Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sak ap pase lan Komite Eta jenero sektoryèl lan.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8227
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Sak ap pase lan Komite Eta jenero sektoryèl lan.   Dim 17 Juin 2018 - 11:55


National -






Après le Comité de pilotage des États généraux sectoriels, c’est maintenant le secrétariat technique qui connaît des moments de turbulences et de discorde entre ses 
 Environ trois mois après sa création, cette structure présidentielle n’est toujours pas parvenue à élaborer un budget nécessaire pour la tenue des dialogues à travers le pays.


 Depuis le forum organisé le 16 mai dernier à l’Arcahaie, tout va de travers au sein de cette structure, a dénoncé Mimose Félix, conseillère technique, dans une correspondance adressée à Louis Naud Pierre, secrétaire exécutif du secrétariat technique des États généraux sectoriels, dont Le Nouvelliste a eu copie en exclusivité.






« En effet, depuis lors (NDLR : Depuis le forum organisé le 16 mai dernier à l’Arcahaie), les différends s’amplifient, les orientations changent sans aucun faire part, sans respect. Jusqu’à aujourd’hui, le secrétariat exécutif est privé des services de certains conseillers actifs qui, face à ces mauvais comportements, sont dépités et déçus. Ils attendent le redressement obligatoire de la situation », lit-on dans la correspondance.


« Le devoir m’interpelle, en tant que conseillère technique du secrétariat exécutif des États généraux sectoriels de la nation, d’intervenir et de souligner à votre attention que le constat de cette situation très préoccupante, marquée par différents écarts que vous commettez suite aux nouvelles orientations données à la démarche d’implémentation de cette initiative, après le forum du 16 mai 2018, et en dehors de toute prévision préalable, inquiète tout le monde sur le devenir de cette entreprise », écrit Mimose Félix.






Ces nouvelles décisions, a-t-elle avancé, « prises de façon personnelle et à sens unique, c’est-à-dire, sans la validation du comité de pilotage et la mise en connaissance des autres membres du secrétariat exécutif, accusent votre volonté de créer une situation de trouble et d’indifférence totale qui gêne plus d’un et paralyse l’avancement normal des travaux comme prévu dans le plan d’action déjà convenu conformément aux prescrits du guide d’orientation méthodologique. »


Parmi les reproches de Mimose Félix à Louis Naud Pierre, on peut citer : « … vous n’avez dégagé aucun leadership pour coordonner les travaux du secrétariat exécutif. Pour ainsi dire, vous réduisez le secrétariat exécutif à un petit groupe restreint de votre choix. 
Vous vous écartez totalement du guide d’orientation méthodologique et, de façon induite, du plan d’action opérationnel que l’assemblée a approuvés. Vous n’avez pas encore présenté le budget en assemblée, ni exposé de manière méthodique et transparente les difficultés liées au montant prévu pour les dépenses qui nécessiteraient des ajustements budgétaires et qui provoqueraient ainsi dans le plan d’action tous les changements que vous avez apportés à l’insu du groupe. À date, vous n’avez pas encore recruté à notre connaissance, ni affecté le personnel de terrain constitué de coordonnateurs techniques/logistiques, de facilitateurs et d’agents, au niveau des dix départements du pays, tel que conçu et prévu dans le guide méthodologique adopté en assemblée… »






Pour Mimose Félix, « de toute évidence, il paraît clair que Louis Naud Pierre fait une toute autre chose que des États généraux sectoriels. » « Il faut respecter le vœu du président de la République qui, dans son discours d’installation des membres de notre comité, souhaitait la participation réelle de la population dans les États généraux sectoriels de la nation », l' a-t-elle exhorté.

Pradel Henriquez, lui aussi conseiller technique au secrétariat technique des États généraux sectoriels, a exprimé ses préoccupations dans une autre correspondance de 7 pages envoyée à Louis Naud Pierre le 5 juin dernier. 


Pour lui, l’avenir des États généraux sectoriels est menacé. « … dans le cadre du mandat confié à ce comité devant animer et réaliser les États généraux sectoriels de la nation, je suis en mesure de vous (re) dire que je ne vois pas comment on va pouvoir atteindre les objectifs prévus avec vos manières mystérieuses et ambivalentes de gestion », a critiqué M. Henriquez dans la correspondance.






« Aussi, je suis inquiet Monsieur le secrétaire exécutif pour les raisons suivantes : D’entrée de jeu, la phase administrative que vous avez mise en place est sur le point d’échouer, rien qu’à travers le mode de choix du personnel et le plan logistique, alors que cette phase était cruciale et aurait dû être traitée comme étant une base inattaquable, un socle solide, la charpente incontournable de toutes les actions à mener pour s’engager dans ces États généraux sectoriels de la nation », écrit Pradel Henriquez.


En outre, il a souligné que le calvaire des membres du secrétariat technique « a commencé vraiment à partir du moment où il a été pris la mesure, pourtant correcte d’ailleurs, de nous installer dans notre propre local de Caribe (Juvénat, rue Pipo # 16). 


On découvre chaque jour dans le bâtiment, une nouvelle tête sans savoir qui est cette tête, son nom, son titre, sa fonction, ses compétences et qualifications, ses termes de référence. Parfois, ces gens assistent même aux réunions du comité de pilotage et du secrétariat technique, sans être présentés à l’assemblée qui les découvre comme si de rien n’était. »


« Entre-temps, les deux (2) seuls cadres qui constituaient la mémoire des États généraux, vous les avez révoqués arbitrairement, un beau matin, avec une accusation farfelue, comme je vous l’avais déjà dit en face de vous, en votre bureau, uniquement pour déstabiliser le système », a-t-il dénoncé.


Il a aussi dénoncé dans la correspondance le fait que « le secrétariat technique s’est donc retrouvé courageusement à fonctionner sans budget ou, plutôt, sans ressources financières planifiées, ce qui n’a pas semblé être pour vous une urgence. Chacun se mettant alors à utiliser ses propres moyens comme s’il s’agissait d’un fonctionnement essentiellement axé sur des contributions ‘’citoyennes’’, pour reprendre ainsi les termes propres à un membre du comité de pilotage. »


« Des conseillers techniques sont systématiquement exclus des locaux administratifs, à part les heures de réunion en assemblée », a tancé M. Henriquez.
Selon lui, les États généraux sectoriels actuellement divisés entre trois parties : Le Comité de pilotage, le secrétariat technique et l’administration « personnelle » Louis Naud Pierre « qui a l’air de n’avoir de compte à rendre à personne », a-t-il précisé.


Le Nouvelliste a tenté en vain d’entrer en contact avec Louis Naud Pierre, secrétaire exécutif du secrétariat technique des États généraux sectoriels de la nation.


À la base, le Comité de pilotage des États généraux sectoriels disposait de six mois pour produire un « Pacte pour la stabilité et le progrès économique et social » susceptible de « créer les conditions pour rendre possibles des changements majeurs dans divers domaines couvrant les quatre grands secteurs d’activités : politique, économique, social et culturel ». C’est ce que leur avait demandé le chef de l’État lors de leur installation au Palais national le 28 mars 2018.




Environ trois mois après, cette structure présidentielle a déjà perdu son président, Monseigneur Louis Kébreau, la démission d’un conseiller spécial Jacques Edouard Alexis, la démission à demi de Evans Paul et l’absence répétée des membres comme Michèle Duvivier Pierre-Louis, Yrvelt Chéry, entre autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15994
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Sak ap pase lan Komite Eta jenero sektoryèl lan.   Lun 18 Juin 2018 - 9:24

Bagay ETA JENERO sa a ,se pou te grennen JILBRET.
Ou pa bezwen ETA JENERO pou w fe sa w dwe fe.

Se pou NEG te montre te gen volonte pou yo fe yon bagay;se te pou fe pedi TAN!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8227
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Sak ap pase lan Komite Eta jenero sektoryèl lan.   Lun 18 Juin 2018 - 12:18

Jowèl,
Mwen pa fè nèg sayo konfyans. Tètkale mete ak tout opozisyon enkonsyan yo.

Men Eta jenero bezwen fèt pou tout sektè sivil lan popilasyon an gen yon opòtinite pou yo di kijan enterè yo kapab respekte. 

Depi lendepandans, yon sèl sektè minoritè gen lavwa ochapit e yo defann enterè payo sèlman ak enterè entènasyonal ke yo reprezante. 

Kidonk, majorite popilasyon an imilye, eksplwate, sèvi bourik pandan yon ti minorite chwal ap galonnen.

Se sa ki lakòz nou pakapab devlope.

Toutotan dwa tout ayisien, timoun kou granmoun pa respekte, tout peyi an ap rete dèyè kamyonèt lan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15994
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Sak ap pase lan Komite Eta jenero sektoryèl lan.   Lun 18 Juin 2018 - 16:30

SASAYE;

Ou pi OPTIMIS pase m sou bagay ETA JENERO sa a.Se DIFISIL pou yo konvenk mwen ke se pa yon DEMAGOJI.

Pou wou konnen lan ki pwen IRESPONSABILITE MESYE sa yo rive.Mwen tande ke GOUVENMAN an depanse ant 10 a 15 MILYON DOLA pou bagay KOUP DI MONN sa a.
Se swa di an pasan!!!!!
15 MILYON DOLA ta ka BATI yon MINIMOM 10 LEKOL.

EPITOU,ta gen yon ETA JENERO.Ou konprann ke GOUVENMAN an t ap enplemante REKOMANDASYON ETA JENERO sa a?

ADYE!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9146
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Sak ap pase lan Komite Eta jenero sektoryèl lan.   Lun 18 Juin 2018 - 22:25

Pour lui, l’avenir des États généraux sectoriels est menacé. « … dans le cadre du mandat confié à ce comité devant animer et réaliser les États généraux sectoriels de la nation, je suis en mesure de vous (re) dire que je ne vois pas comment on va pouvoir atteindre les objectifs prévus avec vos manières mystérieuses et ambivalentes de gestion », a critiqué M. Henriquez dans la correspondance. a écrit:

Il avait dit s'il a accepté de faire parti des membres de ce comité ,on devrait lui faire confiance . Il a tenu parole .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8227
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Sak ap pase lan Komite Eta jenero sektoryèl lan.   Mar 19 Juin 2018 - 1:00

Jowèl,
Annou pale klè. 
Mwen kòmanse pou di ke mwen pa fè nèg yo konfyans, keseswa nèg Tètkale ou nèg opozisyon. 
Men mwen repete ke Eta Jenero dwe fèt sinon jodya, ouswa a lavni. 
Mwen di li dwe fèt pou eliminen eksklisyon, prejije ak separasyon plizye klik Ayisien.

Se yon nesesite pou tout sitwayen lavil, andeyò, lan mòn, lan plenn. Sak save ak sak pa konn li. Vodouwizan, kretyen, mizilman, Yo tout dwe chita pou eksplike sitiyasyon yo ak sa yo bezwen pou yon lavi miyò.

Lè saa, tout moun ap vin Moun. Tout moun a gen Respè. Fini sistèm restavèk ak majorite popilasyon ki meprize paske yo twò nwa oubyen fèt andeyò.

Saa se lis pasyèl kisa ki fè Ayiti bloke lan labou obskirantis. Ki fè yo alèz dèyè kamyonèt lan, ap tan blan pyemayas vin lage yon lòsyè lan kwi yo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sak ap pase lan Komite Eta jenero sektoryèl lan.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sak ap pase lan Komite Eta jenero sektoryèl lan.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zuma premye etni zoulou ki pran pouvwa Afrik di Sid, kisa pral pase ak Tutud
» MESYE WO-KI SA K AP PASE LA FRANS?
» Depite Belizè rapôte prezidan lachannm sak te pase avèk Mateli
» LANMOU PI FÒ PASE LANMÒ: Merci très chère Vladymir
» Sak pase Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: