Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK

Aller en bas 
AuteurMessage
kakakok
Super Star
Super Star
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5180
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

MessageSujet: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Lun 10 Sep 2018 - 12:32

Mwen saliye tout moun spesyalman Marc , Joel , Malice , Sasaye ak Jude ke mwen remake ki retounen... Sa fem anpil plezi mwen Marc Kenbe la pi red , Forum lan toujou vivan.....

Mwen we anpil chanjman...Mwen we le pep komanse pi aktif M kwe se yon bon bagay ...Koze ba le pep manti a la toujou ..men li papp ka kontinye malgre tout tantatif pou toufe wout ke le pep vle pwan yo ...

Nou remake tou anpil neg ap chaje pwan lideship mouvman Petro a ...men le pep viv mwen naif affraid

Yo komanse ap voye anpil lot divestisman pou le pep tanko Istwa pinez ak paste pwofet MAKENSON nan ...


Me yon ti teks mwen ta renmen pataje ak nou

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8243
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Lun 10 Sep 2018 - 13:47

Bonjou Kakakòk. 
Sa fè plezi wè w sou sit lan. Vin vizite pi souvan.
Mwen kontan wè ou wè menm bagay ak mwen. 
Se yon lòt van ki ap soufle sou peyi an. Pèp la bouke tann manti yo konn ba li. Kounyea li kòmanse leve kanpe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5982
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Lun 10 Sep 2018 - 20:55

Mes interventions pertinentes ont poussé Kakakok à nous faire une petite visite . Misye renmen zen konsa .
Je critique son ennemi . Il aime cela  mais sauf que son ennemi est mon ami .Mes critiques sont constructives et non destructives .

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Jude
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1735
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Jeu 13 Sep 2018 - 8:03

...


Dernière édition par Jude le Mer 7 Nov 2018 - 9:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5982
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Jeu 13 Sep 2018 - 9:25

Kakakok est hésitant ...

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
kakakok
Super Star
Super Star
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5180
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Mar 18 Sep 2018 - 14:33

-------- a écrit:
Kakakok est hésitant ...

MessageSujet: Kote Kakakok? Mar 6 Déc 2016 - 23:42
Kanmarad mwen vinn ran w yon omaj a swè ya. W te konn di anpil neg lavlas yo se yon paket sale eau. mwen te konn move pou sa jodya mwen rekonet se wou ki te gen rezon.

Si apre martelly jodya se Jovenel Moise ki prezidan fok nou rekonet kakakok kom yon gwo analyst politik wi. Chapo ba profesè syans po.(lol) W konn peyi w la byen vre.

Non non non kakakok pa ezitan kkkok paka ezitan Kakakok dekouraje ! kakakok pe pou l pa al yon ACV ak neg ki se fanatik se fon damantalis ...Neg ki bliye tout nosyon bien ak mal lo se neg pa yo kap main nez !

Kkkok ap tj vizite nou Paske kkkok pase yon bon patio nan vi li chita vityelman ak nou men nou tout konnen koman sa fini ... Yonn pa janm rive kwe nan lot ...Se manti se demi verite ...E jodya konsta a kle Popolis san vizyon ekstrem dwat san bousol kontinye ap antere peyi nou .... ET ti la goch goche a pa men m ka prezante yon altenatif affraid affraid

Souple kote Marise NArcisse pase ?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16038
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Mar 18 Sep 2018 - 18:02

MARIZ NASIS la,

Li la ,l ap travay ;keseswa le ARISTID la ,keseswa l pa la.

TONNE FOUT ,M AP DI L,pa gen MOUN ki pi byen PREPARE pou l PREZIDAN ke MARIZ NASIS.
Men sa l t ap fe ,IMEDYATMAN apre GOUDOUGOUDOU an:

http://aristidefoundationfordemocracy.org/2010/03/30/mobile-schools-update


Ecoles mobiles dans la zone sismique


Mardi 30 mars 2010



Nous avons lancé notre projet Mobile School fin février pour faire deux choses: aider les enfants vivant dans des camps de réfugiés à Port-au-Prince et offrir un emploi immédiat aux jeunes Haïtiens pour travailler avec les enfants à un moment où l’économie entière s’est effondrée.  Grâce au généreux soutien du Fonds d’aide d’urgence d’Haïti, nous avons pu mettre en place des écoles très rapidement.  Depuis fin février, nous organisons des écoles mobiles trois heures par jour, cinq jours par semaine, au service de 1260 enfants dans 5 camps de réfugiés dans la zone sismique.

Ce projet a dépassé nos attentes à tous les niveaux.



Tout d'abord, la compassion, la vitalité et le professionnalisme incroyables des 102 moniteurs que nous avons appelés à doter le projet nous ont inspirés.  Les observateurs sont pour la plupart des jeunes qui étaient étudiants à l’école de langues et d’informatique de la Fondation Aristide au moment du séisme.  Beaucoup d’entre eux ont perdu leur maison et font face à de terribles difficultés dans leur vie.  La coordinatrice des écoles mobiles du campement de Tarpage à Tabarre, Mirlande Janvier, a été enterrée sous les décombres avec son fils pendant deux jours après le séisme avant d'être secourue par ses voisins.  Mais elle voulait ouvrir ces écoles.  Tous les moniteurs et le personnel viennent travailler chaque jour avec une énergie et un amour incroyables pour les enfants avec lesquels ils travaillent.  En mars, ils ont reçu un coup de pouce lorsque Leah James, une travailleuse sociale de l’Université du Michigan, a suivi une formation avec eux sur la manière de soutenir les enfants souffrant de TSPT.  (Voir son histoire sur le Huffington Post ici. )

Deuxièmement, la réponse écrasante des familles dans les camps nous a humiliés.  À chaque ouverture de notre site, une pression massive de parents cherchait désespérément à faire venir leurs enfants dans les écoles.  Nous savions que nous offrions un programme très modeste - sous des tentes en plein air, sans livres ni enseignants professionnels.  Les parents voyaient cela comme quelque chose de beaucoup plus profond - une chance, un avenir, un espoir pour leurs enfants.  Voici quelques témoignages de parents:

Esaü, 31 ans, Nazon: Je remercie Dieu tous les jours pour que mes enfants puissent continuer leurs études ici à l'école. Vous passez toute votre vie à travailler pour construire une maison afin de rendre la vie meilleure pour vos enfants et ensuite, la catastrophe éloigne tout ce travail. Nous avons quitté notre maison car il y avait beaucoup de fissures dans les murs. Le béton s'est ouvert et était suspendu au plafond. Ce n'était plus en sécurité. D'abord, nous sommes restés [dans un camp] près de l'aéroport mais il y avait beaucoup de monde. Il y a un mois, nous avons déménagé ici (à Nazon). Lorsque le directeur a accepté que mes enfants fréquentent cette école, j'étais très très heureux parce que je voulais qu'ils continuent à apprendre et à faire des études. C'est bon pour eux d'aller à l'école pour avoir une vie normale comme les enfants devraient avoir. Cela les aide à avoir plus confiance en eux.

Marjory 28, Tabarre: A l'école, ma fille apprend à compter, à dire l'alphabet et elle apprend aussi l'hygiène. Quand je reviens la reprendre après le cours, elle me chante les chansons qu’ils chantent à l’école. Sa chanson préférée est «Head, Shoulders, Knees and Toes». Maintenant, elle connaît toutes les parties de son corps et les jours de la semaine et les mois de l'année. Elle est très intelligente et apprend tout très rapidement. Les enseignants de l'école se soucient et aiment chacun des enfants. Ils savent quelles sont les forces de chaque enfant et essaient d'aider chaque enfant. Aller à l'école aide les enfants à oublier le séisme pendant une courte période. C'est bien que l'école soit à l'extérieur car les enfants ne vont pas à l'intérieur. Quand il y a des répliques, les enseignants calment les enfants.

Nous avions prévu de ne pas emmener plus de 800 enfants - nous nous sommes retrouvés avec 1260. Nous avons dû faire la queue parce que nous n'avions tout simplement pas d'argent pour faire plus, mais les coordinateurs scolaires de chaque camp continuent à recevoir des appels de leurs parents emmener leurs enfants dans les écoles.

Et puis, bien sûr, les enfants eux-mêmes sont incroyables.  Ils sont arrivés dès le premier jour dans des vêtements propres, chaque enfant portant des chaussures.  Comment est-ce possible quand on connaît le genre de misère dans laquelle vivent ces familles?  Les Haïtiens ont toujours envoyé leurs enfants à l’école avec fierté et dignité - même un tremblement de terre, même la misère des camps, ne peut pas l’emporter.  Regarder les enfants chanter, danser, jouer, rire, sourire a été une guérison pour toutes les personnes impliquées - les enfants, les moniteurs, les coordinateurs, les parents.  C'est peut-être un cliché de dire que les enfants sont résilients et pourtant, ils le sont, et ils sont l'avenir de la nation.

Lorsque nous avons ouvert les écoles, nous avons espéré que nous avons prié pour que la distribution de nourriture aux familles dans les zones d'installation de réfugiés devienne plus fiable.  Cela n'est pas arrivé.  Dans aucun des cinq camps où nous travaillons, la distribution de nourriture est régulière ou suffisante pour répondre aux besoins de ceux qui y vivent.  Deux des colonies - à Nazon et à Fontamara, rapportent que la Fondation Aristide était et est la première et la seule agence d'aide de toute nature à se rendre là où elles se trouvent.  Ces deux camps ne sont pas sur les routes principales (bien qu’ils soient en plein milieu de Port-au-Prince), mais même à Carradeux sur le campus UniFA (la faculté de médecine de la Fondation Aristide), à ​​Tapage à Tabarre et à Building 2004, à deux pas de l'aéroport, rien ne ressemble à une distribution de nourriture régulière.

La terrible réalité est que le goûter que nous fournissons dans les écoles mobiles est pour beaucoup d’enfants le seul repas qu’ils reçoivent ce jour-là.  Naturellement, les enfants s'alignent plus d'une fois ou rangent des collations pour leurs parents.  Et pourtant, les observateurs et les coordinateurs de l'AFD, ainsi que les familles des camps, ont instauré une discipline suffisante pour mener à bien ce projet, y compris une distribution quotidienne de collations pour les enfants au milieu des camps de personnes affamées.  Il n'y a pas eu de perturbations majeures - une mesure profonde de la détermination de ces communautés à faire fonctionner ces écoles pour leurs enfants.

________________

Mise à jour de l'école mobile  Juillet 2010

Environ 90% des écoles de Port-au-Prince ont été endommagées ou détruites lors du séisme.  Des dizaines de milliers d’enfants vivent dans des camps de réfugiés et le resteront pendant de nombreux mois.

Le gouvernement d'Haïti a officiellement rouvert l'école au début d'avril, ce qui signifie qu'ils ont annoncé la réouverture des écoles.  Mais avec la destruction de nombreuses écoles et la responsabilité de la réouverture des écoles, laissées principalement entre les mains de directeurs d'école individuels, dont certains recevaient des tentes et des fournitures, dont beaucoup ne disposaient pas, les écoles s'ouvraient lentement, voire pas du tout.  Fin avril, environ la moitié des enfants participant au projet Mobile School étaient retournés à l'école.  Nous étions très heureux pour ces enfants.  Et très inquiets pour le reste des enfants pour qui l'école restait une possibilité lointaine (pour toutes sortes de raisons - leur école a été détruite et il n'y a aucun signe de réouverture, ils ont perdu leurs uniformes lors du séisme et leurs parents n'avaient pas d'argent pour en acheter de nouveaux, leurs parents ne peuvent plus payer les frais de scolarité, ils sont déplacés de chez eux et ne peuvent se permettre de retourner dans leurs anciennes écoles ou, pour une minorité, ils ne sont jamais allés à l'école avant le séisme.
Nous n'avons jamais eu l'intention de diriger des écoles à temps plein - ce devait toujours être un projet temporaire pour répondre à l'urgence immédiate du séisme.  Mais les parents dans les camps nous ont suppliés de ne pas partir.

Nous avons décidé de continuer le programme en tant que programme récréatif / artistique / sportif 2 jours par semaine, avec un horaire qui ne soit pas en conflit avec l'école pour ceux qui sont retournés à l'école.  Après des vacances d'été en juin et juillet, nous prévoyons de transférer le projet à un programme du vendredi après-midi et du samedi matin.  L'AFD pourra encore être présente dans les camps, accompagner les enfants et renforcer les relations déjà établies avec leurs parents.  Nous pourrons également continuer à fournir une allocation de travail à un groupe de jeunes enseignants.  En plus des activités récréatives que les enfants ont déjà pratiquées (artisanat, chant, danse, théâtre), nous mettrons davantage l'accent sur la santé mentale et ajouterons une composante agricole.
Nous prévoyons de mettre davantage l’accent sur le travail en santé mentale en établissant un lien plus étroit entre ce projet et le Soulaje Lespri Moun (Aide à l’esprit, notre projet d’intervenant en santé mentale, destiné aux parents).  Grâce au projet Soulaje Lespri Moun, des professionnels de la santé mentale aux États-Unis ont formé notre personnel pour leur permettre de diriger des ateliers avec les survivants du séisme dans les camps.  Un groupe de 37 psychologues et travailleurs sociaux haïto-américains viendra en Haïti et séjournera à l'AFD pendant une semaine en août.  Les moniteurs des écoles mobiles recevront tous une formation de ces professionnels sur le travail avec les enfants après un traumatisme.  Ensemble, le projet Mobile School et le projet Soulaje Lespri Moun offriront des ateliers et des formations sur le traitement des traumatismes et des symptômes du SSPT chez les enfants et leurs parents dans les camps.

Enfin, nous ajouterons un programme d’enseignement agricole pour les enfants des écoles mobiles.  Près de la Fondation à Tabarre, nous avons un projet agricole en cours avec un groupe de 150 paysans qui cultivent du maïs, des haricots et des légumes et prévoient de construire des étangs à poissons.  À la suite du séisme, l’importance du soutien à la production alimentaire locale et au maintien des terres productrices de denrées alimentaires à proximité du centre urbain est devenue encore plus urgente.  Nous voulons connecter les enfants des villes vivant dans les camps de réfugiés à la production alimentaire.  Le samedi, des groupes d'enfants des écoles mobiles travailleront sur deux parcelles de fermes intégrées (les groupes de chacun des camps travailleront en rotation).  Les moniteurs scolaires mobiles les accompagneront, de même que les agriculteurs qui cultivent les parcelles.  Les enfants participeront à la création des parcelles, acquerront des compétences associées à l'agriculture biologique et intégrée, y compris les processus d'irrigation et la pisciculture. Lorsque les récoltes arriveront et que le poisson sera produit, chaque enfant recevra une part de sa famille.

Suivez la Fondation Aristide sur FACEBOOK

SITE OFFICIEL DE L’UNIFA

Les étudiants cherchant des informations sur les programmes et les admissions de l'UNIFA doivent consulter le site Web de l'UNIFA: http://unifa-edu.info/contenu/inscriptions-pour-lannee-academique-2013-2014/


Retrouvez-nous sur Facebook.



Soutenir l'UNIFA

POUR FAIRE UN DON POUR SOUTENIR UNIFA, veuillez visiter le site Web FRIENDS OF UNIFA à www.FriendsofUNIFA.org ou envoyer votre chèque ou mandat à l'adresse postale: Amis de l'UNIFA c / o Partenariat pour l'éducation, la démocratie et la santé en Haïti, 951 Crandon Blvd., Box 490271, Key Biscayne, FL 33149 VÉRIFIEZ AU PEDHH Tous les dons sont déductibles des impôts aux États-Unis et seront reconnus.


La Fondation de l'Université d'Aristide (UniFA)
UNIVERSITE DE LA FONDATION ARISTIDE






UNIFA, la Fondation de l'Université d'Aristide, juin 2017 Newsletter
UNIFA Year Academic Year 2017-2018 in Review Newsletter 5 juillet 2018 23 juillet 2018
L'espace démocratique dans les temps difficiles: une étape importante à l'Université d'Haïti de la Fondation Aristide 30 avril 2018
(PHOTOS) Le 18 mars 2018, sept ans après le retour du Dr Jean-Bertrand Aristide en Haïti, l'UNIFA a tenu sa première cérémonie de remise des diplômes à 77 étudiants en médecine, à 48 infirmiers et à 13 étudiants en droit! 19 avril 2018
Le Dr Jean-Bertrand Aristide prend la parole lors de la première cérémonie de remise des diplômes de l'UNIFA, le 11 avril 2018
UNIFA, la Fondation de l'Université d'Aristide, juin 2017 Newsletter 15 juillet 2017
Honorer les mères d'Haïti et le regretté Père Gérard Jean-Juste 30 mai 2017
Année académique UNIFA 2015-2016 19 février 2016
UNIFA, quatre ans de croissance 6 octobre 2014
L'UNIFA ouvre une école de sciences infirmières en deuxième année 22 janvier 2013
La faculté de médecine de l'UNIFA entre dans son deuxième semestre le 1er mai 2012


À mon retour

 L'ancien président Jean-Bertrand Aristide écrit dans The Guardian le 4 février 2011 au sujet de la poursuite de son service en tant qu'enseignant et éducateur à son retour chez lui.


Pas trop tôt pour les travailleurs en santé mentale

Lisez l'article de Leah James sur le travail de santé mentale avec l'AFD et dans les camps de réfugiés en Haïti sur le Huffington Post ici.


Ouverture des écoles mobiles de l'AFD - 22 février 2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9162
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Mar 18 Sep 2018 - 20:37

Kakakok
Bam yon call .
Telefone m . Se toujou menm nimero mwen genyen .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16038
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Mer 19 Sep 2018 - 7:08

ZOT AP PALE,AP VOLO,FONDASYON an ,ap TRAVAY.
Sa a se RAPO FONDASYON an ,pou 2011,ANE RETOU ARISTID lan.
http://aristidefoundationfordemocracy.org/tag/youth-league


Le 2 février 2011, la Fondation Aristide a inauguré une Ligue de la jeunesse sous la bannière: Action, intégration et coopération des jeunes.  Le but de la Ligue est de créer un espace de débat, d’échanges intellectuels et culturels et de formation pratique pour les jeunes qui souhaitent participer à la reconstruction de leur pays.  Plus de 1500 personnes ont assisté au lancement officiel, avec 132 représentants venant de chacun des dix départements d'Haïti.  Depuis le mois de février, la ligue s'est développée à pas de géant, organisant des séminaires et des événements de formation hebdomadaires pour marquer les journées d'importance nationale.

Le 23 février 2011, 1632 jeunes ont été invités à participer à une séance de travail d'une journée pour réfléchir à différents domaines d'activités, notamment la psychologie, la santé, l'économie, la communication, l'éducation, les sports, la justice et les droits humains.  Après six heures de brainstorming, de discussion et de débat, chaque groupe de travail a présenté ses conclusions et suggestions pour aller de l'avant.

Depuis le 23 février, la taille de la ligue a plus que doublé, principalement par le bouche à oreille.  Le 22 mars, 1 700 autres jeunes se sont joints et chaque semaine depuis que des centaines de nouveaux jeunes se sont joints, ils se réunissent chaque semaine à la Fondation pour écouter des conférenciers sur divers sujets.  Le nombre actuel de membres est supérieur à 6 000.  Beaucoup de ces jeunes participent à des classes organisées dans les domaines suivants: cours de musique, auto-école, séminaires de prévention du choléra, premiers secours et cours d'informatique.

 .
En plus des réunions hebdomadaires, la ligue sponsorise des événements pour marquer des dates nationales importantes.  Pour la Journée internationale de la femme, la ligue a parrainé un débat sur la participation active des femmes à la vie économique et politique du pays.  Le 1er mai (journée de l'agriculture en Haïti), les agronomes, Dejean et Mésidor, ont présenté une conférence sur la dégradation de l'environnement et le reboisement.  Les participants ont reçu des semis pour la plantation à la fin de la conférence.  Le 18 mai, au lieu d’avoir un conférencier extérieur, deux membres de la Ligue de la jeunesse du groupe de travail sur la science politique ont présenté l’histoire du drapeau haïtien.

Le 28 mai 2011, une délégation de cinq enseignants s'est rendue à Jacmel pour offrir une séance de formation à 115 nouveaux jeunes inscrits dans la ligue du Sud-Est.




Depuis le 11 juin, les dirigeants de la Ligue de la jeunesse, qui comprend certains médecins formés à Cuba et diplômés UniFA, ainsi que d’autres jeunes professionnels se réunissent toutes les deux semaines pour harmoniser les structures administratives et techniques de la ligue. efforts dans les dix provinces d'Haïti.

Le 15 juillet, à l'occasion de l'anniversaire de Jean-Bertrand Aristide et en réponse à la recrudescence du choléra dans le pays, la Ligue de la Jeunesse, dirigée par 60 médecins, dont de nombreux diplômés UniFA, a organisé un grand séminaire de prévention démonstration en masse du lavage des mains, suivie d'une clinique médicale gratuite pour les résidents de la région.



La plupart de ceux qui ont rejoint la Ligue de la jeunesse ont entre 16 et 25 ans.  Selon Merry Roche, coordinateur des activités pour la jeunesse de la Fondation, les jeunes affluent vers la Fondation pour diverses raisons.  L'atmosphère d'accueil de la Fondation les attire, tout comme la possibilité de trouver une place dans une session de formation pratique.  Beaucoup espèrent également qu'un jour ils pourront étudier à UniFA (la Fondation de l'Université d'Aristide, dont la faculté de médecine devrait rouvrir en septembre).  Ils recherchent avant tout un moyen de contribuer, un moyen de canaliser leurs énergies pour construire un pays meilleur.  Le personnel de la Fondation a été impressionné par le dévouement des jeunes qui ont formé la Ligue.  La plupart ont soit terminé leurs examens de Rheto ou de Philo (examens donnés au cours des deux dernières années du lycée - atteindre ce niveau académique en Haïti est déjà un accomplissement majeur). Ce sont des jeunes ayant de grandes aspirations.  Ils sont créatifs et coopératifs et sont très fiers d'appartenir à la ligue de la jeunesse.  La Fondation a été submergée par le taux de participation et le dévouement de ces jeunes et peine à créer des programmes pour répondre à leurs aspirations.

Il est déjà clair qu'UniFA, une fois réouverte, ne pourra accueillir qu'une poignée de ces jeunes.  La Fondation étudie la possibilité d'étendre les programmes de formation professionnelle au-delà de l'école d'informatique, qui opère déjà à la Fondation.  Nous étudions les possibilités de plomberie, de menuiserie, d’électricité, de sérigraphie, d’administration, de comptabilité et, plus important encore, de tutorat entrepreneurial pour aider des groupes de jeunes à créer des microentreprises dans les domaines susmentionnés.

Si la jeunesse est l’espoir de tous les pays, la ligue des jeunes de la Fondation Aristide pour la démocratie est une démonstration profonde du potentiel d’Haïti.  Plus de la moitié de la population haïtienne a moins de 25 ans. Chaque année, des dizaines de milliers de personnes obtiennent leur diplôme d'études secondaires.  Des examens du baccalauréat ont actuellement lieu à travers Haïti avec plus de 130 000 étudiants participants.  (S'ils réussissent le cycle de deux ans d'examens, ils sont qualifiés pour aller à l'université) Pourtant, il n'y a que des places pour quelques étudiants dans les universités d'Haïti et presque toutes les universités d'Haïti ont été durement touchées par le séisme.  Il existe une forte demande d'accès à l'enseignement post-secondaire ou à la formation universitaire ou professionnelle.  L'énergie des jeunes d'Haïti doit devenir le moteur de la reprise en Haïti.  La question qui se pose à la fois à la Fondation, à UniFA et à l’ensemble du pays est la suivante: comment répondons-nous à leur appel?



Publié par lauraflynn le 14 février 2011 · Laisser un commentaire

Le mercredi 3 février, plus de sept cents jeunes se sont rassemblés à la Fondation Aristide pour la démocratie pour lancer la ligue de la jeunesse Aristido-Lavalasse.  L'objectif de la Ligue de la jeunesse est de rassembler les jeunes pour dynamiser la démocratie en Haïti et lancer des projets de service pour aider leurs communautés dans les domaines de l'éducation et de la santé.

Chaque département d'Haïti était représenté par une délégation de 10 à 12 jeunes qui ont fait le long voyage à Port-au-Prince parce qu'ils veulent contribuer à la construction d'une démocratie participative en Haïti.  Tôt dans la matinée du 2 février, ces délégations départementales de jeunes se sont réunies pendant quatre heures dans la salle de conférence de l'AFD pour partager leurs points de vue, réfléchir à des idées et créer une orientation pour la nouvelle organisation.  Le psychologue Wladimir Constant a animé ce dialogue intitulé «Le leadership des jeunes».

Toussaint Hilaire, directeur de l'AFD s'adresse aux jeunes délégués


Pour la deuxième étape de l'événement, les délégations sont descendues et sont montées sur la scène de l'auditorium, où elles ont été accueillies par plus de 700 autres jeunes du département de l'Ouest (Port-au-Prince et environs), qui se sont réunis à l'auditorium pour accueillir les délégués nationaux et lancer officiellement cette ligue de la jeunesse.

Une grande partie de l’organisation du lancement de la Ligue de la jeunesse a été réalisée par de jeunes diplômés de l’UNIFA et par la direction de la Fondation.  Ces jeunes médecins, qui ont commencé leur formation médicale à UniFA avant le coup d'État de 2004, puis ont terminé leur formation à Cuba, sont maintenant de retour en Haïti et ont été au centre de tous les efforts déployés par l'AFD au lendemain du séisme.  Cette initiative s’appuie également sur les efforts de la Fondation au cours de l’année écoulée pour permettre aux jeunes d’être à la pointe du service après le séisme (bien que des cliniques mobiles composées de jeunes médecins, des écoles mobiles projet de santé mentale dirigé par des jeunes, Soulaje Lespri Moun, et la réouverture de l'UNIFA ).

Jeunes délégués sur la scène de l'AFD, le 2 février 2011

Le lancement de cette ligue de la jeunesse représente la détermination de tous les jeunes qui se sont réunis le 3 février pour offrir leur énergie, leur créativité et leur vitalité à une nouvelle Haïti.

Rose Yvica Roche Volcy et Yves Merry Stuart Roche étaient les MC pour la cérémonie dans l'auditorium.  Hancy Pierre Louis, professeur d'économie et ancien vice-gouverneur de la Banque centrale, a présenté un exposé sur l'économie haïtienne.


Hancy Pierre Louis s'adressant à la Ligue de la jeunesse

Wladimir Constant, qui a de nouveau parlé de la centralité du leadership des jeunes, et Toussaint Hilaire, directeur de la Fondation Arsitide, a parlé de l’importance que les jeunes gagnent en confiance par le service au pays et offrent des perspectives La ligue pourrait entreprendre, par exemple, des programmes d’alphabétisation pour adultes et des projets éducatifs pour les enfants non scolarisés.

Joseph Marc Anderson, un représentant de la jeunesse a ensuite pris la parole au nom de la ligue et a présenté sa charte aux personnes présentes.

Une présentation culturelle de Kolonb Dor , la troupe de jeunes de la Fondation Aristide, a suivi.

Nous sommes impatients de voir cette nouvelle organisation évoluer et s’épanouir.  Seuls les Haïtiens peuvent reconstruire Haïti.

Classé sous Evènements , mise à jour · Tagged with Médecins haïtiens , Kolonb Dor , Cliniques mobiles , Soulaje Espri Moun , UniFA , Ligue de la jeunesse



SITE OFFICIEL DE L’UNIFA

Les étudiants cherchant des informations sur les programmes et les admissions de l'UNIFA doivent consulter le site Web de l'UNIFA: http://unifa-edu.info/contenu/inscriptions-pour-lannee-academique-2013-2014/

Soutenir l'UNIFA

POUR FAIRE UN DON POUR SOUTENIR UNIFA, veuillez visiter le site Web FRIENDS OF UNIFA à www.FriendsofUNIFA.org ou envoyer votre chèque ou mandat à l'adresse postale: Amis de l'UNIFA c / o Partenariat pour l'éducation, la démocratie et la santé en Haïti, 951 Crandon Blvd., Box 490271, Key Biscayne, FL 33149 VÉRIFIEZ AU PEDHH Tous les dons sont déductibles des impôts aux États-Unis et seront reconnus.


Pages
En savoir plus sur l'histoire de l'AFD «Un pas à la fois», entretien avec Jean-Bertrand Aristide
Répondre au tremblement de terre Comment soutenir notre travail
Partenariat pour l'éducation, la démocratie et la santé en Haïti

La Fondation de l'Université d'Aristide (UniFA)
UNIVERSITE DE LA FONDATION ARISTIDE






UNIFA, la Fondation de l'Université d'Aristide, juin 2017 Newsletter
UNIFA Year Academic Year 2017-2018 in Review Newsletter 5 juillet 2018 23 juillet 2018
L'espace démocratique dans les temps difficiles: une étape importante à l'Université d'Haïti de la Fondation Aristide 30 avril 2018
(PHOTOS) Le 18 mars 2018, sept ans après le retour du Dr Jean-Bertrand Aristide en Haïti, l'UNIFA a tenu sa première cérémonie de remise des diplômes à 77 étudiants en médecine, à 48 infirmiers et à 13 étudiants en droit! 19 avril 2018
Le Dr Jean-Bertrand Aristide prend la parole lors de la première cérémonie de remise des diplômes de l'UNIFA, le 11 avril 2018
UNIFA, la Fondation de l'Université d'Aristide, juin 2017 Newsletter 15 juillet 2017
Honorer les mères d'Haïti et le regretté Père Gérard Jean-Juste 30 mai 2017
Année académique UNIFA 2015-2016 19 février 2016
UNIFA, quatre ans de croissance 6 octobre 2014
L'UNIFA ouvre une école de sciences infirmières en deuxième année 22 janvier 2013
La faculté de médecine de l'UNIFA entre dans son deuxième semestre le 1er mai 2012


À mon retour

 L'ancien président Jean-Bertrand Aristide écrit dans The Guardian le 4 février 2011 au sujet de la poursuite de son service en tant qu'enseignant et éducateur à son retour chez lui.


FET MANMAM - La fête des mères en Haïti


Chaque année, le dernier dimanche de mai (la fête des mères haïtienne), la Fondation Aristide pour la démocratie organise un événement spécial pour honorer les mères.  Le dimanche 30 mai, l'AFD a accueilli 3 500 femmes à l'auditorium de la Fondation pour une journée très spéciale de communion et de solidarité - pour offrir réconfort et encouragement, et pour parler aux femmes représentant les mères à travers Haïti. Lire la suite.


Ouverture des écoles mobiles de l'AFD - 22 février 2010

lire plus ici


Les archives
Juillet 2018
Avril 2018
Juillet 2017
Mai 2017
Février 2016
Octobre 2014
janvier 2013
Mai 2012
Mars 2012
Janvier 2012
Août 2011
Juillet 2011
Mars 2011
Février 2011
Janvier 2011
Décembre 2010
Novembre 2010
Septembre 2010
Juillet 2010
Juin 2010
Mai 2010
Avril 2010
Mars 2010
Février 2010


Mots clés

Retour d'Aristide Bureau des juristes internationaux Evénements culturels Débats démocratiques Education Elections Médecins haïtiens Haïti Fonds de secours d'urgence Santé Marché Kolonb Dor Femmes Marché Femmes Projet Soins de santé mentale Micro-crédit Cliniques mobiles Ecoles mobiles Camps de réfugiés Ecole de sciences infirmières Soulaje Espri Moun Titanyen UniFA École de travail social de l'Université du Michigan . Activisme des femmes Activisme féminin





Dons en ligne pour soutenir l'UNIFA (la Fondation de l'Université d'Aristide) et la construction de l'hôpital universitaire UNIFA cliquez sur le logo UBack ci-dessous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9162
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Mer 19 Sep 2018 - 8:10

la ligue de la jeunesse Aristido-Lavalasse a écrit:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakakok
Super Star
Super Star
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5180
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Mer 19 Sep 2018 - 8:41

Jude a écrit:
Le légendaire kakakok est de retour ! ! ! !  bounce bounce bounce bounce bounce


Comment ça va chenapan ?


Je ne comprends pas " CHENAPAN ??????? lo GOOGLE li m we non yon bann ak yon pakaket ansyen chef deta iresponsab ki monte ...Se non yon paket idyo ki koz peyi nou manke yon bann ak yon paket randevou ???

KI donk vye Frere banm yon ti limye !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakakok
Super Star
Super Star
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5180
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Mer 19 Sep 2018 - 8:46

Joel a écrit:
MARIZ NASIS la,

Li la ,l ap travay ;keseswa le ARISTID la ,keseswa l pa la.

TONNE FOUT ,M AP DI L,pa gen MOUN ki pi byen PREPARE pou l PREZIDAN ke MARIZ NASIS.
Men sa l t ap fe ,IMEDYATMAN apre GOUDOUGOUDOU an:

http://aristidefoundationfordemocracy.org/2010/03/30/mobile-schools-update


FD - 22 février 2010

Joel poze san w pa eksite ni mwen ni wou nou pap janm ka ratrape tout randevou CHENAPAN yon fe peyi nou rtae ...... Mwen tann ou yon ti piej ou ton be la dan vre... J aurais pu me poser la meme question OU EST PASSE SAUVEUR PIOERRE ETIENNE >>>JUDE CELESTIN ???? eksetera era LOL LOL LOL affraid affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16038
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Mer 19 Sep 2018 - 9:01

Ou renmen repons two FASIL.

Rejim lan ap pouri tet lan ou pa bezwen ba l SIB.

Eske w konnen gen RADYO GNBis ki t ap di ke LAVALAS te deye EVENMAN 6,7,8 JIYE yo ;tou senpman te gen DEGA e depi gen DEGA EKONOMIK yo vle mete sa sou DO LAVALAS.

MARI NASIS konn bay KOMINIKE ;se CELESTIN ak PIERRE ETIENNE pou mande kote yo ye.

CELESTIN ak PIERRE ETIENNE DEYE POUVWA ,mwen etone se pa t PIERRE ETIENNE TETKALE yo te rele olye de CEANT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakakok
Super Star
Super Star
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5180
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Dim 21 Oct 2018 - 0:54

Joel a écrit:
Ou renmen repons two FASIL.

Rejim lan ap pouri tet lan ou pa bezwen ba l SIB.

Eske w konnen gen RADYO GNBis ki t ap di ke LAVALAS te deye EVENMAN 6,7,8 JIYE yo ;tou senpman te gen DEGA e depi gen DEGA EKONOMIK yo vle mete sa sou DO LAVALAS.

MARI NASIS konn bay KOMINIKE ;se CELESTIN ak PIERRE ETIENNE pou mande kote yo ye.

CELESTIN ak PIERRE ETIENNE DEYE POUVWA ,mwen etone se pa t PIERRE ETIENNE TETKALE yo te rele olye de CEANT.

La democratie occidentale la montre noous toute limite surtout dans un pays comme le notre ,,,,n est t il pas encore temps poou nou a retounen ak tez sa aaaaaa LE POUVOIR AU PLUS CAPABLE !

Un homme d etat serieux te pou monte yon kabine de kriz depi bo kenz oktob te vinii ak solisyon yo ...Peyi a manke kraze nan men Joel eskizem nan men Jovenel !!!!

Neg ki fe kou pon wouj konnen byen sali tap fe ..li te vle evite yon ben de san nan peyi AAAAA......Yo bay siyal ke yo pap dans les rans la prochaine fwa !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16038
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    Lun 22 Oct 2018 - 7:44

KAKAKOK;

Ki MOUN ki ap detemine MOUN ki pi KAPAB yo?

Tez sa a se te yon TEZ yon GWOUP NEG ke paske yo te al LEKOL an FRANS te deklare yo te PI KAPAB alos pa t gen NEG SOT pase yo.

Se pa pou neg ap plede di yo PI KAPAB ,se pou yo PWOUVE yo KAPAB vre .

Se pou sa mwen te toujou di ke yon BLOFE tankou yon LESLIE MANIGAT ,pou yon fwa se pou l te kouri pou yon POS tankou MAJISTRA OKAP kon sa ,montre sa l ka fe epi montre li PI KAPAB.

Gen anpil BLOFE tankou LESLIE MANIGAT ,ki sou SENN lan toujou!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK    

Revenir en haut Aller en bas
 
YON TI VIZIT TOUT KOUT DE KAKAKOK
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Chrétiens évangéliques atake vodouizant ak kout roch nan Cite Soley
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» BIENTOT 27 AOUT KAKAKOK AURA 2 ANS SUR LE FORUM HAITI DES IDEES
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: