Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La grande dame de PARIS est sur la BALLE

Aller en bas 
AuteurMessage
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16060
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: La grande dame de PARIS est sur la BALLE   Sam 10 Nov 2018 - 5:04

Un dernier article de ELSIE HAAS



Attention ! Danger ! Opération anti-procès Petro-Caribe. Trois maîtres avocats jaillisent de leur boite de silence : Newton Saint-Juste, Samuel Madistin et Osnel Fevry

Publié par siel sur 10 Novembre 2018, 00:12am

Catégories : #AYITI ECONOMIE, #AYITI ROSE RAKET, #REFLEXIONS perso, #PEUPLE sans mémoire...




Ces trois avocats arguent de l'existence d'une faille technique juridique au niveau de la plainte des témoins qui serait irrecevable par le juge.

Ils ont sans doute raison.

Mais là où l'argument ne tient pas, c'est que ce manquement - en réalité mineur - peut être facilement réparable.

Or, tous trois font le tour des media - de certains média - pour faire de cette erreur facilement et rapidement corrigible, une montagne. Laquelle selon elle rendrait nulles et non avenues le travail jusqu'à présent accompli.
Et l'on sait combien ardu a été le chemin pour parvenir du dépôt des plaintes jusqu'à l'écoute des plaignants par un juge.

Ces trois avocats savent parfaitement que ce vice de forme - comme je l'ai dit,- est aisément réparable et ne saurait représenté un obstacle.

Mais, ils ont choisi - ont -ils été préemptés par le régime tèt kale pour prendre la tête des gens ? - de mener une campagne avec pour slogan : "Le proçès de Petro-Caribe est mal parti."
avec ce slogan, c'est une discréditation de l'ensemble du mouvement des petro-challengers et plus précisément de celui de Maître André Michel qui est visée.

La propagande du régime tèt kale contre un procès portant sur la vérification de la gestion des Fonds Petro Caribe ont été constantes.

Au départ, toute la faune des journalistes embedded au régime, déclarait haut et fort - hurlements à l'appui (les archives sont là ), qu'il s'agissait d'une pure invention de l'opposition cherchant à nuire à l'inculpé fait-président et empêcher le bandi legal Martelly de lui succéder.

A ce moment là le slogan était : " Les rapports sont politiques et pas techniques".

Je ne sais pas si ça relève de l'influence de leur gourou en communication, l'Espagnol Antonio Solà, mais force est de constater que ces gens-là sont forts en slogan poudre aux yeux. Du genre " Haïti is open for business". Du genre " Y ap pale nap travay" ( Ils parlent, nous nous travaillons) " Electricité 24h/24"

Le fait- président lui-même, qui avait pris soin de faire le ménage dans l'ensemble des institutions de contrôle des dépenses de l'Etat et de celles qui enquêtent sur les fraudes, détournements, blanchiments, avait de manière cynique et irresponsable déclaré lors de son séjour à Paris qu'il avait du monde partout pour bloquer l'enquête: "Mwen gen moun tout kote". Paroles plus appropriées à un mafieux qu'à chef un d'Etat. Entre parenthèses ce qui montre très bien quel type d'hommes, - sans foi ni loi - la communauté internationale aime à placer - démocratiquement n'est-ce pas !- à la tête de l'Etat haïtien.

Le slogan " Ce sont les voleurs qui crient au voleur" remplace " Les rapports sont politiques et pas techniques". Insinuant que ceux qui disent réclamer un procès sont ceux-la même qui sont les premiers impliqués dans les vols. Pas très logique, mais repris par tous les journalistes auto-proclamés directeurs d'opinion. Parce que plus c'est incohérent, plus ça a de chance de brouiller les pistes.

Et de fatiguer les esprits. Car, les tèt kale compte énormément - pour appliquer derrière les "tôles rouges", leur politique basée sur la prédation - sur la fatigue des esprits d'une population qui a peine à voir de quoi demain sera fait.

Autre phase, autre répétition sur toutes les antennes : les gouvernements Préval et Privert ne figurent pas dans les rapports. Bien que Bellerive et Mme Pierrre-Louis sont nommés tous deux appartenant au gouvernement de Préval, et que d'autre part, en maintes et une fois Beauplan a expliqué que son mandat se situait de Préval à Martelly.

Puis, le régime invente toutes sortes d'histoires : vie de l'inculpé fait-président menacée, bombes lacrymo jetées dans une réunion sur le sujet, un acte attribué à ceux-la mêmes qui organisaient la réunion. Bref, un ensemble de balivernes et de fables - qui ne font pas honneur à la nation au vu de la gravité de ce vol organisé - ni aux journalistes, ni aux dits-lettrés.

A un moment donné l'affaire prend la rue et surtout les réseaux sociaux qui lancent le " Kote kòb Petro Caribe a ? " Où est passé l'argent des Fonds Petro-Caribe ? Les jeunes qui lancent ce mouvement se définissent comme des "petro challengers"

On connait la suite : manifestation monstre d'octobre, manifestation attendue le 18 novembre.

L'étau se resserre.

Celui, le fait-président, qui, avant hier, déclarait qu'il n'y aurait pas de procès Petro-Caribe, qui, hier, déclarait qu'il était LE SEUL à pouvoir lutter contre la corruption, se transforme tout soudain - comme il était passé de vendeur d'eau Culligan, de vendeur de pièces détachées de voitures, d'entrepeneur de construction de routes, de planteur et exportateur de bananes à fait-président - en aujourd'hui le plus grand défenseur du procès Petro-Caribe, invitant la population à l'aider.

D'où le nouveau slogan repris par les journalistes "embedded " : "Le président Jovenel veut absolument le procès." Il aurait même déclaré à Luco Désir qu'il serait prêt même si son fils Jovelin se retrouvait impliqué à ce que la justice aille jusqu'au bout . On voit bien que c'est se moquer du monde,et que le fait président qui a une haute idée de sa personne prend tout le monde pour des imbéciles.

Car, la seule personne de sa famille qui pourrait être impliquée serait sa femme, avec laquelle, il semblerait qu'il ait eu des comptes bancaires communs, selon le rapport de l'UCREF. Mais il se garde bien de citer son nom, ça pourrait donner à certains l'envie d'aller voir ce qui s'est passé du côté de Martine et du juge Fabien Brédy lors de leur rencontre à son domicile.

La nouvelle offensive vise à désamorcer le mouvement des jeunes. Précédant l'apparition des trois avocats, il y avait eu l'ITW de 2 "petro-challengers" par Mme Bonhomme sur Vision 2000. Ne croyez pas que cet entretien était réalisé dans le but de leur offrir l'occasion de s'exprimer. Il s'agissait de repérer d'éventuels leaders, avec l'intention de les coopter et de diviser le mouvement.

Les jeunes ont senti le piège. Et à la question de de Mme Bonhomme pour savoir qui étaient les leaders, ils ont répondu qu'il n'y en avait pas. Et ceci à plusieurs reprises la question revenant en plusieurs fois.

Une stratégie connue et employée moult fois ici, en France : on offre aux plus charismatiques des postes au gouvernement question de les faire taire et d'introduire discordes et divisons au sein du mouvement.

Ces jeunes qui ont offert à Mme Bonhomme la juste réponse, à savoir qu'il s'agit d'un collectif, d'une prise de conscience citoyenne, doivent rester sur leurs gardes. Car, ils doivent s'attendre à toutes sortes de tentatives pour les diviser en passant par les offres d'argent, de bourses, de postes jusqu'à aller à des attaques ad hominem pour salir leurs réputations.

Quant aux journalistes "embedded" ce qui signifie qui couchent dans le même lit que le régime tèt kale, ce n'est ni en hurlant, tempêtant, diffusant des zen et des scoop qu'ils parviendront à casser les revendications populaires. Plus ils clament des "Pour l'histoire et la vérité", moins ils sont crédibles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16060
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: La grande dame de PARIS est sur la BALLE   Dim 11 Nov 2018 - 6:49

Opinyon de yon JEFFERSON SOLON sou REZONODWES.

REZONODWES pa gen repitasyon yon SIT ki OSTIL a NEG BANNANN lan:

http://rezonodwes.com/petrocaribe-la-demission-de-jovenel-moise-est-indispensable-au-proces-par-jefferson-solon


Petrocaribe : la démission de Jovenel Moise est indispensable au procès! par Jefferson Solon

 10 novembre 2018  Rezo Nodwes     1 Commentaire


On est d’avis que la cause est juste et mérite toute notre attention, car quelque chose est en train de changer en Haïti : C’est pour la première fois depuis toute mon existence que le peuple décide de lutter contre la corruption dans le pays

par Jefferson Solon

Samedi 10 novembre 2018 ((rezonodwes.com))– Depuis maintenant plusieurs mois, des Haïtiens de partout en Haïti et dans la diaspora se sont mis ensemble et s’organisent pour crier comme d’une seule voix halte à la corruption adoptée comme mode de gouvernance, et réclament des comptes aux autorités étatiques sur la dilapidation présumée de plus de 3.8 milliards de dollars des fonds Petrocaribe.

Ces hommes et femmes qui se sont autoproclamés des Petrochallengers ont commencé leur mouvement sur les réseaux sociaux en brandissant des affiches, des morceaux de carton et/ou des publications dans lesquels on pouvait lire « Kot kob petwokaribe a? » (Qui signifie littéralement : où est passé l’argent Petrocaribe?).

Pour montrer leur détermination et prouver au monde entier que cette cause leur tient à cœur – et ce, en dépit des menaces réelles dont ils font l’objet et des accointances du gouvernement actuel avec les présumés dilapidateurs -, les Petrochallengers ont décidé de changer de stratégie en passant du virtuel au réel. En effet, maintes manifestations de rue sont organisées à travers la capitale, dans les villes de province et dans la diaspora. Commençant par un sit-in devant les locaux de la cour supérieure des comptes en date du 24 août 2018, passant par des manifestations contre Michel Martelly à l’occasion de la fête du travail à New York -, à noter qu’il est lui aussi sur la liste des accusés par les initiateurs du mouvement Petrocaribechallenge dans la dilapidation de cet argent-, pour aboutir à la dernière grosse manifestation à date, celle du 17 octobre dernier où des centaines de milliers de gens y ont pris part, sont des signaux clairs lancés par cette nouvelle strate de la société civile, déterminée et prête à se sacrifier pour exprimer son ras-le-bol contre l’inacceptable.

On est d’avis que la cause est juste et mérite toute notre attention, car quelque chose est en train de changer en Haïti : C’est pour la première fois depuis toute mon existence que le peuple décide de lutter contre la corruption dans le pays. Bien sûr, certaines voix ont l’habitude de se faire entendre, mais pas avec autant d’adhérence de personnes qui ont habituellement le je-m’en-foutisme comme bannière. Un grand chapeau pour ce réveil national.Toutefois, certaines questions méritent d’être posées : n’est-il pas illusoire de réclamer justice à l’État haïtien en sachant que le chef de l’État et tout son clan politique sont épinglés dans l’affaire de la dilapidation des fonds Petrocaribe? Quelle autre stratégie doivent utiliser les petrochallengers afin d’obtenir gain de cause?

Il s’agit ici de deux préoccupations fondamentales qui vont nous servir de fil conducteur tout au long de cette réflexion. En effet, on va essayer d’expliquer dans un premier temps ce que c’est l’accord Petrocaribe. Deuxièmement, par une analyse approfondie de certains faits, on montrera comment et pourquoi il est plus qu’important de continuer cette lutte contre les dilapidateurs tout en réclamant le départ de Jovenel Moise à la magistrature suprême de l’État.

Petrocaribe challenge : une remise en question du système social inégalitaire

On entend par Petrocaribe une alliance régionale créée en 2005 entre les pays des Caraïbes et le Vénézuela. Dans cette alliance, ce dernier permet à 18 pays de se procurer de son pétrole à des coûts dérisoires et des modalités de paiement avantageuses.

Dans cette perspective, en 2006, soit un an après la création de ce bloc régional, on allait assister à l’intégration d’Haïti dans un accord : accord Petrocaribe. À travers ce dernier, le Venezuela a pris l’engagement de fournir des produits pétroliers sous forme de prêt à Haïti, et notre pays à son tour s’était engagé d’investir les gains générés par la vente de ces produits dans des projets de développement à caractère économique et social et de rembourser cette dette au Vénézuela sur une période de 25 ans à des taux d’intérêt annuels de 1%. Toutefois, depuis la signature de cet accord à aujourd’hui, personne n’est en mesure de constater des réalisations concrètes et substantielles visant l’amélioration des conditions de vie des personnes les plus démunies et vulnérables.

Par ailleurs, au vu et au su de tous, les politiques se sont enrichis ainsi que leurs patrons du secteur privé des affaires qui leur ont permis et aidé par toutes sortes de manœuvres déloyales et de financements occultes des campagnes électoraux d’accéder et de gérer le pouvoir politique, ce qui leur facilitera en retour de grands avantages fiscaux comme redevances. En dépit de la pauvreté extrême dans laquelle se trouve la population, ces gens-là sont en train de dénier cette réalité de misère et de pauvreté extrême et continuent à faire l’éloge de leur «Haïti» au détriment de celle où se trouve la classe majoritaire délaissée et exploitée, sans écoles, sans routes, sans assistance médicale, sans électricité, etc.

Mais le peuple n’avait pas dit son dernier mot. Par sa résilience et son esprit de lutte, il continue sa résistance. En effet, Il y a trois (3) événements qui vont nous aider à comprendre l’issue de cette lutte contre la corruption :

1- Des mouvements de protestation pour contrer l’imposition, par une partie de l’élite économique et de la communauté internationale à travers le CORE GROUPE, de Jovenel Moise comme chef d’État après les résultats des dernières élections de 2016.

2- Le rejet par la population et une partie de la classe politique du budget jugé criminel de Jovenel Moise dans lequel le budget pour la santé de douze (12) millions Haïtiens était de six (6) milliards de gourdes et celui pour le fonctionnement du parlement (de 143 députés et sénateurs) s’était élevé à sept (7) milliards de gourdes. Jusque-là, en mode « adelante », ils ont tout imposé. Mais c’était « byen konte mal kalkile » comme on dit souvent chez nous.

3- Lassé d’être constamment relégué au dernier plan, le peuple haïtien a montré, les 7 et 8 juillet dernier, au gouvernement qui voulait augmenter le prix de l’essence que son silence n’était pas définitif. En effet, pour pousser le gouvernement à faire marche arrière, des manifestants ont érigé des barrages routiers auxquels ils ont mis feu et ont attaqué des hôtels et des entreprises. Comme résultats, le gouvernement a annoncé la suspension des augmentations des prix de l’essence, du diesel et du kérosène. Il faut dire que les responsables gouvernementaux ont toujours fait la sourde oreille avant que se produisent ces genres d’événement.

Ce retrait du gouvernement constitue un gain énorme pour le peule vu qu’une augmentation du prix a une influence majeur les prix des produits de premières nécessité.

4- L’affaire Petro Caribe. Pour montrer qu’il ne veut plus se faire encu***, le peuple haïtien décide de se prendre en charge et réclame des comptes sur la dilapidation des fonds PetroCaribe. Toutefois, pour éviter que la population se fasse elle-même justice et éviter tout bain de sang, il serait préférable que JOMO se démissionne et laisser sa place à une équipe neutre et impartiale pour rendre justice à la population. Car, il est évident qu’avec la présence de Jovenel Moise à la tête du pays.

Voici cinq (5) raisons qui prouvent que la présence de Jovenel Moise au Palais National constitue un frein au procès PetroCaribe et, de ce fait, les Petrochallengers devraient réclamer sa démission.

Pour être clair, je tiens à confirmer pour tout le monde que je n’ai rien de personnel contre le président des TètKale (parti ayant pour « chef suprême » Michel Joseph Martelly alias SweetMicky).D’ailleurs, je doute fort qu’il soit au courant de mon existence. Je conteste toutefois fortement son école politique en raison de sa structure, son histoire et sa nature profondément néo-duvaliériste. Qui ne se souvient pas de l’invitation du président Martelly au dictateur Jean Claude Duvalier (inculpé pour crime contre l’humanité et dilapidation des fonds publics), ainsi que le général Avril Prosper (chef putschiste), aux cérémonies officielles du 1er janvier 2014 aux Gonaïves, marquant la 210e de l’indépendance nationale? Passons! La question n’est pas là.

Voici ici 5 raisons pour lesquelles un départ de Jovenel à la présidence du pays serait bénéfique à un éventuel procès contre les dilapidateurs :

1- Le premier novembre 2014 au Dock Eiffel, un espace de spectacle se trouvant dans la région parisienne, des membres de la diaspora haïtienne en France assistaient à une conférence de presse de Michel Martelly quand il leur a présenté Jovenel Moise comme entrepreneur dévoué et son projet de plantation de bananes soutenu par le FDI (fonds de développement industriel), une instance étatique contrôlée par le chef de l’État d’alors lui-même. Selon les propres déclarations de Jovenel, le FDI lui a fait un prêt de 6 millions de dollars américain. Cependant, aujourd’hui, personne n’est en mesure de savoir ce qu’est devenu ce projet et si l’argent a été remboursé. (Cliquez sur le lien suivant pour regarder la présentation https://www.youtube.com/watch?v=phf56v7Qa1c.)

D’après toute vraisemblance, la présentation de Jovenel et de son projet au public était une supercherie visant à berner la population et préparer un investissement majeur à la campagne présidentielle de « nèg bannann nan ». Ici, je veux montrer que dès son apparition sur la scène politique haïtienne, JoMo pataugeait dans la corruption. Il serait donc illusoire de penser qu’il veut lutter contre ce fléau devenu mode en Haïti et qui lui est bénéfique.

2- Quand on analyse les discours du président Jovenel Moise, il est facile de voir en lui un président qui lutte avec véhémence contre la corruption. Mais quand on laisse le terrain des verbes et de la propagande, l’homme fait président n’hésite pas à en user pour protéger son pouvoir. Dans les lignes précédentes, j’ai mentionné ses manœuvres et de et ceux de son Patron Martely afin de voler l’argent des contribuables haïtiens et l’investir dans des campagnes. Mais ici, je veux souligner le cri du cœur d’un policier dénonçant des actes graves de corruption de Jovenel visant à soudoyer certains policiers à coup de 30 000 gourdes chacun contre des manifestants pacifiques qui réclament des comptes sur la dilapidation des fonds Petrocaribe. Et comme résultats on a eu 6 assassinats du côté des manifestants et aucun tweet, aucune note, bref aucun message de sympathie aux familles des victimes de la part du président. Appuyez ici pour écouter l’exhortation du policier envers les siens (https://www.youtube.com/watch?v=j-4oO5x8KqY)

.3- « Pour la vérité et pour l’Histoire, on veut faire savoir que l’enquête a été ouverte en 2013 et que le rapport a été expédié au parquet en 2016 : personne n’a instrumentalisé l’UCREF (Unité centrale de renseignements financiers) depuis que je suis directeur général ». Je rapporte ici les propos tenus, dans une conférence de presse, par l’ancien directeur général de l’Unité centrale de renseignements financiers, Monsieur Sonel Jean-François le 17 Janvier 2017 (https://www.youtube.com/watch?v=LOBOHtdygtg).

Depuis 2013, Jovenel Moise est soupçonné par l’UCREF d’implication dans des activités de blanchiment des avoirs. En effet, selon une analyse de différentes transactions provenant de plusieurs comptes bancaires (BPH, BNC, BUH, SCOTIABANK et KOTELAM) appartenant à Jovenel, à des comptes conjoints (lui et sa femme) et des comptes créés au nom de ses entreprises telles que AGRITANS S.A, COMPHENER, JOMAR AUTO PARTS, etc., pour la période de mai 2007 à mai 2013, l’UCREF a pu mettre en lumière la présence de certaines transactions impliquant Jovenel provenant d’activités illicites et douteuses. À titre d’illustrations, pour la période de janvier 2012 au mois d’avril 2013, des dépôts quotidiens évalués à 5 millions 552 mille, 999 dollars américains sont effectués sur un compte conjoint à la BNC. Permettez-moi de répéter le montant : $5, 555, 999 US. Croyez-vous vraiment que Jovenel a la volonté de lutter contre la corruption?

4- Michel Martely, le patron de Jovenel, est aussi épinglé dans les rapports sénatoriaux sur la dilapidation des fonds Petrocaribe. Comme je l’ai mentionné précédemment, les Petrochallengers de la diaspora haïtienne, surtout ceux des États-Unis d’Amérique, avaient pris pour cible Michel Martely lors de son passage à New York durant le « labor day » comme étant l’un des dilapidateurs des fonds Petrocaribe. À noter qu’il a admis lui-même qu’il y a eu vol au micro du présentateur de la TNH Serginho Lindor qui l’avait demandé s’il y a eu ou non du vol, lors d’un entretien concernant le dossier Petrocaribe (appuyez ici pour suivre l’interview : https://youtu.be/jcrJ-sWAsLM). Toutefois, il n’était pas en mesure d’identifier les voleurs. Mais moi, je pense avoir une idée.

Selon un article écrit par le quotidien Le Nouvelliste le 9 mars 2011, il est mentionné que « Le candidat à la présidence Michel Joseph Martelly a été aussi frappé par la grave crise de l’immobilier aux États-Unis. Trois maisons que la famille Martelly avait achetées dans le sud de la Floride, rapporte le « Miami Herald », ont été confisquées par des banques pour non-paiement.» ( https://lenouvelliste.com/article/89999/trois-maisons-de-martelly-confisquees-aux-etats-unis ). Cependant, durant son quinquennat, Martelly a pu construire une maison d’une valeur de « $6000 000 » américains alors qu’il était en faillite en 2010. N’y a-t-il pas là la présence de quelque chose de louche ? Pour se justifier, au cours de sa participation à l’émission le point de la télé Métropole, il a avoué que la construction de la maison a été rendue possible grâce à un prêt contracté à la UNIBANK… lol (https://www.youtube.com/watch?v=npm6QsZvqhI). Pensez-vous vraiment que Jovenel est favorable à un procès impliquant son patron?

5- La violence policière comme stratégie de combat des dilapidateurs : des tirs à balles réelles, des arrestations arbitraires, des tirs de gaz lacrymogène à tout-va et des exécutions extrajudiciaires, constituent les moyens de combat des dilapidateurs utilisant la police et sont soutenus par leur ami au palais national. Je viens de mentionner dans les lignes précédentes l’assassinat de 6 jeunes à l’issue de la manifestation du 17 octobre. Il n’y a toutefois aucun tweet de sympathie du président de la République envers les familles des victimes, comme il a l’habitude de faire pour les étrangers.

En guise de conclusion, la répression des opposants prouve une nouvelle fois qu’il n’existe aucune volonté du côté du chef de l’État de rendre justice à la population. En outre, il n’a aucune autorité morale pour mener et conduire l’enquête sur la dilapidation des fonds du programme Petrocaribe vu que lui et des membres de sa famille politique y sont indexés. Donc, pour arriver à procès Petrocaribe équitable et un verdict final légitime, le départ de Jovenel Moise devient indispensable. Mais, est-on prêt à faire de notre mieux afin d’éviter les mêmes erreurs suite au départ du président Aristide en 2004 ? Réfléchissons ! Mais pour le moment, unissons-non et regardons tous en direction de Vertières !!

Jefferson Solon


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16060
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: La grande dame de PARIS est sur la BALLE   Dim 11 Nov 2018 - 11:27

La grande dame de PARIS continue ses observations




V. Numa raconte que Martelly l' a appelé au tel. Bob C raconte que l'inculpé fait-président l'a appelé au tel. L. Désir raconte qu'il a appelé le président. Vous vous souvenez des journalistes américains "embedded " pendant la guerre d'Irak ?

Publié par siel sur 8 Novembre 2018, 20:53pm

Catégories : #ayiti actualités, #AYITI ROSE RAKET, #ayiti extrème droite, #PEUPLE sans mémoire..., #REFLEXIONS perso




Emission du 8 novembre de L. Désir. Dès que ces 2 journalistes se mettent à hurler derrière leurs micros, on sait déjà en mode propagande pro tèt kale.

Certes, ils radotent. Mais ce radotage n'est pas innocent. Le but c'est de brouiller les cartes, empêcher les gens de penser.

Dans cette émission, il s'agit de faire passer l'inculpé fait-président, l'homme aux 14 comptes en banque dont le nom figure dans le dossier Petro-Caribe, comme une victime. Il serait même selon L. Désir très/très intelligent - intelligent au sens haïtien, c.a.d. rusé.

Pour susciter la sympathie des classes populaires, ils présentent celui qui avait déclaré : " Je suis un pur produit du secteur privé " comme l'ennemi de ceux-là même qui ont financé sa campagne : un "moun deyò", un paysan.

Et bien sûr, ils agitent le drapeau de la peur faisant croire à la population qu'il y aurait des complots pour assassiner l'inculpé fait-président. D'ailleurs,  jusqu'à présent Luco Désir continue, en parlant de l'incident de l'Arcahaie à dire : "Quand on avait tiré sur le cortège présidentiel". Or, comme vous le savez, il n'y a eu aucunes preuves  - pas de traces de balles notamment, ni sur les voitures formant le cortège, ni dans les alentours. De plus Y. Latortue qui se trouvait dans la même voiture que l'inculpé fait-président avait officiellement démenti l'information.

De plus, le soit-disant responsable de cette soit-disant attaque armée après avoir été arrêté, puis il s'était échappé de la prison sans qu'il y ait effractions. Depuis, on n'a jamais entendu parler de cette attaque terroriste.

Par contre, l'homme très/très " intelligent", a pu grâce à ce "false flag" se faire verser une augmentation du budget pour sa sécurité. Parce que, -n'est-ce pas ?- l'inculpé fait président est très intelligent et très/très expert en faux en témoigne le montage d'Agitrans.

Ces  radotages, balivernes et mensonges destinés aux gogo, sont heureusement, grâce aux réseaux sociaux passés en dérision. La jeunesse haïtienne malgré Antonio Solà et les journalistes formatés ne se considère pas comme des "canards sauvages". Ses  repères et ses réflexions s'alimentent d'autres sources que celles des journalistes hurleurs.

Un truc qui ne ment pas. Dans l'inventaire des armes disparues en Haïti par E. César : l'omission des Galil importés par Lamothe et sur lesquels - bien entendu - aucun de ces journalistes n'a mené une investigation.

Mensonges, provocations, omissions, brouillage des repères, diffusion de décibels à rendre sourd un sourd - façon pasteurs . On comprend que ces journalistes soient, comme a déclaré l'un d'eux, Marco de Scoop FM, fatigués. Fatigués d'eux-mêmes. Il y a de quoi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16060
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: La grande dame de PARIS est sur la BALLE   Jeu 15 Nov 2018 - 23:52

"La dame de PARIS" ap diseke yon ENTEVYOU ant VALERI NUMA ak EDO ZENNY:


V. Numa et E. Zenny : deux commerçants qui échangent sur le produit "nèg bannann" fabriqué, empaqueté et vendu par le bandi legal Martelly et associés

Publié par siel sur 16 Novembre 2018, 00:46am

Catégories : #REFLEXIONS perso, #AYITI EXTREME DROITE, #AYITI ROSE RAKET




A quelques jours des manifestations qui s'annoncent à partir du 16 novembre, V. Numa et E. Zenny  se racontent  des anecdotes sur les relations entre l'inculpé et ceux qui l'ont fait président.

L'unique moment drôle, c'est quand V. Numa a voulu "vendre" , comme il le fait en général avec ses produits, un Jovenel Moïse excusable  parce que "moun an deyò", sans contacts et perdu dans la capitale. Zenny lui a rappelé que Jovenel Moïse était bourré de contacts, ses multiples crédits dans les banques le prouvant. Et non seulement ça ces achats de véhicules en quantité, chez Boulos, qu'il revenait payer le jour d'après. Et qu'il avait été président de la Chambre de commerce du Nord-ouest. Hum ! On touchait là à un sujet délicat qui nous renvoyait :

1) à la déclaration de l'ex-ambassadeur USA, devant les représentants de la  Chambre de commerce haïtiano-américaine" : Vous connaissez fort bien les trafiquants de drogue. Vous les nommez présidents de vos Chambre de commerce." Hum !

2) au rapport de l'UCREF dans lequel ces achats importants sont notifiés sans que, par ailleurs, on connaisse la provenance de l'argent avec lesquels ils sont faits. Hum !

V. Numa a préféré laisser tomber le label " produit fabriqué en province" et changer de sujet

Zenny avait  déclaré " Je suis Blanc, tu es Noir, tu me dois du respect" à un juge . J'aurais bien voulu entendre l'explication de Zenny sur cette déclaration raciste. Zenny qui semble être dans le même état d'esprit par rapport à Jovenel, le Noir qui lui devrait du respect, dont, - il en profite pour  apprendre au public que la mère était vendeuse de cannes à sucre; et que Martelly l'aurait choisi parce qu'il ressemble au peuple. Et aussi parcequ'il avait peur de ne pas reprendre le pouvoir en 2022.

Martelly avait peur pourquoi, de quoi ?  La question n'a pas été posée.

La réponse se trouverait en partie dans la connexion entre l'inculpation de J. Moïse pour présumé blanchiment d'argent - qui existe toujours; les déclarations publiques d'un ancien directeur de police sur Michel Martelly travaillant comme transporteur  de drogue pour les Colombiens. Elle se trouve aussi dans le fric des Fonds Petro-Caribe accaparé par les Tèt kale, dont Jovenel.

La mafia ça ne plaisante pas.  Quand on lui a fait des promesses en échange de fortes sommes d'argent, faut les tenir.

On n'est pas là, face aux canards sauvages haïtiens auxquels il est possible de vendre le miracle de la terre, du soleil de l'eau qui va remplir d'argent leurs poches. Dans ce type d'association, celui qui ne respecte pas  les termes du contrat, se retrouve  avec un contrat sur la tête.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1738
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

MessageSujet: Re: La grande dame de PARIS est sur la BALLE   Mer 21 Nov 2018 - 9:10

Qui est Elsie Haas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16060
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: La grande dame de PARIS est sur la BALLE   Mer 21 Nov 2018 - 14:28

Je la nomme "la grande dame" parce que j'ai une certaine admiration pour elle.

Elle est l'auteure d'une trentaine de films et de documentaires et de films,tournes dans trois continents.

Elle est issue d'une des "familles" haitiennes.Je crois que HAAS est son nom de marriage.

Une de ses documentaitres avait une certaine notoriete.J'ai vu PARI METIS commente sur les grands journaux francais .LIBERATION,NOUVEL OBSERVATEUR ?

Comme beaucoup d'entre nous ,elle a son coeur qui se dechire de ce que les "gangsters" font de notre pays d'origine et elle n'a pas peur d'exprimer ses sentiments.
Je lis son Blog "LE MONDE DU SUD" pour plus d'une dizaine d'annees.Elle a ete toujours consequente avec elle meme comme on dit

Un tout petit extrait de sa documentaire parue sur "ARTE" si je ne me trompe:

PARIS METIS:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grande dame de PARIS est sur la BALLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
La grande dame de PARIS est sur la BALLE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre Dame de Paris
» Notre Dame de Paris
» Notre Dame de Paris
» ISTORIK de ki jan SWIT MIKI BANNANNE AYITI-par la grande DAME de PARIS
» Une Grande Dame du moto-cross s'en est allée !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: