Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des recommandations au GVT Préval- Alexis

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9140
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Des recommandations au GVT Préval- Alexis   Mer 18 Juil 2007 - 13:44

Consolider la stabilité en Haïti


Rapport Amérique latine N°21
18 juillet 2007




Lien;
http://www.crisisgroup.org/home/index.cfm?id=4944&l=2

RECOMMANDATIONS

Au président, au Premier ministre et au gouvernement d’Haïti :

1. S’opposer à toute tentative de création d’une deuxième force de sécurité nationale en plus de la Police nationale d’Haïti (PNH).

2. Nommer des responsables respectés au niveau local aux postes de délégués départementaux et de vice-délégués ou confirmer ceux qui sont déjà en poste pour mettre fin à l’incertitude au niveau local.

3. Renforcer le ministère de l’Intérieur en lui attribuant davantage de personnel mieux formé pour qu’il puisse :

(a) appuyer et superviser les responsables municipaux et locaux ; et
(b) déterminer et appuyer les meilleures pratiques des projets de développement local et de gouvernance pour les reproduire à l’échelle nationale.
4. Coordonner plusieurs conférences nationales sur la gouvernance locale et intégrer les recommandations dans un nouveau cadre légal de réformes globales impliquant, si cela s’avère nécessaire, des changements constitutionnels de manière à :

(a) simplifier l’administration publique en réduisant le nombre de structures locales et de niveaux administratifs ainsi que le coût des élections en fusionnant conseils et assemblées de manière appropriée ;

(b) redessiner les limites territoriales pour assurer l’égalité dans la représentation politique ;

(c) donner la possibilité aux municipalités, délégations et vice-délégations de jouer un rôle plus actif dans le développement local, tout en prenant en compte le besoin de donner un rôle consultatif aux Assemblées des sections communales (ASEC), aux Conseils d'administration des sections communales (CASEC), et aux assemblées et conseils départementaux ; et

(d) renforcer les capacités de taxation locale et accélérer la redistribution des revenus.

5. Mettre plus rapidement en place le plan du gouvernement pour Cité Soleil, l’élargir pour y inclure la maintenance, l’administration municipale et la sécurité des citoyens, et rendre plus claire la chaîne de commandement pour la coordination de la task force à Cité Soleil.
6. Renforcer la coordination entre la commission nationale pour le désarmement, la démobilisation et la réintégration (CNDDR), les bailleurs de fonds et les organisations non gouvernementales (ONG) de manière à définir des critères permettant d’assurer le respect des exigences du processus de désarmement et des normes de réinsertion ainsi que des critères de prévention de la violence des gangs.
7. Enjoindre le ministère de la Justice de lancer un examen indépendant des besoins en matière de réouverture ou de réactivation des affaires criminelles impliquant des assassinats pour lesquels il existe une suspicion d’influence politique abusive.
8. Créer, à l’aide de mesures administratives appropriées, une chambre criminelle spécialisée chargée de l’instruction des affaires impliquant trafic de drogue, enlèvements, terrorisme, corruption, blanchiment d’argent, trafic d’êtres humains et crime organisé.

Aux députés et partis politiques :

9. Professionnaliser les travaux de la branche législative en améliorant la discipline au sein des partis, respecter le règlement intérieur du Parlement et mettre en œuvre le plan de réforme du Parlement qui a été adopté.

10. Prendre rapidement des décisions sur le paquet législatif concernant la réforme de la justice.

À la communauté internationale, dont les États-Unis, le Canada, l’UE, les institutions financières internationales et aux autres importants bailleurs de fonds :

11. Intégrer Haïti à l’agenda de la Commission de consolidation de la paix des Nations unies le plus vite possible et allouer 50 millions de dollars du Fonds pour la consolidation de la paix aux agences des Nations unies qui sont en mesure de faciliter le renforcement des capacités de la gouvernance à tous les niveaux, apporter une assistance à la planification à grande échelle et encourager des investissements plus rapides dans des infrastructures durables et l’amélioration des services dans les zones sensibles.
12. Fournir une aide financière et technique au plan du gouvernement pour Cité Soleil.
13. Soutenir, à la suite d’une phase de dialogue national, la stratégie gouvernementale de simplification et de renforcement de la gouvernance locale.
14. Offrir une assistance technique au ministère de la Justice pour renforcer l’administration juridique et collaborer avec le gouvernement pour déterminer des critères applicables à la réforme de la justice, tels que :
<BLOCKQUOTE dir=ltr style="MARGIN-RIGHT: 0px">(a) un fonctionnement plus efficace de la commission de détention ;
(b) l’adoption des trois avant-projets de loi sur la réforme du statut des magistrats, le conseil de la magistrature et l’école de la magistrature ;
(c) l’examen immédiat par une commission de contrôle judiciaire redynamisée pour décider de sanctions appropriées à l’encontre des juges et avocats corrompus et d’autres personnes accusées de mauvaise conduite dans le cadre d’affaires concernant des crimes graves ; et
(d) le progrès tangible du processus d’épuration (vetting) de la police.
</BLOCKQUOTE>15. Continuer à faire pression pour une modernisation plus rapide de l’administration des douanes et pour un meilleur contrôle par l’État dans les ports.
16. Soutenir les programmes du gouvernement de lutte contre la drogue, notamment en :


<BLOCKQUOTE dir=ltr style="MARGIN-RIGHT: 0px">
(a) soutenant les unités de la PNH ayant déjà subi l’examen du vetting;
(b) pourvoir en personnel les bureaux de lutte contre la drogue des États-Unis en Haïti ;
(c) intensifier la coordination régionale en matière de renseignement, de surveillance et de contrôle, notamment avec le stationnement permanent de deux hélicoptères de la Drug Enforcement Agency des États-Unis pour appuyer l’action de la PNH et de la MINUSTAH contre l’usage clandestin des pistes d’atterrissage et des largages en mer ; et
(d) apporter à la MINUSTAH et la PNH les capacités nécessaires à la création d’une base maritime sur la côte méridionale depuis laquelle elles pourront conduire régulièrement des patrouilles, et des opérations de surveillance et de contrôle.
</BLOCKQUOTE>
À la MINUSTAH et aux agences des Nations unies :

17. Améliorer la coordination avec la CNDDR et mettre en place un programme de réintégration du personnel de police révoqué.

18. Lancer une importante formation en police de proximité ainsi que des projets relatifs à la sûreté des communautés là où l’épuration de la PNH a été réalisée avec succès.
Port-au-Prince/Bruxelles, 17 juillet 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Des recommandations au GVT Préval- Alexis   Mer 18 Juil 2007 - 14:49

premye rekomandatyon se sa net.Pa kite oken ti nostaljik vinn invoke zafè sekirite teritoryal epi se yo menm ki ap kreye dezod pou yo asote pouvwa. Mwen kontan tou tande ke yo rekomande pou senplifye administratyon piblik la ak yon reform konstitutyon an.Twop chef pou peye pou yon ti mache tout piti.nou pap ka jwen lajan pou nou ba malere ke chik ap devore yo swen de sante si pou nou kontinye ap peye tout birokrat sa yo.Se pa yon ti klik birokrat selman ki pou ap souse tout sik peyi ya epi majorite ayisyen nan lanfè.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gloria
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 29
Localisation : Saint Hubert
Loisirs : Lecture et écriture
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Relation d'aide

MessageSujet: Re: Des recommandations au GVT Préval- Alexis   Mer 18 Juil 2007 - 15:06

Je pense qu'une des toutes premières mesures à adopter en matière de reprise de contrôle sociale serait la mise en place (sérieusement) d'un réseau fonctionnel d'encadrement des jeunes abandonnés, délinquants. Avec des lignes directives bien définies, des objectifs clairs ainsi que les moyens logistiques, matériels, financiers et les ressources humaines appropriés, l'État pourra saboter à la base le processus de recrutement de nos jeunes par les malfrats.
En parlant de réseau fonctionnel, je pense, dans le cadre d'un projet national à:
La mise en place d'un partenariat (vrai) entre différents ministères tels: Affaires sociales, Justice, Intérieur, Éducation autour d'un immense projet pour récupérer les enfants de rues
- Au développement d'un groupe-cadre de professionnels en intervention sociale dont la mission serait la mise en place d'un projet de formation pour les jeunes désireux de s'impliquer au niveau du développement social
- La récupération de terrains appartenent à l'État pour la construction de maisons d'accueil dans tous les départements géographiques du pays
- Ces établissements devraient être pensés et construits en relation avec les objectifs socio-économiques et de la vision sociale lobale dont ces enfants feront partie en tant que citoyens à part entière (écoles - fermes-apprentissages-réformatrices etc)
- Une vaste campagne de sensibilisation sur la problématique de la prostitution juvénile et l'enrôlement des jeunes au sein des gangs violents et de l'esclavage des enfants
- De GRÉ ou de FORCE, pour leur bien et celui de la nation, ramasser TOUS les enfants qui vivent dans la rue, les placer dans ces maisons d'accueil dans divers créneaux d'aprentissage, en fonction de leur degré de délinquance
- Le vote d'une loi CONTRE la domesticité, faire fi de tous ces apprentis colons qui tiennent en exergue leur sempiternelle excuse d'aide à la survie
- Toujours dans l'application de cette loi (qui existe je crois mais non active) Accorder un délai de conformité aux PROPRIÉTAIRES d'enfants - escalves pour régulariser leur situation à savoir, offrir à ces enfants le minimum vital nénessaire à tout être humain y compris l'accès à l'instruction
- Conséquemment à cette mesure, l'État devra amplifier la mise en place d'écoles accessibles à tous les enfants dans tous les quartiers quitte à développer un nouveau genre de partenariat à long terme avec les directions d'écoles privées des zones urbaines où ces enfants sont en majorité comme il a été fait vers la fin des années 1999 par le Gouvernement Préval à travers le Programme de Scolarisation Universelle

Le jour où nous voudrons mettre frein à la dérive de notre jeunesse vers la délinquance, il faut d'abord prendre les mesures pour fermer la vanne, brûles les racines de la pépinière qui les destine aux groupes de violents sans aucune conscience sociale qui l'utilise comme bras, comme chair à canon.
Gloria:study:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gloria
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 29
Localisation : Saint Hubert
Loisirs : Lecture et écriture
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Relation d'aide

MessageSujet: Re: Des recommandations au GVT Préval- Alexis   Mer 18 Juil 2007 - 15:38

Kanta pwoblèm fonktyonè ki plen biwo leta yo, mwen pou yon revisyon TOTAL KAPITAL de konpetans moun sa a yo ki marye ak beswen reyèl leta. Nou tout kon nen ke biwo leta se toujou nich pou gouvènman mete vakabon an vakans pou rele yo chak fwa yo beswen pèp pou al fè briganday nan la ri pou chita pouvwa yo.

Mwen KONT TOUT privatisasyon brid sou kou nan mitan peyi a.
Le gouvernement doit recourir aux services de professionnels capables de l'aider à trouver les meilleurs moyens de rentabiliser ces institutions. Si yon moun ka fè teleko fè lajan, pou ki sa gouvènman an pa fè lajan sa a li menm? Se menm bagay pou EDH oubyen nenpòt ki lòt bwat aloufa soti pou fè dapiyanp sou yo jodi a.

Se kòm si yon moun an difikilte ak kay ou ki koule, yon lòt moun vini li di w ke li ka regle pwoblèm nan men fòk ou fèl kado kay la!!! Toutes ces institutions confrontent le même problème: Les coûts de fonctionnement qui sont en totale inadéquation avec les services. Ce problème a sa source première dans l'incompétence même des milliers d'employés qui encombrent ces bureaux.

METE VAKABON AK ENKONPETAN DEYÒ NAN BIWO LETA YO:arrow:

METE LEKÒL PWOFESYONÈL NAN PEYI A POU SA KI GEN FOLI FONKSYONÈ MEN KI PA GEN OKENN METYE:study:

MILITANS SE PA YON METYE
cheers

BIWO LETE DWE SISPANN TOUNEN MACH KOTE FANM AK GASON AP VANN KILÒT, PAFEN AK PWODWI AMWE:affraid:

Men, si gen bwat leta ki ta merite pou netwaye se ta DGI ak TELEKO.
Nan DGI ou pa finn kon nen konbyen DGI ki eksiste, chak fonksyonè gen biwo pal nan mitan DGI ak sa yap rele LEPANDYÈ ke yo mete deyò a pou depiste sitwayen ki vinn fè papye yo, menmen ba yo. Genyen ki pase tout jounen yan ap rwonfle Sleep lè se pa zong yo yap fè.

Mwen deja tande yon anplwaye DGI ki di li menm li gen de blòk resi, youn pou leta, youn pou li.
Lè w rantre nan DGI pa menm gen ase plas pou jèn fanm ak jèn gason chita, tout la jounen yap mache moute desann alòs ke travay la pa fèt. Bwat sa a yo plen vakabon, fòk nou fini ak zafè LAGE NAN LAKOU chèf ayisyen yo abitye itilise pou kenbe pouvwa yo.

Yo dwe baze sou konpetans pou bay travay nan peyi a, MILITANS dwe yo AKSESWA lib e libè. Yon sitwayen chwazi sipòte moun ou vle san ke sa pa gen enfliyans sou kapasite travay ou ak sèvis ou ka bay peyi w.
Il faut en finir avec le RÈGNE des queues et des cus dans le pays.

Gloria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5982
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: Des recommandations au GVT Préval- Alexis   Mer 18 Juil 2007 - 20:53

Citation :
Une vaste campagne de sensibilisation sur la problématique de la prostitution juvénile et l'enrôlement des jeunes au sein des gangs violents et de l'esclavage des enfants

Ma chère , je suis prêt à soutenir, à participer et à collaborer à ce mouvement.


Citation :
- Au développement d'un groupe-cadre de professionnels en intervention sociale dont la mission serait la mise en place d'un projet de formation pour les jeunes désireux de s'impliquer au niveau du développement social

Si vous voulez , j'irai avec vous pour réaliser ce projet. C'est mon domaine la psychologie sociale.

Citation :
De GRÉ ou de FORCE, pour leur bien et celui de la nation, ramasser TOUS les enfants qui vivent dans la rue, les placer dans ces maisons d'accueil dans divers créneaux d'aprentissage, en fonction de leur degré de délinquance

Je suis prêt à laisser tomber la veste pour rouler mes manches de chemises et accompagner ces pauvres enfants dans leur cheminement professionnel et dans leur réinsertion sociale en Haiti.

Citation :
Le vote d'une loi CONTRE la domesticité, faire fi de tous ces apprentis colons qui tiennent en exergue leur sempiternelle excuse d'aide à la survie

Oui il faudra donner l'espoir à ces milliers de jeunes sans espoir. Faisons front commun pour la réalisation de ces projets.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti


Dernière édition par le Mer 18 Juil 2007 - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5982
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: Des recommandations au GVT Préval- Alexis   Mer 18 Juil 2007 - 21:03

Citation :
MILITANS SE PA YON METYE
Se pa jwet non. fok gen yon kampann de sensibilizasyon lan pati politik yo pou infome moun yo ke militans pa metye. Leu wap milite se pou peyi'w ka vanse pi devan, se pa joinn job a tout pri ke yon moun milità lan pati ou yon oganiszasyon kelkonk.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Des recommandations au GVT Préval- Alexis   Mer 18 Juil 2007 - 22:12

Depuis la création de la fondation Vincent au Cap-haitien,si je ne me trompe, aucun gouvernement a crée des ecoles professionelles ou les jeunes gens des deux sexes peuvent etre logées pour apprendre un metier.Comment peut-on retablir ce climat de paix et de tranquilité qui faisait la joie des haitiens malgre notre pauvreté sans donner aux jeunes gens les moyens pour gagner leur vie honnètement.

c'est etonnant meme aux Etats-Unis il n'y a pas assez de centres de formation pour les jeunes gens qui n'ont pas les facultes intellectuelles pour frequenter l'universite.hier soir je regardais avec effroi le nombre de jeunes gens dans une prison de la Louisianne.Ces jeunes gens travaillent dans les champs pour produire les vivres alimentaires qui servent a nourrir les prisonniers ,En les regardant ,malgre les crimes qu'ils ont commis ,on se sent vraiment bouleversé par leur sort.Si on avait pense à les encadrer à leur apprendre à vivre et bien on aurait pas ce nombre eleve de prisonniers aux etats-Unis.

Si dans chaque ville en haiti il y avait des ecoles comme J.B Damiens ;la Fondation Vincent , et bien je suis certain que les jeunes gens ne s'occuperaient pas de la vente de cocaine.Cette delinquance que nous constatons a present en haiti est la consequence des negligences des dirigeants incompetents et malhonnètes qui n'avaient pensé qu'à s'enrichir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex jacques
Star plus
Star plus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1082
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

MessageSujet: Re: Des recommandations au GVT Préval- Alexis   Jeu 19 Juil 2007 - 6:07

Citation :
. Créer, à l’aide de mesures administratives appropriées, une chambre criminelle spécialisée chargée de l’instruction des affaires impliquant trafic de drogue, enlèvements, terrorisme, corruption, blanchiment d’argent, trafic d’êtres humains et crime organisé.
J'ai déjà fait cette recommandation dans un poste, sans une cour spéciale pour juger et enquêter sur les criminels, la population carcérale ne cessera pas de grimper et les casses des prisons seront de plus en plus fréquentes. J'ai aussi suggère de construire une prison spéciale (soit a la Gonâve) pour enfermer tout criminel juge coupable:

Citation :
Le vote d'une loi CONTRE la domesticité, faire fi de tous ces apprentis colons qui tiennent en exergue leur sempiternelle excuse d'aide à la survie:
dixit Gloria
C'est vraiment triste de constater qu'au 21e siècle, l'esclavage existe toujours. Il est inacceptable, inhumain et révoltant que des familles continuent de maltraiter des enfants sous le chapeau d'entre aide. L'état doit freiner à tout prix ce fait odieux qui ne cesse de créer l'inégalité sociale, créer des bourreaux et des victimes de la misère.
Le SYSTEME DE RESTAVEK est synonyme d'ABUS, d'EXPLOITATION et de TRAFIC HUMAIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gloria
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 29
Localisation : Saint Hubert
Loisirs : Lecture et écriture
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Relation d'aide

MessageSujet: Re: Des recommandations au GVT Préval- Alexis   Jeu 19 Juil 2007 - 18:06

Il faudrait peut-être que les élus , qu'ils soient sénateurs ou députés se mettent à réfléchir, à proposer et à forcer l'application (rèd) d'une loi anti domesticité. C'est possible, mais le problème est que chacun de ces individus est lui-même propriétaire d'enfant-esclave (Oh! Juste pour aider la famille pauvre!!!).
Il y a eu comme je le disais un progmme appelé Scolarisatin Unverselle mis en place en 2000 qui avait permis à plus de 30 .000 enfants âgés de 6-12 ans de fréquenter l'école pour la première.study
Haiti étant ce qu'elle est, il a fallu qu'un ministre de l'Éducation (comète) détenant un doctorat en maths de l'Université Laval en mal de pouvoir qui léchait les bottes de certains tenors d'alors dans l'espoir de préserver sa job et le programme a été saboté par ce monsieur. Il a quand même été évincé, alors, il s'est tourné vers les occupants qui trouvaient le programme dangereux car Cuba y serait impliqué en promettant 1000 écoles préfabriquées pour les enfants: [size=18]Danger! Communisme en vue!!![/size] Finalement, en échange d'un emploi en US, le petit-fils de Conze a échangé l'instruction de milliers d'enfants.
Ce qui est le plus choquant dans l'histoire de ce pays c'est le fait que traditionnellement le pouvoir s'exerce au profit d'une clique aux dépens de l'intérêt national. Ceux qui sabotent ne sont pas des ignorants, ce sont ceux-là même qui ont fait des études et vécu dans des systèmes où les animaux ont des droits. Ils savent ce qu'il faut faire mais ne le font pas car cela scierait les marches de l'escalier qui eur permet de regarder de haut les enfants du peuple. Le pire c'est encore que la majorité d'entre eux vienne de la masse, issus de familles pauvres ou de simples ouvriers mais l'ont oublié. N'aviez-vous pas souvent entendu certains individus qui se disent fils ou petits-fils demagistrats, de général et quoi encore? L'échec ou le maintien d'une couche de la société dans l'ignorance leur assure la perrenité. [size=24]Si pa gen eskalier, sou ki sa, sou ki moun yo va kanpe pou kale kantamwa yo?
[/size]Marc-Henry, on finira par se faire entendre un jour et le projet de centres d'accueil verra le jour. C'est d'ailleurs l'unique massage (obligé) pour commencer la reprise en mains de notre jeunesse. Lorsqu'ils l'auront compris, ils mettront en chantier les écoles de réforme et les centres d'accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 15992
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Des recommandations au GVT Préval- Alexis   Jeu 19 Juil 2007 - 19:04

L'échec ou le maintien d'une couche de la société dans l'ignorance leur assure la pérennité

Vous avez si bien dit Gloria .Je me souviens que la directrice de la USAID sous le gouvernement de Bush père avait émise la mème opinion.
C'était dans un article paru dans la Revue ATLANTIC MONTHLY en 1993.Elle disait que l'élite ou bien les élites haitiennes sont parmi celles qui sont la plus anti-éducation au monde.
Ces élites voyaient l'Education comme un marché régi par la loi de l'offre et et de la demande,donc le moins de personnes éduquées,le plus elles seront en demande.

Il est presque impossible que dans presque 200 ans d'Indépendance on avait moins de 25% de la population qui savait lire et écrire.
Donc il n'y a d'autre réponse que c'était voulu par les élites comme cette directrice de l'USAID l'inférait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakakok
Super Star
Super Star
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5168
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

MessageSujet: Re: Des recommandations au GVT Préval- Alexis   Dim 15 Avr 2018 - 12:57

gloria a écrit:
Il faudrait peut-être que les élus , qu'ils soient sénateurs ou députés se mettent à réfléchir, à proposer et à forcer l'application (rèd) d'une loi anti domesticité. C'est possible, mais le problème est que chacun de ces individus est lui-même propriétaire d'enfant-esclave (Oh! Juste pour aider la famille pauvre!!!).
Il y a eu comme je le disais un progmme appelé Scolarisatin Unverselle mis en place en 2000 qui avait permis à plus de 30 .000 enfants âgés de 6-12 ans de fréquenter l'école pour la première.study
Haiti étant ce qu'elle est, il a fallu qu'un ministre de l'Éducation (comète) détenant un doctorat en maths de l'Université Laval en mal de pouvoir qui léchait les bottes de certains tenors d'alors dans l'espoir de préserver sa job et le programme a été saboté par ce monsieur. Il a quand même été évincé, alors, il s'est tourné vers les occupants qui trouvaient le programme dangereux car Cuba y serait impliqué en promettant 1000 écoles préfabriquées pour les enfants: [size=18]Danger! Communisme en vue!!![/size] Finalement, en échange d'un emploi en US, le petit-fils de Conze a échangé l'instruction de milliers d'enfants.
Ce qui est le plus choquant dans l'histoire de ce pays c'est le fait que traditionnellement le pouvoir s'exerce au profit d'une clique aux dépens de l'intérêt national. Ceux qui sabotent ne sont pas des ignorants, ce sont ceux-là même qui ont fait des études et vécu dans des systèmes où les animaux ont des droits. Ils savent ce qu'il faut faire mais ne le font pas car cela scierait les marches de l'escalier qui eur permet de regarder de haut les enfants du peuple. Le pire c'est encore que la majorité d'entre eux vienne de la masse, issus de familles pauvres ou de simples ouvriers mais l'ont oublié. N'aviez-vous pas souvent entendu certains individus qui se disent fils ou petits-fils demagistrats, de général et quoi encore? L'échec ou le maintien d'une couche de la société dans l'ignorance leur assure la perrenité. [size=24]Si pa gen eskalier, sou ki sa, sou ki moun yo va kanpe pou kale kantamwa yo?
[/size]--------, on finira par se faire entendre un jour et le projet de centres d'accueil verra le jour. C'est d'ailleurs l'unique massage (obligé) pour commencer la reprise en mains de notre jeunesse. Lorsqu'ils l'auront compris, ils mettront en chantier les écoles de réforme et les centres d'accueil.


Fanm vanyan kakakok retire chapo pou saliye depa w ! RIP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des recommandations au GVT Préval- Alexis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des recommandations au GVT Préval- Alexis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUI EST JUDE CELESTIN ? POURQUI ET PKWA LUI ET NON PAS ALEXIS ?
» APRES LE CHOLERA,LE SIDA , ARISTIDE,PREVAL,ALEXIS YON LOT GWO MIZE POU LE PEP
» M. Eddy-Jackson Alexis proteste contre le partenariat entre l’AJH et la MINUSTAH
» Le premier ministre Alexis improvise un plan contre la vie chère...
» DISCOURS DU PREMIER MINISTRE JACQUES-EDOUARD ALEXIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: