Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez
 

 La question qui tue

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9434
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

La question qui tue  Empty
MessageSujet: La question qui tue    La question qui tue  EmptyJeu 4 Avr 2019 - 11:16

La question d'un intervenant  mérite d’être publiée en manchette :

La question .
Marc, connaissant ton franc parler et ton indépendance je vais te poser une question. Si la justice haïtienne était en santé, JBA serait- il aujourd’hui un homme libre? Prends ton temps pour me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9434
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

La question qui tue  Empty
MessageSujet: Re: La question qui tue    La question qui tue  EmptyJeu 4 Avr 2019 - 11:17

Ma réponse 1 :


Bonjour  Don , j'aime bcp ta question et je vais essayer le plus possible d'y répondre en toute liberté . D'entrée de jeu , je dirais qu'il est relativement facile de poser une telle question centrée sur Aristide : Il est beaucoup plus difficile de la poser sur l'ensemble des leaders haïtiens en conflit direct ou indirect avec la justice . Samedi dernier , un rédacteur de la constitution de 1987 eut à dire au micro du journaliste Raymond Laurent de Montréal que la corruption fait partie intégrante de la culture haïtienne .Par conséquent , il affirme qu'on pourrait tolérer la petite corruption car on ne peut pas éliminer complètement la corruption . Est-ce que tu saisis bien la portée de son propos ? Et la question d'Aristide? J'y arrive . En Haiti n'importe qui peut se permettre de juger , de blâmer , de faire des rapports même quand il est en conflit d’intérêt, c'est le cas de Paul Denis qui a déposé un rapport partisan contre JBA . Une telle attitude implique fatalement une conception de complot chez une partie de la population . Ce faisant , Paul Denis n'a pas aidé la justice à faire son travail . Il a nuit au bon fonctionnement de la justice .On voit tout de suite qu'il ne faut pas confondre propagande et enquête .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9434
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

La question qui tue  Empty
MessageSujet: Re: La question qui tue    La question qui tue  EmptyJeu 4 Avr 2019 - 11:18

Ma réponse 2

 Je viens d’énumérer partiellement les principaux obstacles de la justice haïtienne. Tout le monde est juge et partie à la fois , comment veux-tu que la justice fonctionne ? Alors ta question est : Si la justice haïtienne est en santé , est-ce que Aristide serait un homme libre ? Je sais que la justice a convoqué Aristide depuis son retour en deux ou trois fois . Je sais aussi que les enquêtes sur l'implication d' Aristide ont été tellement politisées au point que les rapports sont devenus une sorte de propagande politique contre Aristide.Résultat,les procureurs de la république sont incapables de trouver des preuves pour donner des suites . Je sais aussi si les gnbis avaient des preuves contre Aristide , ils les aurait appliquées au moment ou Aristide était en exil en Afrique du Sud . C'était le minimum à faire à mon humble avis . Bien sur , je ne suis pas entrain de défendre Aristide . Je veux être objectif. Je voudrais bien te répondre de manière tranchante mais je n'ai rien qui puisse m'aider à te dire si la justice était en santé , comment serait Aristide . Je peux aussi bien questionner l'ensemble des comportements et des agissements des politiciens en me disant , si l’État n’était pas trop tolérant avec les corrompus, les dictateurs , putschistes ,etc ; est-ce qu'il en resterait des leaders et des hommes libres en Haiti ? Sans hésiter , je répondrais qu'il n'en resterait pas bcp . Bien sur , il restera toujours un doute sur l'implication d'Aristide tant et aussi longtemps que le débat sur la justice libre n'est pas fait de manière transparente , honnête , libre , avec des faits vérifiables et vérifiés, de façon indépendante et sans rancune . Voilà ma réponse . J’espère qu'elle te plait .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9434
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

La question qui tue  Empty
MessageSujet: Re: La question qui tue    La question qui tue  EmptyJeu 4 Avr 2019 - 12:45

Monsieur Joel

Pourriez-vous me dire que j'ai bien répondu à mon ami Bony à la question posée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16450
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

La question qui tue  Empty
MessageSujet: Re: La question qui tue    La question qui tue  EmptyJeu 4 Avr 2019 - 17:29

C'est une reponse satisfaisante.

Je me rappelle que dans ma jeunesse,les bons FIC me martellaient le cerveau avec une pretendue MASSACRE DES FRANCAIS que DESSALINES aurait perpetre.

Je me souviens aussi de la CAMPAGNE "KOUPE TET ,BOULE KAY" de DESSALINES.
Il y a des documents qui prouvent cette campagne n'etait pas de DESSALINES ,c'etait une facon de resister contre les troupes napoleoniennes en 1802 qui etaient superieures aux "indigenes".
Il y a une lettre de TOUSSAINT a DESSALINES ou il lui donna l'ordre de bruler PORT AU PRINCE et d'empoisonner les PUITS

C'est la meme tactique que les RUSSES avaient use contre NAPOLEON en 1812 si je me souviens et plus tard en 1942 ,1943 contre les ALLEMANDS.
Pour retourner a DESSALINES et la pretendue massacre des FRANCAIS ,DESSALINES avait dit clairement sur la PLUME de JUSTE CHANLATTE en AVRIL 1804 qu'il avait tue certains francais c'etait pour venger nos congeneres DELGRES et IGNACE qui avaient ete massacres avec leurs compagnons ,par milliers en GUADELOUPE et MARTINIQUE ,EN 1802.

MARC,
Vous pouvez dire a ce BONY ,que depuis apres la mort de DESSALINES ,il n'y a jamais eu une telle campagne de DESINFORMATION contre un ancien LEADER et CHEF D'ETAT HAITIEN.

Les ennemis de DESSALINES ne disposaient pas de RADIO et de TELEVISION et un nombre infime d'HAITIENS savait lire en 1806.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16450
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

La question qui tue  Empty
MessageSujet: Re: La question qui tue    La question qui tue  EmptySam 6 Avr 2019 - 10:03

Te gen yon kanpay DEZENFOMASYON kont DESSALINES apre SASINAJ li pou di ke si se TOUSSAINT ki te ba nou ENDEPANDANS ,pa t ap gen KOUPE TET BOULE KAY.
TAKTIK sa a ,se te TAKTIK TOUSEN.
Sa a se LET ke TOUSEN te voye bay DESALIN apre DEBAKMAN LECLERC lan.
ORIJINAL lan ,lan KOLEKSYON yon nonm ki te rele "BEARD",an FRANSE:

Toussaint Louverture letter to Jean-Jacques Dessalines (1802)

Jean-Jacques DessalinesIn February of 1802, just months before he would be betrayed by the French, Toussaint Louverture, wrote this letter to Jean-Jacques Dessalines, He asks to burn down Port-au-Prince, to stop the advance of General Leclerc's troops, sent by Napoléon Bonaparte to re-establish slavery.

Dessalines was the Commander in Chief of the revolutionary Haitian army in the West of Saint-Domingue at the time. The West, as a department in Haiti/Saint-Domingue, includes the Port-au-Prince metropolitan area.


LIBERTY. EQUALITY.


The Governor-General [Toussaint Louverture] to General Dessalines, Commander-in-chief of the army of the West.


HEADQUARTERS GONAÏVES, Feb. 8, 1802.


There is no reason for despair, Citizen-General, if you can succeed in removing from the [French] troops that have landed the resources offered to them by Port Republican [Port-au-Prince]. Endeavor, by all the means of force and address, to set that place on fire; it is constructed entirely of wood; you have only to send into it some faithful emissaries. Are there none under your orders devoted enough for this service? Ah! my dear General, what a misfortune that there was a traitor in that city, and that your orders and mine were not put into execution.
Watch the moment when the garrison shall be weak in consequence of expeditions into the plains, and then try to surprise and carry that city, falling on it in the rear.
Do not forget, while waiting for the rainy season which will rid us of our foes, that we have no other resource than destruction and flames. Bear in mind that the soil bathed with our sweat must not furnish our enemies with the smallest aliment. Tear up the roads with shot; throw corpses and horses into all the fountains; burn and annihilate everything, in order that those who have come to reduce us to slavery may have before their eyes the image of that hell which they deserve.


Salutation and Friendship,

(Signed) TOUSSAINT L'OUVERTURE


Source: (Beard, p. 186f)




LIBERTÉ. ÉGALITÉ.


Le Gouverneur général Toussaint Louverture] au général Dessalines, commandant en chef de l'armée de l'Ouest.


SIÈGE SOCIAL GONAÏVES, 8 février 1802.


Citoyen général, vous n'avez aucune raison de désespérer si vous parvenez à retirer des troupes [françaises] qui ont débarqué les ressources offertes par Port Republicain [Port au Prince]. S'efforcer, par tous les moyens de force et d'adresse, de mettre le feu à cet endroit; il est construit entièrement en bois; vous n'avez qu'à y envoyer des émissaires fidèles. N'y a-t-il aucun sous vos ordres assez consacré à ce service? Ah! mon cher général, quel malheur qu'il y ait eu un traître dans cette ville et que vos ordres et les miens n'aient pas été exécutés.
Observez le moment où la garnison sera faible à la suite d'expéditions dans les plaines, puis essayez de surprendre et de transporter cette ville en la tombant à l'arrière.
N'oubliez pas, en attendant la saison des pluies qui nous débarrassera de nos ennemis, que nous n'avons d'autre ressource que la destruction et les flammes. N'oubliez pas que le sol baigné de sueur ne doit pas fournir à nos ennemis le plus petit aliment. Déchirer les routes avec le tir; jeter les cadavres et les chevaux dans toutes les fontaines; brûlez et annihilez tout pour que ceux qui sont venus nous réduire en esclavage puissent avoir devant leurs yeux l’image de cet enfer qu’ils méritent.


Salutation et amitié,

(Signé) TOUSSAINT L'OUVERTURE



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La question qui tue  Empty
MessageSujet: Re: La question qui tue    La question qui tue  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La question qui tue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?
» Chti't question CFK & vehicule ouvert
» Un question existentielle
» Une question que je me suis toujours posée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: