier entre Haïti et la République dominicaine au niveau d’Anse-à-Pitre/ Pedernales. 



Le marché n’a pas pu fonctionner depuis le 12 mars dernier suite à l’assassinat d’un couple dominicain Julio Reyes Pérez et Neida Féliz Urbáez à Pedernales. Leurs compatriotes avaient accusé deux ressortissants haïtiens et avaient lancé un ultimatum aux Haïtiens qui devaient quitter dans vingt quatre heures la zone. 


Un accord a été trouvé entre les autorités des deux côtés de l’île, a informé le maire d’Anse-a-Pitre, Harry Bruno. 

Estimant que les Haïtiens sont le plus souvent victimes de la part des Dominicains alors qu’ils sont essentiellement les acheteurs dans le cadre des échanges, le maire ainsi que les autres représentants de l’État haïtien qui l’accompagnaient lors des discussions avaient un ensemble de conditions à la reprise des activités au marché. 



Ils exigent à ce que les pêcheurs haïtiens aient la possibilité d’aller pêcher dans la partie Dominicaine de la rivière Pedernales au même titre que les Dominicains ont l’habitude de venir pêcher dans la partie haïtienne de la rivière. 


« Il n’existe aucune loi qui empêche les Haïtiens d’aller pêcher dans la partie dominicaine tout comme les Dominicains qui ont l’habitude de pêcher dans la partie haïtienne », explique le maire qui a contraint les autorités de la marine dominicaine à remettre aux pêcheurs haïtiens leurs matériels qu’elles avaient saisis. 



La deuxième condition posée par le maire d’Anse-à-Pitre et les autres personnes qui l’accompagnaient va dans le sens de l’équilibre dans les échanges au marché binational. 



Avant, les Haïtiens n’avaient pas le droit d’y vendre les biens produits à Anse-à-Pitre, a fait savoir Harry Bruno. 


« Pour que les activités puissent reprendre, les Haïtiens doivent avoir la possibilité d’y vendre les produits cultivés à Anse-à-Pitre puisqu’on a toujours dit qu’il s’agit d’un marché binational », a déclaré le maire qui ne jure que par des échanges équitables. 

Il a aussi plaidé en faveur de plus de respect envers les citoyens haïtiens à Pedernales. 



Les chauffeurs de camion de transport en commun peuvent passer plusieurs heures à rouler dans toute la ville de Pedernales avant de conduire les passagers à destination. « C’est une humiliation, un manque de respect », s’insurge Harry Bruno. 


Soulignant que le marché se trouve sur le territoire dominicain, il souhaite que nous ayons notre propre marché. 

Si les conditions ne sont pas respectées, on peut fermer le marché à nouveau, menace l’édile d’Anse-à-Pitre, annonçant qu’une commission de suivi a été mise sur pied avec la participation des délégué des deux villes et d’autres membres de la société civile des deux cotés de la ville. 

Harry Bruno douche le consul haïtien à Pedernales

Pour le moment, les autorités haïtiennes au niveau d’Anse-à-Pitre ne sont pas en mesure de préciser s’il y a eu des victimes dans le rang de nos compatriotes à Pedernales après le mouvement d’un groupe de Dominicains hostiles à la présence de ces Haïtiens.



 « Il n’y a pas eu de plaintes formelles. Nous ne disposons pas non plus d’une structure nous permettant de mener notre propre enquête », se plaint Harry Bruno, qui se sent seul dans la bataille pour la défense des Haïtiens à Pedernales et à Anse-à-Pitre. « 


On dit qu’il y a à Pedernales un agent consulaire qui représente Haïti mais il est inaperçu », dénonce Harry Bruno. Ceux qui travaillent au consulat affichent un « comportement exécrable » et ne sont pas dignes de faire partie de ce bureau, tance-t-il. 


 
Danio Darius
Auteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Yap relouvri mache Pedènal lan. Ayisien mete kondisyon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MATISAN YON LOT KATYE POPILÈ AP MACHE AVEK MIRLANDE MANIGAT
» Digicel yon konpaniy prive antre Ayiti a kote mache piblik.
» Mache chache pa janm domi san soupe(Osama Bin Laden est mort)
» Yo mete la pat sou 3 gwo volo ekipman nan TNH, kilè pou zot nan lot biro leta yo
» Forum spécial sur les relations entre Haiti / Saint Domingue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: