Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Scandal Petwokaribe depase fwontyè. Trump foure djòl li ladann.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8246
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Scandal Petwokaribe depase fwontyè. Trump foure djòl li ladann.    Jeu 14 Juin 2018 - 13:17

Felix Bautista, premier accusé de corruption, premier sanctionné dans le cadre de PetroCaribe

Publié le 2018-06-12 | Le Nouvelliste
Editorial - 


En s'en prenant mardi aux avoirs du sénateur dominicain Felix Bautista pour le punir de ses actions en Haïti, le gouvernement américain met sous de nouveaux et puissants projecteurs le dossier PetroCaribe. La lutte contre la corruption dépasse les frontières d'Haïti et de la République dominicaine avec cette décision des autorités américaines.

En Haïti, le nom de Felix Bautista est le premier nom cité, et ce depuis 2011, comme étant l’un des principaux bénéficiaires de la manne PetroCaribe. 



Après le séisme du 12 janvier 2010, quand le gouvernement haïtien tente de reconstruire les bâtiments publics détruits par le séisme, ce sont Rofi et Hadom, les compagnies du sénateur, un proche du président dominicain d’alors Leonel Fernandez, qui raflent contrat après contrat.



Roffi et Hadom se transformeront plus tard en compagnies haïtiennes, mais rien ne changera dans leur mode opératoire : des contrats simplistes sont signés, des avances généreuses sont décaissées, les travaux n’aboutissent pas. Jusqu’à aujourd’hui, sept ans plus tard, personne ne peut fièrement présenter une réalisation achevée, fruit des seuls efforts de Rofi ou de Hadom.

Le premier ministre Gary Conille sera le premier qui osera dénoncer la gigantesque supercherie. Il perdra son poste, avant tout, à cause de la commission d’enquête qu’il diligentera pour faire la lumière sur les micmacs de Bautista en Haïti.

Il faut dire que le sénateur dominicain est un homme puissant et réputé généreux. Son nom est cité dans le financement de la campagne des principaux candidats des élections haïtiennes de 2010-2011. 



Il est bien installé dans son pays. Il a des réseaux en Amérique latine. Quatre présidents haïtiens : René Préval, Michel Martelly, Jocelerme Privert et Jovenel Moïse et leurs premiers ministres préféreront ignorer les rumeurs et les accusations qui impliquent le sénateur Felix Bautista dans le détournement des fonds PetroCaribe.



D'ailleurs, en Haïti, c'est tout le dossier PetroCaribe que l'on enterre... toujours trop vite.



Ce mardi, ce sont les Américains qui pour la première fois relient Bautista aux déboires d’Haïti et le sanctionnent. Donald Trump, en campagne à Little Haiti, avant d’être élu, avait promis d’être le champion d’Haïti en faisant clairement référence aux misères faites à Haïti après le séisme. 



Est-il en train d’honorer sa promesse ou est-ce l’administration américaine qui se met en chasse de la connexion vénézuélienne après le refus d’Haïti de soutenir la diplomatie US lors du dernier vote à l’OEA contre Nicholas Maduro ?

Ce mardi, hasard du calendrier, le président Jovenel Moïse est monté en première ligne pour dénoncer que « presque tous les grands contrats publics passés en Haïti pendant les dix dernières années sont surfacturés. Les preuves sont là. Autant dire que l’État est en train d’enrichir une minorité et d'appauvrir la collectivité ».

Ironie suprême, le président de la République était invité à intervenir à l’ouverture d’un colloque organisé sous les auspices de la Commission nationale de la passation des marchés publics (CNMP) autour du thème «Ethique et transparence, moyens de lutte contre la corruption dans les marchés publics ».


Si les accusations du président Jovenel Moïse s’avèrent fondées, la Commission nationale de la passation des marchés publics (CNMP) est au cœur du plus grand scandale de la République, un CNMP qui, dans tous les cas, n’a jamais trouvé à redire sur les transactions des entreprises du sénateur Bautista en Haïti.


 
Frantz Duval
Auteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakakok
Super Star
Super Star
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5180
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

MessageSujet: Re: Scandal Petwokaribe depase fwontyè. Trump foure djòl li ladann.    Ven 15 Juin 2018 - 15:18

Ici je crois qu on a grandit ....Et le temps reste un reparateur inconsteste....... lol! lol! lol! lol! lol! Croyez moi un jour ou l autre les homes tous les homes les grands responsables de nos malheurs """" gen pou peye pou sa yo fe """""
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16062
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Scandal Petwokaribe depase fwontyè. Trump foure djòl li ladann.    Mar 19 Juin 2018 - 9:00

Pa gen anyen ki garanti lan lavi sa a;men tou bagay konn deplotonnen tankou you BOUL FIL.Neg ann AYITI yo ap chache PWOTEJE TET yo ak PRES lan ke yo KONTWOLE;men PINGA.

Men mesye PLD yo ,se pou di lan LIT ENFLIYANS yo tou,kwape SENATE BAUTISTA lan PLD.Se BAUTISTA ki konn ranflouwe KES PATI an ,men NEG di yo pa p kite MISYE tente yo lan ESKANDAL VOLO LAJAN PETWOKARIBE ann AYITI an:

http://dominicantoday.com/dr/local/2018/06/19/ousters-widen-rift-in-dominican-republics-ruling-party


Santo Domingo.- The rift within Dominican Republic’s ruling party (PLD) widened on Mon., with the dismissal of organization secretary, Felix Bautista, and of finance, Víctor Díaz Rúa, both linked to corruption cases and close collaborators of former president Leonel Fernandez.

PLD presidential candidacy hopeful Francisco Domínguez -considered a close collaborator of president Danilo Medina- was the first to request, and then hail the measure.

“Changes do not happen alone. If we sit down to wait for them, they don’t arrive. Therefore, we sent the letter requesting the suspension of Felix Bautista and Díaz Rúa. The change begins in us. The next step forward is to transform this country. It can be done,” Domínguez said.

PLD general secretary, Reinaldo Pared announced the suspension of both senior leaders yesterday afternoon, while the definitive decision will taken by the Political Committee, the party’s top echelon.

The United States Treasury placed Bautista on a corruption blacklist last week accused of embezzling Haiti relief funds, while Díaz was indicted in the Odebrecht graft case.

Santo Domingo .- Divizyon lan pati dominan Repiblik Dominikèn nan (PLD) elaji Lendi., ak revokasyon sekretè òganizasyon an, Felix Bautista, ak responsab finans lan, Víctor Díaz Rúa, tou de lye nan ka koripsyon ;tou le de se kolaboratè pre ansyen prezidan Leonel Fernandez .

PLD prezidansyèl kandidati espwa Francisco Domínguez-konsidere kòm yon kolaboratè pre prezidan Danilo Medina- se te premye a pou mande, ak Lè sa a, lagrèl mezi a.

"Chanjman pa rive pou kont li. Si nou chita pou tann pou yo, yo pa p rive. Se poutèt sa, nou voye lèt la pou mande sispansyon Felix Bautista ak Díaz Rúa. Chanjman an kòmanse nan nou. Pwochen etap la pi devan se transfòme peyi sa a. Li ka fèt, "Domínguez te di.

PLD jeneral sekretè a, Reinaldo Pared te anonse sispansyon an tou de lidè ansyen yè aprè midi, atandan ke desizyon final la pral pran pa Komite politik la, tèt echèl pati a.

Trezò Etazini te mete Bautista sou yon lis nwa koripsyon semèn pase a te akize de detounman lajan sekou Ayiti, pandan y ap Díaz te akize nan ka grefye Odebrecht la.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16062
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Scandal Petwokaribe depase fwontyè. Trump foure djòl li ladann.    Mar 19 Juin 2018 - 9:32

Men yon bagay ki ta komik ,si enplikasyon an pa ta si TRAJIK.

Jounal lan ap mande pou ki sa BAUTISTA anba PRESYON patou sou KOB li VOLO ann AYITI yo ,alos se ann AYITI Selman MISYE pa sou presyon.

Na we lan KOMANTE yo ,yon NEG ki rele PAUL TIERNEY bay REZON pou ki sa.
Misye di si NEG ta akize BAUTISTA ann AYITI ,yo ta tou akize TET yo tou ann AYITI;paske yo se KONPLIS lan VOLO ak li:

http://dominicantoday.com/dr/local/2018/06/14/dominican-senator-ripped-haiti-off-but-it-has-yet-to-charge-him

Traduction GOOGLE


Les autorites haitiennes n'ont pas encore accuse FELIX BAUTISTA senateur de  la République Dominicaine, à la suite de l'accusation de corruption du ministère du Trésor américain dans les travaux construits dans ce pays par le législateur, avec des fonds d'aide internationale.

L'attaché commercial de l'ambassade d'Haïti Miousemine Celestín a fourni l'information jeudi, mais a noté qu'avant de déposer des accusations formelles, ils attendront "les résultats finaux de ce que les Etats-Unis viennent d'annoncer".

Celestín a pris la parole dans le panel «Politique étrangère dominicaine envers Haïti», organisé par le ministère dominicain des Affaires étrangères à son siège.

Le gouvernement américain a gelé les actifs dans ce pays détenus par le sénateur du parti au pouvoir (PLD), sur la corruption présumée, principalement pendant la reconstruction d'Haïti, après un séisme dévastateur.

"Le sénateur Bautista a utilisé sa position pour s'impliquer dans la corruption, notamment en profitant de sa position lors des efforts humanitaires liés à la reconstruction d'Haïti", a déclaré le sous-secrétaire du département du Trésor, Sigal Mandelker, dans un communiqué.



2 KOMANTE sou ATIK lan

Traduction GOOGLE:


Maintenant, ils se soucient de la corruption? S'il vous plait, Haïti est le pays le plus corrompu au sud des Etats-Unis.

J'aime · Répondre · 4d
..

Paul Tierney

Ils n'ont pas accusé Bautista, car il est raisonnable de spéculer sur les informations utilisées pour dénoncer ses activités corrompues qui dévoileront également des complices de haut niveau en Haïti. C'est peut-être une raison pour laquelle les autorités du pays craignent de procéder avec cette accusation car elles craignent des représailles de la part de leurs partenaires mafieux dans le crime. C'est un nid de rat. C'est une évidence, pourquoi ils calent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scandal Petwokaribe depase fwontyè. Trump foure djòl li ladann.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Scandal Petwokaribe depase fwontyè. Trump foure djòl li ladann.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Groupe] Scandal
» Kevin Conroy vs Donald Trump
» BLÂME SÉVÈRE ET DEMANDE D'EXCUSE AU PRÉSIDENT MARTELLY PAR LE SÉNAT
» Koukou ULCC foure je nan zafè ti frodè nan detounman chèk nan kès Asistans Sosya
» Demande de RP - Scandal Savage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: